RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
000
POUFF.
000
SERD.
000
SERP.
000

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria (Theo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 I'm just so addicted to beautiful people, ft. Charles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Addison Mordoch


Messages : 110
Points RPs : 143
Date d'inscription : 31/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: I'm just so addicted to beautiful people, ft. Charles   Mer 15 Aoû - 21:15

La fin de l'année approche, l’excitation est palpable. Enfin, l’excitation mêlée au stress. Addison sait que les années à venir vont être plus compliquées. Et puis, comme si ça ne suffisait pas, le fait qu’Owlin a été attaquée rend incertaine l’année à venir. Il a besoin de se changer les idées. Ne plus penser à toutes ces choses qui polluent son esprit. C’est donc tout naturellement qu’il a fui poudlard pour rejoindre Charles. Au moins, il sait qu’avec cet ami, il ne va pas avoir besoin de trop réfléchir. Pauvre Charles, il est canon mais très con. Enfin, comme on dit : « les cons c’est comme les défunts, ils ne rendent pas compte de leur situation, ce sont les proches qui subissent ». Addison s’en fiche de côtoyer un idiot, au final, il s’entend bien avec Charles et il se marre bien avec lui. Bon, après, c’est sûr qu’il n’ira pas le voir pour parler d’arithmancie. Mais pour son problème actuel, le joueur de quidditch est l’ami idéal. Addison l’avait donc rejoint le temps de faire quelques boutiques avant d’avoir une idée en tête en apprenant que son pote allait devoir aller s’entraîner. Charles est bien foutu… et les autres mecs de son équipe aussi. Forcément, le châtain avait envie de voir ça.

« Et si je t’accompagnais à ton entrainement !? Je suis curieux de voir comment on obtient ce genre de corps. » Il adresse un sourire en coin, un peu lubrique à son ami. Il le connaît assez bien pour obtenir ce qu’il veut. Et puis, ce n’est pas de la manipulation s’il pense ce qu’il dit. Franchement, si tout le monde était gaulé comme Charles, le monde serait très beau. S’il n’était pas si con, il serait peut-être le mec idéal… enfin, si Addison était à la recherche du mec idéal ! Il est bien trop volage et jeune pour se prendre la tête avec les histoires d’amour. Les histoires de cul, c’est tellement plus simple ! Du sexe et on passe à autre chose. Un plan cul régulier c’est sympa aussi. Mais passons. Il attend donc sagement la réaction de son ami, prêt à lui sortir d’autres arguments s’il refuse. En tant que gosse capricieux, le châtain n’a pas l’intention de laisser tomber au premier refus. Charles sera obligé de céder. Bon, si ce n’est pas le cas, Addison boudera pendant deux jours et passera à autre chose. Il a beau être susceptible, il n’est pas rancunier pour autant.

_________________

Innocence lost
In the land of gods and monsters, I was an angel. Living in the garden of evil, Screwed up, scared, doing anything that I needed.


récompenses ** :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – dieter carrow – ivory parkinson – moira watkins – vedran zakharine – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 120
Points RPs : 197
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: I'm just so addicted to beautiful people, ft. Charles   Mer 15 Aoû - 22:14


Feel - Calvin Harris

Addison avait besoin d’air et de se changer les idées. Il avait eu de la chance que le blond soit disponible, ce n’était pas une mince affaire, surtout avec le match qui approchait. On leur avait demandé de lâcher un peu la pression en ce moment et de profiter. On lui avait alors autorisé une journée de repos et il n’y avait rien de mieux pour détendre Charles que de faire du lèche-vitrine. Et cela allait aussi détendre ses coéquipiers de ne plus l’avoir dans les pattes. C’est qu’à la longue, il était un peu usant.

Dans une boutique, ville moldue et magique aux abords de Montrose, les deux jeunes flânaient. Ils avaient fait le tour et Charles avait trouvé des articles intéressants. Il en trouvait pas mal chez ceux qui n’étaient pas dotés de pouvoir. Soit, devant le miroir, il ne pouvait pas s’empêcher de prendre la pose, le t-shirt encore sur le cintre, reposant seulement sur lui. Il s’y croyait. Non finalement ça ne mettrait pas ses beaux yeux en valeurs. Il reposait le vêtement par-dessus la tringle à portée de main. Il se rapprochait du miroir pour se recoiffer et se mirer tout simplement. Je suis vraiment trop beau… Il entendit alors vaguement une voix, puis quelque chose s’agiter dans le reflet à côté de lui. Il venait de se rappeler qu’il n’était pas tout seul…

Il tourna brièvement la tête pour interroger du regard Addison. « Queuhwa ? » aboya t-il ne comprenant pas pourquoi il lui prenait soudainement l’envie d’aller à un de ses entrainements. Soudain, cela lui revenait, il s’en était plaint quelques minutes plus tôt alors qu’il se demandait s’il prenait plutôt le rouge bordeaux ou plutôt le lie de vin et n’en prendre aucun au final. « Non, c’est mort. Je l’ai pas éviter aujourd’hui pour te sortir et devoir y aller quand même. » râla t-il voulant profiter de sa journée de repos, reprenant sa séance de coiffure inutile, replaçant ses cheveux à la mèche près. Plutôt sur la gauche ? hmm… Non sur la droite ! Arf, cet épis depuis ce matin, il me fait la guerre…

« En plus, t’es complètement débile. » repensait-il à ce qu’il disait avant de se faire un propre clin d’oeil devant le miroir et approuver totalement sa dégaine. « Comment on obtient ce corps ? Avec du sport pardi ! et de l’amour pour ton corps. Mais surtout aidé par les lois naturelles. Moi j’ai été prédisposé pour ce genre de corps. Je suis né, j’avais déjà ceux là. » dit-il en levant son t-shirt pour pavaner un peu ses abdominaux. Il ne ratait jamais une occasion de s’exhiber. Il lui fit signe de le suivre pour sortir de la boutique. Il était pas parti pour le trainer dans son complexe sportifs. Pas encore. Il lui en fallait plus. Il était bête, mais il ne fallait pas surestimé sa bêtise et sa naïveté.

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Addison Mordoch


Messages : 110
Points RPs : 143
Date d'inscription : 31/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: I'm just so addicted to beautiful people, ft. Charles   Jeu 16 Aoû - 14:20

Charles est un sacré numéro. Mais au moins, à côté de lui, Addison se sent plutôt normal. Si un jour on lui dit qu’il est exubérant, il pourra rétorquer qu’il connaît quelqu’un qui est VRAIMENT exubérant. Il sait que Charles ne l’écoute qu’à moitié généralement, trop occupé à penser à lui. Il a fini par l’accepter tel qu’il est. De toute façon, il ne changera pas. Ainsi, après un temps réaction, la demande du poufsouffle semble enfin être montée jusqu’au cerveau de son ami. Bon, il n’a pas tort dans un sens. Mais, ils ont fait le tour des boutiques et Addison commence à s’ennuyer. D’autant plus que l’idée d’approcher les beaux athlètes est plus que tentante. Il espère qu’il y a des gays canons dans l’équipe… mais bon, les personnes de notoriétés publique ont souvent du mal à avouer leur sexualité et préfèrent passer pour de parfaits hétéros. Addison lève les yeux au ciel lorsque Charles répond à sa fausse interrogation sur l’obtention d’un corps musclé. Il connaît la recette. Il fait aussi du sport pour entretenir ses formes. Lui, il ne fait pas de gonflette, même si l’on voit ses abdos, il est plutôt fin voir presque maigre. La peur de grossir n’aidant pas.

Il en profite cependant pour mater le torse du joueur de quidditch, il aime ce genre de forme, sentir les reliefs des pectoraux jusqu’au bas des abdos sous ses doigts, la chair ferme et la douceur d’une peau bien entretenue. Il secoue la tête pour ne pas repenser à certains de ses amants et de leurs performances au lit sinon il va se retrouver avec une bosse dans le jean. Les beaux mecs, son péché mignon. « T’as honte de moi ou quoi ? Dit-il en croisant les bras, un peu boudeur. T’es pas le seul à être canon je te rappelle. Je suis sûr que tes coéquipiers pourraient virer de bord pour coucher avec moi et pas pour coucher avec toi. » Provocateur. Espérant faire réagir Charles avec un duel sur leur physique. Et puis, s’il peut vraiment faire changer un joueur de quidditch de bord, ça le motive encore plus… Ils doivent avoir un sacré coup de rein vu l’importance de leur maîtrise de leur corps et de leur équilibre sur le balai. Il en viendrait presque à être jaloux d’un putain de balai volant, se faire chevaucher de la sorte, c’est indécent ! Addison est du genre à être en chien pour pas grand-chose… ça craint. Mais bon, au moins, il est amant passionné.

_________________

Innocence lost
In the land of gods and monsters, I was an angel. Living in the garden of evil, Screwed up, scared, doing anything that I needed.


récompenses ** :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – dieter carrow – ivory parkinson – moira watkins – vedran zakharine – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 120
Points RPs : 197
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: I'm just so addicted to beautiful people, ft. Charles   Jeu 16 Aoû - 15:27


Feel - Calvin Harris

« Quoi ? Non du tout… Je devrais ? » lui répondit-il aussitôt lorsque l’élève lui demandait s’il avait honte de lui. Il n’avait aucune raison. Il avait une bonne réputation, il était mignon et riche, que demandait le peuple ? Il répondait à beaucoup de critère pour être assez cool et mériter d’être vu à ses côtés. Enfin, pour ce qu’il en faisait réellement Charles. Il essayait vaguement et surtout bêtement de suivre la cool-attitude mais il ne s’empêchait pas de s’entourer de ces gens un peu à part. Il l’était aussi à sa façon. Comme Alena… mais il ne s’en vantait pas trop. Toujours plein de tact et de délicatesse mais le pire c’était qu’il le faisait avec une certaine innocence. C’est juste que dans la famille, les trois garçons ce n’étaient vraiment pas des flèches. Peut-être l’ainé qui était un peu plus débrouillard, Charles qui n’avait jamais dépassé le Q.I. et l’autonomie d’une huitre puis le dernier toujours dans la lune. Plus que les autres, car les trois fils étaient dans la lune. Sa mère s’était toujours demandé ce qui avait bien pu se passer. Elle était dans la lune aussi, mais pas aussi... bête. Et leur père qui a appartenu au MIT. Jamais ils n’auraient pu se tromper trois fois à la maternité quand même…

Charles resta un moment sans un bruit devant Addison, le regardant comme s’il avait une énorme tâche sur le nez. Il n’en croyait pas ses oreilles. « Hm… Mais toi. T’as décidé d’être chiant encore longtemps ? Qu’est-ce que tu oses dire là ? Changer de bord pour toi ?! Mon cul oui. » lui dit-il en plissant les yeux, mauvais comme un gosse. « Je vais t’expliquer ce qui va se passer. S’ils changent de bord, c’est bien pour moi car on te remarquera pas dès le moment où j’aurais enlevé ce t-shirt, aveuglé par mon corps brillant de woaw… Et toi même tu me supplieras ne serai-ce que pour toucher un seul petit muscle de mon torse. » dit-il très sûr de lui. Il exagérait un peu, mais avec Charles on savait qu’il le pensait un quand même dans le fond. Addison avait touché son égo et Charles n’avait rien vu et marchait en plein dans son jeu.

Il le prit par l’épaule et lui faisait prendre la direction des cabines d’essayage. Il le poussait gentiment dans l’une d’elle pour l’y rejoindre et les fit transplaner jusqu’à son complexe sportif qui comptait une salle de sport, un petit terrain et un bâtiment ou l’équipe avait à leur disposition des chambres qu’il partageait à deux, des salles communes pour se détendre et vivre en groupe, puis une cuisine. Cela ressemblait à une grosse colocation dans une immense maison et plutôt convivial. Devant, cela n’avait l’air de rien de plus que d’un petit immeuble de trois étage, assez large et un grand terrain derrière avec une table de pic-nique sous un chêne massif, et quelques poutres de bois pour quelques tractions. Il le fit entrer par la porte principale et traversait la maison pour passer directement dans le jardin via les porte-fenêtre du salon et ce qu’on ne voyait pas de l’extérieur apparut enfin. Le terrain de Quidditch, le complexe sportif couvert, et bien des choses qu’on cachait aux moldus.

Il y avait quelques joueurs qui trainaient dans le salon ou dans l’espace ouvert que Charles salua, présentant Addison au passage. Un partagea sa peine de le voir rentrer si tôt. « Je suis venu montrer que j’étais plus beau que vous… » répondit-il taquin en désignant Addison du regard et l’autre joueur, le plus âgé de l’équipe secoua la tête, dépité. « Et tu vas où ? » lui demandait-il qu’il puisse ne pas y aller et l’éviter. Il lui montrait la salle de musculation du doigt et son collègue hocha vivement la tête pour l’inciter à aller s’y rendre plus vie. « Ah, ils vont être contents de te voir… » avait-il plus bas alors que le blond s’éloignait avec son camarade. Charles lui ouvrit la porte et laissait Addison entrer le premier dans le paradis des muscles et de la transpiration.

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Addison Mordoch


Messages : 110
Points RPs : 143
Date d'inscription : 31/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: I'm just so addicted to beautiful people, ft. Charles   Jeu 16 Aoû - 16:50

Et voilà, Charles est tombé dans le piège. Enfin, à ce niveau-là, on peut même dire qu’il s’est précipité dedans. Bon sang, il est con ce pauvre Charles. Mais ça le rend attachant du point de vue d’Addison. Même s’il se joue de son ami, il ne le changerait pour rien au monde. Il est très bien comme il est. Quoique le châtain se demande quand même ce l’autre pourra bien faire lorsqu’il sera trop âgé pour jouer au Quidditch. Clairement, il ne risque pas de se reconvertir en membre du ministère de la magie… même en simple secrétaire il serait inutile. Pauvre Charles. Passons. Addison affiche un sourire victorieux en entendant les mots de son ami, le suivant sans ronchonner dans la cabine d’essayage. Et voilà qu’ils sont ailleurs. Le châtain secoue la tête, grimaçant un peu, c’est toujours assez désagréable de transplaner. Il se demande s’il s’y habituera un jour. Il suit donc le blond jusqu’à l’habitation des sportifs. C’est sympa, même si pas assez luxueux au goût de la princesse Addison. Mais peu importe, ce n’est pas lui qui vit ici. En rencontrant les joueurs dans l’espace ouvert, le poufsouffle affiche l’un de ses plus jolis sourires en saluant les joueurs, dans le but de charmer ces créatures. Il se demande s’ils sont tous aussi cons que Charles au passage.

Et voilà, enfin, dans la salle de sport. Addison se mord la lèvre inférieure en parcourant du regard les mâles s’affairer à perfectionner leur carrure. Miam. Il attend que Charles entre à son tour, puisqu’il n’a rien à faire ici, il vaut mieux que ce soit le blond qui explique la situation. Le fait qu’il est venu pour prouver qu’il est plus beau que les autres joueurs. L’étudiant se retint de rire tellement ça avait été facile de mettre ce genre d’idée dans la tête de son ami. « Commence par faire tomber le haut au lieu de parler, pour le moment, de ce que je vois le niveau est élevé. » Il aborda un sourire faussement angélique. Il était en train de se régaler en fait. Épouser un joueur de quidditch, c’est une bonne idée ! Ces mecs sont en train de soulever des trucs qui font sans doute son poids… ce serait excitant d’être soulevé par ce genre de mec. Il a vraiment que des idées perverses en tête ! Mais au moins, il ne pense plus du tout à ce qui le stressait lorsqu’il a décidé de sortir avec Charles. C’est efficace !

_________________

Innocence lost
In the land of gods and monsters, I was an angel. Living in the garden of evil, Screwed up, scared, doing anything that I needed.


récompenses ** :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – dieter carrow – ivory parkinson – moira watkins – vedran zakharine – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 120
Points RPs : 197
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: I'm just so addicted to beautiful people, ft. Charles   Jeu 16 Aoû - 18:40


Feel - Calvin Harris

A peine dehors qu’Addison avait déjà tous les sens en alerte et les yeux qui pétillaient. Un des batteurs de l’équipe, déjà papa d’un petit garçon d’un an et marié depuis deux. Il était aussi un peu le papa de la bande. Il aimait beaucoup Charles, comme la majorité de son équipe, mais il en tenait une couche. Il pensait souvent à sa pauvre mère, si seulement elle avait conscience qu’il devait être aussi idiot et innocent qu’une oie parfois. Une oie qui se prenait pour un cygne.

Trèves de plaisanterie, le jeune père regarda son collègue s’éloigner avec soulagement, continuant d’entretenir son balai. Charles marcha d’un pas sûr jusqu’à la salle de sport. Addison voulait voir un entrainement, il allait lui montrer tout simplement et ça commençait par un échauffement avec un peu de musculation. Et dire qu'aujourd’hui je devais pas trop pousser… Allez, juste un peu pour briller un peu par ma présence.

Il avait emboité le pas d’Addison et entrait, saluant les membres de l’équipe qui occupaient l’espace. Le capitaine de l’équipe roula des yeux rien qu’en entendant le son de sa voix. C’était quelqu’un d’assez nerveux, un poursuiveur aussi. « J’ai ramené un ami, ça fait un moment que je lui ai promis de lui montrer comment je m’entrainais pour être aussi doué au Quidditch et avoir un tel corps. » ne disait-il pas tout, mais il n’allait pas ouvertement dire qu’il avait parié qu’ils étaient partis d’un concours à celui qui fera vibrer n’importe quel hétéro. Quelques uns rirent. Il n’en ratait pas une pour venir rouler des épaules comme un coq dans une basse-cours. Ils n’avaient pas besoin de mascotte dans les Pies de Montrose, ils avaient Charles. Charles qui avait choisi les Pies parce qu’ils avaient les plus belles couleurs (noir et blanc) et tenues à son goût, et qu’ils étaient bons aussi en jeu – accessoirement.

Addison le ramena à la réalité. Il y avait du niveau. Le plus jeune avait réussi à faire éclater de rire un des joueurs et ça commençait à jaser. « Ah, attention, l’égo de Charlie est touché. Alerte ! Ceci, n’est pas un exercice. ». Il suffisait de regarder Charles qui regardait Addison de son sourcil levé comme s’il venait de sortir la plus grosse bêtise du monde. « Faut te faire une raison Dyer, y’en a pas que pour toi. T’es pas le plus beau. » en rajouta un autre pour l’énerver un petit peu. C’était tellement tentant et facile. Un silence. Il prit alors une position de pouffiasse outrée et finit par faire sauter son t-shirt et le jeter sur Addison. « Tout ça, c’est qu’une excuse pour me déshabiller en vrai. T’étais pas obligé d’inventer tout ça, que genre ils m’arrivent au-dessus de la cheville… » dit-il en désignant ses camarades de jeu, « [/color]pour que j’enlève le haut. Tu pouvais me le demander simplement aussi… [/color]» détournait-il la chose persuadée que c’était ça. Ça ne pouvait qu’être ça !

Il le décoiffa avec complicité et le poussait doucement pour avancer. Il le dirigeait vers une barre pour faire des tractions. « On va en profiter pour développer ton corps à toi, puisque t’es là. » fit-il pour l’embêter. Il allait lui faire payer de passer sa journée ici alors qu’il aurait pu s’aérer aussi. Le capitaine souffla et arrêta de tirer sur les poids. Il en avait déjà ras le bol. Il s’essuya le visage avec une serviette et préférait quitter la salle de musculation, bousculant sèchement Charles d’un coup d’épaule au passage. Il n’avait pas beaucoup de patience avec lui et c’était souvent tendu entre eux.

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Addison Mordoch


Messages : 110
Points RPs : 143
Date d'inscription : 31/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: I'm just so addicted to beautiful people, ft. Charles   Ven 17 Aoû - 16:54

Pas étonnant que les collègues de Charles se moquent de ce pauvre garçon. Tout le monde se moque de lui et le pire c’est que le blond s’en fiche. Persuadé qu’il a raison. Au moins, son ami était du genre… imbécile heureux. Après, ce n’est pas plus mal dans un sens, au moins, il semble vivre sa vie sans se prendre la tête. Addison l’envie un peu à ce niveau-là… bien sûr, un peu seulement, pas totalement. Il aime être capable de se poser les bonnes questions et ne pas être crédule. Le blond se déleste finalement de son haut, laissant apparaître son corps d’athlète. Bon sang, si ce n’était pas son ami, il lui proposerait bien de coucher ensemble. Mais ce serait risqué de mélanger le sexe et l’amitié. Ceci dit, entre mecs volages, ça pourrait passer. Bon, pas la peine de se trop réfléchir à ça, il n’est pas là pour ça. Au contraire, il a besoin de mettre son cerveau en pause. « Je sais, tu es facile à déshabiller. » Le poufsouffle lance ça sur un ton un peu provocateur tout en remettant ses cheveux en place. Si ce n’était pas son idiot d’ami qui l’avait décoiffé, il aurait surement râlé. On ne déconne pas avec les magnifiques cheveux de l’étudiant.

Addison hausse un sourcil lorsque l’autre lui propose de développer son corps. Mouais, le châtain ne cherche pas à avoir un corps de sportif lui. Il veut juste rester fin. Et puis, être trop musclé n’irait pas avec la finesse de son magnifique visage. Il s’apprête à répondre mais lorsqu’un mec sort en bousculant Charles, il se tait et fronce les sourcils. « C’est qui lui ? C’est pas la courtoisie qui va l’étouffer. » On peut entendre le choque et le mécontentement dans la voix d’Addison. D’une part parce que c’est vrai qu’il n’est pas très poli visiblement et ensuite parce qu’il n’aime pas trop qu’on s’en prenne à ses amis. Enfin, il ne s’en est pas pris à Charles directement, mais la façon de le bousculer n’a pas plus au poufsouffle. « Et je suis incapable de faire des tractions pour ta gouverne. Je préfère courir et faire des abdos. Tu crois que je l’obtiens comment mon corps de délicat prince charmant, hein ? » Il est fier de lui. Autant, les corps musclés le font bander, autant ce n’est pas ce qu’il attend de son propre corps. De toute façon, il n’a pas la morphologie pour devenir épais.

_________________

Innocence lost
In the land of gods and monsters, I was an angel. Living in the garden of evil, Screwed up, scared, doing anything that I needed.


récompenses ** :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – dieter carrow – ivory parkinson – moira watkins – vedran zakharine – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 120
Points RPs : 197
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: I'm just so addicted to beautiful people, ft. Charles   Sam 18 Aoû - 22:04


Feel - Calvin Harris

Addison avait un peu explosé face à l’attitude du capitaine de l’équipe. Charles lui fit signe de se taire et secouait la tête. Le capitaine quittait la salle. « Laisse… Il m’aime pas, c’est tout… » lui expliquait Charles. Un autre membre de l’équipe soupira et le reprenait :
« Non, c’pas qu’il ne t’aime pas, c’est que t’es chiant et fatiguant à la longue Charles et que Ripley n’a aucune patience… Plus avec toi du moins. ».
« Moi je pense juste qu’il est jaloux. Il a peur que je lui prenne sa place. » répliquait Charles.
Les autres joueurs rirent de bon coeur. Le pire c’est que Charles avait les capacités pour être capitaine, si seulement il n’était pas si lui-même. Il était très bon au Quidditch et en tactique de jeu, seulement quand il n’était plus questions de sport sorcier, c’était une autre affaire. Il serait incapable de porter l’équipe.

Charles secouait la tête, à peine vexé mais un peu quand même. Un de ses collègues vint vers lui pour lui tapoter chaleureusement le dos avec soutien. Il s’éloignait pour aller chercher un peu d’eau derrière les deux derniers arrivés qui n’en faisaient pas une. La mascotte du groupe regardait alors son ami et lui proposait d’aller faire un peu d’exercice. Cela lui apprendrait à venir le tirer à ses entrainements. Addison parlait de son corps délicat et Charles secouait la tête lassé et amusé. Le joueur, son gobelet d’eau en main avait laissé échappé un rire avant de lever la main pour s’excuser auprès de Addison. Il ne voulait pas se moquer ouvertement de lui. Du moins pas méchamment. « En fait t’es un petit-charlie ? » demandait-il avec un sourire qui retenait un autre rire.

« Ça veut dire quoi ça un petit-charlie ? » commença à pester le blond en regardant mal son camarade. L’autre joueur rigolait. « Rien qu’il est « beau » comme toi, c’est tout. » avait-il dit à Charles en mimant les guillemets. Il faisait une subtilité dans sa phrase qui n’arriva jamais au cerveau du blond, mais les autres joueurs présents riaient sous cape. Il voulait dire par « beau » qu’il devait être un peu trop porté sur son apparence. « Ouais… » lâcha Charles, ne comprenant pas du tout où voulait en venir son coéquipier. « Laisse tomber. Au lieu de l’obliger à faire du sport, je ferais pas trop le fier si j’étais toi, t’as un revanche à prendre sur la barre. Et pourquoi pas maintenant ? T’as peur de te dégonfler devant ton pote ? » le cherchait-il, aimant toujours le défier et le mettre en compétition avec lui. Il taquinait beaucoup Charles mais il l’aimait beaucoup aussi. Il avait deux ans de plus que le blond, sortant tout juste de l’université en Etude du Quidditch.

Charles lui fit un signe de tête pour dire qu’il relevait le défi. Les autres s’étaient arrêter dans leurs efforts, appuyés aux machines et faire les arbitres. Les deux concurrant, chacun devant une barre. Ils s’étiraient et se mettaient en condition alors que les autres ouvraient les paris. L’un d’eux demandait à Addison s’il voulait miser aussi. Ils se soulevèrent et ils se tractèrent, les autres qui comptaient à haute voix. A vingt, ils avait commencé à grandement ralentir, les veines des bras gonflés et leur muscles près à déchirer leur peau. La sueur perlait sur leur front.

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Addison Mordoch


Messages : 110
Points RPs : 143
Date d'inscription : 31/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: I'm just so addicted to beautiful people, ft. Charles   Dim 19 Aoû - 18:22

Les explications de Charles et de son collègue ne justifient pas le fait qu’il le bouscule, selon le poufsouffle. Il n’aime pas ce genre de geste méprisant. Surtout lorsque ce sont ses amis qui en sont victimes. Mais bon, visiblement, Charles n’est pas plus affecté que ça. Addison sourit en entendant la réplique du sportif. Décidément, le blond ne connaîtra jamais la déception ou la tristesse avec ce genre de comportement. Ou alors, peut-être ces sentiments sont profondément enfouis. La conversation revient sur la beauté, l’un des joueurs pouffe de rire. Quoi ? Il n’aime pas la délicatesse des formes du châtain, tant pis pour lui, il ne sait pas ce qu’il rate. Mais Addison hausse un sourcil lorsque l’homme demande s’il est un petit Charlie. Pourquoi un petit Charlie ? Il est plus grand que lui en plus. De deux centimètres, ce n’est pas beaucoup, mais c’est quand même deux centimètres de plus et pas de moins. Ça fait toute la différence. Donc, il est un grand Charlie, voilà tout. Plus sérieusement, il voit un peu que ce l’homme veut dire. Charles et Addison sont pareils en ce qui concerne leur ego et leur beauté. Quoique le blond soit peut-être un peu plus extrême que le châtain. C’en est presque caricatural parfois, mais bon, il l’aime comme il est et ne voudrait pas que Charlie change.

Addison est surpris lorsqu’ils parlent de revanche. Mais il réalise vite que ça pourrait être intéressant voir. Le « combat » commence et le poufsouffle s’amuse de l’ambiance qui règne, il parie évidemment sur son ami. D’une part parce que c’est son ami et d’autre part, parce qu’il est tellement obstiné lorsqu’il s’agit de son corps qu’il serait capable de gagner ce con. Les choses deviennent encore plus intéressantes lorsque les athlètes commencent à transpirer. Que c’est beau le corps d’un sportif en action. Addison se mord la lèvre inférieure en imaginant l’homme inconnu au-dessus de lui, les muscles chauffés par l’effort, la transpiration humidifiant son corps… il peut venir faire des pompes sur lui quand il veut. Charlie aussi est sexy… mais c’est son ami alors le châtain s’interdit d’avoir des pensées perverses à son égard. S’il avait un simple inconnu, Addison l’aurait mis dans son lit évidemment. Ils seraient sexy tous les deux. Enfin, heureusement, il y avait plein d’autres hommes sexy sur terre. Alors que le rythme se fait plus lent, Addison se décide à encourager Charles, prenant un ton de fangirl. « Aller Charlie, si tu gagnes je reconnaîtrais ta supériorité. » Le blond va bien être motivé par ça, non ? Mais bon, supériorité ou pas, Addi avait quand même bien envie de coucher avec le rival de son ami.

_________________

Innocence lost
In the land of gods and monsters, I was an angel. Living in the garden of evil, Screwed up, scared, doing anything that I needed.


récompenses ** :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – dieter carrow – ivory parkinson – moira watkins – vedran zakharine – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 120
Points RPs : 197
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: I'm just so addicted to beautiful people, ft. Charles   Dim 19 Aoû - 20:48


Feel - Calvin Harris

Les deux tiraient sur leur bras, faisant bien les fiers au début, montant et descendant sans effort, leur jambes maintenues en équerre derrières pour ne pas être tenté de poser un pied, juste une petite seconde. Les autres membre de l’équipe présent dans la salle de musculation comptaient à haute voix. Les avis sur le gagnant était partagé. Il y en avait comme Addison qui misait sur la détermination de Charles pour ne pas perdre la face. La barre des vingts passée sans une seule pause, ils commençaient à fatiguer. Ils prenaient le temps de descendre et deux fois plus pour remonter, commençant à gémir sous l’effort, leur corps perlant de sueur. Charles tenait la cadence et son ami avait fait du sport juste avant, il partait avec un handicap. Charles avait l’air bien parti pour remporter cette partie.

Addison encourageait Charles face à la détermination de l’autre joueur. Leurs bras leur brulaient et là, alors qu’il relâchait, prêt à valider sa trente-septième traction, il vit Addison entrain de se rincer l’oeil sur son camarade de Quidditch. Comment il avait compris ? Il y avait des choses qui arrivaient parfois à frapper le blond malgré son manque de subtilité. Surtout qu’il n’y en avait pas là. Il lâchait la barre. « Aaah perdu !!! » avait hurlé les gars et Charles réalisa, soufflant tellement déçu. « Non, mais c’est parce que… » commençait-il en montrant Addison du doigt, mais personne ne le laissait finir sa phrase, donnant deux-zéro à son coéquipier. Charles accusait le coup, très mal mais l’accusait quand même car il avait d’autre chose à régler avant. « Viens avec moi toi ! » dit-il le regard sévère, attrapant un peu brusquement Addison par le bras.

Il l’emmenait dans les douches, la porte la plus proche. Il le poussa à l’intérieur, lui emboitait le pas et fermait la porte. « Tu te foues de ma gueule en fait ! » avait-il commencé à beugler, avant de reprendre plus bas, se rappelant qu’il y avait aussi des gens de l’autre côté de la porte. « T’es venu pour mater… Me dis pas le contraire, je le connais bien ton regard et que je l’ai aussi, donc je sais. ». Il avait l’air assez agacé. Il se sentait trahi. « En fait t’en avais rien à faire de mes entrainements. Pourquoi tu m’as menti ? Je commence à en avoir un peu marre qu’on se paie ma tête en fait » avait-il dit sans animosité, mais un peu contrarié quand même. « T’es dingue ! C’est un peu comme mes collègues de taff. Déjà que je les emmerdes pas mal avec mes moeurs un peu holé-holé comme ils disent. Ils vont penser quoi hein !? Que je ramène des gars holé-holé pour se rincer l’oeil. Bah non ! Je veux pas passer un sale quart d’heure encore. Et y’a pas que ça aussi ! Si tes parents apprennent que je t’emmène voir des joueurs de Quidditch tout muscles dehors, ils vont penser que je te dévergondes, ils vont se plaindre à ma mère et là... Ce sera le drame… Elle va m’arracher mes beaux cheveux.  » dit-il une légère panique dans la voix, se claquant les deux mains sur le côté du visage, s’imaginant déjà le cataclysme entre leur famille. Oui, il était stressé. Cela faisait trop de chose à gérer pour son petit crâne. « T’es vraiment pas discret en plus ! » continuait-il de râler avec une moue boudeuse.

Un silence et d’un coup, ça sortait. C’était inévitable. « Et moi alors ?! Pourquoi tu me mates pas ? Je comprends même pas que t’aies pas envie de regarder... » dit-il presque dans une plainte, jaloux à mort. Il avait été blessé dans son égo d’avoir été totalement ignoré par les tablettes d’un autre. C’est moi le plus beau, c’est tout... On va pas en chier une galette. « Même moi j’ai du mal à résister parfois... » ajoutait-il en se tournant légèrement vers un miroir, un peu plus loin et l’angle tout juste pour se voir. Il posait pour fair ressortir ses pectoraux.

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: I'm just so addicted to beautiful people, ft. Charles   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm just so addicted to beautiful people, ft. Charles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Velvet Sky parle de l'attaque de Maryse
» The beautiful people [PV Shizuo]
» Crystal Reed . beautiful people
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Reste du Monde
-
Sauter vers: