RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
1690
POUFF.
2900
SERD.
1560
SERP.
2515

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria & Ludibaty (Theo & Leo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 mais rends moi mon gamin ! (swann&vael)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : charles dyer – ivory parkinson – vedran zakharine – moira watkins – dieter carrow – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vael Moreau
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 544
Points RPs : 894
Date d'inscription : 07/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: mais rends moi mon gamin ! (swann&vael)   Lun 10 Sep - 22:13


Momentz - Gorillaz & De La Soul

En pleine exploration, voilà ce qu’il faisait. Il avait surtout fuit encore son père. Pourquoi il faisait ça, aucune idée. Peut-être que si Vael était un peu plus responsable et attentif, il le perdrait sûrement moins. Quand Apollo s’en allait pas de lui-même, il le perdait. Combien de fois cet enfant s’était retourné quelques secondes et il n’y avait plus la présence ni de sa mère ou son père. Le plus souvent c’était sa mère. A force, il avait pris l’habitude de partir et faire sa vie. En plus quand on le retrouvait, souvent son père s’en voulait tellement qu’il acceptait presque tout et n’importe quoi. Comme une glace à pas d’heure, ou de jouer à un jeu jusqu’à pas d’heure.

Il parcourait tranquillement Londres, sans peur ou presque. Il savait courir vite et il savait aussi se défendre. S’il s’était enfui cette fois-ci, c’est parce qu’il cherchait quelqu’un. Il l’avait déjà croisé pas loin de là, il se rappelait, son père l’avait perdu exactement au même endroit. Il n’apprendrait donc jamais… C’était à cause de la vendeuse au coffee shop, dès qu’elle battait des cils, plus rien n’avait l’air d’exister pour son père. Surtout pas lui, son propre fils. La dernière fois, il était allé jusqu’au skatepark et s’était assis pour regarder les gens exploiter l’endroit sur leur skate, roller ou tout autre outils trop fun. Apollo avait tellement envie d’en faire. Cela avait l’air trop sympa. Il viendrait un jour avec sa trottinette. Il avait alors entendu une fille parlé d’extra-terrestre et il en était venu à se demander si sa famille n’en était pas. Des sorciers, des sorciers… Qu’est-ce qui le prouvait vraiment ? Peut-être qu’ils l’étaient, mais des extra-terrestre sorcier. Cela doit bien exister.

Il vadrouillait jusqu’au skatepark. Il avait besoin de conseil et la blonde trop rigolote, elle avait l’air de s’y connaitre quand il l’avait entendu parler l’autre fois. Elle saurait sûrement quoi faire pour l’aider à dire si oui ou non, ce sont des aliens, et ce qu’il fallait faire. A l’école, on avait tellement ris de lui. Mais ça, c’est parce qu’il avait pas entendu parler cette fille. Qui ressemblait encore plus à un extra-terrestres que ses parents physiquement à son goût.

Apollo s’était arrêté pour regarder les personnes faire des acrobaties dans la piscine-vide. Il rit en voyant quelqu’un tomber et il finit par observer les gens présents. Il eut un petit sourire heureux en la voyant. Il s’approcha doucement. Discrètement. D’un plot à l’autre, une poubelle, une bosse, mais toujours son énorme chevelure blonde et bouclé qui dépassait. Il finit par se retrouver assis à côté de Swann. « Eh salut toi… » avait-il dit. « HEY ! Salut toi ! » plus fort en lui tirant un pan de vêtement. « Tu veux pas m’aider dis ? Je crois que ma famille vient d’une autre planète… » lui confia t-il l’air vraiment grave avec sa bouille d’angelot. « Je sais que tu peux m’aider ! » dit-il en hochant vivement la tête. « Tu m'la fera pas à moi, j't’ai entendu l’autre fois. T’as dis qu’ils existent. Tu dois être une sorte de spécialiste… Genre, Daniel Jackson dans Stargate ! Mais en fille… » finit-il en balançant ses jambes et un rictus pincé qu’il tenait de sa mère.

acidbrain



_________________
« Non c'que j'arrive pas à prononcer, j’évites de le manger en général »
(Indian Palace)©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Swann Song
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 111
Points RPs : 211
Date d'inscription : 04/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: mais rends moi mon gamin ! (swann&vael)   Mer 12 Sep - 11:52

Les vacances c'était cool, ça lui permettait de pouvoir passer autant de temps qu'elle voulait avec ses amis au skatepark sans avoir à sécher les cours et à paniquer parce que le proviseur risquait d'appeler sa mère... faut dire que pour sa dernière année, elle avait eu un taux d'absentéisme assez élevé, mais ça ne l'avait pas empêché d'avoir son diplôme, même si elle s'y était reprise à deux fois puisqu'elle avait redoublé déjà l'année dernière. Mais maintenant, elle en avait officiellement terminé avec le secondaire ! Mais maintenant, elle devait donc décider de ce qu'allait être son avenir et c'était un peu flippant comme idée... parce qu'elle n'avait vraiment aucune idée de ce qu'elle voulait faire pour son avenir. Elle savait juste qu'elle voulait pouvoir continuer de se consacré à sa passion, à savoir la vie extraterrestre... elle avait donc décidé de prendre une année sabbatique, autant dire que cette nouvelle n'avait pas ravis sa mère, surtout peu de temps après que son frère ai lui aussi lâché les études... et la condition avait été qu'elle trouve un travail, qu'elle soit un minimum indépendante financièrement parce que sa mère avait été clair, elle ne l'entretiendrais pas à rien faire. Comme si elle faisait rien... c'était tout un travail et c'était fatiguant la traque des extraterrestres, elle ne se rendait vraiment pas compte ! Mais elle pensait avoir trouvé l'idée de travail parfaite... elle visait la boutique d'articles de skate juste à cotés du skatepark, ce serait parfait pour elle, elle connaissait tout les clients ou presque, elle s'y connaissait en skate, elle connaissait un peu le propriétaire et elle était sur de pouvoir être de bons conseils pour les clients. Quand elle avait dit ça à sa sœur, cette dernière avait rigolé en disant qu'elle était ridicule et que vu son problème de diarrhée verbale, elle allait surtout se faire virer en moins de deux... mais elle mettait ça sur le compte de la jalousie, parce que elle, elle devait retourner à l'université l'année prochaine et que ça avait l'air tellement chiant ses études de modes...

Enfin pour l'instant, elle n'avait pas encore trouvé la bonne technique pour approcher Matt et lui demander s'il pouvait l'engager... mais elle y réfléchissait et c'était pile ce qu'elle faisait en cet instant. Elle était assise sur un banc, son skate était posé contre le banc à cotés d'elle, et elle fixait la boutique des yeux, cherchant le meilleur moyen de faire comprendre au propriétaire des lieux qu'elle était indispensable à son commerce... du coup elle avait pas vu le gosse approché et elle sursauta un peu quand ce dernier l'interpella en tirant sur sa veste. Elle se tourna vers lui, affichant un sourire en voyant un bout de gamin qui avait l'air adorable, elle l'avait déjà vu une fois ou deux traîner dans le coin, mais jamais avec un skate... peut être qu'il était juste curieux...

- Hey... qu'est ce que tu fais là ? Tu t'es perdu ?

Si elle pouvait l'aider à se repérer, c'était une bonne chose, c'était pas très bon pour un gamin aussi jeune de se balader tout seul comme ça dans les rues de Londres. Mais elle fronça les sourcils quand il lui demanda de l'aide sur tout au autre chose... comment ça, sa famille venait d'une autre planète ? C'était quoi cette histoire là ? Elle était un peu interloqué, parce que ce gosse était en train de sous entendre que sa famille étaient des extraterrestres... mais ça voudrait dire que lui aussi du coup, à moins qu'ils l'aient adoptés... elle se reprit un peu, un peu de professionnalisme voyons, surtout qu'il avait vraiment l'air de la prendre pour une professionnelle !

- Alors pour infos, je serais plus Samantha Carter du coup... elle est grave sexy dans son genre ! Et bien sur qu'ils existent... mais qu'est ce qui te fais croire que ta famille en fait partie au juste ?

Ben oui, c'était curieux quand même comme accusation, parce qu'il devait bien y avoir un truc qui avait fait penser ça à ce gosse... Elle était assez curieuse d'entendre les raisons et puis qui sait, peut être que ce gosse avait vraiment été adopté par des extraterrestres... ou peut être même qu'il en était un lui aussi et qu'il n'en avait même pas conscience... inconsciemment, elle se mit à l'observer d'un peu plus prêt... fronçant un peu les sourcils, le fixant, l'étudiant pour chercher une quelconque trace physique... mais à priori, il n'y avait rien du tout...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : charles dyer – ivory parkinson – vedran zakharine – moira watkins – dieter carrow – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vael Moreau
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 544
Points RPs : 894
Date d'inscription : 07/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: mais rends moi mon gamin ! (swann&vael)   Dim 16 Sep - 12:26


Momentz - Gorillaz & De La Soul

Non Apollo ne s’était pas perdu. Au contraire, il savait parfaitement où il allait en venant jusqu’ici. A force de vadrouiller, il connaissait certain coin comme sa poche. Il avait un autre soucis, il s’était imaginé que ses parents venaient d’une autre planète. C’était une piste plausible et discutable. Il ne s’y connaissait pas lui, peut-être que ce n’était pas ça. Donc, il avait besoin de l’avis d’une spécialiste et il était persuadé que la blonde du skatepark en était une. Il lui avait demander de l’aide, l’air très grave et sérieux. Il la comparait à un personnage de la série Stargate. Swann préférait être comparée à Samantha Carter. Apollo pencha la tête, plein d’interrogation, puis finit par hocher la tête. Il remettait la blonde. Elle était classe. Il aimait bien ce personnage aussi. « Enfin, t’façons le meilleur, c’est Teal’c. » le petit garçon partageant son avis avec innocence. C’était son personnage préféré. Il avait découvert cette série parce que Vael la regardait et depuis, il ne ratait jamais les épisodes de l’après-midi après l’école.

Il y avait alors une autre question bien plus importante à laquelle le petit blond se devait de répondre. Il était là maintenant, il était venu lui parler, lui demander de l’aide et lui avait vendu que ses parents venaient sûrement d’une autre planète. Il faisait une moue, les mains cramponnées au bord du banc, les pieds qui se balançaient et il se penchait en avant. Il était en pleine réflexion. Il finit par relever la tête vers la blonde, ses boucles qui rebondissaient autour de son visage. La demoiselle était tout près et le dévisageait avec insistance. Apollo reculait légèrement en fronçant un sourcil. « Mais t’fais quoi là… » dit-il avec un ton assez insolent. Il ne vivait pas avec des enfants de coeur il fallait dire. Entre sa mère et Will. Et son père aussi. Il lui tira simplement la langue en plissant les yeux et la repoussait un peu sèchement.

Il se tournait sur le banc pour être face à elle, assis sur ses pieds. « Bah je sais pas trop en fait. Je t’ai entendu parlé l’autre fois, et je me suis dis que ce serait une possibilité. Tu comprends, ils sont vraiment très bizarres. Hmm… Déjà mon père et ma mère, ils s’engueulent tout le temps, se font mal parfois, des sortes de blagues pas drôle, mais quand tu regarde le Roi Lion, entre Nala et Simba, c’est pas comme ça l’amour… C’est peut-être comme ça chez les ex…extr… estra-terresteuh. Et ma mère, elle boit touuuuuut le temps de l’alcool. J’ai entendu dire que l’alcool, c’était dangereux pour la santé, mais elle va très bien ma maman. Elle va même mieux quand elle boit. C’est pas normal… Et mon père ! J’ai beau m’échapper, il me retrouve TOUJOURS… Comment il fait ? Peut-être qu’il sent mon odeur car il a des super pouvoirs ? Il voit à travers les murs sinon ? On serait connecté ? ». Il soupira et reprit son souffle. Ses petits bras s’agitaient alors qu’il lui expliquait tout, prenant un air mélodramatique. Il était coincé avec des aliens peut-être ! C’était angoissant.

« Je pense que le pire c’est ma grand-mère. Déjà, elle m’appelle toujours Vael… Vael c’est mon papa. Puis une fois, je lui ai demandé mon petit déjeuner, Will était parti cinq minute aller chercher son tos-ma » citait-il l’homme. « Je prends des céréales. Tu sais, celui avec le Perroquet dessus, les anneaux de toutes les couleurs. Je prends toujours ça. Elle m’a mis un flacon de médicament vide et à verser de l’huile… » dit-il, la bouche en biais. « Peut-être que ça se mange le plastique pour eux… Avec de l’huile, ça passe tout seul ! Non ? Ça se pourrait ? Puis des fois, elle se mets à crier, et elle parle tout le temps toute seule. Elle en a marre de cette vie, elle veut partir d’ici je l’ai entendu une fois. T’être qu’elle communique avec les habitants de sa planète. Puis Papa, m’a expliqué qu’elle avait quelque chose dans sa tête qui lui rongeait son âme. Une sorte de petit monstre... » faisait-il allusion quand Vael avait tenté de lui faire comprendre que sa grand-mère, il ne fallait pas lui en vouloir parfois parce qu’elle était schizophrène. Ça été très dur pour lui de l’avaler, alors il n’avait aucune idée de faire comprendre ça à son fils de huit ans. Il s’était simplement dit que si on lui avait expliquer comme ça à son âge, il aurait mieux compris.

Apollo eut un tic nerveux aux lèvres, un semblant de sourire mais il était surtout question de savoir la réelle nature de sa famille. C’était effrayant. Il attendait l’avis de la spécialiste. « Ah et mon papa parle aux animaux je crois, et il les comprends… J’en suis sur. Il a de longue discussion avec notre chèvre. » dit-il subitement en levant le doigt, pour signifier qu’il avait oublié quelque chose.

Il se penchait vers Swann, alors qu’il râlait qu’elle était trop près un peu plus tôt. Il parlait tout bas. « C’est forcément des méchants les aliens, ou comme dans Stargate peut y’en avoir des gentils ? Tu crois qu’ils vont manger mon cerveau ? » et son père dirait que non, c’est les zombies ça. Il avait un regard si inquiet. C’est qu’il l’aimait sa mère et son père. Mamie, elle connait même pas mon prénom ! Elle est pas drôle !

acidbrain



_________________
« Non c'que j'arrive pas à prononcer, j’évites de le manger en général »
(Indian Palace)©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Swann Song
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 111
Points RPs : 211
Date d'inscription : 04/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: mais rends moi mon gamin ! (swann&vael)   Mar 18 Sep - 0:09

Teal'c était sympa aussi, elle devait l'admettre, il était l'archétype même de l'extraterrestre sympathique... et badass à souhait, mais il était pas aussi sexy que Samantha Carter. Du coup elle prit ne seconde pour réfléchir à cette réponse, et elle finit par hausser les épaules, comme si elle acceptait cette conclusion, c'est vrai que c'était un super personnage, mais de son cotés, elle préférait se comparer à Samantha. Mais si lui préférait l'armoire, à glace, dans ce cas elle n'y voyait aucun inconvénient. Quoi qu'il en soit, le plus surprenant restait à venir, parce que le garçon accusait ses parents d'être des extraterrestres, ce qui n'était pas banal... surtout que si c'était vraiment le cas, ça voudrait dire, que lui aussi. C'était pour ça qu'elle s'était rapproché, pour pouvoir l'étudier de plus prêt, essayant de voir un signe distinctif, quelque chose qui trahirait que cette vision de petit garçon n'était qu'une illusion et que dans le fond, il ne ressemblait pas du tout à ça, que ce n'était qu'un déguisement. Mais elle n'avait pas vraiment eu le temps de voir quoi que ce soit, le gosse avait apparemment du répondant et il l'avait poussé de manière pas très correct... elle savait pas qui étaient ses parents, mais une chose était sur, ils ne l'avaient pas très bien éduqués... et quand il se mit à parler de ses parents, elle comprit un peu mieux... il avait pas l'air d'avoir une famille très sympathiques, un père et une mère violents entre eux, une mère alcoolique... il avait tiré le gros lot celui là, mais c'était pas vraiment un signe de vie extraterrestres, c'était plutôt humain comme comportement en soit... tout ce qui était destructeur et mauvais c'était bien humain malheureusement. Elle esquissa une légère grimace, pas très sur de devoir avouer à ce gosse qu'il avait juste une famille merdique... c'était un peu vache quand même de dire ça comme ça... la suite n'était pas bien plus gaie puisque sa grand mère semblait atteinte de démence ou quelque chose du genre...

- Tu sais, si tes parents étaient des extraterrestres, ça voudrait dire que toi aussi tu en es un... tu as l'impression d'être un extraterrestres ? De ne pas venir de ce monde ? Parce que de ce que tu dis, tes parents ont l'air plutôt humain... d'une manière assez sordide je te l'accorde, mais les extraterrestres sont des êtres évolués et plus intelligents que la moyenne, je doutes qu'ils agiraient de cette manière...

Non, c'était pas plausible, quel serait l’intérêt pour des êtres évolués de boire et d'être violent entre eux ? Et pour le coup, elle avait un peu fait attention à ses paroles, elle ne voulait pas trop le décevoir ou encore lui montrer le mauvais cotés de sa famille, mais même si elle avait un peu fait attention, c'était pas trop ça non plus... disons qu'elle aurait put faire mieux... mais fallait pas trop lui en demander, elle était pas vraiment du genre à parler avec des filtres. Elle esquissa une sorte de grimace pour ce qui concernait sa grand mère avant de dire :

- Je crois que ton père faisait référence à une malade dans sa tête...

C'était ce qui lui semblait le plus plausible, elle avait lu des choses sur les espèces parasites, mais si cette femme en avait vraiment un dans la tête, ils auraient probablement fait ce qu'il fallait pour l'en débarrasser... c'était dangereux ces choses là. Par contre cette histoire de chèvre... ça elle voulait bien admettre que c'était bizarre, déjà avoir une chèvre comme animal de compagnie... et lui parler... bon pourquoi pas, elle parlait à ses souris, même si techniquement, elle les élevait pour nourrir des aliens de types amphibiens...

- Peut être que... j'ai lu quelque chose sur les aliens qui avaient la possibilité de se transformer en animaux pour mieux nous observer et se fondre parmi nous... alors peut être que ce ne sont pas tes parents les extraterrestres, mais la chèvres ! C'est peut être d'elle dont il faut se méfier ! Enfin dans l’article, ils disaient qu'ils se faisaient passer pour des pigeons, mais pourquoi pas pour une chèvres...

Elle se pinça le menton, réfléchissant à l'idée, c'était plausible, soit c'était ça, soit son père devait avait simplement besoin de parler et aimait sa chèvre... il avait une famille bizarre ce gosse, elle n'allait pas le nier, mais bon la sienne était loin d'être parfaite aussi. Elle se pencha un peu à son tour en lui répondant sur le même ton :

- Je ne pense pas que ton cerveau les intéresse... et je suis persuadé qu'il y a des gentils... si toi tu en étais un tu serais un gentil n'est ce pas ?

Parce que encore une fois, si ses parents en étaient, lui aussi, et donc s'il était un gentil, c'était la preuve que les gentils aliens et bien ça existait bien ! Dans tout les cas, elle comprenait qu'il ai envie de croire à cette théorie, c'était sûrement plus facile de se dire que sa famille n'était pas de cette planète que d'admettre qu'ils étaient à la ramasse... mais malheureusement, être à la ramasse était quelque chose de bien humain !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : charles dyer – ivory parkinson – vedran zakharine – moira watkins – dieter carrow – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vael Moreau
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 544
Points RPs : 894
Date d'inscription : 07/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: mais rends moi mon gamin ! (swann&vael)   Lun 1 Oct - 20:33


Momentz - Gorillaz & De La Soul

Il lui avait expliqué alors son problème, s’étalant sur ce qu’il trouvait si bizarre chez ses parents. Les autres parents de ses camarades de classes, ils étaient pas du tout comme eux. Ni même leur oncle. Ils n’étaient nombreux ceux qui avait la dégaine de Willy. Enfin, il y en avait bien quelques uns, mais quand même… Il devait n’omettre aucun détails pour qu’une spécialiste telle que cette rigolote jeune-femme afin de répondre à ses questions existentielle. Ou pas. Il s’inventait un peu une vie. Une aventure, préciserait-il.

Elle lui fit remarquer qu’il serait sûrement une créature de l’espace si ses parents le sont. Il haussait les épaules et secouait la tête. Il ne se sentait pas extra-terrestre. « Non. Mais je suis peut-être adopté ! ». Ils finissent tous par croire qu’ils sont adoptés à un certain âge, mais ça passe un peu comme la crise de l’adolescence. Et cela tombait très bien. Mais la suite le fit un peu déchanter. Il perdait doucement son sourire, la bouche carrément à l’envers, regardant ses pieds qu’il balançait parce que ce n’était qu'un enfant. Les mains cramponnése sur le bord du banc, il se penchait en avant et en arrière un petit moment avant de soupirer bruyamment. « J’aurais préféré entendre dire que mes parents était des extra-terrestre plutôt que des dégénérés… T’as vu, je connais ce mot ! J’l’aime bien. Il sonne bien... » dit-il dans un rire. « Dégénéré… Tu trouves pas ? Dé-gé-néréééé ! » répétait-il avant de glousser.

Swan se lançait sur la supposition de l’animal-alien-infiltré. « Mais noaaan ! Laisse cette pauvre chèvre tranquille ! » se mit-il a beugler comme le faisait son père dès que Robyn ou lui-même allait embêter Naine-Folle. Il l’aimait tellement cet animal. Plus que son fils. Il souriait et regardait Swann. « Non en vrai, peut-être bien mais... Non j'pense pas. C’est vraiment une chèvre débile et chiante qui mange tout ! Surtout les câbles de la console. » soupirait-il à nouveau. Pauvre petit, sa vie était si dure. Pas de jeu-vidéo à cause d’une chèvre mâchouilleuse. « A moins qu’elle joue très bien son jeu. Et ça expliquerait pourquoi elle se nourrit vraiment de tout et n’importe quoi. Mais tu sais, il a aussi un poney-aveugle. Moi je trouve ça tellement bizarre… Tu trouves pas toi ? Peut-être qu’elle ne l’ai pas et qu’elle a menti à mon papa, pour nous surveiller… Parce que comme on pense qu’elle voit pas, bah on se dit pas que elle nous voit en fait et que c’est un estra... estre... exta... un alien. » dit-il avant d’enfin reprendre son souffle. Il commençait à se faire des films et s’était emballé. Il y croyait, enfin il avait envie d’y croire. C’est qu’il se faisait chier dans sa vie le pauvre. Ses parents le laissaient un peu vivre. Bon déjà son père était un peu plus présent comme promis, il n’avait pas à se plaindre.

Il eut peur qu’ils lui mangent la cervelle. Swann le rassurait et Apollo-Jules soufflait, sincèrement soulagé. Il fixait alors une de ses boucles blondes qui lui tombait sur le nez, louchant un moment. Il se posait la question de son penchant s’il venait d’une autre planète... Gentil ou méchant ? « Je sais pas… Je crois que oui… » dit-il, mais vraiment pas convaincu et surtout avec innocence. Il n’en savait vraiment rien.

Il reprit brusquement son sérieux. « Mais attends ! T’as dis quoi ? Qu’ils étaient très intelligent ? Mais mon papa !!! Il est genre super méga intelligent. Enfin pas tout le temps. Pas pour des trucs utiles... Genre que le principe d’une lunchbox, c’est pour mettre à manger dedans... Tu veux que j’en fasse quoi si elle est vide ? » Il frappait ses copains avec en général. La frustration. Surtout ceux qui avait eu les meilleurs repas. « Mais par exemple, il calcule super vite et des calculs trop compliqué. Mais pour de vrai hein ! Pas des trucs de mon école. Aucun jeu de casse-tête ne lui résiste et il fait trop vite le cube avec plein de carré de couleur là... » dit-il en faisant des gestes pour décrire un rubik’s-cube. Il se penchait vers elle, un regard comme plein d’espoir. Il préférait les extra-terrestre à la famille de merde. « Et les truc électroniques n’ont aucun secret pour lui... »

acidbrain



_________________
« Non c'que j'arrive pas à prononcer, j’évites de le manger en général »
(Indian Palace)©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Swann Song
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 111
Points RPs : 211
Date d'inscription : 04/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: mais rends moi mon gamin ! (swann&vael)   Jeu 4 Oct - 13:06

Swann essayait de réfléchir à cette question, effectivement, le plus jeune était peut être un enfant adopté, mais elle ne voyait pas trop pourquoi un couple d'extraterrestres adopteraient un enfant humain... c'était pas vraiment logique, enfin, peut être pour faire des expériences sur lui, pour l'observer, pour voir comment il fonctionne, mais il n'avait pas l'air d'avoir subit la moindre expérience étrange de la part de ses parents, en fait, il donnait juste l'impression de subir ses parents tout court. C'était un peu triste d'une certaine manière, mais, c'était souvent comme ça, elle mentirait si elle disait que sa famille à elle était parfaite. Elle adorait son père et elle avait une super relation avec lui, son père, c'était un peu le père parfait à ses yeux, mais par contre, les relations étaient vraiment tendus avec sa mère. Elle avait toujours eu l'impression de ne jamais être assez bien pour elle, et elle en avait marre d'entendre constamment dire qu'elle devrait être plus comme sa sœur et un peu moins comme son frère... elle aimait bien l'idée d'être comme Olly elle... il était cool son frère, il jouait dans un groupe, il faisait ce qu'il voulait de sa vie, il ne rendait de comptes à personne... et oui, c'était naïf et idéaliste de penser ça, mais elle préférait le voir comme ça, que de se dire que son frère était un bon à rien qui ne réussirait jamais rien dans la vie. Elle laissait cette vision là à leur mère. Elle, elle était fière de son frère et elle était fière de ce qu'elle faisait aussi, elle savait pas encore ce qu'elle voulait faire dans l'avenir... peut être qu'elle reprendrait un jour la bijouterie de son père, c'était loin d'être le boulot le plus passionnant qui soit, mais c'était toujours moins chiant que de bosser dans la mode comme sa mère et sa sœur... qui avait envie de côtoyer des créateurs de modes acariâtre toute la journée et des mannequins anorexiques passant leur temps à parler des calories qu'elles avaient ingurgités dans le journée... ? Pas elle en tout cas ! Elle esquissa un sourire d'excuse à l'enfant avant de dire :

- Si ça peut te rassurer, je crois qu'aucune famille n'est parfaites et aucun parents surtout... tu verrais ma mère, elle est complètement névrosée, accro à son travail et passe son temps à répéter que je ne suis pas assez ambitieuse et que je devrais plus prendre exemple sur ma sœur... faut croire que moi aussi j'ai une famille de dégénéré... et si je ne ressemblait pas autant à mon père, je pourrais croire que j'ai été adopté aussi !

Elle lâcha un rire amusé, parce que pour le coup, elle pouvait pas trop renier ses origine. Surtout que même au niveau du caractère, elle avait vraiment tout de son père, et de son frère aussi, et physiquement parlant, on les prenait souvent pour des jumelles avec sa sœur... donc il n'y avait aucun doute à avoir, ils étaient bien tous les enfants naturel Song... enfin sauf Olly, mais ça c'était une autre histoire. Dans tout les cas, il semblait peu probablement que les parents de ce gosse soient des extraterrestres, mais par contre, elle n'en dirait pas autant au sujet de cette fameuse chèvre là... c'était un peu étrange d'avoir une chèvre comme animal de compagnie, et en plus de lui parler comme ça... c'était pas courant dans le genre.

- Et bien c'est logique, pour mieux s'intégrer, ils doivent agir comme l'animal dont ils prennent l'apparence... elle mange les câbles et elle ne s'est jamais électrocuté ? C'est assez étrange...

C'est vrai que c'était assez dangereux, donc soit cette chèvre était une vrai chanceuse, soit il y avait un truc louche là dessous... dans tout les cas, ça ne semblait pas être le seul animal bizarre que le père de ce gamin avait, apparemment, il avait tout une ménagerie... il semblait vraiment bizarre ce gars là ! Et il lui sembla encore plus étrange quand le gamin commença à faire étalage de ses talents et de son intelligence... ceci dit, ça expliquait pas mal de choses, c'était un surdoué, ils étaient souvent un peu à la ramasse sur le reste, a niveau sociale et peut être que du coup il préférait la compagnie des animaux bizarre à celles des humains.

- Je crois que ton papa est ce qu'on appel un surdoué... peut être que ça pourrait faire de lui un extraterrestre... il faudrait faire quelques vérifications pour ça... est ce qu'il fait des choses étranges, genre, faire léviter des objets, ou est ce qu'il y a des phénomènes paranormaux qui se passent quand il est dans le coin ? Fluctuation de l'électricité ou choses du genre... ?

Elle était pas sur que ce gosse soit le mieux placé pour la renseigner, mais après tout, il semblait vraiment avoir envie d'entendre que son père était un extraterrestre, donc, elle voulait bien jouer un peu le jeu, même si elle n'était vraiment pas convaincue par tout ça...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : charles dyer – ivory parkinson – vedran zakharine – moira watkins – dieter carrow – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vael Moreau
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 544
Points RPs : 894
Date d'inscription : 07/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: mais rends moi mon gamin ! (swann&vael)   Sam 13 Oct - 1:16


Momentz - Gorillaz & De La Soul

Apollo était tellement déçu et il avait du mal à le cacher. Il faisait cette moue d’enfant qui venait d’apprendre que le Père-Noël n’existait pas. Lui, il n’y croyait plus, sa mère lui avait vendu la mèche l’année dernière. « Mon cul, c’pas le Père-Noël qui va te le ramener ton jouet, c’est ton père qui va devoir me donner l’argent pour que je le paie et c’est trop cher. Prend des oranges… ». Là son Père-Noël, c’était d’avoir été adopté par des extra-terrestre et voilà une deuxième blonde qui venait de lui ruiner ses rêves. Sa vie était pourrie.

« Ouais, les parents ça pue… » avait-il marmonné en haussant les épaules. Il soupirait avec déchirement. Bon, il en faisait des tonnes, mais il n’avait que huit ans et c’est vrai qu’il fallait voir ses parents, leur entourages et la grand-mère. Celle qui une fois lui a dit que de toutes façons son père ne voulait pas de lui. Elle avait fait un amalgame avec sa propre vie, ayant prit Apollo pour Vael. Ce dernier avait bien souffert derrière pour tenté de rattraper ça et l’expliquer à son fils. Non, jamais. Son fils, il l’a gardé, alors qu’il avait que dix huit ans, aucun avenir, accroc une nana qui ne voulait ni de lui, et surtout pas de l’enfant, juste de sa bouteille d'alcool. Qu’ils avaient prévus de le confier dès sa naissance, mais non, Vael n’avait pas pu. Il l’a gardé, un peu forcé car il voulait rattraper ce que son père avait fait mais au final, il faisait de son mieux pour lui et il l’aimait. Il l’avait désiré. Apollo avait quand même un petit sourire aux coin des lèvres. C’était toujours bon d’entendre, même aussi jeune qu’il n’était pas tout seul. C’est que c’était normal en quelques sortes. « J’aimerai bien avoir un frère ou une soeur n’empêche… » avait-il murmuré, comme un songe qui avait dépassé sa pensée. Il n’avait même pas l’air d’en avoir eu conscience, tournant la tête vers Swann, son minois si sérieux d’enfant aux mains de créatures venues d’ailleurs. Pour ça, aucun doute, c’était bien le fils de Vael, tout aussi perché.

L’hypothèse d’aliens sous l’apparence d’un animale avait intrigué Apollo. Il avait été un peu plus emballé, cherchant n’importe quel branche à laquelle se raccrocher. Spéculer sur les extra-terrestre, c’était marrant en plus. La petite tête blonde regardait la demoiselle comme si elle était le Messi. Il buvait ses paroles. Il secouait gravement la tête quand elle lui demandait si elle ne s’était jamais électrocuté cette pauvre chèvre. Il la verrait d’un autre oeil maintenant. C’est vrai que parfois elle avait l’air d’être super intelligente, alors qu’elle était bête comme un clou. Disons que le hasard avait l’air de trop bien faire les choses avec elle. Apollo lui parlait alors des autres animaux, surtout du poney-aveugle. Franchement, il ne comprendrait jamais son père. Il aimait bien les animaux, mais là… Vraiment ?!

Soudain, un éclair de génie, il avait fait le rapprochement entre la grande intelligence des aliens et celle de son père. Non, raté il était juste surdoué, s’il l’écoutait. Dans le fond, il savait bien que son père avait un truc pas net, mais rien d’extraordinaire. Il haussait les épaules quand l’adolescente lui posait des questions, dont fluctuation de l’électricité qu’il n’avait pas compris du tout. Faire leviter des objets oui, mais ça c’était pas une autre planète, c’était de la magie et c’était surtout un secret. Son père lui avait dit que si il en parlait à quelqu’un en dehors de sa famille, il ne deviendrait jamais sorcier. C’était petit, mais ça marchait. « Lâche l’affaire. » dit-il en citant une expression que Will disait tout le temps. « T’as raison, j’pense pas que mes parents soient des extra-ter-restreuh… » avait-il décortique le mot pour parvenir à le prononcer. « Je leur cherche des excuses, c’est plus drôle de se dire qu’ils pourraient venir d’une autre planète quand même… » dit-il avec un demi-sourire.

« Mais la chèvre ? Tu penses pas que c’est dangereux ? Tu sais des fois, elle me charge et me donne des coups quand je suis avec mon père sur le canapé devant un film à la télé, elle est genre super jalouse… Tu voudrais pas venir la voir pour l’étudier et me dire si c’est pas un monstre qui va tous nous manger le cerveau !!!? » dit-il comme super effrayé, les deux mains sur ses joues, bouches et yeux grands ouverts. Puis il reprit un air plus détendu, un petit sourire. « Non mais en vrai, tu pourrais même la prendre avec toi et la garder pour toujours, faire des expériences… Moi, elle m’emmerde et elle s’en prend tout le temps à moi. » pestait-il avec un soupir, accablé par sa triste situation, des parents pourris et martyrisé par une chèvre. Elle était drôle, mais quand même embêtante et envahissante. Puis lui aussi était jaloux de la chèvre.

acidbrain



_________________
« Non c'que j'arrive pas à prononcer, j’évites de le manger en général »
(Indian Palace)©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Swann Song
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 111
Points RPs : 211
Date d'inscription : 04/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: mais rends moi mon gamin ! (swann&vael)   Mar 16 Oct - 0:03

Oui, les parents ça craignait et vu qu'il n'avait ni frère ni sœur, il ne pouvait pas savoir que ça aussi parfois ça craignait... autant Swann s'entendait à merveille avec Olly qui était son grand frère, son modèle et une des personne dont elle était le plus proche, autant elle avait beaucoup plus de mal à s'entendre avec sa sœur. C'était assez paradoxal, parce qu'elles n'avaient que deux ans d'écart et donc, elles avaient grandit ensemble, mais le soucis, c'était qu'elles étaient diamétralement opposé. Une personne extérieur à leur famille dirait que Swann tenait principalement de son père, tandis que sa sœur elle, était le portrait craché de leur père. Mais c'était pas totalement vrai, elles avaient bien toutes les deux le caractère de leur mère, mais la différence, c'était que sa sœur avait toujours voulu être celle qui la rendrait fière, celle qui serait à sa hauteur, celle qui avait de l'ambition et qui allait devenir une personne aussi influente qu'elle... c'était comme si, déjà enfants, elles avaient été mises en compétition pour l'amour maternelle... sauf que Swann avait abandonné cette compétition il y avait bien longtemps, se contentant très bien de l'amour paternel et fraternel... elle n'était pas vraiment sur que sa mère l'aime, ou l'accepte telle qu'elle était vraiment, elle passait son temps à vouloir la changer, et quand on voulait changer les gens, c'était qu'on ne les aimait pas réellement... du moins, c'était comme ça qu'elle voyait les choses. Mais du coup, avoir des frères et sœurs, c'était cool, comme ça pouvait l'être moins... disons que c'était un peu comme toutes choses.

- Tu dis ça parce que tu n'en as pas... je passe mon temps à me disputer avec ma sœur, crois moi, elle est vraiment dur à supporter... et puis t'es jeune, rien empêche que tes parents fassent un autre enfant... tu en auras peut être un jour !

Elle afficha un grand sourire, vu ce qu'il lui avait raconté sur ses parents, c'était pas l'idée du siècle de faire un autre gosse, mais après tout, c'était pas à elle de juger, et puis au pire, ils n'étaient pas obligés d'en faire un autre ensemble... il pouvait aussi avoir des demi-frères et sœurs, ça revenait au même, techniquement Olly était son demi-frère, mais pour Swann, c'était comme s'il était son vrai frère... elle ne faisait pas la moindre différence. Enfin dans tout les cas, elle était persuadée que le père de ce gamin n'était pas un extraterrestre, mais ça ne voulait pas dire pour autant qu'il était normal... même si la normalité, c'était surfait, pour la plupart des gens, elle non plus n'était pas normale après tout ! Par contre la chèvre, elle était intéressante, le gosse avait fini par admettre que son père n'avait rien de bien spéciale, même si pour tenter de le rassurer un peu, elle avait posé quelques questions supplémentaires, parce qu'il avait l'air assez déçu... en même temps, c'était compréhensible, elle aussi elle aurait kiffé se faire adopter par des extraterrestres... même si dans le fond, elle aimait quand même sa vrai famille.

- J'admets que ce serais vraiment cool...

Elle fixa devant elle, les yeux un peu dans le vague, parce qu'elle s'imaginait face à un véritable extraterrestre... et pas face à Zven, parce que Zven, il n'arrêtait pas de lui dire qu'il n'en était pas un il lui cassait un peu son délire avec son histoire de magie là... c'était pas cool. Mais elle finit par se reprendre avant de dire :

- Je pense que si elle avait voulu te manger le cerveau, elle l'aurait sans doute déjà fait... mais je veux bien la voir et l'examiner, peut être qu'on trouvera des choses intéressantes à son sujet... et puis si vraiment c'est une race d'Alien dissimulé, je veux avoir la chance de la découvrir... tu pourras être mon assistant si tu veux !

Elle afficha un nouveau sourire, elle aimait bien l'idée, mais pour l'instant, il valait mieux pas qu'elle s'emballe, c'était peut être juste une chèvre tout ce qu'il y avait de plus normal... et le gosse voulait apparemment s'en débarrasser, comme s'il était jaloux... enfin apparemment, la jalousie était partagée... c'était presque mignon. Elle afficha un sourire en coin un peu moqueur avant de dire :

- Tu serais pas un peu jaloux de cette chèvre toi ? Enfin... si elle s'en prend à toi quand t'es avec ton père, ça veut dire que elle aussi est jalouse, donc vous avez au moins un point en commun !

Fallait voir le bon cotés des choses, et puis ça avait un cotés assez mignon tout ça, même si avoir une chèvre chez soit, c'était quand même bizarre... ça sentait super mauvais ces bestioles là quand même...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : charles dyer – ivory parkinson – vedran zakharine – moira watkins – dieter carrow – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vael Moreau
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 544
Points RPs : 894
Date d'inscription : 07/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: mais rends moi mon gamin ! (swann&vael)   Dim 28 Oct - 19:39


Momentz - Gorillaz & De La Soul

Bien sûr que non, il ne s’imaginait pas qu’un frère ou une soeur pouvait être aussi chiant que les parents. Il était trop jeune et pour l’instant, tout était mieux que ses parents à cette heure. Forcément, lui il s’en imaginait un avec qui il s’entendrait, qu’il s’occupera bien de lui et le protégerait. Parce que bien sûr, il en voulait un grand mais sachant bien que c’était impossible. Il avait le droit de rêver. Il levait la tête vers elle, la regardant de ses grands yeux bleu gris, à travers ses bouclettes sauvages et blondes. La bouche à l’envers, il n’était pas entièrement convaincu. Ou alors était-il déjà blasé de se dire que ce serait même pas la meilleure solution. Puis il allait devoir partager en plus. Non, c’était sûrement un mauvais plan finalement. Il soupirait quand elle disait qu’ils en feraient peut-être un autre. « J’crois pas. Ma mère veut plus que mon père le touche car elle veut pas qu’un deuxième truc comme moi lui déchire la chatte… » avait-il dit le plus naturellement du monde, citant juste sa mère. Juste après, Vael du expliquer à son fils comment on faisait les enfants. Ce fut une cata... Mais une cata... Au final, y’avait du vrai et du magique, c’était trop bizarre... Il soupirait à nouveau. « Je pense aussi qu’ils seraient très idiots d’en refaire un. Vu comment ils s’occupent de moi. Alors deux ! C’pas gagné… »

Il abandonnait l’idée à contre-coeur que son père ne soit pas un extra-terrestre – puis d’avoir un petit frère ou une petite soeur. Il aurait pu lui pardonner la façon dont il l’élevait. C’était cool. Mais tant pis. Il avait juste pas les parents du siècle. Un jour, il comprendrait qu’il n’était pas le seul et ça ira beaucoup mieux. Il y avait moyen de faire quelque chose avec la chèvre par contre. Surtout s’il pouvait s’en débarrasser au passage, il serait heureux. Il n’a pas vraiment quelque chose contre elle, mais c’est pas l’amour fou non-plus. Ils se battaient la place dans le coeur de leur père en plus, c’était emmerdant. Il était en compétition avec une chèvre ! En plus oui ça pue et ça ne bêle pas seulement… ça hurle aussi.

Il était enjoué quand il lui proposait d’être son assistant, alors il lui racontait tout sur elle. Il avait des info, il l’observait et vivait avec depuis si longtemps maintenant. Enfin, il se vengeait surtout, se plaignait et laisser vraiment entendre qu’il aimerait bien s’en passer. Swann se moquait gentiment de lui. Elle trouvait ça mignon, Apollo ne le voyait vraiment pas de cette manière, elle ne savait pas ce qu’il vivait. Victimisé par une chèvre. « Et alors ? » lui répondit-il avec indolence. « En quoi ça va me rendre heureux ?… C’est qu’une pétasse. » et il levait les yeux au ciel, se prenant pour un grand avec des problèmes difficiles. Il réfléchissait et s’agitait soudainement, lui tirant un peu sur la manche. « Mais elle fait sa loi, je te jure ! Elle le manipule ! Lui aussi, il se fait victimiser par elle d’abord ! » se défendit-il. Il était jaloux de cette chèvre parce qu’il était persuadé que Vael l’aimait plus que lui. Sa mère ne voulait pas de lui et s’en occupait par dépit, puis sa grand-mère… Heureusement qu’il y avait Will.

Soudain, on entendit quelqu’un beugler. Apollo se dressait comme un suricate en entendant son nom hurlé avec tellement de haine. Son père. Il était à l’autre bout du skatepark. « Merde, la capuche ! » avait-il oublié, c’est sûr qu’avec sa tignasse, il avait un gyrophare sur la tête. Vael s’énervait, parce qu’il avait eu peur. Il se rendait pas compte le gamin, l’angoisse de ne pas le trouver. Il avait fini par connaitre les endroits, ça allait plus vite, jusqu’au moment où il décide de partir en exploration pour trouver un autre endroit sympa. Tout seul... A son âge ! Non, il avait aucune idée de ses secondes qui passent et plus elle passent et moins il a espoir de le retrouver. Il n’arriverait pas à vivre avec ça.

Il arrivait vers lui. « Mais toi ! » grondé t-il le dent serré, le doigt autoritaire de sortie. « Je vais faire une perruque pour Naine-Folle avec ton scalpe ! » avait-il dit, fou de rage. Apollo se mit debout sur le banc et sautait derrière, se cachant derrière Swann. Il l’agrippait avec tellement de force, ses doigts s’enfonçant dans son vêtement. « Tu vois ! Naine-Folle, c’notre chèvre… Il veut faire une perruque avec mon scalpe ! » dit-il en faisant mine de pleurer, histoire de dramatiser la situation et faire passer son père pour un monstre. Il se vengeait un peu. M’enfin, c’était quand même pas rassurant. Il allait se prendre une de ces roustes en rentrant. Voire maintenant. Il savait pourtant que ça le mettait tellement en colère quand il fuguait comme ça, mais il ne pouvait pas s’en empêcher. Le fait de savoir qu’il finissait par le retrouver valait bien de se faire claquer ou incendié.

acidbrain



_________________
« Non c'que j'arrive pas à prononcer, j’évites de le manger en général »
(Indian Palace)©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Swann Song
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 111
Points RPs : 211
Date d'inscription : 04/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: mais rends moi mon gamin ! (swann&vael)   Lun 29 Oct - 19:18

C'était... violent comme paroles, Swann était presque choqué d'entendre un tel langage dans la bouche du plus jeune, mais le pire, c'est qu'elle était presque sur qu'il ne faisait que répéter ce qu'il avait entendu de la bouche de sa mère... et dire que sa mère à elle la reprenait chaque fois qu'elle lâchait un « merde » ou encore un « putain » en lui reprochant son manque flagrant de classe... manque qui était tout aussi flagrant dans sa manière de se tenir, dans son style vestimentaire et dans sa manière d'être apparemment... en bref, elle était pas assez féminine et précieuse pour sa mère, pas comme sa sœur en tout cas, mais elle avait l'habitude de ce genre de chose, c'était pas nouveau. Enfin du coup, entendre qu'une femme avait prononcé ces paroles là, devant son fils qui n'était qu'un gosse, c'était quand même un peu choquant et carrément dégueulasse en plus. Elle n'avait pas été ravis quand on lui avait expliqué comment en faisait les bébés, enfin les faire encore, ça allait, c'était pas franchement ce qui lui posait problème aujourd'hui, même si à l'époque ça lui plaisait pas beaucoup non plus... mais la suite, ça c'était carrément dégueue... et vu sous cet angle là, ça l'était encore plus. Elle esquissa une grimace en se disant qu'elle ne voulait jamais avoir d'enfants... ce qui ne serait probablement pas un problème de toute manière puisqu'elle avait eu quelques aventures avec des garçons, mais au final, ça ne l'emballait pas plus que ça... elle préférait de loin les extraterrestres.

- C'est dégueue... mais oui, je suppose que c'est pas plus mal...

Clairement, il ne fallait pas que ce couple là se reproduise plus, parce que déjà, ça n'avait pas l'air d'être les parents de l'année alors si ils faisaient en plus, plus de gosses, ce serait une catastrophe ! Mais ils finirent par changer de sujet pour en venir à la fameuse chèvre, dont le gosse était visiblement jaloux et apparemment l'animal lui rendait bien cette jalousie... C'était assez marrant de l'entendre en parler et effectivement, cette chèvre avait l'air quand même bien maligne pour un animal... c'était donc peut être possible qu'elle ne soit pas réellement une chèvre, mais elle ne pouvait pas l'affirmer vraiment, pas sans avoir vu l'animal et pas sans en savoir un peu plus. Elle secoua un peu la tête quand il ne comprit pas le sous entendus qu'elle avait fait sur le fait que la chèvre était aussi jalouse... c'était pourtant flagrant, ça voulait dire que son père lui accordait de l'attention à lui aussi, assez pour que l'animal se sente laissé pour compte.

- Et bien... ça veut dire que ton père t'accorde assez d'attention pour qu'elle soit jalouse... donc t'es pas totalement délaissé au final !

Elle haussa un peu les épaules, c'était logique, mais une logique qui devait échapper un peu à un gamin aussi jeune. Quoi qu'il en soit, elle allait ouvrir la bouche pour répondre au fait qu'apparemment le père se laissait lui aussi malmener par sa chèvre, mais un type se mit à beugler de l'autre cotés du skatepark et elle leva les yeux vers lui. Il avait un peu l'air d'un fou, et il fonçait droit sur eux... Elle écarquilla un peu les yeux, ayant l'impression d'avoir affaire à un fou, mais le gosse semblait lui très bien savoir à qui ils avaient affaire... le fameux père avec un peu de chance... qui avait plus l'être d'être un grand frère qu'autre chose... Le gosse avait sauté derrière le banc, se planquant derrière elle, l'attrapant avec force, elle se retrouva entre le père et le fils sans trop savoir quoi dire ou faire...

- Euh... salut... ?! Il a rien fait de mal, on était juste en train de discuter... alors peut être que le scalper, c'est un peu dur quand même, et puis... vous avez vraiment appeler votre chèvre « Naine-Folle » ?

Elle avait pas put s'empêcher de demander, parce que ça, c'était vraiment un peu dingue, c'était quoi ce nom au juste ? Ça aurait presque put sonner comme un nom d'extraterrestre... dans tout les cas, elle n'aimait pas trop cette situation, mais le gosse semblait vouloir se servir d'elle comme d'un bouclier et elle n'avait pas trop de moyen de s'échapper vu comment il la tenait...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: mais rends moi mon gamin ! (swann&vael)   

Revenir en haut Aller en bas
 
mais rends moi mon gamin ! (swann&vael)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gabriel Lawliet - Gentil & méchant ? Mais ce n'est qu'un enfant ... (100%)
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Londres Moldus :: Skatepark
-
Sauter vers: