RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
3035
POUFF.
3565
SERD.
2280
SERP.
4185

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria & Ludibaty (Theo & Leo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 +18 Road trip feat. Ginny Weasley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 96
Points RPs : 257
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Sam 1 Déc - 0:44

Road trip feat. Ginny Weasley
*Harry savait parfaitement bien au fond de lui que ses proches ne l’auraient jamais laissé tomber aussi bas. Disons qu’il l’avait laissé tranquille simplement parce qu’il refusé toute aide, refusant de reconnaître qu’il en avait besoin. Mais Ron et Hermione lui avait bien fait comprendre que cela devait cesser un jour ou l’autre et que sa réaction était juste stupide. Il devait avancer et regarder tout le temps en arrière n’aidait en rien. Néanmoins le retour de Ginny dans sa vie avait provoqué le déclic qu’il attendait depuis bien trop longtemps. Il avait eu besoin d’une personne qu’il le comprenne d’une façon différente que Ron ou Hermione. Ginny incarnait parfaitement bien cela et autant l’un que l’autre il avait besoin de ce couple pour avancer. Harry ne se sentait pas inutile et quand il avait simplement besoin de quelqu’un à ses côtés la rouquine était toujours présente. Ecoutant attentivement la jeune femme, il s’en voulait un peu de ne pas réussir à lui expliquer tous ce qu’il s’était passé dans sa vie. Il avait simplement besoin de temps et de trouver le bon moment pour aborder ce type de discussion, pas facile d’annoncer à sa petite-amie qu’à un moment donné une partie de l’âme de Voldemort avait fait partie de lui.*

- Merci….Tu sais j’aimerais vraiment réussir à te raconter ce qu’il s’est passé pendant toutes ces années….J’aimerais parvenir à m’ouvrir un peu plus à toi mais j’ai simplement besoin de temps et de réussir à trouver le bon moment pour te parler de tout ça.

*Un jour il parviendrait à simplement parler de toutes ses cicatrices mais ce soir il n’en avait pas envie. En réalité il n’en avait jamais vraiment envie car cela le forçait à se replonger dans des souvenirs douloureux. Néanmoins Ginny mérité de savoir la vérité sur son compte et puis il voulait construire une relation saine et il n’arriverait qu’en s’ouvrant un peu plus à la jeune femme. Souriant à sa phrase il reprit en rajoutant un peu d’humour.*

- Heureusement pour toi ce n’est pas encore dans mon fantasme de me faire mal à coup de commode fragile.

*Restant toujours collé contre Ginny, finalement dormir paraissait être une bonne option et quand la rouquine décrocha un babillement, Harry la suivit sentant la fatigue tirer ses traits. Se levant du lit avec à nouveau des difficulté, il se dirigea vers la salle de bain, reprenant la parole en même temps.*

- Vous n’allez pas être déçu Miss Weasley.

*Quelques minutes après, le jeune homme rejoignit à nouveau le lit, retirant ce qui lui restait de vêtement pour finir en boxer. Ginny le rejoignit également et ils passèrent une bonne partie de la nuit simplement enlacé. Finissant pas s’endormir, Harry ne se souvenait plus s’il avait été le premier à rejoindre Orphée. Pensant simplement à passer une bonne nuit cela ne fut absolument pas le cas. Cela lui arrivé de temps en temps, il commençait à être habitué. Mais avec le retour de Ginny dans sa vie, ses crises nocturnes c’étaient faite plus rare. Mais peut être le simple fait d’avoir pensé à raconter certaines choses sur sa vie à la jeune femme l’avait ramené un peu trop dans son passé. Commençant à bouger dans son sommeil, son rythme cardiaque s’affolant, Harry murmurait des phrases, continuait à bouger dans tous les sens si bien qu’il avait réussi à réveiller Ginny. Un éclair vert et Harry se réveilla en sursaut, ayant l’impression d’être encore dans son cauchemar, il faisait comme une sorte de crise de panique. Il était complètement désorienté, revivant encore des scènes de son passé, son cauchemar défilant devant ses yeux.*    

 
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 127
Points RPs : 245
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Sam 1 Déc - 14:10

Ginny ne connaissait pas la moitié de ce qui s’était passé pour Harry pendant les trois dernières fois. Elle était prête à l’écouter, elle était là pour ça maintenant. Elle savait aussi qu’il avait besoin de temps pour se confier. Tous les deux avaient trop un juste équillibre. Ce n’était pas facile pour lui, elle se sentait. Il lui dit alors qu’il aimerait réussir à lui raconter ce qui s’était passé pendant tous ces années, qu’il aimerait pouvoir s’ouvrir un peu plus à elle et qu’il avait besoin de temps et de réussir à trouver le bon moment pour parler de tout ça. La jeune femme lui caressa doucement la joue pendant qu’il parlait. Bien sûr, elle était d’accord avec tout ça.

«Je sais et jamais je ne vais te mettre la pression. Tu sais que je serais là peut importe le moment où tu voudras parler.»

Ginny étouffa un bâillement et vit qu’Harry était tout autant fatigué qu’elle. Il se leva finalement du lit pour se diriger vers la salle de bain tout en lui disant qu’elle ne serait pas déçue lorsque viendra le moment où il allait venir la séduire et lui faire l’amour. La rouquine étouffa un petit rire, attendant son tour pour aller dans la salle de bain. Elle prit la place de son petit ami avant de revenir et d’enlever son pantalon, ne lui restant que ses sous vêtements. Ginny revient dans le lit et se colla contre Harry et pendant une partie de la nuit, les deux amoureux restèrent comme ça. La jeune femme s’endormit contre le brun et si pendant une partie de la nuit, il ne se passa rien, peu après trois heures du matin, la rouquine fut réveillé par des mouvements dans le lit. Le bruit du sommeillier finit par la réveillée complètement. Harry était en plein cauchemar. Elle le voyait se débattre dans son sommeil. La jeune femme se releva brusquement, posant doucement un main sur son bras et lui murmura :

«Harry...»

Ce dernier se réveilla en sursaut, comme s’il avait reçu une décharge électrique. Il semblait être complètement perdu, pas totalement réveillé. La rouquine se mit à genoux devant lui et lui attrapa doucement le visage avec ses deux mains, faisant attention à son poignet blessé.

«Harry, je suis là... Écoute moi, nous sommes dans un vieux manoir... Tu m’as emmener pour le weekend en road trip. Je ne connaissais pas et j’aime beaucoup. Je suis là, regarde moi...»

Ginny ne savait pas si ça allait marcher. Il semblait être complètement perdu, comme s’il ne la voyait pas. Elle espérait seulement qu’il n’allait pas avoir de mouvements brusques car elle ne pourrait pas le contenir. Sa baguette magique était dans son sac, trop loin pour qu’elle l’attrape. Elle avait l’impression de se tenir devant un lion qui pourrait la mordre d’un moment à l’autre.

«Harry...»

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 96
Points RPs : 257
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Sam 1 Déc - 22:36

Road trip feat. Ginny Weasley
*Les cauchemars étaient devenus une partie intégrante de la vie d’Harry. Il s’y était fait et il allait sûrement en faire toute sa vie. Les premiers temps quelques mois après la guerre, le jeune homme s’était dit que les événements étaient récents et que c’était logique qu’il fasse ce genre de rêve, mais plus le temps avancer et moins les cauchemars s’effacer. Il rêver toujours des mors et de ceux qu’il avait laissé derrière son chemin. Il lui arrivait parfois de simplement revivre des moments de sa chasse aux horcruxes. Sa connexion avec Voldemort qui s’était stoppé du jour lendemain avait été aussi une expérience bien étrange. Pour être honnête il avait même ressenti une sorte de vide, il faut dire qu’il avait eu cette connexion toute sa vie et ne plus l’avoir aussi brusquement l’avait complètement perdu. Techniquement il aurait dû être heureux de cette absence de Voldemort dans sa tête mais c’était tout l’inverse. Il fallait bien que cela arrive un jour ou l’autre, Ginny passait une grande partie de son temps avec Harry et ils avaient plus d’une fois dormi ensemble. Alors même si sa présence était réconfortante il suffisait d’une pensée pour que ce genre de crise arrive.  C’était un fait, Harry était un jeune homme torturait et il ne suffisait pas d’un peu de temps pour que cela passe. C’était des années pour que cela se passe mieux.

Harry venait de se réveiller en sursaut, il avait l’impression d’avoir pris à nouveau un sortilège de la mort. Il n’avait pas vraiment conscience que ce n’était qu’un rêve et il se demandait simplement s’il était mort. Il transpirait à grosse goute et sa respiration était rauque et haché. Ginny avait tenté immédiatement de le calmer mais sans grande réussite. Il l’entendait mais il avait l’impression qu’elle était bien loin de son monde à lui. L’élu ne la regardait même pas, trop occupé à être pourchassé par ses démons. Il était clairement entrain de souffrir. Par ce genre de souffrance physique mais quelques choses de bien plus profond, un mal ancré en lui qui s’accroché et le torturé. Il avait l’impression d’être possédé par cette tristesse et qu’autour de lui tout allait dans ce sens-là, qu’il tiré son entourage vers le bas. Tous ses sentiments l’oppressé et le faisait suffoquer. Des larmes commencèrent à couler. Il avait juste besoin d’un patrnous mais pourquoi dans ce genre de moment il devenait aussi horrible que les détraqueur. Sa joie de vivre étant comme aspiré rien ne parvenait à le faire vraiment revenir à lui pas même Ginny.

Il repoussa Ginny d’un bras tremblant. Il ne voulait pas qu’elle le voit ainsi, si faible, si vulnérable. Il voulait se contraindre à la solitude car il avait simplement du mal à accepter une main tendue. Pas à cause d’une fierté mal venue mais simplement par culpabilité. Comme s’il devait payer le prix de toute ces souffrances engendrées par la guerre. Harry ferma les yeux mais se fut encore pire, voulant réprimer un sanglot, un simple murmure déchirant sorti de sa bouche.*

- Pourquoi je n’arrive pas à me calmer ?!

*Harry ne trouva pas meilleur solution que de se mordre la main pour s’obliger à revenir parmi les vivants. Se mordant toujours plus fort il finit par réussir à s’entailler la main. Ginny complètement impuissante et elle avait beau parlé il ne l’entendait pas. S’enfermant toujours un peu plus dans son cauchemar comme si ce dernier ne voulait pas le laisser partir. Devenait-il fou ? Peut-être et avec un passé comme le sien c’était presque logique. La jeune femme devait intervenir avant qu’Harry n’aille plus loin mais qu’elle option allait-elle choisir ? Car la crise d’Harry était suffisamment puissante pour que suivant la décision de Ginny cela le fasse basculer du bon ou du mauvais côté.*
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 127
Points RPs : 245
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Sam 1 Déc - 22:58

Ginny était toujours devant Harry et ce dernier semblait se battre avec ses démons. Il ne la regardait même pas. Elle était comme invisible. Le coeur de la jeune femme se serrait. Il fallait qu’elle fasse quelque chose. Elle ne savait pas ce qui venait de lui causer ce cauchemar, elle ne savait pas le contenu de ce mauvais rêve. La rouquine avait posé doucement ses mains sur les joues du jeune homme pour essayer de le faire réagir, tout en faisait attention à son poignet. Il n’était pas complètement guérit et elle devait faire attention qu’il ne bouge pas de son attelle. La rouquine essaya de faire réagir Harry, mais ce dernier ne semblait pas sortit de son rêve. Il transpirait à grosses gouttes et des larmes coulèrent sur ses joues. La pauvre Ginny ne savait plus quoi faire. Harry la repoussa et la jeune femme tomba sur le coté dans le lit, mais se redressa rapidement. Pas question de laisser la moindre faiblesse si jamais il devait se retourner contre elle. Dans ce genre de situation, il pouvait se passer beaucoup de choses...

Harry ne semblait pas se rendre compte qu’elle était là. Pourtant, elle le lui avait dit quelques heures plus tôt. La jeune femme attrapa sa baguette magique dans son sac, prenant soin de ne pas faire de mouvements brusques qui pourraient être mal interpréter par le jeune homme. Elle lança un lumos en informulé pour avoir un peu de lumière. Si à la lueur de la lune, Harry faisait peur, c’était encore pire avec la lueur de la baguette magique. La rouquine ne l’avait jamais vu dans un état pareil. Il pleurait, avait des sanglots et se demandait pourquoi il n’arrivait pas à se calmer. Alors que Ginny allait lui attraper la main et parler, le Survivant se mordit la main jusqu’au sang.

«Harry !»

Le sang coulait maintenant sur le drap et peu importe ce que la jeune femme faisait comme geste, il ne réagissait pas. La jeune femme se planta de nouveau devant lui, attrapa brusquement sa main. Elle pointa sa baguette magique dans le but de le soigner, mais un vif mouvement du jeune homme la fit tomber du lit, tête la première contre le plancher et pendant un instant, la jeune femme perdit le cours de la réalité...

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 96
Points RPs : 257
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Sam 1 Déc - 23:57

Road trip feat. Ginny Weasley
*La douleur se faisait plus vive dans l’esprit d’Harry, commençant à prendre le dessus sur son mauvais rêve. C’était complètement stupide comme solution mais dans l’état ou il se trouvait, difficile pour lui de réagir de façon logique. Il n’avait qu’une envie sortir de sa torpeur même si pour cela il devait s’arracher la main. Il ne contrôlait plus rien et il était très rare de voir le survivant dans cette état-là. Aucune personne n’était au courant de ses crises nocturnes tellement il avait bien caché cela. Mais un jour ou l’autre il fallait bien que cela sorte et ce n’était clairement pas au moment le plus opportun. Ginny étant blesser, réussir à calmer son petit-ami allait être bien compliqué. Le geste de Ginny était sûrement plein de bonne intention, voulant simplement soigner le jeune homme mais il avait été trop brusque pour lui. Surtout que dans son rêve il venait de se prendre un sort alors voir une baguette se pointer sur lui n’avait pas été la meilleure des idées. Harry projeta la jeune femme avec violence contre le sol. En criant un simple « non »

Il venait clairement d’assommer la jeune femme mais au lieu de se précipiter vers elle pour voir si elle allait bien, Harry se précipita à l’autre bout de la pièce comme si le danger venait de Ginny. Fouillant dans ses affaires, on pouvait entendre les fioles s’entrechoquer dans son sac, récupérant une potion à l’aspect étrange il ingéra tout le contenu de cette dernière. Celle-ci était censé le faire redescendre en pression. Sous le coup du stress ses veines étaient clairement apparente, son pouls battant encore rapidement, Harry finit par réussir à se focus sur ce qui se passait dans cette chambre. Prenant appuis sur un mur, il ferma les yeux attendant que la potion fasse effet mais celle-ci prit à trop grande dose fit tout l’effet inverse. Accélérant encore plus le cœur du jeune homme il était en train de faire un malaise. Se rendant compte de ce qu’il était en train de se produire il eut le temps de prendre la parole alors qu’il était en train de perdre pied.*

- Ginny…Ginny aide moi !

*Ses yeux était injecté de sang et il ne parvenait plus à rester debout. Se laissant simplement chuter sur le sol. Vraiment Harry et les potions cela fait deux. La prochaine fois ne le laissait pas approcher d’une fiole. La jeune femme avait plutôt intérêt à vite retrouver ses esprits avant qu’Harry ne perde définitivement connaissance. Mourir comme ça cela serait vraiment bête surtout après tous ce qu’il s’était produit dans sa vie.

Il avait besoin que Ginny vient l’aider et il était temps qu’il s’en rende compte. Car la tenir ainsi à l’écart de sa vie antérieur, de ses problèmes actuels n’allait pas l’aider bien au contraire. Un fichu malaise pour qu’il s’en rende compte. L’élu n’était clairement pas doué avec les sentiments. *
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 127
Points RPs : 245
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Dim 2 Déc - 8:41

Ginny avait clairement pas anticipé le geste d’Harry et sur le coup, son geste qui était portant très doux fut interpréter différemment à cause du rêve du jeune homme. La jeune femme se retrouva projeté au sol, sa tête cognant le plancher avec violence et pendant plusieurs secondes, la rouquine ne pouvait répondre de rien. Harry était dans un tel état de panique et de stress qu’il ne se rendait même pas compte qu’il venait d’assommer sa petite amie. Cette dernière allongée sur le sol froid, ne vit pas que son amant traversait la pièce dans le sens inverse pour prendre une potion quelconque. Si Ginny avait été au courant de ces potions, elle aurait pu l’aider, mais définitivement, le jeune homme avait oublié ce petit détail.

Revenant doucement à elle et ayant trop peur de faire un geste brusque qui pourrait être mal interpréter, Ginny essaya de savoir si son poignet n’était pas blessé. Oui, elle pensait d’abord à son poignet et non à sa tête alors que la blessure à sa tête semblait être sérieuse. Elle avait du sang qui coulait le long de ses cheveux, mais elle n’y prêta pas attention du moins, jusqu’au moment où elle passa sa main contre son front. Tant pis, ça allait guérir avec un coup de baguette magique. Elle essaya de chercher Harry avec seulement ses oreilles. Ce dernier n’était pas à ses cotés, c’était une certitude. Fronçant les sourcils, la jeune femme se tourna vers la source du bruit, toujours allongée au sol. Le jeune homme n’était clairement pas dans son assiette. La rouquine regarda au sol et vit une fiole de potion. Qu’est-ce que ça signifiait ? Il avait besoin de prendre des potions ? Pourquoi ? A cause de ses cauchemars ? Ginny entendit Harry prononcé son prénom, lui demandant lui venir en aide. La jeune femme ne pouvait pas le laisser dans cet état, elle devait faire quelque chose même s’il la blessait encore. Les yeux du jeune homme étaient injectés de sang et son corps tremblait. La jeune femme se releva doucement, étourdit par sa chute et sa blessure. Elle récupéra sa baguette magique puis prit appui sur le mur. Elle essaya d’aller au plus vite et s’approcha du jeune homme. Elle se laissa tomber sur les genoux près de lui et regarda la fiole au sol.

«Oh non... Harry !»

La jeune femme voyait bien que le jeune homme était sur le point de perdre connaissance et sans doute passer près de la mort au passage... Elle ne le reconnaissait plus. Elle pointa sa baguette magique vers lui et lui dit :

«Je suis désolée, mais je n’ai pas le choix... Pardonne moi... Stupéfix !»

Immobilisant le jeune homme pour éviter les mauvais coups, elle attrapa le sac d’Harry et lança un «Accio Bézoard», espérant sincèrement qu'il avait ce genre d'ingrédient dans son sac et que ce dernier fasse effet. Elle n’avait pas le temps de faire un antidote, la situation était trop critique. Harry la regardait faire, immobilisé par son sort. Par chance, il avait un Bézoard ! La suite de l’opération promettait d’être dur. Elle devait le libérer du sortilliège pour pouvoir lui enfoncer le bézoard dans la bouche... Elle souffla un coup et se dit que son poignet allait sans doute ramasser puisqu’elle devait utiliser ses deux mains et tout son corps pour la suite. Avant de lancer le sort, la jeune femme, les mains tremblantes, lui dit :

«Je suis désolée, je suis désolée...»

Les larmes lui montaient aux yeux, mais ce n’était pas le moment de pleurer. Appuyant tout son corps contre celui d’Harry, elle lança un «Enervatum», essayant de contrer les coups d’Harry, la jeune femme utilisait son poignet blessé pour le maintenir en place. Grimaçant de douleur, la jeune femme réussit à enfoncer le Bézoard dans la bouche d’Harry avec son bras valide. Pendant un instant, elle eut peur que cela ne fasse pas effet. Le Survivant bougeait tellement que Ginny fut de nouveau éjecter au sol. Elle retomba sur son poignet qui craqua sinistrement... Mais, elle n’en prit pas conscience tout de suite, elle surveillait seulement Harry...

«Svp... svp... faites que ça marche...»

La baguette magique de Ginny était resté près d’Harry, elle espérait seulement qu’il n’allait pas la retourner contre elle, que son rêve était fini...

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 96
Points RPs : 257
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Dim 2 Déc - 14:22

Road trip feat. Ginny Weasley
*Harry n’était plus vraiment présent, sa conscience même avait été effacer par les cauchemars. Il n’était plus que l’ombre de lui-même et se débattre n’y changerait rien. Le stress et la peur balayé tout sur son passage, tellement effrayé par la situation qui lui échappait des mains il avait paniqué. Cherchant simplement à stopper tout ça il avait voulu aller au plus vite mais c’était tout l’effet inverse qu’il avait provoqué. Buvant une dose bien trop importante de sa potion, il se retrouva rapidement à terre sans pouvoir faire grand-chose. Sentant que qu’il commençait à perdre connaissance il avait appelé Ginny à l’aide. Ses yeux commencèrent à se révulser alors que la jeune femme était arrivée près de lui. Tentant de lutter contre la potion, il ne comprenait plus vraiment ce qu’il se passait autours de lui. Fixant simplement Ginny ne se rendant même plus compte de qui elle était.

Le stupéfix que Ginny lui envoya eu au moins pour effet de le tenir quelques secondes tranquilles mais cela ramena aussi le cauchemar d’Harry à la réalité. Ayant maintenant l’impression qu’on l’attaquait, le jeune homme tenté de se libérer de l’emprise du sort, perdant juste un peu plus d’énergie dans l’entreprise. Soudain il sentit que quelqu’un tenter de le maintenir contre son gré au sol, il se débattit de toute ses forces perdant pratiquement connaissance à ce moment, il luttait mais ne pouvait pas empêcher sa petite-amie de lui faire prendre de force le Bézoard et heureusement pour lui. Dans une dernière tentative pour se libérer il envoya la pauvre Ginny à nouveau à l’autre bout de la pièce.

Puis plus rien, pendant l’espace d’un instant le silence se fit et Harry s’arrêta de bouger dans tous les sens. Cela ne dura que quelques secondes mais suffisamment de temps pour que cela soit inquiétant. Et alors qu’il semblait s’être évanoui pour de bon, il reprit soudainement sa respiration. S’étouffant presque en voulant prendre trop d’air d’un coup. Toussotant à plusieurs reprises jusqu’à trouver enfin un rythme de respiration calme. Il ne voyait rien dans le noir et chercha du bout des doigts sa baguette. Trouvant celle de Ginny non loin de lui, il s’en empara, utilisa un lumos pour éclairer la chambre. Se retrouvant non loin de la jeune femme en l’éclairant il put prendre rapidement toute l’ampleur des dégâts qu’il avait causés. Se précipitant vers la jeune femme, il voyait qu’elle se demandait encore s’il était bien revenu ou s’il allait encore l’attaquer.*

- C’est moi Ginny.

*s’agenouillant près d’elle, il s’excusa et amena son sac près de lui. Attrapant de quoi soigner la jeune femme, il essaya de faire au mieux. Continuant de s’excuser.* Je ne peux pas transplaner à Sainte-Mangouste, on est trop loin maintenant mais si cela ne va pas je vais chercher un Portoloin. *Continuant ses soins il réussit au moins à faire en sorte que le sang arrête de couler, plaçant également une sorte de pommade sur le bras de Ginny pour calmer la douleur. Reprenant à nouveau la parole, chargée de remord devant une Ginny qui restait silencieuse.* Ecoute, je comprendrais que tu décides de partir après ce soir. Personne ne devait s’approcher de moi….

*Tout était si difficile à expliquer pour lui, il avait simplement l’impression d’être devenue fou une bonne fois pour toute et qu’il ne pouvait rien faire contre ça. Peut-être que les événements qu’il avait vécu avaient fini par le détruire.*

code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 127
Points RPs : 245
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Dim 2 Déc - 15:41

Ginny souffrait le martyr, mais ce n’était pas seulement à cause de ses blessures physiques. Elle se rendait compte que Harry était beaucoup plus marquer par cette guerre qu’il ne le laissait paraître et cela lui faisait du mal. C’était comme s’il n’avait pas confiance en elle... La rouquine lui avait parlé de ses cauchamars et elle, elle devait attendre qu’il ai une crise pour pouvoir se rendre compte des dégats. Son poignet lui faisait mal, sa tête aussi et elle sentait le sang coulé contre son visage. Harry revenait doucement à lui. Elle avait au moins réussit ça ! Ginny ne savait pas comment réagir... Elle se demandait combien de choses comme celle là, il lui cachait... La lune était maintenant cachée par les nuages et la jeune femme n’avait pas été assez rapide pour attraper sa baguette magique qui était près de son amant. Ce dernier se redressait, elle pouvait l’entendre. Il lança un Lumos et l’aveugla au passage. Elle ne le voyait pas derrière la lumière alors elle recula bien malgré elle contre le mur. Elle ne savait pas s’il était dans son état normal ou pas... La voix du jeune homme la rassura un peu lorsqu’il lui disait que c’était lui. Elle le vit s’agenouiller près d’elle et attraper de quoi soigner la jeune femme. Ginny se disait rien, sentant sa propre colère monté en elle, mais elle ne voulait pas la laisser exploser car cela ne ferait que causer des dégâts supplémentaires... Le jeune homme lui dit qu’il ne pouvait pas l’emmener à Ste-Mangouste car il ne pouvait pas transplané, mais que si ça n’allait pas, il pourrait toujours chercher un Portoloin. Il réussit à arrêter le sang de couler et lui mit une pommade qui anesthésia la douleur au bras de la jeune femme. Elle allait sans doute devoir se soigner elle même pour son poignet et tant pis pour les méthodes Moldus. Elle connaissait le sort pour soigner les os, elle n’aura qu’à se l’appliquer elle même. Toujours silencieuse, évitant son regard, Harry lui dit qu’il comprendrait si elle décidait de partir ce soir. Personne ne devrait s’approcher de lui...

Ginny se redressa et colla son dos contre le mur, remontant ses jambes contre sa poitrine, ses bras autour de ses jambes. Elle ne savait pas quoi dire. Elle tremblait, de froid, de peur, elle ne savait pas encore. Peut-être était-ce de la colère ? La jeune femme n’osait pas le regarder. Ce qu’elle avait vu ce soir, elle s’imaginait le vivre plusieurs fois par semaine... Est-ce qu’elle se sentait prête à vivre tout ça ? Bien sûr, elle avait dit à Harry qu’elle serait toujours là pour lui, mais est-ce que se prendre des coups étaient vraiment tolérables ? Il ne l’avait même pas reconnu pendant sa crise... Prenant une grande respiration, la jeune femme ouvrit la bouche avant de la refermer. Qu’est-ce qu’elle pouvait dire ?

«Tu as été là lorsque j’ai eu ma crise de panique... mais je t’avais parlé de beaucoup de choses avant que ça arrive...»

Elle se releva doucement du sol, titubant. Se rattrapant au mur, elle faisait maintenant dos à un Harry toujours au sol et sans doute désemparé. Elle n’avait pas l’intention de le laisser. Elle ne se voyait pas vivre sans lui.

«Je pensais que tu avais suffisamment confiance en moi pour me parler de ce genre de choses... Tu n’étais pas obliger de rentrer dans les détails... juste me dire que parfois tu avais des rêves tellement réels que tu pouvais t’attaquer à tout et n’importe quoi... et surtout, tu avais une potion à prendre ! J’aurai pu t’aider à la prendre ! Au lieu de faire n’importe quoi !»

Elle avait crié sur les trois dernières phrases. Sa colère, sa tristesse, sa peur se ressentaient dans ses cris.

«Tu n’as pas confiance en moi ? C’est ça ? Harry, je suis ta petite amie, je suis là pour t’épauler ! Je suis là lorsque tu vas bien, lorsque tu vas mal ! Ce soir, j’ai eu l’impression que j’allais te perdre... Et surtout, j’ai eu l’impression que je n’étais là que pour satisfaire tes besoins primaires !»

La dernière phrase était un coup bas, mais elle avait eu tellement peur qu’elle ne contrôlait plus ce qu’elle disait. Sentait que sa colère la faisait tremblé et surtout, augmentait son mal de tête, la jeune femme s’appuya de nouveau contre le mur avant de se laisser tomber au sol, des points noirs plein les yeux. C’était trop d’émotions pour la jeune femme qui tomba dans les pommes au moment même où Harry criait presque son prénom...

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 96
Points RPs : 257
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Dim 2 Déc - 16:32

Road trip feat. Ginny Weasley
*Le silence entourait le couple, enfin le couple Harry ne savait même plus si c’était vraiment le cas et il comprendrait la décision de Ginny même si cela le condamnerait à revivre ses dernières années. Sa crise était allée beaucoup trop loin cette fois ci et il ne pensait pas que tant de violence pouvait ressortir ainsi de lui. Pensant remontrer la pente, Harry se rendait compte qu’il avait encore beaucoup de chemin à faire avant de pouvoir vraiment faire une croix sur son passé. Ses démons continuaient à s’amuser avec lui et pendant tout ce temps, le jeune homme s’était caché derrière des excuses mais le fait étant qu’à force de tout retenir il finissait simplement par exploser. Il aurait aimé que cela ne se fasse en présence de Ginny, voulant continuer à lui cacher son mal-être parce qu’il avait peur de l’affronter. Son épouventard avait toujours été un détraqueur mais se pouvait-il qu’il ai changé au profit de lui-même se voyant se perdre dans la folie ? Il avait déjà vécu ce genre de pensées par le passé, se sentant trop proche de Voldemort se demandant s’il ne suivait pas le même chemin que le seigneur des ténèbres. Mais cette fois la situation était bien différente, Harry ne parvenait pas à passer à autre chose même s’il faisait tous les efforts du monde pour y parvenir. Il restait bloqué dans ses souffrances, depuis tous ce temps il faisait l’erreur de croire que le temps ferait son affaire mais il devait se confronter à ses peurs et il le savait. Il se cachait derrière le déni mais tout ceci devait stopper. Il fermer les yeux face à ce qui lui arrivait, niant la vérité mais c’était bien pire. Il voyait bien que Ginny évitait son regard et il n’allait clairement pas la brusquer même si le silence l’enfoncer encore plus dans les remords. Il respecterait la décision de Ginny quoi qu’elle décide il s’y plierait car il ne méritait pas de se battre pour son couple, il pensait ne plus méritait ce que lui apportait la jeune femme et au fond il était tellement effrayé par son comportement car il était persuadé d’être devenu un danger pour son entourage encore plus pour la jeune femme.

Il en tenta de rejoindre la jeune femme, restant au sol attendant la sentence. Elle avait besoin de temps pour réfléchir et il attendrait. De son côté il essayer déjà de reprendre le fil de ses pensées et de ne pas empirer la situation. Il avait l’impression de s’être fait écrasé par un troupeau de sombral, la fatigue l’écraser mais il se forçait à lutter contre. De toute façon la peur continuait à s’influer dans ses veines et il était suspendu au lèvres de Ginny.

Ecoutant ce qu’elle avait dire. Il ne pouvait s’empêcher de remarquer qu’il avait toujours fonctionner ainsi et encore plus à cause de la guerre. S’occupant seul de ses problèmes et laissant les autres de côté de peur de les faire souffrir avec lui. La laissant vider son sac sa dernière phrase eu l’effet escompté car elle savait que ce n’était pas le cas et il allait reprendre la parole pour lui faire comprendre que ce n’était absolument pas le cas bien au contraire. Qu’il avait besoin d’elle mais qu’il ne savait juste pas comment faire pour s’ouvrir à elle. Qu’il pensait pouvoir gérer tout ça seul, sans l’inquiéter pour ce qu’il pensait n’être que de pauvre cauchemar. Mais il n’en eu pas le temps car Ginny venait de perdre le restant de ses forces et le coup qu’il lui avait porté la fit tomber dans les pommes. Se relevant instinctivement il cria son prénom avant de la prendre dans ses bras. La déposant délicatement sur le lit, il n’avait heureusement pas mal de potion sur lui dont une qui arrêter la fièvre. Cette dernière était à base d’œuf de serpencendre et n’avait pas très bon goût mais il n’avait rien de mieux sous la main. Essayant d’en faire prendre légèrement à Ginny, il resta à ses côtés, veillant sur elle le temps que la fièvre disparaisse.*

- Je suis désolé Ginny. J’ai besoin de toi….

*Les heures passèrent et la jeune femme finit par se réveiller. Harry guetta des signes d’améliorations ou à l’inverse, mais visiblement son état était stable. Prenant une respiration avant de se lancer.*
- Tu veux en parler maintenant ? *Attend un signe d’accord de la part de Ginny, Harry reprit après ce dernier* Ecoute je pourrais m’excuser des heures, je sais bien que tu attends de moi que je t’explique ce qu’il se passe…Je fais des crises depuis la fin de la guerre et je pensais que cela allait s’atténuer avec le temps. Je ne voulais pas t’en parler parce que je ne pensais pas que cela pouvait aller aussi loin, je pensais être capable de gérer ça seul comme auparavant. Je faisais déjà des rêves similaires quand Voldemort était encore vivant et je ne comprends pas pourquoi il me revienne maintenant. Il…Il *Prenant un peu plus du temps pour continuer.* Il me force tout le temps à revivre des moments difficiles. J’ai l’impression qu’à chaque fois que je m’endors une sorte de détraqueur m’attend et que je suis incapable de m’en débarrasser.  Plus le temps passe et plus j’ai l’impression de devenir fou….c’est peut-être le cas, j’en sais rien et je suis perdu. *Admettre tout ça pour Harry c’était vraiment difficile. Il souffrait de se sentir aussi faible et s’en trouver la moindre solution. Il sentait la culpabilité l'enserrer d'imposé à Ginny cette demande tacite d'aide.*  

code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 127
Points RPs : 245
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   Dim 2 Déc - 17:02

Ginny avait presque envie de rester dans sa perte de conscience pendant des heures, voir des jours. Elle n’arrivait pas à croire ce qui se passait. Il ne lui faisait pas confiance, c’était la seule chose qui lui passait par la tête. Est-ce qu’elle serait capable de lui pardonner ? Bien sûr, elle l’avait déjà fait au fond d’elle. Mais elle voulait qu’il se rendre compte qu’il avait été trop loin en ne lui disant pas ce qui lui arrivait.

Les heures passèrent doucement. Harry avait donné à Ginny une potion pour faire baisser sa fièvre et la jeune femme finit par se réveiller. Le matin était déjà là et Harry semblait avoir vu un fantôme tellement il n’avait pas dormi. Elle ne se sentait plus fébrile, mais elle ne se sentait pas non plus très bien. Peut-être parce qu’ils n’avaient pas manger depuis hier soir ? Mais elle se sentait aussi très mal parce qu’elle ne savait pas comment réagir face aux agissements de son petit ami... Il lui demanda alors si elle voulait en parler maintenant et elle approuva d’un signe de tête. Autant mettre les choses au clair maintenant. Il lui expliqua qu’il avait des crises du genre depuis la fin de la guerre et qu’il pensait que ça allait s’atténuer avec le temps. Il ne voulait pas lui en parler parce qu’il ne pensait pas que ça allait aller aussi loin. Il pensait être capable de gérer tout seul. Il faisait déjà ce genre de rêve lorsque Voldemort était vivant et il ne comprenait pas pourquoi cela lui revenait maintenant. C’était dur pour le jeune homme parce qu’il revivait ces moments difficiles. Il avait l’impression qu’à chaque fois qu’il s’endormait, une sorte de détraqueur l’attendait et qu’il était incapable de s’en débarasser. Il avait même l’impression d’être fou et il était perdu. La jeune femme le regarda pendant un moment avant de lui dire :

«J’aurai préféré quand même que tu me le dises... ça nous aurait évité bien des choses... Enfin, peut-être que ça aurait été pareil... Mais ce n’est pas le sujet... J’aurai voulu que tu m’en parles même si tu pensais que c’était un petit truc. Harry, on est en couple. On peut tout se dire... Enfin, c’est ma façon de voir.»

Elle bougea sous la couverture et reprit :

«Tu sais, il existe des sorts pour que je puisse participer à ton rêve... Enfin, si tu en as envie. Il faut que je regarde tout ça. Mais je veux que tu saches que je suis toujours là... Même si je dois souffrir pour ça.»

Elle grimaça en bougeant son poignet puis lui dit :

«Je veux que tu saches que je serais toujours là. Comme tu as été là pour moi par rapport à Bellatrix...»

Elle lui prit doucement la main et la serra entre la sienne. Elle ne voulait pas qu’il soit triste par rapport à ce qui s’était passé. Elle ne lui en voulait pas... Elle était juste déçue qu’il ne soit pas venu se confier avant...

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: +18 Road trip feat. Ginny Weasley   

Revenir en haut Aller en bas
 
+18 Road trip feat. Ginny Weasley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ginny Weasley
» Lindsay Chang (ou Ginny Weasley, si je peux^^)
» Ginny Weasley
» Présentation Ginny Weasley Potter
» Ginny Weasley (Gryffondor)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Reste du Monde
-
Sauter vers: