RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
000
POUFF.
000
SERD.
000
SERP.
000

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria (Theo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 I’ll keep the lights on in this place (maddie&dieter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – charles dyer – ivory parkinson - vedran zakharine
Vos Liens :
Informations Importantes :
Dieter Carrow
Drama Queen
Drama Queen

Messages : 196
Points RPs : 397
Date d'inscription : 04/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: I’ll keep the lights on in this place (maddie&dieter)   Mar 14 Aoû - 18:27


Fall Away - Twenty Øne Pilots

Il était tard et il n’y avait pas un chat dans la salle commune. De temps en temps quelqu’un passait, mais ne faisait que passer. Personne n’avait pas forcément envie de venir embêter Dieter en pleine contemplation de pas grand chose. Personne avait envie de me supporter en général... Il était allongé en travers d’un fauteuil, la tête en arrière, un livre ouvert et posé sur sa poitrine, il contemplait les moulures de l’armoire et ses pensées s’était rapidement perdues. Dieter était plutôt calme et assagi ces derniers temps. J’avais surtout la tête ailleurs. Peu bavard et sûrement encore plus irritable que d’habitude ou alors totalement éteint. Un truc qui m’obsède et me ronge… Un nom, une fierté... Un bloc de glace terriblement sexy.

Il allait reprendre sa lecture quand il entendit des pas dans la pièce qui ne sortirent pas de la pièce. Il finit par lever la tête et jeter un oeil. C’était Maddie. Il la dévisagea un moment avant de pencher la tête et lui faire un petit sourire pincé. « Tu veux quoi ? … » ne lui demandait-il pas forcément avec agressivité. Elle avait l’air d’avoir une petite mine. « Tu veux papoter ? Hm… Je dois bien être disponible pour ça. Approche… » lui dit-il avant de se redresser dans le fauteuil et s’appuyer contre le dossier pour faire face à Maddie, lui tendant la main. « Allez viens ! » s’énerva t-il un petit peu parlant entre ses dents serrées, insistant et surtout impatient. « Je sens que y’a un truc qui cloche, viens me raconter… Profites en, je me faisais chier » fit-il d’un demi-sourire un peu mauvais, mais c’était naturel chez lui. Il ne fallait pas forcément le prendre personnellement.

Dieter ne la quittait pas des yeux jusqu’à ce qu’elle vienne vers lui et lui attrapa main. Il la tirait brusquement pour l’assoir sur lui et la prendre dans ses bras avec complicité. Il l’étreignait avec force avant de relâcher la pression, comme pour la consoler d’avance. « T’arrives pas à dormir ? » lui demandait-il presque avec une douceur qui sonnait faux. Plus rien ne sonnait avec sincérité depuis longtemps dans ses calomenies.

Oh, j’avais rien contre elle. Au contraire, elle est mignonne… Une pauvre âme en peine. Le soucis, c’est que je ne pouvais pas m’empêcher de l’enfoncer. C’était tellement facile. Pas tant que ça, elle résiste et pourtant… Je veux juste lui ouvrir les yeux et lui faire comprendre que la vie est une putain, elle n’a rien à attendre d’elle alors autant qu’elle profite. Mais lâcher-prise comme ça, c’est jamais facile et faut faire ça lentement… pas qu’elle se foute en l’air bêtement non-plus.

acidbrain



_________________
La pétasse est dans la place !
(c)crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Douglas & Isaac
Vos Liens :
Informations Importantes :
Maddie Travers
Artistes
Artistes

Messages : 892
Points RPs : 477
Date d'inscription : 01/07/2017
Localisation : Enfermée à double tour dans l'appart de luxe de sa mère XD

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: I’ll keep the lights on in this place (maddie&dieter)   Mer 22 Aoû - 16:48


I will keep the lights on, in this place (ft Dieter)

J’ai essayé de me coucher tôt, je voulais dormir et rattraper toutes ces nuits d’insomnie et de cauchemars. Mais encore aujourd’hui je n’arrive pas à trouver le sommeil, je ne sais pas quoi faire, ça fait déjà bien une heure que je tourne et vire dans mon lit afin de trouver la position la plus confortable. Je râle et repousse les couvertures pour m’asseoir sur le matelas, me demandant combien de temps encore je vais tenir avec si peu d’heures de sommeil à mon effectif. J'attrape mes lunettes et jette un œil dans le dortoir, elles sont toutes en train de dormir, je prend une veste pour mettre sur mon teeshirt et décide de sortir sans bruit afin de me rendre dans la salle commune.

Je suis surprise de n’y voir personne, c’est calme et silencieux, je reste là inerte à me demander si je vais me poser sur les canapés et lire un peu ou si je tente une promenade dans les couloirs frais. Un mouvement me fait tourner la tête et j’aperçois Dieter sur l’un des fauteuils, un livre sur la poitrine. Il me demande ce que je veux, mais je ne lui réponds pas, car je ne sais pas ce que je veux, j’aimerai dormir mais je ne me sens pas fatiguée, alors qu’est-ce que je voudrais faire ? Enlever tout ce que j’ai en tête, oublier tous mes problèmes pour tenter de vivre à nouveau réellement. Il ne semble pas prendre mal mon silence, il me propose de papoter, s’estime disponible pour un peu de temps en ma compagnie.

Tandis qu’il se redresse sur mon fauteuil je me questionne, ais-je vraiment l’envie et la motivation de passer du temps avec lui ? Je ne peux pas lui dire l’exactitude de mes soucis, nous n’avons pas les mêmes idées… mais bizarrement il se montre plutôt sympa avec moi, voulant m’aider la plupart du temps. Il tend la main et se montre impatient me disant qu’il voit que quelque chose cloche et qu’il se fait chier alors je peux venir lui raconter. Je regarde la porte donnant sur le couloir avant de me décider à ne pas rester seule, qui sait il va peut-être réussir à me changer les idées. Je lève les yeux au ciel mais laisse apparaitre un petit sourire et m’avançant près de lui.

Je pensais m’installer près de lui, mais dès que je suis assez proche il m’attrape la main et m’attire sur lui, je lâche un petit cri étouffé de surprise, il faut vraiment que je trouve un moyen de ne pas être aussi légère qu’un poids plume. On dirait qu’il n’a eu aucun effort à produire pour me déplacer sur lui. Ses bras m’enlacent fortement, un câlin comme pour me consoler des maux qui me rongent. Il peut être vraiment surprenant celui-là, mais je laisse faire, déjà parce que je ne fais pas le poids contre lui et surtout car ça me fait du bien. Je ne suis pas du genre câlin, je n’en fais que rarement aux personnes avec qui je suis proche, après je laisse volontiers mes amis me prendre dans leur bras, mais si je ne le sens pas je stop la personne directement.  

« Non ça fait une heure que je tente… mais il semble me fuir encore une fois… ou alors c’est moi qui psychologiquement tente de m’empêcher de dormir.. pour éviter que mes rêves ne me viennent me hanter.. » J’hausse les épaule sans bouger de position j’attrape le livre qu’il avait posé sur la poitrine plus tôt « Tu lisais quoi ? Ou tu faisais semblant de lire quoi pour ne pas qu’on vienne t’embêter ? » je lui demande un petit sourire en coin avant de reposer le livre à nos côtés. Son livre ne m’intéresse pas forcément mais il disait se faire chier alors je ne pense pas que ce livre à une réelle importance pour lui. Je soupir et observe les cousins sur le fauteuil en face de nous, je décide de prendre la parole pour lui demander conseil « Tu fais quoi à par t’ennuyer quand tu n’arrives pas à dormir et que tu as besoin de te vider l’esprit ? »

Dieter n’est peut-être pas la meilleure personne à qui demander conseil, il pourrait me proposer des trucs totalement interdits, mais on ne sait jamais, il pourrait me surprendre à nouveau et trouver comment m’occuper. C’est mieux de passer du bon temps et de s’amuser que s’énerver à trouver le sommeil alors que ton esprit te torture avec toutes les choses qui se passent dans ta vie. Et puis ça ne coute rien de demander, s’il se fait autant chier autant qu’il m’accompagne.

HARLEY-

_________________
Don't fight it, it's coming for you, running at ya, It's only this moment, don't care what comes after, Your fever dream, can't you see it getting closer, Just surrender 'cause you feel the feeling taking over
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – charles dyer – ivory parkinson - vedran zakharine
Vos Liens :
Informations Importantes :
Dieter Carrow
Drama Queen
Drama Queen

Messages : 196
Points RPs : 397
Date d'inscription : 04/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: I’ll keep the lights on in this place (maddie&dieter)   Lun 27 Aoû - 18:04


Fall Away - Twenty Øne Pilots

Dieter était déjà un peu stone. Il avait pris de ces cachetons modus qui détendaient pas mal et lui faisait voir les choses tout autrement. D’où le fait qu’il était perdu depuis bien dix minutes à contempler les détails d’une armoire. Heureusement que Maddie était passée par là au final, tout son sang serait remonté à sa tête depuis. Cela lui donnait autre chose pour s’occuper. Voyant sa bouille, il n’avait pas eu envie de l’ignorer. Il avait ignoré assez de monde aujourd’hui. Puis elle, elle lui demandait jamais rien et n’était pas si casse-pied dans l’ensemble. Il n’avait pas grand chose contre elle.

Dieter ne lui avait pas trop laissé le choix pour la faire approcher et vint la tirer sur le fauteuil pour la prendre soudainement dans ses bras. Il l’avait serré avec force avant de la relâcher rapidement, mais il la gardait à moitié assise sur lui.J’avais envie de tendresse et de douceur aussi, j’avoue. C’était pas seulement que pour elle, je donne jamais gratuitement, c’est connu. Cela ne faisait jamais de mal. Des crises aiguë qui me prennent parfois. Enfin, c’est sûr que c’est pas à lui que je vais en faire. Je substitues comme je peux et je compense cette haine obsessionnel qui me pourrit le crâne ces derniers jours.

Il écoutait Maddie, commençant à jouer avec une mèche des cheveux, les passant entre ses doigts. Il avait l’air distrait, mais il était attentif. Faire des cauchemars et les éviter, il savait ce que c’était. Il en avait des pas mal et angoissant dans son genre. Elle se penchait, les cheveux qu’il avait entre ses doigts lui échappèrent si brusquement qu’il resta bloqué sur ses doigts, si frustré. Elle prenait son livre, il l’avait oublié celui-là. « Un roman moldu. L’histoire d’un homme possédé par un tableau. Son propre portrait… Enfin dis comme ça, c’est pas passionnant, mais c’est plus subtile… Le gars est complètement aliéné par ce tableau maléfique qui le pourri de l’intérieur. » dit-il avec un petit sourire, cette histoire l’avait conquis et elle pouvait constater qu’il ne faisait pas semblant de lire. Il était toujours la tête plongé dans ses histoires, sorcière ou moldus, il s’en moquait pour le coup pour vu que ça le transportait. J’avais juste arrêté de le lire parce que je suis vraiment trop défoncé et qu’il commençait à m’angoisser le bouquin. J’avais trop l’impression de le vivre. Avec les tableaux qui bougent à Poudlard en plus.

Dieter sourit en entendant sa question et lui reprit une mèche de cheveux pour réfléchir. « Hm... Je lis, je bois, je me défonce, je me touche ou je m’arrange pour que quelqu’un le fasse, je vais chercher quelqu’un à emmerder, … J’en ai d’autre, mais... en général je lis ou je bois. » lui dit-il avec un sourire sardonique. Il avait en enroule la mèche de Maddie autour de son index et venait lentement la caresser de son pouce, regardant dans le vide, pensif. « Y’a un truc qui est pas mal pour se vider la tête. » dit-il soudainement. « C’est de péter des trucs… » lui annonçait-il ça avec un sourire mutin. Il adorait faire ça. « T’as besoin de te vider l’esprit ? Qu’est-ce qui t’arrives ? Faut que tu me dises ! Et peut-être que je trouverais de quoi te soulager et t’aider à dormir ce soir… Enfin, si on dort… » dit-il toujours plus joueur et espiègle.

acidbrain



_________________
La pétasse est dans la place !
(c)crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Douglas & Isaac
Vos Liens :
Informations Importantes :
Maddie Travers
Artistes
Artistes

Messages : 892
Points RPs : 477
Date d'inscription : 01/07/2017
Localisation : Enfermée à double tour dans l'appart de luxe de sa mère XD

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: I’ll keep the lights on in this place (maddie&dieter)   Dim 9 Sep - 19:36


I will keep the lights on, in this place (ft Dieter)

L’absence de  sommeil m’a poussée à me lever, et ça m’a conduit dans la salle commune ou Dieter a eu de l’intérêt pour moi. Je n’ai jamais eu de problème avec lui, il est étrange comme garçon, mais c’est ce qui le rend intéressant. Sans que je ne puisse faire quoi que ce soit il m’a fait venir sur ses genoux et m’a enlacé. Je ne pensais pas que ce garçon aimait les câlins, mais il semble vouloir me consoler et je pense que cette pause douceur nous fait du bien à tous les deux. Ça aurait pu être bizarre, mais il n’y a rien d’ambiguë avec lui et je me sens assez confortable en sa présence pour ne pas me sentir gênée. Le câlin finit je ne change pas de place et lui explique pourquoi je suis là, pas de filtre je lui dis ce que j’ai en tête. A quoi bon mentir alors qu’il a clairement vu que quelque chose n’allait pas ? J’attrape son livre abandonné et lui demande de quoi il s’agit, avoir un livre peut permettre d’éviter toute conversation avec les autres alors je me questionne sur ce qu’il fait avec. Je suis surprise de voir qu’il ne faisait pas semblant de lire, et son histoire moldu semble plutôt intéressante, c’est ce qui est fabuleux avec les moldus, ils sont pleins d’imaginations.

« Tu veux dire que c’est son portait qui le possède et le détruit de l’intérieur ? C’est intriguant.. Je me demande si dans notre monde ça pourrait arriver… Les moldus sont des fois si proche de notre vérité dans leur récit… Il la touche du bout des doigts sans jamais vraiment l’atteindre..» je repose le livre, malgré ma curiosité face à l’histoire qu’il raconte. Je me demande si Dieter voudra bien me le prêter une fois qu’il aura fini. Afin d’éviter que le silence ne retombe une fois de plus, je prends à nouveau la parole afin de lui demander conseil. J’aimerais pouvoir me vider l’esprit pour dormir et éviter que mes rêves ne se transforment en cauchemars. C’est déjà l’enfer ici, alors j’aimerais que mon sommeil soit plus paisible. Je laisse mon regard vagabonder quand il m’énumère ce qu’il fait, avant de rougir légèrement en l’entendant parler de se toucher ou se faire toucher. Je parle de tout ouvertement, mais j’ai tendance à éviter de m’aventurer sur les histoires sexuelles, je n’ai pas assez d’expérience pour parler de choses intéressantes. Il faut dire que ce n’est pas la joie à ce niveau, j’ai eu quelques copains, mais ça n’a jamais duré très longtemps et nous n’avons pas fait réellement de folie à ce niveau. On est resté basique, heureusement que je ne me suis pas arrêter au fiasco de ma première fois avec Orion, il faut dire que quand ton copain est gay, c’est difficile de se mettre dans l’ambiance. Bref tout ça pour dire que je n’ai jamais ouvertement parlé de ces choses et que ça me fait toujours un peu rougir.

« Je vois… Pas sûr que tes idées m’aident vraiment ce soir… lire va m’aider un temps mais ça me videra pas l’esprit.. et boire.. j’ai peur que ça ne me rende pas super joyeuse.. sauf si je bois jusqu’à tout oublier… » c’est vrai que finalement, boire un peu ne me ferait pas de mal, d’habitude j’ai l’alcool pas mal joyeux et je me retrouve à être bien plus tactile avec les autres, mais avec tout ce qui m’arrive, j’ai peur d’avoir l’alcool triste.. et pour l’avoir vu sur certaines personnes je n’ai pas envie que ça m’arrive. Je souris car à nouveau je sens que Dieter s’amuse avec mes cheveux, c’est très léger, je ne sais pas ce qu’il fait, surement qu’il joue avec une mèche, c’est ce que la plupart des gens font, moi-même je suis toujours en train d’enrouler une mèche de cheveux sur mes doigts. C’est quelque chose de plutôt apaisant. Puis Dieter semble avoir une idée autre que ce qu’il a énuméré, il parle de casser des choses et je peux sentir le sourire dans sa voix. Casser des choses ? C’est quelque chose à laquelle j’ai déjà pensée, l’effet dramatique dans une dispute de jeter un objet à terre afin qu’il se brise. Je ne suis pas quelqu’un qui aime la violence, mais je me demande si briser quelque chose peut faire du bien à quelqu’un. Il me pose des questions et me demande de lui en dire plus sur mes maux car il pourrait m’aider à me soulager l’esprit. Et il sous-entend qu’on risque surement d’y passer la nuit. Je souris à sa dernière remarque.

«Autant s’amuser toute la nuit et ne pas dormir, plutôt que d’essayer de trouver le sommeil pour me faire attaquer par mes cauchemars. » je lui dis, oui casser des trucs pourrait s’avérer intéressant, je ne sais pas où on pourra faire ça, mais je suis sûr que Dieter connait un endroit. « Il m’arrive beaucoup de choses… mais pour n’en désigner que quelques-unes, je dirais.. Ma mère… je passe mon temps à me prendre la tête avec elle, que ce soit sur parchemin ou face à face. Elle arrive à me mettre dans des colères folles comme jamais personne d’autres. Des fois je me rends compte que lorsqu’on s’engueule, j’ai des pulsions de violence qui montent en moi et j’ai envie de tout envoyer balader, de taper dans un mur pour réussir à évacuer cette colère… Mais jamais je ne vais jusque-là.. ça finit en hurlement et je pars me déchainer dans ma salle de dance.. La première fois que ça m’est arrivé j’ai été surprise car je n’aime pas ce genre de violence.. Et je pense que si je l’évacue sans blesser quelqu’un alors je pourrais mieux dormir.. » ça me fait bizarre de me laisser aller comme ça, Dieter est la première personne à qui je parle de cette colère qui a pris possession de moi. J’ai toujours clamé haut et fort que la violence ne fait pas partie de ma vie, je n’ai jamais eu à être violente, j’ai toujours attaquée verbalement. Mais là les engueulades avec ma mère ont pris des proportions ahurissantes et je ne me suis pas sentie bien après m’être rendue compte que j’avais eu envie de me montrer violente. Je n’ai osé en parlé à personne, de peur de me faire juger et montrer du doigt car finalement je suis comme les autres.


HARLEY-

_________________
Don't fight it, it's coming for you, running at ya, It's only this moment, don't care what comes after, Your fever dream, can't you see it getting closer, Just surrender 'cause you feel the feeling taking over
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: I’ll keep the lights on in this place (maddie&dieter)   

Revenir en haut Aller en bas
 
I’ll keep the lights on in this place (maddie&dieter)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Friday Night Lights ~ Partneariat
» baby when the light go out.
» Version n°21 : City lights
» One way or another, I'm gonna see ya. I'm gonna meetcha, meetcha, meetcha, meetcha. One day maybe next week ,I'm gonna meetcha. I'll meetcha i'll meetcha. And if the lights are all out I'll follow your bus downtown see who's hangin' out ℛ Shanti
» we’ll be burning up like neon lights.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Reste du Monde
-
Sauter vers: