RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
3035
POUFF.
3565
SERD.
2280
SERP.
4185

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria & Ludibaty (Theo & Leo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 Feel Good Inc (sören&dieter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – charles dyer – ivory parkinson - vedran zakharine - sohan davis – lyllian-aaron
Vos Liens :
Informations Importantes :
Dieter Carrow
Drama Queen
Drama Queen

Messages : 261
Points RPs : 556
Date d'inscription : 04/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Feel Good Inc (sören&dieter)   Jeu 1 Nov - 20:32


Feel Good Inc - Gorillaz



Dieter était au bar. Il n’avait rien d’autre à faire et n’avait pas envie de rentrer chez lui ce weekend. Il s’était prit la tête avec sa grande soeur l’autre fois et depuis une semaine c’était toujours pas passé. Il n’avait pas envie d’en parler, ou encore de la voir ou la supporter. Cela lui passerait et ça prenait plus ou moins du temps avec lui. Puis trainer à Poudlard, pff… Il n’avait pas envie d’y flâner, il en avait déjà marre de voir ces murs, lui qui pensait se pavaner dans l’université. Puis au moins ici, il s’occupait, il voyait un peu de monde et il aimait bien trainer là. Son frère n’était pas là pour une des rares fois et c’était bien dommage. Il aurait préféré ça plutôt que la bande de guignol que l’aîné avait employé. Et il ne voulait même pas de son propre frère… Tss… Râler, mais au fond… C’était mieux qu’il ne travaille pas constamment avec lui, ils allaient finir par se bouffer et ils se supportaient en ce moment, autant conserver cette ambiance.

C’était relativement calme ces derniers temps, il n’y avait rien à faire, ni même dans l’ombre. En tout cas, il n’a eu aucunes informations ou encore aucune mission à remplir de la part d’Eden. Dieter n’avait rien d’autre à faire que de se plonger dans ses études et fallait le dire… Ça lui plaisait bien comme filière pour l’instant. Il avait la tête dans les livres à apprendre des répliques par coeur pour les jouer ou juste parce qu’elles lui plaisaient. Que demander de plus ? Il avait donc eu tout le temps de réaliser qu’il était un étudiant…

Cela faisait peu de temps que la rentrée avait reprit et il n’avait pas de cours cette après-midi. Il allait en profiter, car bientôt, il allait commencer son nouveau petit boulot sur Pré-au-Lard pour aider aux dépenses.Il avait aidé son frère cet été, et tout ce qu’il avait eu le droit comme paie personnelle, c’était les pour-boire. Il n’était pas révolté, parce que l’argent qu’il avait aidé à faire entrer au bar, c’était en partie pour payer ses études, jusqu’à ce qu’il arrive à se débrouiller de lui même. Andy n’était pas fou non-plus, il lui avait donné que l’été pour se trouver un parachute. Sauf que pour l’instant, participer aux dépenses, c’était pas encore ça. Ah ses petits plaisirs… dont le jeu. Sans parler qu’il avait réussi perdu celui qu’il avait trouvé depuis mi-Août, une aubaine... Mais non, il a fini par se faire renvoyé. Il fallait qu’il se reprenne avant que son frère ne perde patience et lui tienne une ardoise.

Il avait pris sa table habituelle du fond, mais dans l’alignement du bar. C’était un peu isolé, il pouvait jeter des coup d’oeil discret et avait une vue sur une partie de la salle. Il n’était pas là officiellement pour surveiller, mais vu qu’il était là, si quelque chose n’allait pas, il se gênerait pas. Il s’était levé plus d’une fois pour donner un rapide coup de main quand il y avait un peu de monde, mais il était surtout resté dans son coin à fumer, boire tranquillement une pinte (payée) et lire sa pièce de théâtre sorcière, jonglant avec le jeton porte-bonheur de son père entre ses doigts. Un geste répétitif qui lui permettait de se concentrer et il le faisait rouler au-dessus de ses phalanges en rythme avec les alexandrins.

Il relevait la tête en voyant une ombre lui rendre la lecture un peu plus pénible. Il avait froncé les sourcils et esquissait un rictus narquois en reconnaissant Sören. Un coup de pied dans la chaise en face qui s’ouvrait devant le jeune-homme et l’invitait à s’asseoir. Il se redressait un peu, fermant son livre et le posait sur la table avec nonchalance. « Tiens ? J’avais presque oublié… que t’existais… » lui dit-il avec un sourire mauvais. C’était gratuit et pour la forme, sa façon de lui dire qu’il ne l’avait pas croisé depuis la rentrée. Il n’avait pas fait attention à grande monde faut, un ou deux, le peu d’ami qu’il avait mais il n’avait pas eu envie de faire-avec les autres. Plutôt solitaire et renfermé, très calme, un peu trop discret… Il avait juste besoin de s’adapter à sa nouvelle situation, s’organiser un minimum, et quand ça le touchait trop, on ne l’entendait plus, ni ne le voyait. Il préférait toujours s’isoler. C’était mieux maintenant, mais ça n’empêchait pas qu’il avait pas encore vu sa frimousse à celui-là. « T’as besoin quelque chose ? … » commençait-il presque blasé, prêt à retourner à sa lecture. « T’es venu avec ta mère ? » le taquinait-il.

acidbrain



_________________
So call out my name when I kiss you so gently, I want to you stay.
(c)crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sören Rosier
Fuck You
Fuck You

Messages : 104
Points RPs : 262
Date d'inscription : 25/10/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Feel Good Inc (sören&dieter)   Sam 3 Nov - 21:41

L'avantage qu'il avait avec l'arrivé des étudiants à Poudlard, hormis le fait que ça lui faisait un plus vaste tableau de chasse et que pour le coup c'était quand même vachement appréciable, parce qu'il avait un peu la sensation d'avoir fait le tour à Poudlard même... mais hormis donc cette partie, c'était le fait qu'il était plus simple maintenant de sortir de l'école. Vu que cette dernière était ouverte aux étudiants, il suffisait juste de savoir à quel moment se pointer, se glisser dans un groupe et hop, le tour était joué. C'était exactement ce qu'il avait fait pour sortir ce jour là, techniquement, ce n'était pas une journée de sortis à Pré-au-Lard, mais ça l'emmerdait un peu de devoir se tenir à ces règles débiles et devoir sortir uniquement quand on leur en donnait la permission alors qu'à cotés les étudiants entraient et sortaient quand il le voulait... déjà qu'en règle général il avait un soucis avec l'autorité, mais là, c'était encore pire, parce qu'il trouvait ça dégueulasse qu'il y ait des passe droits sachant qu'il avait quand même dix sept ans, bientôt dix huit, ce qui voulait dire qu'il était largement majeur et pouvait donc décider de lui même de s'il voulait aller se balader à Pré-au-Lard ou non ! Enfin même si c'était pas correct, il l'avait décidé de toute manière et il n'en serait pas autrement, puisque c'était déjà fait. Il se trouvait déjà à traîner dans les rues du petit village sorcier avant de s'arrêter devant la Tête de Sanglier. Il était pas fan de ce bar, c'était plutôt sordide, mais ça avait été reprit et tout avait changé à l'intérieur... pourtant, il y avait encore un truc qui ne lui plaisait pas trop, mais il ne saurait mettre la main sur quoi exactement... c'était un peu étrange comme sensation. Ceci dit, le nouveau patron était carrément canon et il s'était pas vraiment gêné pour lui faire du rentre dedans les dernières fois qu'il avait mit les pieds dans ce bar... du coup il avait esquissé un léger sourire en coin avant de se dire que faute de mieux, au moins ce serait marrant d'aller tenter sa chance une fois de plus...

Il était entré dans le bar, avait observé un peu, pour voir s'il y avait des gens qu'il connaissait, mais apparemment, c'était pas vraiment le cas, ou du moins, pas de personnes qu'il avait envie de voir ou avec qui il avait envie de parler... donc il s'était focalisé sur le bar, cherchant le grand blond tout tatoué des yeux, mais ça avait été la déception de voir qu'il ne semblait pas être là... il y avait un type qui lui disait vaguement quelque chose, pas vilain dans son genre, même s'il avait l'air un peu gauche... et il avait rapidement reconnu Flint... ça pour le coup, c'était pas banal, parce que lui, il ne l'aurait pas imaginé bosser dans un endroit pareil et à voir sa tête, il n'avait pas l'air bien ravis de son sort... il avait entendu parler de cette histoire, son père avait couvert cette affaire de Mangemorts gracié... il en avait entendu parler en laissant ses oreilles traîner à la maison tandis qu'il en parlait avec sa mère... c'était sacrément dégueulasse comme histoire, mais c'était pas son problème... par contre, il prenait quand même bien plaisir à voir Flint dans cet élément qui n'était clairement pas siens. Il tourna alors la tête et repéra un visage familier dans le fond, c'était pas le grand blond tatoué, mais c'était de la même famille et peut être que lui pourrait le renseigner... ou pas... il leva les yeux au ciel devant sa réplique avant de dire :

- Ben c'est très bien comme ça, continue à oublier mon existence surtout... toute manière c'est pas vraiment toi que je voulais voir, mais plutôt ton frangin... celui qui est sexy...

Il afficha un grand sourire, un peu provocateur, mais se lassa tout de même tomber sur la chaise face au plus vieux. Il tendit le bras pour lui piquer sa pinte et boire dedans sans la moindre gêne avant de la reposer et de dire :

- Pourquoi elle t'intéresse ? Parce que je suis au regret de te dire que t'as carrément pas le standing... elle ferait qu'une bouchée de toi !

Et pour le coup, c'était vrai, Carrow avait beau être un connard, sa mère était une garce et elle était carrément pire que lui. Il se laissa aller en arrière contre le dossier de sa chaise avant de dire :

- Qu'est ce que tu fous là toi au fait ? J'croyais que les études c'était pas pour toi... et en même temps, j'ai du mal à t'imaginer en étudiant... tu savais pas quoi faire d'autre de ton cul c'est ça ?

C'était pas le meilleur élève qu'il y ait eu à Poudlard, ils étaient pas de la même année, mais de la même maison, c'était suffisant pour que Sören en sache un minimum sur Dieter...

_________________
We're all alone, walking in twilight, the night has been long and so many've fallen. Feel no remorse, light will be breaking our freedom is worth it all. In blood and tears, a thousand times, we'll rise against, we'll always hold the line of reckoning !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – charles dyer – ivory parkinson - vedran zakharine - sohan davis – lyllian-aaron
Vos Liens :
Informations Importantes :
Dieter Carrow
Drama Queen
Drama Queen

Messages : 261
Points RPs : 556
Date d'inscription : 04/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Feel Good Inc (sören&dieter)   Dim 4 Nov - 19:13


Feel Good Inc - Gorillaz



« Ooouh, mais ça fait mal ça… » dit-il avec un ton qui suintait le sarcasme et un sourire mauvais. « C’est pas très gentil » continuait-il se moquer à sa façon, prenant une voix ridicule. « Te sens pas obligé de l’attendre en ma compagnie… Va te faire chier tout seul. » lui répondit-il par l’habitude d’être infect avec tout le monde et parce que oui, il l’avait un peu mal pris. Qu’il s’occupe d’Andy si ça lui chante, qu’il m’emmerde juste pas avec ça. La provocation de Sören avait marché, mais Dieter ne le dirait pas ouvertement, même si ça se sentait. Plutôt crever.

L’élève prit place à table et Dieter finit par lâcher son livre. Il ne dit rien pour la pinte, il savait qu’il était comme ça, il ne se gênait pas et Dieter non-plus en général… Il irait baver dans l’un de ses verres à l’occasion. Il lui demandait s’il avait amené sa mère, mais pas pour la même idée que s’était faite Sören, juste pour le plaisir de lui renvoyer dans les dents. Dieter fit encore une grimace, agacé, mais il aimait bien qu’on le cherche, car ça ne lui donnait qu’une raison de grogner et mordre. « Alors je sais que je les aimes plus vieille, mais redescend sur terre… Je me demandais pourquoi tu venais me voir, c’est tout. Je me suis dit peut-être parce que t’es accompagné de ta mère et que tu venais simplement me dire bonjour pour la faire grincer des dents…  » lui dit-il avec un sourire ironique. « Savoir si je range mon livre et fait semblant de m’intéresser à toi ou si ça ne sers à rien. » dit-il en déposant l’ouvrage sur la table, retirant son doigt d’entre les pages.

Sören était en forme. Dieter eut à peine le temps de reposer sa main sur sa pinte et la glisser à lui pour en boire une gorgée, que l’autre l’alignait sur son statut d’étudiant. Il arrêtait son geste en chemin, le bord du verre sur ses lèvres. Il fit mine de le regarder trop mal pendant un moment, une condescendance insultante et finalement il eut un sourire… Il reculait un peu son verre « Ouais, je pense aussi… C’est sûrement la seule explication ! » fit-il en fausse confession et riant. Il but une gorgée de sa pinte et la reposait sur la table. « C’est vrai, moi aussi j’ai du mal à m’y faire, je sais pas trop ce qui m’a pris, surtout que j’espérais quitter Poudlard, je me dis de plus en plus que j’ai fais une connerie… » lui partageait-il, mais dans le fond il pouvait dire ce qu’il voulait, ça lui plaisait pour l’instant.

« En plus, je me suis fait jeté de chez Honey Duke, alors que je pensais être tranquille question finance, parce qu’en plus de m’occuper et perdre mon temps à la fac, je dois payer… Même pas un mois. Pfff… J’espère que j’arriverai à le garder plus longtemps le prochain. » dit-il en ayant bien conscience que cela ne tenait qu’à lui. Normalement, cela devrait aller, il avait quémander un boulot à la petite librairie de Pré-au-Lard. On lui avait accordé une journée d’essai d’ici quelques jours et elle verrait si elle le gardait ou non. Il savait que là-bas, il se tiendrait un peu plus, il aimait bien le décor et ce qui s’y trouvait. Il attendait de voir… « C’pas de ma faute... » commençait-il, car Dieter la drama, n’était jamais coupable. « ... l’autre il me parlait trop mal, j’ai fini par lui plonger la tête dans un chaudron rempli de Bootts Berties… Enfin, c’était pourri comme travail t’façon… T’en veux une ? » lui demandait-il alors en montrant son verre, il irait lui en servir une lui-même. « Toi ça va, ça t’emmerde pas trop ce jumelage provisoire ? Moi j’aurais largement préféré être élève et me retrouver avec des étudiants, qu’être étudiant et resté coincé à Poudlard... » soupirait-il en exagérant, comme si sa vie était trop triste, un petit sourire insolent qui commençait à briller aux coins des lèvres. Tu restes, tu m’écoutes me plaindre...  

acidbrain



_________________
So call out my name when I kiss you so gently, I want to you stay.
(c)crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sören Rosier
Fuck You
Fuck You

Messages : 104
Points RPs : 262
Date d'inscription : 25/10/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Feel Good Inc (sören&dieter)   Mar 6 Nov - 13:14

- Naaan, c'est bien plus drôle d'avoir quelqu'un de qui je peux me foutre en l'attendant, t'inquiète !

Il esquissa un clin d’œil à l'intention du plus vieux avant de se laisser tomber sur la chaise en face de lui, c'était pas bien méchant, et puis techniquement, c'était même pas lui qui avait commencé, c'était Dieter qui l'avait cherché en disant qu'il avait oublié son existence... personne n'oubliait son existence, parce qu'il était inoubliable, c'est tout ! Et puis c'était pas totalement faux non plus, il savait même pas si le frère de Dieter allait se pointer ou non, et pour être franc, c'était pas bien grave, il était quasiment sur de n'avoir aucune chance avec le grand blond, même si ça ne l'empêcherait clairement pas de tenter le coup... mais au moins, il avait de la compagnie et il avait de quoi se distraire en compagnie de l'ancien serpentard. Ce dernier avait du répondant et ça pouvait être assez fun, d'ailleurs, il ne s'était pas gêné pour attraper la pinte du plus vieux pour boire une gorgée dedans, sans pression, comme si c'était le truc le plus normal qui soit de taxer le verre de son voisin. Il avait largement de quoi s'en payer une, et d'ailleurs, peut être qu'il irait s'en chercher une, histoire de faire connaissance avec le barman un peu gauche mais pas vilain... mais pour l'instant, il avait autre chose en tête. Il lâcha un rire à la réponse de Dieter, pas du tout gêné que ça parle de sa mère, parce qu'il y avait bien longtemps qu'il avait perdu toute forme de respect pour sa mère... cette femme était tellement horrible et malveillante, qu'il ne pouvait tout simplement pas la plaindre et qu'il ne pouvait pas non plus prendre sa défense quand on la traitait de vieille... surtout que c'était vrai, qu'elle était vieille ! Quoi qu'il en soit, il lâcha un nouveau rire, en se laissant aller de manière nonchalante sur le dossier de sa chaise avant de dire :

- J'ai plus douze ans vieux, si j'voulais vraiment la faire grincer des dents, je t'inviterais chez moi pour qu'on s’envoie en l'air sur le canapé du salon de manière à ce qu'elle nous tombe dessus par le plus grand des hasards... oué, clairement, ça, ça l'emmerderait totalement !

Il lâcha un rire amusé rien qu'en imaginant la tête qu'elle tirerait... déjà qu'il se tape un mec, il avait beau ne pas s'être gêné pour lui dire clairement qu'il le faisait, tant qu'elle ne le voyait pas de ses propres yeux, elle ne devait simplement pas vraiment y croire, mais si en plus le mec en question était un Carrow... alors là, peut être qu'elle finirait par clamser d'une crise cardiaque... quelle tragédie tiens... Il se reprit un peu, se rendant compte que c'était un peu une sorte de private joke que son interlocuteur ne pouvait pas réellement comprendre et il lança un regard peu dupe vers lui en disant :

- Comme si t'avais besoin de faire semblant pour t'intéresser à moi... tu m'as bien regardé... ?

C'était pas la modestie qui l'étouffait, en même temps, ça servait à rien la modestie, fallait appeler un chat un chat à un moment, et oui, il savait ce qu'il valait physiquement parlant... en tant que personne, c'était moins glorieux, mais il l'assumait plutôt bien quand même, donc il s'en fichait pas mal d'être un petit con arrogant et hautain aux yeux de la plupart des gens. D'ailleurs, il avait encore fait preuve de condescendance en lui demandant ce qu'il foutait en tant qu'étudiant, parce que clairement, il ne le voyait pas vraiment faire de grandes études lui... mais visiblement, son interlocuteur lui même ne savait pas trop pourquoi il avait fait ce choix là. Il l'écouta raconter ses aventures, ne pouvant s'empêcher de rire quand il parla d'avoir collé la tête d'un client dans un chaudron de Berty Crochus... ça lui ressemblait bien tiens...

- Oué, finalement, c'est pas plus mal que t'ai opté pour les études, parce que t'as pas l'air doué pour le boulot !

Clairement... il tourna la tête vers le bar, esquissant un léger sourire en coin quand le plus vieux lui demanda s'il voulait une bière avant de répondre :

- Pas pour l'instant, je compte aller me présenter moi même au serveur... Ton frangin à bon goût...

Il reporta son attention sur le plus vieux avant d'afficher un grand sourire, parce que en ce qui le concernait, ce jumelage, il kiffait carrément, c'était cool de voir autant de monde à Poudlard, ça lui faisait un terrain de chasse encore plus important et en plus, il pouvait entrer et sortir de l'école bien plus facilement... vraiment, il n'avait pas à se plaindre de ça.

- Tu déconnes, c'est top oué ! Je commençais à me faire chier à Poudlard, mais là, c'est comme si on m'offrait de nouveaux horizons... un débarquement d'étudiants et étudiantes sexy... c'est carrément le bon plan et puis c'est plus simple de rentrer et sortir aussi, donc j'vais vraiment pas me plaindre !

Même si oué, il comprenait un peu pourquoi Dieter lui se plaignait, parce que clairement ça devait être bien plus attractif du point de vu de Sören que du point de vu de Dieter. Il lâcha d'ailleurs un nouveau rire avant de dire :

- De quoi tu te plains... tu vas pouvoir profiter de mon illustre présence et compagnie un an de plus... rien que pour ça tu devrais être content et reconnaissant !

Il avait prit un ton exagérément hautain, parce que c'était surtout pour emmerder un peu Dieter et pour le plaisir d'enfoncer un peu le couteau dans la plaie... c'était plus fort que lui, fallait qu'il en rajoute encore et encore...

_________________
We're all alone, walking in twilight, the night has been long and so many've fallen. Feel no remorse, light will be breaking our freedom is worth it all. In blood and tears, a thousand times, we'll rise against, we'll always hold the line of reckoning !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – charles dyer – ivory parkinson - vedran zakharine - sohan davis – lyllian-aaron
Vos Liens :
Informations Importantes :
Dieter Carrow
Drama Queen
Drama Queen

Messages : 261
Points RPs : 556
Date d'inscription : 04/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Feel Good Inc (sören&dieter)   Dim 18 Nov - 23:35


Feel Good Inc - Gorillaz



« Bah tu peux partir alors, pas besoin de l’attendre… Il ne viendra pas aujourd’hui. » dit-il avec un sourire jaune et le ton un peu plus mauvais qu’il ne l’aurait voulu. Tant pis, qu’il soit jaloux de sa fratrie, ça n’a jamais été nouveau, ni même un secret. Il détournait son regard agacé, le posant sur la couverture de son ouvrage, la mâchoire légèrement saillante sous sa peau. Peut-être qu’il l’avait cherché, mais ça ne l’empêchait pas de le prendre un peu mal.

L’élève acceptait quand même la chaise que lui jetait Dieter d’un coup de pied nonchalant, toujours avachi côté banquette. Après ça, ils avaient continué de se charrier avec complicité, la mère de Sören mise sur la table. Dieter n’avait pas du tout envie de se la faire, il lui expliquait juste qu’il devait bien venir le voir pour une raison. Parce qu’il était comme ça, mais Dieter ne le jugeait pas, ne voir que de l’intérêt chez les gens il le faisait aussi. Trop souvent même. Des vrais amis, il n’en avait pas vraiment. Sören serait ce qui s’en rapprocherait le plus après Eden. Sinon, il y avait Vinny… C’est pour vous dire les relations que j’ai… C’était seulement pour le taquiner. Un rire lui échappa aussi sa réplique. Il imaginait parfaitement le tableau de sa mère pour s’imaginer à quel point cela aurait pu la déranger. Un homme et moi en plus… C’est tellement classique. C’est souvent le cas même. « Mais quand tu veux… » lui répondit-il naturellement et son sourire faussement lubrique, étouffant un dernier rire dans un sourire plus amusé. « Tu sais que je serais toujours le premier à te rendre service, surtout comme ça. » continuait-il sur la même complicité que leur piques.

L’étudiant demandait alors s’il devait abandonner son livre pour faire mine de s’intéresser à lui, ou pour traduire savoir s’il s’éternisait. Il se pourrait bien et Sören relevait seulement que Dieter avait manqué de respect à son égo. Il lui répondit simplement d’un sourire et un regard énigmatique qui voulait dire peut-être. Il haussait les épaules. C’est vrai qu’il était canon, j’ai pas besoin de lui dire. Puisque le sait déjà très bien… Puis franchement, c’est pas son égo qui m’intéresse à… lustrer.

Il finit par le prendre de haut avec son statut d’étudiant. Ce n’était pas le premier et ce ne serait pas le dernier. Même Andy s’est foutu un peu de ma gueule. Moi même j’y crois pas et ça fait des jours que je reste planté en cours à regarder par la fenêtre en me demandant ce que je fous ici… Il ne le prenait pas mal, répondant avec humour, partageant la surprise de son camarade. Il lui confiait en passant ses malheurs durant les vacances et la situation un peu emmerdante dans laquelle il était. Chercher un boulot, franchement… Il rit quand Sören finit par dire que les études c’était peut-être mieux pour lui, il s’en faisait moins jeter. Mon propre frère me fout dehors.

Il préférait lui proposer une bière plutôt que de continuer sur ce sujet là. Pas qu’il avait peur d’être blessé ou de mal le prendre, mais c’était son problème sa vie, il n’avait pas forcément envie de s’étaler là-dessus. Surtout les études, vu les questions qui le travaillaient depuis le rentrée. Il n’avait même pas eu le coeur à aller emmerder Irvin alors qu’il n’avait attendu que ça toutes les vacances. Surtout quand il était passé chez lui pour lui annoncer qu’il était étudiant. Rien qu’à voir sa tête… Mais finalement c’est sa propre tête qui était en compote. Tout était chamboulé, ses démons évoluaient pour s’adapter à la nouvelle situation et ça pouvait prendre du temps.

Dieter tourna lentement la tête pour dévisager le serveur quand Sören partagea son avis sur la marchandise. Le plus vieux levait juste les yeux au ciel, l’air blasé. « Ouais… Mais c’est toujours des putains de boulet… Je comprends même pas qu’il ait plus confiance en… ça qu’en moi. C’est humiliant…». Le retour de la drama qui voulait qu’on la plaigne.

Pour ce qui était du jumelage de la faculté et de l’école, Sören était plutôt content de son côté. Dieter secouait la tête d’un air grave. « Mais non ! C’est nul de pouvoir aller et venir aussi librement. Moi j’adorais me faufiler et faire le mur. Ça me casse tout mon plaisir. J’ai le droit… En as-tu seulement conscience ??? ... Hm ! C’est triste… » sur-jouait-il ses grands rebelles envers toutes règles et autorité. Enfin, surtout qu’il aimait bien raconter de la merde. Dieter ne partageait pas du tout l’enthousiasme de l’élève. C’est vrai que c’était moins fun de son côté maintenant. Triste ironie. Il aurait aimé être à la place de Sören. Ce dernier en rajoutait une couche sur la chance qu’il avait de pouvoir le côtoyer de si près. Dieter le regardait encore plus blasé. « Mais bien sûr ! Je te serais reconnaissant quand tu m’auras sucé, après avoir fait une ode à ma verge... » lui envoyait-il avec un rictus suffisant.

« En parlant de ça, tu comptes te le faire le serveur ? » demandait-il par curiosité et commérage. « Moi j’aurais bien essayé, mais je sais pas… Il est trop… Idiot et mignon… » dit-il les dents serrés, presque dans un grognement. Il tressaillait légèrement. « J’peux pas ! Brrr. Toute cette innocence... Ça m’hérisse les poils. » dit-il avec dégout. « Les gars comme lui, le seul plaisir que je prends c’est quand je les brise… » dit-il, véridique.    

acidbrain



_________________
So call out my name when I kiss you so gently, I want to you stay.
(c)crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sören Rosier
Fuck You
Fuck You

Messages : 104
Points RPs : 262
Date d'inscription : 25/10/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Feel Good Inc (sören&dieter)   Mer 21 Nov - 14:02

Il n'avait pas du tout eu conscience d'avoir put vexer Dieter, parce qu'il n'accordait pas assez d'importance aux réactions des gens en général. Surtout pas ceux qu'il connaissait déjà plutôt bien, parce que quand il connaissait les gens un minimum, ils entraient dans la case des « presque amis », et il ne faudrait surtout pas qu'ils finissent par devenir de vrais amis... si il commençait à avoir des potes, ce serait la fin. Il ne faisait pas dans le genre amical et sentimentale, c'était comme ça. Pourtant, Dieter était probablement ce qui se rapprochait le plus d'un ami, après tout, il connaissait son prénom, il savait qui il était, il savait des choses sur lui, et il n'avait jamais couché avec lui... ça c'était le signe qu'il y avait un truc en général. Parce qu'il évitait de créer des liens avec les gens avec qui il couchait, ça évitait qu'ils ne s'attachent, aussi bien eux que lui, il était contre cette idée, mais c'était le genre de chose qui pouvait parfois surprendre là où on ne l'attends pas vraiment, donc il préférait juste s'en tenir éloigné pour le coup. Dans tout les cas, il n'avait rien dit de si méchant que ça, il avait simplement sous entendu que le grand frère de Dieter était plus sexy que lui... en même temps, tout ces tatouages et piercing... faut dire que ça faisait son petit effet... mais c'était pas non plus comme si Dieter en avait quelque chose à foutre de son avis... alors ça n'aurait pas vraiment dut le toucher, du moins, Sören était partis de ce principe là. De toute manière, ils étaient passés à un autre sujet, celui de sa mère, c'était pas vraiment un sujet super plaisant, mais s'il fallait en passer par là... oué, il savait très bien comment l'emmerder et comment la faire sortir de ses gonds la vieille peau... mais c'était pas parce qu'il le savait, qu'il fallait le faire pour autant, même si apparemment, Dieter approuvait sa manière de faire et ne semblait pas contre. Il lui rendit son sourire avant de répondre :

- Oh j'en doute pas... mais après tu risques de t'attacher, devenir accro à moi, me demander d'être ton « petit copain », argh... quelle horreur... on va s'épargner ça si tu veux bien !

Il avait un peu levé les yeux au ciel, comme si cette idée était simplement horrible à ses yeux, c'était un peu le cas, même si là, c'était surtout de l'humour. De ce qu'il savait Dieter n'était pas vraiment du genre à faire dans le durable non plus... enfin en même temps, il savait pas non plus tant que ça à son propos, c'était assez limité et ça lui allait plutôt bien, c'était assez, même si du coup, il apprit quand même que l'ancien serpentard n'était pas vraiment doué pour ce qui était de gagner sa vie. Donc au final, il avait plutôt bien fait de choisir l'option études. Sören s'était fait un plaisir de lui dire d'ailleurs, ça n'avait rien de bien méchant, c'était plutôt véridique, s'il était pas capable de tenir un job c'était juste que c'était pas fait pour lui... mais s'il était capable de suivre des études, alors c'était que ça, c'était plus son truc. Pourquoi chercher à faire compliqué quand tout pouvait être aussi simple. Quoi qu'il en soit, il avait repéré un petit serveur... enfin petit, c'était relatif, ils étaient à peu près de la même taille, et NON, il n'était pas petit d'abord ! Il reporta son attention sur Dieter en sentant le cotés amer de sa réponse avant de dire :

- Je rêve ou t'es jaloux ? Mais boulet ou pas ça n'enlèves rien au fait qu'il soit sexy... et puis jm'en fous un peu que ce soit un boulet, du moment qu'il est doué de ses mains et de sa bouche...

Il afficha un grand sourire clairement sous entendu à la suite de sa phrase. Mais il leva les yeux au ciel face à la suite, parce que oui, c'était cool ce jumelage et qu'on ne lui ferait pas changer d'avis à ce sujet... il avait plein d'étudiants à disposition, il pouvait étendre son terrain de chasse et en plus, il pouvait sortir plus facilement...

- Bein oué, mais moi techniquement, j'ai toujours pas le droit. Je me faufile toujours, sauf que c'est plus simple de se faufiler... là je me suis juste glissé dans un groupe d'étudiants qui sortaient et me voilà !

Il écarta les mains, comme s'il se présentait à une foule, affichant un grand sourire fier. Il lâcha un nouveau rire amusé avant de répondre :

- J'suis pas sur qu'elle mérite une ode... tu te surestimes probablement un peu beaucoup là...

C'était facile et un peu puéril, mais c'était à la hauteur de la conversation actuelle de toute manière. Il tourna de nouveau la tête vers le barman, c'est vrai qu'il avait un cotés un peu innocent à toujours sourire bêtement comme il le faisait, mais le cotés mignon, ça ne dérangeait pas Sören, tant qu'il n'y avait pas de cotés collant pour aller avec... parce que ça c'était rédhibitoire par contre... il haussa donc les épaules avant de dire :

- Oué, ça s'tente... j'ai rien contre le cotés mignon, et puis j'suis quasi sur qu'il est loin d'être si innocent que ça... mais tant qu'il devient pas un pot de colle, moi ça m'va... toi par contre, t'as un putain de soucis quand même... j'vais finir par croire que t'es pas jaloux que du fait qu'il t'ai piqué ton job...

Il esquissa un sourire en coin, c'était sous entendu, comme quoi il serait également jaloux de l'attention qu'il lui portait... parce que Dieter avait beau ne pas être tout seul dans sa tête, il était loin d'être aussi cruel qu'il ne le disait là... briser les gens... on avait pas idée, à quoi ça servait au final ? Sören pouvait être un connard, une fois qu'il avait eu ce qu'il voulait, il passait à autre chose, mais il ne voyait pas l'intéret de briser les gens pour le plaisir... les cris, les larmes, les dramas... très peu pour lui, même s'il savait que Dieter était un grand amateur de Drama lui...

- Ton frère se le tape ?

L'idée lui était venu comme ça... peut être que c'était ça le soucis, qu'en plus de lui avoir piqué son job, il avait attiré l'attention de son aîné... ça ne serait pas vraiment étonnant...

_________________
We're all alone, walking in twilight, the night has been long and so many've fallen. Feel no remorse, light will be breaking our freedom is worth it all. In blood and tears, a thousand times, we'll rise against, we'll always hold the line of reckoning !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – charles dyer – ivory parkinson - vedran zakharine - sohan davis – lyllian-aaron
Vos Liens :
Informations Importantes :
Dieter Carrow
Drama Queen
Drama Queen

Messages : 261
Points RPs : 556
Date d'inscription : 04/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Feel Good Inc (sören&dieter)   Dim 25 Nov - 13:32


Feel Good Inc - Gorillaz



Dieter lâchait un rire franc et presque moqueur. Lui, se trainer à ses pieds, lui demander d’officialiser les choses, de lui être fidèle, passer tout son temps avec lui… Et puis quoi encore… Il riait parce qu’il savait que l’élève se payait sa tête et qu’il était tellement loin de l’image habituelle de Dieter à ce niveau là. On l’a jamais vraiment vu avec quelqu’un. June, peut-être et encore… C’était seulement une amie et plus si affinité ; c’était surtout tellement compliqué. Sinon, j'aime pas ça. « T’as bien raison… » approuvait-il de s’épargner ça à tout les deux. Il secouait la tête, faussement las, un petit sourire aux lèvres.

Un sourire qui s’effaçait lentement quand Sören avait parlé du serveur. Dieter jouait les blasés. Tant mieux si les serveurs sont mignons, ça occupe les yeux au moins quand je viens, mais vu les deux Gus que mon frère avait engagé, je préférais encore les ignorer car même en les regardant, je vois leur bêtise et leur maladresse… Et celui-là, son air si benêt quand il se retrouve dans une situation qui lui échappe… J’ai juste envie de le claquer pour qu’il se reprenne. Sören le pensait jaloux, Dieter l’était peut-être un petit peu. Il aurait aimé que sa famille ne puisse pas se passer de lui dans sa quête désespérée d’être reconnu et vu. Dieter levait simplement une épaule avec un peu d’insolence, sur la défensive. Il étirait un sourire quand Sören relevait un fait plutôt légitime. « Surtout de sa bouche, ce serait du gâchis sinon… Elles sont faites pour être autour d’une verge… » dit-il en jetant un bref regard à Micah et il finit par se secouer d’un frisson rien qu’à le voir sourire. Non, vraiment son côté trop doux et innocent l’électrisait.

Dieter sourit avec amusement alors qu’il lui expliquait avec quelle simplicité il pouvait faire le mur à Poudlard, car techniquement il continuait à faire le mur… C’est vrai, mais c’est trop facile…Puis lui ça va encore moi à sa place, j’avais déjà ma réputation, on me voyait venir à des lieues… J’avais comme une lanterne au-dessus de ma tête, ils me rataient rarement. Même quand je faisais rien, les professeurs ou certains élève venaient m’embrouiller pour savoir ce que je traficotais. Et l’étudiant en herbe lui dit ce qu’il pensait de la chance et la reconnaissance qu’il devrait avoir de passer une année de plus à ses côtés. Sören trouvait qu’il embellissait un peu les choses. Dieter lui fit une grimace ignare, comme s’il ne savait pas du tout ce qu’il sous-entendait et laissait échapper un léger rire.

Pour rester sous la ceinture, il demandait à Sören s’il comptait se faire le serveur, simplement pour faire la conversation. Il partageait aussi son avis sur ce côté un peu trop mignon qu’il avait. Non, il préférait les briser. Certes, il s’était calmé un peu calmé maintenant, il jouait un peu moins à torturer les gens… Il avait autre chose en tête aussi, quelque chose pour canaliser toutes son énergies à se détruire et détruire les autres. Puis, que la patience d’Helix portaient doucement ses fruits avec lui. Oui, bon peut-être… Mais j’ai juste ralenti… Je cherche juste pire à faire peut-être parce que je me lasse… Que des cris de haines et de détresse, mais c'est vrai, il n'était si cruel.

Il ricanait au pot de colle. « Ce serait tellement drôle, histoire que tu le regrette bien de te taper tout ce qui bouge… » lui dit-il pour le charrier. « Et je vois pas de quoi je pourrais jaloux ? J’aime juste pas les gens… Enfin, j’en supporte pas beaucoup. » répondit-il pour sa défense.

Dieter resta un bref instant interdit quand Sören lui demandait si son frère se le faisait. Pas que ça l’emmerdait, mais il ne s’y attendait pas. « Qu’est-ce que ça peut te foutre ? » Dit-il un peu agressif. « Et j’en sais rien, nos histoires de cul ne regarde que nous… » lui répondit-il simplement, fermé. « Puis vu notre… vertu, on parlerait que de ça si on commençait… On préfère éviter. » dit-il avec sarcasme et le sourire qui allait de paire. Il but un peu de sa bière et la claquait légèrement sur la table. « Tu veux pas me lâcher avec mon frère dis ? Je m’en fou de ce que tu veux traficoté avec lui, ou encore de savoir qui il se tape ou quoi. Moi ça me fait pas kiffer d’imaginer mon frère forniquer avec qui que ce soit. » ne put-il s’empêcher de lui dire finalement. « Je ne veux pas savoir…. T’as qu’à parlé d’Andy avec l’autre adorable chaton là-bas… » dit-il en désignant Micah d’un signe de tête hautain. « … quand t’ira te commander à boire. » finit-il en plissant les yeux, pour exagéré sa colère, mais il était quand même agacé dans le fond. Dieter et son sale caractère...

acidbrain



_________________
So call out my name when I kiss you so gently, I want to you stay.
(c)crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sören Rosier
Fuck You
Fuck You

Messages : 104
Points RPs : 262
Date d'inscription : 25/10/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Feel Good Inc (sören&dieter)   Mar 27 Nov - 11:57

Sören n'avait rien contre les personnes trop douces, ou encore les personnes niaises, en général, il ne s'intéressait pas assez à la personnalité des gens autour de lui pour vraiment aller jusque là... il trouvait une personne physiquement à son goût, faisait du rentre dedans, si la personne cédait c'était bien, si c'était pas le cas, tant pis... ça s'arrêtait là, il n'avait pas le temps de leur poser des questions ou d'en apprendre plus sur leur personnalités, parfois, même retenir leurs prénoms était compliqué pour lui ! Donc niais ou pas, il s'en fichait, peut être que Dieter avait besoin de plus que simplement un physique... ou, ça serait bien le genre tiens, à faire son gros dur qui se fiche de tout mais à avoir besoin de câlins dans l'intimité... mais c'était pas son cas à lui ! Dans tout les cas, il comptait bien tenter sa chance avec le barman, et il espérait bien arriver à quelque chose d'ailleurs, il n'avait pas l'être d'être bien compliqué... avec un peu de chance, il lui suffirait d'un sourire, quelques propositions indécentes et le tour serait joué. Il lâcha un rire amusé à la réflexion du plus vieux, imaginant très bien le barman dans cette position là, avant de secouer un peu la tête pour se reprendre... c'était pas vraiment le moment de se laisser aller à ce genre de pensée... il verrait pour sa mission conquête du barman plus tard, pour l'instant, il était avec Dieter. D'ailleurs, ce dernier était en train de se plaindre et de faire un drama sur sa condition actuelle d'étudiant... franchement, à l'écouter, il était jamais satisfait de rien celui là, parce que Sören lui, il aimait bien cette idée de voir des étudiants sexy se balader partout dans Poudlard... il commençait à avoir un peu fait le tour au niveau des élèves, restaient plus que les chiants, les maqués et les moches, et il avait pas spécialement envie de s'attaquer aux chiants ou encore au maqués... parce qu'il était évidemment hors de question de s'attaquer aux moches ! Donc un peu de sang neuf, il crachait carrément pas dessus... et d'ailleurs, il était plutôt pressé d'en finir avec Poudlard pour enfin pouvoir lui aussi être étudiant et vivre tout ça... ça devait être top quand même d'une certaine manière, il ne comprenait pas trop de quoi Dieter se plaisait en fait. Il leva les yeux au ciel, revenant alors sur le barman en disant :

- Ça m'est déjà arrivé... mais en général c'est les nanas qui sont les plus collantes, ça m'est moins arrivé avec les mecs... et soit dit en passant, j'me tape pas tout ce qui bouge non plus ! Juste ce qui est physiquement attirant !

Fallait pas non plus abuser, il avait quelques critères quand même. Et la suite lui fit lâcher un rire quand le plus vieux lui répondit de manière un peu ronchon qu'il n'aimait pas les gens... ben tiens... peut être qu'au contraire il les aimait trop, et surtout, qu'il avait envie que les gens l'aiment... Dieter était une drama queen, et c'était bien connu que les drama queen étaient des gens en manque constant d'attentions qui aimaient que le regard des autres se porte sur eux...

- Et pourtant moi, tu me supporte...

Il avait lâcha ça d'un ton légèrement sous entendus, avec un sourire en coin, il était conscient de pas être la personne la plus facile qui soit, il était un petit con en général, mais malgré ça, Dieter le supportait, il râlait, mais ça n'allait pas plus loin... d'ailleurs la suite le fit de nouveau râler, apparemment, parler de la vie sexuelle de son frangin le dérangeait... Il leva de nouveau les yeux au ciel avant de répondre :

- Putain, j'te savais pas aussi coincé tiens ! Tu préfères que je m'intéresse à TA vie sexuelle plutôt ? Ça satisferait plus ton égo si j'te demandais qui t'as baisé ces derniers temps... ?

C'était un peu moqueur, comme s'il s'adressait à un enfant qui faisait un caprice et au lieu de se lever pour aller commander à boire, il se servit à nouveau dans le verre de son interlocuteur sans la moindre gène en poursuivant.

- Pour peu, je pourrais presque croire que t'es jaloux que j'trouve ton frangin sexy et que j'veuille me le taper... tu sais que si tu craques sur moi, c'est totalement normal hein... je t'en voudrais pas du tout !

Encore une fois, c'était un peu moqueur, il afficha un grand sourire fier, un peu surjoué histoire de bien démontrer l'étendu de son égo... Il savait que le soucis de Dieter, c'était surtout que Monsieur aimait être au centre de la conversation et visiblement, il avait aussi un léger soucis de jalousie avec son frangin...

_________________
We're all alone, walking in twilight, the night has been long and so many've fallen. Feel no remorse, light will be breaking our freedom is worth it all. In blood and tears, a thousand times, we'll rise against, we'll always hold the line of reckoning !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – charles dyer – ivory parkinson - vedran zakharine - sohan davis – lyllian-aaron
Vos Liens :
Informations Importantes :
Dieter Carrow
Drama Queen
Drama Queen

Messages : 261
Points RPs : 556
Date d'inscription : 04/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Feel Good Inc (sören&dieter)   Ven 30 Nov - 22:19


Feel Good Inc - Gorillaz



Dieter n’avait pas besoin de petits-câlin dans l’intimité, enfin… Cela peut lui arriver, un peu de tendresse et de douceur de temps en temps cela ne faisait de mal à personne, mais ce n’était ps si fréquent. Soren et lui n’avait vraiment pas la même façon de marcher à ce niveau là. C’est vrai que Dieter pouvait simplement fondre devant un beau garçon ou une belle femme sans aller chercher plus loin, du pur sexe passionné et on se quitte de vue, mais souvent c’était les personnalités qui l’attirait plus que le physique. Alors des gens comme Micah, il avait vite fait d’ne refroidit, aussi mignon pouvait-il être et avoir une bouche plus qu’attrayante. Détail qui finit sur la table et fit rire Sören. Ils étaient d’accord sur un point. Il a une bouche de suceuse quoi… Dieter étirait le coin de ses lèvres de façon narquoise face à la réaction de l’élève.

Le sujet avait après dévié sur le jumelage de l’école et l’université. Bien sûr que Dieter y voyait des choses plaisante dans sa nouvelle situation, surtout sur le fait d’être étudiant, mais il préférait râler. Parce que oui, officiellement, le Dieter sur scène n’était jamais content de rien. J’aurais aimé changer de décor… Puis aussi que j’ai fais des crasses à certain élèves la fin de l’année, j’attends encore que certain me tombe sur le coin de la gueule pour me le faire payer… Cela m’apprendra d’être aussi lâche sur ce coup… Qu’ils viennent, je les attends, je suis préparé. Je sais encaissé… J’encaisse même beaucoup mieux les coups ou les attaques que les mots.

Le serveur était revenu sur le sujet et il charriait Sören, lui souhaitant que le petit Micah devienne collant. Il comprenait tellement son ami, lui aussi ce n’était pas du tout son genre. Il opinait du chef quand le serpentard disait que le plus souvent, c’était les filles qui étaient collantes et harcelantes, ce que l’étudiant ne trouvait pas à infirmer, plutôt d’accord. « Ah ouais, vraiment ? » Feignit-il l’étonnement quand il disait qu’il ne se tapait pas tout ce qui bougeait. « J’avais cru entendre que tu taperais même dans les elfes de maison si tu pouvais… » finit-il avec sarcasme. C’était faux, il n’avait jamais entendu ça, encore une fois c’était seulement pour l’emmerder.

Quant à être jaloux, oui il l’était assez souvent, mais là face à ça… C’était trop humiliant. Il ne devrait rien avoir à envier à ce petit agneau qui était actuellement de service et avait sauté aux yeux de Sören. Ouais, il l’a vu bouger… Il préférait grommeler et dire qu’il n’aimait personne. « Je te supporte, parce qu’on se déteste juste ce qu’il faut pour que ça passe… » lui répliquait-il avec un sourire jaune. Dans le fond, c’est vrai qu’il l’aimait bien, sans pouvoir expliquer pourquoi, une alchimie qui marchaient bien entre eux, ils se retrouvaient sur certain point, il aimait son attitude qu’il affichait en emmerdant le monde et son côté intéressé. Ils pouvaient bien se comprendre là-dessus. On n’est pas là pour se faire forcément des cadeaux et j’aime plutôt ça. Tu sais à quoi t’attendre, alors qu’avec la gentillesse, tu peux toujours te faire poignarder dans le dos du jour au lentement sans rien comprendre… Au moins, on n’est fixé. Enfin, surtout qu'entre connard, on s'entend bien.

Dieter avait un peu tiqué, pris de court quand Sören parlait encore de son aîné. Andy pour Dieter, c’était quelque chose de sacré, c’est sûr, mais là… « Je ne suis pas coincé… Et oui peut-être ! Peut-être que j’aurais préféré qu’on parle de la mienne… Hm… Presque parce que j’en parle rarement. Voire pas du tout… C’pas une question d’être coincé ou pas… Ce sont mes petits plaisirs, je vois pas pourquoi je les partagerais c’est tout. » ce qui était véridique. Il pouvait parler de ses aventures, mais il y avait rarement de nom, ou de précision sur quelques informations qui pouvaient aiguillé sur l’identité de ses partenaires. Bien sûr, il y en a qui était évident mais c’était soit il s’était tapé tout le monde ou personne. On ne tirerait pas grand chose de lui à ce niveau là. Sauf dans les cas où je relève un défi ou que je cherche à briser quelqu’un. Que je voulais juste l’humilier… Mais c’est rare que je joue avec le sexe pour ça… Et même là, je ne m’étales pas forcément. Il s’amusait aussi à laisser des fausses pistes, pour que ne puisse jamais vraiment décerné le vrai du faux, allant flirter avec des gens qu’il ne toucherait pas, histoire de noyer le poisson. Dieter était aussi connu pour allumer un peu tout le monde, et être toujours très séducteur à sa façon. En faire trop et trop ouvertement pour mieux protégeait son jardin secret en faisant ça.

Sören insinuait que Dieter craquait pour lui et il aurait aimé avoir l’attention que l’élève portait à son frère. L’ancien serpentard rit franchement, un peu moqueur. Il se penchait vers Sören, accoudé à la table. Il le dévisageait avec dédain et charme à la fois. « Oui, t’es canon je veux bien le reconnaitre mais… T’es beaucoup trop facile. » dit-il avec un rictus si désolé de détruire ses espoirs. Il sous-entendait que c'était pas le genre qui l'excitait, il préférait quand on lui résistait un peu. Ce qu'il préférait c'était pas l'acte en lui-même, c'était le jeu de séduction juste avant, faire monter les choses, lentement...

En vrai, j’aurais pu. Une petite sauterie avec un beau garçon, ça ne se refuse pas, surtout quand j’ai un verre dans le nez… Mais il m’agace tellement, je vais pas lui lustrer son égo. Je préfère le faire redescendre sur terre en le charriant un peu. Il posait sa main sur le dessus de son verre et le ramenait vers lui quand Sören avait reprit une gorgée dans sa bière. « Je vais devoir me lever pour aller en cherche une autre, c’est la meilleure… » râlait-il, alors qu’il y a quelque minutes, il lui proposait de lui en servir une. La motivation était juste passée. « Tu devrais vraiment aller t'en chercher une, et m'en ramener une autre… Puis comme ça, je te vois à l'oeuvre avec l'autre crétin. Histoire que je me marre un peu... »

acidbrain



_________________
So call out my name when I kiss you so gently, I want to you stay.
(c)crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sören Rosier
Fuck You
Fuck You

Messages : 104
Points RPs : 262
Date d'inscription : 25/10/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Feel Good Inc (sören&dieter)   Dim 2 Déc - 14:44

Qui avait osé dire un truc pareil ? Parce que c'était évidemment faux ! Il avait peut être la réputation d'être un mec facile, mais ça ne voulait pas dire pour autant qu'il n'était pas quelque peu difficile sur le choix de ses partenaires. Que ce soit des filles ou des garçons, il était attiré par ce qui était beau, ce qui lui plaisait, par des physiques essentiellement, puisqu'il s'empêchait de toute manière d'aller au delà du physique des gens, du moins, ceux avec qui il avait l'intention de coucher. C'était plus simple pour conserver de la distance, et c'était plus simple pour éviter de s'attacher. C'était pas son truc de s'attacher, ça ne servait à rien et ça ne l'avait jamais attiré. Peut être que certaines personnes fantasmait sur l'amour et tout ce qui allait avec, mais c'était pas son cas, la seule chose qui l'intéressait, c'était le plaisir, c'était de pouvoir s'envoyer en l'air un maximum, avec des personnes attrayantes et parfaitement consentantes. Donc non, il n'était pas non plus du genre à se mettre à genoux devant n'importe qui et franchement, un Elfe de maison, c'était carrément glauque comme truc... du coup ça restait un peu coincé en travers de sa gorge comme réflexion... son regard s'était quelque peu durcit sur le coup et il lui fallut quelques secondes à fusiller Dieter des yeux avant de se reprendre et d'afficher un léger sourire en répliquant :

- Je ne suis pas un Carrow moi, j'ai un minimum de standing... la preuve, j'ai encore jamais couché avec toi...

C'était petit, mais c'était juste histoire de le remettre à sa place, parce qu'il n'avait pas spécialement apprécié la réflexion du plus vieux. Il se fichait qu'on le traite de mec facile, c'était pas totalement faux en soit, mais par contre, il appréciait vraiment pas qu'on sous entende qu'il se tapait n'importe quoi non plus... fallait pas pousser, il était facile que quand ça lui plaisait et que ça en valait la peine, sinon il y avait zéro chance pour qu'il accepte, même s'il devait être en manque, il préférerait quand même a main droite plutôt que de se taper un mec ou un nana moche. Dans tout les cas, il avait comme l'impression que son interlocuteur était jaloux... ce qui était paradoxal d'une certaine manière, parce qu'il était jaloux d'un mec qu'il semblait trouver bien trop dégoulinant de bons sentiments et de niaiserie... et Sörent n'était pas vraiment sur que ça ait à voir uniquement avec le fait qu'il lui ai possiblement piqué son job... il y avait sans doute plus derrière cette jalousie. Il prit un air faussement attendrit à sa réponse, sur le fait qu'ils se détestaient juste assez pour qu'il le supporte assez bien, il porta une main à son cœur histoire d'en rajouter encore une couche avant de l'accuser d'être coincé puisqu'il refusait apparemment de parler de a vie sexuelle de son frère... et de sous entendre qu'il aurait probablement préféré parler de la sienne... ce qui n'était apparemment pas le cas, mais c'était trop tard, Sören était déjà curieux !

- Ohh... comme c'est mignon tiens... mais vas y, fais toi plaisir, confie toi sur ta trépidante vie sexuelle... à moins que t'ai rien à en dire... ?

Il sous entendait clairement qu'il n'en avait pas... il y croyait pas vraiment, mais c'était une façon de le provoquer et de le pousser un peu plus à parler, parce qu'il n'avait pas l'air d'être trop du genre à partager ce type d'informations... pourtant, Sören était curieux, il se demandait bien quel était le genre de Dieter... filles ou gars ? Il savait que pendant un temps il était constamment collé à une fille... mais très franchement, il ne s'y était pas intéressé plus que ça... Il afficha un sourire à la réflexion du plus vieux sur le fait qu'il était effectivement canon, mais apparemment, trop facile pour lui...

- Pourquoi faire son difficile quand on sait l'issue au final... j'vais pas me la jouer sainte nitouche alors que tout ce que j'veux c'est m'envoyer en l'air, ce serait ridicule ! Mais je suis pas si facile avec tout le monde...

Non, il lui arrivait de ne pas être d'humeur, ou que la personne en face lui plaise moyennement, ou qu'il ait autre chose en tête... en gros il lui arrivait de pas avoir envie et quand c'était le cas, il était du genre à envoyer chier tout le monde, mais c'était assez rare quand même. De toute manière, il n'était pas du genre à jouer un rôle qui ne lui allait pas du tout au final, juste pour plaire à un mec qu'il n'avait pas vraiment prévu de se taper... Il afficha un nouveau sourire avant de dire :

- Je m'en voudrais de devoir t'abandonner, parce que si je commence à parler avec le barman, tu peux être sûr que je ne reviendrais jamais avec ta bière ! Du coup je me dis qu'il peut attendre un peu, il a pas l'air d'avoir prévu d'aller bien loin, je m'occuperais de lui plus tard, pour l'instant, je suis curieux, vu que tu étais sur le point de me lâcher des scoops intéressants sur ta vie sexuelle...

Il afficha un grand sourire amusé, posant son coude sur la table, appuyant son menton dans sa main, comme s'il attendait que Dieter lui raconter une histoire passionnante... il espérait bien que c'était passionnant, manquerait plus qu'il lui ai vendu du rêve pour rien !

_________________
We're all alone, walking in twilight, the night has been long and so many've fallen. Feel no remorse, light will be breaking our freedom is worth it all. In blood and tears, a thousand times, we'll rise against, we'll always hold the line of reckoning !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Feel Good Inc (sören&dieter)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Feel Good Inc (sören&dieter)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» jane ► it's feel good to have a bestfriend
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
-
Sauter vers: