RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
1690
POUFF.
2900
SERD.
1560
SERP.
2515

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria & Ludibaty (Theo & Leo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 // +18 // Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises Ft Ginny Weasley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 61
Points RPs : 148
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: // +18 // Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises Ft Ginny Weasley   Mar 23 Oct - 22:17

Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises feat. Ginny Weasley
*Cela faisait maintenant quelques jours que mes cours avaient repris, autant pour les étudiants que pour les élèves de Poudlard. Cela faisait un paquet de monde à étaler sur le château. Heureusent que le village de Pré-Au-LArd avait été repensé pour accueillir tout ce monde. Harry se demandait sincèrement comme la directrice de Poudlard faisait pour maintenir l'ordre. Bien sûr cela passait par des règles assez strictes et l'élu avait déjà entendu certains étudiants se plaindre et commencer à briser quelques unes. Bon après lui même n'était pas un ange et cela allait se prouver d'ici quelques minutes. La plupart du collège était au courant de la relation qu'entretraînaient Harry et Ginny. Le jeune homme avait même eu le droit de découvrir qu'un questionnaire de personnalité avait lieu page six de sorcière hebdo. Ron lui avait tendu en rigolant, lui disant qu'il avait qu'à faire le test, simplement pour voir s'il connaissait parfaitement bien l'élu. Avant de prendre le magazine, Harry avait regardé son meilleur ami en lui demandant depuis quand il lisait ce genre de journal. Ron n'avait pas fait le fier bien longtemps et Harry était retourné à sa tranquillité. Mais à force de voir le magazine trainait sur la table, Harry fut pris d'une curiosité maladive et il tenta le fameux quizz. Et à l'arrivé le jeune homme n'eu que huit sur dix. Traitant le journal de sombre *** Harry le jeta au feu. Lui-même n'arrivait pas à faire un quizz sur sa propre personne cela voulait forcement dire que le journal était mauvais.

Bref il était parti de mauvais poil de chez lui et il était presque arrivé en retard en cours. La journée commençait mal, mais elle allait plutôt bien se terminer. Son premier cours venait de se terminer et il était en train de se diriger vers son deuxième quand dans les couloirs il croisa Ginny. Ils se frôlèrent tout les deux avec un regard qui voulait tout dire. Le couple n'avait pas besoin de plus pour se comprendre, de façon très discrète ils savaient l'un comme l'autre ce qui allait se produire dans les prochaines heures. Difficile pour Harry de se concentrer sur ses cours suivants, heureusement pour lui la journée passa suffisamment rapidement et à la fin de cette dernière il se rendit vers la salle de cours de Ginny. Les étudiants avaient des cours qui pouvaient finir plus tard et donc le couvre-feu était passé depuis quelques minutes. Donc techniquement aucune élève de Poudlard ne pouvait venir déranger le couple. Le jeune homme croisa sa petite amie dans le sens contraire et il l'attira vers lui. Ne lui laissant pas le temps de faire quoi que ce soit, Harry entraina Ginny dans une salle de classe vide. Le jeune homme avait vérifié juste avant sur la carte du maraudeur que personne ne s'y trouvait. La phrase "Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises" ne pouvait pas mieux tomber. Une fois à l'intérieur de la pièce Harry prit la parole.*

- Je crois que ce cours-là va être le plus intéressant de la journée.

*Regardant Ginny de façon lubrique, il s'approcha d'elle la souleva et la déposa sur une table. La dévorant des yeux, Harry ne fit pas les choses à moitié et il commença à embrasser la rouquine. Se permettant d'ouvrir le chemisier de la jeune femme, Harry se retrouva rapidement la tête plongée dans le décollé de Ginny. Complètement absorbé par son désir, l'élu se contrefichait du reste. Oubliant certainement que demain ce n’était pas les fesses de Ginny qui allait poser sur ce bureau. Harry finit par lui aussi commencer à perdre ses habits. Tout s'enchainait très vite et de façon presque brusque. Torturant un peu la jeune femme à travers les seuls habits qui lui restaient, celle-ci se vengea assez facilement et bientôt le couple se retrouva en sous-vêtement. Harry pratiquement en trans de grimper sur le bureau quand soudain un bruit se fit entendre. Comme si quelques choses étaient tombées au sol. L'élu ne calcula même pas le bruit son esprit étant déjà bien loin. Mais peut-être qu'il en serait tout autre de la part de sa compagne ?*  
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 94
Points RPs : 172
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: // +18 // Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises Ft Ginny Weasley   Mer 24 Oct - 18:31

/!\-18 ans/!\ "Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises {feat. Harry J. Potter}

Les cours reprenaient doucement et Ginny avait déjà l’impression d’avoir le cerveau en vrac. Il y avait tellement de choses à voir pour devenir Auror qu’elle ne savait plus où se donner de la tête. Heureusement pour elle qu’Harry avait déjà fait sa première année... mais ces derniers temps, les deux amoureux n’avaient pas vraiment la tête à faire leurs devoirs ou à s’aider l’un et l’autre... Le premier cours se finissait déjà que Ginny allait enchaîné le deuxième. Comme plusieurs fois dans la journée, la jeune femme croisa Harry et tous les deux avaient besoin de se toucher et de se voir pour se comprendre facilement et surtout, ce qui allait sans doute se produire dans les prochaines heures.

Les cours passèrent à une vitesse de tortue. Ginny regarda sa montre plusieurs fois par minute, trouvant que le temps s’était arrêté. Puis la cloche sonna le dernier cours et elle savait que le Survivant l’attendait dans le couloir près de sa salle de cours. Elle passa la porte et jeta un coup d’oeil autour d’elle. Puisqu’ils étaient étudiants, le couvre feu n’avait pas lieu encore. Elle se mit à marcher et croisa Harry dans le sens inverse et il l’attira vers elle. Un grand sourire traversa les lèvres de la jeune femme et elle se laissa entrainer dans une salle de classe vide, sachant très bien ce qui allait se passer dans les minutes qui allaient suivre. Harry lui dit alors que ce cours là allait sans doute être le plus intéressant de la journée. La jeune femme répondit au sourire du jeune homme avant de lui dire :

«Ça, j’en doute pas !»

Elle le vit s’approcher d’elle et la soulever pour la poser sur la table. Le sac de Ginny tomba au sol et la jeune femme s’accrocha au cou du jeune homme avant de se laisser embrasser et de le lui rendre. Elle sentit les mains d’Harry glisser contre son chemisier pour l’ouvrir doucement et sentit la tête du jeune homme contre sa poitrine. La jeune femme laissa échappé un petit bruit, mais elle devait faire attention, ils n’étaient sans doute pas les seuls à être dans les couloirs à cette heure. Le chemisier de la jeune femme tomba au sol, suivit de prêt par la chemise d’Harry et les mains de la jeune femme s’aggripèrent aux épaules du jeune homme, cherchant la proximité de leurs corps. Comme s’ils ne s’étaient pas vu pendant des mois, ils étaient brusques dans leurs mouvements et bientôt, le couple se retrouva en sous vêtements. Si Ginny avait pensé qu’elle briserait toutes les règles en faisait l’amour dans une salle de classe... Un bruit sourd se fit entendre et la jeune femme se raidit. Mais Harry ne semblait pas l’avoir entendu ou alors, il fit semblant de ne pas l’entendre...

«Harry... Harry, je crois qu’il y a quelqu’un...»

La jeune femme avait murmuré sa phrase, elle n’était pas sûre que le jeune homme ait entendu quoi que ce soit. Elle attrapa ses épaules pour l’éloigner légèrement d’elle.

«J’ai vraiment entendu quelque chose... La honte si c’est un professeur...»

La jeune femme laissa échappé un petit cri, s’imaginant à moitié nue devant des professeurs... La honte totale !

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 61
Points RPs : 148
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: // +18 // Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises Ft Ginny Weasley   Sam 27 Oct - 23:10

Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises feat. Ginny Weasley
Les cours avaient reprit que depuis quelques jours mais déjà la pression s'accumulait. Harry en même pas deux jours c'était déjà retrouvé à l'infirmerie et avait eu certaines remarques de ses professeurs qu'il n'avait pas très bien prit. Ceux-ci lui ayant fait prendre conscience qu'il devait vraiment arrêter de travailler seul et que s'il voulait être un bon auror il allait falloir qu'il apprenne à travailler en groupe. Sur le moment Harry avait vraiment eu du mal à accepter ce genre de remarque car après tout il avait parfaitement réussi l'exercice mais ce n'était visiblement pas l'avis de ses professeurs. Bref seulement quelques jours et Harry avait simplement besoin de décompresser. Malheureusement pour lui il ne vivait pas encore avec Ginny car il lui restait de nombreuses choses à faire avant de récupérer la maison de Sirius et avec les cours difficile pour lui de se libérer. Le jeune homme avait plus que hâte d’emménager avec sa petite amie mais chaque chose en son temps. Pour l'instant il avait juste besoin de la voir pour simplement ce sentir mieux. Il était tellement heureux et satisfait de voir que Ginny le comprenait aussi bien, qu'elle accède à ses désirs aussi facilement. Sur la même longueur d'onde le couple n'avait pas besoin de plus qu'un simple regard pour savoir ce dont ils avaient envie.

Une fois son amante retrouvé, il ne fallu pas bien longtemps à Harry pour commencer les hostilités. Il n'avait clairement pas envie de perdre du temps et étant qu'il y avait pensé  une bonne partie de la journée il savait exactement ce qu'il voulait faire. Cherchant à se réconforter dans la chaleur de sa compagne, collant son corps au sien. Tous s’enchaînait de façon rapide, la respiration déjà haletante Harry se retrouva rapidement en boxer. Clairement jamais il n'aurait pu imaginer pareil situation même dans ses rêves les plus fou. Il était peut être brusque mais remplit d'une envie farouche de faire sienne Ginny maintenant. Alors quand un bruit se fit entendre, Harry l'avait perçu mais fit comme si cela ne l'affectait pas. Mais il aurait dû se douter que cela n'allait pas être le cas de Ginny. Se sentant légèrement repoussé, il regarda Ginny en imaginant un prof ouvrir la salle. Se stoppant nette dans ses gestes, il se redressa, s'écartant légèrement de la rouquine  Récupérant sa baguette qui était tombé non loin de ses pieds il utilisa un lumos pour éclairer un peu plus la salle. l'Atmosphère qui était juste avant candide et chaleureuse se transforma rapidement en crainte. Pointant sa baguette un peu en avant cherchant d’où pouvait venir le bruit. S'approchant doucement d'un placard au fond de la salle il fit signe à Ginny de ne pas faire de bruit et soudainement il ouvrit le placard et un cri s'en suivit. Pas le sien mais simplement celui de la personne qui était dedans. Un élève de Poudlard certainement et alors qu'Harry aurait simplement du être honteux, il remarqua que l'élève en question avait un appareil photo sur lui. Prit d'une colère froide il attrapa le gamin, le fit sortir du placard et lui arracha son appareil des mains. Le garçon commença à le supplier de ne pas le casser mais clairement cela ne fit qu’aggraver son cas. Harry en avait marre de toujours passer pour le « good guy ». Balançant l’appareil contre le mur, l'objet se brisa en mille morceaux. Le gamin quitta la pièce en pleurant mais Harry s'en contre-fichait. Ramassant ses affaires il regarda Ginny qui avait bien sur suivit toute la scène. Ignorant peut être qu'Harry pouvait être aussi violent. *

- Même à Poudlard ont peut pas être tranquille. Soufflant d'énervement, Harry finit simplement par se rasoir à côté de Ginny sur le bureau. Je suis désolé, je n'aurais pas du t'emmener ici, je pensais vraiment que personne ne viendrait nous emmerder.

Après tout il aurait du savoir qu'en étant Harry Potter la tranquillité n'était jamais garantis.* Au moins ce n'était pas un professeur mais je te pari que demain ce gamin aura raconté une bonne partie de l'histoire à tout Poudlard.   
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 94
Points RPs : 172
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: // +18 // Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises Ft Ginny Weasley   Sam 27 Oct - 23:36

Ginny savait qu’Harry avait beaucoup de pression avec le retour en classe. Les professeurs attendaient tellement de choses du Survivant que la rouquine avait peur qu’un jour, son petit ami pète littéralement un cable. Elle sentait bien que ça n’allait pas tarder, alors elle essayait de faire en sorte qu’Harry soit de bonne humeur lorsqu’il était avec elle et lorsqu’ils se séparaient. Alors lorsqu’il l’avait entrainer dans une salle de classe, la jeune femme n’avait pas pensé que quelqu’un s’y trouvait déjà. Les choses allèrent très bien, leurs vêtements se retrouvèrent au sol. La rouquine se laissa faire, montrant des signes de plaisir évidant. Les assauts brutaux du jeune homme ne la dérangeait pas du tout. Cependant, un simple bruit la dérangea. Repoussant légèrement le jeune homme, mais pas assez fortement, la jeune femme dit à Harry qu’elle pensait avoir entendu du bruit. Elle espérait seulement que ce ne soit pas un professeur. Si c’était le cas, elle aurait honte toute sa vie. Le Survivant s’éloigna de sa petite amie pour attraper sa baguette magique qui était tombé au sol. Ginny attrapa sa chemise et la renfila, ne laissant que sa jupe au sol. Peut-être que ce n’était qu’un courant d’air et que le couple allait reprendre ce qu’ils avaient commencé... La rouquine chercha sa baguette magique dans son sac et eut tout juste le temps de la pointer vers la direction qu’avait prit Harry avant d’entendre un cri. Ce n’était pas la voix d’Harry (il n’aurait sans doute pas crier), mais bien un élève de Poudlard qui se cachait dans un placard... avec un appareil photo. Ginny faillit lâcher sa baguette magique lorsqu’elle se rendit compte que le garçon pouvait faire pression sur eux maintenant... mais c’était sans compter sur Harry qui attrapa l’appareil photo du gamin et le balança contre le mur malgré les supplications du garçon. Ce dernier parti de la pièce en pleurant et Harry revenait vers la jeune femme en ramasant ses affaires. Ginny enfila de nouveau sa jupe et essaya de replacer ses vêtements correctement, écoutant d’une oreille ce qu’Harry lui disait. Elle s’assit sur le bureau avant d’être rejointe par Harry qui lui disait qu’il était désolé de l’avoir emmener dans une salle de cours, pensant qu’il n’aurait personne.

«Tu n’as pas à t’excuser, tu ne pouvais pas savoir qu’un gamin était dans les placards... Cependant, tu aurais pu tout simplement prendre la pellicule au lieu de lui casser son appareil photo...»

Légèrement agacée, la jeune femme évitait le regard de son petit ami. Ce dernier lui dit alors que ce n’était pas un professeur, mais que toute l’école demain allait savoir ce qui s’était passé dans cette salle de classe.

«Tout ce qu’il a vu ce n’est que des vêtements au sol et des gémissements. Il ne savait même pas ce qui se passait, j’en suis sûre.»

Elle se leva doucement et fit face au Survivant, les bras sur les hanches.

«J’espère sincèrement que tu vas apprendre à contrôler ta colère...»

Elle n’était pas sérieuse lorsqu’elle le disait, bien que parfois, elle voulait vraiment que son petit ami soit heureux et non en permanence sur les nerfs comme actuellement. Elle s’approcha doucement de lui et posa doucement ses mains sur ses épaules, se glissa entre ses jambes pour venir appuyer son bassin contre celui du jeune homme. Collant son front contre celui de son petit ami, elle lui dit :

«Je veux que tu sois heureux, je ne veux pas que tu sois en permanence sur la défensive... Je veux que tu puisses passer au dessus de certaines situations... On va s’en doute se faire cirer par ce qu’on vient de faire....ce qu’on va faire... Mais, on n’a qu’une vie non ?»

Elle l’embrassa fougueusement sur la bouche, attrapant les mains du jeune homme pour les guider sous sa jupe au niveau des fesses. Se collant un peu plus contre lui, elle voulait lui faire oublier ce mauvais moment. Demain était un autre jour, les rumeurs, ça pouvait attendre...

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 61
Points RPs : 148
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: // +18 // Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises Ft Ginny Weasley   Dim 28 Oct - 0:44

Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises feat. Ginny Weasley
Harry n'était pas connu pour sa grande patience et la maîtrise de sois. La plus part du temps il réagissait à l'instinct et on fonçait dans le tas tête baisser. Ce n'est qu'après coup qu'il se rendait compte de ses erreurs. En ce moment le jeune homme avait l'impression de revivre sa proximité avec Voldemort comme en cinquième année. Toujours près à laisser la colère l'emporter. Ayant l'impression d'être sur la défensive et de prendre la moindre altercation comme une attaque. N'arrivant plus vraiment à passer outre. Comme si au final le monde sorcier lui devait bien cette tranquillité. Mais étant donné qu'il ne l'obtenait pas il se vengeait. Il surréagissait et commettait des gestes qu'il regrettait cinq secondes après. Sauf qu'aujourd'hui il n'avait aucune excuse pour agir ainsi. Simplement il voulait s'éloigner de l'image du héro et n'avait pas trouvé meilleur moyen. Ce gamin qui les avait surprit il avait eu envie de lui faire comprendre à quel point lui il souffrait de ce manque de vie privée. Ayant l'impression que de nombreuses personnes s'était approprié de son histoire sans lui demander son avis. Une grande question avait toujours travaillé Harry. Les événements terrible qu'il avait du endurer, la similarité de son histoire avec celle de Voldemort ne l'avait-il pas rendu comme lui. Complètement insensible et avec la nouvelle guerre qu'il devait affronter Harry se demandait s'il en aurait la force et surtout avait-il envie de rester aussi droit qu'auparavant ? La colère s'en allait aussi rapidement qu'elle était arrivé et en reprenant la parole, le jeune homme n'était pas haineux mais le fait de passer aussi rapidement d'un état à l'autre pouvait être effrayant.*

- Je, sur le moment son appareil ma semblait être une telle menace que j'avais besoin de le jeter. J'ai toujours peur tous les jours qu'ont me prenne en photo pour x raison s'en que je m'en rende compte, j'ai tellement peur que mes propos soit déformé et au fond je suis toujours en colère contre ses personnes qui me vole des moments qui m'appartiennent.

Le jeune homme souffrait sincèrement de cette situation et il savait qu'il allait devoir apprendre à faire avec. Mais pour l'instant il était dans une période ou il voulait juste vivre normalement et se détacher de sa réputation. Chose qui était pratiquement impossible.

- De toute façon ce n'est pas comme si notre relation était secrète mais au fond j'aimerais évité que cette salle de classe devienne célèbre parce que Harry Potter et Ginny Weasley ont fait l'amour à l'intérieur.

*Suivant du regard Ginny, il resta assit sur le bureau et il aimerait bien être capable de lui dire que certainement il allai réussir à apprendre à maîtriser cette colère mais ce n'était pas le cas. Aujourd'hui il ne s'en sentait pas capable et d'un côté cela l'effrayait. Harry passa ses mais sur le dos de Ginny la maintenant contre lui. La regardant droit dans les yeux. Et il ne pouvait qu'être d'accord avec elle. Il ne parvenait absolument pas à passer au dessus de certaines situations ce qui ne l'aidait pas forcement. Heureusement la jeune femme était toujours présente pour simplement qu'il puisse continuer à avancer, elle réparer ses sentiments et il se sentait toujours mieux en sa présence et comme pour sceller ce but Ginny l'embrassa. La colère était passé maintenant la nuit leur appartenait. Se laissant guider, attrapant les fesses de la jeune femme, sentant l’excitation revenir et plus vive que quelques minutes auparavant. Harry pivota légèrement se retrouvant dos contre la table et Ginny au dessus de lui. La dévorant du regard encourageant ses mouvements de bassin avec ses mains. Sentant son entrejambe durcir un peu plus à chaque fois que Ginny le frôler. Il commença à remonter ses mains jusqu'à ses seins. Murmurant :
Ne t'arrête pas...
Il adorait quand Ginny était au commande mais il aimait également la sentir devenir fébrile sous ses caresses. Sauf qu'un bureau cela laisse beaucoup moins de manœuvre possible, Harry utilisa sa force pour soulever Ginny, la déposant cette fois sur le bureau du prof (bah oui c'était plus grand et juste à côté.)  S’emparant de la bouche de la jeune femme, sa langue de mêlant à la sienne Harry commença avec l'un de ses mains à effleurer l'intimité de la jeune femme. Toujours au dessus d'elle il profitez de cette avantage et quand il finit par lui aussi grimper sur le bureau il sentit celui-ci un peu fébrile mais il devait tenir le temps de leur union non ? 
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 94
Points RPs : 172
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: // +18 // Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises Ft Ginny Weasley   Dim 28 Oct - 7:11

Ginny se doutait bien qu’Harry ne se sentait pas au mieux après avoir casser l’appareil photo du garçon. Elle le sentait en colère et elle savait pourquoi, mais elle restait persuadé qu’elle pouvait aider le jeune homme à faire la paix avec lui même. Enfin, c’est ce qu’elle pensait, elle voulait l’aider, il fallait seulement qu’il accepte qu’elle l’aide. Il lui expliquat qu’il avait pensé que l’appareil photo était une menace, qu’il avait besoin de le jeter. Il avait peur que les gens prennent des photos de lui pour différentes raisons sans qu’il s’en rende compte. Ginny était vraiment triste que les gens ne laissent pas son petit ami tranquille. Il allait finir par devenir fou à force de faire attention à ce qu’il faissait. Il avait peur que ses propos soit déformés, qu’on lui vole les moments qui lui appartiennent. La jeune femme lui attrapa la main et lui dit :

«Tu ne pourras jamais empêcher les gens de parler de toi, malheureusement, c’est toi qui est né et qui a survécu au sortilège de la mort à l’âge d’un an... Si ça avait été quelqu’un d’autre, peut-être que les choses auraient été différentes... Peut-être qu’on ne serait même pas ensemble parce que mon frère ne t’aurait pas rencontrer dans le Poudlard Express... Je sais que ça peut être dur parfois... Je le sais depuis quelques temps maintenant, puisqu’on me pourchasse aussi dans les couloirs pour différentes raisons...»

Ginny grimaça légèrement. Depuis que sa relation avec Harry avait prit un nouveau tournant, les gens étaient beaucoup trop curieux. Certaines personnes avaient pensés qu’ils ne se remettraient jamais ensemble. Comme si c’était maladif de savoir tout ce qui se passait dans la vie d’Harry Potter. Il avait été le héros de la dernière guerre et si on attendait beaucoup de lui encore, c’était un peu le cas pour Ginny aussi. On lui demandait plein de détails qu’elle ne voulait pas divulguer. Harry lui dit alors que ce n’était pas comme si leur relation était secrete, mais il aurait préféré que la salle de classe dans laquelle ils se trouvaient ne deviennent pas célèbre pour leurs ébats. La jeune femme eut un petit rire avant de dire :

«Ils auraient trouvé une autre raison ou autre chose pour nous nuire. De toute façon, on y peut rien... sauf peut-être les faire taire à jamais... mais ce n’est pas dans mes projets ce soir...»

La jeune femme se mit fasse à Harry, se glissant entre ses jambes pour s’approcher au plus près de lui. Elle appuya son bassin contre le sien, se frotta doucement contre lui. Elle lui attrapa les mains pour les poser contre ses fesses et Ginny se retrouva légèrement au dessus d’Harry lorsque ce dernier pivota sur le bureau. Les mains de son amant trouvèrent sa poitrine et la rouquine gémissait doucement contre les lèvres du jeune homme qui lui demanda de ne pas s’arrêter. Ginny se sentit soulever pour être poser sur le bureau du professeur (le pauvre n’allait pas comprendre ce qui s’était passer pendant la nuit...) et Harry commença ses assaults contre son intimité. La jeune femme continua d’émettre de petits bruits, espérant que personne n’allait passer devant la porte de la salle de classe. Sa baguette magique tomba au sol, Harry grimpa finalement sur le bureau et la jeune femme l’attira un peu plus à elle. Ses mains glissèrent doucement contre le torse du jeune homme pour descendre vers son caleçon. Elle n’avait pas envie d’attendre. Descendant légèrement le sous vêtements du jeune homme, juste assez pour que son intimité puisse être libérer. La jeune femme réussit d’une main à enlever sa culotte, gardant sa jupe qu’elle remonta sur son bassin.

«Je garde mes vêtements... Je n’ai pas envie de me faire surprendre de nouveau à moitié à poil... Et surtout, je n’ai pas envie de me retrouver dans le journal...»

Soulevant son bassin pour joindre celui d’Harry, Ginny donna un léger coup de hanches pour qu’Harry puisse enfin être en elle. Elle lâcha un léger cri et pendant un instant, elle eut peur que quelqu’un ne se pointe, mais personne ne vient. Elle commença à bouger sous lui doucement, l’envie étant trop présente pour elle et elle sentait que son petit ami aussi allait avoir quelques difficultés à tenir le coup longtemps...

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 61
Points RPs : 148
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: // +18 // Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises Ft Ginny Weasley   Dim 28 Oct - 22:57

Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises feat. Ginny Weasley
*Il était Harry Potter et il devait agir en conséquence. Toute sa vie il s'imposerait et imposerait à ceux qu'il aimait une vie sous les projecteurs, encore plus s'il se mêlait de cette guerre. D’où le fait qu'Harry hésitait autant à participer activement. Oui le jeune homme voulait être libre de faire n'importe quoi et de ne pas en payer le prix fort. Il n'avait pas pu vivre sa vie adolescent correctement et il voulait donc en tant que jeune adulte qu'on le laisse un peu tranquille. Mais cela ne sera jamais le cas et l'accepter c'était difficile. Harry essayait de trouver une solution à tout ça et il demeurer bien silencieux. Il devait simplement passé outre comme il avait parfois réussi à le faire mais le simple fait que de nombreuses personnes attendent de lui qu'il sauve à nouveau le monde sorcier le rendait beaucoup trop tendu.*

- Je ne regrette pas la personne que je suis devenu. Alors certes j'aurais bien aimé avoir une enfance plus heureuse et pas une menace constamment au dessus de ma tête, mais tous ses événements ont forgés la personne que je suis aujourd'hui. J'aimerais juste avoir plus de liberté mais je crois que de toute façon je ne suis pas fais pour ça.

*Après tout en y réfléchissant, Harry s’ennuierait rapidement si sa vie n'était pas aussi riche en rebondissement. La preuve après la fin de sa première guerre, il n'avait pas su comment retrouver des habitudes normales, il s'était sentit complètement inutile, sans aucun but.  Ce qu'il ignoré en revanche c'est que sa petite-amie se faisait aussi chassé et qu'elle souffrait de tout ça. Après tout certaines femmes avaient des vues sur lui, puisqu'il recevait des courriers d'admirateur quand ils arrivaient à trouver son adresse.  Il n'était pas stupide la plus part n'étaient avide que de sa célébrité et rien de plus, mais cela avait du entraîner de la jalousie concernant Ginny qui n'avait rien demandé. Relevant un sourcil, se demandant si Ginny avait une solution miracle concernant leur vie privée. Mais oui elle avait raison, ce n'était absolument pas dans les projets de ce soir.

Harry n'aurait peut être pas reprit leur petit jeu après ce qu'il venait de se passer et il était ravi de voir que c'était Ginny qui enclenchait le mouvement.  A chaque fois qu'ils se retrouvaient ainsi, leur enlacement était toujours autant intensif que la première fois. Brûlant de désir l'un pour l'autre. Son cœur battait rapidement et il ne fallu pas longtemps à Harry pour reprendre le dessus sur sa petite amie. Le bureau n'appréciant pas forcement le poids du jeune homme il trembla et grinça un peu. La rouquine lui fit comprendre qu'elle le voulait en elle maintenant et Harry ne se fit pas prier. S’accrochant au bureau pour mettre plus de force dans ses assauts il entendit les mots de Ginny mais lui était incapable de parler dans ce genre de moment comme elle le savait bien. Se retenant de lâcher un crie jouissif, Harry se contenta d'un murmure retenu en pénétrant l'intimité de Ginny. Commençant un va et vient très lentement, le bureau grincé à chaque coup de rein d'Harry. Effectivement Harry n'avait ni la patience, ni l'énergie pour tenir très longtemps. Le jeune homme se retira doucement de la jeune femme, remettant en place son boxer il laissa Ginny reprendre son souffle sur le bureau pendant que lui le faisait un plus bas par terre. La flemme d'aller chercher un endroit plus confortable.

Ce petit moment après avoir fait l'amour était toujours silencieux pour Harry car il réfléchissait à de nombreux points dans sa vie. Ce qui allait et ce qui n'allait pas ? Et puis de fil en aiguille ses pensées dérivèrent posant une innocente ou pas à Ginny.*

- Tu aimerait avoir des enfants avec moi un jour ? *Harry se demandait simplement si c'était possible en étant Harry Potter de pouvoir élever des gamins l'ont de tout ça.  D'un côté il en avait envie pour plus tard et de l'autre il se demandait si ce n'était pas la pire idée qu'il pouvait avoir. Après tout il n'avait pas eu de parents alors avoir les bases pour en devenir un cela risquait d'être compliqué.*
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 94
Points RPs : 172
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: // +18 // Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises Ft Ginny Weasley   Jeu 1 Nov - 14:34

Ginny savait qu’il était difficile pour Harry d’être tranquille depuis la guerre (et même avant). On cherchait toujours à avoir des informations sur lui, chercher à savoir ce qu’il allait faire, ce qu’il avait envie de faire comme études, ce qu’il allait faire pour contrer les Néo Mangemorts... La rouquine avait eu droit aussi à des questions, mais elle n’avait rien dit et partait toujours avant que les journalistes ne lui demandent. Malheureusement, depuis qu’elle était de nouveau avec Harry, il y avait encore beaucoup de journalistes qui la suivaient. Elle savait que c’était le prix à payer pour être de nouveau avec le Survivant, mais elle se disait aussi qu’il y avait des chances qu’un jour, on les laisse tranquille. Alors, elle était patiente. Harry lui dit alors qu’il ne regrettait pas la personne qu’il était devenu, il regrettait seulement qu’il n’est pas eu une enfance heureuse avec une menace permanente au dessus de lui. Il aimerait aussi avoir un peu plus de liberté. Ginny le regarda pendant un instant avant de lui dire :

«Tu sais, moi, je suis contente de la personne que tu es devenu même si parfois, tu sembles avoir beaucoup de colère en toi. Je serais toujours là pour toi, tu le sais ? Je suis heureuse qu’on se soit percuté sur le Chemin de Traverse. Les retrouvailles ont été magique.»

Elle lui fit un clin d’oeil et pour lui faire oublier ce qui venait de se passer, elle prit les devant et commença leur petit jeu d’amour. La jeune femme était beaucoup plus entreprenant que les jeux d’amour et elle se surprenait. Entrainant Harry dans ces mêmes jeux, la rouquine se retrouva sur le bureau du professeur, Harry en elle, se laissant aller doucement au plaisir. Si quelqu’un venait à rentrer dans la salle de classe, ils allaient être dans de beaux draps. Mais pour l’instant, les deux jeunes gens ne s’en préoccupaient pas (seulement du bureau qui craquait sous les ébats..). L’acte en loin même ne durait pas longtemps, mais juste assez pour faire perdre tous ses moyens à la jeune femme et au jeune homme. Lorsqu’ils eurent atteint le septième ciel, Ginny essaya de retrouver son souffle. Harry se laissa glisser au sol, toujours en boxer. Pendant plusieurs minutes, personne ne parla. Ginny murmura doucement :

«Tu vas attraper froid sur ce sol... Tu devrais au moins remettre ton pantalon.»

Elle lui caressa doucement les cheveux et la jeune femme se doutait que le jeune homme n’avait peut-être pas écouter ce qu’elle avait dit. Tant pis, les minutes passèrent doucement avant de que la question d’Harry n’arrive aux oreilles de la rouquine. «Tu aimerais avoir des enfants avec moi un jour ?». Pendant un instant, Ginny n’était pas certaine d’avoir bien entendu ce qu’il avait dit. Mais après réflexion, la question d’Harry n’était pas innoncente et la jeune femme se redressa doucement sur le bureau avant de lui dire :

«Tu connais très bien ma réponse Harry Potter. Je veux me marier avec toi, je veux avoir au moins trois enfants avec toi. Je veux que tu découvres ton coté paternel, je veux que tu découvres que tu peux être heureux, tout le temps avec ta famille. Je veux que tu deviennes le meilleur père pour nos enfants. Je te veux à mes cotés jusqu’à ce que la mort nous sépare...»

Ginny bascula ses pieds dans le vide, attrapant la tête d’Harry pour la coller contre sa jambe, lui caressant doucement les cheveux.

«Tu ne pourras pas te débarrasser de moi Harry Potter.»  

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 61
Points RPs : 148
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: // +18 // Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises Ft Ginny Weasley   Sam 3 Nov - 11:17

Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises feat. Ginny Weasley
*Clairement penser à tout ça, parfois cela lui donnait simplement la nausée. Harry en avait marre de devoir gérer cette partie de sa vie. Il voulait de la tranquillité, chose qu'il ne pourra jamais obtenir et cela le rendait nerveux voir colérique. Il y avait de nombreux points dans sa vie que le jeune homme n'avait pas encore réglé. Des actions qu'il avait commise et des choses qu'ont lui avait caché depuis bien trop longtemps. Après la guerre Harry n'avait qu'une envie se reposer de tout ses événements ce qui était plutôt normal. Mais maintenant que sa vie était légèrement moins mouvementé certaines choses lui revenait en tête et il ne savait pas vraiment comment les gérer. La grosse partie de cette colère était alimenté par un homme, Albus Dumbledore. Son mentors, la personne qu'Harry avait toujours mit sur un piédestal. Le jour ou il avait apprit qu'au final il n'était resté vivant que pour accomplir sa mission, il s'était résigné à son destin comme Albus l'avait sûrement prédit. Mais à nouveau il avait survécu. Il était bien vivant et maintenant il se demandait si tous ce temps passé avec son mentors n'avait pas été un simple mensonge tout au long de sa vie. L'avait-il vraiment aimé ? Ou simplement occupé de lui car il fallait bien que quelqu'un le fasse. Au fond de lui harry connaissait la réponse mais il ne pouvait pas s'empêcher d'éprouver de la colère contre cette homme qui l'avait poussé au delà de ses retranchements.

Harry ne répondit pas aux remarque de sa petite amie, il voulait juste oublier tout ça. Ce que heureusement la jeune femme avait rapidement comprit. L'entraînant contre elle, Harry ne perdit pas de temps. Après tout le but de cette rencontre était dans arrivé là et non de parler à nouveau de l'état psychologique d'Harry.  Se retrouvait et simplement penser à l'acte en lui même sans être parasité par d'autre pensé c'est ce que le jeune homme voulait. L'acte en lui même était certes cour mais cela permettait au jeune homme de faire un break et de repartir à zéro dans sa tête. Sans ça il ne savait pas trop comment il aurait fait. Si, il aurait trouvé une autre addiction que Ginny Weasley mais aller savoir quoi.

Il avait fini par pose sa fameuse question, après tout Ginny et lui avaient des relations sexuelles depuis quelques mois maintenant et forcement que ce genre de question allait être aborder à un moment ou à un autre. Il avait lâché cette question comme ça sans but précis à part de savoir ce qu'en pensait la jeune femme car lui en avait une idée très précise et finalement complètement à l'inverse de sa petite amie. Profitant des caresses de la jeune femme, il sourit à la dernière remarque que de la jeune femme. Restant silencieux quelques secondes avant de répondre.*

- Je sais pas si la paternité et quelque chose dans laquelle je serais doué...J'ai pas vraiment eu de père, alors en devenir un je me demande si c'est pas une très mauvaise idée ? *Harry était vraiment certain qu'il ferait un très mauvais père. Il était jeune et cela pouvait changer mais pour l'instant il préféré faire une croix dessus.* Oh et je ne compte pas me débarrasser de toi loin de là. *Embrassant la jambe de Ginny à la fin de sa phrase.*

- Tu sait la colère que tu évoquait toute à l'heure. Je sais qu'elle existe et j'essaye de m'en débarrasser. Mais c'est difficile de percevoir une personne que l'ont aimait beaucoup sous un autre jour. Dumbledore était au courant de la prophétie me concernant, il savait depuis le début que je devrais affronter Voldemort. Plus tard il à apprit que je devrais mourir de sa main ou la guerre ne pourrait être gagner. J'ai l'impression que tous ces moments avec lui sonne faux. Comme si depuis toujours j'ai été maintenu en vie simplement comme machine de guerre dans l'espoir que le jour j j'agisse comme il le voulait. *Rien qu'en en parlant la colère frapper contre ses tempes. Il aurait aimer savoir ce que Dumbledore avait vraiment éprouvé pour lui. Pour l'instant il ne le voyait que sous un aspect mauvais alors qu'au fond ce n'était pas le cas. Le sorcier avait toujours été présent pour lui mais pour l'instant il avait tendance à l'oublier.*
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 94
Points RPs : 172
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: // +18 // Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises Ft Ginny Weasley   Sam 3 Nov - 18:29

Lorsque Harry avait commencé à parler d’enfants, le coeur de Ginny avait raté un battement. Est-ce que ce n’était pas trop tôt pour parler d’enfants ? Est-ce qu’ils n’étaient pas trop jeune ? Après une petite minute de réflexion, la jeune femme se rendit compte que ce n’était pas anodin. Ils étaient certes jeunes, mais leurs parents n’avaient-ils pas eu des enfants jeunes ? Et puis, pour le moment, ils avaient leurs études à terminer. Il fallait que l’un des deux ai un travail pour pouvoir fonder une famille. Il fallait trouver aussi une maison, ce qui était déjà fait pour l’instant, le manoir de Sirius serait parfait une fois qu’Harry l’aurait récupérer. Mais ce n’était pas le moment de se monter la tête avec des histoires. Ginny lui répondit qu’elle voulait se marier avec lui, avoir des enfants, vivre avec lui jusqu’à la fin de ses jour. Harry lui dit alors qu’il ne savait pas s’il serait doué dans la paternité et la jeune femme continua de lui caresser la tête en lui disant :

«Je ne crois pas que le fait que tu n’es pas eu la présence de ton père fasse de toi un mauvais père. Regarde toi avec Teddy ! Tu es merveilleux ! Je suis sûre que tu seras un excellent père et puis, personne n’a le manuel pour devenir parent. On apprend et on fait comme on peut. Je suis sûre que tu seras un bon père, ne te prends pas la tête avec ça.»

Ginny rajouta qu’il ne pourrait jamais se débarrasser d’elle, il lui dit qu’il ne comptait pas se débarasser d’elle, l’embrassant sur la jambe. La jeune femme frissonna et souria doucement. Puis, son amant se lança dans un monologue concernant la colère qu’il ressentait, qu’il essayait de s’en débarasser. Il parla de Dumbledore, du fait que le vieil homme ne lui avait pas tout dit concernant sa mission. Que tous les moments passés avec lui sonnaient faux. Ginny descendit du bureau et vient s’assoir entre les jambes d’Harry. Elle remarqua qu’il tremblait un peu, sans doute par la colère qu’il ressentait, mais aussi par le froid du plancher. Elle lui attrapa le visage entre ses deux mains et le regarda dans les yeux en lui disant :

«C’est normal que tu ressentes ce genre de sentiments parce que tu pensais vraiment que Dumbledore était attaché à toi. Je pense qu’il était attaché à toi, mais qu’il n’a pas mesurer les conséquences de ne rien te dire... Tu l’as appris trop tard... Mais, est-ce que tu ne penses pas que, si tu l’avais su, tu aurais réagit de la même façon ?»

Au vu du silence du jeune homme, Ginny continua de parler :

«Je comprends ta colère Harry et je serais là pour t’aider... Mais je ne veux pas que ça te bouffe de l’intérieur. J’ai envie que l’on soit heureux, j’ai envie de pouvoir compter sur toi lorsque je fais mes cauchemars... J’ai envie d’être avec toi et je veux que nous puissions vivre heureux malgré tout ce qui se passe, je veux que nous puissions compter l’un sur l’autre. Je sais que c’est déjà le cas, mais on a tous les deux nos faiblesses.»

Elle continua de le regarder en déposa un baiser sur ses lèvres. Elle voulait qu’il comprenne qu’elle serait toujours là pour lui, peut importe ce qui se passerait dans le monde extérieur et dans leur vie.

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: // +18 // Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises Ft Ginny Weasley   

Revenir en haut Aller en bas
 
// +18 // Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises Ft Ginny Weasley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises.
» Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises - ♥
» Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises † PRUE.MOORE
» je jure solennellement que vos intentions sont mauvaises.
» Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Poudlard
 :: Troisième & Quatrième Étages
-
Sauter vers: