RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
000
POUFF.
000
SERD.
000
SERP.
000

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria (Theo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 

Une mise à jour du forum aura lieu le Mercredi 17 Octobre aux alentours de 13h ! Un nouveau design sera installé et quelques nouveautés vous attendent ! <3

Partagez | 
 

 /!\-18 ans/!\ Vivre l'instant présent... {feat. Harry J. Potter}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 64
Points RPs : 111
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 26
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\ Vivre l'instant présent... {feat. Harry J. Potter}   Jeu 27 Sep - 19:02

/!\-18ans/!\ Vivre l’instant présent...feat. Harry J. Potter
”Elle nous tuera tous…”

C’était une simple vérité. Comment Bellatrix Lestrange, Black pouvait-elle ne pas vouloir tuer tous ceux qui avaient mené Voldemort à la mort ? Ginny avait envie de tuer celui ou celle qui avait tué Fred, elle aurait tout fait pour le retrouver et le tuer de sa propre main. Mais elle ne l’aurait pas fait bien sûr, elle n’avait pas le tempérament de Bellatrix. Cette dernière semblait être née dans le mal…

Ginny tremblait de tous ses membres, mais lorsque les bras d’Harry l’attrapa, elle fut déjà rassurer. Il semblait que Harry doive faire face à plusieurs émotions, Ginny le sentait par rapport à ses mouvements. La jeune femme écouta ce qu’il lui disait, qu’il serait toujours là, que Bellatrix  ne pourra pas l’approcher, qu’il était tenace…

”Harry… elle est le mal incarnée !”

Mais il ne l’avait pas écouté parce qu’il se lança dans le fait qu’elle avait tué Sirius, qu’elle s’imposait de nouveau dans sa vie comme un poison. Qu’il voulait la tuer, qu’il pourrait la tuer. La jeune femme n’aimait pas que le jeune homme laisse ses sentiments prendre le dessus. De plus, la lampa à côté se mit à clignoter, signe que la magie de l’Elu commençait à se manifester. Elle voulu s'éloigner légèrement, lui balancer de se calmer que ça ne servait à rien, mais il continuait de parler de lui dire qu’il pourrait la traquer, mais qu’il n’allait pas le faire parce qu’il avait déjà perdu suffisamment d’années. Il voulait vivre et non survivre. Ginny le regardait comme si elle ne le connaissait pas. Elle l’avait déjà vu perdre le contrôle de ses sentiments, mais elle ne pensait pas que le fait que Bellatrix Lestrange fasse autant de dégâts aussi chez Harry, chez tout le monde.

”Elle est autant déterminée que toi… Je le sens au fond de moi. On va revivre ce que l’on a vécu il y a deux ans.”

Elle se redressa dans le lit avec l’intention de se lever, mais la main d’Harry l’arrêta dans son geste. Elle leva un regard infiniment triste sur lui.

”Tu sais très bien que j’ai raison… Excuses-moi, j’ai besoin d’aller passer sous l’eau.”

Se dégageant doucement, elle se leva et se dirigea vers la salle de bain sans fermer la porte. De toute façon, Harry pouvait rentrer sans son aide. La jeune femme se glissa dans la cabine de douche et fit couler de l’eau chaude sur son corps, ses cheveux. Elle posa ses mains devant elle, contre le mur laissant toute ses larmes coulées, ses soucis coulés contre son corps… Elle sursauta lorsqu’elle sentit qu’Harry était derrière elle...  

code par EXORDIUM. | Images par Tumblr

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 41
Points RPs : 90
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\ Vivre l'instant présent... {feat. Harry J. Potter}   Jeu 27 Sep - 21:42

/!\-18ans/!\ Vivre l’instant présent...feat. Ginny Weasley
*Harry avait côtoyé de la magie noire toute sa vie, depuis ses un an il avait vu de nombreuses personnes qu'il aimait mourir devant ses yeux. Et puis il avait eu l'âme de voldemort dans sa tête durant seize longues années. L'élu s'était toujours demandé si cette dernière n'avait pas finit pas d'éteindre sur lui et que maintenant il était habitué à régler ses problèmes avec cet aspect noir de la magie. C'était une question qui restait toujours en suspens et Harry connaissait ses limites, mais n'allait-elle pas être franchie avec Bellatrix dans les parages.

Parfois Ginny pouvait être encore plus obstiné que lui et ce soir il s'en rendait bien compte. La jeune femme avait décidé de voir le problème que de façon négative, comme si aucune solution ne s'offrait à eux. Étrangement lui qui avait tant vu toutes ses situations de façon pessimiste voilà qu'il se mettait à tenir des propos que les membres de l'ordre du phénix pouvaient facilement avoir. La résistance était déjà en route, mais avec le soutien d'Harry cette dernière pouvait rapidement prendre l'aval sur les néo-mangemorts, néanmoins Harry préférait comme à son habitude agir dans l'ombre ce qui était bien difficile avec un passé comme le sien.

Face à la déprime de Ginny, l'élu s'était lancé dans un discours dont lui même n'était pas très habitué, mais avec la rouquine il fonctionnait ainsi. Harry avait autant besoin de Ginny pour avancer. Ils s'épaulaient l'un l'autre et pour l'instant cela fonctionnait bien. La situation le rendait simplement en colère et ce n'était pas la première fois qu'il perdait ses moyens, mais le fait de se sentir autant inutile et surtout ajouter Bellatrix à l'équation et Harry perdait le contrôle. Il avait lui aussi besoin d'évacuer toutes ses colères et sa magie réagissait toujours vivement à ses émotions. Le survivant était blessé, la discussion qu'il avait avec Ginny rouvrant d'anciennes blessures qu'il avait tenté d'enfouir en lui. Toute l'injustice qu'il pouvait ressentir ressortait à ce moment-là et il aurait préféré que sa petite-amie n'assiste pas forcément à ça.

Ginny venait tout juste de reprendre la parole et l'avis qu'elle venait de lui donner ne lui plaisait pas du tout. Non il n'était pas une tête ne brulait, cette fois il n'était pas obligé d'affronter directement son ennemi et cela lui offrait de nombreuses possibilités. Possibilités que la jeune femme n'avait visiblement pas envie de le voir. Alors Hary avait envie de reprendre la discussion là ou il l'avait laissait, de façon aussi enflammer et vive qu'il venait de le faire, mais la rouquine ne lui en laissa pas l'occasion. Décider à ne pas la laisser fuir la discussion Harry tenta de la retenir par le bras, mais elle lui fit comprendre à nouveau qu'elle était plus bornée que lui.

Elle venait de le laisser dans la chambre. Seule avec toutes ses questions et ses peurs qui revenait à la charge. Récupérant ses affaires, le jeune homme hésité à la laisser tranquille. À fuir lui aussi, mais comment se regarder dans un miroir après sa ? Entendant l'eau commencer à couler, Harry ne rejoint pas tout de suite sa petite-amie. Jetant simplement ses affaires à ses pieds, il ne savait pas quoi faire. Avait-elle simplement envie de le voir ? Bon après les évènements de la nuit il avait lui aussi bien besoin d'une douche. Finissant par suivre le bruit pour trouver la salle de bain. Rentrant silencieusement à l'intérieur, il entendit les sanglots de Ginny. Se sentant encore plus con de n'avoir rien réussit à faire à part la faire pleurer à nouveau. Hésitant, Harry rejoint la rouquine dans sa douche. Silencieux lui faisait juste remarqué sa présence par son souffle. Il n'avait simplement plus envie de parler de la guerre, mais la discussion ne pouvait pas rester ainsi en suspens. N'ayant néanmoins pas envie de continuer à voir Ginny dans cet état-là, il ne trouva rien de mieux que de l'embrasser dans le cou. Il n'avait pas pour but de revenir à la charge, mais simplement de tenter de la détendre. Collant son corps au sien, il l'entoura de ses bras, l'enveloppant avec toute la tendresse dont il était possible. Et même s'il était peu habitué à ce genre de geste, Harry ne chercha pas à nouveau la confrontation bien au contraire.*

- J'ai besoin de toi Ginny. *Respirant son odeur, se réfugiant l'espace d'un instant dans ce moment. Il avait besoin de retrouver la lionne qui sommeillait en la jeune femme. Harry n'avait pas besoin de lui dire à qu'elle était forte, elle même le savait, elle avait juste besoin de retrouver cette force. Il était autant à fleur de peau qu'elle et il se sentait passer de la colère à la honte en une fraction de seconde. Se détendant aussi au fur et à mesure que l'eau couler sur lui, Harry ne savait plus quoi penser de tout ça et il avait juste envie d'appuyer sur le bouton off de ses peurs si seulement il existait. Il resta contre Ginny, se montrant simplement avec elle. Par ce geste il voulait lui montrer qu'il était présent pour elle, l'aidant à porter ses peurs si elle le désirait.*
-Laisse moi simplement t'aider.  
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 64
Points RPs : 111
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 26
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\ Vivre l'instant présent... {feat. Harry J. Potter}   Ven 28 Sep - 22:40

/!\-18ans/!\ Vivre l’instant présent...feat. Harry J. Potter
Ginny venait de se glisser dans la douche. Elle cherchait à reprendre ses esprits, mais c’était pire. Elle se mit à pleurer, sangloter. Elle n’aimait pas perdre le contrôle de ses sentiments. La rouquine n’avait pas l’habitude de craquer autant. Est-ce que c’était à cause de la guerre qu’elle était comme ça ? Est-ce que ses sentiments craquaient parce qu’elle était arrivée à un point où elle ne pouvait plus les gérer ? Elle sursauta lorsqu’elle sentit Harry derrière elle.

Ginny ne se retourna pas, mais elle avait besoin de sa présence. Elle laissait ses larmes continuer de couler et elle sentit le jeune homme l’embrasser, la serrer dans ses bras. La rouquine se laissa faire, n’ayant même pas la force de lui dire de la laisser tranquille, parce qu’elle n’avait pas envie qu’il parte. Elle voulait rester enfermer dans cet appartement pendant un long moment, avec lui. Elle voulait lui faire l’amour jusqu’à ne plus arriver à se lever le matin. Ne plus penser à ce qui se passait à l’extérieur. Elle l’entendit lui dire qu’il avait besoin d’elle. Ginny frissonna et voulu se retourner, mais Harry la coinçait dans ses bras. Elle lui dit :

”J’ai besoin de toi… je ne me reconnais pas… Je ne sais même pas comment je vais faire… Je n’y arrive plus…”

Elle se mit à trembler. Toutes ses années à contenir ses émotions, peut-être qu’il fallait que ça sorte… Elle avait envie d’être plus forte que ça, elle voulait être plus forte que ça. Serrant les poings, elle entendit seulement Harry lui dire qu’elle devait le laisser l’aider. Sentant qu’elle perdait pied, elle frappa le mur de la douche face à elle, s'écorchant la main, criant sa rage, ses peurs, ses angoisses… Elle fini par se laisser tomber à genoux, entrainant Harry avec elle.

Personne n’avait vu Ginny comme ça… même Harry. Le pauvre garçon devait se demander quoi lui dire, quoi faire. L’eau continuant de leur couler dessus, la jeune femme essayait de reprendre le contrôle de ses émotions, mais ce fut peine perdu, elle sentait déjà la crise d’angoisse monté. Tremblante, ayant du mal à respirer, elle s’accrocha à la seule chose qui la faisait sentir vivante : Harry. Ses doigts s’enfonçaient dans la peau des bras de son amant, rajoutant peut-être même qu’il aurait des cicatrices en plus…

”Qu’est-ce qui m’arrive ?”


code par EXORDIUM. | Images par Tumblr

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 41
Points RPs : 90
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\ Vivre l'instant présent... {feat. Harry J. Potter}   Sam 29 Sep - 0:04

/!\-18ans/!\ Vivre l’instant présent...feat. Ginny Weasley
*Harry commença à se demander s'il avait bien fait d'insister autant auprès de Ginny pour se remettre ensemble et surtout pour bruler les étapes comme ils venaient de le faire. Peut-être que le problème était là que la jeune femme avait trop de choses à supporter d'un coup. Le poids de la guerre plus une relation avec l'élu c'était peut être de trop. Harry commençait à son tour à devenir pessimiste à s'imaginer que sa célébrité allait faire fuir la femme qu'il aimait. Après toute sa vie il avait été confronté à ce genre de problème ou il faisait souffrit les gens qu'il aimait sans le vouloir. Elle était peut être là sa malédiction, peut être devait-il rester enfermer pour protéger ceux qu'il aime. Non la douche ne l'aidait clairement pas à se détendre. Comment pouvait-il alors qu'il avait une Ginny plus que malheureuse dans ses bras et qu'il ne pouvait rien faire pour lutter contre ça. Le jeune homme n'avait ni sortilège ni formule magique, aucun patronus ne pouvait venir à bout de la crise de panique de Ginny.

Vraiement l'élu détestait se retrouver dans ce genre de situation. À chaque fois qu'il ouvrait la bouche, il avait envie de se frapper. Ayant l'impression de sortir à chaque fois des idioties ou se disant simplement qu'il y avait surement mieux à dire. Il avait beau essayait, dans ses gestes, ses paroles, il n'y avait rien à faire et se sentait commencer à sombrer aussi. Ce n'était clairement pas le même genre de panique qu'enserrer la gorge de l'élu. Celle-ci était plus retenue, mesurée, mais tout autant dévastatrice. Se sentant perdre des moyens plus les minutes avançaient. Il ne savait vraiment plus quoi faire. Entendant à nouveau Ginny prendre la parole, chaque mot qu'elle disait fit mouche en plein dans le coeur d'Harry. Affecté parce qu'elle disait, le jeune homme resta silencieux. Bien que lui soit aussi passé par là que pouvait-il lui dire à part "le temps ferra son effet". Car c'est ce qu'il s'était passé pour lui, mais la jeune femme n'avait clairement pas envie d'entendre cela alors il resta silencieux. Lui demandant seulement les clés pour l'aidait, il venait au contraire de la faire sombrer. Laissant la jeune femme évacuer ses sentiments comme elle pouvait il ne s'était pas attendu à la suite. La suivant dans sa chute, Harry n'était capable de rien d'autre que de la suivre. Tombant également à genoux, il observa la jeune femme. Inquiet parce que  cette souffrance il la connaissait et il savait à quel point elle était difficile à surmontait. Ginny ne réagissait pas de la même manière que lui, mais comment ne pas comprendre ce qu'elle pouvait ressentir.

Maintenant très clairement la santé de Ginny était en jeu. Sentant ses tremblements et sa respiration ralentir. Harry commença sincèrement à paniquer. Se crispant en sentant les ongles de Ginny s'agripper à lui, le sans commença à couler, mais cela l'importait peu. Entendant la simple question de la rouquine comme un appel à l'aide, Harry décidé qu'il était temps de réagir. Posant une main sure l'une des joues de Ginny la regarda et reprit la parole.*

- Je suis là d'accord ?! On va affronter cette situation ensemble ! *Arrêtant le jet d'eau, Harry décida de sortir la jeune femme de là. La portant délicatement, il la sentait toujours s'agripper à lui. Se retrouvant à nouveau à terre, Harry attrapa une serviette derrière lui et revêtis la jeune femme. Cherchant à la réchauffer, lui-même toujours trempé.* Ginny regarde moi, il faut que tu te calmes maintenant. Tu n'arriveras à rien dans cet état. Oublie ce qu'il se passe dehors. Essaye juste de te concentrer sur ma voix d'accord. *Harry continua à lui parler. Il était plus de deux heures du matin, il était complètement trempé, fatigué, mais il s'inquiéter bien plus pour la rouquine. Essayant de son côté de penser au positif et de lui faire voir ce côté-là.*
Je suis avec toi cette fois, tu n'es pas seule. Il faut juste que tu libères tes émotions. Hurle, frappe si cela peut te faire du bien, mais reste avec moi.
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 64
Points RPs : 111
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 26
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\ Vivre l'instant présent... {feat. Harry J. Potter}   Sam 29 Sep - 7:57

/!\-18ans/!\ Vivre l’instant présent...feat. Harry J. Potter
A l’instant même où Ginny perdit le contrôle de ses sentiments, c’était comme si tout son monde s’écroulait, que la guerre avait tout détruit sur son passage une première fois, puis commençait à le faire une deuxième fois. La mort de Fred, Tonks et Remus l’avaient traumatisés plus que de raison. Le fait que Bellatrix Lestrange soit toujours vivante ou du moins, dans les parages peu importe la forme qu’elle avait. L’esprit et le corps de la jeune femme n’allaient pas tenir le coup si ça continuait. Hurlant, frappant le mur de la douche, tombant à genoux en entraînant Harry qui n’avait rien demander, la rouquine n’arrivait plus à remonter la pente. Est-ce que c’était une bonne idée de se laisser aller comme ça ? Ou le contraire, est-ce qu’elle n’avait pas abuser en ne laissant jamais éclater ses émotions ou presque ? La jeune femme tremblait dans les bras d’Harry, cherchant sa respiration, s'agrippant à lui comme si sa vie en dépendait. Le jeune homme n’avait pas prononcer de mots encore, mais sa seule présence était bénéfique pour la jeune Weasley. Elle ne regrettait pas de l’avoir croiser la journée même et d’avoir renoué. Dans son esprit, c’était comme si un voile s’éleva : Harry était là avec elle.

La main rassurante du jeune homme se posa doucement sur sa joue, elle l’entendit lui dire qu’il était là, qu’ils allaient affronter cette situation ensemble. Elle allait lui répondre lorsqu’il arrêta la douche et la prit dans ses bras pour la sortir de là. Légèrement surprise par le geste, elle s’accrocha encore plus à lui, cachant son visage dans son cou. Il la posa au sol avant de l’envelopper dans la serviette qu’il se trouvait derrière lui. Elle le regarda pendant quelques secondes, perdue. Il lui demanda de l’écouter, de se calmer parce qu’elle n’allait arriver à rien, qu’il fallait qu’elle oublie ce qui se passe dehors et qu’elle se concentre sur sa voix. Les larmes coulaient doucement sur le visage de la jeune femme, sans vraiment s’en rendre compte. Elle était trempée de la tête aux pieds, les yeux rouges. Elle prit de grandes inspirations, essayant de se calmer, mais elle avait l’impression que c’était pire… Son petit ami lui dit alors qu’il était avec elle cette fois, qu’elle ne serait pas seule, qu’elle devait se libérer de ses émotions, peu importe la façon, mais qu’elle devait rester avec lui. Elle le regarda encore pendant quelques secondes, puis tremblante, se leva doucement pour attraper une autre serviette et la lui passa. Ses jambes ne pouvant pas la tenir plus longtemps, elle retourna au sol, toujours sans rien dire.

Pour toute personne qui regarderait la scène de l’extérieur, Ginny Weasley était sans doute en train de devenir folle. Ses années passées au sein de l’équipe de Quidditch de Gryffondor, les blessures, ne l’avait sans doute pas aider (peut-être qu’elle s’était prise trop de Cognards dans la tête !). Mais au fond, elle était humaine et le fait qu’elle ait une réputation d’être toujours une femme forte l’avait peut-être stressé un peu plus ou tout cela n’avait rien à voir. La jeune femme regarda toujours Harry avant de lui dire :

”Je craque, je n’y arrive plus. Etre forte devant tout le monde alors que je craque totalement une fois chez moi…”

Elle baissa la tête pour regarder ses mains, ses longs cheveux mouillés tombant contre son visage.

”Je… Je veux que tu restes… Restes avec moi… Je… Je sais que tu ne m’as pas connu comme ça… mais comme on dit, une guerre change beaucoup de choses…”

Elle se sentait minable, était en colère de s’être laisser emporter de la sorte. Une vive douleur à sa main droite la fit revenir dans la réalité. Sa main était bleutée, sans doute une conséquence de son coup dans la douche. Ginny leva les yeux vers Harry et doucement, s’approcha de lui en marchant sur ses genoux et se laissa presque tomber contre lui. Plongeant de nouveau son visage dans son cou, elle lui murmura :

”Je m’en remettrais… J’espère… Je ne te laisserais pas tomber…”

code par EXORDIUM. | Images par Tumblr

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 41
Points RPs : 90
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\ Vivre l'instant présent... {feat. Harry J. Potter}   Sam 29 Sep - 22:41

/!\-18ans/!\ Vivre l’instant présent...feat. Ginny Weasley
*Harry ne reconnaissait absolument pas la femme dont il était tombé amoureux. Bien au contraire il avait l'impression de faire face à une inconnue. C'était complètement flippant. Car oui Ginny avait plus que le droit d'affichait ses faiblesses mais à ce point là Harry ne savait plus quoi penser. C'était peut être égoïste à penser mais il avait besoin de retrouver la Ginny forte qu'il connaissait. Il pensait être le premier à flancher mais toute ses années guerres l'avait profondemment changé lui aussi. Maintenant il était habitué à tout ça. C'était triste à dire mais c'était la vérité, Harry ne connaissait presque que la guerre et il finissait toujours par l'affronter d'une manière ou d'une autre. Techniquement il avait besoin lui aussi de hurler et il avait envie de secouer la jeune femme pour qu'elle revienne à elle, mais ce n'était clairement pas la bonne méthode. Pourtant il avait essayé la douce et cela n'avait rien donné non plus. Bien au contraire il avait eu l'impression de perdre un peu plus la femme qu'il aimait. Il n'était pas dans sa tête, il ne pouvait deviner qu'elle avait juste besoin de sa présence alors face à cette situation et sans réponse claire Harry paniquait. L'élu ne comprenait pas la faiblesse de Ginny et c'était difficile à gérer. Ce n'est pas maintenant qu'une porte s'ouvrait sur leur avenir ensemble qu'il fallait que la guerre vienne tout détruire et pourtant Harry avait envie de fuir parce qu'il ne savait pas quoi faire et se heurter à un mur cela faisait mal aussi. Car oui il le prenait ainsi, il avait essayait de la rassurer, mais Ginny semblait ne vouloir écouter que ses peurs.

L'élu avait beaucoup de choses à traiter de son côté. La guerre ne le laissait pas indifférent loin de là, mais ce n'était pas le moment de faire sa crise à lui aussi. Préférant agir plutôt que de ne rien faire il essaya de ramener Ginny avec lui. Mais il avait toujours cette petite voix qui le questionnait "était il tombait amoureux du masque que portait Ginny Weasley ?". Ce qu'il aimait chez la rouquine c'est sa façon de faire ce qu'il lui plait, de contrefiche des préjugés, d'avancer quoi qu'il se passe et là ce soir alors que cela faisait quelques années qu'ils ne s'étaient pas vus il découvrait un autre aspect de sa personnalité. L'amour devait faire qu'il accepté aussi cette partie de la jeune femme, mais s'était extrêmement difficile. Peut-être avait-il besoin de prendre une bonne claque pour remettre ses idées en place ?

Le jeune homme attrapa la serviette comme par automatisme. Se séchant à son tour, histoire de ne pas en plus attraper un stupide rhume. Il resta également silencieux, réfléchissant, observant la jeune femme, mais restant à l'écart il se sentait également anéanti et il allait falloir qu'il parle avec la rouquine de ses doutes. Il écouta ce qu'elle avait lui dire. La regardant les paroles qu'elle venait d'avoir agissaient comme un poignard en plein coeur, il resta complètement de marbre quand elle vient vers lui. Toujours silencieux il finit par sombrer lui aussi, mais dans quelque chose de bien différent. Une colère froide dirigée vers Ginny parce qu'il avait l'impression d'être trompé.*

- Pas une seule fois pendant toutes ses années je ne t'ai vu flancher et quand s'était moi qui pensait devenir fou tu arrivais toujours à me rendre le sourire. Là ce soir j'ai tout essayé pour ramener la femme que j'aime avec moi. La guerre oui elle change beaucoup de choses et je pensais te connaitre aux finales depuis que tu t'es réveillé j'ai l'impression d'avoir une inconnue devant moi. Oui tu à le droit d'avoir tes moments de faiblesse et j'étais prêt à l'accepter sauf que j'ai l'impression que tu ne veux pas que je t'aide. J'ai changé moi aussi, je me suis habitué à avoir des situations insurmontables devant moi, mais je finis par les accepter et avancer. Ce soir j'ai l'impression que quoi que je te dise tu partiras toujours du principe que Bellatrix est imbattable. Justement on devrait profité d'être enfin ensemble, mais l'ont se retrouve à nouveau à parler de cette fichue guerre. Je ne sais pas, on ne peut pas faire comme si elle n'existait pas et continuer à avancer, faire des projets, qu'importe la guerre. Et s'il le faut oui, on affrontera à nouveau des mangemorts, mais c'est pour une juste cause. Tu m'as fait peur, tu me fais peur, car je vois tes faiblesses et je veux t'aider à la surmonter, mais là je t'ai vu perdre ta respiration, te faire mal et t'accrocher à moi comme s'il ne restait plus que cela. Avec moi à tes côtes des difficultés tu en auras toujours et quand je vois ce que cette guerre t'a infligé je me demande si c'est une bonne chose que je te fréquente à nouveau. Parce que je ne cesse de m'imaginer le nombre de fois ou l'ont va te prendre "simplement pour la petite-amie de l'élu", le nombre de fois ou je vais me faire attaquer parce que oui des imbéciles attirés à par la magie noire il y en aura toujours et quoi de mieux que de me tuer pour être glorifier ? Le nombre de fois également ou des journalistes vont t'enlever un droit fondamental en venait fouiller dans ta vie privée. J'affronte ça depuis mes onze ans et j'ai besoin que tu me comprennes mieux que n'importe qui. Oui je ne t'ai pas donné toutes les clés pour le faire, mais cela allait venir, mais ce soir je ne te reconnais pas !

*Harry avait été virulent dans ses propos, mais tout ce qu'il attendait c'est une autre réaction que celles que venait d'avoir se petite-amie. Qu'elle crie, qu'elle hurle, qu'elle le baffe il s'en foutait, mais le coup de la "pauvre créature toute triste" ce n’était pas pour lui.*
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 64
Points RPs : 111
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 26
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\ Vivre l'instant présent... {feat. Harry J. Potter}   Sam 29 Sep - 23:18

/!\-18ans/!\ Vivre l’instant présent...feat. Harry J. Potter
A la seconde où Ginny se serra contre Harry, elle sentit que quelque chose n’allait pas. Il s’était raidit, n’avait même pas réagi lorsqu’elle était contre lui. Qu’est-ce qui se passait ? Qu’est-ce qu’elle avait fait ? Mais avant qu’elle ne demande ce qui se passait, la jeune femme du faire face à quelque chose qu’elle ne connaissait que partiellement d’Harry : Une colère froide, cette fois, diriger vers elle. Il lui reprochait de flancher, alors qu’il ne l’avait jamais vu au cours des dernières années. Il avait l’impression d’avoir une inconnue devant lui depuis qu’elle était réveillée, il se sentait trompé la rouquine l’avait bien comprit. Bien sûr, elle avait le droit d’avoir ses moments de faiblesses, mais il avait l’impression qu’elle ne voulait pas qu’il l’aide. Elle s’éloigna vivement d’Harry avait l’intention de se défendre, mais il ne lui en laissa pas le temps. Il continua en lui disant que quoi qu’il dise, il avait l’impression qu’elle allait toujours lui dire que Bellatrix était imbattable. Il voulait simplement qu’ils se retrouvent ensemble, qu’ils ne laissent pas cette guerre entré de nouveau dans leur vie, même si c’était déjà le cas. D’essayer d’oublier pour l’instant, d’avoir des projets. S’ils le fallaient, ils affronteraient les Mangemorts une fois de plus. Lorsqu’il lui dit qu’elle lui avait fait peur, qu’elle lui faisait peur, qu’il se demandait même si c’était une bonne chose qu’ils soient de nouveau ensemble, Ginny écarquilla les yeux. Il ne pouvait pas dire ça ! Il ne pouvait pas réduire à néant une relation à cause d’un pétage de plomb de sa part. S’éloignant vivement de lui, ne reconnaissant pas celui qu’elle aimait, elle sentit la colère monter en elle. Elle n’entendit même pas le reste de sa phrase, seulement les mots, petite-amie de l’Elu, se faire attaquer, imbéciles attirés par la magie noire, tuer… A ces mots, Ginny se leva vivement, serrant sa serviette autour d’elle, dominant Harry par le simple fait qu’elle soit debout.

”J’en ai marre qu’on me dise que je suis la femme forte de service. J’ai mes moments de doutes, de colère, de peine et de tout ce que tu veux. Je ne suis pas invincible et je suis désolée de voir que j’en donnais l’image. Je t’ai toujours soutenue, j’ai toujours été là pour toi, mais ce soir, malgré le fait que tu sois physiquement là, j’ai comme l’impression que tu es ailleurs. D’accord, j’ai sans doute péter un plomb ce soir, je m’en excuse, c’est une accumulation de choses. Bien sûr que l’on pourrait faire comme si la guerre n’était pas là, mais je te rappelle qu’on a tous une épée de Damoclès au dessus de la tête tant et aussi longtemps qu’elle est dans les parages.”

Respirant rapidement, elle chercha à reprendre son souffle, sentait toujours la colère monté.

”Je m’en fou des journalistes, qu’ils écrivent ce qu’ils veulent sur moi, je n’en ai rien à faire. Ils se seraient déjà fait plaisir s’ils avaient su qu’on était ensemble à Poudlard avant que tu ne partes avec Ron et Hermione. Je peux vivre avec ça. Eux n’essayaient pas de te tuer. Et ces imbéciles qui s’en prendront à toi, je sais qu’ils sont toujours là quelque part, je ne pourrais pas m’empêcher de penser chaque fois que tu seras dehors, qu’ils peuvent t’attaquer à tout moment. Mais ce sera aussi le cas quand les gens apprendront qu’on est de nouveau ensemble… Sauf si tu ne veux pas.”

Elle le regarda en le fusillant du regard. Elle avait trop perdu au cours des dernières années pour qu’elle le perde de nouveau.

”Je vais être en danger autant que toi dans cette histoire. Alors, je suis d’accord, il faut qu’on se serre les coudes, qu’on vive notre histoire envers et contre tous. Et je te comprends ! Je t’ai dis que je ne vais pas te laisser tomber ! Mais j’ai besoin de toi, de tes gestes, de tes mots même s’ils sont maladroits. Ce soir, j’ai craqué. Ce soir, je suis arrivée à un moment de ma vie où je me demande si j’ai fais les bons choix, si j’avais demandé à ce que tu restes avec moi malgré la menace pendant que vous étiez partis. Lorsque tu m’as quitté il y a trois ans, je savais que c’était important pour ta mission que je ne sois pas dans les parages… Mais, je sais aussi que tu en as souffert, tu me l’as dis. Mais, Harry, toi qui a vécu cette guerre au plus près, ne peux-tu pas comprendre que le fait que Fred, Tonks, Remus, Collin et tant d’autres… Ne peux-tu pas comprendre que ça m’a fait plus de mal que je ne le pensais ? J’ai souffert, mais j’ai tout gardé en moi parce que je n’avais pas envie que les gens me posent des questions et parce que la seule personne à qui j’aurai voulu en parler, c’était toi.

Elle était toujours debout, évitant le regard de son petit ami. Elle sentait qu’il était toujours en colère, mais elle devait continuer.

”Ce soir, je me suis déchargée sur toi, mais je n’aurai pas du le faire. Je n’aurai pas du te dire tout ce que j’ai dis, mes doutes, mes angoisses… Ce soir, je pensais que tu serais prêt à prendre un peu de ma douleur, mais je me rends compte que je n’aurai pas du te demander tout ça…”

Serrant les poings, elle venait à remettre en question tout leur couple. Elle n’avait pas envie de le perdre.

”Je t’aime depuis le premier jour où je t’ai croisé sur le quai de King’s Cross. Je t’aime encore plus depuis que tu es venu me chercher dans la Chambre des Secrets. Je t’aime malgré ma peur de t’avoir vu affronté toutes les épreuves du Tournoi des Trois Sorciers. Je t’aime même si tu as pendant un temps était vers Cho Chang. Je t’aime même si j’étais avec d’autres garçons, rien n’était mieux qu’avec toi. Je t’aime depuis nos parties de Quidditch. Je t’aime depuis la nuit des temps. Je resterais à tes côtés quoi qu’il arrive… Et, je te promets, de ne pas craquer… Mais j’espère que tu feras quelques efforts de ton coté aussi, parce que sinon, on arrête tout de suite. Même si ça me fait mal de le dire...”

Elle cessa de le regarder, sentant qu’elle n’avait plus d’énergie. Sa perte de contrôle lui avait fait perdre le peu d’énergie qui lui restait. Voyant quelques points noirs dansés devant ses yeux, elle essayant de les ignorer.

”Je suis désolée de ne pas être…

N’ayant pas manger de la journée ou presque, sa crise d’angoisse et les évènements de la journée lui fit perdre connaissance. Elle tomba au sol, s’écrasant de tout son long, enroulée dans la serviette. La nuit ne pouvait que finir plus mal...  

code par EXORDIUM. | Images par Tumblr

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 41
Points RPs : 90
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\ Vivre l'instant présent... {feat. Harry J. Potter}   Dim 30 Sep - 0:41

/!\-18ans/!\ Vivre l’instant présent...feat. Ginny Weasley
*Harry devait-il pleurer ou crier ? Que cela soit l'un ou l'autre, il n'en avait pas la force ce soir. Il était fatigué, à bout de nerfs et au passage frigorifié. Rempli d'une colère froide, il ne parvenait pas à s’en débarrasser et c'était terriblement douloureux, mais il fallait qu'il en passe par là pour que derrière son couple puisse se construire. Surtout que se construire alors qu'une guerre gravitait autour d'eux n'était clairement pas facile. Il était allait au bout de ce qu'il avait dire, le jeune homme avait eu besoin que cela sorte et même si c'était violent il ne pouvait clairement pas rester avec cela sur le coeur. L'élu sentait son coeur battre la chamade et plus il prononçait des mots et plus il accélérait, sentant la colère se diffusait dans ses veines à une vitesse bien rapide. Cela avait été clairement difficile pour lui de se retrouver face à Ginny et de se sentir comme exclu de sa souffrance, se sentant incapable de l'aider il s'était senti frustré et il reportait maintenant ce sentiment dans sa voix et ses paroles. Continuant son discours, lui qui voulait une réaction il allait être servi. Se taisant aussi rapidement que Ginny se leva, il la regarda, sentant la colère de sa petite amie combattre la sienne (heureusement que personne d'autre n'était dans les parages). Oui il avait agi de façon égoïste parce que lui aussi il voulait avoir son moment de faiblesse et se réfugier dans les bras de l'image de la femme forte que lui renvoyait Ginny. Il venait d'agir de la pire façon qui soit, lui voulant être comprit, il n'avait fait que renvoyer une image fausser de Ginny à cette dernière, comme si elle devait s'imposer et prendre le pas sur ses faiblesses et ses peurs. Sur ce qui au fond la définissait autant que lui. Personne n'était invincible et Harry aurait dû le savoir mieux que personne, mais ce soir il en était tout autre. Parce qu'il était aussi à fleur de peau et qu'il avait du mal à tout encaisser. Pourquoi ne pas l'ignorer cette épée de Damoclès ? Pourquoi fallait-il qu'il en est toujours une au-dessus de sa tête. Ce n'était pas forcement contre Ginny, mais il avait l'impression que jamais il n'aurait le droit d'être heureux.

Se levant à son tour, nouant sa serviette autour de son bassin, il voulait lui aussi continuer à répondre à la jeune femme. Après tout ils en avaient tous les deux besoin. Faisant alors face à la rouquine, Harry continuait de la regarder de façon désabusé. Elle avait le droit de craqué ce n'était pas ce qu'il lui reprochait non lui tout ce qu'il voulait savoir c'est qui elle était vraiment. La Ginny combattante comme une lionne ou celle qu'il venait de voir. Laquelle ferait face à ses côtés ? Les deux biens sur, mais ça Harry avait encore du mal à le voir. La nuance ce n’était pas son truc et il avait besoin de temps pour accepter cette partie de la jeune femme. Néanmoins Harry resta silencieux, après tout il avait eu son tour c'était à Ginny de parler maintenant. Il soutient son regard, la laissant aller au bout. Se crispant à nouveau quand elle évoqua qu'il ne voulait plus de cette relation. Ce n'était absolument pas ce dont il avait envie. C'était même le pire scénario qui pouvait lui arriver, mais comment à son habitude Harry n'avait pas su trouver les bon mots ou agir de la bonne façon. Son regard c'était assombri, gagner par de la tristesse, Harry demeura silencieux simplement par respect, mais il avait pourtant envie de contredire certains points. Tenant son regard, Harry ne pouvait s'empêcher de penser "si elle savait".

Si elle savait combien cela avait été dur de devoir renoncer à elle. Il l'avait fait par amour, mais ce dernier l'avait consumé jour après jour pendant sa mission. Le nombre de fois il avait veillé tard à travailler sur des pistes pour retrouver les horcruxes et qu'au final l'image de Ginny s'était imposé dans son esprit. Le pire avait été de devoir renoncer définitivement à elle et jusqu'au bout il s'était rappelé les moments qu'ils avaient partagés tous les deux. Lui qui avait vu tant de monde mourir autour de lui pour ses idéaux, c'était si difficile de comprendre qu'il voulait tenir Ginny à l'écart de tout ça pour la protéger ? Et même s'il s'était rendu compte plus tard qu'elle n'en avait pas besoin, il était parti accomplir sa mission le coeur lourd de regret, mais la sachant en sécurité. Harry évita aussi son regard quand elle lui rappela l'acense qu'il avait causé. Parce qu'après la guerre il n'avait pas eu le courage de venir la trouver. Ce sentant terriblement honteux, il n'avait qu'une envie maintenant disparaitre sous sa cape d'invisibilité.

Harry tremblait et s'en aperçut qu'au moment ou il posa une main sur le mur à côté de lui. Comme s'il avait besoin de ça pour ne pas tomber. Cherchant vaguement à se contenir, il était à bout et Ginny venait remuer le couteau dans la plaie quand elle remit également à son tour leur couple en question. Cette plaie c'est lui qu'il l'avait ouverte, par maladresse Harry était arrivé au point qu'il ne voulait pas franchir et qu'il redouter le plus. Perdre à nouveau Ginny et perdre son droit au bonheur, car il savait au fond de lui que c'était avec elle qu'il pourrait l'avoir ce bonheur. Face à sa déclaration d'amour, Harry la regarda à nouveau dans les yeux. Sentant la colère commencer à s'évaporer il se sentait stupide et ne savait plus quoi dire. Lui qui quelques minutes auparavant bouillonnait de colère, il se sentait complètement vidé autant physiquement que mentalement. Et alors qu'il s'apprêtait à répondre, il vit Ginny commencer à perdre connaissance. Vous voulez savoir comment ont se rend compte que l'ont est amoureux au point de ne plus pouvoir se passer de cette personne et bien c'est similairement la réaction que venait d'avoir Harry. Il se précipita vers la jeune femme avec une vivacité dont il ne se sentait plus capable. Complètement, alerte, comme s'il venait de retrouver un semblant d'énergie face à cette situation encore plus critique. Soulevant Ginny dans ses bras il prit son pouls immédiatement (oui en partant en mission il avait dû apprendre quelques réflexes comme celui-ci). Le sentant stable et régulier il souffla de soulagement. L'amenant rapidement dans son lit, Harry récupéra sa baguette restée dans la chambre. Utilisant un accio se disant qu'elle devait bien avoir de l'essence de dictame dans son appartement. Récupérant la fiole, Harry se mit à soigner les quelques plaies superficielles de la jeune femme. Vérifiant que son état était toujours stable , Harry remarqua que le jour ne devait pas tarder à se lever, se disant qu'il devait être plus très loin des six heures du matin il décida de préparer un petit déjeuner consistant à Ginny. Ayant fait la conclusion qu'elle n'avait sans doute rien mangé et qu'avec tout ce qu'il s'était passé depuis les dernières 24h, elle devait surement avoir fini de puiser dans toutes ses réserves. Et puis Harry était habitué à cuisiner, étant donné qu'il avait fait ça pour les Dursley durant les premières d’années de sa vie il n'était clairement pas mauvais. Quittant donc la chambre il partit à la recherche de quelques ingrédients. Il trouva rapidement de quoi bien mangé. Laissant s'échapper une douce odeur de lard grillé et d'oeuf, le jeune homme se dit que Ginny n'allait pas lui en vouloir d'avoir piqué dans ses réserves.  Le repas terminé, il chercha en vain de quoi amener le repas jusqu'à la chambre. Ne trouvant pas il décida de transformer un vase en plateau-repas. Celui-ci était un peu bancal et avait une couleur étrange, mais il ne pouvait pas faire mieux au vu de son énergie. Amenant donc le repas jusqu'à la chambre il remarqua que la rouquine commençait tout juste à ouvrir les yeux quand il rentra. Posant le repas juste à côté d'elle, il lui laissa le temps d'émerger. La laissant s'assoir dans le lit, le jeune homme lui déposa le repas juste devant elle. Avec un regard presque autoritaire, il reprit la parole.*

- Mange et après on parle ensemble. Ne t'inquiète pas c'est de la bouffe que j'ai trouvée chez toi et ma famille de moldu à manger ça tous les matins et de ce que je sais ils s'en sont toujours bien portés.

*Se permettant cette petite note d'humour, il regarda le plat qu'il avait préparé et sentit son ventre réclamer aussi à manger. Se levant il avertit Ginny qu'il allait revenir. Attrapant une tranche de lard restait dans la poêle et une tranche de pain il rejoint Ginny avec son assiette.*

- Voilà qui est mieux.

*Harry commença à manger, sentant que la fatigue se manifestait chez lui par un grand appétit et il allait devoir rattraper cette nuit aussi. Avalant rapidement son assiette, Harry se sentit observait alors qu'il s'empiffrait. Relevant la tête il regarda Ginny, se demandant pourquoi elle le regardait ainsi ?*

- Pourquoi tu me regardes ainsi ? *Rigolant presque, la colère était passée, alors bien sûr le couple devait s'expliquer, mais Harry avait trop peur de perdre Ginny pour lui reprocher ses moments de faiblesse et ne pas faire d'effort avec elle comme elle en avait fait avec lui.*  
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ginevra M. Weasley
Ordre
Ordre

Messages : 64
Points RPs : 111
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 26
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\ Vivre l'instant présent... {feat. Harry J. Potter}   Dim 30 Sep - 8:25

/!\-18ans/!\ Vivre l’instant présent...feat. Harry J. Potter
Ginny s’était sentie partir, mais n’avait pas vu Harry se précipité vers elle pour la rattraper. Les évènements de la journée plus le fait de ne pas avoir mangé venir de malmener le corps de la jeune femme qui se mettait en “sécurité”. Pendant qu’Harry la soulevait pour l’emmener dans la chambre et dans son lit, dans l’esprit de la rouquine, c’était le vide. Un vide reposant, un vide qu’elle n’avait pas connue depuis des années. Un vide qui pourrait peut-être l’aider à remonter à la surface. Parce que Ginny Weasley avait plutôt l’impression de se noyer dans ses sentiments depuis quelques temps. C’était sans doute la raison pour laquelle elle avait perdu le contrôle ce soir.

Ginny ne savait pas combien de temps elle était restée dans les vappes, mais c’est l’odeur du lard et des oeufs qui la réveilla doucement. Elle ne se souvenait pas d’avoir préparé quelque chose avant de s’évanouir alors elle se dit que c’était sans doute Harry qui l’avait fait. Un rayon de soleil venait chatouiller le visage de la jeune femme. C’était déjà le jour ? Combien de temps n’avait-elle pas dormi correctement ? Ce n’était pas parce qu’elle s’était évanoui qu’elle avait dormi… Elle se dit alors qu’elle allait sans doute faire une sieste dans la journée…

Elle ouvrit doucement les yeux et vit qu’Harry était à coté d’elle. Cherchant à relier ses derniers souvenirs, la jeune femme le regarda posé un plateau devant elle. Elle n’était pas folle encore, il avait bien fait à manger. Elle se redressa doucement jusqu’à s'asseoir, se fichant pas mal de sa nudité depuis quelques heures maintenant. Il lui posa le plateau devant elle, lui demandant de manger et qu’ils discuteraient après, rajoutant que c’était des choses qu’il avait trouvé chez elle et qu’il avait l’habitude de faire à manger pour les Dursley et qu’ils n’étaient pas mort. De l’humour après cette colère froide qu’il avait diriger vers la jeune femme ? Elle n’y comprenait plus rien. Elle vit son petit ami se lever pour aller chercher quelque chose à manger aussi. Elle continuait de le regarder, ne touchant même pas son assiette. Pourquoi ce changement de comportement aussi rapide ? Se sentant observer, Harry lui demanda pourquoi elle le regardait comme ça.

”On dirait que rien de ce qui s’est passé cette nuit n’est arrivée…”

Fronçant les sourcils, soucieuse de ne pas déclencher une autre dispute, elle mangea un peu d’oeuf et de lard, mais son estomac était tellement douloureux, qu’il ne voulait avaler quoi que ce soit d’autre. Repoussant doucement le plateau, remontant la couverture sur elle parce qu’elle commençait à avoir froid, Ginny continua de regarder Harry.

”J’ai besoin de comprendre… J’ai besoin de comprendre ce que tu attends vraiment de moi Harry… Pourquoi le fait que je perde les pédales te fassent peur à ce point ? Ce n’est pas de ta faute si je me mets une pression monstre, que je ne sais pas gérer mes sentiments… Mais je sais une chose, ce que j’ai dit tout à l’heure, je le pense haut et fort : Je t’aime.”

Elle avait besoin de le dire, elle avait besoin de le montrer au monde entier s’il le fallait. Les deux dernières années passées loin de lui l’avait plus ou moins détruite. Peut-être mourir d’un amour aussi puissant ? Sans doute. Ginny ressemblait à Lily Potter sur certains points. Elle pourrait faire le sacrifice ultime tout en protégeant tout le monde. D’ailleurs, ce n’était pas ce qu’Harry avait fait lorsqu’il s’était rendu dans la Forêt Interdite ce fameux soir. Même si, sur le coup, Ginny n’avait pas comprit, elle avait survécu aux attaques de Bellatrix Lestrange que parce qu’elle était protégé par Harry. Son sacrifice s’était étendu à tous ceux qu’il aimait, ce qui représentait pas mal de monde au château. Ce jour là, lorsqu’elle avait vu Harry dans les bras d’Hagrid, son coeur s’était arrêté pendant quelques secondes. Il était mort, elle ne le reverrait plus. Mais les choses n’étaient pas toujours ce qu’elle semblait être. Il y eu un grand éclat et elle vit qu’Harry avait disparu. Pendant un instant, elle avait cru qu’il avait été emporté par quelqu’un d’autre, mais elle le revit lors de l’affrontement final entre Voldemort et lui.

Revenant doucement dans le présent, Ginny continuait de regarder Harry. Elle cherchait quelque chose à dire, à lui demander pourquoi il semblait être si déçu que sa petite amie n’était pas aussi forte qu’il le pensait. Elle s’enfonça un peu plus dans son oreiller, laissant son repas refroidir.

”Harry, il faut que tu saches que je suis peut-être forte par moment… mais parfois je craque… Je garde trop souvent mes sentiments au fond de moi et ça explose au mauvais moment. Je ne veux pas que tu crois que je t’ai trompé… Il y a eu peu de moments où on était que tous les deux où tu aurais pu te rendre compte que je ne suis pas toujours forte… Il faudra que tu arrives à vivre avec…”

Baissant la tête, elle se sentait observer, mais elle ne le regarda pas. Elle avait du mal à parler, mais elle devait le faire.

”Je sais aussi que tu as besoin de moi pour différentes choses, mais est-ce que tu te rends compte que ça marche aussi dans mon sens ? J’ai besoin de toi lorsque je flanches, j’ai besoin de toi lorsque tout semble aller bien. J’ai besoin de toi lorsque tout va mal.”

Elle leva les yeux vers lui et rajouta :

”Tu sais que s’il faut se battre, je me battrais. S’il faut que je me mettes entre un sort et toi, je le ferais. Je ne veux pas que tu me dises non. Tu le ferais aussi. Je ne pourrais jamais d’exprimer tout l’amour que je te porte…”

Elle sentait de nouveau les larmes lui monter aux yeux, mais elle les chassa rapidement d’une main.

”Ne te rends-tu pas compte que tu es et mon force et ma faiblesse ? Que le meilleur moyen de me faire remonter une pente, c’est toi ? Que le meilleur moyen de me blesser, c’est toi ? Je ne veux pas, je ne veux plus être séparer de toi aussi longtemps…”

Croisant ses bras contre sa poitrine pour essayer de se réchauffer avec la couverture, Ginny ne savait plus quoi faire pour lui faire comprendre ce qu’elle était, ce qu’elle ressentait. Elle voulait qu’il essayait de lui dire ce qu’il ressentait de son coté… Mais elle ne pouvait pas lui forcer la main, alors elle lui dit simplement :

”Je sais que les mots et toi, vous n’êtes pas les meilleurs amis du monde, mais ne crois-tu pas que tu pourrais essayer ? Je te promets de ne pas m’énerver ou me vexer.”

La rouquine lui fit un clin d’oeil avant d’attraper le plateau. Son estomac était moins capricieux après ce petit discours, elle continua de manger doucement, au cas où son estomac ne proteste encore...

code par EXORDIUM. | Images par Tumblr

_________________


"I'll always be here for you"

(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harry J. Potter
Ordre
Ordre

Messages : 41
Points RPs : 90
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 23
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\ Vivre l'instant présent... {feat. Harry J. Potter}   Dim 30 Sep - 14:30

/!\-18ans/!\ Vivre l’instant présent...feat. Ginny Weasley
*Harry n'avait pas encore eu le droit de ressentir au "vide" qu'avait ressenti Ginny en tombant dans les vapes et clairement il n'était pas certain d'avoir envie d'en passer par là pour se sentir apaisé. Néanmoins il commencer à comprendre pourquoi Ginny en était arrivée là et lui aussi avait peur de perdre ses moyens. C'est surement à cause de cette peur qu'il avait réagi ainsi face à celle de la jeune femme.  L'élu avait été obligé de s'apaiser en voyant la femme qu'il aimait s'évanouir. Sur le moment il avait dû mettre sa colère de côté pour agir en conséquence et après que la situation soit devenue moins critique il s'était senti à son tour vidé et il n'avait clairement pas envie de ruminer sa colère. S'occuper d'un repas lui avait semblait bien plus important. Au moins pendant qu'il cuisinait cela lui avait permis de faire le vide et de se rendre compte à quel point sa colère avait été terriblement injuste pour Ginny. Malheureusement il ne pouvait pas revenir sur ce qu'il avait dit et d'un côté il avait eu besoin que cela sorte. Et alors qu'il continuait de préparer à manger il se mit à gratter l'avant de son bras et quelques minutes après il se rendit compte qu'il n'avait pas pris le temps de se soigner. Ce n’était rien de bien méchant, mais cela saignait un peu et il prit soin simplement d'enlever le sang avant de continuer.

Le jeune homme ayant inconstamment peur de la discussion avec Ginny, il se cacha derrière la bouffe. Il ne pouvait pas vraiment se rendre compte que son changement de comportement avait de quoi effrayer, lui qui quelques heures avant avait fait clignoter les lampes et dirigeait une colère froide, dénuée de tout autre sentiment vers Ginny. Effrayé aussi de revenir sur son comportement, ne parvenant pas vraiment à l'analyser il s'était réfugié dans une autre action. Il agissait souvent sous impulsivité et quelques minutes après il se sentait stupide d'avoir agi ainsi, mais c'était tout lui et il fonctionnait ainsi depuis toujours. Parfois cela l'aidait et en d'autres occasions c'était tout l'inverse. Harry Potter n'était pas une personne facile à comprendre et Ginny avait surement dû s'en rendre compte.

Sentant le regard se posait sur lui et surtout voyant que quelques choses n'allait pas il posa son assiette sur une table de chevet à côté de lui avant de reporter son attention sur Ginny. La regardant simplement et face à sa remarque il ne s'eu pas vraiment quoi dire. N'arrivant pas vraiment à mettre des mots sur ce qu'il s'était passé dans sa tête à ce moment-là. Juste il avait eu besoin de le dire avant de transformer sa colère froide en une colère plus destructrice. La dernière fois qu'il avait agi ainsi Ron l'avait abandonné durant sa quête. Il avait agi ainsi avec son meilleur ami, car il ne cesser de s'inquiéter pour sa famille alors qu'Harry de son côté avait déjà renoncé à cette dernière, il s'était fermé à ce genre de sentiment pour accomplir sa mission et cela avait été terriblement compliqué. Compliqué maintenant de ressentir à nouveau ce genre de sentiment, mais bien plus fort avec la relation qu'il avait décidé d'entretenir avec GInny. Harry se demanda face au interrogations de Ginny s'il était si indéchiffrable que cela au point d'en devenir effrayant. Peut-être qu'il avait tellement vécu de situation traumatisante que maintenant il n'agissait clairement plus comme une personne normale. Les quelques mots de Ginny avaient touché Harry en son for intérieur, provoquant une remise en question assez vertigineuse. Fuyant maintenant le regard de Ginny, il ne le recroisa que quand elle prononça son prénom. Harry frissonnait face à ce qu'il ressentait maintenant. Écoutant toujours ce que lui disait Ginny, il sentit la tristesse commencer à l'envahir également pour de nombreuses raisons. Elle avait autant besoin de lui que ce qu'il lui demandait et n'avait-il pas été assez présent ce soir ? Il n'en avait aucune idée. L'entendant lui dire qu'elle serait capable de prendre un sort, il se sentit vouloir lui demander de ne pas se sacrifier pour lui, mais se retient rapidement. Après tout il était bien placé pour savoir que c'était ainsi que fonctionnait l'amour qui l'avait sauvé. Son père s'était sacrifié pour, sa mère et lui, sa mère pour lui, lui-même avait fait le sacrifice ultime pour ceux qu'il aimait et finalement c'était réconfortant de savoir que Ginny était prête à le faire pour lui. Face aux paroles de Ginny, Harry sentait aussi les larmes pointait de son côté et il les chassa également, car elle n'allait certainement pas l'aider à s'exprimer. Pourtant quand Ginny avait visiblement terminé de lui exprimer ce qu'elle ressentait, aucun mot ne voulait sortir de sa bouche. Comme paralysé, incapable de mettre des mots sur ce qu'il pouvait ressentir. Voyant bien qu'il était perdu, Ginny tenta de l'encourager. Continuant de l'observer il tenta de prendre la parole.*

- Je...*C'était difficile pour Harry de revenir dessus et lui fallait du temps pour trouver les bons mots et du moins le courage de s'ouvrir à Ginny.* Je ne sais pas trop pourquoi je galère autant à parler de ce que je ressens. Je suppose que de mon côté j'ai appris à me placer de côté. *Essayant de trouver un meilleur terme, Harry reprit la voix un peu plus chargée d'émotion* J'ai du apprendre à mettre mes sentiments de côté depuis toujours. Avant Poudlard personne ne me comprenait. Toute mon enfance je devais me cacher et on m'a fait comprendre que je n'étais pas désiré. Je suppose que je le veuille ou non les Dursley ont marqué ma vie et ma façon d'agir. *Harry fit une pause sentant des souvenirs douloureux revenir à la surface. Lui qui pensait avoir fait table rase du passer voilà qu'il revenait dans son esprit aussi vivace qu'autrefois.* Derrière c'est tout l'inverse qui se produit, les gens connaissent mon histoire mieux que moi. Je n'ai appris que le jour ne mes onze ans que mes parents n'étaient pas morts dans un accident de voiture. Du coup tout le monde pense savoir avant moi ce que je vais faire ou ce que je deviens. Je suppose que du coup j'ai eu l'impression de ne jamais être véritablement compris. Le seul endroit où je me sentais enfin compris tel que je suis c'était chez toi avec ta famille et les membres de l'ordre plus tard.

*Harry commença fuir le regard de Ginny, le fixant sur ses mains. C'était difficile pour lui de revenir sur tout ça, mais il le fallait pour que la jeune femme comprenne un peu mieux sa réaction. Revenant finalement à ce qu'il se passait ce soir.*

- J'ai eu peur de ta réaction parce que je me sentais complètement démuni et incapable de te comprendre. Pourtant je suis passé par là aussi, mais j'ai eu peur de sombrer avec toi et la dernière fois que c'est arrivé j'ai eu peur de ma propre réaction. Oui je me suis senti "trompé" parce que je suis restais bloqué à la seule partie de toi que je connaissais et j'ai eu peur de ne pas être capable d'être celui que tu voudrais que je sois. *La voix complètement chargée d'émotion, retenant presque un sanglot il reprit la parole.* J'ai juste agi de façon égoïste...

*Voilà ce que cela donnait quand Harry laisser ses émotions l'envahir. Il fonctionnait pratiquement de la même façon que Ginny. Retenant ses émotions à chaque moment et quand il arrivait à bout il lâchait tout et il détestait cela. Pleurant il plaça sa tête dans sa main. Harry était complètement brisé et il pensait avoir réussi à se reconstruire, mais cela avait été tout l'inverse qu'il avait accompli en se coupant de tout ce qui pouvait l'effrayer.*     
code par EXORDIUM. | Images par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\ Vivre l'instant présent... {feat. Harry J. Potter}   

Revenir en haut Aller en bas
 
/!\-18 ans/!\ Vivre l'instant présent... {feat. Harry J. Potter}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sean R. Cohan feat. Harry Styles
» Il faut vivre.
» DARLING petit bichon facile à vivre (78) ADOPTE
» Que je meurs à l’instant si l’envie me reprend de remettre ma tête dans la gueule du serpent [ pv Monsieur ]
» L'art de bien vivre à Versailles [PV Henriette d'Angleterre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Pré-au-Lard
-
Sauter vers: