RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
3035
POUFF.
3565
SERD.
2280
SERP.
4185

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria & Ludibaty (Theo & Leo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 It's like thunder and lightning You hurt me without trying [Andreas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Shura Dolohov
Ministère
Ministère

Messages : 315
Points RPs : 856
Date d'inscription : 23/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: It's like thunder and lightning You hurt me without trying [Andreas]   Lun 5 Nov - 22:53

Shura se rendait bien compte qu'il avait foncé ici tête baissé, sans vraiment réfléchir à ce qu'il voulait entendre. Qu'Andreas avait parlé de lui, de ce qu'il y avait eu entre eux, deux fois ? Ça aurait changé quoi. Si son frère savait, il n'avait pas tant besoin de confirmation, et si ce n'était pas le cas, en venant ici, il s'était sans doute à moitié vendu. Sauf que sur le moment, ça lui avait paru être la bonne solution, il n'y avait pas vraiment réfléchi … parce que là, à devoir s'expliquer sur Isaiah plutôt qu'avoir ses réponses, il était un peu perdu, ça ne lui plaisait pas du tout. Mais en même temps, est-ce qu'il les voulait tant que ça ces réponses là ? Est-ce que n'était pas une excuse idiote.  Il n'en savait rien, mais au final, encore une fois, il allait partir d'ici complètement retourné, comme à chaque fois avec lui. Et pourtant comme un con, il était venu quand même.  Seulement, il ne voulait pas parler d'Isaiah, ce dernier n'avait pas besoin de savoir ce qu'il était vraiment, il ne devait pas savoir surtout …

Andreas avait raison, et tort en même temps, parce que finalement la vérité qu'il voulait, il n'en avait même pas besoin, peut importe les sous-entendus qu'avait fait Andreas, ce qu'il avait pu lui dire directement, si son frère savait pour Isaiah, c'était foutu de toute manière. Tout ça pour ça … Et certes, ce n’était qu'un inconnu aux yeux de son frère et non pas un Carrow détestable pour lui. Shura baissa à nouveau les yeux, ce n'était pourtant pas dit comme une critique contre Isaiah. Il secoua la tête. « Je ne l'ai pas dit comme ça du tout » se défendit il, sans vraiment d'assurance. Parce que non, ça n'avait rien à voir, il n'était pas sorti avec Isaiah en fonction de ça … mais au fond, c'était bien en fonction d'Andreas. Pas directement,  mais bien pour se prouver qu'il n'était pas si … pas si quoi... qu'il ne ressentait rien ? Ce n'était pas vraiment ça, et au final, c’était pire maintenant. Parce qu'il appréciait Isaiah,et si tout ça lui avait paru presque facile au début, ça lui avait presque donné l'impression que ça fonctionnait, au final, il la sentait la culpabilité, plus forte à chaque fois qu'il posait les yeux sur lui. Alors non, c'était tout sauf une bonne idée. Sauf qu'il ne voulait pas en parler. Pas avec lui.

Et il ne voulait pas le laisser partir comme ça. Alors qu'au final, il l'avait juste retenu pour confirmer sa déception C'était illogique. Il n'aurait pas du se sentir mal de l'avoir déçu pour quelque chose qu'il avait toujours su être. C'est à dire rien. Mais c’était assez désagréable quand même … Et les paroles qui suivirent ne lui firent pas plus de bien. Parce qu'elles étaient vrais. Et qu'il ne l’acceptait peut-être pas autant qu'il aurait voulu. Shura l'avait relâché Il ne savait même pas quoi dire, il aurait sans doute du repartir, tant pis pour ses réponses, tant pis pour le reste. L'ancien poufsouffle leva les yeux vers lui, blessé, il aurait voulu ressentir la colère de l'autre fois, et le frapper, ça aurait été plus simple de pouvoir se cacher derrière la violence. Sauf que non, il n'était même pas énervé. « Encore une fois, je ne vois même pas ce que ça peut bien te faire... » soupira t'il. « Et je ne vois même pas pourquoi ce que tu dis arrive à m'atteindre. » C'était déprimant « ça ne devrait même pas me toucher, parce que c'était censé être n'importe quoi. Juste assez pour m’emmerder, pour compliquer indirectement la vie de mon frère, … et au final, j'ai juste réussi comme un grand à me compliquer la vie. Tout seul, comme un grand. Donc preuve que tu as tort finalement, j'arrive très bien à me sortir du rôle que m'a donné mon frère quand il s'agit de faire n'importe quoi. » conclut il en laissant échapper un soupir sarcastique. Que ce soit avec Isaiah, ou avec lui... Non, ce n'était pas pour rien qu'il suivait aveuglement Aleksei, au moins, c'était clair, c'était facile, il suivait un chemin déjà tracé et ne se retrouvait pas à se perdre complétement ...

_________________
If you dare nothing, then when the day is over, nothing is all you will have gained.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Theo, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Andreas Carrow
Concierges
Concierges

Messages : 1159
Points RPs : 1931
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: It's like thunder and lightning You hurt me without trying [Andreas]   Jeu 8 Nov - 21:21

Il avait envie de le comprendre comme ça d'une certaine manière, parce qu'il préférait l'idée que Shura sorte avec cet étudiant pour minimiser les dégâts avec son frère, ou encore pour l'emmerder lui, que parce qu'il lui plaisait vraiment et aimait vraiment sortir avec lui... mais pourtant, il devait peut être se rendre à l'évidence, parce que Shura semblait tenir assez à ce type pour le défendre et pour couvrir leur relation... c'était stupide, aussi bien du cotés du plus jeune que de son cotés à lui, parce que merde, qu'est ce qu'il en avait à faire au juste que Shura sorte avec un foutue étudiant pour tester les limites de sa conscience ? C'était pas son putain de problème, rien de tout ça n'était son problème en fait... et ça l'emmerdait que ça l'emmerde, parce que ça devait probablement vouloir dire un truc dans le fond, un truc qu'il n'avait aucune envie de ressentir et sur lequel il avait pas du tout envie de se pencher... il n'était pas jaloux, il ne pouvait pas l'être et refusait de l'être, surtout pas d'un petit étudiant trop niais qui ne savait même pas à qui il avait affaire et qui allait probablement bien déguster au final dans cette histoire. Il avait presque de la peine pour lui, presque, parce que fallait pas abuser non plus, mais ce que Shura était en train de faire, c'était le summum du dégueulasse et il était loin d'être un enfant de cœur, mais même lui n'adhérait pas du tout. Alors non, il ne l'avait peut être pas dit comme ça, mais c'était comme ça qu'Andy avait envie de le comprendre et le fait qu'il tente de se justifier ne jouait clairement pas en sa faveur. D'ailleurs, il n'y avait plus grand chose qui jouait en sa faveur tout de suite, il n'aimait pas ce qu'il ressentait et ça lui donnait juste envie de repousser le brun le plus loin possible de lui ! Sauf que Shura ne semblait pas l'entendre de cette oreille. Il avait été mauvais, il avait été agressif et il ne s'était pas gêné pour lui balancer ses quatre vérités en plein visage, il était conscient que tout ce qu'il venait de dire était vrai et il voyait bien que son interlocuteur en était tout autant conscient.

- T'as raison, j'en ai rien à branler en fait... et c'est pour ça que je te demandes de te casser, mais c'est toi qui est toujours là, c'est toi qui me retiens et qui continue tout ça... alors pourquoi au juste ? Si tout ce que tu veux c'est que je m'en foute, laisse moi juste m'en foutre et casse toi !

C'était un peu facile tout ça, il ne demandait que ça à en s'en foutre, il lui avait déjà demandé au moins trois fois de se casser de son bar, mais le plus jeune était toujours là et il continuait, prétextant maintenant que lui non plus ne comprenait pas pourquoi ça l'atteignait tant ce qu'il lui disait... ça devait pas tant l'atteindre que ça, sinon il n'aurait pas déconné à ce point... mais au moins, il finissait par le reconnaître. Et de ce qu'il comprenait, il en était encore à chercher des putains d'excuses pour justifier le fait qu'il préférait être le toutou de son frère. Le blond lâcha un léger rire amer avant de se rapprocher du brun, se collant à lui en disant :

- Tu veux savoir pourquoi ça t'atteint autant... ? Il te fais ressentir ça ton étudiant ? Il te fait cet effet là... ? T'es qu'un putain d'imbécile Shura, et ton frère aussi, mais apparemment, t'as pas besoin de lui pour faire les mauvais choix... et tout ça pour quoi ? Par égo, pour te prouver que j'avais tord... mais on sait tout les deux que j'avais raison, et ce que t'es en train de faire là, c'est franchement dégueulasse...

Il était temps que quelqu'un lui dise vraiment les choses, que quelqu'un lui fasse comprendre à quel point il était en train de jouer avec cet étudiant et à quel point tout ça allait mal finir, aussi bien pour lui, que pour l'autre. Il secoua un peu la tête, affichant un nouveau sourire ironique en disant :

- Mais si tu veux te chercher encore plus d'excuses débiles, vas y, va donc retrouver ton connard de frère et reprendre ton rôle de gentil chien obéissant, continue de foutre ta vie en l'air... parce que comme tu l'a si bien dit, y a pas raison que j'en ai quoi que ce soit à foutre !

Il fit un pas en arrière, puis un second, se décollant simplement de lui, secouant un peu la tête, ne masquant pas son dégoût et sa déception, parce qu'il ne méritait pas d'être ménager là, il ne méritait rien de plus que ce qu'il était en train de lui donner, il avait voulu jouer dans l'unique but de satisfaire son égo et il avait simplement perdu... il pouvait s'estimer heureux de ne pas encore avoir TOUT perdu, mais ça ne tarderait sans doute pas vu que son frère allait probablement mettre un coup de pied dans la fourmilière, tout ça pour son putain d'égo lui aussi et après quoi, Shura n'aurait plus qu'à finir en cavale lui aussi... et tout ça pour quoi... ?

_________________

    Now tell me: how did all my dreams turn to nightmares ? How did I lose it when I was right there ? Now I'm so far that it feels like it's all gone to pieces Tell me why the world never fights fair I'm trying to find...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Shura Dolohov
Ministère
Ministère

Messages : 315
Points RPs : 856
Date d'inscription : 23/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: It's like thunder and lightning You hurt me without trying [Andreas]   Ven 9 Nov - 9:40

Malgré ce qu'Andreas disait, Shura était persuadé qu'il n'en avait pas rien à faire, sinon il n'aurait pas eu l'air énervé, il n'en aurait juste rien eu à foutre, que ce soit l'autre fois, ou maintenant. Seulement, il n'en était pas aussi sur qu'il aurait voulu, et quand bien même, ça ne lui plaisait pas. Il n'aimait pas voir cette déception tourné contre lui. Et c’était tellement stupide. Ça n'aurait pas du le déranger, ça n'aurait pas du lui faire quoi que ce soit. Il n'aurait même pas du venir ici d'ailleurs … Encore une erreur. Une de plus . Shura l'avait relâché, n’appréciant pas vraiment de voir son bras  rejeté comme ça, mais ce dernier avait raison, c'était lui l’empêchait de s'en aller, c’était lui qui cherchait à comprendre, ou à s'expliquer. Mais à quoi bon ? Il n'y avait rien à expliquer, la situation était catastrophique peut-être importe de quelle manière il la regardait. Sauf qu'il n'avait aucune envie qu'Andreas s'en foute,et il était bien là le problème. Parce qu'il était venu pour savoir ce qu'il avait bien pu dire à son frère, énervé, et maintenant il ne l'était même plus, il n'avait eu aucune réponse et pourtant il s'en fichait presque Par contre le laisser partir comme ça, le laisser sortir de la pièce et s'en aller lui, ça, ça avait pris le pas sur sa colère de tout à l'heure.

Tout ça , ça l'atteignait bien trop. Et il ne savait même pas pourquoi. Et de toute manière Andreas le coupa complétement dans le reste de ses pensées en se collant un peu trop à lui.  Ses yeux se posèrent instinctivement sur ses lèvres, restant bloqué malgré lui dessus, incapable de s'en détacher ou de même le repousser. Non, la réponse c'était non. C'était tellement loin du compte. Il appréciait Isaiah, vraiment, et justement à cause de sa culpabilité, il voulait l’apprécier plus encore, se faire pardonner d'une manière ou d'une autre. Seulement, ça s’arrêtait là. Ce qu'il ressentait pour l'autre mangemort, c'était bien plus instinctif, moins réfléchi  et il du attendre qu'il s'éloigne pour y voir à nouveau clair.  Shura détacha ses yeux de son visage, et secoua la tête, inspirant doucement. Non, son étudiant comme il disait si bien, il ne lui fait pas autant d'effet, c'était un fait … mais non, ce n'était pas une question d'ego. Loin de là. « Je n'ai pas fait ça pour te prouver que tu avais tort » répliqua t'il, finalement. Non. Ce n’était pas une bataille d'ego, il avait eu besoin de se prouver que cette culpabilité n'existait pas, pas pour prouver son erreur à Andreas, mais parce qu'il ne pouvait pas se le permettre. S'il commençait à s'en vouloir pour un meurtre qu'il n'avait même pas commis, qu'est-ce que ça serait pour ceux où il en était responsable. Il avait peur d'ouvrir la porte, parce qu'il n'était pas certain de pouvoir la refermer ensuite.

« Non, je n'ai pas besoin de lui pour faire des mauvais choix , ça je le sais bien » Au contraire, c'était bien pour ça qu'il suivait son frère, parce qu'il était incapable de prendre une bonne décision. La preuve. Aleksei le lui avait toujours dit, depuis qu'ils étaient enfants, c'est lui qui savait le mieux , pour tout les deux. « Et il n'a pas besoin de le savoir, je ne compte pas le blesser, c'est pas pour ça que je le fais, et c'est pas non plus pour te prouver que tu as tort » Parce que non, malgré tout, il avait raison même, malgré la porte close, il la ressentait de plus en plus la culpabilité, et plus il s'enfonçait dans cette histoire, pire c'était. Au final, ce n'était même pas une réussite, et il se retrouvait embourbé dans quelque chose dont il n'arrivait pas à se sortir. Seulement s'il décidait soudain d'y mettre fin, sans raison, est-ce que ce n'était pas encore plus cruel ? «Tu l'as bien dit. C'est pour me prouver que tu as tort, ça n'a rien à voir avec toi ... je ne peux pas me le permettre, de te croire ...  » rajouta t'il, en secouant la tête, et c'était un échec. Encore plus quand il était fasse à Andreas, tout ça, c'était juste une erreur de plus. Et il ne supportait pas de voir cette expression sur son visage. Vraiment pas. Et voulant la faire disparaître, il faillit faire une connerie de plus, l'attrapant par son col pour le ramener vers lui et vouloir l'embrasser. Sauf que non,ça, il n'en avait pas le droit. Plus maintenant. Et il ne voulait pas se rajouter ce genre de culpabilité sur la conscience. Il n'en avait clairement pas besoin. Shura le relâcha, il n'aurait pas du venir ici.

_________________
If you dare nothing, then when the day is over, nothing is all you will have gained.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Theo, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Andreas Carrow
Concierges
Concierges

Messages : 1159
Points RPs : 1931
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: It's like thunder and lightning You hurt me without trying [Andreas]   Dim 11 Nov - 23:11

Évidemment, il niait... il n'avait pas fait ça par égo... alors pourquoi il l'avait fait au juste ? Il avait suffit que Andy lui en parle, essaye de lui faire prendre conscience de ce qu'il avait fait pour que d'un coup cet étudiant l'intéresse plus qu'il ne l'intéressait avant... et le tout après qu'il lui ait assuré qu'il ne ressentait aucune culpabilité et qu'il s'en fichait, ça semblait quand même suspect tout ça... et de toute manière, cette conversation était stérile dans un sens, parce que Shura semblait décidé à nier tout ce qu'il pouvait bien dire, donc à quoi bon ? Il était là, à le retenir alors qu'il lui disait clairement que rien ne le regardait, et au final, il niait sur tout, comme s'il n'avait rien à se reprocher, sauf que c'était plutôt voyant que la culpabilité, il la ressentait. Dire qu'il lui prenait la tête pour une petite discussion entre son frère et lui, une discussion où il n'avait rien dit de spécial à part faire quelques sous entendus, comme il faisait toujours... mais lui, il ne se rendait même pas compte de ce qu'il faisait réellement, qu'il sortait avec un étudiant à la langue trop bien pendu, que tout le monde était parfaitement au courant, et donc son frère probablement aussi et qu'en plus, il avait participé au meurtre des parents de l'étudiant en question... c'était carrément tordus comme truc et ça retirait toute légitimité au plus jeune d'être ici et de l'agresser pour cette histoire de conversation débile avec son frère. Et pour ne rien arranger, il en était presque à lui dire qu'il valait mieux qu'il reste sous la coupe de son frère parce que soit disant, ça l'empêchait de faire des conneries... c'est vrai que ça avait plutôt bien réussit, c'était pas du tout à cause de son frère justement qu'il avait participé au meurtre des parents de son mec... à croire qu'il refusait simplement de se rendre compte que tout ça, c'était uniquement de la faute d'Aleksei, que c'était lui qui l'avait mené à cette situation, en le soumettant, à lui retirant ses propres choix et ses propres erreurs, en l'obligeant à participer à toute cette folie... il était là le putain de dénominateur commun ! Il lâcha un nouveau rire amer avant de dire :

- Tu ne comptes pas le blesser... ? Ben peut être que tu aurais dut y songer avant... genre avant de sortir avec lui ? Ou même mieux... avant de suivre bêtement les ordres de ton frère et de participer au massacre de sa famille... ? Parce que j'ai un scoop pour toi, tu l'as déjà fait souffrir ! Il ne sait pas que c'était toi, mais il a déjà souffert par ta faute et ce que tu es en train de faire là, ça ne fait qu'en rajouter une couche !

Il n'avait vraiment aucune notion, c'était comme s'il essayait de se persuadé qu'il n'avait rien fait, qu'il n'était pas responsable, que tout cela, c'était uniquement dans sa tête, mais que ça n'était pas arrivé, sauf que c'était arrivé et qu'il devait maintenant assumer... parce qu'il n'y avait aucune chance pour qu'il s'en sorte maintenant... Mais encore une fois, Shura parlait de se convaincre lui même, au final, c'était quand même une histoire d'égo quoi qu'il en dise, il avait fait ça de manière totalement égoïste pour prouver qu'il avait raison, qu'il ne ressentait aucune culpabilité et que ça le ne dérangerait aucunement de sortir avec un type qu'il avait fait souffrir sans que ce dernier ne sache rien et le prenne probablement pour un foutue saint... Le blond secoua un peu la tête, toujours aussi déçu et en colère avant de dire :

- J'espère au moins que ça en valait la peine... que tu as eu ce que tu voulais...

Il n'eut pas le temps d'en dire plus, le plus jeune le saisit par le col de son haut pour l'attirer vers lui, il fronça les sourcils quelques secondes, il savait pas trop s'il avait envie de le frapper ou de l'embrasser, probablement les deux, mais au final il ne fit aucun des deux, il se contenta simplement de le relâcher. Le blond lissa un peu son haut avant de dire :

- Si tout cela n'a rien à voir avec moi, alors je pense que tu peux t'en aller... on en a terminé toi et moi ! Vas donc demander directement à ton frère ce qu'on s'est dit si ça te chante moi j'ai dis tout ce que j'avais à dire !

Il en avait un peu marre de se sentir concerné par toute cette merde, il voulait juste s'en foutre, il voulait juste que Shura sorte de sa vie... il avait été marrant au début, il avait même fini par l'apprécier quelque peu, mais là... il avait été trop loin et il n'admettait pas ce qu'il faisait, sans compter que peut être, il y avait une pointe de jalousie dans ce qu'il ressentait, mais il ne voulait même pas y penser, parce qu'il n'avait pas le droit de ressentir ça et qu'il n'en avait pas envie non plus...

_________________

    Now tell me: how did all my dreams turn to nightmares ? How did I lose it when I was right there ? Now I'm so far that it feels like it's all gone to pieces Tell me why the world never fights fair I'm trying to find...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Shura Dolohov
Ministère
Ministère

Messages : 315
Points RPs : 856
Date d'inscription : 23/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: It's like thunder and lightning You hurt me without trying [Andreas]   Mar 13 Nov - 14:28

C'était dur, il n'avait pas envie d'entendre ça, mais Andreas avait raison  … S'il n’avait pas voulu blesser Isaiah, il aurait déjà du ne pas être là pendant le meurtre de ses parents, sauf qu'à ce moment là, il ne le connaissait pas tant que ça, et pire, il arrivait encore à se dissocier de tout ça, de sa vie et de la cause. Shura secoua la tête, ne voulant pas laisser se genre d'idée s'incruster sous son crane, il n'y arrivais plus, c'était flagrant, parce que plus le temps passait, plus il se sentait mal... Et ça n'allait pas en s'améliorant.  S'il ne pouvait pas revenir sur ce qu'il avait fait, il aurait pu éviter d'empirer les choses, sauf qu'il avait fallu qu'il se rapproche de l'ancien gryffondor pour réellement en prendre conscience … Non, pas que, il avait commencé déjà avant, à cause d'Andreas justement, sauf que ça avait été tellement brut qu'il avait tout fait se voiler la face, pour se retrouver là maintenant...Et il ne voyait aucune porte de sortie. Shura baissa les yeux, blessé, mais plus que ça, il se sentait coupable, parce que oui, de toute manière le mal était déjà fait. Et que finalement, il valait peut-être mieux mettre un terme à tout ça ? Sauf qu'il ne savait pas comment.

« Non » Non, ça n'en avait pas valu la peine, et non, en aucun cas il n'avait eu ce qu'il voulait.Et avant d'avoir compris ce qu'il faisait, il avait attrapé Andreas par le col, parce qu'au final c'était ça qu'il voulait. Sauf que ce n'était pas le moment, et il n'en avait clairement pas le droit. Shura l'avait relâché, avant de rebaissé les yeux. Non, vraiment, il ne savait pas comment se sortir de là, il n'était même pas certain qu'il y est une solution. Il n'imaginait pas que les choses iraient comme ça avec Isaiah d'ailleurs, que tout le monde serait au courant, et c'était ça le problème, que ça finisse par en causer des plus grands. Shura leva les yeux vers l'autre mangemort. Au final, si ça avait à voir avec lui et pas qu'un peu, mais... Au début, il lui en avait voulu, mettant toute sa colère sur ce dernier, se faisant un plaisir de lui en mettre une dans la figure, sauf que ce n'était même pas à Andreas qu'il en voulait …

Il ne savait pas quoi répondre, quoi dire, parce qu'il était complètement coincé, et il aurait du abandonner tout à l'heure, plutôt que de rester pour en prendre plus dans la figure, mérité certes, mais quand même. Encore une fois, il avait pris le mauvais choix et juste empiré les choses Tout ça pour s'entendre dire une seconde fois que c'était terminé.  « Je m'en fiche de ce que vous vous êtes dit » finit il par répondre avec un souffle presque amusé, c'était tellement ridicule, mais là, il s'en fichait, parce que sa colère était retombé, parce qu'Andreas avait raison, au final que tout le monde sache pour Isaiah et lui allait bien plus lui poser problème. « Je pense que de toute manière, j'en avais rien à faire déjà de base … »Pas vraiment, mais au final, en se précipitant ici, il avait sans doute juste donné raison aux doutes de son frère. Parce qu'il lui en aurait parlé sinon, pas juste cru ce qu'un Carrow essayait de lui faire croire, ce n'est pas comme si Andreas avait eu des preuves. « C'était une excuse comme une autre pour venir ici, et encore une fois tu parles d'une réussite » A croire qu'il aimait juste se poser des problèmes, en rajouter une couche encore et encore, et tout ça de manière presque inconsciente. Sauf que le problème c'est que sa conscience se réveillait un peu trop en ce moment et que c'était difficile à affronter. Il n'était pas habitué à savoir quoi faire dans ces cas là, depuis quand il ressentait quoi que ce soit pour les personnes qu'il avaient vu mourir … Quoi que non, il ne voulait même pas commencer à penser à tout ça comme ça, imaginer qu'il avait blessé Isaiah, était déjà assez dur sans avoir à imaginer ce qu'avait du ressentir les parents de ce dernier quand c'était arrivé.

_________________
If you dare nothing, then when the day is over, nothing is all you will have gained.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Theo, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Andreas Carrow
Concierges
Concierges

Messages : 1159
Points RPs : 1931
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: It's like thunder and lightning You hurt me without trying [Andreas]   Mer 14 Nov - 19:03

C'était le pompon au final... non seulement il faisait totalement de la merde, il mettait sa couverture en danger, et il jouait avec le feu, mais en plus ça n'en valait même pas la peine à ses yeux... c'était bien la peine de faire tout ça, de risquer autant si cet étudiant n'en valait pas la peine et si au final cette relation qu'il avait avec lui n'en valait pas plus... c'était juste ridicule et Andy voulait qu'il en prenne bien conscience qu'il prenne bien conscience qu'en continuant à suivre son frère, il serait constamment confronté à sa conscience, si ce n'était pas tout de suite, un jour ou l'autre, ça le rattraperait, parce qu'il n'était pas un sociopathe, il était capable d'ignorer ce qu'il pensait vraiment, mais seulement pour une période limitée, un jour ou l'autre, ça le rattraperait forcément, tout comme c'était en train de le rattraper là. Donc s'il continuait sur cette voie, il était loin d'en avoir fini avec ce sentiment et il était loin d'en avoir fini avec la sensation qu'il ressentait actuellement. Andy ne savait pas trop ce qu'il ressentait, mais vu sa tête de chien battus, il donnait l'impression de se sentir comme une merde... et dans un sens, il avait presque envie de lui dire que c'était bien fait pour lui... parce qu'il méritait de se sentir mal vu ce qu'il avait fait, et aussi parce que c'était une petite vengeance personnel pour lui... il devait admettre qu'il aimait bien l'idée que Shura en bave un peu, ça lui apprendra à jouer a con et à oser préférer des étudiants sans intérêts à lui. Il se sentait un peu blessé dans son égo avec cette histoire, il n'aimait pas cette idée, il avait pas envie de se dire que c'était parce qu'il tenait plus qu'il ne le devrait à Shura, parce que ça c'était tout autant emmerdant, mais il n'aimait pas passer au second plan... personne n'aimait ça au final et pourtant, c'était à peu près ce qu'il s'était passé. Alors non, il n'avait pas l'intention d'avoir la moindre compassion pour le plus jeune et quand il parla de prétexte... il lâcha un rire amer avant de dire :

- Ben oué... parce que t'as besoin d'une putain d'excuse bidon pour venir ici, c'est bien connu... t'es un abrutis Shura, un putain d'abrutis... tu laisses ton frère décider pour toi de ce qui est bien ou non, et quand enfin tu te décide à te rebeller un peu, c'est pour faire encore plus de merde... et tout ça pour quoi ? Hein, pourquoi ? En quoi t'avais besoin de lui, en quoi t'avais besoin de cet étudiant ?

Il n'en avait pas vraiment besoin, s'il avait voulu tester réellement sa culpabilité, il aurait tout aussi bien put être amis avec lui, il n'avait pas besoin de jouer au petit couple heureux avec lui pour ça... mais c'était pourtant ce qu'il avait fait et après il parlait d'excuse pour venir ici et pour le voir... Il valait mieux qu'il éviter d'oser lui dire que tout cela n'avait rien à voir avec lui, parce que c'était juste un putain de mensonge... S'il était sortis avec l'étudiant, c'était d'une part parce qu'il l'avait voulu, alors qu'il ne vienne pas lui parler d'excuses pour venir le voir, comme s'il en avait quoi que ce soit à foutre de lui... même s'il n'avait fait ça que dans le but de justement se détacher de lui, ça restait franchement con et Andy était loin d'apprécier.

- Tu sais quoi, si t'as rien de plus à dire, je crois que ton excuse tombe à l'eau, donc il vaut probablement mieux que tu t'en ailles, parce que ce serait con qu'on pense qu'en fait tu es là uniquement parce que tu voulais me voir...

C'était du sarcasme, parce que dans le fond, Andy était persuadé que c'était ça, et la dernière fois aussi chez lui, il aurait parfaitement put se débrouiller seul avec ces rats, mais pourtant, il était venu frapper à sa porte, sous couvert de lui demander son aide, et à ce moment à, il n'avait rien dit, il avait joué le jeu, mais aujourd'hui, il n'avait plus aucune envie de jouer le jeu, il était un peu lassé de ce jeu là. Ce qui ne semblait pas être le cas de Shura qui semblait ne pas vouloir partir d'ici en fait... il fit alors un nouveau pas dans sa direction, l'air un peu menaçant avant d'insister un peu plus :

- Parce que c'est ça au final... si t'es là, c'est simplement parce que tu veux être là ! Sauf que ça veut aussi dire que si tu sors avec cet étudiant, c'est aussi parce que tu l'as bien voulu ! Alors peut être qu'il serait temps d'assumer ce que tu veux réellement au lieu de te planquer constamment derrière des excuses !

Ce ne serait pas une mauvaise chose, mais il ne lui laissa pas vraiment l'occasion de répondre, il se contenta simplement de tourner les talons et de repartir vers le bar, c'était Micah et Dae qui s'en occupaient, et il n'y avait pas encore eu de catastrophe, donc c'était qu'ils se débrouillaient... il se servit alors un verre de whisky, histoire de digérer un peu ce qu'il venait de se passer, en observant, mais sans vraiment faire attention les gens dans le bar... ce petit con de Shura l'avait perturbé et il n'aimait pas du tout ça...

_________________

    Now tell me: how did all my dreams turn to nightmares ? How did I lose it when I was right there ? Now I'm so far that it feels like it's all gone to pieces Tell me why the world never fights fair I'm trying to find...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Shura Dolohov
Ministère
Ministère

Messages : 315
Points RPs : 856
Date d'inscription : 23/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: It's like thunder and lightning You hurt me without trying [Andreas]   Ven 16 Nov - 21:16

Il ne savait pas quoi dire, il ne savait même pas pourquoi il était encore là à empirer la situation. Il aurait juste du s'en aller. Parce qu'au final, plus il en rajoutait pire c'était, et pire il se sentait, plus il avait envie qu'Andreas arrête de le regarder comme ça,.  Pourtant il n'aurait pas du s'en faire, il aurait juste du partir depuis longtemps. Mais il n'y arrivais simplement pas et c'était encore pire …  Un léger tic nerveux agita sa lèvre, parce qu'il avait raison ,encore. Il avait merdé plus que jamais. Sauf que c'était justement pour ça qu'il suivait son frère en temps normal pour s’empêcher de faire n'importe quoi, comme il l'avait fait là. Il était incapable de prendre des bonnes décisions et il s'en rendait bien compte... « Parce que c'était la meilleur solution pour enterrer toute forme de culpabilité .. » répondit il , sans la moindre crédibilité, ça aurait du, il pensait sincèrement se prouver en revoyant Isaiah que tout ça n'était qu'une connerie, qu'il ne pouvait pas se sentir coupable, qu'il n'en avait simplement pas intérêt parce que ce serait pire ensuite Et c'était le cas … Il n'avait même pas pu tenir sa ligne de conduite jusqu'au bout.

« Je n'ai pas su lui dire non » rajouta t'il finalement . Il appréciait Isaiah vraiment, il était tout ce qu'il n'avait pas dans son quotidien, tout ce qu'il n'était pas, et sa présence lui faisait du bien, mais quand il avait proposé ce rendez-vous, il avait à la rigueur imaginé un autre pourquoi pas, mais il ne s'était pas vraiment imaginé la suite, sortir avec quelqu'un ça ne lui était jamais réellement arrivé jusque là. Sauf qu'après avoir couché avec lui, il n'avait pas envie de le décevoir, comme s'il n'avait pas envie de le faire plus de mal qu'il n'en avait déjà fait, c'était idiot , parce qu'au final si Isaiah l'apprenait, ça le serait, ça serait bien pire. Mais finalement il avait compris bien trop tôt que pour la culpabilité c'était foutu … Shura releva les yeux vers Andreas, non,  il n’avait toujours pas envie de partir quand bien même il n'avait strictement plus rien à faire ici, il n'était plus voulu. Seulement, Andreas avait raison, si ça se savait, son frère saurait que tout était vrai, quoi qu'il sache, et qui sait vu la rapidité des rumeurs, pour peur qu'Isaiah apprenne quoi que ce soit. Sauf que ce n'est pas vraiment ce qui sorti de ses lèvres . « Je m'en fous »  Mais à quoi bon, ce dernier était déjà sorti de la pièce de toute manière et ce n'était pas si vrai. Il aurait voulu pourtant s'en foutre mais il était encore trop habitué à penser qu'il était censé cacher tout ça à son frère.

Non, Andreas avait raison. Encore. Il avait envie d’être ici, il en avait eu envie , même à travers sa colère. Mais avec Isaiah c'était différent, il avait envie de passer du temps avec lui, mais sortir avec c'était plus une suite d’événements qu'une réelle envie. Il ne détestait pas tout ça, loin de là, mais ça le faisait se sentir mal de plus en plus et il s'était lancé là dedans pour ressentir le contraire .. Shura sorti de la réserve un peu hésitant, se rendant compte de la facilité avec laquelle tout ce qu'il pourrait dire à Andreas ici pourrait se répandre, son attitude, ses paroles, peu importe ce que les gens entendaient ou voyaient, ça risquait de causer de nouvelle rumeur … tant pis. Le regard des autres ne l'avaient jamais gêné jusque là, ce n'était pas le moment de s'y intéresser Shura contourna un serveur qui manqua de renverser son plateau et se rapprocha d'Andreas , toujours pas certain que la porte ne soit pas la meilleur solution. «  Je n'ai pas rien à te dire. En fonçant ici, après ma conversation avec mon frère, il doit bien avoir compris que ce que tu lui as dit c'est vrai, ou peu importe ce que tu lui as sous-entendu. Je me suis déjà vendu tout seul »  Shura secoua la tête, pas certain que parler de son frère soit la meilleur moyen de se rattraper. «  Et tu sais quoi, au final, je m'en fiche. Tu as raison, j'ai fait tout ça pour rien . Si je suis là, c'est simplement parce que je l'ai décidé, parce que j'avais besoin de te voir toi » Parce que c'était un peu par lui que tout avait commencé. «  Parce qu'il n'y a que quand je suis avec toi que j'avance, et j'en aurais bien besoin là » un léger rire lui échappa, loin d’être joyeux. Lui demander de l'aide après l'avoir agressé, elle était pas mal celle là … Mais le mépris sur son visage, ça ne valait pas mieux que la culpabilité qu'il ressentait en regardant Isaiah, ça le touchait tout autant, il n'aimait pas ça. Il aurait juste voulu sortir de ses deux situations, mais il ne savait pas par où commencer.

_________________
If you dare nothing, then when the day is over, nothing is all you will have gained.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Theo, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Andreas Carrow
Concierges
Concierges

Messages : 1159
Points RPs : 1931
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: It's like thunder and lightning You hurt me without trying [Andreas]   Dim 18 Nov - 23:47

En quoi sortir avec l'étudiant allait enterrer sa culpabilité ? C'était ridicule, au contraire, ça allait le mettre face à cette culpabilité à chaque fois qu'il allait le voir, ça allait l'obliger à y faire face, alors que le mieux à faire, aurait été de se tenir le plus loin possible de lui et de juste oublier toute cette histoire, faire comme si ce n'était jamais arrivé... vraiment, il avait du mal à saisir le mode de pensée de Shura par moment, mais il se disait qu'il ne devait pas y avoir que ça, il avait la sensation que c'était pas uniquement cette histoire de culpabilité, que dans cette histoire, il y avait également une volonté de la part de Shura de lui tenir tête, de le défier et de lui prouver qu'il avait tord... sauf que c'était ridicule, parce que Andy n'avait pas cherché à lui attirer des emmerdes, au contraire, il avait essayé de lui faire comprendre que l'influence de son frère était néfaste pour une bonne raison... et c'était pas une mauvaise chose... la mauvaise situation, il s'y était mit tout seul, comme un con et encore une fois, il la devait beaucoup à la mauvaise influence de son frère... Il secoua la tête, il était sensé répondre quoi à ça ? Que c'était l'excuse la plus stupide au monde ? Il y avait des chances pour qu'il le sache déjà... et de toute manière, ça ne changerait rien, il sortait déjà avec cet étudiant... mais étrangement, il avait bien de moins de mal avec la crédibilité de la réflexion suivante... comme quoi il n'avait pas sut dire non. Parce que ça, ça lui ressemblait déjà un peu plus, même si avec lui, il s'était jamais vraiment gêné pour dire non, il l'avait même planté la première fois, et l'avait repoussé la seconde... pour finalement craquer, mais autant dire que ça n'avait pas été aussi simple que ça. Il lâcha un soupir, secouant un peu la tête avant de revenir vers le bar en disant :

- C'est de la connerie tout ça...

Et s'en était, parce que la première excuse était bidon et pas du tout crédible et la seconde était malheureusement crédible, mais non moins débile. Shura devait bien se rendre compte qu'il n'était pas forcément obligé d'écarter les cuisses pour tout les mecs qui le lui demandait quand même... il n'en était quand même pas à ce point... ? Andy ne l'aurait pas imaginé vu qu'il ne s'était pas gêné avec lui, mais maintenant... il se posait des questions. Il avait un peu ignoré le fait que soit disant Shura se foute que son frère apprenne certaines choses, parce que c'était facile de le dire, mais c'était pas toujours facile de s'y tenir, il s'était juste contenté de passer derrière le bar pour servir un verre, il en avait bien besoin, et pour être franc, il s'était dit que le fait de passer du cotés visible allait pousser Shura à laisser tomber, à rentrer chez lui, ou n'importe où ailleurs... il avait qu'à aller chez son étudiant tiens... sauf qu'il avait quand même fini par immerger du bureau pour venir à nouveau se planter face à lui et faire comme s'ils n'étaient encore que tout les deux. Andy s'en foutait, de toute manière, il ne s'était jamais caché de rien, il n'avait aucun compte à rendre à personne, c'était pas lui que ça allait emmerder là, mais plutôt Shura qui lui avait des comptes à rendre à un peu trop de monde visiblement. Il fronça un peu les sourcils ne s'attendant pas vraiment à ça à vrai dire... finissant par lâcher un rire un peu amer avant de dire :

- Il n'y a qu'avec moi que tu avances ? Alors explique moi donc pourquoi t'as couru dans les bras de cet étudiant après être venu chez moi la dernière fois ? Et pourquoi ça t'inquiète tant que ton frère sache quoi que ce soit à propos de nous... ? Soit dit en passant, il ne sait rien, je l'ai un peu emmerdé en lui disant que je te connaissais, qu'on s'était vu et qu'on s'entendait bien, il a fait genre de pas me croire, mais il sait rien de ce qu'il s'est vraiment passé, même si là du coup, il risque de s'en douté comme tu dis...

Il secoua la tête, finalement, il l'avait tellement prit au dépourvu là, qu'il avait fini par lui dire ce qu'il voulait savoir... ça le faisait chier, mais de toute manière, qu'est ce qu'il pouvait bien dire de plus ? C'était vraiment débile tout ça...

- Il y a un gouffre entre tes paroles et tes actes Shura, tu me dis ça comme ça, mais tu cours à la première occasion vers cet étudiant pour me défier et me prouver que j'avais tord et te disant que tu ressentais de la culpabilité et que tu n'étais pas un psychopathe... comment tu peux dire que tu avance avec moi alors que tu t'obstine à faire le contraire de ce que je te dis par défis ? J'suis pas ton frère moi, j'ai pas l'intention de t'imposer quoi que ce soit, tu fais c'que tu veux de ta vie... mais faut pas venir pleurer quand tout va mal si tu veux pas juste écouter et reconnaître les choses !

Il avait l'impression de parler à Dieter quoi... le plus immature de la famille... ben là c'était pareil, Shura donnait l'impression d'être complètement immature et de ne rien comprendre à ce qu'il se passe autour de lui...

- T'attends quoi de moi au juste ?

Quand il disait ce qu'il pensait, Shura cherchait juste à lui prouver le contraire, et s'il la fermait et lui disait rien, il le harcelait jusqu'à ce qu'il parle... fallait savoir...

_________________

    Now tell me: how did all my dreams turn to nightmares ? How did I lose it when I was right there ? Now I'm so far that it feels like it's all gone to pieces Tell me why the world never fights fair I'm trying to find...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Shura Dolohov
Ministère
Ministère

Messages : 315
Points RPs : 856
Date d'inscription : 23/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: It's like thunder and lightning You hurt me without trying [Andreas]   Lun 19 Nov - 21:49

Oui, c'était sans doute de la connerie tout ça . Shura voulait bien le reconnaître même s'il ne l'aurait pas dit en ces termes là, ni pour ses paroles. Parce qu'il avait vraiment penser pouvoir se prouver que sa culpabilité n'existait pas, qu'il ne voulait pas qu'elle grandisse, et qu'en revoyant Isaiah, qu'en passant du temps avec lui, il se prouverait que ça n'était pas différent d'avec quelqu'un d'autre. Qu'il ne ressentait rien de plus. Alors certes il l’appréciait beaucoup, et c'était sans doute là où les choses avaient dégénérés, c'est qu'il l’appréciait et donc forcément qu'à force il avait commencé à s'en vouloir plus … C'était une connerie.  Seulement, ce n’était pas faux, quand il disait qu'il ne pouvait pas lui dire non, parce qu'il l'avait déjà blessé une fois, même s'il ne savait pas que c'était lui, il ne pouvait pas se permettre de recommencer, même si ce n'était pas du tout à la même échelle Sauf que s'il avait merdé, il aurait pu continuer à s'enterrer dans le déni, essayer d’enterrer la culpabilité à nouveau … mais c'était un peu là qu'Andreas jouait un rôle, tout ce qu'il venait de dire l'avait secoué. Ne lui apprenant pourtant rien, mais l’empêchant de se voiler la face à nouveau.

Seulement, Andreas ne semblait pas le croire quand il disait qu'il était le seul à le faire avancer. Shura fronça doucement les sourcils et hocha la tête, comme pour confirmer ses propres propos  « Parce que ce que tu m'as dit, m'a fait peur » avoua t'il, posément, pas vraiment effrayé d'avouer ce genre de chose, il était bien plus effrayé de le ressentir. La culpabilité, elle n'était pas encore si forte, mais il avait peur qu'en laissant les choses empirer, ça le serait, sans compter, que s'il se sentait coupable pour cette histoire là, qu'en était il des autres ? Est-ce qu'il allait réussir à faire la limite entre les morts d'un proche, et juste des morts de personnes avec qui il n'avait pas le moindre lien. « Et .j'avais ... » envie de me prouver le contraire. «  Et j'ai pris la pire décision possible » rajouta t'il, l'air plus sérieux, moins déprimé, comme s'il prenait de plus en plus conscience de son erreur et n’était pas juste tombé là par hasard.  Shura écarquilla un peu les yeux, surpris d'avoir enfin une réponse sur son frère. Rien de si inattendu finalement … Et ça en changeait rien, qu'il ait su ou non, en débarquant ici, Shura avait de toute manière un peu tout révélé, et les rumeurs sur lui et Isaiah, majoritairement vrai, n'allait pas l'aider à s'en sortir. Mais perdu pour perdu, autant ne pas y penser si ? Maintenant que tant de monde était au courant , Aleksei ne pourrait pas y faire grand chose … S'il s'était affiché plus tôt peut-être que tout aurait été plus simple... Il secoua la tête, dire que s'affichait semblait être la solution.

« Parce que je m'en rend bien compte maintenant que tu disais vrai » souffla t'il, finalement. C'était facile de s'en rendre compte après coup. Et il avait même encore certains doutes , sauf qu'après tout ce qu'il venait d'entendre, en étant d'accord avec tout ça, comment est-ce qu'il était censé être d'accord. Il n'était pas certain qu'il penserait exactement la même chose en étant face à Isaiah, mais là, c'était difficile de se voiler la face. Il n'avait pas envie de reconnaître quoi que ce soit, et il aurait voulu ne rien écouté, mais il n'en était pas capable, sinon, il serait déjà parti Shura leva les yeux vers Andreas, un peu surpris. La question était tellement simple dans son format qu'il resta à le regarder sans comprendre. « Je ne sais pas » répondit il, finalement, un peu hésitant. Parce que oui, Andreas avait tendance à le toucher quand il parlait, à l’énerver souvent, le faire réagir, sans jamais mentir, et ça l'impressionnait toujours.  Mais au final, s'il était juste parti de la pièce en disant qu'il s'en fichait, s'il l'avait fait avec un sourire en coin, il l'aurait cru, il n'aurait pas poussé. Mais ce coté méprisant, le fait qu'il le voit d'une si mauvaise façon, ça ne lui avait pas plus. «  Enfin , si , inconsciemment sans doute, j'ai tendance à donner plus de valeurs à ce que tu dis que tu ne crois, même si je ne l'ai pas vraiment montré là » Disons qu'il avait mis le temps pour le comprendre pleinement, coincé entre ce qu'il pensait savoir et ce qu'on essayait de lui faire entendre.

_________________
If you dare nothing, then when the day is over, nothing is all you will have gained.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Theo, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Andreas Carrow
Concierges
Concierges

Messages : 1159
Points RPs : 1931
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: It's like thunder and lightning You hurt me without trying [Andreas]   Mer 21 Nov - 23:57

Il lui avait donc fait peur en lui parlant de culpabilité... en même temps, il y avait de quoi avoir peur, son frère avait dut lui faire faire des choses plutôt horrible le connaissant... le sale boulot en soit... et oui, cette culpabilité, il était sensé la ressentir, c'était normal, et s'il tenait tant que à ça à ce qu'il la ressente c'était pas pour rien. C'était parce que la culpabilité, c'était ça qui faisait de lui un humain, un putain d'humain à part entière et non seulement une foutue arme entre les mains d'un marionnettiste débile... Il était temps qu'il se réveille, qu'il prenne conscience de certaines choses, qu'il se décide à agir et à faire les bons choix, et surtout ses propres choix. Mais putain, ça, ça avait été le pire de tout les choix. Et il pouvait bien dire ce qu'il voulait, il s'était en plus attaché à cet étudiant, il suffisait de voir la manière dont il avait prit sa défense quand Andy avait abordé le sujet... il était attaché à lui et ça, le blond n'appréciait pas beaucoup. Déjà, il se faisait du mal bêtement en le côtoyant et en sortant avec lui, mais si en plus il commençait à ressentir des choses pour lui... enfin visiblement, ça ne l'avait pas empêché d'accourir ici... mais ça ne rassurait pas le blond plus que ça... surtout qu'il n'appréciait pas trop ce que ça lui faisait ressentir cette histoire. C'était pas pour rien s'il avait tenté de couper court à cette conversation et de pousser Shura vers la sortis... c'était parce qu'il commençait à vraiment être agacé par tout ça, alors qu'il aurait dut s'en foutre... mais il y avait un truc qui avait merdé à un moment donné... un truc qui s'était mal passé... il s'était probablement un peu trop attaché au plus jeune. C'était pas son genre, pas du tout même, mais faut dire que sa situation avait quelque chose de plutôt touchant... et il était sensible aux histoires de fratrie... peut être que ça jouait aussi... dans tout les cas, ce con l'emmerdait encore plus qu'il n'aurait dut.

- Bien sur que ça t'a fait peur... c'était le but ! Parce que t'es un putain d'être humain Shura et que tu peux refouler les choses autant que tu veux, à un moment ou un autre, ça va ressortir, et quand ça va ressortir, ça va faire très mal... et tout ça, ce sera à cause de qui ?

De son frère, c'était lui qui l'avait embrigadé là dedans, c'était lui qui l'avait poussé à obéir à des ordres de ce genre, qui lui avait apprit à tuer, à être sans pitié... qui avait fait de lui une arme en pensant qu'il pourrait simplement l'utiliser quand bon lui semblait et qu'il ne dirait jamais rien... C'était de sa faute tout ça, et il était grand temps que Shura s'en rende compte également. Enfin apparemment, il se rendait compte qu'il avait raison, c'était juste con qu'il ai dut en passer par tout ça et faire toute cette merde pour enfin en prendre conscience... Il secoua un peu la tête, lançant un regard, toujours plein de jugement, avec une point de mépris, parce que ça l'énervait toujours autant d'entendre ce genre de choses alors que c'était ses choix, et que personne ne lui avait imposé de faire tout ça...

- Dommage que t'en prennes conscience quand c'est un peu trop tard et quand le mal est fait...

Parce qu'il était là le soucis, le mal était fait, il sortait avec l'étudiant... et maintenant, il était coincé avec lui et avec sa culpabilité... ça devait être un joyeux bordel dans sa tête tiens... Andy se demandait combien de temps il allait encore tenir avant de craquer et de tout lui avouer... avouant au passage ce qu'il était et signant son mandat d'arrestation auprès du Ministère... Il se demandait un peu ce que Shura attendait de lui au final, il lui avait plusieurs fois demander de partir, et pourtant, il était encore là, à essayer de se justifier, et à lui dire qu'il accordait plus de valeur à ce qu'il disait qu'il ne le pensait... c'était un peu facile de dire ça, mais en attendant, il avait fait tout le contraire de ce qu'il lui avait dit pour l'instant...

- Et pourquoi ? J'suis rien pour toi... juste le type que ton frangin déteste, avec qui t'a kiffé baiser deux fois et que aime défier... y a pas de raison pour que mes paroles aient plus de valeurs que celles des autres, surtout quand au final ça te pousse à faire de la merde... tu penses tenir encore combien de temps comme ça ? Et cet étudiant là... tu l'aimes ou une connerie comme ça... ?

Il n'y allait pas par quatre chemin, il n'avait pas l'intention de le ménager, il voulait des réponses, parce que si Shura voulait en quelque sorte remplacer son frère trop absent, il s'était trompé de type... parce que Andy n'était pas son frère, il ne le serait jamais et il n'avait pas l'intention de prendre les décisions à sa place...

_________________

    Now tell me: how did all my dreams turn to nightmares ? How did I lose it when I was right there ? Now I'm so far that it feels like it's all gone to pieces Tell me why the world never fights fair I'm trying to find...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: It's like thunder and lightning You hurt me without trying [Andreas]   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's like thunder and lightning You hurt me without trying [Andreas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Thunder and lightning. (H.L) terminé
» new dg lightning
» Lightning Nova | Terminé
» War Thunder
» It doesn't hurt me - Maaron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
-
Sauter vers: