RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
3035
POUFF.
3565
SERD.
2280
SERP.
4185

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria & Ludibaty (Theo & Leo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 un chemin de lettres éparpillées (doug&lilly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – charles dyer – dieter carrow - vedran zakharine - moira watkins – ivory parkinson – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Lyllian-A. McLochlainn


Messages : 14
Points RPs : 26
Date d'inscription : 11/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: un chemin de lettres éparpillées (doug&lilly)   Dim 25 Nov - 22:17


Baby I'm A Fool - Melody Gardot

Il poussait doucement la porte du magasin de musique. C’était le quatrième que je faisais dans Londres. Il refermait la porte vitrée estampillée d d’autocollant en tout genre, souvent des marques d'instrument des marques d’instrument, et le peu de place qui restait était comblé par des affiches de concerts, des petites annonces pour des cours ou récupérer des instruments inutilisée ou cassé, les promotions et les horaires perdues dans ce tas de papier. La porte claquait derrière lui, emportée par le vent glacé de cet automne qui passait doucement le relais des saison à l’hiver. Il se frottait ses mains gantés et soufflait dedans, d’instinct pour se réchauffer, une manie bien humaine car cela ne servait strictement à rien.

Il saluait le vendeur d’un signe de tête, l'homme se tenant à son comptoir. Il y avait de la musique dans la boutique, mais il prit un temps à le remarquer, ayant d’abord passer en revue  la boutique de musique d’un rapide coup d'oeil. Il analysait les instruments qui s’y trouvait afin de se faire une idée de la clientèle, le tout couplé avec la tête et le côté accueillant du vendeur. « Vous voulez un renseignement ? » Demandait le propriétaire de la boutique. Lyllian secoua simplement la tête avec un sourire poli, mais forcé. Il ne cherchait pas un instrument, il n’avait pas besoin de conseil… Pour ce qui était des renseignements, comment lui demander ça sans paraitre louche ? Sachant que rien que de voir ma montre et comme je suis trop bien présenté, il va se faire des films. Du genre théorie du complot, ou je ne sais quels réseaux dont les richards sont friands… Si je lui sors que je cherche quelqu'un, un petit jeune... C'est mal barré.

Il se penchait pour voir d'où venait le bruit et s’aventurait un peu plus profondément dans la boutique. La silhouette se dessinait à travers les manches de guitares alignées sur un râtelier. Elle fermait un petit espace, d’autre instrument à corde aussi bien disposés contre les murs. Il prit alors le temps de retirer ses gants, car il n’aurait pas besoin de partir trop vite cette fois-ci et se demander si la prochaine boutique ne serait pas enfin la bonne. Il eut un sourire suffisant. Il n’y en avait un peu moins que dix. J’allais bien finir par le croiser… Bingo !. Cela lui laissait le temps de l’écouter un petit peu jouer. Il finit par se racler la gorge pour annoncer sa présence. « T’es vraiment pas facile à trouver… Je te l’ai dis, tu pourras pas me fuir longtemps… » lui dit-il avec un sourire complice. Il faisait allusion à leur échange épistolaire qu’ils entretenaient depuis qu’il avait quitté le centre psychiatrique. Il se défaussait dès qu’ils étaient question de se revoir pour juste boire un verre et discuter de vive-voix. Il lui avait promis en post-scriptum qu’il ne pourrait pas le fuir éternellement. Au mot près.

Il glissait ses gants dans sa poche. Il restait à l’entrée de cette cellule de guitare, y jetant un rapide coup d’oeil et reposait ses yeux sur Douglas. « Tu sais que j’en ai fais quatre des boutiques d’instruments pour te retrouver… » lui dit-il pour lui montrer sa détermination. « J’ai réécouté nos entretient, et tu parlais que t’aimais bien venir dans ta petite boutique à Londres pour jouer un petit peu. » et là c'était pour le touché. « J’ai alors mené ma traque. ». Il s’approchait un peu plus pour venir faire face au jeune-homme et s’appuyer contre le mur. « Deux ans pratiquement, t’exagères… ». Il le dévisageait en silence. « Là, tu ne peux vraiment pas me refuser ce café sans être vraiment indélicat et déplacé... »  

acidbrain



_________________
I COULD BURY YOU ALIVE BUT YOU MIGHT CRAWL OUT WITH A KNIFE AND KILL ME WHEN I'M SLEEPING
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
un chemin de lettres éparpillées (doug&lilly)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» henri II à Diane de poitiers( lettres inédites)
» Quand on est perdu, on demande son chemin. [TERMINE]
» Mot de 5 lettres
» Traitements de texte, de nouveaux attributs aux lettres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Londres Moldus
-
Sauter vers: