RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
3035
POUFF.
3565
SERD.
2280
SERP.
4185

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria & Ludibaty (Theo & Leo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 It's just a toy ! – no. (felix&moira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau — dieter carrow — vedran zakharine — Charles dyer — ivory parkinson — sohan davis — lyllian-aaron
Vos Liens :
Informations Importantes :
Moira Watkins
Fuck You
Fuck You

Messages : 119
Points RPs : 236
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: It's just a toy ! – no. (felix&moira)   Lun 13 Aoû - 1:52


Message Man - Twenty Øne Pilots

Moira avait profité de ce weekend pour passer faire un petit coucou à son père au Ministère, après ils iraient trouver l’ainé et la belle-mère en ville pour aller se manger un petit truc en famille. Ils se rendaient pour la énième fois dans l’un de leur tout petit restaurant qui n’avait l’air de rien mais dans lequel on mangeait bien pour pas si cher. Une petite soupe de canard laqué dans une ruelle cachée. Quant au plus jeune, il était aller chercher le cadet à la maison. Enfin, tout une organisation. Elle traversait tranquillement les couloirs, portant sa salopette deux fois trop grandes pour elle. Je l’avais piqué au plus grand aussi… Sa queue de cheval pendait avec fatigue et un nombre incalculable de mèches rebelles lui balayaient le visage de sa démarche vive et peu gracieuse. Elle attirait quelques regards curieux en chemin de voir une si jeune personne et ainsi accoutrée se balader comme si elle était chez elle.

Elle n’y travaillait pas, mais elle connaissait les couloirs qui menaient au bureau de son père par-coeur. Elle adorait aller le chercher et ça changeait de décor. Bon y’avais mieux que de voir tout ces gens stressé, la mine renfrogné, pressés et tirés à quatre épingles ou le monde est si sérieux. Ouais je sais c’est facile, je suis encore jeune. M’enfin, ils sont déprimants quand même. Pas tous. Il y en avait des sympa et très souriant, comme Félix qu’elle ne manqua pas d’aller voir pour le saluer. Cela lui faisait faire un petit détour, mais elle avait un peu de temps. Il en fallait avec lui. Je l’ai croisé dans un couloir une fois, j’attendais que mon père finisse. On n’a commencé à parler, j’ai posé une question et c’était parti. J’ai glissé une pièce dans le jukebox. C’était tellement drôle. J’aime comme il raconte les choses. Je le présenterais bien à Mamie-Billie lui aussi, elle l’adorerait.

Elle passa sa tête blonde dans l’encadrement de la porte avec son sourire plein de soleil. « Saluuuut ! » chantonna t-elle toute guillerette. « Je passe chercher mon père pour aller manger, je veux pas te déranger, je suis venue te dire bonjour en passant… ». Elle grimaçait soudainement sceptique. Félix avait l’air si contrarié. « Ç'va pas ? » demandait-elle soucieuse, entrant timidement. « Moi que'qu'chose m'dit que tu veux en parler... » dit-elle avec amusement.

acidbrain



_________________
Surf, peace and punch !
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Felix Sanchez
Ministère
Ministère

Messages : 33
Points RPs : 51
Date d'inscription : 31/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: It's just a toy ! – no. (felix&moira)   Lun 20 Aoû - 21:52


Message Man - Twenty Øne Pilots

Felix avait fait une erreur aussi grave à ses yeux que de couper le mauvais fil dans le boitier du minuteur d'une bombe qui était sur le point d'exploser. Il avait emmené quelques bricoles afin de décorer son bureau. Un petit Tardis qui lui servait de pot à crayon, un insigne de Starfleet et surtout, surtout, le plus important : sa figurine représentant son personnage lorsqu'il troquait sa cape de maître du jeu afin de devenir simple joueur dans des parties de D&D endiablées. Qui aurait cru qu'on lui confisquerait cette précieuse figurine ? Qui aurait cru que le moral éternellement optimiste de Felix pouvait tomber au plus bas ?

La tête baissée, semblant porter tous les malheurs du monde, l'employé au comité des inventions d'excuses à l'usage des Moldus avait le cerveau vide de toute créativité. Chaque regard lancer en direction de son bureau lui rappelait la place vide où trônait fièrement, quelques instants plus tôt, sa précieuse figurine. Lorsqu'une tête blonde familière dépassa de l'encadrement de la porte, il se contenta d'un "Salluuuttt" en levant la main, là où, d'ordinaire, il aurait crié de surprise en croyant voir une tête décapitée avant de pousser un soupir de soulagement en voyant que ce n'était pas le cas. Le voir agir normalement était, au fond, le meilleur indice que tout allât mal. Chose encore plus rare, il n'avait pas fait attention à la suite des paroles de sa visiteuse. Lui était toujours le plus attentif possible afin de pouvoir rebondir sur le moindre mot prononcé !

Jusqu'au moment où la question "ça ne va pas" fut prononcée. Felix releva la tête, les yeux légèrement écarquillés et la bouche ouverte comme si on venait de lui révéler une vérité cosmique, ou, plutôt, comme si on venait de percer le mur d'un barrage.

"Non, ça va pas, on m'a piqué ma figurine !" S'exclama-t-il. Il pointa l'emplacement vide, tel un témoin brandissant le lieu du crime. "C'était ma figurine de mon druide ! C'était une figurine édition limitée et peinte à la main et mon personnage allait être enfin niveau dix. J'allais avoir un familier supercool ! Dont j'ai la figurine aussi, d'ailleurs, mais, maintenant, c'est foutu, parce que je ne peux plus l'utiliser sans celle de mon personnage. Ce serait plus un familier sans celle de mon personnage, ça serait juste une bête monstre non apprivoisé. C'est le gros malabar du service de détournement de l'artisanat moldu qui me la confisqué. Confisqué ! Il voulait l'étudier parce que les yeux lumineux de la figurine lui semblaient louches. J'ai beau expliquer que c'était un ajout de l'édition limité, il n'a rien voulut à savoir ! C'était forcément un sort lancé dessus, pour lui. Et c'était pire quand je lui ai expliqué que c'était pour le jeux de rôle. Non seulement, il a rigolé en trouvant ça stupide, mais en plus, il ne m'a toujours pas rendu ma figurine. Et quand j'ai voulu la lui reprendre, il a dit que si je levais ma baguette sur lui, il me ferait arrêter pour détention d'objet moldu trafiqué !"

Le geek se retrouva à court du souffle et s'interrompit en reprenant de grandes bouffées d'oxygène. "Voilà ce qui s'est passé." Conclut-il lorsque ses poumons eurent refait le plein.

acidbrain



_________________

   
I'm just a human
Don't let the world make you hard. Don't let pain make you hate. Don't let the bitterness steal your sweetness.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau — dieter carrow — vedran zakharine — Charles dyer — ivory parkinson — sohan davis — lyllian-aaron
Vos Liens :
Informations Importantes :
Moira Watkins
Fuck You
Fuck You

Messages : 119
Points RPs : 236
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: It's just a toy ! – no. (felix&moira)   Sam 25 Aoû - 20:32


Message Man - Twenty Øne Pilots

Elle était entrée timidement, inquiète par la mine si contrariée et abattue de Felix. Lui toujours si souriant et jovial, c’était un peu choquant et ça la touchait en plein coeur. Elle ne pouvait décidément pas passer son chemin et faire comme si elle n’avait rien vu. Pas avec lui, il était drôle et gentil, c’était vraiment pas sympa.

Non, ça n’allait pas. Il lui parlait de sa figurine, on lui aurait prit. Elle pinçait ses lèvres et hochait la tête en prenant un air très concernée par son histoire. Elle avait porté ses yeux sur ce qu’il montrait par réflexe et put alors réellement constaté que cette figurine, elle n’était plus là. Il y tenait, elle avait de la valeur, parce qu’elle était peinte à la main et en édition limitée. Elle pouvait comprendre sa peine. Elle ne faisait pas de collection, mais des édition limitée elle en avait croisé dans sa vie et craqué pour, dans totalement autre chose par contre. Quant au principe que c’était peint à la main, elle reconnaissait que ce n’était pas la même travail et en faisant une qualité importante.

Moira écarquillait les yeux plus il parlait et elle se pinçait toujours plus les lèvres mais cette fois pour ne pas rire. Elle pensait à une blague, mais il avait l’air tellement ennuyé. On pourrait faire un jeu à boire sur le mot « figurine ». Elle perdait le fil. Elle s’imaginait s’enfiler un verre à chaque fois qu’il prononçait le mot figurine et ça avait suffit pour l’occuper et lui faire perdre son attention quelques secondes. Sauf que quelques secondes avec Felix… C’est dangereux. Un silence et elle le regarda, paniquée un instant, se rendant compte qu’elle ne l’entendait même plus. « Euh ouais… Okay ! » prit-elle le temps de réfléchir sans lui montrer qu’elle ne l’avait écouté que d’une demi-oreille. Elle ne voulait pas le froisser. « En gros, y’a des gros lourds qui t'ont piqué ton jouet ? C’est ça ? La figurine, c’est comme un jouet ? Les trucs en plastiques là, haut comme ça. » montrait-elle un espace de vint centimètres entre ses deux mains. « Ou... comme ça » fit-elle plus petit, ayant l’air d’hésiter avant de jeter ses mains en l’air. On s’en foutait de ces détails.

Elle soupira. « Vas y, je vais aller te la chercher… Tu m’enquiquines franchement ! Avec ton petit visage tout triste là, comment tu veux que je te laisse dans cette situation. Momo va s’occuper de tout, tu vas retrouver ton jouet. » lui annonçait-elle comme une sauveuse. Elle balança lourdement son sac sur le bureau de Felix et fouilla dans son énorme besace informe en cuir. Elle sortit une trousse de maquillage, un peu de rouge, un trait fin sur les yeux, du mascara et c’était largement suffisant. Elle se détachait les cheveux et les secouait pour se donner un peu de volume. Elle décrocha ses bretelles de salopette pour retirer son large t-shirt et remettre la salopette seulement par-dessus son soutien-gorge. En même pas dix minutes, elle était presque méconnaissable. Elle en avait besoin pour la première approche vers l’ennemi. « Montre moi où est détenu ton druide ! » lui dit-elle comme si elle partait pour le sauvetage de l’année. C’était sa mission.

acidbrain



_________________
Surf, peace and punch !
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Felix Sanchez
Ministère
Ministère

Messages : 33
Points RPs : 51
Date d'inscription : 31/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: It's just a toy ! – no. (felix&moira)   Mar 2 Oct - 10:25


Message Man - Twenty Øne Pilots

Oubliez ses histoires de ministre corrompu ou manipulé, qu'importent les néomangemorts et leurs influences grandissantes, le pire malheur du monde venait de s'abattre sur Félix. Alors, certes, le sort du monde n'était pas en jeu, du moins, au sens large de ce terme, mais, avec la disparition de cette figurine, c'tait son petit monde à lui qui se retrouvait complètement chamboulé. Rien que d'imaginer une partie de jeux de rôle sans la figurine... Il sentait venir un début de vertige. S'il ne la récupère pas, il allait devoir... Il allait devoir... Prendre une banale figurine absolument pas personnalisée à la place. Il en tremblait d'horreur, rien que d'essayer de visualiser la scène.

Même son côté éternellement optimiste était mis à rude épreuve avec cette histoire. À mesure que les minutes s'écoulaient, les chances de voir ces confrères du service revenir en admettant s'être trompé diminuaient jusqu'au moment où le né-moldu devait admettre l'éventualité que, peut-être, ce cas de figure avait peu de chances de se produire. Voir pas du tout, en fait.

Il avait suffi d'une question pour que le barrage de ses angoisses, qui avait été miraculeusement contenues jusqu'ici, cède et se déverse sur la malheureuse personne qui avait osé prendre la parole. En l’occurrence, cette fois-ci, cela tomba sur Moira. Il raconta tout avec un grand renfort de geste. Il ne s'attendait pas à ce qu'on comprenne à quel point s'était important. Il voulait juste vider son sac. Sinon, il allait exploser. Très certainement.

Le silence tomba alors que Felix se retrouvait à court de souffle comme à chaque fois qu'il venait de finir un de ces légendaires monologues. Il retrouva doucement un rythme de respiration normale et se contenta d'hocher vigoureusement la tête alors que sa visiteuse lança un 'ouais okay'. "Ce n'est pas qu'un jouet !" Protesta-t-il dès qu'il eut suffisamment d'air dans ses poumons pour reprendre la parole. "C'est la manifestation physique de mon personnage fictif sur la table de jeu." Il expliquait cela avec le même sérieux qu'un scientifique racontant la base de la théorie des cordes. "De cette taille." À son tour, il délimita un espace réduit entre ses doigts. Un truc qu'on apprenait vite lorsqu'on collectionnait les figurines, c'tait l'importance de la taille. Surtout quand une différence de quelques centimètres pouvait représenter une différence de plusieurs dizaines de gallions en or. Ce genre de détail devenait super-important.

Moira déclara vouloir chercher son jouet. Pour le coup, Felix ne sut pas quoi répondre. Il avait le regard aussi brillant que s'il venait de voir Clark Kent enlever ses lunettes et déboutonner sa chemise pour devenir Superman devant lui. "C'est vrai ? Merci !!!" S'exclama-t-il. Il se retenait pour ne pas sauter dans les bras de sa sauveuse du jour. Tentative qui se traduisit par un petit trépignement sur place.

Le né-moldu regarda avec attention les préparatifs de la demoiselle comme s'il assistait à la traditionnelle scène d'enfilage de costume dans le film Batman. Jusqu'au moment où Moira décrocha ses bretelles de salopette pour retirer son t-shirt. Là, le geek se retourna vivement dans une attitude prude en levant les yeux au plafond. Il ne se tourna de nouveau vers son interlocutrice que lorsque cette dernière reprit la parole. Il cligna des yeux devant la transformation de Moira. Ce n'était pas une transformation dans le style Métamorphomages mais, à ses yeux, cela restait presque aussi impressionnant.

"C'est la phrase la plus cool que j'ai entendu de la journée." Souffla-t-il avec admiration alors que la demoiselle lui demanda de lui montrer où était détenu son druide.

Pendant un bref instant, il retrouva son sourire lumineux avant de prendre une mine bien trop sérieuse pour une histoire de figurine dérobée. Après un hochement de tête fait avec un air solennel, Felix fit un geste invitant Moira à le suivre. Il conduisit sa sauveuse jusqu'à l'ascenseur et appuya sur l'étage concerné. "Et donc euh tu as une technique particulière en tête ? Je dois faire un truc du style gentil et méchant flic ?" Commença-t-il en attendant d'arriver à destination. La porte de l'ascenseur s'ouvrit sur l'étage. La nervosité envahit progressivement le geek alors qu'ils s'approchaient du service de détournement de l'artisanat moldu. Son rythme de pas diminua lentement jusqu'à ce qu'il se retrouve derrière Moira alors qu'il avait ouvert la marche à la sortie de l'ascenseur. "C'est... C'est là." Finit-il par dire en pointant timidement du doigt la porte du service en question. On aurait dit qu'il venait de pointer la demeure du Seigneur du Mal en personne ou la direction de l'Enfer.

acidbrain



_________________

   
I'm just a human
Don't let the world make you hard. Don't let pain make you hate. Don't let the bitterness steal your sweetness.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau — dieter carrow — vedran zakharine — Charles dyer — ivory parkinson — sohan davis — lyllian-aaron
Vos Liens :
Informations Importantes :
Moira Watkins
Fuck You
Fuck You

Messages : 119
Points RPs : 236
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: It's just a toy ! – no. (felix&moira)   Ven 5 Oct - 19:35


Message Man - Twenty Øne Pilots

Elle l’avait tellement senti venir quand elle avait osé dire qu’il voulait récupérer un jouet. Il n’avait pas de jouer lui, c’était toujours des objets de collection ou encore des « goodies ». S’il voulait. Pour elle, ça restait pour beaucoup des jouets, figurines peintes à la main ou en série limitée. Elle avait bien vécu une partie de son temps côté moldu à Sidney et connaissait pas mal leur façon de vivre, leur coutumes et le reste mais elle passait son temps dehors à faire du surf et du sport, boire et fumer… Elle ne connaissait pas grand chose à cet univers là. Quelques jeux vidéos à cause de son cousin, mais sans plus. Et c’était très récemment ça.

Elle le regardait pendant qu’il parlait, mais l’écoutait à peine. Qu’il dise ce qu’il veut, c’est un jouet mais elle avait une importance pour lui sinon il serait pas dans cet état. Dans cet état parce qu’il l’a perdu et qu’elle avait réduit ça à un objet pour enfant. Pas de soucis, elle haussait simplement les épaules avec l’air d’une mère qui cédait au discours de son fils. Elle allait lui récupérer sa figurine. Pas la peine de continuer le débat. Le sac tombait lourdement sur le bureau le plus proche alors que Félix s’enthousiasmait de l’acte héroïque que la blonde s’apprêtait à faire, pleine de bonté et de courage. Et cette blonde aurait pu être sa fille. Il exagérait… Elle se pouponnait et retirait son t-shirt pour ne porter que ses sous-vêtements sous sa salopette. Pas pudique du tout, elle avait obligé Félix à l’être et qui, par respect, détourna le regard.

Elle eut un petit rire quand Félix eut l’air impressionné. Elle n’avait pas fait grand chose pourtant, mais c’est vrai qu’elle ne faisait pas énormément d’effort en général. Le strict minimum et encore, si elle avait la motivation de se faire un trait d’eye-liner. Nature. Mais elle était mignonne et se maquiller, être jolie elle savait faire… Pas le choix avec les concours de beauté que lui imposait belle-maman. C’est toujours mieux que le ménage… Elle rit de plus belle quand il s’extasiait devant la phrase qu’elle avait parlé en prenant cette mission vraiment à coeur.

Dans l’ascenseur, elle se regardait dans son miroir de poche, grimaçant. Elle n’était pas convaincu par son allure. Il parlait à côté d'elle. Elle finit par tourner la tête, en pinçant le coin de ses lèvres légèrement agacée. Elle se concentrait, elle n’avait aucune idée de ce qu’elle allait faire et c’était bien les questions que lui posait le sorcier. « Hm… Alors non, toi tu restes pas dans les parages du tout » J’ai pas forcément envie qu’il voit de quoi je suis capable d’un, et de deux... « S’ils te voient, ils vont savoir et ça va foirer la mission en plus, ça va pas être crédible du tout. Puis suffit qu’tu parles… » soupirait-elle, blasée. « Quoique, ça pourrait faire une sacrée diversion… Non, oublie ! Oublie. » répétait-elle le mot en le regardant avec insistance qu’il imprime bien ce qu’elle venait de lui dire et ne s’enflamme pas. « Tu… Je sais pas ce que je vais faire. J’entre et j’improvise. Je me suis déguisée, c’est juste pour avoir l’air un peu plus vieille, qu’ils me prennent un minimum au sérieux... Après bah je verrais ! ». Elle se passait le doigt sous le rouge qui avait légèrement déborder et bien marquer la ligne de sa lèvre inférieure.

Il lui montrait la porte. Elle hochait la tête. « Tu restes là… Tu entres pas d’accord ? Hm, sauf si je crie... Hmmm........ Aubergine. Okay ?  ». Elle commençait à avoir un petit coup de stress. Elle ne savait pas du tout comment elle allait s’en sortir. Encore, que ce soit ailleurs, mais son père travaillait ici… Elle fit un pas, mais hésitait pour le deuxième, se retournant vers Félix. « Donne moi le nom d’un collègue insignifiant ici ? Un truc qu’ils pourront pas vérifier. Genre, qu’ils connaitraient pas du tout le gars genre, mais juste le nom. Et bien sûr son service. ». Elle avait besoin d’un petit coup de main avant d’y aller. Ce genre d’information, même s’il ne comprenait pas, pouvait être très utile.

acidbrain



_________________
Surf, peace and punch !
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Felix Sanchez
Ministère
Ministère

Messages : 33
Points RPs : 51
Date d'inscription : 31/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: It's just a toy ! – no. (felix&moira)   Ven 19 Oct - 10:49


Message Man - Twenty Øne Pilots

Jouet, goodie, figurine, alias l'éternelle débat entre geek et non-geeks. À force, cette précision était devenu un réflexe pour lui. Au point qu'il arrivait même à la faire dans son état de profonde détresse. Surtout que, concernant l'objet qui était au centre de leur conversation, il s'agissait bien plus qu'une figurine, puisqu'elle représentait son personnage sur la table de jeu. Chose d'un intérêt quasiment vital et existentiel à la fois sur le plan stratégique et rôlistique. Les côtés peints à la main et lumineux étaient deux petits plus qui témoignait des difficultés qu'il avait eu à l'avoir ainsi que sa rareté.

Felix avait parlé sans idée ou espérance derrière la tête. Il était simplement content de trouver une oreille attentive, voire compréhensive devant son malheur. Alors lorsque son interlocutrice sembla vouloir partir en mission commando pour sauver son bien, le né-moldu était aussi impressionnant que s'il avait assisté à la venue d'un super-héros, avant de se détourner de manière prude pendant que Moira se préparait. ça et sa détermination eurent raison de la morosité de l'ancien journaliste.

Il lui avait suffi du chemin vers l'ascenseur pour qu'il se laisse définitivement emporter par un certain enthousiasme. Il se sentait comme un quidam suivant Batman dans une de ses missions. Est-ce que cela faisait de lui une sorte de Robin ? Tout naturellement, il voulut savoir la part qu'il aurait à jouer dans ce plan de secours.

"Oh." Ne put-il s'empêcher de souffler lorsque la jeune sorcière lui signala qu'il valait mieux pour lui de ne pas rester dans les parages. Son visage trop expressif témoignait qu'il était un petit peu déçu. Il se ressaisit devant les explications fournies ensuite, les trouvant logique, avant de retrouver brièvement l'espoir lorsqu'elle parla de diversion. "On n'a qu'à dire que... ça serait une sorte d'attaque de la dernière chance ?" Glissa-t-il avec une pointe d'espoir.

Felix se força à demeurer silencieux, le temps que Moira lui explique le plan. Le fait que ce dernier consiste essentiellement à improviser ne le dérangeait pas le moins du monde. "Oh, les meilleurs plans sont ainsi." Affirma-t-il. "Lorsque John McClane s'est retrouvé coincé dans l'immeuble de la Nakatomi Corporation, il n'avait pas de plan non plus. Il voulait simplement passé Noël avec sa femme. Et pourtant..." Il perdit son sourire d'un coup alors qu'il s'interrompit dans son histoire. Pas parce qu'il se rendit compte après coup que son exemple n'était pas approprié mais parce que le ding de l'ascenseur venait de retentir, les informant qu'ils étaient arrivé à destination. "Il arrive à vaincre tous les méchants à la fin." Finit-il dans un souffle qui se transforma en couinement inquiet alors qu'il sortait.

Le né-moldu avait la même tête que ferait un jeune hobbit en contemplant le Mordor tandis qu'il montrait la porte. Toute envie héroïque l'avait quitté. Il se contenta de hocher vigoureusement la tête alors que Moira lui indiqua de rester ici sauf si elle crie Aubergine. "Ok. Aubergine. C'est noté." Nota-t-il en faisant le signe signifiant "cinq sur cinq" de sa main droite. Ensuite, il ferma les poings en un geste encourageant. Une manière de dire : va-y, championne, tu vas tout déchirer. Il garda cette pause tandis que Moira s'avança de deux pas avant de se retourner vers lui.

Felix ouvrit grand la bouche tandis que son cerveau cherchait frénétiquement un nom qui pouvait correspondre. Aux yeux du né-moldu, aucun de ses collègues n'était insignifiant. "Vedran Zakharine. Aurore. ça irait ?" Dit-il spontanément. Il ne collait pas vraiment à la description, pourtant, c'était le nom qui lui était venu spontanément à l'esprit dès qu'il avait fallu citer un collègue.

acidbrain



_________________

   
I'm just a human
Don't let the world make you hard. Don't let pain make you hate. Don't let the bitterness steal your sweetness.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau — dieter carrow — vedran zakharine — Charles dyer — ivory parkinson — sohan davis — lyllian-aaron
Vos Liens :
Informations Importantes :
Moira Watkins
Fuck You
Fuck You

Messages : 119
Points RPs : 236
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: It's just a toy ! – no. (felix&moira)   Jeu 22 Nov - 23:01


Guns for hands - Twenty Øne Pilots

Elle lui avait un peu lâché ça comme une claque qu’elle ne voulait pas de lui dans les pattes. Elle avait tenté de le dire le plus gentiment possible, mais elle avait surtout peur que Félix s’engouffre dans le bureau avant elle, sans avoir même préparé un semblant de plan. Lui expliquant ce fameux plan au passage, celui qui n’existait pas. Elle partait sur de l’improvisation ce qui donnait une nouvelle anecdote interminable à partager. Moira penchait la tête, roula outrageant ses yeux et feignit de se faire un harakiri. « Me stress pas, je dois me mettre dans le personnage, s’te plait… » l’implorait-elle d’arrêter et merci petite clochette de l’ascenseur ! Mais Félix devait finir sa phrase… « Ouais, bah moi je vais me contenter de sauver un … mage ? Un druide… » dit-elle un peu comme si elle s’adressait à un attardé. Elle voulait juste montrer qu’elle le respectait en prenant soin d’utiliser les bons termes, mais sur ce ton c’était encore pire.

Les dernières vérifications faites et indications données à Félix, elle se dirigeait seule vers la porte. Il lui fallait un nom pour sa couverture et se donner assez confiance pour qu’ils y croient, rendre les choses plus véridiques. Et qui pouvait l’aider à ce moment là ? Son geek sur le fauteuil. Félix. Elle fit demi-tour et lui demandait un nom et un poste. Il n’hésita pas trop longtemps à lui donner un les informations d’un de ses collègues. Moira le répétait à voix haute pour voir si elle avait bien toutes les syllabes. « Auror… Ah ouais… Je te fais confiance là-dessus… Mais c'est Vedran ou Zakharine son Nom ? On dirait que tu m'as insulté en russe en vrai... » dit-elle un peu résigné à en voir son sourire pas convaincu et son haussement d’épaule. Au contraire, Félix avait plutôt bien choisi, ce n’est pas Vedran qui allait lui poser des soucis, surtout s’il tombe sur Félix avant qui lui expliquerait tout dans les moindres détails

Elle répétait « aubergine » du bout des lèvres à son acolyte avant de rentrer dans le bureau. Elle dodelinait de la tête, roulait des fesses, d’une grâce de toutes ces sorcières de son âge beaucoup trop coquette, celles qu’elles croisaient dans les concours de beauté ou au soirée de ses frères, les filles des amies de sa belle-mère, … Enfin, elle avait eu de quo observer et apprendre. « C’quoi comme bureau ici ? » Commençait-elle à faire la discussion alors que les trois hommes s’étaient arrêté en plein milieu de la discussion pour la regarder un peu hagard. Elle avait tellement l’air de sortir de nulle-part celle là, et c’est bien ce qu’elle voulait leur faire croire. « Qu’est-ce que tu veux Princesse ? » Et Moira leur envoyait un sourire satisfait et plutôt tiré sur les bords. Elle avait horreur qu’on l’appelle comme ça, mais s’ils le faisaient c’est qu’elle jouait bien son rôle. Par Merlin…

« Oh… Rien, je me balade… » dit-elle en faisant un tour dans la pièce, l’air de rien, roulant des fesses, levant timidement l'épaule, des sourires, mais pas trop car ça lui donnait une tête d’enfant. « J’attends mon oncle, alors en attendant je visite… Oh c’est quoi ça ? » Dit-elle avec toute l’innocence du monde. Sa cible avait été repérée. Elle avait sauté à l’un des bureaux d’un bond de biche. Elle avait carrément prit la figurine pour se retourner vers les trois hommes. « Tu devrais le poser, c’est un objet moldu ensorcellé. C’est une pièce confisqué et … » l’homme s’arrêtait de parler en voyant la tête ahuri de la blonde. Les yeux grands ouverts, l’air en panique, tenant la statue du bout des doigts. Elle exagérait. Elle resta un moment figée dans cette attitude choquée et perdue et… « Mais alors pourquoi ça traine sur votre bureau ? L’objet devrait être scellé et gardé dans les coffres du Ministère non ? » Balançait-elle soudainement avec un sourire en coin. « Je vous l’ai dis, mon oncle travaille au Ministère, j’en connais des choses… » et toc !

Les hommes s’échangèrent un regard. Ils essayèrent de noyer le poisson, Moira doutaient qu’ils avaient sûrement raison dans leur argumentation et les procédures administratives, mais elle savait qu’ils le gardaie,nt à tord et à travers ; elle connaissait la victime à qui ils l’avaient volée, en personne. Elle secouait la tête pour dire que ça ne marchait pas avec elle.

« Bon okay, on l’a pris à un collègue… Qu’est-ce que ça peut bien te faire ? »
« Parce que je la voulais ! Je la trouve trop sympa. C’est quoi ? Vous savez ? »
« Un jouet. » Oui !!!! On est d'accord... Tu vois Félix !
« Non, mais euh… Tu peux pas repartir avec... »
« Et pourquoi pas ? » dit-elle avec une moue qui était bien plus lascive que déçue. « Vous comptez lui rendre à votre collègue ? »
« Non ! » Connards...
« Alors ???! Pourquoi je peux pas l’avoir ? Tu veux la garder vraiment ? » dit-elle presque choquée. « Elle te plait tant que ça ? Tu la cacherais pas derrière la machine à écrire ?! »
« Tu vas baisser d’un ton Mam’selle ! Tu te prends pour qui… Repose cette figurine. C'est tout, j'ai pas à me justifier. » tonna l’un des hommes en venant l’attraper par l’épaule et tendant la main pour qu’elle lui rende la figurine. Sa main sur son épaule nue était comme un étau. Elle s’arrêtait de respirer pendant un instant.

Elle choisi l'action plutôt que la réflexion...

« Aubergineuh !!! » avait-elle gueulé une fois clairement. Puis une autre fois, car elle ne le voyait toujours pas arriver. Oui, tu as bien entendu, j’ai dis « aubergine », ramène toi ! Les sorciers la regardèrent un peu surpris. Le premier réflexe pour deux sur trois fut de penser à un sort qui infectait sûrement la demoiselle.

Félix arrivait dans l’encadrement de la porte. « Attrape ! » lui lançait-elle le druide sans réfléchir, donna un coup de poing dans le ventre de l’homme et lui écrasait le pied. « Cours ! » s’écriait-elle en fuyant le bureau, attrapant la porte qu’elle claqua et sortit sa baguette pour la fermer en vitesse. « Couuuuuuurs !!! » Lui dit-elle en le poussant dans le couloir et atteindre l’ascenseur. Accrochée à l’une des poignées qui pendaient au plafond, elle reprit son souffle pour pouvoir rire.

acidbrain



_________________
Surf, peace and punch !
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: It's just a toy ! – no. (felix&moira)   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's just a toy ! – no. (felix&moira)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sonnet de felix arvers ( mes heures perdues)
» Présentation de Felix B. Fawkes [Validée]
» Cours de potion n˚2: Felix Felicis
» Casting Felix Felicis.
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Londres Magique :: Ministère de la Magie
-
Sauter vers: