RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
3035
POUFF.
3565
SERD.
2280
SERP.
4185

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria & Ludibaty (Theo & Leo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 Allez viens, on va jeter des cailloux quand passera la péniche ! (casey&vedran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Vael moreau, ivory parkinson, charles dyer, dieter carrow, moira watkins
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vedran Zakharine
Ministère
Ministère

Messages : 78
Points RPs : 145
Date d'inscription : 28/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Allez viens, on va jeter des cailloux quand passera la péniche ! (casey&vedran)   Dim 23 Sep - 14:51


Hold Tight !
Dave Dee, Dozy, Beaky, Mick & Tich

Vedran errait, comme trop souvent, parce qu’il n’avait rien d’autre à faire. Le Ministère, il le fuyait et il ne comptait pas y dormir. On passait son temps à le laisser faire les cents pas là-bas, alors qu’il serait beaucoup mieux sur le terrain. Certes, il ne fait pas dans le raffinement et la dentelle, mais s’il n’était pas qu’une brute finie. Forcément, si on l’envoyait en attraper un criminel, il fallait s’y attendre qu’il y mettrait toute son énergie. Si on le mettait sur des plus grosses enquêtes, l’obligeant à traquer, il serait plus calme et très efficace aussi. Il était bon pour ça. Peu d’homme lui avait échappé quand il travaillait pour sa belle-famille moldue. Donc à part être utile, obéir à des ordres, les exécutés même, il n’avait pas grand chose dans sa vie. Du moins, il n’en faisait pas grand chose. Pas l’envie. Plus l’envie. Il se laissait vivre. Au jour, le jour. Tenter de donner un coup de main ici et là, pour que des choses se construisent et que tant qu’il sera encore vivant, s’il a pu aider à rendre ce monde plus juste à son propre jugement, ça lui allait. Je ne suis plus que de la chair à canon, autant que ça profite à ceux qui le méritent. Et pourquoi pas me mettre à mon compte... Aussi.

Il trainait dans Londres. Camden, son quartier fétiche avec la Brick Lane. Des rues qui vivaient toutesla nuit, mais plus bohème et populaire que Picadilly ou Trafalgar Square. Il connaissait le coin par coeur, se laissant porté par les chemin sinueux du Marché qui faisait la réputation du quartier. Avant de partager l’appartement de Felix, il avait une petite piaule ici, histoire de pas dormir dans les rues, dans un quartier pourri avec des voisins pourris et douteux, mais c’était mieux que rien. Il se sentait bien ici.

Il avait fini par reconnaitre une petite tête parmi le monde qu’il y avait encore alors que la soirée était déjà bien entamée dans cette allée piétonne. Assise au bord du trottoir, son petit pack de bière devant lui. Il fit un léger détour pour pas qu’elle ne le voit venir. Par contre, tout les regards des personnes autour de lui, surtout ceux qu’il bousculait sans aucune gêne, convergeaient vers lui. Il y en avait encore qui ne le connaissait pas, cet excentrique, tatoué comme un mort.

Il arrivait derrière elle, prit son inspiration et dit avec autorité et fermeté : « Contrôle d’identité, vos papier mademoiselle ! ». Il lui laissait y croire un temps avant de ricaner, se pencher et lui arracher sa canette de bière des mains. Il la vida en trois goulée seulement. Elle venait à peine de l’entamer. « T’as pas l’âge ! » brailla t-il en tapant sur son poitrail pour libérer un rot coincé au fond de sa gorge. C’était pas agréable. Il broya la canette entre ses doigts et la lui jeta. Il récupérait le reste des canettes. « Je me vois dans l’obligation de te confisquer ça. ». Il lui sourit et regardait autour d’eux. « Tu fais quoi ? Tu te fais chier ? Si c’est le cas on est deux… Et ça tombait bien, j’avais soif… » dit-il, ouvrant une deuxième canette avait de la décrocher de son collier en plastique. Si elle tentait de les récupérer, il lèverait seulement le bras pour qu’elles soient hors d’atteinte.

acidbrain



_________________
Run little pets, I’m comming and I’d catch you
©crack in time
... ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Casey Carrigan
Fuck You
Fuck You

Messages : 116
Points RPs : 184
Date d'inscription : 04/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Allez viens, on va jeter des cailloux quand passera la péniche ! (casey&vedran)   Dim 23 Sep - 21:54

Elle ouvrit la bière et la porta à ses lèvres, sans se soucier du regard de certain passant. Ok, elle avait l'air jeune mais techniquement à partir de 16 ans, elle avait le droit à de la bière donc qu'on vienne pas la faire chier. Et puis merde les apparences étaient trompeuses parfois, si ça se trouve elle avait bien plus de la vingtaine donc leur regard à la con, ils pouvaient les garder. Oh et puis c'était pas tout pour elle, fallait pas la prendre pour une alcoolique. On était censé passer la prendre, mais elle avait un peu trop d'avance vu comment elle avait eu hâte de fuir sa mère. Et à force d'attendre, elle s'était dit qu'elle pouvait commencer avant les autres, merde, c'était ses bières après tout.  Casey entendit du mouvement derrière elle mais ne s'en soucia pas, tant qu'on lui marchait pas dessus, elle n'avait pas à se plaindre. Puis un soupir lui échappa, avant qu'elle ne tourne la tête, pour ne pas du tout la poser sur un policier. Ok, c'était plutôt une bonne nouvelle, parce que ça l'aurait emmerdait … là, c'était plutôt cool en vrai.

«  Et toi tu es le respect de la loi incarné, je crois que c'est du vol ce que tu viens de faire vu que tu me l'a arraché de la main et que tu l'as bu sans mon avis. Je devrais peut-être appelé un vrai flic, voir ce qu'il en dit si un type tout tatoué a volé une faible fille sans défense. Je suis sure que je peux arriver à vendre ce pitch là, sans problème »
souffla t'elle, blasé, en se relevant. Elle était contente de le voir parce qu'elle commençait sérieusement à s'emmerder. Mais elle n'allait pas se laisser faire pour autant. « Et les déchets sur la voie publique, je serais pas étonnée si ça te donnait le droit à une amende en plus » ajouta Casey en haussant les épaules, elle s'en foutait elle, mais bon, c'est lui qui l'avait lancé sur le rôle des forces de la loi. « Alors ouais, je me faisait chier, je crois qu'on m'a laissé en plan » Elle jeta un œil à son téléphone, bon, elle avait toujours de l'avance, mais merde, elle avait décidé qu'on lui avait posé un lapin comme ça elle était libre, et ça lui plaisait bien.  Entre une soirée entre anciens lycéens et une avec le type tatoué le plus classe du coin, son choix était déjà fait.

Elle envoya un sms pour dire qu'elle les lâchait avant de le glisser dans sa poche, et de lever une main pour attraper une des bières. Bientôt hors de porté. « Je te promets que si tu ne m'en rends pas une tout de suite, je hurle au voleur » elle avait dit ça en plaisantant tout à l'heure, mais là, elle était  prête à le faire. Parce que merde, c'était son fric qui avait été utilisé pour acheter ces bières et elle tenait à profiter d’au moins la moitié d'entre elle. «  Et je sais pas, monsieur l'adulte à pas autre chose à faire que de piquer les affaires des jeunes filles dans la rue, c'est chelou comme activité, tu devrais trouver mieux franchement » Dit elle, en baissant son bras, et en tendant la main , attentant qu'il lui mette une des canettes dedans parce que sinon, elle allait hurlé ça il pouvait en être sur . Aucune chance qu'elle voit son achat disparaître comme ça. C'est pas parce qu'elle l'aimait bien que ça y changerait quelque chose.

_________________

You say Come over baby I think you're pretty I'm okay I'm not your baby If you think I'm pretty

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Vael moreau, ivory parkinson, charles dyer, dieter carrow, moira watkins
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vedran Zakharine
Ministère
Ministère

Messages : 78
Points RPs : 145
Date d'inscription : 28/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Allez viens, on va jeter des cailloux quand passera la péniche ! (casey&vedran)   Lun 24 Sep - 0:01


Hold Tight !
Dave Dee, Dozy, Beaky, Mick & Tich

Ouais, bah pendant qu’elle parlait hein… Moi je lui sifflais une deuxième bière tranquillement l’air de rien. Vas y, parle… Parle… Appelle tes flics et je trouve un coin, je transplane et on me retrouve plus. De quoi tu parles ? T’es trop mignonne... Tu penses pouvoir me la faire à moi. Elle le menaçait d’hurler s’il ne lui rendait pas de suite ses bières. Il haussait simplement les épaules, ne la regardait même pas et descendait lentement sa deuxième canette, le bras toujours tendu en l’air. Il allait lui en payer d’autre ce soir de toutes façons. C’était pas assez pour lui un pack de six demies.

Elle se mit à crier. Vedran sursauta et lui attrapa brusquement le visage, son immense main recouvrant entièrement sa bouche et aussi son nez. Tant qu’à faire, si elle n’avait plus d’air, elle ne pouvait plus crier. « C’est bon, ferme a gueule ! J’vais te les rendre... » C’est pas qu’il avait paniqué. Non, il n’avait surtout pas supporté ça. « Okay… On se calme maintenant… Pas de geste ou de cri brusque… » dit-il avec un regard d’homme face à une banshee. Il lui tendait lentement le pack et la relâchait une fois l’échange fait sans encombre. Petite ingrate ! Tu serais ma fille je t’en aurais collé une. Trop tentant. Il lui tapa sèchement l’arrière de la tête. « P’tite conne. » avait-il sifflé en romani. Pas besoin de le parler pour savoir que c’était une insulte.

« Et mes activités valent tellement pas mieux que les tiennes, t’as raison… Attendre des gens qui viendront pas finalement en buvant tes petites bières assise sur un bord de trottoir. tsss. ». Il soupirait et regardait autour de lui. « Y’a tellement mieux à faire dans le coin, si tu savais. » Il passait un bras autour de ses épaules et l’entrainait avec lui. « Rajoute kidnapping de mineure dans mes inculpations… » dit-il en riant, la poussant devant lui, se frayant un chemin dans la foule. Il y avait un peu plus de monde par là, à cause d’un bar à chicha et un petit pub qui faisait coin à quelques mètres. Il croisa quelques personnes en chemin. Il avait toujours les mains sur les épaules de Casey pour ne pas la perdre dans la foule. Ils échangeaient des informations littéralement au-dessus de sa tête. Puis un tel était ici, et sinon là-bas c’était fermé, mais t’être que la copine de un tel va faire ça ; et ainsi de suite... Vedran avait fini par trouver un truc sympa. Il ne sait pas si la jeune avait suivit un peu les conversations.

Ils sortirent du Marché de Camden pour se rendre sur la Brick Lane. Petite séance d’art libre à qui le voulait sur un des murs. Un groupe d’artiste qui organisait ça, innovateur, dans l’air du temps, solidaire. Enfin, Vedran lui ce qu’il voyait surtout, c’était l’occasion de pouvoir dessiner sur des murs. Il y avait un petit rassemblement, des gens de toutes sortes, même un enfant. Il y avait des parents qui n’avaient vraiment pas honte, mais Vedran faisait parti de ceux là. Au contraire, il trouvait ça tellement adorable. Il y avait des pots de peintures, des stylo peintures, des bombes. Il y avait de quoi faire. Des gros spots étaient installées, éclairant facilement cinq mètres de mur sur deux de hauteur.

Il restait un peu à l’écart, préférant observer dans un premier temps. Il ne se mêlait pas si facilement aux autres, alors qu’il le devait constamment, parce qu’il a toujours fonctionné comme ça. Il devait avoir le bras long, mais aussi se méfier. Les bras croisés, il passait chaque personne en détail, puis finit par tourner la tête vers l’adolescente. « Ca te dis ? » lui fit-il un signe de tête en direction de l’atelier peinture nocturne qui se déroulait sous leurs yeux, en pleine rue.  

acidbrain



_________________
Run little pets, I’m comming and I’d catch you
©crack in time
... ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Casey Carrigan
Fuck You
Fuck You

Messages : 116
Points RPs : 184
Date d'inscription : 04/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Allez viens, on va jeter des cailloux quand passera la péniche ! (casey&vedran)   Lun 24 Sep - 10:10

Quand elle disait quelque chose, c'est qu'elle en était capable. Enfin la majorité du temps. Et là, clairement, ce n'était pas pour plaisanter. Enfin si, mais ça ne l’empêcherait pas de le faire, ce n'était pas parce que monsieur était tatoué plus grand et plus musclé qu'elle allait le laisser prendre ses bières fallait pas déconner non plus. Et en sentant sa main sur sa figure quand elle commença à crier, c'est un large sourire qui se dessina sur ses lèvres Fallait la prendre au sérieux oh ! Amusée, Casey leva les deux mains en l'air pour lui prouver qu'elle rendait les armes, et pour attraper le reste de son pack. Bien. Bon chien. Mais pour le délire, quand il la relâcha, elle fit semblant de prendre de l'air en prévision d'un supplémentaire, mais le coup la stoppa net. Quelle violence franchement. « C'est ça parle moi mal , j'aime ça » commenta t'elle,  blasée. A croire que tout le monde avait décidé d'utiliser des insultes dans une autre langue que l'anglais. Fallait pas la prendre pour une idiote non plus. Enfin ça l'a choqué moins de la part de ce type là que de Landon mais bon …

« Au moins j'emmerde personne moi … » pour l'instant. Elle regarda autour d'elle, évidemment, qu'il y avait mieux  faire  dans le coin, rester toute seule à boire dans son coin, c'était triste quand même, elle avait beau être solitaire, l'alcoolisme était encore loin de lui tendre les bras. Mais elle n'était pas vraiment optimiste sur son futur, c'était pas dit qu'elle finisse pas là dedans. Casey soupira, il valait mieux penser à la soirée qui l'attendait. « Kidnapping donc. Ok, mais je sens que la liste va s'allonger au fur et à mesure là. Tu vas fnir par obtenir une condamnation à vie à ce rythme » commenta t'elle, sans pour autant opposer la moindre résistance. Elle ne pu s'empecher de bailler pour autant, commençant à fatiguer, il avait vraiment une idée ou alors il lui proposer juste de s'emmerder à deux, parce que jusque là, c'était carrément ça. Bon, elle avait fait son choix, entre deux, trois jeunes et Vedran, elle avait même pas eu besoin de choisir. C'était pas sa faute s'il était cool, limite les gens se seraient séparés en deux pour le laisser passer. Elle aurait voulu pouvoir faire ça aussi, peut-être avec un peu moins de tatouage quand même, parce qu'elle l’aimait bien son visage au fond.

«  De la peinture ? » avait t'elle finit par demander, un peu étonnée, en quittant le mur des yeux, pour les tourner vers Vedran. «  Un type tatoué qui peint, ça commence à faire trop artistique pour moi » se moqua la jeune femme, avant de se servir sans le moindre problème, tant qu'à faire, elle préférait les trucs non organisés, une bombe de peinture à son frère et hop un coup de pub sur un mur bien visible, le stress de voir les flics, les vrais, débarquer. Mais ça pouvait être amusant. «  Donc on va rajouter dégradation des bâtiments publics à tes charges » dit elle avant, de commencer à   tracer des lignes sur le mur, bien trop habitué à dessiner le logo du groupe de son frère sur les murs pour même hésiter. Mais finalement, elle éloigna la bombe du mur, pour viser les fringues du tatoué. Parce qu'il lui fallait un peu de couleur à celui là, et c'était pour ses bières voilà. Elle les avait posé dans un coin, et s'il ne respectait pas son quota et commençait à taxer dans les siennes, elle allait  viser autre chose que ses fringues, comme son crane là, un bon vert pétant sur son sa tête de squelette ça pouvait le faire non ?

_________________

You say Come over baby I think you're pretty I'm okay I'm not your baby If you think I'm pretty

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Vael moreau, ivory parkinson, charles dyer, dieter carrow, moira watkins
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vedran Zakharine
Ministère
Ministère

Messages : 78
Points RPs : 145
Date d'inscription : 28/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Allez viens, on va jeter des cailloux quand passera la péniche ! (casey&vedran)   Lun 1 Oct - 21:19


Hold Tight !
Dave Dee, Dozy, Beaky, Mick & Tich

Il levait les yeux au ciel quand elle beuglait seulement pour rien dire. Le ton n’y était même pas. « Je vais pas attendre que tu m’y invites pour le faire t’façons » avait-il seulement répliqué. Il n’enchainait pas sur la suite, sinon ils n’auraient pas fini de se bouffer le nez sur ce bout de trottoir entre deux stand de t-shirt. Ce serait si triste. Comme il l’avait dit, il y a tellement de chose à faire dans ce quartier. Il était sorti lui, c’était pour profiter de sa soirée. Il ne savait pas encore quoi faire, mais il avait trouver quelqu’un qui ferait l’affaire déjà. Et ça faisait un petit moment qu’il avait pas pris le temps de passer la voir. Une occasion à saisir. La kidnapper pour ce soir.

« Rien à foutre… » pour sa condamnation à vie. Il l’entrainait alors avec lui, la poussant même devant, n’hésitant pas parfois à user d’elle comme bouclier face à des passants, la chopine de bière à ras-le-bord. Après une sacrée aventure, des mots en russe et en anglais et un peu des deux, un charabia de bourré il trouva une activité à aller voir et pourquoi pas essayer. Il avait envie de jeter un oeil. Du street-art libre sur plusieurs mètres de mur. Il jetait un regard à Casey. Elle avait l’air déçue, se moqua de lui, mais elle y allait. C’était râler pour râler quoi… Elle est pire que moi. On dirait grincheux dans le conte de l’autre conne et ses nains. Il secouait la tête las, mais il souriait quand même. « T’es vraiment con ma parole… » soupirait-il avec complicité avant de la suivre.

Forcément, le voyant arriver, les gens étaient intrigués. Casey l’avait dit, un mec tout tatoué devant un mur pour du street-art, on s’attendait à quelque chose de très artistique. Sauf que Vedran ne sait pas du tout dessiner. Il voulait juste dessiner sur un mur. Elle continuait de le taquiner. « Ajoutes d’avance, coup et blessure. » répliquait-il d’un ton rauque. Qu’elle se taise un peu… Avec juste de la peinture et un pinceau lui, il avait dessiner deux bonhommes bâtons qui s’enculaient, propres et parfaitement proportionné, position très géométrique. Sobre et parlant. Et là, il son débardeur mille fois trop grand pour lui se collait à sa hanche et restait collé... une sensation humide et froide.

Il eut un bref sourire. La guerre était déclaré. Il fit mine de regarder et claqua sèchement sa langue. « Mais merde ! Mes fringues quoi ! Tu crois que j’en ai deux milles ou quoi ? Je fais faire les boutiques en plus… » continuait-il à grogner en s’éloignant, comme s’il cherchait quelque chose pour réparer ça. Il avait surtout plongé une main dans un pot de peinture, avait attraper avec force de son immense main Casey par la nuque et lui étalait le jaune vif sur la moitié du visage. Il lui colla la face contre le mur pour y imprimer son visage. Le rendu était vraiment pas terrible. « En plus c’est même pas beau… » dit-il en ricanant et ajouter un peu plus sérieusement : « fallait pas commencer… » lui siffla t-il.  

acidbrain



_________________
Run little pets, I’m comming and I’d catch you
©crack in time
... ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Casey Carrigan
Fuck You
Fuck You

Messages : 116
Points RPs : 184
Date d'inscription : 04/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Allez viens, on va jeter des cailloux quand passera la péniche ! (casey&vedran)   Lun 1 Oct - 22:31

Elle aimait bien se la jouer artiste pour le délire, mais son truc à elle, c'était la musique, le chant surtout, pas vraiment la peinture, ce qui ne l’empêcha pas , après s’être plainte un peu, de tenter le coup. Après tout, maintenant qu'elle était là, ça aurait été stupide de ne pas le faire, sachant qu'elle avait déjà tagué deux ou trois murs avec son frère et ses potes, histoire de mettre leur logo un peu partout. De la pub sauvage en quelque sorte.  Sauf que là, si c'était intéressant, c'était moins amusant, et viser le tatoué lui sembla soudain une bien meilleure idée. «  Oh le prends pas mal, un peu de couleur c'est bien aussi, le vert te va parfaitement au teint » commenta t'elle, en baissant son arme, un large sourire sur le visage, n'essayant même pas de paraître désolée. A quoi bon, c'est pas comme si elle avait pu le confondre avec le mur non plus.

Quand il commenta sa nouvelle œuvre d'art, Casey haussa les épaules, l'air pas dérangé et certainement pas coupable. «  Deux milles je sais pas, mais j'espère que t'as autre chose à te foutre sur le dos, sinon ça expliquerait que tu me piques mes bières, t'es qu'un clodo en fait » reprit elle avec une grimace. Elle se foutait clairement de sa gueule. Mais en même temps à jouer les pauvres types sans fringue, elle était censé faire quoi ? S'excuser ? Bah voyons, et puis quoi encore.  Mais son humour lui revint rapidement dans la figure . Littéralement. Elle s'en doutait bien que Vedran n'allait pas la laisser s'en tirer comme ça, mais elle n'avait pas réussi à reculer assez tôt. Et putain c’était brutal quand même. « Ta gueule » répliqua t'elle, en se frottant le visage, c'est que ça rapait quand même. « On t'as jamais dit de pas frapper les filles, ou de pas porter tes mains sur le visage d'une femme » répliqua t'elle, faussement vexée, mais un peu agacée quand même. Elle n'y pensait pas une seule seconde, après tout, elle était la première à rendre les coups et son aînée lui en avait foutu plus que n'importe qui, mais ça l'arrangeait pour se plaindre, alors encore une fois, pourquoi se gêner.

La jeune femme se frotta encore le visage,avant de s'essuyer ce qu'il y avait sur ses mains, directement sur le mur. Elle ronchonna pour la forme et se remit à finir son logo, ne comptant pas contre attaquer trop vite, il allait être sur ses gardes et ça risquait de tout gâcher. Elle détourna les yeux du plus vieux, l'air toujours un peu vexée, et ne reposa pas une seule fois les yeux sur lui pendant les 10 minutes qui suivirent. Quand elle fut sure qu'il était trop absorbé par sa propre œuvre , un peu trop droite pour elle, Casey s'éloigna pour aller chercher une autre bombe, mais à la place, elle attrapa un des larges seaux de peinture, de couleur rose bien pétante, et se place derrière Vedran, à distante suffisante pour pouvoir agir avant qu'il ne réagisse. « Hey ducon, t'as un truc dans ton dos »  Elle n'attendis même pas de le voir se retourner et balança le seau de peinture de toute ses forces. Espérant sincèrement qu'il n'allait pas bouger. Elle avait hâte de voir le contour de sa silhouette sur le mur, ça, ça serait de l'art. «  Je nommerais mon œuvre, la silhouette de l'homme tatoué, ça sonne bien je trouve. Ou bien fait pour ta gueule  aussi , j'hésite » commenta t'elle, l'air faussement pensif, avant de reculer rapidement, prête à partir en courant s'il faisait le moindre mouvement ou s'il se rapprochait avec la moindre goutte de peinture.

_________________

You say Come over baby I think you're pretty I'm okay I'm not your baby If you think I'm pretty

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Vael moreau, ivory parkinson, charles dyer, dieter carrow, moira watkins
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vedran Zakharine
Ministère
Ministère

Messages : 78
Points RPs : 145
Date d'inscription : 28/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Allez viens, on va jeter des cailloux quand passera la péniche ! (casey&vedran)   Dim 7 Oct - 22:14


Hold Tight !
Dave Dee, Dozy, Beaky, Mick & Tich

Oh c’était bien gentil et mignon. Ils se taquinaient, déjà pas discret avec tout deux leur look atypique. Les gens les regardaient, un peu amusés, un seul blasé par tant de gaminerie, et tous ce petit espoir de ne pas être des dommages collatéraux de leur enthousiasme. Il y eut alors comme une trève. Après que l’homme au tatouage lugubre ait collé la tête de la décolorée contre le mur, ils s’étaient concentrés sur leur expression artistique. Enfin, c’était sous-estimer la demoiselle. Elle était maligne et Vedran aimait bien ça. Il aimait ça, en soit mais l’idée de se faire repeindre, ça ne lui a pas plut sur le moment. Alors pas du tout, surtout qu’il se sentait con, il n’avait rien venu venir… Il y croyait que la petite, elle s’était rangée, bien sage. Il oubliait et la sous-estimait un peu trop aussi. Cela allait lui couter cher.

Elle le hélait sans élégance. Vedran, confiant se retournait et quand même muni de réflexe mit les bras devant son visage. Cela ne l’empêcha pas d’être repeint en partie sur le crâne et quelques éclaboussure sur le visage. Quant au reste, il y avait une chiure jaune d’un piaf géant qui me barrait de la tête au genoux quoi. « Ouais, y’a une sale petite garce ! » avait-il sifflé quant à ce qu’il y avait derrière son dos. Les gens s’étaient retournés, les organisateur de l’atelier s’approchant. Ils allaient trop loin là. C’était bien parti pour en tout cas. « Bien fait pour ta gueule, je vais tenté de rester dans le thème comme ça » avait-il grogné en tirant sur ses vêtements inondé de peinture jaune. Des personnes allaient intervenir, hésitant quand même vu le gaillard, mais il essayait seulement d’attraper l’adolescente.

Elle avait vite fait de se carapater et Vedran d’emboiter son pas. A grand plaisir des gens présents, il n’avait pas emporté de la peinture avec lui sur le chemin, pour le lancer a tout va et risquer de les arroser. Mieux encore, ils s’éloignaient et encore moins de risque pour qu’ils bazardent tout avec leurs bêtises. Vedran lui courrait après, l’insultant en anglais, en russe, la menaçant et riant parfois. Il sautait par-dessus un muret, se donnant de l’élan, pire qu’un guépard en chasse. Il avait bondit pratiquement juste devant elle. Vedran n’était pas qu’un auror, c’était un chasseur, voire un prédateur. Il la chopait au vol. Ah qu’il la serrait fort contre lui, se frottant juste pour lui laisser une belle trace de peinture. Il était très généreux quand il voulait. Il lui balaya ensuite les jambes d’un coup de pied et la couchait au sol, face contre terre, le pied dans son dos, l’écrasant au sol pour l’immobiliser.

L’air de rien, il était essoufflé et cherchait son souffle en espérant qu’elle se tiendrait tranquille en attendant. Il voulait lui faire comprendre c’était qui l’alpha dans la meute. Il regardait autour de lui, voyant un petit pub perdu dans une rue peu passante. Il prit le temps de s’allumer une clope, n’hésitant pas à l’écraser plus si elle bougeait. « Si tu jures respect à mon autorité, je te libère. Et si tu me supplies, je t’offre une bière en bonus. » venait-il lui emmerdé et l’air de rien, lui apprendre à le respecter.    

acidbrain



_________________
Run little pets, I’m comming and I’d catch you
©crack in time
... ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Casey Carrigan
Fuck You
Fuck You

Messages : 116
Points RPs : 184
Date d'inscription : 04/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Allez viens, on va jeter des cailloux quand passera la péniche ! (casey&vedran)   Lun 8 Oct - 9:21

Elle s'était carapaté rapidement, ne cherchant même pas à attendre de voir sa réaction , enfin si quand même, quelques secondes, sinon ça n'aurait pas valu le coup. Mais Casey se tailla rapidement, sachant que les répercussions n'allaient pas mettre bien longtemps, autant des organisateurs que de Vedran, mais elle craignait bien plus celles de ce dernier que de mecs qui n'avaient rien d'autre à faire que ce genre de projet. D'ailleurs, son œuvre était la plus jolie, elle en était persuadée, même si elle ne lui jeta même pas un dernier regard. Elle se doutait qu'elle n’allait pas aller bien loin, parce que bon déjà, à quoi bon fuir maintenant alors qu’elle voulait passer du temps avec lui ? Ça n'aurait pas eu de sens. Mais autant attendre qu'il se calme un peu non ? Même s'il l'avait bien cherché aussi !

Casey était presque déçue de ne pas comprendre tout ce qu'il disait, si Landon pouvait apprendre des insultes en polonais, elle aurait bien voulu ne pas être en reste et apprendre certaines en russes, après tout pourquoi pas ? Ça pourrait s’avérer utile. Bon quitte à insulter quelqu'un, autant qu'il comprenne, c'était un peu le but, mais ça pouvait être stylé. Casey cru l'avoir semer et ralenti légèrement, juste le temps de se demander où il était passé … Trop tard. Ne jamais arrêté de courir et hésiter, c'était un peu la base pendant une course poursuite pourtant … Elle se fit attraper par surprise, laissant échapper un petit cri, mais se débattit bien assez rapidement. « Arrête de me coller comme ça ou je hurle au pervers » s’énerva t'elle. Au final, ce n'était que de la peinture, elle survivrait mais ça l'emmerdait un peu de se retrouver couvert de jaune.  Le choc contre le sol fut un peu rude. Merde il ne faisait pas les choses à moitié quand même. Pour la peine, la prochaine fois qu'elle lui balancerait de la peinture dessus, elle lui balancerait le sol dans la gueule ensuite, ça serait mérité !

Elle essaya de sortir de là, mais abandonna rapidement, ce n'était pas en utilisant la force qu'elle y arriverait. Et en soit ce n'était pas très agréable de s'en rendre compte, pas très agréable de se retrouver sur le sol couverte de peinture non plus. « Tu me dois déjà des bières je te signale » râla t'elle, puisqu'elles étaient restés derrière et qu'il avait déjà bien attaqué son pack. « Et le bar est assez près pour que si je cris, on te prenne pour un pervers, j'ai des preuves que tu t'es collé à moi, donc à ta place, je me laisserais partir et je me paieras une bière » râla t'elle, en essayant de lever la tête vers le bar en question. « En plus ton autorité , elle est bien trop brutale pour que je lui donne mon respect. M'offrir une bière ou me rembourser mon pack, pourrait à la différence t'offrir mon respect ou un truc ressemblant » rajouta t'elle, finalement. C'était faux complètement, elle n'avait aucun respect pour les gens qui lui donner des trucs, en général, ça marchait pas comme ça, et elle avait déjà du respect pour ce con qui lui marchait dessus, mais ça ne voulait pas dire qu'elle était obligé de le lui dire.

_________________

You say Come over baby I think you're pretty I'm okay I'm not your baby If you think I'm pretty

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Vael moreau, ivory parkinson, charles dyer, dieter carrow, moira watkins
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vedran Zakharine
Ministère
Ministère

Messages : 78
Points RPs : 145
Date d'inscription : 28/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Allez viens, on va jeter des cailloux quand passera la péniche ! (casey&vedran)   Sam 20 Oct - 18:41


Hold Tight !
Dave Dee, Dozy, Beaky, Mick & Tich

Il ne pouvait pas répondre en faisant pire tout simplement parce qu’il faudrait qu’il la repeigne avec tout ce qui était à disposition dans cette rue, là maintenant. Il pensait aux autres quand même. Puis l’envie de la malmené et la remettre à sa place plus brutalement était trop tentante. Elle fuyait, il lui courait après. Pas de soucis, il avait l’habitude de courir après les gens. Ça avait été l’une de ses fonctions plus d’une fois. Casey avait un avantage, plus petite, fine et légère, lui permettant de flotter au-dessus du sol et se faufiler. Par contre Vedran avait de grande jambes et parcourait plus de distance d’une enjambée, pouvant se donner aussi plus d’élan pour prendre de la hauteur si besoin. Comme un muret, petit raccourci, il lui coupait le chemin et venait lui partager un peu de peinture par des étreintes forcées.

Elle lui demandait de lui repayer ses bières, plutôt que de penser à les marchander. C’était pas dit clairement comme ça, mais au ton et vu la demoiselle c’était bien l’idée. Quelle ingrate… Il appuyait un peu plus son pied dans son dos.

Deux fois, elle l'a menacé de crier au pervers. La première quand il s’était frotté à elle et là, ça aurait été franchement délicat, puis la deuxième alors qu’il l’avait couché au sol, l’écrasant et la maintenant d’un pied dans son dos. Là, on y croirait un peu moins, mais qu’il lui veuille du mal peut-être… En tout cas, cela ressemblait plus à un règlement de compte qu’un acte perver. N’empêche que… « C’est trop facile ! J’aimerai tellement pouvoir être une femme parfois pour endosser votre rôle constant de victime… » râlait-il avec misogynie. Il finit par se résoudre à la libérer.

Elle rajoutait une argumentation en béton. En béton-armé même ! M’enfin, qu’elle me prenne pas pour un con. Il retirait son pied et l’empoignait dans le dos, l’attrapant par le tissu pour la soulever sans aucun effort. Il la remettait debout. Il la secouait un peu « Parce que t’en as du respect ? Rien que pour toi ? Tss. Je suis pas sûr.. » avait-il dit le dernier mot avec l’accent chantant de sa langue maternelle pour souligner le sarcasme. « Vas y, tu m’emmerdes avec ta position de jeune fille mineure, suffit que tu cries pour t’en sortir. » continua t-il de râler, s’avouant vaincu à sa manière. Il la poussait sèchement en direction du bar. Il allait lui payer des bières, point. Pas pour son respect ou qu’elle se calme... Il ne voulait rien recevoir d’elle par fierté ! Ne pas officialiser qu’elle avait gagné et écrasé son autorité. Dans le fond il n’en avait rien à faire. Enfin, si je pouvais avoir un peu de respect quand même... Il lui aurait payer à boire quoi qu’il arrive.

A peine accoudé au comptoir, il fit signe au barman qui ne put l’éviter du regard, car il avait prit un temps à se demander ce qui se passait. Ah non, c’est juste des tatouages. Surprenant, fun… Deux pintes que demandait l’immense squelette salit de peinture jaune et verte.

Il se posait dehors pour s’en griller une, allant s’asseoir contre la barrière qui longeait le canal de Camden. La pinte dans ses mains, il fit signe à la petite de venir s’installer à côté de lui. Il posait après le verre entre ses immenses jambes dont il ne savait lui-même quoi faire assis si bas au sol. Il sortit un vieux paquet de cigarette de sa poche, s’en collait une dans la bouche et en proposait à Casey. Il l’allumait avec son zippo et celle de l’adolescente si elle s’était permise une cigarette. « T’avais prévu quoi avant qu’on te plante ? C’est qui les personnes qui t’ont planté ? Tu veux que j’aille leur dire ce que je pense d’eux ? » parlait-il de les menacer. Cela n’aurait pas été la première fois qu’il faisait ça, surtout avec elle. Il la protégeait envers et contre tout même s’il ne le disait pas ouvertement.    

acidbrain



_________________
Run little pets, I’m comming and I’d catch you
©crack in time
... ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Casey Carrigan
Fuck You
Fuck You

Messages : 116
Points RPs : 184
Date d'inscription : 04/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Allez viens, on va jeter des cailloux quand passera la péniche ! (casey&vedran)   Dim 21 Oct - 15:17

Casey leva les yeux au ciel. En même temps, elle n'aurait pas besoin d'utiliser les atouts de sa faible condition de femme si monsieur n'utilisait pas sa force d’homme Mais quel con. Elle avait presque envie de lui foutre un coup dans les parties quand elle se lèverait,  là il pourrait regretter de ne pas être une femme tiens.  « Tu veux dire qu'en temps que femme tu utiliserais enfin ton cerveau et pas tes muscles ? Tu devrais déjà essayer » répliqua t'elle, sèchement. Pas forcément ravie d’être collé au sol. Il avait vu à quel point c'était propre aussi , elle le voyait de bien trop près à son goût... Casey fut bien contente de le voir s'éloigner, elle dépoussiéra rapidement ses vêtements,c'était pas si grave non plus, mais bon. « Ouaip, je profite de mes avantages, comme toi tu utilises ta force pour jouer à monsieur muscle, chacun son truc » Casey haussa les épaules. Elle comptait bien utiliser sa carte tant qu'elle marcherait, quitte à vraiment le faire, ça lui apprendrait. Et ce n'est pas comme si elle était à usage unique, donc autant en profiter !

La jeune femme ne résista même pas et se laissa entraîner vers le bar, de toute manière c'était la destination qu'elle voulait aussi alors pourquoi s'en plaindre ? « Et bien voilà, on va pouvoir savoir si tu mérites mon respect ou pas » commenta t'elle, avec un léger sourire en coin. C'était là où il se plantait. Il l'avait déjà et pas qu'un peu. Ce type elle l'aimait beaucoup trop, il était trop cool pour Londres, bien plus cool que la majorité des hommes qu'elle connaissait, presque autant que son grand frère. Plus même parce que son aîné lui, il n'était même pas dans le coin alors bon. Casey se fit discrète, oh, pas trop mais à coté de Vedran, personne ne la regardait, et tant mieux parce que c'était un coup à lui demander son age et elle n'avait pas envie de batailler pour avoir une bière. Mais vu que le tatoué attirait tout les regards, ça réglait le problème. Et la couleur sur le reste rendait vraiment quelque chose de très fun, elle était contente de son œuvre.

La bière dans les mains, elle s'assit en tailleur à coté de lui, la bière entre ses jambes pour être sur que personne ne lui piquerait, elle tira sur la cigarette qu'il lui avait proposé. Bon, elle allait peut-être arrêté de lui en vouloir pour son pack. « Tu crois vraiment que j'ai besoin de toi pour ça ? T'inquiètes pas que je peux me débrouiller toute seule, sans compter que tu vas les traumatiser avec ton visage là, ça serait con ... » se moqua t'elle, sans vraiment sourire. Parce qu'elle ne le pensait même pas, quoi que il aurait peut-être surpris certains de ses potes, mais ils auraient sûrement trouvé ça cool aussi non ? «  Je crois que j’avais une soirée de prévu, mais vu que c'était de l'autre coté de la ville,  me fallait un taxi » Casey haussa les épaules, elle s'en foutait tellement, et elle ne s’était pas vraiment fait posé un lapin vu que c'était elle qui les avait lâché volontairement. «  Et je me suis foutu de toi, c'est moi qui leur ait dit de faire sans moi, je me suis dit que ça serait plus fun avec toi. Même si j'avais pas prévu que ma gueule rencontrerait un mur et le sol en si peu de temps, tu vas finir par m’abîmer à force » se plaignit t'elle, sans conviction avant d'échanger sa cigarette contre de la bière pendant quelques secondes. Le choix n'avait pas été compliqué à ses yeux.

_________________

You say Come over baby I think you're pretty I'm okay I'm not your baby If you think I'm pretty

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Allez viens, on va jeter des cailloux quand passera la péniche ! (casey&vedran)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Allez viens, on va jeter des cailloux quand passera la péniche ! (casey&vedran)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» morgan ≠ allez viens, on est bien bien bien bien.
» R/ allez viens, on va baiser
» Allez, viens boire un ptit coup a la maison /paf [Pv Makoto]
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ♣
» Allez viens, j'temmène au vent [pv Britt']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Londres Moldus
-
Sauter vers: