RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
3035
POUFF.
3565
SERD.
2280
SERP.
4185

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria & Ludibaty (Theo & Leo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 Silver dollar, golden flame, I don't belong to anyone, but everybody knows my name [Jordan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Casey Carrigan
Fuck You
Fuck You

Messages : 116
Points RPs : 184
Date d'inscription : 04/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Silver dollar, golden flame, I don't belong to anyone, but everybody knows my name [Jordan]   Jeu 6 Sep - 21:57

Elle baissa les yeux sur les sacs. Sa mère la tuerait si elle le savait, mais il fallait arrêter de se foutre du monde, parce qu'elle les mettait même pas, elle savait même pas que c'était dans son armoire, alors stop la connerie. Elles avaient besoin d 'argent, d'autant plus vu que Landon était revenu pendant les vacances, et si sa mère ne s'en rendait pas compte à force d'être à droite à gauche, Casey , elle s'en rendait compte et elle n'avait aucune envie que ces trucs là, atroce au passage, pourrisse dans un coin. Bon, elle trichait un peu, parce qu'elle avait trouvé une espèce de veste énorme, toute poilu et bleu, digne d'un mac du coin, et elle l'avait gardé ... Avec un peu de chance, sa mère ne tomberait jamais dessus. Et quand bien même, elle ne se rendrait pas compte qu'elle lui avait volé des fringues pour les rendre au magasin. Tout n'était pas à elle, on lui avait offert parfois, mais si elle se débrouillait bien, même sans les tickets de caisse, il lui reprendrait ... Sinon, elle essaierait de les revendre ailleurs, elle n'y gagnerait pas autant, mais peu importe. Mais dans l'immédiat, elle comptait bien essayer une grande enseigne.

La jeune femme passa la porte en fonçant dedans, enfin pas vraiment, mais c'était tout comme, et vu comme la porte se referma derrière avec force, elle aurait peut-être dû la retenir comme une personne civilisée. « Vous pouvez pas avoir des portes automatiques comme tout le monde » commenta ça t'elle sans la moindre gêne avant de poser ses sacs sur le comptoir devant le pauvre type qui disparut derrière eux. Bon, clairement, elle aurait peut-être du éviter de fourrer ça dedans comme ça , mais elle avait du faire vite... Oh et puis merde, ils n'allaient pas la faire chier parce que c'était froissé si ? Casey savait qu'elle aurait mis la chance de son côté si elle avait été plus subtile, si elle avait plié les vêtements soigneusement, sauf qu'elle ne savait pas quand rentrerait sa mère, et elle avait voulu faire vite. Ça l'avait un peu emmerdé d'ailleurs, parce qu'elle avait beau être du genre à rentrer avec ses gros sabots, elle était pas conne, et ça compliquait un peu ses chances là. Surtout qu'en général, ce type là, il la regardait de travers quand elle venait alors bon ... Faut dire qu'elle avait encore piqué un t-shirt ultra large à son frère, c'était pas forcément le genre de la maison. Mais elle venait pas là pour faire la promo de sa garde-robe à elle non plus.

Avec un regard suspicieux, il regarda le ticket, lui ayant déjà repoussé vers elle, comme si le sac était contaminé, ce qui n'était pas dessus. Tant pis, elle se débrouillerait avec ça. Le vendeur, caissier, bref le type là, il finit par lui dire d'attendre et de partir en arrière boutique. Sans doute pour voir avec sa supérieur de combien il allait pouvoir l'arnaquer. Elle soupira et s'affala un peu sur le comptoir, avant de regarder autour d'elle. Elle n'était pas toute seule, enfin non, heureusement, vive la déchéance du magasin s'il n'y avait que des gens pour leur ramener des trucs. Non, et elle devait plus ou moins avoir son âge. Ses yeux glissèrent sur ses cheveux. Sympa. Même pour une fille à maman ou a papa, parce que bon les clients ici, à part elle, c'était pas vraiment sa tasse de thé. Casey détourna le regard, avant de les reposer sur elle. Se demandant presque si elle avait quelque chose sur la figure. « Je te dérange peut-être ? » demanda t'elle, en levant un sourcil, l'air blasé. Elle faisait pas peur non plus si ? L'idée lui tira une ombre de sourire. « Si t'aime pas ce que tu vois, tu peux regarder ailleurs tu sais » ajouta Casey en haussant les épaules, avant de se retourner vers le comptoir, ses doigts pianotant sur celui ci, en attendant que l'autre débile revienne, qu'elle voit ce avec quoi, elle allait encore devoir se trimballer.

_________________

You say Come over baby I think you're pretty I'm okay I'm not your baby If you think I'm pretty

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Jordan Zabini
Héritiers
Héritiers

Messages : 227
Points RPs : 569
Date d'inscription : 26/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Silver dollar, golden flame, I don't belong to anyone, but everybody knows my name [Jordan]   Ven 7 Sep - 21:51

Les vacances... techniquement c'était sensé être cool et vu que Jordan venait de passer ses BUSES elle était plutôt content de pouvoir faire un break et d'être en vacances, sauf que là... ben ça virait au cauchemars. Parce que sa mère avait décidée d'être sur son dos constamment et qu'elle lui avait constitué un planning... rien que ça, un foutue planning de vacances ! Et non, le programme n'était pas d'aller à la plage, de s'amuser, de voir des amis... non, le programme c'était de participer à des cocktail, chez des gens riches, influents, chiants au possible et de faire bonne impression en vu de plaire aux héritiers de bonnes familles... il y avait des sorciers dans le lot, des types qu'elle connaissait de Poudlard d'ailleurs, dont certains qui étaient vraiment des gros porcs... mais il y avait aussi des moldus, parce que sa mère n'était pas du genre à s'embarrasser avec ces histoires de sang, la famille Zabini était aussi influente dans le monde magique que dans le monde moldus. D'ailleurs ce soir, elle devait participer à un gala de charité avec sa mère, pour une association moldus, elle ne savait même pas ce pour quoi ils se battaient... et ça ne l'intéressait pas. Ça faisait que deux semaines qu'elle était rentrée et elle n'en pouvait déjà plus... la seule chose qui lui plaisait là dedans, c'était les après midi shopping... ça c'était une activité qui lui plaisait, mais avec sa mère, c'était juste invivable, parce qu'elle était bien trop exigeante. Tout ce qui lui plaisait, elle prétextait que c'était vulgaire, ou encore démodé et au final, elle finissait par ressembler à une mini copie de sa mère. C'était flatteur, sa mère était connu pour être une très belle femme, mais elle n'avait aucune envie d'avoir son style ! Et puis cette dernière lui avait imposé une coupe de cheveux stricte aussi, elle lui avait interdit la moindre couleur, pas de rose, pas de bleus, pas de vert... juste du brun, du blond ou du noir... des couleurs naturelles... c'était d'un chiant... et surtout, c'était pas elle !

Elle en avait marre, elle se tenait sur une sorte de podium, alors qu'une vendeuse était en train de lui faire quelques retouche sur la robe de cocktail super décolleté, super élégante, super cher et tout ce qui allait avec... et elle soufflait d'ennui. Sa mère l'avait laissé pour aller chez le coiffeur qui était au bout de la rue, elle était sensée la rejoindre un peu plus tard, mais vu qu'elle n'était pas là, elle en avait un peu profité dans la cabine d'essayage pour adopté un look arc-en-ciel, ce qui avait un peu surprit la vendeuse qui l'avait vu entrer dans la cabine avec un brun clair, presque blond, et qui l'avait vu ressortir avec ce mélange de couleurs... c'était un peu à l'encontre des règles, mais mince, la couleur lui manquait et puis elle se sentait frustrée de devoir retenir ses caractéristiques de métamorphomage. Alors quand cette fille avait poussé la porte de la boutique violemment, s'écrasant presque contre elle, qu'elle s'était dirigé avec son look grunge vers le comptoir, avec son air de roquet prêt à mordre... elle avait vu là une distraction. Elle avait commencé à l'observer, elle lui tournait le dos, c'était plutôt facile, mais elle avait l'air plutôt cool, c'était typiquement le genre de fille qu'elle aimait bien, et le genre à lui attirer des problèmes aussi... mais c'était plus fort qu'elle, elle s'était trop ennuyée ces derniers temps pour résister à l'envie d'étudier un peu plus cette fille. Elle avait continuée à la fixer quand elle s'était tournée vers elle, c'était pas très polie, mais elle s'en fichait... sauf que bien sur, la blonde ne voyait pas les choses sous le même angle... Elle fronça un peu les sourcils, ne comprenant pas vraiment la question avant de répondre :

- Pourquoi tu me dérangerais ?

C'est vrai ça... pourquoi ? Il n'y avait aucune raison, elle se tenait à plusieurs mètres d'elle et il n'y avait rien de déplaisant dans ce qu'elle voyait... elle fronça d'ailleurs un peu plus les sourcils en comprenant la méprise qu'il y avait eu. Elle lâcha un léger rire en comprenant, avant de dire :

- Ohh je vois... non, y a rien qui me déplaît au contraire, j'aime beaucoup ton style en fait...

Elle avait prit son regard insistant pour de la critique, ce qui n'en était pas du tout... enfin concrètement, elle aurait bien amélioré une ou deux choses dans son look, mais en général, cette fille avait quand même du style et une certaine prestance, assez pour capter son attention du moins.

- Désolée si tu l'as mal prit, mais quand j'aime pas ce que je vois, je regarde pas, c'est plus simple !

Mais quand elle aime bien, elle fixe avec insistance... ben oui, c'était logique en même temps, fallait pas être Einstein pour découvrir ça !

_________________

I shout, I swear, I get angry, I get scared, I fall, I break, I mess up, I make mistakes, but if you can't take me at my worst you don't deserve me at my best...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Casey Carrigan
Fuck You
Fuck You

Messages : 116
Points RPs : 184
Date d'inscription : 04/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Silver dollar, golden flame, I don't belong to anyone, but everybody knows my name [Jordan]   Sam 8 Sep - 21:10

Elle aurait pu tout aussi bien l'ignorer, ça ne l'aurait pas dérangé. Après tout, elle devait pas avoir le look pour l'endroit, et pas étonnant qu'une fille de bonne famille la regarde comme si elle était une extraterrestre. Elle en connaissait déjà une autre accro aux petits hommes verts, fallait pas en rajouter une autre merci bien. Mais entre lui adresser la parole ou attendre bien sagement et patiemment l'autre crétin derrière son comptoir qui allait encore mettre 3 heures à se décider sur la manière de l'entuber, le choix n'était pas bien compliqué. Ça l'occuperait bien 5 minutes. Et puis elle était assez surprenante la demoiselle, parce que vu ce qu'elle portait sur le dos et la boutique, ça ne devait pas être n'importe qui, mais ses cheveux dépareillés complètement avec le genre de personne qu'elle aurait imaginé ici. Elle aimait beaucoup. Elle avait déjà fait bleu et rose, mais multicolore comme ça, ça devait demander trop d'entretien. Non, déjà une couleur, ça demandait bien trop de temps alors là, Casey ne voulait même pas imaginer, elle n'aurait jamais la patience de devoir s'en occuper tout le temps. Elle avait mieux à faire, et elle préférait dépenser son argent dans des choses utiles et ne pas faire comme l'autre là à s'occuper constamment de sa garde robe. Non, s'il y a bien quelqu'un auquel, elle ne voulait jamais ressembler, c'était bien sa mère ...

La réponse de la jeune femme lui ft lever un sourcil, un peu surprise. Elle était du genre à tout prendre au mot celle là ? Enfin, au moins, ça voulait dire qu'elle ne la dérangeait pas, ce qui n'aurait rien changé de toute manière puisqu'elle ne comptait pas s'en aller juste pour donner satisfaction à une parfaite étrange de ne pas voir sa tête, bien au contraire, c'était le genre de chose qui la faisait plutôt rester. Mais elle était peut-être pas si inintéressante. La suite, lui tira un sourire intrigué, amusé même. Elle était sérieuse la bourgeoise là ? « Je dois reconnaître que c'est sans doute la meilleure technique. » répondit Casey, en hochant la tête, pour le coup, elle était on ne peut plus d'accord. Elle jeta un regard par dessus le comptoir, comme pour apercevoir si l'autre con allait revenir, mais rien, pas de mouvement sous la porte derrière Elle s'éloigna un peu jusqu'au bout de celui ci, un peu plus près de la jeune femme, avant de se poser dessus sans la moindre pression, ignorant complètement le regard réprobateur de la vendeuse.

« J'ai quand même un peu de mal à croire que tu aimes mon style quand je vois ce que t'as sur le dos » finit elle par dire, en grimaçant avant de passer sa main de la jeune femme à elle. « Pas le même monde tu vois » ajouta Casey en haussant les épaules. Elle s'en foutait, mais bon, ça l'étonnait quand même. « Par contre si on en est au compliment, je peux reconnaître que tes cheveux là, ils sont plutôt cool. » Elle n'avait pas besoin d'être désagréable non, elle aurait rien à y gagner et se prendre la tête pour rien, juste parce qu'elle avait les moyens celle là, ça n'aurait pas été très utile. Au contraire, se mettre bien avec les clients, ça pourrait servir sait on jamais et sinon, ça aurait au moins le mérite de la faire patienter un peu. Donc c'était pas perdu quoi. « La robe un peu moins, t'en montrerais moins, ça serait plus sexy » commenta t'elle, sans vraiment être critique, c'était juste son avis, un commentaire comme un autre. Ce n'était même pas fait pour être désagréable, quitte à avoir quelque chose à dire, autant dire ce qu'elle pensait, pourquoi, elle se serait gênée au final ?

_________________

You say Come over baby I think you're pretty I'm okay I'm not your baby If you think I'm pretty

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Jordan Zabini
Héritiers
Héritiers

Messages : 227
Points RPs : 569
Date d'inscription : 26/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Silver dollar, golden flame, I don't belong to anyone, but everybody knows my name [Jordan]   Lun 10 Sep - 0:50

Les gens avaient parfois des réactions étranges, elle en était bien consciente, mais là pour le coup, elle avait été surprise, parce qu'il n'y avait vraiment aucune raison pour que cette fille la dérange, elle avait le droit d'être dans ce magasin et si vraiment elle la dérangeait, Jordan était assez polis pour simplement l'ignorer. Si elle l'observait, c'était plutôt qu'au contraire, elle l'intriguait, et pour le coup c'était assez vrai. Elle avait un look intéressant, mais outre, c'était surtout son attitude qui lui plaisait bien, le petit air « je m'enfoutiste » mais accompagné d'un cotés renfrogné qui disait clairement qu'il valait mieux pas la faire chier. C'était le genre de personne qu'elle aimait bien, un peu comme Azenor, sauf que Azenor avait un look plus soigné que ça. Elle faisait probablement un peu plus attention à son image que cette fille qui semblait s'en foutre un peu et ça lui donnait un certain charme. Quoi qu'il en soit, elle ne savait pas trop si c'était une coutume moldus de fixer les gens qui dérangeait, mais chez les sorciers, ou du moins, pas chez elle. Elle avait donc répondu le plus naturellement et le plus directement qui soit, sans que ça lui pose le moindre problème. Elle accompagna même sa réponse d'un sourire, et visiblement elle avait dut donner la bonne réponse, parce que la blonde semblait approuver sa manière de voir les choses. Son sourire s'agrandit alors et elle l'observa alors qu'elle s'approchait et se hissait sur le comptoir de manière nonchalante. Elle semblait plutôt sympa passé la presque agression du début et Jordan s'ennuyait tellement ces derniers temps qu'elle ne rêvait que d'une conversation normal entre filles et si c'était en plus autour de la mode et des fringues, alors c'était parfait, elle prenait avec grand plaisir. Elle baissa les yeux vers la robe qu'elle avait sur le dos, c'est vrai que c'était carrément trop... mais c'était tout à fait le style de sa mère d'en faire des caisses et apparemment, elle devait faire de même. Elle releva alors les yeux vers la jeune fille en les levant un peu au ciel blasé en disant :

- Si ça peut te rassurer, je porte pas ça tout les jours, et d'ailleurs, c'est pas du tout mon style habituel... mais ma mère veut me traîner à ce gala de charité ce soir et j'ai pas vraiment eu mon mot à dire sur la tenue... comme pour le reste d'ailleurs...

Elle lâcha un soupir fatigué, parce que c'était pénible, elle avait l'impression d'être la poupée de sa mère depuis le début des vacances, elle avait l'impression de ne plus avoir son mot à dire sur rien du tout et de ne plus avoir de libre arbitre. Par contre la suite lui arracha un rire amusé, parce que la blonde n'avait pas la moindre idée à quel point elles n'étaient effectivement pas du même monde...

- Alors là, tu ne crois pas si bien dire...

Elle parlait du monde moldus/sorcier bien évidemment et sur le coup, ça ne lui était pas venu à l'esprit que la jeune fille elle puisse parler d'une histoire de classe sociale. Elle ne fit absolument pas le rapprochement, mais par contre elle afficha un grand sourire fier quand la jeune fille la complimenta sur ses cheveux. C'est vrai qu'elle s'était lâchée, elle allait devoir revenir à une couleur normale avant de retrouver sa mère, donc elle en profitait un peu avant, c'était normale. Et elle baissa de nouveau les yeux vers sa robe avant d'esquisser une grimace en disant :

- Je sais... et je suis bien d'accord aussi, mais ma mère veut à tout prix me trouver « un mari »... et elle n'arrête pas de répéter qu'il faut savoir mettre ses atouts en avant... personnellement je trouve que mes cheveux sont un bien meilleur atout, mais pas elle... Merci en tout cas !

Elle avait mimé les guillemets quand elle avait parlé de mari, en prenant un air blasé, parce que tout cela l'emmerdait au plus haut point... mais elle était plutôt contente des compliments sur ses cheveux. D'ailleurs elle en profita pour étudier un peu plus le look de la jeune fille avant de dire :

- De ton cotés, tu devrais songer à en montrer un peu plus... ton tee-shirt est bien trop grand, on dirait que tu essayes de te cache dedans, c'est dommage...

Si elle lui donnait des conseils en matière de mode, alors il n'y avait pas de raison que Jordan ne puisse pas faire de même... et puis c'était vrai, on aurait dit qu'elle portait un tee-shirt d'homme, du coup elle nageait un peu dedans, et c'était pas cool de se planquer comme ça, surtout quand on était jolie. Elle avait l'impression que le courant passait bien entre elles, alors pourquoi elle ne pourrait pas essayer de sympathiser un peu plus ? C'était d'enfin pouvoir parler d'autres choses que de son avenir qui était déjà tout tracé à la virgule près...

_________________

I shout, I swear, I get angry, I get scared, I fall, I break, I mess up, I make mistakes, but if you can't take me at my worst you don't deserve me at my best...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Casey Carrigan
Fuck You
Fuck You

Messages : 116
Points RPs : 184
Date d'inscription : 04/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Silver dollar, golden flame, I don't belong to anyone, but everybody knows my name [Jordan]   Mer 12 Sep - 9:29

Que ce soit son style habituel ou non, ça Casey ne pouvait pas le savoir, par contre elle était prête à la croire quand elle disait ne pas mettre ça tous les jours, parce que dans le genre discret ou pratique, c'était pas vraiment ça. Surtout pratique, non parce qu'elle devait avoir plus ou moins son âge non, donc être allée au lycée ou y être, et peu probable qu'elle ait mis ça sur son dos. Quoi qu'avec les riches on pouvait s'attendre à tous. La jeune femme leva un regard un peu blasé devant la suite, ça c'était des problèmes de bourgeois, oh non,pas encore un gala de charité, oh non qu'elle ennuie, j'ai trop d'argent et je dois en donner aux autres ... Heureusement que ses cheveux rattrapaient le tout parce que sinon elle ne se serait certainement pas attardé sur elle en premier lieu. Enfin, devoir porter ça, ça devait déjà être une punition en soi. Au moins, elle reconnaissait qu'elle ne venait pas du même monde, même si au final, Casey ne savait pas trop comment le prendre, c'était si amusant que ça ? A se demander si elle ne devait pas se vexer là.

Par contre ce fut à son tour de rire devant la suite. « Pardon, un mari ? Il est où le problème, t'as 40 ans en vrai, parce que si c'est le cas tu les fait pas. Ou alors tu fais parti de l'aristocratie ou une connerie du genre ? » demanda t'elle. Un mari ? A l'âge qu'elle avait ? C'était quoi ses gens encore. Casey jeta un coup d'oeil à son décolleté. Y avait atout et atout, les strip-teaseuses aussi avait des atout, elles n'étaient pas celles qu'on imaginait mariée en premier ... « Ouais, enfin atout, deviner les choses c'est quand même plus intéressant que les montrer » Elle n'était pas à moitié à poil, mais bon, le problème restait entier, c'était dommage d'avoir besoin de s'afficher autant. « Je suis assez d'accord » rajouta t'elle, pour confirmer les propos de la jeune femme. Ses cheveux étaient un bien meilleur atout , parce que c'était jolie de un et de deux parce que ça la sortait du lot, alors que des femmes avec des décolletés plongeants il y en avait des tas. Bon, c'était facile d'être critique pour quelque chose qu'elle ne mettait strictement jamais, mais à quoi bon, ça n'avait pas l'air confortable en plus. Elle qui bougeait souvent et ne faisait pas attention à tout,c'était un coup à se balader la poitrine à l'air sans s'en rendre compte. L'idée lui tira un sourire tellement c'était ridicule.

Sourire qui resta devant la suite. « Ah ouais ? » Elle sauta sur ses pieds, avant de tirer un peu dessus, et de le relâcher. « Au pire je pourrais l'enlever, mais je pense que je vais me faire jeter d'ici » ajouta t'elle, elle en aurait été capable si elle n'avait eu besoin d'attendre pour vendre toute sa marchandise , elle ne voulait pas se faire éjecter du magasin avant d'avoir son argent. « Par contre, clairement ... » Elle se dirigea vers la jeune femme, et se hissa un peu, pour ramener ses cheveux en avant, pas du tout gênée de la toucher alors qu'elle ne la connaissait même pas, c'était pas son genre de l'être Casey les plaça correctement devant, avant de reculer. « Ton atout c'est ça, la preuve, je t'aurais même pas regardé sinon, et si ta mère veux te trouver un mari, elle ferait mieux de jouer sur ce qui te démarque » lâcha t'elle, en jetant un oeil à la bonne femme qui travaillait sur la robe. Ça devait pas être sympa comme métier tiens, la couture ça serait jamais son truc, tout ce qui était minutieux non plus d'ailleurs.

_________________

You say Come over baby I think you're pretty I'm okay I'm not your baby If you think I'm pretty

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Jordan Zabini
Héritiers
Héritiers

Messages : 227
Points RPs : 569
Date d'inscription : 26/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Silver dollar, golden flame, I don't belong to anyone, but everybody knows my name [Jordan]   Jeu 13 Sep - 21:17

Quarante ans ? C'était vexant ça... elle avait l'air d'avoir quarante ans ? Non parce que si c'était le cas, il fallait qu'elle s'inquiète là... elle en était loin, elle avait à peine dix sept ans... mais son air indigné passa quand la blond continua en disant qu'elle ne les faisait pas. Ouf... c'était déjà ça, elle était prête à fausser compagnie à la couturière pour aller s'examiner devant un miroir en se demandant quel genre de potions elle allait devoir utiliser pour avoir l'air plus jeune... mais face à la suite, elle comprit où elle voulait en venir. C'est vrai que ça devait paraître étrange pour les personnes normal de vouloir se trouver un mari aussi jeune, mais dans sa famille c'était comme ça que les choses fonctionnait. Sa mère avait eu son premier mari à dix huit ans, et après ça, elle les avait bien enchaînés et pas un seul n'avait survécus d'ailleurs... elle lâcha un soupir de soulagement, accompagné d'un léger rire un peu tendu, c'était logique qu'elle ne comprenne pas, comme elle venait de le dire, elles ne venaient pas du même monde, et si c'était propre à la magie, puisqu'elle était persuadé que la blonde était une moldus, c'était aussi propre à la classe sociale apparemment. Même si elle se demandait ce qu'elle faisait dans une boutique aussi uppé si elle n'était pas riche non plus... mais techniquement elle faisait bien partie de l'aristocratie, une aristocratie sorcière, mais c'était sans doute pareil chez les moldus, puisque le gala dans lequel elle devait se rendre ce soir était moldus et plein de personnes faisant également partie de ce genre d'aristocratie. Elle afficha alors un léger sourire avant de répondre :

- C'est ça, enfin ma famille fait partie d'une longue lignée et la coutume pour les filles est de se trouver un mari rapidement, de bonne famille et riche de préférence et d'assurer ses devoirs... mais c'est pas forcément quelque chose qui m'emballe plus que ça. En fait, c'est surtout ma mère qui y tient, elle voudrait que je fasse tout comme elle, mais c'est d'un chiant...

Elle avait levé les yeux au ciel, prenant un ton blasé, lâchant ça sans faire attention à son langage, d'ailleurs si sa l'avait entendu, aucun doute qu'elle aurait eu le droit à des remontrances. Mais elle reporta rapidement son attention sur la blonde avant de dire :

- Mais j'ai vraiment pas l'air d'avoir quarante hein... ? Parce que j'ai que dix sept ans donc bon...

C'était demandé de manière assez innocente et sur un ton un peu flippé aussi parce que c'était pas agréable d'entendre dire qu'elle pouvait avoir l'air d'une femme aussi vielle que sa mère alors qu'elle n'avait que dix sept ans. Elle suivit le regard de la blonde sur le décolleté plongeant de la robe, elle n'avait pas tord, mais encore une fois c'était pas son choix et elle n'avait pas vraiment eu son mot à dire. Par contre elle semblait d'accord sur le fait que ses cheveux restait son meilleur atout... elle l'aimait bien, même si le reste constituait quand même un atout aussi... elle n'avait pas que QUE de jolies cheveux, le reste aussi était jolie. Elle s'était alors permise aussi de faire un commentaire sur la tenue de la jeune fille, après tout, c'était donnant donnant, si elle pouvait aussi lui être utile, pourquoi est ce qu'elle se retiendrait. Elle afficha un sourire quand elle parla de le retirer et elle secoua un peu la tête avant d'ajouter :

- Tu peux le retirer et t'en trouver un autre à la place, je suis sur que tu peux trouver mieux ici !

C'était encore une fois dit de manière innocente, elle pouvait lui dénicher un haut classe et qui la mettrait bien plus en valeur en moins de cinq minutes si elle voulait... mais pour l'instant elle ne pouvait pas trop bouger. Elle fut un peu surprise mais se laissa faire quand la blonde lui ramena ses cheveux devant, avant d'afficher une moue un peu sceptique en disant :

- J'espère bien que ce n'est pas mon seul atout quand même... mais ma mère n'aime pas, avec elle faut que je me contente de couleurs « normales »... selon elle, ça ne cadre pas avec le standing de notre famille... mais je trouve sa manière de voir les choses vraiment ennuyeuse...

Encore une fois, elle leva les yeux au ciel, blasé avant que son regard ne se porte sur un haut, qui était sur un mannequin, une sorte de top cintré qui était de couleur bleu et elle le pointa du doigt avant de dire :

- Celui là ! C'est celui là que tu devrais essayer à la place de ton tee-shirt trop grand !

Elle était formelle, il était fait pour la blonde et elle était persuadé qu'il lui irait à merveille, elle avait plus qu'à l'essayer pour confirmer son intuition !

_________________

I shout, I swear, I get angry, I get scared, I fall, I break, I mess up, I make mistakes, but if you can't take me at my worst you don't deserve me at my best...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Casey Carrigan
Fuck You
Fuck You

Messages : 116
Points RPs : 184
Date d'inscription : 04/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Silver dollar, golden flame, I don't belong to anyone, but everybody knows my name [Jordan]   Ven 14 Sep - 14:54

Casey avait l'impression de retourner en cours d'histoire, genre au moyen age au moins. Non, parce que c'était pas une coutume d'obliger une fille de … bon, pas de 40 clairement, c'était qu'une façon de parler, mais jeune en tout cas, à déjà penser à se marier. Non, ce n'était pas une coutume, c'était une punition, un crime même tiens tant qu'à faire . Et elle ne parlait même pas des conditions, c'était d'un cliché, de bonne famille et riche … C'est con qu'il ne doive pas en plus être beau, histoire de compléter la rechercher du prince charmant. « J'imagine bien. Enfin non, et tant mieux. Mais j'avoue que dans le genre chiant, ça atteint un certain niveau » répliqua t'elle en la regardant avec pitié. C'était du délire cette histoire là. « A ta place, j'enverrais tout valser » C'était dit sur un ton détaché, parce que c'est pas comme si elle avait grand chose à envoyer valser … Quoi qu'elle aurait pu, elle pourrait bientôt, mais elle ne le ferait sûrement pas non plus, pas tant qu'il y aurait Landon dans la balance. Quoi que ça lui arrivait d'en rêver. Tout balancer, et se barrer aux états unis, ça la tentait tellement …

La suite la fit secouer la tête, amusé. « Non, non du tout, c'est juste que pour penser mariage, faut avoir plus que ton âge normalement. Et du mien aussi » Parce qu'au final,elle avait vu juste, elle avait plutôt le même âge. Elle ne s'attendait pas à ce qu'elle la prenne au sérieux sur une phrase de ce genre. Comme quoi, toutes les filles de la haute n'était pas que des pestes, c'était intéressant ; et elle l'a surpris d'autant plus ensuite. Encore une fois, elle l'avait pris au sérieux, parce que quand elle parlait d'enlever son haut, elle voulait dire là, au milieu du magasin, pas dans une cabine hein … Elle en aurait été capable, pour le délire, parce que ça ne lui posait pas de problème, mais elle savait que c'était pas trop le genre de la maison, et si elle voulait repartir avec un peu de pognon, fallait pas qu'elle déconne trop tôt non plus. Finalement, Casey s'était contenté de se rapprocher pour admirer ses cheveux d'un peu plus près et les mettre davantage en avant. « Non, c'est sans doute pas ton seul atout » répliqua t'elle en secouant la tête. « Tu es jolie, mais c'est ce qui te différencie vraiment, je vais pas m'arrêter sur toutes les jolies filles dans la rue par exemple, mais tes cheveux attirent l'attention, donc là, ça marcherait » Oui, il y avait trop de monde dans le coin, et même les gens beaux pouvaient disparaître dans la masse, mais avec des cheveux pareils, impossible.

« ça ne cadre peut-être pas avec le standing de ta famille, mais ça va mettre un moment à partir, je n'ai jamais vu une couleur aussi bien fait, on croirait presque que c'est ta vraie couleur » ajouta t'elle, en faisant glisser une mèche entre ses doigts, avant de se reculer pour de bon. Elle avait du rager sa mère en la voyant sortir du coiffeur si ça ne lui plaisait pas. Casey tourna la tête en direction de ce qu'elle lui avait indiqué, posa les yeux sur le haut en question, avant de revenir vers la jeune femme, levant un sourcil blasé. « Je suis désolée de te décevoir, mais je m'habille pas dans ce genre de magasin moi » Elle secoua la tête, de un, elle n'avait pas les moyens et de deux, c'était pas son style. Alors ouais, c'était peut-être jolie comme ça, mais elle se voyait mal le mettre sur son dos. « En plus, si le vendeur là-bas revient, il va croire que j'essaye de le voler, donc bon » Elle eut un sourire en coin , quoi que ça semblait marrant,elle le voyait bien s'affoler ce connard, puisqu'il savait qu'elle n'avait pas les moyens. « Enfin t'aurais pu me choisir pire, je reconnais, au moins, ça me ferait pas jouer les chaudasses » rajouta t'elle. C'était un peu forcé le trait, parce que oui, le décolleté était de trop clairement, mais au moins le reste de la robe était long, c'était déjà ça. Clairement le genre de robe que sa mère à elle aurait choisi.

_________________

You say Come over baby I think you're pretty I'm okay I'm not your baby If you think I'm pretty

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Jordan Zabini
Héritiers
Héritiers

Messages : 227
Points RPs : 569
Date d'inscription : 26/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Silver dollar, golden flame, I don't belong to anyone, but everybody knows my name [Jordan]   Dim 16 Sep - 15:40

Elle aimerait bien pouvoir tout envoyer valser... Blaise l'avait fait lui, mais c'était plus facile pour lui, leur mère lui cédait tout, elle avait beau être en colère après lui et être déçu, il restait son fils prodigue, son héritier et elle continuait à l'aimer quoi qu'il arrive... alors que de son cotés, Jordan n'était pas bien sur que ce serait son cas si jamais elle devait avouer à sa mère qu'elle n'était pas intéressée par les garçons et qu'elle ne comptait pas se marier... donc voilà, c'était une possibilité certes, mais pas vraiment pour elle. Si sa mère lui tournait le dos, elle se retrouverais sans rien, et elle serait bien incapable de survivre sans rien. Elle n'était même pas sur que son frère la soutienne pour le coup, pas vu la manière dont ils étaient en froid et dont ils s'étaient quitté la dernière fois qu'ils s'étaient vu... elle n'était même pas sur de manquer à Blaise... et c'était assez dur à envisager... parce que lui, il lui manquait. Donc non, elle ne pouvait pas tout envoyer valser, même si elle aurait bien aimé que les choses soient aussi simple et cette fille avait une vision des choses très naïve, c'était presque mignon... mais juste impossible à réaliser. Elle esquissa un léger sourire, un peu désolé avant de répondre :

- J'aimerais que les choses soient aussi simple...

Mais ce n'était pas le cas et il n'y avait rien à y faire. C'était comme ça, elle était coincé avec les idées de sa mère et à moins de faire changer cette dernière d'avis, de réussir à lui faire accepté que tout cela n'était pas son truc, elle n'avait aucun autre recours... et elle ne pensait vraiment pas pouvoir faire changer sa mère d'avis un jour... Elle haussa un peu les épaules, comme pour chasser ce sujet, et se concentra plutôt sur cette histoire d'age qui la perturbait un peu, parce qu'elle avait aucune envie qu'on croit qu'elle avait quarante ans... c'était limite glauque là, surtout qu'elle n'en avait que dix sept, c'était même pas la majorité du cotés moldus... et apparemment, c'était aussi l'age de son interlocutrice. Et cette dernière c'était plutôt bien rattrapée, lui faisant lâcher un soupir de soulagement... elle préférait ça... parce que oui, clairement, dix sept ans, c'était jeune pour penser au mariage et elle était parfaitement d'accord, surtout qu'avant de penser au mariage, elle avait plutôt tendance à penser à l'amour... ben oui, elle était une adolescente et peut être qu'elle regardait un peu trop de films pour adolescentes... du coup c'était le genre de chose qui l'intriguait et qu'elle aurait bien aimé pouvoir connaître... Mais visiblement, ce n'était pas avec un garçon qu'elle pourrait connaître ce genre de sentiment là, ce qui posait quelque peu problème dans les plans établis par sa mère... Elle avait été un peu surprise devant la suite, elle ressentait pas vraiment un malaise, mais c'était étrange, c'était une sorte de frisson, elle savait juste pas trop si c'était agréable ou non... un peu entre les deux dans un sens. Elle tourna légèrement la tête, vers la blonde qui s'était rapproché pour examiner ses cheveux et afficha un sourire en disant :

- T'es jolie aussi... c'est pour ça que je te regardais tout à l'heure...

Ça lui avait un peu échappé, elle aurait aimé dire un truc un peu plus brillant, mais la blonde la perturbait un peu là tout de suite... elle était trop proche et elle lui faisait des compliments... et d'ailleurs elle aurait peut être dut s'éloigner, c'était pas vraiment une bonne chose qu'elle puisse voir ses cheveux comme ça, parce que c'était la magie qui était responsable, sa magie, son dons, mais ça restait quelque chose de magique que les moldus ne devait pas connaître... sauf que voilà, il avait suffit qu'elle fasse quelques compliment pour que Jordan perde le contrôle... et au lieu de rouge bêtement comme n'importe quelle adolescente l'aurait fait... c'est ses cheveux qui étaient tout à coup devenus rouges vifs. Elle ne s'en était même pas rendu compte, ça avait été inconscient, du coup elle continua comme si de rien était, portant son attention sur le haut qu'elle avait désigné à la blonde.

- Oh... et bien je pense qu'il reverra son jugement si je lui dit que tu es avec moi et puis... il se trouve que ma mère m'a laissé sa carte de crédit... donc s'il te plaît tu peux l'avoir !

Elle afficha un grand sourire, secouant un peu la tête, c'est à ce moment qu'une mèche rouge lui passa dans le le champs de vision et qu'elle se rendit compte que ses cheveux avaient changés de couleurs. Elle attrapa la mèche, la plaçant devant ses yeux avant de paniquer un peu :

- Bordel de merde...

OK, ça c'était carrément pas classe du tout, encore une fois... si sa mère l'avait entendu... mais elle était pas là et Jordan se tenait debout, dans une boutique moldus, avec les cheveux qui changeaient tout seuls de couleurs... ça c'était la merde ! Elle plaqua ses mains sur sa tête, consciente que ça n'allait pas cacher grand chose, et elle recula un peu, voulant aller se réfugier dans la cabine d'essayage, mais elle oublia un peu la couturière et le fait qu'elle retouchait la robe qui justement était trop longue... elle se prit les pieds dedans et chuta lourdement en arrière sur le sol...

_________________

I shout, I swear, I get angry, I get scared, I fall, I break, I mess up, I make mistakes, but if you can't take me at my worst you don't deserve me at my best...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Casey Carrigan
Fuck You
Fuck You

Messages : 116
Points RPs : 184
Date d'inscription : 04/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Silver dollar, golden flame, I don't belong to anyone, but everybody knows my name [Jordan]   Dim 16 Sep - 17:11

Casey avait fini par quitter le haut des yeux, c'était jolie oui, mais pas du tout ce qu'elle aurait mis sur le dos. Sur le moment, elle avait laissé échapper un rire, parce qu'elle était bien gentille cette fille, mais il n'était pas non plus idiot le vendeur … puis un soupir amusé. Ok, elle faisait dans la charité maintenant en plus. Mais ce n'est pas ce qui la gênait, elle avait de la fierté certes, mais pour de l'argent, elle était prête à le mettre de côté sans trop de difficulté, la fierté ce n'était pas ce qui mettait de la nourriture sur la table et vu ce que sa mère dépensait pour des conneries et le peu qu'elle gagnait en ce moment... Elle pouvait bien accepter et venir le revendre... Et non, elle n'allait pas commencer à se demander pourquoi mademoiselle princesse ici présente voulait lui faire ce genre de cadeau, peut-être parce qu'elle la trouvait jolie ou qu'elle la sortait un peu de son monde de la haute. Peu importe, elle n'était pas du genre à refuser ce genre de choses. Une part d'elle, avait aussi envie de lui dire de faire attention, parce qu'à annoncer haut et fort qu'elle avait la carte bancaire de maman, c'était un coup à la voir disparaître … Mais quand ses yeux se posèrent à nouveau sur la jeune femme, ses paroles restèrent coincés dans sa gorge. C'était difficile de lui couper la chique, mais là, elle avait réussi et pas qu'un peu.

Casey la regarda avec des yeux ronds,pendant quelques secondes, sans comprendre. Et vu la réaction en face, elle n'était pas la seule à être surprise. Ok ok … Elle commençait à réfléchir à nouveau, la surprise passée, mais les choses tournèrent à nouveau de manière étrange, et en la voyant se ramasser , elle revint enfin complètement à elle. La bonne femme par contre, ne comprenait pas vraiment ce qu'il venait de se passer. « Vous avez aucun sens du service ! Allez chercher une trousse de soin ou votre patron , parce qu'elle pourrait vous foutre un procès au cul » Elle n'en avait aucune idée si c'était vrai ou non , mais elle voulait juste la faire sortir avant qu'elle ne voit le détail qui avait changé chez sa cliente … Et entendre le mot procès l'avait fait partir avec une efficacité impressionnante. Elle contourna rapidement l'espèce de pupitre , et tendis sa main à la star du jour. « Vous êtes partout ma parole … putain » souffla t'elle, à croire que toute la population londonienne était soudain devenue magicienne … enfin sorcière... c'était pareil là ! « Tu peux revenir à ta couleur précédente » demanda t'elle, avec sérieux , avec empressement aussi. « Non parce qu'à cause de votre université à la con, y a déjà bien assez de rumeurs dans le coin » Beaucoup trop. Et elle ne voulait pas qu'on décide soudain de refaire un remake de Salem ici …

Cela dit, la couleur était sublime … c'est fou ce qu'ils pouvaient faire avec la magie. Elle en était un peu jalouse. Ses yeux quittèrent ses cheveux pour l'aider à se relever. « Je me disais bien que même chez les coiffeurs de luxe on ne pouvait pas arriver à un résultat pareil .. . » commenta t'elle, en soupirant. Des sorciers partout, Val et Noa, et maintenant même les parfaites étrangères se relevaient être de ce monde là … « Et je pensais pas à ça quand je disais qu'on était pas du même monde » rajouta Casey, blasé au possible. Elle se recula une fois, la jeune femme remise sur pied. Elle avait été impressionnée par la chute, et sans le choc de ses cheveux, elle l'aurait sûrement était davantage. « Tu vas bien ... ? » demanda t'elle, finalement, se rendant compte qu'elle n'avait toujours pas son prénom, en croisant les bras. Ça devait sûrement aller, elle devait bien avoir une potion magique, ou une formule pour se soigner si jamais non ? Quoi que vu la robe, elle se demandait où elle avait bien pu cacher sa baguette … D'ailleurs pourquoi venir ici, ils n'avaient pas des fringues de luxe chez les sorciers ? Faudrait qu'elle pose la question à son frère tiens. Même si reposer sa curiosité sur un seul garçon de 12 ans, ça n'allait pas lui apporter tant de réponse ...

_________________

You say Come over baby I think you're pretty I'm okay I'm not your baby If you think I'm pretty

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Jordan Zabini
Héritiers
Héritiers

Messages : 227
Points RPs : 569
Date d'inscription : 26/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Silver dollar, golden flame, I don't belong to anyone, but everybody knows my name [Jordan]   Mar 18 Sep - 11:39

Elle ne n'avait pas vraiment vu venir ça, c'était la première fois que ça lui arrivait, elle contrôlait son pouvoir en général, elle s'amusait avec depuis qu'elle était gamine mais là... peut être que c'était le fait de se brider, peut être que l'interdiction de sa mère d'utiliser son pouvoir à volonté et de pouvoir faire ce qu'elle voulait avec l'avait en quelque sorte détraqué. C'était comme si il demandait à sortir, sans en avoir le droit, et qu'il insistait en allant jusqu'à se servir du moindre prétexte pour se manifesté. Un peu plus tôt, dans la cabine d'essayage, ses cheveux avaient changés un peu instinctivement, elle n'avait pas eu à trop y pensé, c'était arrivé, mais c'était arrivé en privé, dans une cabine, même si le changement avait un peu attiré le regard quand elle était sortis, c'était pas grand chose, rien de bien grave, mais là... ça avait changé devant tout le monde, par chance, le vendeur était dans l'arrière boutique, la couturière était focalisée sur ses pieds et la seule cliente était en train d'admirer le haut qu'elle se proposait de lui payer avec la carte bleu de sa mère. Heureusement que le magasin n'était pas bondé de monde, sinon ça aurait put être plus catastrophique, même si le regard que la blonde porta sur elle en tournant la tête, lui sembla quand même assez catastrophique. Assez pour la faire réagir de manière vive, elle avait lâché un juron avant de chercher à s'enfuir, sauf qu'elle avait un peu oublié cette foutue robe trop longue et qu'elle s'était prit les pieds dedans... la chute avait été brutale, déjà elle portait des talons haut, en plus elle était debout sur une sorte de petit podium surélevé pour faciliter le travail à la couturière et donc elle était tombé d'assez haut... heureusement qu'elle avait u minimum de rembourrage au niveau des fesses pour amortir un peu la chute... Mais c'était pas plaisant pour autant... elle avait lâché un petit cri durant la chute, avant que ça ne se transforme en plainte une fois par terre. C'était vraiment idiot cette histoire, tout ça parce que sa mère lui interdisait de jouer avec son pouvoir de métamorphomage... mais le pire, c'était qu'elle risquait gros elle risquait de dévoiler le secret magique !

Elle avait gardé les mains sur sa tête, sachant que ça ne cachait pas grand chose au final, le rouge était bien trop flamboyant pour que ça puisse réellement dissimuler quoi que ce soit... mais si au moins ça pouvait atténuer un peu l'effet... elle se sentait bête, parce que ça ne lui était jamais arrivé et qu'à cause de ça, la blonde allait sûrement devoir se faire oublietté... ça ne devait pas être très agréable comme truc... mais contre toute attente, elle entendit la blonde râler après la couturière, ce qui était étonnant, parce qu'elle s'attendait surtout à l'entendre crier au monstre, à la magie ou quelque chose dans le genre... Elle avait gardé la tête baissé, mais elle la releva en entendant la voix de la blonde plus proche, elle remarqua qu'elle lui tendait la main, et fronça les sourcils... comment ça ils étaient partout ? Mais son regard se fit plus compréhensif quand elle parla de leur université... elle attrapa alors sa main, pour se hisser à nouveau sur ses pieds en disant :

- Tu... comment tu sais ? Tu es aussi...

Non, elle avait dit « votre » université, elle ne se comprenait pas dedans, donc elle ne devait pas en faire partie, mais elle savait... c'était pas forcément étonnant, il y avait des nés moldus à Poudlard, donc forcément, leurs familles savaient et certains mettaient même des amis au courant malgré l'interdiction... Elle secoua un peu la tête, essayant de se reprendre, de se concentrer en disant :

- Je sais pas, c'est la première fois que ça me fait ça, en général, je contrôle très bien mais là... je crois que je ne m'en sers pas assez et du coup je perd un peu le contrôle...

C'était plus apaisant déjà de se dire qu'elle n'avait pas besoin de mentir ou de se cacher avec la blonde, mais ça ne changeait rien au stresse qu'elle ressentait actuellement et qui parasitait littéralement son pouvoir. Elle tenta de se concentrer un peu, sentant qu'elle reprenait peu à peu le dessus et quand elle rouvrit les yeux, elle rattrapa une mèche pour voir un mélange de bleu et de vert et elle poussa un soupir de soulagement.

- Moi si... enfin un peu, c'est pour ça que ça m'a fait rire sur le coup, parce que c'est vrai que vu sous cet angle, on est vraiment pas du même monde, mais je ne pensais que tu savais... ceci dit, vu la bourde que je viens de faire, c'est pas plus mal, sinon tu aurais dut être oublietté...

Elle sen voulait un peu, et elle se sentait mal. Et pour couronner le tout, elle avait un peu mal au cul, d'ailleurs elle se pencha pour vérifier que tout était bien en place en faisant une grimace avant de dire :

- C'est un peu douloureux, mais je devrais m'en remettre...

La couturière revint alors avec le patron de la boutique, ce dernier se précipita vers Jordan pour lui demander comment ça allait, et mal à l'aise, elle en profita pour se dérober un peu, disant que ça allait mais qu'il valait mieux qu'elle leur laisse la robe pour les retouches et qu'elle repasse plus tard... elle ne voulait pas risquer de perdre à nouveau le contrôle... elle se dirigea alors vers la cabine pour retirer la robe et enfiler ses vêtements normaux, en ressortant, elle donna la robe à la couturière avant de se diriger vers la caisse mais à la dernière minute elle pointa son doigt sur le mannequin qui portait le haut qu'elle avait dit à la blonde d'essayer et elle indiqua :

- Je voudrais ce haut aussi !

Elle était convaincue qu'il lui irait bien, et puis elle lui avait dit qu'elle avait la carte de sa mère, surtout qu'elle l'avait couverte, donc elle lui devait bien ça...

_________________

I shout, I swear, I get angry, I get scared, I fall, I break, I mess up, I make mistakes, but if you can't take me at my worst you don't deserve me at my best...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Silver dollar, golden flame, I don't belong to anyone, but everybody knows my name [Jordan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Silver dollar, golden flame, I don't belong to anyone, but everybody knows my name [Jordan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» carry the sun in a golden cup, the moon in a silver bag.
» D'apres les experts Haiti recevra 1 centime sur chaque dollar
» Zimbabwe Issues Half-Billion Dollar Bill
» Golden Demon: Games Day
» U.S. dollar destruction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Londres Moldus
-
Sauter vers: