RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
000
POUFF.
000
SERD.
000
SERP.
000

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria (Theo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 Where does everybody go when they go ? Feat. Charles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Theo
Vos Liens :
Informations Importantes :
Isaiah Reagan
Ordre
Ordre

Messages : 1304
Points RPs : 2033
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Where does everybody go when they go ? Feat. Charles   Dim 19 Aoû - 18:26

La phase de recherche était terminée depuis quelques semaines maintenant, ils avaient put sauver quelques personnes coincés sous les décombres, mais c'était trop peu, la plupart étaient morts... ce qui avait au moins permis à quelques familles d'avoir des réponses et de pouvoir enterrer et pleurer dignement leurs proches. Tout cela n'avait rien de très joyeux, depuis que les travaux avaient commencés tout le monde était concentré, tout le monde était focalisé, mais les gens ne parlaient pas beaucoup et c'était triste à mourir. Il n'aimait pas cette ambiance, et oui, il avait bien conscience de ce qu'il s'était passé ici, parce qu'il y avait été, mais s'apitoyer sur son sort pendant des semaines et ne pas décrocher un mot de la journée en restant focalisé sur un travail déjà pénible et compliqué, c'était vraiment beaucoup lui demander pour le coup. Il avait beaucoup de mal à ne pas se mettre à rire tout seul quand une connerie lui traversait l'esprit, et parfois il se surprenait à pouffer un peu, et il croisait le regard outré et plein de reproche d'un autre volontaire... et il rougissait bêtement avant de baisser les yeux et de reprendre son travail. Il avait envie d'aider, c'était pour ça qu'il s'était porté volontaire, mais dans ces conditions là, c'était franchement la pire chose qui soit. Les gens avaient besoin de se détendre, de rire un peu, de recommencer à vivre. Et oui, ils se tenaient sur des ruines, sous lesquels il y avait probablement encore des dizaines de cadavres... mais ce qui était fait, était fait et rien de ce qu'il feront maintenant n'allait changer ça. Il avait bien essayé de détendre un peu l'atmosphère, de lancer la discussion avec une ou deux personnes, mais à chaque fois il s'était heurter à des murs... il aurait aimé qu'un de ses amis soit là avec lui pour l'aider, mais Marcus n'était pas vraiment du genre à se salir les mains, Miles était en attente de la pleine lune, et les autres travaillaient... du coup il était tout seul.

Du moins, c'était ce qu'il pensait jusqu'à ce qu'il voit un flash qui attira son attention. Il y avait des journaliste sur place, ils n'avaient pas arrêté de venir depuis l'attaque, pour prendre des photos, écrire des articles, après les articles sur l'attaque, sur les recherches, maintenant ils couvraient les travaux de reconstruction... c'était un peu stupide de les voir là, à prendre des photos, pendant qu'ils travaillaient, pendant que tout le monde semblait en plein désespoir. Izzy avait beau être un journaliste dans l'âme, il n'approuvait pas ce genre de choses, et il trouvait ça idiot. Il secoua un peu la tête en poussant un soupir blasé avant de détourner les yeux, s'apprêtant à se remettre au travail quand il remarqua alors une silhouette familière qui semblait poser de son plein gré pour les journalistes... Il fronça un peu les sourcils, trouvant cette scène un peu surréaliste, mais en se rendant compte de qui il s'agissait, il ne put se retenir d'afficher un petit sourire en coin. Il se rapprocha alors du blond en question, qui semblait accorder plus d'attention aux photographes qu'au travail, qui ne semblait pas l'avoir remarquer non plus et il lui lança d'un ton amusé :

- Et moi qui me disais que c'était d'un ennui mortel dans le coin... qui aurait cru qu'on aurait le droit à la visite d'une super star... t'es là pour un shooting photo ou pour filer un coup de main ?

Bon peut être que sa blague sur le cotés « mortel » du lieu et de la situation était déplacé, au moins autant que la présence de Charles qui semblait être là juste pour se montrer, plus que pour aider... mais merde, ça faisait des jours qu'il trimait sans pouvoir parler et rire un peu, fallait bien qu'il se rattrape un minimum. Il afficha un sourire avant de faire un petit coucou au photographe et d'ajouter à l'intention du blond :

- Laisse moi deviner, c'est bon pour ton image que les gens te voient aider la communauté et t'impliquer dans une tragédie ?

Il connaissait les combine, il était en seconde année de journalisme, il savait très bien comment ça fonctionnait les histoires d'images pour les personnes connus. Mais pour le coup, Charles n'avait pas l'air très naturel et s'il continuait à poser comme ça, ça allait se voir que c'était monté de toute pièce, et si ça se voyait son image en prendrait un coup au lieu d'être améliorée...

_________________
    What about us ? This is who we are, this is what we've got, no, this is not our Paradise. But it’s all we want, and all that we’re fighting for, though it’s not paradise... •

    Récompenses:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – dieter carrow – ivory parkinson – moira watkins – vedran zakharine – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 120
Points RPs : 197
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Where does everybody go when they go ? Feat. Charles   Lun 20 Aoû - 2:08


After the Show - Roadtrip

Là, devant l'objectifs, le regard ailleurs et un peu cerné par une nuit courte et une soirée alcoolisée la veille, la plume à papote qui grattait la feuille comme le bruit d’une interminable trotteuse, je me demandais vraiment ce que je foutais là… Je veux rentrer chez moi, s’il vous plait. Maman a fait des cinnamonroll en plus. Elle fait les meilleurs du monde. Encore un flash, Charles ferma les yeux en reculant, la tête qui finissait par lui tourner. C’était celui de trop. Il se pinçait l’arrête du nez et clignait des yeux pour réussir à lentement les ouvrir. « Rrrho… » avait-il commencé à feuler. Il était fatigué en ce moment, et là ça commençait à l’agacer. Il soufflait. Son agent qui n’était jamais loin lui demandait de faire attention à son attitude, c’est pas parce que les journalistes ne prenaient pas de photo qu’il ne le voyait pas souffler. Charles roula des yeux et lui lançait un regard un peu assassin, se tournant vers le journaliste pour qu’il répète sa question en demandant au photographe d’arrêter de le bombarder un moment. Charles avait fini par lancer un regard desespéré à son agent qui était venu finir l’interview, venant tendre une bouteille d’eau à Charles.

Il prit la bouteille, tournant le dos au journaliste en s’éloignant un petit peu. Il attendait son agent. « Hey dis… Je vais vraiment devoir déplacer des briques ? T’étais vraiment sérieux ? C’pas une blague genre ? » demandait discrètement Charles. « Oui Charlie, tu vas faire un effort et participer. » et le jeune-homme fronçait de nouveau les sourcils.

Il m’en avait parlé y’a un moment, de faire une apparition sur les ruines et me joindre aux bénévoles. J’ai dis oui, car rien que de m’en parler ça me barbait déjà. Franchement, déplacer des choses, risquer de se salir, faire un effort et se concentrer sur de simple débris à dégager... pfff. Et si on retrouve encore des corps hein !? brrr… Soit, j’avais pas envie mais j’ai dis okay pour qu’il me lâche. T’façons, j’avais pas trop le choix je crois. C’était important pour mon image de marque. Les Pies de Montrose se sentent concernés… Ouais, youpi. Bien sûr mais pourquoi est-ce que c’est moi qui doit y aller ? Vous savez ce qu’ils m’ont répondu ? Parce que je suis le plus beau. Je crois que je me suis encore fait avoir sur ce coup là. Enfin, je pensais pas que j’allais vraiment devoir le faire. J’espérais que c’était deux trois photos et que je me balade au milieu des ruines une demi-heure en saluant les gens qui transpirent et je rentrais. On n’en parle plus. Et dire que je m’en suis rappelé que ce matin.Il était coincé.

« On va faire une petite séance de photo, si tu peux genre porter un rocher à bout de bras. »
Charles hocha la tête docile et ramassait un gros cailloux mais qui tenait dans sa main, à ses pieds.
« Euh non un plus gros… Te paies pas ma tête »
« Mais c’est lourd… »
« Et ce que tu as c’est ridicule… T’es là pour faire avancer les choses, pas caillasser les bénévoles... »
« Et pourquoi j’utilise pas ma baguette ? »
« Pour dire que tu t’investis tellement que tu peux le faire sans baguette. Tu arrêtes Charles. Tu vas me faire le plaisir d’aller prendre le rocher là-bas et poser pour les photos. »
Le blond grogna et prit sur lui pour pas avoir l’air trop contrarié puis s’exécutait pour les photos, mais son sourire était un peu figé. Il sentait le regard insistant de son agent et tentait de ne pas avoir la rétine qui brulent avec l’autre qui le bombardait. Il adorait plaire, être au centre de l’intérêt, cela ne l’empêchait pas de trouver ça un peu fatiguant par moment. Ce qui était surtout fatiguant c’est de faire ceci, faire ce-là, pas dire ça, ni ceci... Y’a trop de règles qui me dépasse dans cette célébrité, j’avoue.

Soudain un miracle. Isaiah. Charles était content de le voir, il tombait à pic. Son sourire était déjà beaucoup plus sincère et l’agent fit signe au photographe de vite prendre une photo des deux. De quoi illustrer qu’il était réellement concerné, mêlé aux étudiants. Charles avait même pas capter le jeu de mot un peu lugubre, mais cela l’aurait sûrement fait rire si on lui avait expliqué. Il hochait ensuite la tête quand Isaiah demandait si tout ça c’était pour son image. Il avait visé juste. « Arrête… J’aurais aimé que ce soit juste un shooting, mais d’après ce que j’ai compris je vais devoir aider… » soupira Charles tout bas. « Je sais même pas ce qu’il faut faire. » continuait-il de chuchoter, n’oubliant pas un sourire ou deux pour les photos, finissant par lâcher le rocher. Il était lourd et il avait oublié qu’il le tenait. Il faillit écraser les pieds de l’étudiant au passage. Il grimaça un oups mais il y avait plus de peur que de mal, pas besoin de culpabiliser plus longtemps. Il s’épousseta les bras, le torse et les mains et réarrangeait sa coiffure. « Sauve moi et amène moi loin d'eux, je t’en prie... » lui dit-il avec détresse, regardant son agent qui était entrain de discuter avec le photographe si on devrait pas prendre la photo avec un autre décor en arrière-plan.

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Theo
Vos Liens :
Informations Importantes :
Isaiah Reagan
Ordre
Ordre

Messages : 1304
Points RPs : 2033
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Where does everybody go when they go ? Feat. Charles   Mar 21 Aoû - 0:24

C'était bien la dernière personne qu'il s'était attendu à voir sur les ruines d'Owlin, parce que Charles n'était même pas étudiant ici, il venait de temps en temps, il l'avait déjà croisé dans le coin, mais il n'y étudiait pas. Il avait déjà sa carrière dans le Quidditch et même s'il y avait été étudiant, il était pas vraiment du genre à vouloir venir en aide bénévolement, du moins pas quand cela impliquait de se salir un peu les mains. Le blond l'avait toujours fait un peu rire avec ses airs de princesses il avait un peu l'impression de voir le cliché de la reine du lycée américain qu'on voyait dans les films pour adolescentes... le genre de films dont Izzy était fan, mais bon, il évitait de trop le crier sur les toits, déjà que certaines personnes avaient tendance à dire qu'il était trop niais et trop romantique, mention spécial à un faux blondinet sadique qui traumatisait les gens avec des lapins... si en plus il admettait qu'il était fan de films pour ados et de comédies romantiques, il perdrait toute crédibilité. Mais pour l'heure, il avait juste besoin de se changer un peu les idées, parce que lui, il avait rien contre l'idée de travailler et d'aider, mais l'ambiance dans le coin était vraiment pesante et ça il avait vraiment du mal. Charles n'avait pas parut outré ou même choqué par ses paroles, il était même pas sur qu'il ai comprit, comme il n'était pas sur que le blond ai vraiment saisit ce qu'il s'était passé ici... il était là sur la demande de son agent apparemment, pour une question d'image, et il n'avait pas imaginé qu'il devrait se salir les mains. Le brun n'était pas choqué, et il n'allait pas être outré parce qu'un type qui n'étudiait pas ici ne se sentait pas spécialement concerné, c'était pas une obligation et chacun gérait les choses comme il le voulait et le pouvait. Il se contenta de rire devant le ton plaintif de Charles avant de dire :

- Y a pas grand chose à faire t'inquiète, pour l'instant il faut surtout débarrasser le terrain des décombres, réussir à tout retirer pour qu'ils puissent ensuite reconstruire, mais t'as le droit d'utiliser ta baguette tu sais, ce sera plus rapide et sûrement moins pénible...

Il le regardait, un air amusé, alors qu'il tenait encore son rocher comme s'il essayait de démonter à quel point il était fort... Izzy aurait bien été incapable d'aider s'il avait fallut débarrasser à main du, vu comment il était taillé... c'était pas les muscles qui l'étouffaient. Par contre il n'avait pas prévu qe le blond lâcherait son rocher comme ça d'un coup juste devant lui. Il dut faire un bond en arrière pour éviter de se le prendre sur les pieds en disant :

- Woow, doucement vieux, je crois qu'il y a eu assez de morts dans le coin, j'ai pas prévu que mon heure était sensée arriver aujourd'hui moi...

C'était plus amusé qu'autre chose, et il ne se gêna pas pour rire un quand le blond lui demanda littéralement de le sauver et de l'emmener loin d'ici... ça c'était digne d'un film romantique, sauf qu'il n'y avait rien de romantique là dedans, Charles cherchait juste un moyen d'échapper à ses obligations... il jeta un coup d’œil aux journalistes, et à l'agent du blond, réfléchissant un peu à ce qui pourrait les faire partir d'ici ou encore ce qui pourrait permettre à Charles d'arrêter cette mascarade... il esquissa un sourire en coin avant de dire :

- J'ai peut être une idée... pourquoi tu devrais être le seul à travailler ? Tu devrais leur dire que tu es tellement impliqué que tu veux les voir travailler aussi, que quitte à ce qu'ils soient là, ils devraient eux aussi apporter leur aide... je suis quasiment sur qu'ils mettront pas longtemps à décamper après ça !

Parce que les journalistes qui étaient présents étaient des vautours, c'était ceux de la gazette du sorcier, et de sorcière hebdo, des pros des potins en tout genre, pas de vrais journalistes du point de vu du brun, et il était bien partant du coup pour aider le blond à les tourner un peu en ridicule. Surtout que ça pour le coup, ça lui donnerait vraiment une bonne image et ça lui permettrait de réellement faire croire qu'il était impliqué.

- Ton agent aussi d'ailleurs, il est là à rien faire, c'est pas terrible comme image ça, faut qu'il donne de sa personne aussi, sinon les gens vont vraiment croire que tout ça c'est du chiqué !

Ça l'était, mais bon Charles était sympa comme mec, il avait pas envie de lui attirer des ennuis, par contre les autres, il s'en fichait un peu, et il avait envie de les voir galérer un peu aussi, c'était de bonne guerre après tout !

_________________
    What about us ? This is who we are, this is what we've got, no, this is not our Paradise. But it’s all we want, and all that we’re fighting for, though it’s not paradise... •

    Récompenses:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – dieter carrow – ivory parkinson – moira watkins – vedran zakharine – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 120
Points RPs : 197
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Where does everybody go when they go ? Feat. Charles   Ven 24 Aoû - 12:24


After the Show - Roadtrip

Charles lui répondit seulement d’une grimace pour dire qu’il ne trouvait pas ça drôle sa réflexion sur ce morceau de sol en béton qu’il tenait dans ses bras. Bien sûr qu’il pouvait utiliser sa baguette, mais ce serait tellement moins drôle pour les photos. Il aimait bien les shooting en général, mais pas quand déjà de base la sortie, le décor et les poses l’emmerdaient royalement. Il préférait même pas en rajouter et raconter son malheur d’être ainsi traité, pire qu’un elfe de maison car cette créature aurait elle aussi utilisé une baguette. « C’pour montrer comme je suis costaud… » dit-il d’un air blasé et sans conviction. « Ce serait tellement plus simple de me faire lever un cailloux avec ma baguette et être torse-nu, ça reviendrait au même et je serais tellement plus à mon avantage, m’enfin… » dit-il très sérieux, comme s’il ne comprenait pas du tout les manoeuvres de son agent.

Le blond lâcha le morceau de débris, il en avait marre, puis regardant un peu la fourmilière de photographe et autre outils humains de communication, il oubliait déjà de se concentrer sur ce qu’il tenait. Il était incapable de faire deux choses à la fois. Deuxième grimace mais pour s’excuser de sa maladresse. Charles n’en pouvait plus, il avait besoin d’aide et il n’avait qu’Isaiah dans l’immédiat pour l’aider. Il n’avait pas forcément envie de lui être redevable, mais il n’avait pas le choix, enfin si et il en fit un. Tant pis s’il lui en devrait une en échange.

L’étudiant se mit à rire et Charles fronça les sourcils. Ce n’était pas drôle, la situation était critique. « Surtout pourquoi juste, je devrais travailler déjà… » l’avait-il reprit en roulant des yeux en même temps que le brun parlait. Il se concentrait après sur la suite de ses paroles, plissant légèrement les yeux pour essayer de comprendre aussi vite qu’Isaiah parlait et n’oublier aucun élément en route. Ce n’était pas gagné. Il resta un moment silencieux et regardait son agent par automatisme quand Izzy en fit de même en parlant de lui. Charles ne savait pas. « Mais… Mais comment tu veux que je fasses ça moi ? Tu pouvais pas seulement m’amener à l’autre bout des ruines, qu’on soit tranquilles ? Je sais que je suis beau, mais je suis pas comédien. J’attrape des souaffles et je suis doué que pour ça. Et briller par ma beauté. » râlait le joueur, ne comprenant pas à quel point l’étudiant pensait à son image avec cette idée.

Il se tournait vers les journalistes, puis vers Izzy et encore les journalistes, se grattant la tête pour lentement se retourner vers le brun. « Tu me rattrapes si je me foire… » lui dit-il soudainement en le pointant du doigt. Il allait essayé. « Charlie ! » l’appela son agent. Le jeune-homme souffla et se retourna avec un sourire de façade.
« Ouais, on va y aller ? hein ! » enchaîna le blond, il tenait une perche.
« Ou ça ? »
« Bah aider… Les ruines tout ça tu sais… On perd un peu de temps là non ? On devrait s’y mettre. C’pour ça que tu m’as amené ici non ? » fit-il très sérieusement.
Son agent resta interdit et perplexe, jaugeant le joueur. Il n’avait pas du tout le même discours il y a peu. L’homme jeta un rapide coup d’oeil suspicieux à Isaiah un peu plus loin. Il ne préférait pas savoir et invita alors Charles à s’y mettre. « Et toi ? On s’investi pour de vrai ou pas ? Je me disais qu’ils pourraient croire que tout ça c’est du pipeau, parce que au final, t’es venu pourquoi toi ? Juste me regarder prendre de belle photo et travailler gratuitement ? » dit-il, sûr de lui. Il ne comprenait pas d’où lui venait ce talent soudain, sûrement dans le fait qu’il en avait un peu ras-le-bol de son agent. Plus le temps passait et plus Charles se demandait s’il ne le prenait pas pour un con parfois. « Tu vas m’aider hein !? Tu sais, ça me tiens à coeur j’aimerais vraiment que tu te sentes aussi investi que moi. » avait-il balancé un peu plus fort pour que les journalistes puisse l’entendre.

Son agent lui fit signe de parler moins fort, l’air si mal à l'aise et disait qu’il aurait bien aimé aidé mais il le perdit dans tout un tas d’excuses de réunion, rendez-vous à prévoir avec la presse pour le prochain match, tout en reculant et regardant sa montre, si pressé tout à coup. « Et vous ? Y’a personne qui veut venir ramasser des cailloux, en profiter pour faire deux trois photo de mon corps sous l’effort ? Et accessoirement aider les étudiants et les professeurs d’Owlin. » parlait-il au journaliste. Oh bah c’est dingue, pas tous en même temps. Il est vraiment trop malin Izzy. « Allez, plus on est de fou, plus on rit ! Puisque vous êtes là, autant en profiter... non ?  » jouait-il ses beau-garçons si sympa et cool, celui qui vendait, un rôle qu’il connaissait à la perfection par contre. « Je vous signerai même des autographes sur des débris, gravé dans la pierre… »  bon là, il en faisait trop, mais au final le résultat était le même, ils avaient tous quelque chose à faire.

Charles secoua un peu la tête. On le critiquait sur son égoïsme et sa difficulté à donner son aide ou faire le moindre effort, mais les gens n’étaient pas forcément mieux. Il retourna et passa devant Isaiah, un clin d’oeil pour le remercier, continuant de marcher droit devant lui, sans vraiment de but. Ce qu’il voulait, c’est être un peu plus loin, tranquille dans son coin et personne pour le voir ne rien faire. Les mains derrière la tête, il marchait d’un pas lent, se demandant bien comment il allait s’occuper au moins une demi-heure avant de pouvoir partir. Puis ses yeux se posèrent sur le carnage. Il ne s’était pas aventuré aussi loin la dernière fois qu’il était passé pour constater. Il sentit un frisson lui parcourir l’échine. Il reconnaissait le carrelage des couloirs de l’université sous la poussière. C’était tellement bizarre…

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Theo
Vos Liens :
Informations Importantes :
Isaiah Reagan
Ordre
Ordre

Messages : 1304
Points RPs : 2033
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Where does everybody go when they go ? Feat. Charles   Ven 24 Aoû - 18:16

C'était débile cette histoire... depuis quand les sorciers se souciaient ils d'être costauds ? C'était pas utile pour eux, ils ne faisaient quasiment jamais rien de leurs propres mains... ils leur fallait toujours leur baguette, sinon ils n'étaient pas bien bon à grand chose. C'était pas pour rien que les sorciers en général étaient loin d'être des top modèles, les efforts physiques, c'était pas trop leur truc... mais bon il faut croire que Charles devait être assez attirant pour que ça leur donne plus d'idées à ce sujet. C'est vrai qu'il était pas mal dans le genre playboy, presque trop beau pour être vrai... c'était pas trop le genre d'Izzy, il le trouvait mignon, mais on allait pas se mentir, tout était dans le physique avec lui et il manquait un peu d’authenticité, autrement dit, de défauts. Ceci dit, il était sympa, c'était un gars cool avec qui il s'entendait bien, donc il était prêt à lui filer un petit coup de main, même si sur le coup, il avait aussi été prêt à se foutre un peu de lui. Il pouffa de rire à la réponse du blond, quand ce dernier lui expliqua ce que les photographes voulaient de lui... c'était tellement ridicule, qui allait vraiment se soucier de savoir à quel point Charles était costaud alors qu'il se tenait sur les ruine de l'université magique où étaient morts des dizaines d'étudiants... ? Plus de gens qu'il ne l'imaginait dans un premier temps... oui, après réflexion, c'est vrai que la nature humaine était quelque peu... étrange parfois et ça pourrait marcher, mais... est ce que ça le devait pour autant ? C'était pas une si bonne image que ça, non seulement véhiculé par Charles, mais transmise par ces parasites qui ne faisaient que transformer le lieu du drame en publicité... c'était assez injuste d'une certaine manière et même pour le blond qui était utilisé là dedans. Il secoua alors un peu la tête, se reprenant avant de répondra à sa question en affichant un air un peu perplexe :

- Euh... pour aider ? Montrer que tu te sens un peu concerné ? Que tu aurais put perdre des amis toi aussi dans ce massacre... ?

Il y avait plein de raisons pour lesquels il pourrait venir aider, mais il aurait fallut qu'il décide de le faire de son propre chef, pas qu'il y soit contraint et forcé juste pour une histoire d'image. Et d'ailleurs, cette histoire gavait un peu Izzy qui trouvait pas ça très juste... mais c'était pas après Charles qu'il était énervé, plus après la personne qui tirait les ficelles derrière. Il avait alors suggéré à ce dernier de mettre son agent au travail, et même les photographes d'ailleurs, de les prendre un peu au piège, devant témoins, leur faisant bien comprendre que les gens étaient ici pour travailler et qu'ils devaient alors eux aussi mettre du leur... mais pour être franc, il n'était pas sur que Charles allait réussir. Il lui posa une main compatissante sur l'épaule quand le blond se plaignit de pas être doué pour la comédie, qu'il était trop beau et qu'il ne savait que briller...

- Ta vie est tellement dur...

C'était du pure sarcasme, et un peu de moquerie aussi, c'était pas cool, mais il y pouvait rien, parfois Charles allait tellement loin, qu'il n'arrivait pas à s'empêcher de rire de lui. Et puis malgré tout, il l'aidait quand même. Parce que son image allait clairement prendre un coup de boost, quand tout le monde parlerait de Charles, comme celui qui avait mit les journalistes et même son agent au travail, de ce joueur de quidditch qui était tellement impliqué qu'il avait décidé que tout le monde devait participer... aucun doute qu'il allait devenir encore plus populaire, surtout auprès des jeunes. Mais encore fallait il qu'il ne loupe pas son coup. Le brun hocha la tête positivement en affichant un grand sourire quand il lui demanda s'il allait le rattraper si jamais il se loupait et le laissa faire. Il fit un pas en arrière, s'effaçant un peu, observant ce que ça donnait et Charles s'en sortait pas si mal... il adressa un grand sourire à l'agent quand ce dernier lui lança un regard suspect, ne cachant même pas son implication là dedans... après tout, c'était mérité ! Il observa l'échange, et son regard passa sur les journalistes qui n'en manquaient pas une miettes... les plumes à papotes s'affolaient et ils semblaient tous un peu surprit... preuve que ça fonctionnait. Izzy fini par croiser les bras sur son torse, alors que l'agent se dérobait et que Charles s'adressait alors aux journalistes. Ces derniers suivirent le même exemple que l'agent... c'était désolant, et voilà pourquoi le brun refusait de bosser plus tard pour un seul de ces torchons ! Il valait mieux que ça ! Il secoua un peu la tête, avant de suivre le blond, sortant un paquet de clope, il avait mérité une petite pause...

- Heey, attends ! T'en veux une ?

Il lui tendit son paquet, au cas où, mais il n'était pas sur que ce soit le truc du blond. Quoi qu'il en soit, il alluma la sienne avant d'afficher un léger sourire en disant :

- Pour quelqu'un qui se disait pas bon en comédie, c'était carrément bien ! Crois moi, tu vas vraiment gagner des points avec ça... et si tu veux mon avis, tu devrais songer à changer d'Agent... ce type se sert de toi et je suis pas sur qu'il juge très bien tes intérêts...

Parce que le faire venir ici pour parader, c'était juste stupide comme truc ! D'ailleurs, aucune autre célébrité, à part Potter et ses amis, mais de toute manière, ils étaient déjà partout eux, n'était venu dans le coin pour parader devant des photographes... et il y avait une bonne raison à ça.

_________________
    What about us ? This is who we are, this is what we've got, no, this is not our Paradise. But it’s all we want, and all that we’re fighting for, though it’s not paradise... •

    Récompenses:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – dieter carrow – ivory parkinson – moira watkins – vedran zakharine – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 120
Points RPs : 197
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Where does everybody go when they go ? Feat. Charles   Ven 24 Aoû - 20:06


After the Show - Roadtrip

Charles n’avait rien ajouté aux raisons pour lesquelles il aurait pu aider. Non pas qu’il n’en avait pas envie, enfin il n’en avait pas vraiment envie non-plus. Disons qu’il ne voyait pas en quoi aller se salir les mains dans un endroit délabré allait vraiment les aider et les soutenir. Il les aidait déjà. La preuve, il avait sortit Alena par exemple. Il préférait passer du temps avec eux et leur changer les idées que de devoir trainer ici. C’était un peu morbide en plus.

Charles s’était plaint qu’il ne savait pas si bien que ça jouer la comédie, il était déjà si beau c’était un lourd travail. « Merci de le reconnaitre… » dit-il, se pensant réellement compris par l’autre étudiant, n’ayant pas vu son sarcasme, trop obnubilé par sa propre personne. Tout ce qu’il avait saisi, c’est qu’il le plaignait. « Tout les jours être beau, c’est pas facile… » dit-il pensant qu’il ne le répéterait jamais assez. Bon, il était temps qu’il se lance et il s’en sortit tellement bien. C’est qu’il y avait prit goût et avait compris ce qu’Izzy cherchait en faisant ça aussi. C’est risible de les voir fuir, même s’il aurait fait de même à leur place. Il avait beau passer ses journées à se regarder devant un miroir, il ne se voyait pas vraiment au final.

Il avait ensuite tracé son chemin pour s’éloigner un peu et avoir vraiment l’impression de quitter ce stress constant. De comment il devait se tenir, ce qu’il devait faire, ce qu’il devait dire, … Il aimait cette vie, mais c’était beaucoup plus fatiguant qu’on ne le pensait, surtout pour quelqu’un d’aussi simple d’esprit que Charles. Il avait beaucoup trop de chose à penser et devait constamment réfléchir ce qui n’était pas son fort. C’était aussi pour ça qu’il se laissait un peu trop facilement balader par son agent, s’il pouvait réfléchir pour lui ça l’arrangeait. Une simple histoire de flemme et qu’à défaut de comprendre quelque chose, il lui faisait confiance.

Il avait posé un peu son regard sur l’état désastreux d’Owlin et les paroles d’Isaiah lui revenaient, ces étudiants qui avaient risqué leur vie, ceux qui étaient morts. Cela aurait pu être des amis à lui. Heureusement, il n’avait eu aucune perte à essuyer après cet horrible accident. La mort était quelque chose qui échappait totalement à Charles. C’était tellement dur pour lui de l’admettre, beaucoup trop triste. Il préférait ne pas y penser. Il eut un frisson et ce poids sur le coeur quand il reconnaissait des éléments qu’il avait mainte fois vu quand il passait ici. Izzy l’avait fait sursauter en arrivant à côté de lui, tendant son paquet de cigarette. Charles souffla et refusa d’un signe de tête poli. Il ne fumait pas et ne tenait pas l’alcool donc buvait peu ce qui faisait de lui quelqu’un d’assez sage. Il prenait soin de lui, que ce soit pour être aussi plaisant à regarder que d’être en bonne condition pour le Quidditch. Une chance pour sa mère, elle n’avait pas trop à s’inquiéter à ce niveau là.

Charles lui sourit quand il le complimentait pour sa performance. « Ouais, j’ai trouvé aussi que j’ai été excellent. C’était marrant…» quant à son agent. « Hm, je sais… Non mais c’était bien parti. Il disait que c’était pour une histoire de nourrir l’image de ce mec parfait, cool et bon à marier et casser cette soit disant image trop égocentrique et narcissique qui ressortirait de mes interviews. J’vois pas pourquoi ? Si je suis beau, pourquoi ne pas le dire ?! pfff… Mais moi, ce qui m’avait convaincu et même si j’ai surtout dit oui pour qu’il me lâche, c’est que ça pouvait toucher mes fans et ils pourraient se sentir l’envie de s’investir aussi. Je trouvais ça cool de véhiculer un message. » même s’il ne savait pas exactement lequel. « D’où les photo beau-gosse tu vois ? Même si je doute que de porter des morceaux d’université fasse vraiment sorcier le plus sexy du mois. ». Il haussait les épaules. « Moi je laisse gérer, je comprends rien. Tout ce que je veux, c’est qu’on m’adule… Enfin...» dit-il avec un temps de réflexion, regardant en l’air. « Un truc comme ça… Je veux juste être le plus beau et le plus cool quoi. » se reprit-il en hochant la tête pour se le confirmer lui-même, un sourire si innocent sur le visage. Il s’y croyait vraiment mais sans penser ou faire de mal et surtout avec simplicité. « Genre quand les filles hurlent et s’évanouissent sous l’émotion de leur admiration quand elles me voient... » dit-il avec ce petit mouvement de tête qui traduisait un plaisir non-feint.

Il se frottait soudainement les mains et sortit sa baguette. « Vas y… Je vais aider. Ça me coûtera rien. » dit-il subitement, sincèrement prêt à donner un petit coup de main. « Je dois faire quoi alors ? Je déplaces les débris, mais… où ? »

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Theo
Vos Liens :
Informations Importantes :
Isaiah Reagan
Ordre
Ordre

Messages : 1304
Points RPs : 2033
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Where does everybody go when they go ? Feat. Charles   Lun 27 Aoû - 19:49

Charles, c'était vraiment un cas à part quand même, Izzy avait rarement vu un type aussi à la ramasse... et dire que pour beaucoup, c'était lui qui était à la ramasse, c'était lui le boulet toujours à cotés de la plaque, qui parlait à tord et à travers... mais au final, il y avait quand même pire que lui pour le coup. Évidemment que c'était du sarcasme, il ne pensait pas une seule seconde que la vie de Charles soit plus dur que celle d'un autre. Il avait l'air d'avoir une vie plutôt facile d'ailleurs, il n'avait pas assisté au carnage et il ne comprenait même pas en quoi aider pouvait être une bonne chose, en soit, c'était le signe qu'il n'avait jamais vraiment à souffrir de tout ça. Donc non, c'était pas si dur que ça d'être lui, surtout que sa présence ici aurait put être évité, si déjà il commençait par changer d'agent, parce que son actuel était naze et si en plus il évitait de se laisser marcher sur les pieds et dicter sa conduite par n'importe qui. Il fallait qu'il s'impose un peu, mais pour ça, il fallait aussi qu'il prenne conscience des enjeux. Le brun avait levé les yeux au ciel à sa réponse, ayant presque du mal à croire qu'il l'ai prit au sérieux, qu'il pense vraiment qu'il le plaignait... là pour le coup... c'était fort. Parce que la subtilité, c'était pas du tout le point fort d'Izzy. Et puis c'était même pire, il en rajoutait une couche, précisant qu'être beau, ce n'était pas facile... évidemment... Izzy était en train de se demander ce que ça lui rapporterait de faire un article sur Charles et de citer chacune de ses petites pépites... ce serait mesquins, oui vraiment... et pas très amical... mais... non, fallait pas qu'il y songe ! Il secoua un peu la tête, chassant aussi son air interloqué par cette information... se reprenant un peu, observant la suite des événements de loin.

Contre toute attente, il s'en était plutôt bien sortis, assez pour que son agent finisse par prendre la fuite, de même que les journalistes qui tout à coup avaient tout ce qu'il leur fallait et avaient décidés qu'ils étaient attendu ailleurs pour boucler un tout autre article... C'était affligeant et finalement, Izzy était décidé sur le sujet de son prochain article, il concernerait les vautours qui profitaient du carnage d'Owlin ! Aucun doute que ça allait faire du bruit, enfin du moins, s'il arrivait à vendre son article, il était presque sur de pouvoir le faire publier dans le Chicaneur, ce serait plutôt cool. Il avait suivit toute l'interaction et avait suivit le blond quand ce dernier avait commencé à s'éloigner. Il avait sortis son paquet de clope pour en allumer une, le rangeant quand le blond refusa, il ne lui semblait pas l'avoir déjà vu fumer et puis c'était un sportif, du coup c'était pas vraiment conseillé... il avait donc haussé les épaules avant de ranger le paquet et de le féliciter pour sa prestation. Il lui conseilla également de changer d'agent, mais la suite le prit un peu au dépourvu... OK, il n'avait peut être pas tout à fait tord sur certaines choses, mais quand même !

- OK... c'est vrai que l'égocentrisme est peut être un peu un problème chez toi... mais bon, je pense pas que ce soit la meilleur façon de faire. Te faire prendre en photo à faire un acte pour la communauté que tu ne comprends même pas et que tu n'as même pas envie de faire, c'est juste un mensonge en fait.

Il haussa les épaules, pas sur que Charles allait comprendre, parce que visiblement tout ce qu'il voulait lui... c'était être le plus beau. C'était une obsession, et OK, il était pas mal, même si Izzy n'était pas forcément branché physique, il avait plus un faible pour les personnalité des gens, mais quand il y avait des personnalités attirantes dans des physiques attirants, c'était clairement pas une mauvaise chose, bien au contraire.

- Pourquoi ? J'veux dire... ça t'apporte quoi en fait ?

Il comprenait vraiment pas, et il voulait une vrai réponse. Pourquoi est ce qu'il avait tant besoin que ça du regard des autres, qu'il avait tant besoin d'être aimé admiré... ? C'était légèrement incompréhensible pour Izzy, parce que lui se satisfaisait très bien d'être invisible en général... Par contre il fut surprit quand d'un coup Charles décida d'aider, il pointa alors du doigts avant de dire :

- Tu vois le tas là bas ? On déplace là pour l'instant. Mais... je comprend pas trop ton truc là, enfin oué t'es peut être pas mal physiquement, mais t'as bien conscience que t'es pas non plus le mec le plus canon qui soit... ?

C'était plus fort que lui, il avait besoin de comprendre et à entendre le blond, ce dernier semblait persuadé qu'il n'existait pas mieux que lui. Or, c'était pas le cas pour Izzy, il y avait d'autres personnes qui étaient aussi très attirantes... et comme toujours, le tact ne faisait pas non plus partie de ses attributions...

_________________
    What about us ? This is who we are, this is what we've got, no, this is not our Paradise. But it’s all we want, and all that we’re fighting for, though it’s not paradise... •

    Récompenses:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – dieter carrow – ivory parkinson – moira watkins – vedran zakharine – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 120
Points RPs : 197
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Where does everybody go when they go ? Feat. Charles   Jeu 30 Aoû - 0:33


After the Show - Roadtrip

Izzy s’inquiétait du travail que faisait l’agent de Charles avec le joueur un peu trop crédule. C’était un fait, Charles n’était pas une lumière et gérer tout ça, la communication, son image, sa petite célébrité c’était trop compliqué. Il y avait bien trop d’inconnue à prendre en compte et il était à peine capable de faire une chose à la fois si c’était autre chose que prendre soin de son corps ou ses cheveux, sinon c’était le Quidditch. Je danse bien aussi ! Et ça, le blond le partagea à Isaiah, expliquant le but de son agent, comment il lui avait présenter les choses et encore c’était assez vague. Il voulait rattraper son côté un peu trop égocentrique avec cet acte humanitaire. Faire passer qu’il était idiot et prétentieux, mais gentil et généreux. C’était pas vraiment ça, mais si on y croyait et qu’il disait simplement qu’il était content d’être là, c’était entièrement suffisant.

Le joueur de Quidditch fronça un peu les sourcils quand il approuvait pour son soucis d’égo. Il en avait marre que tout le monde lui reproche. S’ils sont pas content, ils ont qu’à se casser. Le brun était malin malgré ce qu’on pouvait penser de lui, surtout quand il était question de bluffer un peu l’auditoire, la manipulation des médias. Charles resta interdit quand l’étudiant balançait clairement que c’était un mensonge. Il se sentait carrément accusé. La bouche ouverte, il écarquilla un peu les yeux. Il avait fait une bourde ? « Je suis pas sûr que je dois répondre à ça… C’est pas si grave si c’est un mensonge ? » demandait-il très sérieux, un peu paniqué. « C’est paaaaas… forcément un mensonge, mais dans l’éventualité ou s’en était un, c’est pas si grave… si ? » redemandait-il en s’innocentant d’avance.

Il dévia ensuite sur sa beauté et son physique, comme toujours. C’était fou l’art qu’il avait pour toujours ramener la discussion à ça, sachant qu’elle était déjà orientée trop souvent à deux-cents pour-cent sur lui. Izzy avait raison, il pouvait chercher en Charles, il n’y avait pas grand chose, pas de grande personnalité. Elle était écrasée par cette creuse obsession pour son image. La question laissait encore Charles pantois. Il haussait les épaules. « Je sais pas trop... Mais j’aime bien ! J’aime bien qu’on me trouve beau et de soulever les foules dans des gradins de Quiddtich, c’est pas un crime ? » dit-il avec simplicité avant de regarder tous les débris. Il soupirait et demander comment aider. Autant qu’il soit là, qu’il s’occupe. Il regarda le doigt d’Izzy dans un premier temps puis après le tas et ensuite l’endroit où les mettre. Il hochait la tête avec un regard concentré. Il avait compris !

Sortant sa baguette, il allait s’y mettre mais Isaiah le coupait dans son élan. Les deux mains en l’air, il tournait la tête vers l’étudiant. « Oui, bien sûr que je le sais ça, pfff… » dit-il en levant les yeux au ciel, comme s’il n’était pas si idiot. « Mais j’en fais parti… » dit-il avec un sourire charmeur et un clin d’oeil pour reprendre ses occupations. Il se concentrait et souleva un morceau gros comme un oeuf qu’il déplaça lentement. « Et puis le dis pas comme ça... c’était limite vexant… » rajoutait-il avec un léger agacement digne d’un enfant, pensant pas qu’il lui faisait une remarque, mais l’informait simplement qu’il n’était pas seul à soulever des foules avec son physique.

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Theo
Vos Liens :
Informations Importantes :
Isaiah Reagan
Ordre
Ordre

Messages : 1304
Points RPs : 2033
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Where does everybody go when they go ? Feat. Charles   Jeu 30 Aoû - 11:48

C'était pas une interview... enfin, il n'excluait pas que peut être un jour, cet entretiens lui servirait pour écrire un article, mais officiellement, ce n'était pas une interview, il ne cherchait pas à lui soutirer des aveux, parce que de toute manière, il les avait déjà fait. Il avait déjà reconnu que son agent avait tout organisé et qu'il n'était pas réellement ici pour aider, mais bien pour se faire mousser auprès des médias et de ses fans. Non, il voulait juste lui faire comprendre que mentir aux gens, parfois OK, ça pouvait être utile, mais que d'autres fois, c'était juste pas nécessaire. Il n'avait pas besoin de tout ça, le public l'aimait déjà bien, il avait tout une armé de groupies prêtes à se jeter à ses pieds quoi qu'il fasse, alors pourquoi vouloir en rajouter toujours plus en se servant de quelque chose de tragique, de quelque chose qui touchait bien trop de monde pour juste... en avoir toujours plus ? Il se doutait bien que ce n'était pas l'idée de Charles, était il seulement capable d'avoir des idées... ? Il n'en était pas vraiment sur... mais c'était pas la question dans tout les cas, la question, c'était juste que cet événement là, ce n'était pas quelque chose dont il pouvait se servir, que s'il déconnait, il risquait surtout de faire du mal à son image, mais par chance, le brun était persuadé que son petit numéro bien joué de tout à l'heure avec son agent et les journalistes avait rattrapé ce possible carnage. Il leva alors les yeux au ciel, tandis que Charles essayait de se défendre, il y avait des choses qui étaient indéfendable, et de toute manière, ce n'était pas vraiment une accusation, il savait déjà que tout était un mensonge... il lâcha alors un soupir avant de dire :

- C'est pas une question, t'as déjà avoué que tout était monté de toute pièce par ton agent, donc c'est un mensonge, en fait c'est plus une affirmation là ! Et puis détend toi, je suis pas en train de t'interviewer... sinon je t'aurais pas dit comment sauvé ton cul tout à l'heure !

C'est vrai que ce ne serait pas logique, il l'avait aidé jusque là, alors pourquoi il voudrait lui tendre un piège maintenant ? Et puis de toute manière, lui tendre un piège, ça devait pas être si compliqué que ça... mais c'était pas son but, il n'était pas ici pour chercher des scoop, il était ici parce qu'il s'y était passé quelque chose de moche, de vraiment moche et qu'il voulait aider les gens. C'était juste ce que Charles devait garder à l'esprit aussi. D'ailleurs, ce dernier ne semblait pas réellement avoir conscience de ce qu'il s'était passé ici, peut être qu'il était temps de lui ouvrir un peu les yeux sur le sujet...

- Parfois c'est pas grave de mentir un peu pour redorer son image mais là... regarde autour de toi, tu crois que c'est le bon endroit, que c'est le bon moment ? Tu crois que te servir de tout ça juste pour ton image c'est correct... ?

Il était pas sur que Charles ne lui réponde pas que c'était tout à fait correct... c'était le risque avec le blond... il avait posé une main sur son épaule, prenant presque un ton paternaliste avec lui, comme s'il essayait de lui enseigner une leçon importante, mais il se demandait si vraiment il allait comprendre cette leçon, ou si elle allait tomber dans le vide intersidéral de sa boîte crânienne et disparaître à jamais... enfin au moins il aurait essayé. Il avait tenté de le comprendre un peu, d'essayer de savoir ce qu'il aimait tant dans le fait d'être célèbre et d'être adulé, mais ça le dépassait... il comprenait pas vraiment cette obsession là chez le blond. Il hocha légèrement la tête avant de dire :

- C'est pas un crime... j'espère juste que t'es bien conscient que tout ça, ça ne durera pas éternellement...

Ben oui, il allait vieillir, sa carrière allait prendre fin, sa beauté allait se flétrir et qu'est ce qu'il lui resterait à ce moment là ? C'était un peu triste dans un sens... Enfin, il lui indiqua où placer les débris, parce que finalement, le blond semblait prêt à aider, ce qui était une bonne chose. Même s'il n'avait pas put s'empêcher de lui dire ce qu'il pensait, et apparemment, il avait été un peu vexant...

- Désolé... je voulais pas être vexant, mais de toute manière, tu dois bien être conscient que si pour certains tu es effectivement le type le plus beau... pour d'autre tu es juste... quelconque... ?!

Il avait employé un ton prudent, et une expression neutre, parce qu'il ne voulait pas le vexer à nouveau, même s'il y avait des chances que ce soit quand même le cas... quoi qu'il en soit, il termina sa clope avant de se remettre lui aussi au travail.

_________________
    What about us ? This is who we are, this is what we've got, no, this is not our Paradise. But it’s all we want, and all that we’re fighting for, though it’s not paradise... •

    Récompenses:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – dieter carrow – ivory parkinson – moira watkins – vedran zakharine – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 120
Points RPs : 197
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Where does everybody go when they go ? Feat. Charles   Mar 11 Sep - 21:01


After the Show - Roadtrip

« Ouais, enfin t’aurais pu faire ça pour me mettre en confiance et me soutirer plus facilement des informations. Et ouais ! » lui avait-il répliqué, fier de ne pas si con. Enfin… Si, il se sentit con quand Izzy lui rappelait qu’il avait déjà vendu la mèche un peu plus tôt. Tout ça n’était qu’une pure mascarade. « Et merde ! » pesta le blond, ne s’en étant même pas rendu compte. Après on s’étonnait qu’il avait besoin de quelqu’un pour parler à sa place des fois, comme son agent.

Non c’était sûr, cette idée ne venait pas de lui. Oui, il en avait rarement surtout lorsqu’il était question de sa carrière. En quidditch et être canon il gérait mais tout les à-côtés, il avait son agent. Il se laissait bêtement balader, lui faisant aveuglément confiance par défaut. Il ne rendait même pas compte aujourd’hui qu’il exploitait un vrai drame pour sa célébrité. Enfin pas complètement et n’avait pas conscience que tout ça pouvait être déplacé. Encore plus s’il ne la jouait pas fine et c’est ce qu’Izzy avait tenté de lui faire comprendre.

Charles resta un moment silencieux. Cette main sur son épaule et cet air si sérieux, cet instant portait le drame, les blessés et les morts de ce carnage. Charles portait son regard sur les ruines et il préférait même pas imaginer. Il tira le coin de ses lèvres et secouait légèrement la tête pour chasser toutes ces images atroces. Il savait bien que c’était grave. Ça l’était tellement que le blond n’arrivait même pas à s’en faire une idée. Il ne le voulait pas non plus. Sa mère l’a trop protéger des tracas de la vie qu’il ne savait même pas comment y réagir. Il s’en souciait même pas si ça ne le touchait pas. Déjà qu’à Poudlard, il y a quatre ans, il l’avait pas si bien vécu. Il en parlait très rarement, chaque souvenirs étaient flous même dans sa tête. Son obsession pour son corps et son idiotie lui facilitait parfois les choses. Lui permettait de rapidement passé à autre chose. C’était encore un enfant dans sa tête et tout ce qui touchait à la mort, il n’aimait pas ça. Il ne comprenait pas. Ayant toujours pensé qu’à lui, ce n’était pas facile de réaliser qu’il y avait d’autre personnes qui pouvaient disparaitre malencontreusement et laisser une si froide absence. Il n’avait essuyé aucun drame jusqu’à maintenant, une chance ! Izzy y était presque. Il aurait pu le toucher. Charles l’était, mais autant qu’un caneton. Il aurait pu au moins l’entendre et comprendre mais... il lui offrit alors un sourire benêt et on sentait le vide dans son crâne à travers ses yeux.

Isaiah avait lancé Charlie sur son soucis d’égo. Un sujet qui pouvait être bien drôle avec Charles, mais aussi très délicat. Il y eut un gros blanc quand le journaliste en herbe lui disait que sa beauté ne durerait pas éternellement. Il le savait. Enfin, parfois il y pensait. Cela faisait toujours un effet de grand trou noir dans son esprit quand il réalisait qu’un jour, il ne serait plus beau. « Roooh oui ! Mais ça va, j’ai largement le temps d’y penser et de profiter en attendant » avait-il seulement répondu un peu sèchement, pas content d’être ainsi mis au pied du mur. Il aurait préféré qu’il lui confirme que c’était bien un crime, plutôt que de laisser entendre qu’il allait un jour disparaitre dans l’oublie et le désintérêt. C’était bien ce qui l’angoissait. Il avait les sourcils légèrement froncés et s’atelait à se rendre utile. Il avait tenté un peu plus gros. Un bout de poutre en bois, pas plus gros qu’une buche à mettre dans une cheminée.

La suite fut pire. Comment ça quelconque ?! « Okay ! Là t’es carrément pas vexant mais insultant ! » éclata Charles en le regardant de haut et arrêtait son sort en plein milieu, le morceau de bois s’écroulant à mis chemin et soulevant un nuage de poussière. Il s’épousseta en se tournant vers le brun. « C’est quoi ton problème aujourd’hui ? Je suis déjà bien sympa de te parler et rester à côté de toi alors que d’un, je suis pas sûr que tu le mérites et de deux… ma mère et mon agent m’ont demandé de ne plus te parler… » ajoutait-il avec la fierté et l’assurance d’un gamin, un sourire en biais. Oui, même son agent mais si ce dernier n’avait rien dit en le voyant partir avec Izzy, c’est parce qu’il ne connaissait pas sa tête. Ce n’était qu’un étudiant « collant » à la fac, point. Voilà les seuls informations qu’il avait eu de Charles. Pas plus.

« Non mais QUELCONQUE quoi ?! Et pourquoi pas juste dégueux à regarder que ça pique les yeux ? Au moins, là on me regarderait… » Mais quelconque ? Genre ! Genre personne ne se retournerait sur mon passage… pfff…. « J’hallucine… » continuait-il de râler, secouant la tête, tellement blessé dans son petit coeur. « T’es jaloux… C’est tout. Ou alors non. Je sais ! Et je comprends… C’est dur face à ces cheveux et ce corps de résister, ça peut être frustrant et rendre les gens mauvais. Ça énerve... Tu serais pas le premier. » dit-il, pas du tout avec humour. Charles était très sérieux. Il haussait les épaules, l’air si sérieux et blasé par cette habitude à ébranler les gens par sa beauté.. « Mais il t’aurais suffit de me demander, t’es mignon, alors pourquoi pas. » toujours aussi sincère. Les relations comme la mort, c’était un truc qui échappait totalement à Charles, surtout dans les convenances à avoir. « Par contre, c’est pas pour ça que je te vendrais des infos sur mon compte ! Je ne suis pas complètement débile et faible. » Si mais ce n’était qu’un détail. Charles s’était encore emballé sur sa notoriété. Il soupirait et tentait de reprendre son volontariat, soulevant un autre morceau de débris, toujours aussi petit que les autres. Sa mine était un peu crispé. Il l’avait mal pris, mais Izzy n’était pas le premier à le vexer à ce sujet et ne sera pas le dernier. « Retire ce que t’as dis… » dit-il sur le ton du caprice, concentré sur ce qu’il faisait, car faire deux choses à la fois chez Charles, c’était compliqué. « Je ne suis pas quelconque »

acidbrain


[/color]

_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Where does everybody go when they go ? Feat. Charles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Where does everybody go when they go ? Feat. Charles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Londres Magique :: Owlin University :: Les Extérieurs
-
Sauter vers: