RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
3035
POUFF.
3565
SERD.
2280
SERP.
4185

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria & Ludibaty (Theo & Leo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 +18 Road trip feat. Ginny Weasley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 96
Points RPs : 257
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Dim 2 Déc - 17:52

Road trip feat. Ginny Weasley
*Harry était simplement dans une impasse et il lui était difficile de voir le bout du tunnel. Tout lui semblait insurmontable en ce moment. Rien n’allait dans le sens qu’il voulait et cela avait simplement le don de l’énerver. Parfois il avait simplement envie de tout laisser tomber mais il savait que c’était encore une fois tourner le dos à ses problèmes et ce n’était clairement pas la solution. Depuis sa naissance il avait été habitué à faire des choix cornéliens. Il avait accumulé pas mal de stress ces derniers temps et il avait beau le mettre de côté la plupart du temps il ne pouvait plus fonctionner ainsi, surtout s’il voulait construire une relation saine avec Ginny. II devait apprendre à faire confiance et arrêter de toujours vouloir tout garder pour lui.

S’il lui avait dit, les choses se serait-elle passé différemment ? Il n’en avait aucune idée mais regrettait sincèrement de ne pas avoir sût s’ouvrir à elle. D’avoir laissé ses problèmes empiéter ainsi sur sa vie de couple. Harry se demandait si toute ses relations amoureuses étaient vouées à l’échec pas sa faute ? Il se posait sincèrement cette question car il voulait faire en sorte que cela fonctionne entre lui et Ginny. Il savait que cela était possible mais à chaque fois il venait tout gâcher avec son passé trop lourd qui les écrasaient.

Harry écouta attentivement la jeune femme, il allait devoir faire un pas vers elle s’il voulait parvenir à la garder auprès de lui car à force de la tenir à l’écart de ses problèmes il allait finir par la perdre. Relevant le regard vers elle quand elle lui parla de sort qui pouvait lui permette d’assister à ses rêves. La laissant terminé il ajouta après sa dernière phrase.*

- Je sais que est là pour moi…C’est juste moi qui a du mal à intégrer à ma part d’ombre…Il y a un autre moyen de te montrer ce qui m’amène à cauchemarder. Dans le bureau du directeur de Poudlard se trouve une pensine. J’y ai eu accès pendant ma sixième année pour explorer des souvenirs de Voldemort. Je peux y glisser les miens pour que tu puisses les vivres avec moi…. Mais pour cela ont doit avoir accès au bureau et surtout que personne ne vienne nous déranger.

*S’il était prêt à révéler l’intégralité de son histoire à Ginny il n’en était clairement pas question pour le reste de la population.* Je sais que je t’ai déçu Gin’, mais j’essaye de m’ouvrir à toi c’est juste plus difficile que ce que je pensais.* Ses souvenirs restait accroché à lui, comme une sangsue qui lui aspirait le reste de sa vie. D’un côté il voulait s’en débarrasser de l’autre c’était comme s’il voulait les protéger en les gardant près de lui.  

Soudainement quelqu’un frappa à la porte. Harry ouvrir juste assez pour récupérer ce qu’il avait commandé. L’odeur de la viande cuite et de pomme de terre se diffusa dans la pièce. Pendant que Ginny dormait au moins il avait pris le temps de commander à manger. Déposant le repas sur une table qu’il fit apparaitre.*

- Viens manger et reprendre des forces.
*La situation redevenait calme, c’était assez déconcertant au final mais plus reposant au moins.*


code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 127
Points RPs : 245
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Dim 2 Déc - 19:24

Ginny allait avoir du mal à se remettre de ce qui venait de se passer même si elle faisait tout pour que ce soit le cas. La jeune femme se demandait vraiment si les choses allaient changer. En même temps, elle n’avait pas le droit de le laisser tomber. Il avait besoin d’elle. Et la rouquine avait besoin de lui aussi. Il ne fallait pas qu’ils se laissent tomber l’un et l’autre. Ils avaient besoin l’un de l’autre.

Harry était concentré sur ce que la jeune femme lui dit. Il semblait se rendre compte du mal qui avait été fait, mais la rouquine ne voulait pas revenir la dessus. Elle lui parla d’un sort pour vivre les rêves avec lui puis il lui parla du fait qu’il savait qu’elle était là pour lui et que c’était surtout lui qui avait du mal avec sa part d’ombre. Il lui parla d’un autre moyen pour lui montrer ce qui lui faisait faire des cauchemars. La jeune femme se redressa légèrement, écoutant attentivement ce qu’il lui dit. Il lui parla d’une pensine où l’on peut laisser tomber ses souvenirs et partir à la découvert de ces derniers dans cette pensine. Harry l’avait utilisé pendant sa sixième année. Le seul soucis, c’était qu’ils devaient avoir accès au bureau et ne pas être déranger... Ginny réfléchit pendant un instant et lui dit :

«Je pense que McGonagall pourrait nous aider.»

Bien sûr, ils allaient devoir argumenter pendant un petit moment avec leur ancienne directrice de maison, mais elle pensait vraiment pouvoir le faire. Puis Harry lui dit qu’il savait qu’elle était déçue, mais qu’il essayait de s’ouvrir un peu plus à elle, mais c’était juste plus difficile que prévu. La jeune femme le regarda pendant un instant avant de lui dit :

«Ce n’est pas que je suis déçue... mais j’aurai aimé savoir ce qui se passait parfois la nuit pour éviter que je sois projeter au travers d’une pièce...»

Elle lui fit un petit sourire malgré tout. L’ancienne Gryffondor ne lui en voulait pas. Tout le monde avait son coté sombre, elle même avait du mal avec le fait que Bellatrix soit toujours vivante. Enfin, aux dernières nouvelles, elle était bien amochée... On frappa à la porte et instinctivement la jeune femme remonta la couverture sur elle puisqu’elle n’était qu’en sous vêtements. Harry allait ouvrir et revient avec un repas. Le ventre de la jeune femme se tordit de douleur tellement elle avait faim. Elle se leva lorsqu’Harry fit apparaître une table au milieu de la pièce. Elle attrapa son pull et l’enfila pour éviter d’avoir trop froid. Elle s’installa à la table et prit une assiette qu’Harry lui tendit. Le repas se passa en silence. Pourtant, dans la tête de la jeune femme, c’était la tempête. Elle posa sa fourchette sur la table et attrapa un verre d’eau pour boire et dit :

«Harry... Est-ce qu’on va s’en sortir ? Je sais que je dois être là pour toi et inversement, mais avec tous ce que l’on a traversé... J’ai parfois l’impression qu’on va avoir besoin d’aide...»

Ses propos ne voulaient rien dire et tout dire... Elle secoua la tête et lança :

«Non oublie ce que je viens de dire... on va s’en sortir, nous sommes forts»

Elle se leva et vient tira doucement la chaise d’Harry et grimpa en califourchon sur lui et attrapa son visage entre ses mains. Elle le regarda dans les yeux avant de l’embrasser. Elle avait besoin de son amour, de son corps, de sa chaleur... Elle avait juste besoin de lui !

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 96
Points RPs : 257
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Mer 5 Déc - 22:45

Road trip feat. Ginny Weasley
*Harry savait parfaitement que cette fois il allait falloir du temps à Ginny pour accepter ce qui c’était passé ce soir. Le jeune homme savait qu’elle lui avait déjà pardonné même s’il pensait ne pas vraiment le mériter, néanmoins il se devais de retrouver sa confiance et pour cela il n’y avait pas trente-six moyens. Il devait réussir à se confier, passer outre cette sorte de blocage qu’il s’infligeait lui-même. Il voulait tellement être sincère avec la jeune femme qu’il commença à paniqué à l’idée de tous ce qu’elle ne savait pas sur lui. Un couple ne fonctionnait pas ainsi et Harry était pour l’instant la cause de nombreuses de leurs disputes. Ce n’était pas facile à admettre mais c’était la vérité.

Lui vient alors une idée. Utiliser la pensine pour permettre à Ginny de comprendre ce qu’il avait vécu. Au-delà des mots la jeune femme vivrait avec lui ses souvenirs. C’était clairement bien plus facile que de lui expliquer point par point ce qu’il avait dû faire pour détruire les âmes de Voldemort. Il voulait également lui montrer ce qu’il avait vécu au côté de Ron et d’Hermione pendant ces longs mois ou ils devaient changer ponctuellement d’endroit pour éviter le risque de se faire capturer. Sa quête avait été difficile et Ginny le savait, ce qu’il voulait qu’elle comprenne c’est à quel point encore aujourd’hui elle était présente dans sa vie.
Harry se demandait si Minerva les laisseraient rentrer ainsi dans le bureau, sûrement que oui car il se souvenait y être rentré après la mort de Dumbledore et elle n’y avait pas vu d’objection bien au contraire. Elle avait tenté de lui remonter le moral et la professeure de métamorphose avait toujours été présente pour lui. Il n’avait pas envie d’à nouveau lui demander un service mais il ne voyait pas d’autres solutions.*

- J’essayerais de la contacter.

*L’élu ne pensait pas qu’il était capable d’aller aussi loin dans son sommeil. S’en prendre ainsi à Ginny. Il se demandait s’il ne devait pas s’enfermer le temps que cela aille mieux. Pensant que la jeune femme avait un effet apaisant, il était triste de se rendre compte que même Ginny n’était pas capable d’occulté ses cauchemars. Bien sûr elle n’y était pour rien, c’est juste lui qui devait tirer un trait sur son passé.*

- Cela faisait vraiment longtemps que j’avais pas fait de crise et je pensais qu’avec toi à côté j’étais incapable de faire preuve…d’une telle violence. *Soupirant* J’ai l’impression qu’en ce moment quoi que je fasse cela ne suis pas le sens que j’aimerais bien au contraire. Les situations s’empirent alors que cela devrait être tout le contraire.

*Le repas arriva heureusement pour stoppé Harry dans ses idées dépressives. Lui qui rêvait simplement d’un week-end loin de ses problèmes voilà qu’ils revenaient à la charge. Invitant la jeune femme à venir manger avec lui, il mangea sans grand appétit ses pensées étant tournés ailleurs. Faisant comme une liste exhaustive de tout ce qu’il avait pu cacher à Ginny. Sortant de ses pensées en entendant sa petite-amie.*

- Besoin d’aide ? Qu’est-ce que tu veux dire par là ?  

*Harry pouvait reconnaître qu’il avait besoin d’aide mais il voyait mal un inconnu rentrer dans sa vie pour lui dire comment la vivre. C’était déjà difficile de se confier à la femme qu’il aime alors à un inconnu je vous laisse imaginer la scène.

Harry ne s’était absolument pas attendu à ce que Ginny revienne ainsi vers lui. Ne sachant plus trop ce qu’il devait faire. Il faut dire que malheureusement le cœur ni était plus. Enfaite il avait juste besoin de se livrer, il voulait lui prouver que cette fois il voulait repartir sur de bonne base et cela commençait par remettre les compteurs à zéro. Rompant le baiser et reprenant la parole, il se demandait par où commencer.*

- Je me sentirais pas digne de toi tant que je n’aurais pas avouer certaines choses. Je veux repartir sur des bonnes bases mais pour cela il faut que je te parle de certaine chose…*Laissant le silence planer c’était le moment ou jamais pour lui parler d’un certain Calisto Staker.* Je suppose que Calisto Staker n’est pas un nom étranger pour toi…Lui et moi à un moment donné on a été plus proche que de simple ami…Pendant ma cinquième année, tout le monde m’avait tourné le dos à part Ron et Hermione je pensais qu’il ne me restait pas énormément d’ami et il s’est pointé un soir et j’ai accepté de le suivre dans son lit…Je ne voulais pas te mentir et quand l’ont c’est revu j’étais bien loin de ce moment avec Cali et c’était ma première fois avec une femme. Ce qu’il s’est produit avec Staker ce n’est arrivé qu’une seule fois et à l’époque je ne savais pas vraiment ce que je faisais. Je me dis juste qu’il est arrivé au bon moment et cela a fonctionné entre nous l’espace d’un soir. Je m’étais pas vraiment interrogé sur mes désirs à l’époque et maintenant que je veux vraiment construire une relation saine avec toi j’ai l’impression que si ce soir je t’amène dans mon lit sans te dire cela se serait te mentir à nouveau….
*Harry parlait extrêmement vite et n’avait pas vraiment laisser le temps à Ginny de s’exprimer. Ayant tellement hâte de se débarrasser de tout ça. C’était décidé, plus de secret ni ce soir, ni demain. Il voulait lui avouer tellement de choses mais trop d’un coup ce n’était peut-être pas une bonne idée.*            
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 127
Points RPs : 245
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Ven 7 Déc - 10:11

La perceptive d’aller dans les souvenirs d’Harry n’enchantait pas Ginny, mais elle devait savoir ce qui s’était passé pour lui pendant la guerre. Deux ans que cette dernière était terminée et il continuait d’avoir des cauchemars atroces. La jeune femme ne voulait pas se retrouver contre un mur encore une fois. Elle avait besoin de savoir pour pouvoir se défendre... Elle ne devrait pas à avoir à se défendre contre son petit-ami, mais ce dernier avait vécu tellement de choses dans sa vie... Harry lui dit alors que cela faisait longtemps qu’il n’avait pas eu de crise de la sorte et le fait d’avoir Ginny a ses cotés, il ne pensait pas faire preuve d’autant de violance. Il avait l’impression que quoi qu’il fasse, c’était le contraire qui se produisait.

«Cette guerre t’as marqué plus que ce que tu penses... Tu as passé 17 ans avec les ténèbres à ta poursuite... Et maintenant, ces Néo Mangemorts et les différents attentats... Je pense que l’on ne peut pas t’en vouloir.»

La jeune femme avait remonté la couverture sur elle lorsqu’Harry était allé voir qui était derrière la porte. Le repas était arrivé et l’estomac de la jeune femme hurlait famine. Elle attrapa un pull, l’enfila et vient s’asseoir. Harry ne mangeait pas vraiment et Ginny lui demanda s’ils n’allaient pas avoir besoin d’aide avant de se rétracter. Pourtant, elle avait éveillé la curieusité du jeune homme.

«Je pense qu’avoir l’avis de quelqu’un d’extérieur pourrait nous aider... Je veux dire, on est pas obligé de rester que tous les deux. Même si ce n’est que ma mère par exemple ou quelqu’un que l’on ne connaît pas. Juste se vider la tête. On a vécu tellement de choses... Mais si tu ne veux pas, je ne vais pas te forcer, loin de là.»

La rouquine s’était levée puis approché d’Harry avait de se mettre en califourchon sur lui, posa ses mains contre ses joues puis l’embrassa. Elle avait juste besoin de lui. De tout lui. Pourtant, elle se rendit bien compte qu’il n’était pas très réceptif. Ginny s’éloigna légèrement, un peu blessée dans son ego. Quelque chose n’allait pas. Il semblait chercher ses mots, ne la regardait pas. La jeune femme commençait à se demander s’il n’allait pas la laisser tomber là, en plein milieu du week end ! Mais ce n’était pas le genre d’Harry. Ce dernier ouvrit la bouche en lui disant qu’il ne se sentait pas digne d’elle s’il ne lui avouait pas certaines choses. La rouquine continuait de le regarder, de plus en plus inquiète. Qu’est-ce qu’il allait lui raconter ? Ses aventures avec Ron et Hermione ? Son passé ? Voldemort ? Alors que le nom de Calisto Staker sorti de la bouche de son petit ami, Ginny sut tout de suite ce qui allait en découler. Elle le laissa s’exprimer, pensant à tord que Calisto avait fait quelque chose de mal envers Harry. L’aîné était reconnu pour être un peu rentre dedans. Alors qu’il lui expliqua que pendant sa cinquième année, il avait suivit Calisto dans son lit, Ginny se leva de sur Harry et fit un pas en arrière. Il avait volontairement coucher avec Staker parce qu’il ne s’était pas vraiment interroger sur ses désirs...Elle qui avait toujours pensé qu’elle avait été la première personne avec qui Harry couchait... Ce n’était qu’un mensonge. Elle ne savait pas très bien comment réagir à cette nouvelle...

«Pourquoi tu ne me l’as pas dis lorsqu’on a couché ensemble pour la première fois ? Pourquoi ? Je ne crois pas que je t’en aurais voulu Harry... J’aurai fait avec. Mais je me suis imaginée que c’était notre première fois à tous les deux ! Mais visiblement, pour toi, ce ne l’était pas...»

Elle recula encore d’un pas, partager entre pleurer ou hurler. Elle tremblait de tout son corps et bien vite, son dos rencontra le mur opposé. Elle continuait de regarder Harry avait de lui dire, d’une voix froide :

«Il y a autre chose dans le genre que je dois savoir ?»

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 96
Points RPs : 257
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Ven 7 Déc - 19:35

Road trip feat. Ginny Weasley
*Retourner dans ses propres souvenirs n’enchantait guère plus Harry surtout s’il fallait emmener Ginny avec lui. Il ne savait absolument pas comment la jeune femme pouvait réagir face à ce qu’il avait vécu. Mais au moins celui permettait au-delà des mots de lui expliquer pourquoi il n’arrivait pas à faire un trait sur son passé. Ginny était sincèrement la seule qui pouvait comprendre ce qu’il avait vécu et surtout sa relation avec Voldemort car elle aussi avait été sous son emprise. Peut-être que la jeune femme avait raisons, peut-être que la guerre l’avait bien plus marqué que ce qu’il pensé et que non ses blessures n’étaient pas derrière lui mais elles continuaient à s’immiscer dans sa vie.*

- Moi je m’en veux parce que je sais que je suis capable de passer à autre chose pourtant je n’y parviens pas. Et après 17 ans je n’attends que ça d’être tranquille sans démon pour rappeler tout le temps ce qu’il s’est passé.

*Harry était plongés dans ses pensées et l’idée de se faire aider par une personne ne lui était clairement pas venu à l’esprit. Bien au contraire, lui qui avait tendance à tout garder pour lui il se voyait mal se confier à quelqu’un d’autre et encore moins à un inconnu.*

- Je me vous mal raconter mes problèmes à ta mère et encore moins à un inconnu. Si vraiment tu penses que cela peut nous aider je veux bien faire un effort mais le problème on le connait il suffit juste de trouver une solution.

*Par-là Harry entendait bien que le problème c’était lui et sa part d’ombre qui prenait toujours un peu plus d’espace. Au final il se rendait compte qu’il l’avait lui-même accepter sans vraiment s’en rendre compte, mais elle était en train de bouffer sa vie et surtout celle de Ginny et ça il ne pouvait pas se le permettre.  

L’heure des révélations avaient sonné et l’épisode avec Staker lui était revenu droit en pleine face en pensant à ce qu’il avait pu cacher à Ginny. Alors qu’il avançait dans son récit il voyait bien qu’il était en train de perdre sa confiance mais maintenant qu’il avait commencé autant aller jusqu’au bout.  Et bien souvent dans ce genre de cas il se laisser emporter par ses émotions. Face à la froideur que lui infligeait Ginny, Harry ne resta pas indifférent. Elle avait le droit d’éprouver ce sentiment mais lui ne voyait pas les choses de la même manière.*

- Au parce que j’aurais dû m’arrêter pour te dire « hey ! au faite j’ai couché avec Staker ». Ce n’est arrivé qu’une seule fois et j’avais quinze ans ! *Essayant de se défendre comme il pouvait* Je n’en suis ni fier, ni honteux, c’est arrivé c’est tout mais cela ne change pas que notre première fois reste à mes yeux sincère et véritable. J’étais malheureux et seul et Calisto est arrivé au bon moment, cela ne m’a jamais défini dans mes relations amoureuses et je ne veux pas que cela le devienne. Derrière tout ça tu sais parfaitement bien que je suis tombé amoureux de toi Ginevra Weasley ! *il utiliser rarement son prénom au complet mais parfois des causes le demandait.*

*Harry c’était levé également et faisait face à Ginny qui s’était retrouvé acculé contre le mur. Il ne savait pas à quoi s’attendre mais il certain que cette discussion était loin d’être terminé. Sentant son rythme cardiaque être monté d’un cran maintenant il n’avait qu’une envie se précipiter sur elle et lui faire l’amour mais il fit taire ses envies mal saines attendant la réaction de la jeune femme.*
         
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 127
Points RPs : 245
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Ven 7 Déc - 22:39

Ginny ne savait pas trop comment réagir. Harry venait de lui lâcher une bonne sur la tête. Elle avait dit qu’elle aurait voulu qu’ils voient quelqu’un pour les aider, mais ça passerait après. La rouquine avait prit la nouvelle qu’Harry lui avait dite avec beaucoup de calme, mais au fond d’elle, c’était la tristesse qui dominait.

Elle avait toujours pensé qu’elle était la première personne à avoir coucher avec Harry Potter et pourtant, il y avait eu Calisto Staker. Ce n’était pas n’importe qui en plus. Le Survivant lui dit alors qu’il était ni fier et ni honteux de ce qui était arrivé. Il était malheureux, Calisto est arrivé au bon moment. Ginny serra les poings, mais ne put rien dire car le jeune homme continuait de lui parler, lui disant que derrière tout ça, il était tombé amoureux d’elle. Il l’appella par son prénom au complet. C’était bien la première fois qu’il le faisait. La jeune femme continuait de serrer les poings avant de lui dire :

«Tu savais parfaitement que je suis tombée amoureuse de toi depuis notre première rencontre. D’accord, j’étais peut-être avec quelqu’un, mais tu seras venu me voir; tu sais très bien que je t’aurais sauter dans les bras. Tu n’as jamais compris à quel point je suis tombée amoureuse de toi...»

Elle sentit les larmes de colère montées à ses yeux. Elle ne voulait pas pleurer. Ce n’était pas le moment. Harry lui faisait face maintenant, il s’était levé en lui parlant. Ginny était coincée entre le mur et Harry qui lui bloquait le chemin. Elle continuait de serrer les poings en lui disant :

«Tu sais très bien que j’ai toujours été là pour toi même si tu ne le voyais pas... Et tu es allé te réfugier dans les premiers bras que tu trouvais... Je...»

Une larme coula sur sa joue et Ginny la chassa d’un geste rageur de la main. Elle aurait voulu prendre sa baguette magique et lui balancer un sort. Elle le regarda, le regard noir et lui dit :

«Vas-y dis moi autre chose maintenant que tu es lancé, histoire que je saches si je dois pleurer ou hurler»  

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 96
Points RPs : 257
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Ven 7 Déc - 23:11

Road trip feat. Ginny Weasley
*Harry savait parfaitement bien qu’il était en train d’avancer sur un chemin tortueux. Il faut dire que les deux anciens Gryffondor avait un caractère électrique et ils n’hésitaient jamais à faire savoir leur façon de penser. Le jeune homme n’allait clairement pas rester assis attendent sa sentence. Il comprenait d’un côté la colère de Ginny et de l’autre il voulait aussi exprimer la sienne. Parce que à ce moment-là non elle n’avait pas été présente et ce n’est pas ce qu’Harry lui reprochait seulement elle n’était pas lui. Il avait eu sa propre manière d’agir, alors certes il lui avait menti mais ce n’était pas non plus la fin du monde si ? Clairement de son point de vie il n’idéaliser pas la première fois, la preuve il l’avait fait avec le « premier venu » même si Cali n’était plus vraiment cela. C’était simplement devenu un ami et Harry lui avait fait comprendre qu’il aimait Ginny et lui restait fidèle.

Il n’avait vu la jeune femme autant énervé que cela et ce n’était pas pour rien qu’elle était la fille de Molly. Cela avait vraiment quelque chose d’effrayant mais pour Harry ce n’était pas le moment de s’écraser. Non il n’avait pas envie de perdre cette bataille, il lui avait menti et il était prêt à en payer le prix mais là il avait l’impression qu’elle lui reprochait de ne pas être venu la voir elle. Blessé par sa dernière phrase, il resta complètement muet, incapable de réagir tellement les mots que Ginny avait utilisés était fort. Il serra la mâchoire pour tenter de farder un semblant de prestance mais il n’avait jamais été autant malheureux. Maintenant elle doutait de la véracité de ses sentiments. Harry lui rendit son regard avant de reprendre.*

- Tu me reproche de ne pas être venu te voir mais Ginny comment j’aurais pu seulement savoir que tu étais toujours amoureuse de moi ? Alors oui j’ai mis plus de temps à tomber amoureux mais tu étais dans les bras de Dean et mon meilleur ami est ton frère. Excuse-moi mais oui la situation était compliquée. Et quand je suis tombé amoureux c’était tellement visible qu’Hermione m’encourageait à aller te voir pour avouer mes sentiments. Sauf que je savais parfaitement bien ce que cela engendrait ! Voldemort aurait pu te torturer simplement en n’ayant le moindre doute sur notre relation et oui Ginny j’aurais été prêt à perdre la guerre pour toi…

*C’était à Harry de serrer les poings dorénavant, la colère, la tristesse, la chambre était devenu électrique sous le coup de leur échange. Relevant à nouveau les yeux vers elle, ils était humide et Harry était vraiment à deux doigt de craquer.*

- Je ne t’ai jamais dit la dernière personne à qui j’ai pensé avant de mourir c’était toi… Oui je t’ai menti et je n’aurais jamais dû le faire je suis désolé de t’avoir blesser mais je pense que tu m’a bien rendu la pareil maintenant.  

*Il avait été aveugle pendant quelques années, mais il avait aussi d’autre chose à penser que sa vie sentimental et surtout il n’avait pas envie de mettre ses proches en danger.*    
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 127
Points RPs : 245
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Sam 8 Déc - 10:48

Si la tension qu’il y avait entre les deux jeunes gens pouvait avoir une couleur, elle serait de couleur rouge - orange comme le feu. Il y avait de l’électricité dans l’air. S’ils n’avaient pas leurs baguette magiques dans leurs mains, on pouvait voir l’effet de la magie sur les lumières et les vitres qui vibraient sous l’effet de la colère, de la tristesse.

Ginny avait été loin dans ses mots, mais elle ne s’excusait pas pour l’instant. Harry avait besoin d’avoir un électrochoc pour se réveiller. La jeune femme avait besoin de savoir s’il était vraiment amoureux d’elle, même si elle savait déjà que c’était vrai. Cette histoire avec Calisto Staker la perturbait plus qu’elle ne le pensait. Harry lui rendit son regard noir avant de lui demander comment il aurait pu savoir si elle avait toujours des sentiments pour lui. Ginny allait lui répondre, mais il ne lui en laissait pas le temps. Il continua en lui disant que oui, il avait mit plus de temps qu’elle pour tomber amoureux, mais qu’elle était dans les bras de DEan et que son meilleur ami était son frère. Quand il était tombé amoureux, Hermione le voyait bien et elle l’avait encourager à aller voir la rouquine pour lui avouer ses sentiments. Cependant, il savait ce que ça entrainerait. Voldemort aurait pu la torturer sans avoir de doute sur leur relation. Il rajouta qu’il aurait pu perdre la guerre pour elle... Les larmes coulaient maintenant sur les joues de la jeune femme.

«Ce qui s’est passé entre Michael ou même Dean, ce n’était pas  pareil. Je n’ai jamais chercher à les avoir pour moi... C’était juste un moment plaisant, mais sans plus. Tu n’as jamais quitter mes pensées Harry ! Tu sais très bien que j’ai fais ça pour que justement je sois un peu plus moi-même lorsque j’étais avec toi. Tu sais très bien que si tu étais venu me voir même lorsque j’étais avec Dean, je l’aurai laisser tomber. Oui, c’est cruel, mais c’est comme ça. Tu es le seul à compter dans ma vie ! Tu sais très bien que lorsque tu m’as laisser tomber, j’aurai pu te retenir, mais je ne voulais pas. Mourir pour toi, c’est le sacrifice ultime. J’aurai été avec toi... Ne pas savoir où tu étais pendant plus d’un an. Ne pas avoir de tes nouvelles, ni d’Hermione ou de Ron. Penser que vous étiez mort plus d’une fois... Tu n’aurais pas perdu la guerre à cause de moi Harry. Tu l’aurais remporter quand même !»

Quand le Survivant la regarda de nouveau, il avait les yeux humides, mais Ginny ne pouvait pas le voir puisqu’elle pleurait maintenant. De colère, de tristesse. Est-ce que c’était la fin de leur couple ? Ici même dans ce manoir pourri ? Harry lui dit alors qu’il ne lui avait jamais dis que la dernière personne à qui il avait pensé avant de mourir, c’était elle. Qu’il lui avait menti, mais qu’il n’aurait jamais du le faire, qu’il était désolé de l’avoir blesser, mais je pense que tu mas bien rendu la pareil maintenant. Le visage de la jeune femme devient tout rouge sous le coup de la colère et elle lui dit :

«N’essayes pas de me faire culpabiliser Harry Potter ! Tu sais très bien que j’aurai pu mourir à Poudlard aussi à cause de Bellatrix Lestrange ! D’accord tu es mort une fois, tu es revenu à la vie je ne sais pas comment, mais pourquoi avoir attendu deux ans avant de venir me voir ? Pourquoi avoir attendu deux ans avant de m’avouer tout ça ?»

Les jointures de ses poings étaient blanches et elle sentait qu’elle allait bientôt laisser échapper sa colère par sa magie. Les fenêtres près d’elle tremblaient tellement autour d’elle, qu’elle ne savait pas comment elles faisaient pour tenir le coup. Elle ne s’était pas redresser, elle était toujours contre le mur et elle ne pouvait pas aller ailleurs. La vaisselle de leur repas se mit à trembler aussi. Elle ferma les yeux et se mit à crier comme si la mort venait la chercher. Elle tomba à genoux, se tenant la tête entre ses mains et la vaisselle éclata tout autour de la table...

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 96
Points RPs : 257
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Sam 8 Déc - 12:54

Road trip feat. Ginny Weasley
*Harry sentait ses idées noirs prendre de plus en plus de place, la colère s’intensifiant la magie commençait à se mêler de la dispute. Les lampes commencèrent à clignoter et le mobilier tremblait. En somme heureusement que c’était une vielle bâtisse et que personne ne pouvait vraiment se douter de ce qu’il se passait dans cette chambre. L’un comme l’autre ils avaient besoin d’en passer par là, de mettre leur couple à l’épreuve car leur vie le faisait tous les jours. S’ils ne résistaient pas à cela alors ils ne pourraient résister à ce qu’il se préparer. Une seconde guerre, quand on voit à quel point ils avaient été profondément marqués par la première, une deuxième pouvait changer bien des choses. Harry avait accumulé tellement de pression ces derniers temps. Entre ses études, les lettres qu’il recevait quotidiennement lui demandant d’intervenir, son début d’enquête sur Bellatrix et ses cauchemars le jeune homme était en train de perdre pied.

Ils s’échangeaient les mots durs, leur dispute ne faisait visiblement que commencer et ils étaient parti pour crever les abcès. Tous ce qu’ils n’avaient pas pu se dire, tous ses regrets accumulés volé en éclat alors qu’ils se fusillaient du regard. Harry serrer les poings ce qui faisait ressortir l’une de ses cicatrices « Je ne dois pas dire de mensonges ». Elle se prêtait d’ailleurs à la situation vue que tout était parti de son mensonge. Mais était-il vraiment question de cela maintenant ? Il laissa Ginny aller au bout de ses paroles mais il se sentait trahis pour la première fois par Ginny. Elle qui la comprenait si bien, comment en était-il arrivé là ? Néanmoins Harry du mettre sa colère de côté car celle de Ginny devenant de plus en plus forte sa magie provoqua la destruction de la vaisselle et des bouts de verres se dirigèrent vers Harry. N’ayant pas sa baguette il réussit juste à éviter les plus dangereux en se jetant à terre. La respiration coupée, il se releva dans les verres se contrefichant royalement de ses derniers. Il saignait à certains endroits mas il s’en préoccuperait plus tard. Il s’assit sur le lit, enleva des morceaux de verre dans son bras. Restant silencieux une colère froide l’envahissait mais il essayait de la contenir. Reprenant néanmoins la parole de façon froide.*

- Très bien, puisque je suis inconnu pour toi je vais te dire ce qu’il s’est passé la nuit ou je me suis sacrifié. J’étais préparé au pire, je savais que cela devait arriver, parce que la connexion que j’avais avec Voldemort était bien au-dessus de la legilimancie. Le jour où il m’a fait ça *touchant sa cicatrice*, le jour où il a tué mes parents, quand ma mère s’est jeté entre le sort et moi pour fait bouclier *Harry sentait les larmes commençaient à couler sans qu’il ne puisse rien y faire.* un fragment de l’âme de Voldemort c’est détaché et c’est réfugier dans le seul être vivant qu’il a trouvé. Moi. Une partie de Voldemort vivait en moi toute ces années et j’ai appris que je devais mourir si je voulais laisser une chance au monde sorciers de pouvoir avoir une chance de se débarrasser de Voldemort. J’ai pris ma cape d’invisibilité et je me suis rendu dans la foret interdite, sur le chemin je t’ai vu et j’ai eu tant de mal à continuer ma route. Mon cœur voulait s’arrêter mais je savais que si je m’autorisais à faire cela quelle vie je pouvais t’offrir ? Alors je me suis dit que tu parviendrais à m’oublier, comme je pensais que tu avais réussi à le faire avec Michael ou Dean. J’ai donc laissé Voldemort me tuer, j’ai accepté mon sort, j’ai refusé de m’écarter pour protéger ceux que j’aime, j’ai refusé de m’écarter comme ma mère la fait pour moi. J’ai utilisé la même magie ce soir-là, voilà pourquoi j’ai survécu à nouveau. Mais si je n’étais pas tombé amoureux de toi, si je n’avais pas connu c’est moment partagé avec toi aujourd’hui je serais mort.
Tu me demande pourquoi j’ai mis autant de temps à revenir vers toi ? Parce que j’étais détruit, détruit par cette guerre incapable de réapprendre à vivre. C’est Ron qui s’est occupé de moi les premiers temps me forçant à manger, il a fait croire à tout le monde que j’avais simplement besoin de repos mais ce n’était pas le cas ! j’étais juste devenu l’ombre de moi-même, alors comment veut-tu que je me présente à toi. Je n’étais même pas capable de m’occuper de moi-même ! Je pensais que tu avais compris Ginny ! Je ne veux pas que l’on se sacrifie pour moi je veux que l’on m’aide simplement à vivre peu importe les dangers. Je ne veux pas de ta pitié, seulement que tu comprennes à quel point c’est difficile d’être avec moi.

Je t’aime Ginny et j’aurais pu perdre la guerre pour mon amour pour toi autant que la gagner.
*Harry restait assit, gardant sa colère froide car avouer tout ça n’était pas facile. Raconter sous la colère son sacrifice ne lui faisait clairement pas du bien.*
   
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr

_________________
it was blissful oblivion better than firewhiskey


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 127
Points RPs : 245
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Sam 8 Déc - 13:59

Ginny venait de faire exploser sa colère a un point où elle ne l’avait jamais laisser exploser. Elle qui avait toujours un grand contrôle de ses émotions, la voilà qui déversait son venin sur Harry sans vraiment comprendre pourquoi. Est-ce qu’il y avait quelque chose dans la nourriture qu’ils avaient mangé qui les rendaient aussi méchants l’un envers l’autre ? Non peut-être pas. Peut-être que ce n’était que des sentiments et des petits reproches accumulés dans le temps qui faisaient qu’ils se disputaient maintenant.

La rouquine était toujours recrovillé contre le mur, sa tête entre ses mains. Elle n’avait pas vu les dégats qu’elle avait causer autour d’elle, ni même qu’elle avait blessé Harry au passage. La jeune femme sentait les larmes coulées contre ses joues. Harry bougeait dans la chambre, mais elle ne savait pas ce qu’il faisait. Elle était en train de perdre le contact avec la réalité. Puis, il lui expliqua certaines choses, ce qui s’était passé pendant la nuit où il s’était sacrifier, le jour où ses parents sont morts et qu’il a partagé un morceau de l’âme de Voldemort pendant longtemps. Lorsqu’il est parti pour se sacrifier dans la forêt Interdite ce fameux soir, qu’il était passé près de Ginny, qu’il avait faillit renoncer à ce qu’il allait faire pour elle. Il lui dit qu’il était persuadé qu’elle allait l’oublier comme elle avait oublié Dean ou Michael. Cette phrase lui transperça le coeur. Pourquoi ne comprenait-il pas qu’il était toute sa vie ? S’il avait été tué, elle n’aurait sans doute jamais eu de nouveau petit ami. Elle serait restée seule jusqu’à la fin de sa vie. Elle ne voulait que lui... Il continua ses explications sur le fait que s’il n’avait pas été amoureux d’elle, il ne serait sans doute pas là aujourd’hui. Pourquoi n’était-il pas venu la voir il y a deux ans ? Parce qu’il était au bout du rouleau, qu’il était en dépression, qu’il n’était pas capable de s’occuper de lui même. Elle savait tout ça puisque Ron le lui avait dit. Mais elle aurait voulu aller l’aider, mais son frère le lui avait interdit. Harry ajouta qu’il pensait qu’elle l’aurait compris, qu’il ne voulait pas qu’on se sacrifie pour lui, seulement qu’on l’aide. Il rajouta qu’il ne voulait pas de sa pitié, qu’il voulait seulement qu’elle comprenne que c’était difficile pour lui. Il lui dit qu’il l’aimait, mais qu’il aurait pu perdre cette guerre pour l’amour qu’il avait pour autant que pour la gagner. Tout ce qu’il venait de dire, il l’avait dit avec froideur. Ginny ne se releva pas. Pour l’instant, elle souffrait, elle souffrait beaucoup trop pour que ce soit une simple douleur émotionnelle. La jeune femme se redressa doucement et vit qu’un des morceaux de verre s’était fiché dans sa main gauche, la même main où son poignet avait été blessé. L’arracha d’un coup sec, Ginny regarda Harry avec un regard qu’il ne lui connaissait pas.

«Ce que tu ne comprends pas Harry, c’est qu’il y a des personnes qui ont pour toi une affection immense. Tes parents se sont sacrifiés pour toi, je l’aurai sans doute fait moi aussi... Tu ne comprends pas que j’aurai pu t’aider pendant toutes ces années, mais je ne pouvais pas parce que Ron m’en empêchait. Je t’ai envoyé des hiboux, enfin au moins un. Mais maintenant que tu me dis que tu n’étais pas en capacité de t’occuper de toi, je pense que mon frère a tout simplement intercepter ma lettre... Ron t’a surprotégé pendant trop longtemps !»

Le sang coulait doucement entre ses doigts, mais elle s’en fichait.

«Je... Je ne sais plus quoi penser... Qu’est-ce qui nous arrive à la fin ?»

Ginny commençait à se sentir mal, mais est-ce que sa théorie n’était pas vérifiable. Quelqu’un avait sans doute pu mettre quelque chose dans leur nourriture. Tremblante, elle n’osait même pas se lever pour aller rejoindre Harry. Cette fois, c’était lui qui ferait le premier pas. Toujours à genoux au sol, la jeune femme regarda sa main gauche qui saignait légèrement plus depuis quelques minutes, mais ce n’était pas important. L’important pour l’instant, c’était son couple...

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   

Revenir en haut Aller en bas
 
+18 Road trip feat. Ginny Weasley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ginny Weasley
» Lindsay Chang (ou Ginny Weasley, si je peux^^)
» Ginny Weasley
» Présentation Ginny Weasley Potter
» Ginny Weasley (Gryffondor)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Reste du Monde
-
Sauter vers: