RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
3035
POUFF.
3565
SERD.
2280
SERP.
4185

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria & Ludibaty (Theo & Leo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 on va établir quelques règles de vie (felix&vedran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Vael moreau, ivory parkinson, charles dyer, dieter carrow, moira watkins
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vedran Zakharine
Ministère
Ministère

Messages : 78
Points RPs : 145
Date d'inscription : 28/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: on va établir quelques règles de vie (felix&vedran)   Lun 13 Aoû - 1:27


One Kiss - Calvin Harris & Dua Lipa

Dans un petit pub non loin du Ministère de la magie, côté moldu. Vedran s’y rendait assez fidèlement ; quand l’envie lui prenait de sortir s’aérer un peu et, ou de se prendre un petit remontant. C’était ça son problème ! Il devrait changer ses habitudes, sinon il était bien trop prévisible. La porte s’ouvrait dans un grincement. Un son habituel entre le cul des verres qui claquent sur les tables, les aboiement des ivrognes ou encore le tiroir caisse qui s’ouvrait et se fermait tout aussi vite. Il aurait du le sentir. Ce bruit de fond ce n’était pas le même. Il écrasait le mélange de sucre et glacé pilé de son caipirhina. Une présence s’imposait près de lui. Avec toutes les chaises disponibles c’est celle-ci qu’il choisi. On lui tapotait le dos. Il ignora. On recommençait et lorsqu’il se retourna c’est avec dépit qu’il accueillait le sourire simplet de Félix.

Vedran souffla tout ce qu’il avait. Il traduisait son regret de ne pas avoir changer de bar aujourd’hui, regret de se cantonner à ses habitudes. Après, j’aurais pu regretter tout les plus petits détails du monde, c’est pas comme si avec ma tête de toutes façons, on me repérait à des kilomètres. Il lui aurait suffit de demander à quelqu’un qu’il aurait rapidement su où je me « cachais ». Il regarda son verre, puis le barman et ensuite longuement Félix avant de retourner à son verre rapidement, sauter au barman et lui faire signe de lui en mettre un autre. Oui, je travaillais, mais j’étais pas en service à ce moment t.

« Tu me veux quoi ? » lâcha t-il comme condamné. Il s’était levé tôt ce matin pour le plaisir de ne pas avoir à le croiser au café. Il était ronchon par défaut, mais le matin avec ses phases d'insomnie c’était pire. Il a essayé et il essaie toujours mais c’est trop difficile de tenir. Sorti du lit, il débitait déjà tout un tas de connerie. Je dis pas, il y a bien des jours où ça me fait rire, mais le plus souvent j’ai l’impression qu’il met un mentos dans ma tête pleine de cola et pccccccht boum ! Ça fini en général avec un « ta gueule » ... Sinon, la solution, c’est de me barrer avant qu’on entende le coq chanter. Le barman vint déposer un nouveau verre à Vedran et ce dernier lui demandait une bière pour Félix. « Enfin... Ou tu préfères un lait de chèvre ? » dit-il très sérieux. « Ou un diabolo-grenadine peut-être ? » mais non, finalement il se payait seulement sa tête. Sa tête d’ado qui n’a pas fini sa puberté mentale... pensait-il en souriant légèrement, un peu lassé.

acidbrain



_________________
Run little pets, I’m comming and I’d catch you
©crack in time
... ♡


Dernière édition par Vedran Zakharine le Ven 17 Aoû - 13:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Felix Sanchez
Ministère
Ministère

Messages : 33
Points RPs : 51
Date d'inscription : 31/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: on va établir quelques règles de vie (felix&vedran)   Jeu 16 Aoû - 22:52


One Kiss - Calvin Harris & Dua Lipa



Felix avait regardé la devanture du pub un certain temps avant de se décider d'y entrer. Il n'avait pas l'habitude de ce genre d'endroit. En fait, il n'en avait tellement pas l'habitude qu'il ignorait son niveau de tolérance à l'alcool. Il avait déjà un certain débits de parole en étant à jeun alors saoul ! Il y a des choses qu'il valait mieux ne pas imaginer ! Pourtant, le geek était là, sur le point d'entrer dans un endroit inconnu. Felix prit une grande inspiration. Il aurait pu attendre que Vedran sorte. Il allait bien sortir un jour, non ? Pour retourner travailler. Mais, d'un autre côté, qui renoncerait à vivre une expérience inédite ? En plus, il devait vraiment avoir la réponse à la question qui lui tiraillait l'esprit depuis ce matin. Il n'avait pas pu la poser au petit déjeuner parce que Vedran était déjà parti lorsqu'il s'était réveillé. Attendre une minute de plus le ferait exploser devant le nombre de réponses possible. Surement.

Tout allait bien se passer. Les scènes dans une taverne étaient un grand classique dans les jeux de rôle. Il allait gérer. D'un autre côté... Dans les jeux de rôle... On pouvait mourir sur un jet de dés désastreux en voulant ouvrir la porte de la taverne en question. Bien qu'il n'y ait pas de dés qui décidaient du degré de réussite de ses actions dans la vraie vie, cette pensée lui fit ouvrir la porte avec une douceur prudente avant de finalement entrer. Rien ne se passa. Normal. Pourtant, il étouffa un petit soupir de soulagement avant de retrouver le sourire en repérant la personne qu'il était venu chercher. Le né moldu fila droit vers son objectif pour lui tapota amicalement le dos. Devant le manque de réaction du russe, il recommença, toujours aussi souriant.

"Hey ! Salut copain !" Lança-t-il joyeusement en guise de bonjour.

Sans attendre, Felix s'installa sur le siège voisin à celui de Vedran. Heureux comme s'il était en train de parler au Père Noël ou comme un touriste qui s'était perdu dans un endroit "pittoresque". C'était, en tout cas, ce genre d'étonnement naïf qui brillait dans ces yeux alors qu'il jeta un coup d'oeil à ce qui l'entourait avant de reprendre la parole.

"On s'est manqué de peu ce matin, sans doute. Tu es aussi silencieux qu'un chat, c'est fou !" Commença-t-il avec une pointe d'admiration sur la fin. Lui n'était pas vraiment silencieux, le matin. "Alors, je n'ai pas pu te poser la question de..."

Il fut interrompu par le barman qui posa un nouveau verre devant Vedran. Juste une petite perturbation dans son discours qui l'obligea à dévier de sujet pendant quelques instants.

"Ah non, j'essaie d'arrêter la Grenadine, trop de sucre. Paraît que c'est horrible pour l'organisme le sucre. Quand tu vois le nombre de calories d'un verre de Grenadine, ça te fait vraiment réfléchir. Enfin, de toute façon, je suis plus salé que sucré, alors c'est cool. La bière, ça me va. Bien sûr." Il aurait pu enchaîner sur le débat lait de chèvre contre lait de vache dont il ne sentait aucune différence, mais il préféra s'arrêter là. Le temps de lever les yeux au ciel avec une mine pensive. "De quoi je voulais parler, déjà ? Ah oui." Il baissa la tête pour se concentrer sur son interlocuteur à nouveau, une lueur d'excitation dans les yeux. "Oui, hum, c'est la soirée Donjons&Dragons ce soir et je voulais savoir si tu voulais te joindre à nous ou non. Parce que du coup faut que je sache si on doit t'attendre ou pas avant de commencer la quête. Le mieux, ça serait qu'on fasse déjà ton personnage maintenant comme ça on démarre direct ce soir." Expliqua-t-il avec le plus grand sérieux et un tout aussi grand renfort de geste pour appuyer son discours. Il partait du principe que tout le monde connaissait Donjons&Dragons, même parmi les sorciers.

acidbrain



_________________

   
I'm just a human
Don't let the world make you hard. Don't let pain make you hate. Don't let the bitterness steal your sweetness.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Vael moreau, ivory parkinson, charles dyer, dieter carrow, moira watkins
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vedran Zakharine
Ministère
Ministère

Messages : 78
Points RPs : 145
Date d'inscription : 28/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: on va établir quelques règles de vie (felix&vedran)   Ven 17 Aoû - 13:28


One Kiss - Calvin Harris & Dua Lipa

Rien que sa voix, sa phrase… Vedran s’était crispé jusqu’aux bouts des ongles, tous les muscles bandés et si on avait vu voir une parcelle de peau sur ses bras, la chair de poule lui hérissant les poils de stress. Non, il sentait qu’il n’allait pas être tranquille avant un moment. Il recommandait un deuxième verre d’un simple signe de tête au barman. Vedran le laissait parler, essayant de commenter ou de faire un geste qui lui ferait croire qu’il l’écoutait mais il avait déjà fermé les écoutilles et se concentrait sur l’alcool descendant le long de sa gorge. J’aurais du aller chercher un pur-feu… Felix lui informait qu’ils s’étaient raté ce matin. « Quel dommage… » dit-il sans conviction, sirotant encore une gorgée et venant nerveusement écraser le sucre et le citron au fond de son verre. Un chat ? Ah ouais ? Moi j’aurais dis un lâche ! Haha… J’ai eu aucun courage à t’affronter… Pour te dire, je redoutais de faire tomber un truc et te réveiller avant que j’ai pu quitter l’appartement...

Puis je l’observais, je lui ai proposé à boire avec cynisme et il a répondu fidèle à lui même, sa longue histoire de sucre dans la grenadine. J’ai vraiment la tête d’un mec qui se soucie de donner trop de sucre à son corps ? Tsss… Et franchement, j’en ai rien à foutre qu’il soit plus salé que sucré. Je me foutais juste de ta gueule.
« Donne lui une bière… » et il laissa sa phrase en suspend, le barman qui attendait ce que le tatoué avait au bord des lèvres. Sans alcool ! Je vais passé la pire après-midi de ma life mec ! Essaie de lire à travers mes yeux. Et il abandonna haussant les épaules et venant se venger encore une fois sur le fond de son verre et sa glace pilé, son sucre et son quart de citron.

Felix cherchait ce qu’il était venu lui dire. « Rien… » avait grogné Vedran quand Felix cherchait ce que cela aurait bien pu être. Sûrement encore une sujet passionnant, mais juste pour lui. S’il me parle de son ex, je le bute ! Je le frappe jusqu’à ce qu’il se taise, j’en ai rien à faire. J’aimerais tellement lui dire qu’il fallait pas qu’il s’étonne qu’elle se soit barré sa nana, t’as vu le gars. Dois pas y’en avoir beaucoup pour le supporter. Mais… C’est moche et petit, même pour rire. Je me retiendrais de le dire, car aussi chiant qu’il est, j’ai un coeur et c’est un type bien. Heureusement pour toi coco, sinon je t’aurais déjà enfermé dans une cave et je t’aurais péter un os dès que tu l’aurais ouvert. Felix lui proposait une partie de J.D.R.. Vedran le fixa longuement et rebut une gorgée. J’aurais t’être du lui dire pour son ex, il en aurait oublié sa connerie. Bah voyons, au milieu d’une bande de joyeux-lurons puceaux, je vais aller te jouer je ne sais quel elfe noir... Tu m’y vois vraiment ? T’as vu la vierge.

« Qu’est-ce que tu comprends pas dans NON ? Pas la peine de me le demander encore, je t’assure que je changerais pas d’avis. » demandait l’Auror et le barman venait poser une pinte devant Felix. « Ni demain, ni hier, ni aujourd’hui, jamais… Tes trucs de crétin là, c’est bon. Lâche moi, tu me casses les couilles… » avait-il finit en russe. Il avait agacé le Monstre, cette façon de lui proposer quelque chose et de le prendre comme acquis sans lui laisser le temps de répondre. Vedran secouait la tête quand il parlait de commencer son personnage aujourd’hui. « Non mais je travailles là… Tu crois vraiment que j’ai le temps ? » Mais tellement en vrai, j’avais rien à faire pour ça que je suis ici…

Il soufflait. « Attends ça veut dire qu’il va y avoir toute ta bande de pote à toi là encore. Tu lui dis à l’autre que je me tape pas son putain de gosse ! Sinon, on me donne le droit de lui en mettre une. » parlait-il du demi-français, un professeur de Poudlard qui avait un gosse infernal. Ceux de Vedran l’étaient aussi vu le caractère des parents, mais ils savaient qu’il y avait des limites à ne pas dépasser. Ils étaient un minimum éduqué. J’ai quand même hérité de certaine chose de ma mère et j’étais assez intransigeant quand j’avais une idée en tête. « Non, mais je vais sortir… » dit-il d’un air abattu, accoudé au bar, les mains sur le haut de son crâne et sa tête qui regardait son verre avec désespoir. Moi qui pensait passer une petite soirée tranquille à restaurer mon Winchester d’époque. Fais chier… Bande de gros boutonneux sans-vie quoi ! Ça lui brulait la langue de lui partager le fond de sa pensée, mais il se retenait. Tellement qu’il avait l’air éteint, complètement figé, en arrêt sur image.

acidbrain



_________________
Run little pets, I’m comming and I’d catch you
©crack in time
... ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Felix Sanchez
Ministère
Ministère

Messages : 33
Points RPs : 51
Date d'inscription : 31/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: on va établir quelques règles de vie (felix&vedran)   Lun 20 Aoû - 23:53


One Kiss - Calvin Harris & Dua Lipa

Felix avait un sens de l'observation des plus sélectifs. Il pouvait repérer une première édition dans un carton rempli de comics grâce à un centimètre de couverture qui dépassait de la pile. Tout en étant incapable de reconnaître les signes d'irritation chez son interlocuteur. Ainsi, il pouvait se tenir devant le russe et ne pas remarquer que la joie de lui parler était à sens unique. "En fait, j'aurais dû dire ninja, plutôt que chat. Je sais pas pourquoi j'ai dit chat. Je pensais ninja et puis c'est le mot chat qui est sorti, comme s'il y avait eu un problème d'embranchement entre le cerveau et la langue." commenta-t-il, la mine légèrement pensive. Il se ressaisit assez vite. "Faudrait que tu m'apprennes ton truc. On ne sait jamais, ça pourrait être utile. Genre si un jour, il y a une invasion alien qui nous tombe sur le nez et qu'en fait, ils sont aveugles et ne se repère qu'aux sons, genre chauve-souris mutante de la planète X." Conclut-il avec un hochement de tête approbateur.

Ensuite, il fut question de boisson. Ce qui l'éloigna temporairement des raisons de sa venue ici. Le né-moldu fit de son mieux pour cacher son excitation devant la bière commandée. Tout comme il n'avait jamais pénétré dans un pub avant aujourd'hui, il n'avait jamais goûté à ce genre de boisson. Oui, c'était un peu la honte. Vivre depuis une dizaine d'années en Angleterre et n'avoir jamais goûté à la traditionnelle pinte ! Il fit de son mieux pour camoufler son ignorance avec un débat sur le sucre contenu dans la grenadine.

À force de digresser, il avait oublié de quoi il voulait parler à la base. Chose qui lui arrivait souvent, pour ne pas dire, tout le temps. Un grognement de la part de son interlocuteur plus tard et le but de sa visite lui était revenu en tête. Le jdr ! Bien sûr ! Comment avait-il pu oublier ?! En plus d'être un éternel optimiste, Felix pouvait se montrer incroyablement borné. Il était certain qu'à force de proposer, il recevrait forcément un oui. Un jour. Il était du genre patient aussi. Précieux enseignement qu'il avait appris à force d'attendre le prochain épisode de Doctor Who. Dire que les fans d'autres séries criaient au drame lorsqu'ils n'avaient qu'un petit mois à attendre. Ah ! Les amateurs !

Malheureusement, aujourd'hui, le miracle n'avait pas eu lieu, malgré sa proposition d'aide concernant la création de la fiche personnage. "Mais on a besoin d'un healer !" S'exclama-t-il, tel un cri du coeur saupoudré d'une pointe de supplication dans la voix. "Personne veut faire Healer alors que c'est une classe essentielle dans une quête. La partie la moins drôle est la rédaction de la fiche donc si on la fait ensemble, ça ira vite. Je suis sûr que tu ferais un excellent paladin ! Tu peux choisir de vénérer un dieu du chaos et prendre chaotique bon en alignement." Il était tellement concentré sur son argumentation, qu'il n'avait pas encore pris connaissance de la pinte qui avait été posé pourtant juste devant lui. "Tu pourrais lancer tes soins en russe, ça donnerait trop bien." Continua-t-il, ignorant ce que signifiaient les mots prononcés.

Le geek aurait pu continuer sans fin. Sauf que Vedran répliqua qu'il était en train de travailler, ce qui lui fit marquer une hésitation, comme un bug dans le système. "Tu... Travaille... Là ? Genre, en ce moment ? Ici ?" Répéta-t-il avec lenteur tandis que les rouages de son imagination se mettaient tout aussi lentement en branle. Rouages qui ne tardèrent pas à lui apporter un scénario convainquant. "Oooohhhh." Il se pencha pour murmurer la suite de ses paroles : "Tu veux dire que tu es en train de filer un suspect ?" Il lança un rapide coup d'oeil à la ronde pour essayer de trouver qui était le suspect en question, tout cela de façon discrète. Du moins, de la façon d'où il concevait la discrétion.

Il se redressa lorsque Vedran comprit que parler de jdr signifiait que toute la bande sera réunie à l'appartement ce soir. "Ouais, bien sûr ! Enfin, si tu es en mission, je comprendrais que tu peux pas être là." Une idée lui traversa l'esprit et il tapa du plat de la main sur le comptoir. "Il faudrait une espèce de code. Un truc du style, une cravate attachée sur la poignée de porte, comme ça tu sais que tant que c'est là, vaut mieux pas rentrer. Ou alors un bipeur et je t'envoie un message quand on a terminé." Proposa-t-il.

Trop concentré dans ces spéculations, il ne remarque pas la mine abattue de son colocataire et n'avait toujours pas bu une gorgée de sa bière.

acidbrain



_________________

   
I'm just a human
Don't let the world make you hard. Don't let pain make you hate. Don't let the bitterness steal your sweetness.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Vael moreau, ivory parkinson, charles dyer, dieter carrow, moira watkins
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vedran Zakharine
Ministère
Ministère

Messages : 78
Points RPs : 145
Date d'inscription : 28/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: on va établir quelques règles de vie (felix&vedran)   Ven 24 Aoû - 17:23


One Kiss - Calvin Harris & Dua Lipa

Vedran ne l’avait pas écouté et encore moins répondu quand il lui demandait de lui apprendre à partir aussi discrètement le matin et sans un bruit. Il se contenta de commander une boisson pour Felix, regrettant fortement qu’il soit avec alcool, se faisant la réflexion au passage qu’il ne l’avait jamais vu boire. Et si c’était pire… Mais il n’insista pas auprès du barman qui ramena une pinte au jeune-homme à la langue un peu trop pendue. Il se rassurait en disant que de boire le ferait peut-être un peu taire. Pour ça, il se serait fallut qu’il le touche son verre…

Vedran refusait l’invitation à jouer. Felix insistait et Vedran écarquilla les yeux en regardant droit devant lui, puis prit son verre jeta la petite paille sur le comptoir et en but une grosse goulée. Et bla bla bla, et bla bla bla… mais arrête toi. Je comprends pas que t’aies pas été créer avec un bouton marche/arrêt. Il eut un moment de perplexité et tournait la tête quand il lui proposait de parler en russe pour les sorts. Il se demandait durant un court moment si Felix ne se payait pas sa tête. Non, il avait l’air sérieux. Vedran soupirait.

Il avait balancé une excuse pour ne pas créer de personnage. Vu que le « non », il avait tu mal à le comprendre, il préférait ne pas laisser le choix à un espoir. Il travaillait, quoi qu’il arrivait il ne pouvait pas. Quelle idée j’avais eu là… Vedran le dévisageait alors que l’autre se penchait vers lui, comme dans le secret et le pensait entrain de filer quelqu’un comme s’ils étaient dans un de ces films moldus. Il lui lançait un regard dépité et secouait lentement la tête tellement il n’y croyait pas, surtout face à sa discrétion exemplaire. Inexistante… Bon je peux parler avec ma gueule mais quand-même. « Heureusement que non, je file personne t’aurais tout foutu à l’eau t’façons… »

Il avait déjà fini son deuxième verre alors que Felix n’avait pas touché au sien. Vedran regardait Felix avec insistance puis ensuite la pinte et de nouveau Felix, puis le verre. Peut-être qu’il finirait par comprendre. Il réalisait soudain qu’il y aurait du monde ce soir et qu’il avait seulement envie d’être tranquille. Déjà que son colocataire tout seul ce n’était pas facile, alors s’il ramenait tout ses camarades de jeu, Vedran allait se tirer une balle. L’employé du Ministère parlait alors d’un code et même de lui acheter un petit boitier noir prêt à biper dès que l’envie prendrait à Felix de le faire sonner. Jamais…

Vedran sortit quelques billet qu’il coinçait sous son verre et se mit à regarder derrière Felix, à travers la vitrine du bar. Il se penchait subitement en plissant les yeux, l’air intrigué. « Mais… Mais… C’est quoi ce truc bleu ? On dirait le truc là…. La cabine de police qui voyage là ! Ah, c’pas un… Tardis» et dès que Felix eut tourné la tête, Vedran quitta le bar sans prévenir. Ouais, en vrai j’écoutais un peu ses conneries. Ou qu’à force de m’en parler ça restait gravé dans mon crâne... Je savais que ça me serait forcément utile à un moment. Il rentrait à l’appartement, il en avait marre.

acidbrain



_________________
Run little pets, I’m comming and I’d catch you
©crack in time
... ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Felix Sanchez
Ministère
Ministère

Messages : 33
Points RPs : 51
Date d'inscription : 31/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: on va établir quelques règles de vie (felix&vedran)   Mar 25 Sep - 23:33


One Kiss - Calvin Harris & Dua Lipa

Ne pas aimer les jeux de rôle. Tous ces mots-là ne pouvaient se trouver dans la même phrase. C'était impossible. Du point de vue de Felix, l'explication était simple. Les personnes qui déclaraient ne pas aimer le jeu de rôle devaient, soit, ne jamais avoir joué et se basait donc uniquement sur la piètre opinion que dépeignaient les médias, soit, avait eu une mauvaise expérience. Tout à fait possible aussi. Un mauvais maître du jeu ou un univers qui ne plaisait pas, et on pouvait finir dégoûté à vie.

Pour les deux éventualités, le geek avait une argumentation toute prête. Il était persuadé que Vedran ferait des merveilles. Déjà, il pourrait lancer ses attaques en russe, ce qui était déjà franchement cool. Malheureusement, on ne lui laissa pas le temps de commencer à argumenter sa cause. L'Aurore prétexta avoir du travail. Felix s'enthousiasma immédiatement devant l'idée d'une filature. Avec des faux airs de comploteurs, il se pencha pour demander si le russe était en filature en ce moment-même. Dans son imagination incroyablement fertile puisque celle-ci ne s'encombrait pas de cohérence, toutes les personnes du pub devinrent de potentiels suspects de crimes divers. Il en était à un trafic d'animaux perdus dont l'argent servirait à reproduire des faux tickets pour le tournoi de Quidditch, lui-même permettant d'approcher des personnes importantes afin de préparer le plus grand kidnapping de tous les temps, lorsque son beau scénario vola en éclat à cause d'une secousse négative de la part de son interlocuteur.

Felix afficha la mine dépitée de celui qui découvrait que la bande-annonce du film était cent fois meilleure que le film en question. "Ah... Ouais." Admit-il. Il retrouva vite son sourire légendaire. "Bon, alors, je suis content de ne pas avoir interrompu ta filature puisque tu n'en fais pas." Toujours voir le côté positif face à la déception était comme une seconde nature chez lui.

Pendant tout ce temps, le né-moldu n'avait pas touché à sa bière. En fait, il n'avait toujours pas remarqué que le barman l'avait servi. Dans le cas contraire, il aurait parler pendant des airs de la célèbre pinte anglaise. À la place, il préférait essayer d'établir un code pour que Vedran sache quand il devait entrer. Bien sûr, Felix aurait pu proposer d'envoyer un hibou, mais, ce serait l'option la plus classique et donc, par conséquent, la moins fun. À nouveau, son imagination courut à toute allure. "Tu sais ce qui serait vraiment cool ? Ce serait d'avoir une espèce se bat-signal." Déclara-t-il sur un ton à la fois rêveur et très sérieux. "Je suis certain qu'avec de la magie, il y a moyen de faire quelque chose d'encore plus top que le vrai. Un peu comme le signe des mangemorts, sauf que de le voir n'inspirerait pas de la peur aux gens. Ce serait le signal que tu peux rentrer à la maison." Se lança-t-il avec un grand renfort de gestes.

Avant de se stopper en plein mouvement, les mains coincées dans une tentative de mime du projecteur en question parce que Vedran plissait les yeux en parlant de Tardis. Sous le coup de la surprise, la plupart des gens ouvraient grand la bouche. Comme le geek avait le plus souvent la bouche déjà ouverte, sa réaction fut inversée. Il referma la bouche en écarquillant les yeux. Il se retourna vivement pour essayer de voir ce que son colocataire avait vu ou cru voir. Il fut vite déçu. "Oh, non, c'est juste une..." Il s'interrompit en constatant que Vedran n'était plus en face de lui.

Craignant le pire, puisqu'il arrivait toujours des choses horribles aux gens croyant apercevoir le Tardis dans la série, Felix se précipita dehors. Il poussa un soupir de soulagement en voyant Vedran en un seul morceau et se dirigeant vers leur appartement. Le sorcier ralenti l'allure pour se faire silencieux. Vraiment silencieux. Dans une approche piquée à Batman de brusquement signaler sa présence en prenant la parole sans aucun signe trahissant sa présence avant. "Non, ce n'était pas un Tardis. N'empêche que, je suis impressionné que tu aies retenu le nom." Déclara-t-il sincèrement. "Peut-être que tu préfères que j'annule la soirée jeu et qu'on se fasse un petit marathon de la série ?" Proposa-t-il avec des airs de celui qui proposait de remplacer un lingot d'or par une montagne de diamant, bref, avec l'impression de proposer l'échange du siècle, impossible à refuser.

acidbrain



_________________

   
I'm just a human
Don't let the world make you hard. Don't let pain make you hate. Don't let the bitterness steal your sweetness.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Vael moreau, ivory parkinson, charles dyer, dieter carrow, moira watkins
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vedran Zakharine
Ministère
Ministère

Messages : 78
Points RPs : 145
Date d'inscription : 28/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: on va établir quelques règles de vie (felix&vedran)   Sam 6 Oct - 10:45


One Kiss - Calvin Harris & Dua Lipa

Vedran fixait Félix quand il prononça le mot « bat-signal ». Il s’en était mordu la langue pour ne pas lâcher mécaniquement un élégant « un queuhwa ? ». Mais c’était quoi ce truc encore ? Il m’énerve avec ses références de merde… Et pourtant, si Vedran devrait se rapprocher d’un héro de comics, ce serait sûrement Batman qui lui correspondrait le mieux, dans le genre anti-héro. Il préférait seulement secouer la tête pour lui dire que c’était une mauvaise idée sans dire un mot. Il ne sait pas ce que ça pourrait déclencher chez Félix, alors silencieux, il avait sûrement plus de chance de s’en sortir.

Fallait que je trouve comment me casser… Puis il fit une référence de pop-culture pour mieux faire diversion auprès de Félix. C’était petit, mais l’instinct de survie était plus grand. Cela avait marché, il avait dit Tardis et Vedran eut une ouverture pour filer. Il quittait le bar, ayant posé l’argent sous son verre au préalable. Il avait compté la pinte de Félix malgré tout. Mauvais, mais pas sans-coeur.

Le tatoué avançait dans la rue, capuche sur la tête, les mains au fond des poches et trainait la patte tranquillement jusqu’à l’appartement de Félix. Il voulait seulement être tranquille. Il aimait la solitude et cela fait pratiquement cinq ans qu’il est quasiment seul la plus part du temps, en dehors de ses occupations officielle ou non. Il sortait que de temps en temps avec des connaissances, mais… Il préférait rester seul avec ses pensées et sa détermination pour faire payer ceux qui le méritent. Il n’avait plus envie d’être entouré, parce que ça lui rappelait simplement comment sa petite famille lui manquait horriblement. Et que pour être entièrement efficace dans mes desseins, je ne dois plus avoir d’attache. Je suis dangereux, parce que je n’ai plus rien à perdre. Après, il devait avouer que de vivre avec Félix lui faisait un peu de bien. Il ne saurait dire en quoi exactement, mais il y avait bien quelque chose. Sinon, il serait parti depuis un moment… Je faisais juste des économies, ça faisait bruit de fond, j’utilise beaucoup moins la radio ou la télé…

Il sursautait en entendant Félix si soudainement à côté de lui. Il ne l’avait pas vu venir. Il grognait, agacé. L’auror roulait des yeux, mais il avait un petit sourire. C’est vrai qu’à force de vivre avec lui, imposant son univers partout, jusqu’au paillasson avec le logo d’un film de science-fiction – et le distributeur de P.Q. aussi ! il finissait par retenir des choses. « Bien sûr que non c’en était pas un. C’est une fiction, arrête tes conneries. Non… Arrête de me prendre pour un con. Je cherchais une excuse pour me barrer... » ne s’était-il jamais caché de lui faire comprendre qu’il ne le supportait pas. « Et non, c’est bon… Fait ton jeu à la con, j’ai pas envie de… ». Il avait hésité. Lui, il préférait regarder Buffy contre les Vampires. Il adorait cette série par contre. C’était un peu niais, mais on s’y prenait vite. Puis Buffy, elle est canon quand même. « Oublie moi, d’accord ? » finit-il par soupirer, s’enfilant les écouteurs de son lecteur mp3 pour y mettre sa musique à fond les ballons et ne plus l’entendre.

Il rentrait à l’appartement, Félix qui le suivait comme une ombre. Ses deux chiennes vinrent lui faire la fête à son arrivée, une caresse aux deux, puis elles vinrent tourner autour de Félix, pour venir le saluer à son tour. Vedran prit une bière dans le frigo et se laissait tomber dans le canapé. « Mais t’as rien d’autre à faire putain ? » dit-il en sentant la présence de Félix près de lui, lui lançant un regard assassin. « Et dis en fait ! Pourquoi t’irais pas faire ta putain de partie chez un de tes potes siphonnés pour une fois hein ! »

acidbrain



_________________
Run little pets, I’m comming and I’d catch you
©crack in time
... ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Felix Sanchez
Ministère
Ministère

Messages : 33
Points RPs : 51
Date d'inscription : 31/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: on va établir quelques règles de vie (felix&vedran)   Dim 21 Oct - 10:08


One Kiss - Calvin Harris & Dua Lipa

Felix avait l'avantage de très vite rebondir d'un délire geek vers un autre délire encore plus geek. En plus de cela, il arrivait à extrapoler à partir de la moindre parole anodine pour retourner à son domaine de prédilection. La conversation en cours en était un parfait exemple. Elle avait commencé par l'éventualité d'envoyer un texto ou d'accrocher une cravate à la porte, quelque chose de simple et de tout à fait réalisable pour indiquer à son colocataire quand il pouvait rentrer, puis, l'idée avait fait son chemin dans le cerveau de Felix et le signe discret avait évolué pour se transformer vers l'éventualité de construire un bat-signal. Nettement plus cool mais nettement moins discret et réalisable.

Il était difficile d'imaginer que la discussion devienne encore plus surréaliste et pourtant, c'est ce qui arriva. Sauf que, cette fois, ce n'était pas à cause d'une extrapolation de Felix, mais parce que Vedran avait parler de Tardis. Pendant un très bref instant, l'impossible était devenu possible et le geek s'était retourné dans l'espoir de voir la fameuse cabine bleue. Toujours dans ce bref instant magique où l'éventualité de voir un vrai Tardis ici était totalement envisageable, Felix constata la disparition du russe et s'en inquiéta. La faute a plusieurs saisons de Doctor Who qui lui avait appris que de voir son interlocuteur disparaître sans prévenir n'était jamais bon signe, surtout si ces dernières paroles avant de s'éclipser avait un rapport avec un Tardis.

Felix fut soulagé de retrouver rapidement la trace de l'aurore. Ces pires spéculations ne s'étaient pas concrétisé. Il pouvait donc apprécier le fait d'avoir entendu Vedran prononcé le mot Tardis. Chose qu'il ne tarda pas à exprimer à voix haute sur un ton admiratif sincère. Sans avoir conscience que sa prise de parole après s'être approché doucement dans le dos de quelqu'un pouvait provoquer la surprise, il enchaînait avec le fait que c'était dommage qu'il ne s'agissait pas d'un vrai Tardis.

"Je sais que ça n'existe pas en vrai, mais il est déjà arrivé d'avoir des épisodes tournés à Londres alors cela reste tout à fait possible." Se défendit-il. D'ailleurs, il avait choisi son appartement selon ce critère. Malgré cette affirmation, il avait des airs du gamin qui affirmait devant ces copains qu'il ne croyait plus au Père Noël alors qu'il espérait encore sa venue en accrochant sa chaussette à la cheminée chaque mois de décembre. Il n'y avait pas plus ouvert d'esprit que Felix. C'est ce qui lui avait permit d'assimiler aussi rapidement le fait d'être un sorcier bien qu'il soit né de parents moldus. Et puisqu'il avait toujours cru en l'existence de la magie, bien avant d'en recevoir la confirmation, il croyait avec une ardeur quasi similaire aux aliens. Pourquoi pas ? Surtout en cette période troublée où il était réconfortant de croire que le Docteur pourrait débarquer à tout moment si la situation devenait catastrophique.

Il n'avait pas vu la remarque comme une tentative de fuir, même si Vedran l'avait clairement dit, mais comme une proposition de changer la soirée jeu par une soirée marathon Doctor Who. "Après, ce n'est pas obligé d'être un marathon Doctor Who. J'ai plein de coffrets de séries cultes." Glissa-t-il, voyant l'hésitation chez son interlocuteur comme une faille possible où se glisser, tel un démarcheur au porte-à-porte profitant de la moindre occasion pour placer son produit.

Concernant le reste des paroles du russe, Felix avait occulté comme à son habitude les paroles agressives ou blessantes. Il avait toujours vu ça comme une manière un peu bourrue de son colocataire d'exprimer son amitié. Alors le né-moldu ne s'offusqua pas de voir l'Aurore se visser ses écouteurs dans les oreilles pour l'ignorer et se contenta de le suivre jusqu'à l'appartement. Après tout, il vivait là aussi.

Il caressait la tête des deux chiennes avec une pointe d'appréhension pour la première caresse puis avec un plus grand enthousiasme pour la deuxième, parce qu'avoir une ex-femme spécialisée dans le domaine des animaux magiques lui avait appris à refréner son réflexe de : il est trop mignon, j'ai trop envie de le caresser à mort. Même si on connaît bien l'animal, on ne savait pas comment celui-ci réagirait, s'il était de bonne humeur ou non.

Ce rituel de bienvenue fait, Felix commença à assembler différentes affaires pour la soirée, ce qui le faisait graviter autour de son colocataire, parce que la présence du russe le perturbait. Au final, est-ce que cela allait être une soirée jeu où marathon série culte ? Du coup, dans le doute, il rassemblait des éléments pouvant correspondre à ces deux types de soirées. Il sursauta devant la remarque assassine de Vedran qui interromput sa réflexion de liste de choses à rassembler. "Ben j'habite ici, et je t'ai dit qu'on avait jeux de rôle ce soir." Répondit-il, perplexe. Déjà son imagination débordante lui soufflait quelques théories. Comme l'éventualité que le Vedran qu'il avait en face de lui maintenant n'était pas le même que le Vedran du bar à qui il avait parlé de la soirée jeux de rôle. Ce qui débouchait à une flopée de sous théorie. Clone. Effacement de mémoire. Infiltration alien. Après tout, le russe était un Aurore. Un élément stratégique à convertir si des extraterrestres tenterait d'infiltrer le monde magique. Bien sûr, parmi toutes ces théories, il y avait une plus raisonnable et réaliste. "ça veut dire que tu joues avec nous finalement ?" Demanda-t-il avec espoir. Une question qui pouvait servir de test pour sa théorie alien/clonage/effacement de mémoire. Histoire de vérifier si son colocataire se souvenait du début de leur conversation et si son avis restait inchangé. "Sinon, je peux appeler les autres pour annuler et on se fait une soirée Buffy." Continua-t-il toujours avec enthousiasme. Deuxième test pour savoir si le Vedran qu'il avait en face de lui était le vrai Vedran.

acidbrain



_________________

   
I'm just a human
Don't let the world make you hard. Don't let pain make you hate. Don't let the bitterness steal your sweetness.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Vael moreau, ivory parkinson, charles dyer, dieter carrow, moira watkins
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vedran Zakharine
Ministère
Ministère

Messages : 78
Points RPs : 145
Date d'inscription : 28/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: on va établir quelques règles de vie (felix&vedran)   Sam 10 Nov - 17:21


One Kiss - Calvin Harris & Dua Lipa

Félix avait occulté certaines de ses paroles et Vedran lui, ignora carrément les siennes, il ne préférait pas insister. Il était parfois agressifs et distants, d’un parce qu’il ne voulait pas tout simplement, mais oui sinon c’était bien un peu sa façon de le traiter avec affection. Suffisait de voir avec Casey, elle s’en prenait des belles et son visage allait bientôt rencontrer le trottoir. Félix ne devrait même pas se plaindre, il s’autorise pas trop les remontrances physiques. Bon, je sais c’est pire, je lui jette des objets pour le faire fuir ou qu’il se taise… Mais à croire qu’il a un instant de survie ce canari, il reste toujours à distance…

Une fois à l’appartement, Vedran s’était installé dans le canapé, allumant la télé, seulement pour s’occuper les yeux et passer le temps avant de trouver quoi faire. Forcément, son colocataire devait préparé sa soirée et il venait bouger tout autour de lui et rien que de sentir le vent qui soulevait et venait frapper contre son crâne, de se pencher pour voir l’écran car l’autre passait devant, il éclatait. Il lui reprochait de l’emmerder, il n’avait pas oublié ce qu’il faisait là. C’était une façon de râler. Félix le prit pour un con… « Rhooo, mais oui ça je sais ! » commençait-il à pesté dans son mélange russe et tsigane. « Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi tu vas pas le faire ailleurs ! » lui avait-il donc répliqué, n’imaginant pas une seconde ce qui se passait dans la tête de Félix à ce moment là. Heureusement, il l’aurait vraiment pris pour un fou et peut-être qu’il aurait réfléchis à deux fois pour se trouver un appartement tout seul. Mais, il s’occupe un peu de mes chiens… Ce serait con.

« Non. Et ce sera toujours NON ! Au moins pour un siècle… T’auras plus de chance dans une autre vie peut-être ou une autre dimension. N’insiste pas… » refusait-il catégoriquement de participer à ces jeux de gamins. Et là, Félix lui proposait un autre plan. Il n’avait dit qu’un mot. « Bu… ffy ? » avait-il répété, avec une petite voix, presque une plainte d’émerveillement. C’est que Buffy, elle le faisait vibrer ce grand gaillard là. Il était tellement tenté. Il n’était vraiment pas contre l’idée de se lobotomiser devant la télé, à reluquer cette petite blonde qui ne cesse de sauver le monde de tous ces démons… Il posait un bras sur le dossier et se retournait lentement pour dévisager son colocataire. Il allait accepter, lui dire d’aller envoyer chier tous ces boutonneux et rien que de le voir là, devant lui et son air de… Félix. Il ne préférait même pas. « Non, c’est bon oublie ! Fais ton jeu, tu vas faire que parler pendant la série, tu vas m’emmerder… ». Il n’avait aucune envie qu’il lui gâche son petit plaisir que cette série américaine pourrie.

Il lui tournait le dos, pour continuer de regarder l’émission qui passait, puis finir par zapper sur les chaines bien trop nombreuses. « Enfin, tu serais capable de la fermer ? » demandait subitement le russe en penchant la tête en arrière pour le voir – à peu près. « Genre un minimum ? ... car finalement… Je me regarderais bien Buffy, tranquille et au chaud ici… » lui dit-il avec un petit sourire presque tendre.

acidbrain



_________________
Run little pets, I’m comming and I’d catch you
©crack in time
... ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Felix Sanchez
Ministère
Ministère

Messages : 33
Points RPs : 51
Date d'inscription : 31/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: on va établir quelques règles de vie (felix&vedran)   Lun 19 Nov - 22:57


One Kiss - Calvin Harris & Dua Lipa

Felix se laissait facilement distraire, même par ses propres pensées. SURTOUT par ses propres pensées, en fait. Une pensée en entraînait une autre pour aboutir à un sujet totalement différent. Une phrase était arrêtée, parce qu'une idée venait de lui traverser l'esprit et la discussion passait du coq à l'âne. Parfois, il en avait conscience et demandait à voix haute de quoi on parlait à la base. Le plus souvent, il ne le réalisait pas. Pour lui, un changement de sujet brutal, comme de passer à une tentative d’enrôlement de son colocataire pour une partie de jeux de rôle à une suspicion de ce même colocataire d'avoir été remplacé par un alien, découlait d'une suite de raisonnements logique. Ce sens de la logique très 'Felixien' lui faisait parfois rater ce qui était pourtant juste devant son nez, comme l'occasion de goûter une pinte anglaise, chose qu'il n'avait jamais eu l'occasion de faire et qui attendra un autre moment plus propice.

Donc, maintenant qu'ils étaient rentrés, une nouvelle préoccupation occupait tout l'espace dans la tête nébuleuse du né-moldu. Pendant les quelques minutes où il avait perdu de vue son colocataire, ce dernier avait été remplacé. Par qui ? Il y avait la supposition réaliste qui mettrait cela sur le compte des mangemorts. Théorie barbante parce que trop réaliste, justement. En plus, il ne voyait pas Vedran se faire avoir par des vulgaires mangemorts. Non, il était beaucoup plus logique de suspecter des aliens. Le pourquoi était une question plus facile. Il était évident que la position du russe au sein du Ministère était un angle d'invasion de première catégorie. Il ne restait donc que deux questions en suspens. La première : Vedran avait-il été remplacé par un alien ayant pris son apparence ou bien était-il sous contrôle mental ? La deuxième : par quel type d'alien ? Les reptiliens avait toujours la préférence du geek lorsqu'il s'agissait de complot mais il ne devait pas négliger la possibilité que l'implication des petits-gris dans cette histoire. On avait tendance à les sous-estimer, ces sales petites bêtes.

Felix était passé en 'mode enquête'. Tout en commençant à rassembler les éléments nécessaires à la soirée jdr, il lançait des petits coups d'oeil en direction du russe dans le but de collecter des indices. Le premier lui fut presque tendu sur un plateau puisque Vedran demanda ce qu'il faisait ici. Le né-moldu du faire un effort surhumain pour faire preuve de retenue. Cet oubli du fait qu'il habitait lui aussi ici était presque une preuve suffisante pour crier que Vedran n'était pas Vedran. Sauf qu'il ne pouvait pas faire cela. Pas avant d'en savoir plus sur le qui est le comment. Parce que s'il s'agissait d'un remplacement, le coupable filerait dès qu'il serait démasqué, et, dans ce cas, le véritable Vedran risquait d'être perdu pour toujours ou même tué ! Donc, à la place, il souligna le fait qu'il habitait ici, guettant la réaction du russe en retenant presque son souffle. Respiration qu'il reprit alors que l'Aurore pesta sur le fait qui le savait. "Oooohhh, oui, bien sûr." Commenta Felix l'air de dire : suis-je bête. Mentalement, il cocha un trait dans la colonne théorie contrôle mentale. Continuant son enquête, il évoqua la partie de jeux de rôle, histoire de voir si Vedran n'avait pas changé d'avis, ce qui serait une preuve que Vedran n'était plus Vedran. "Ouais, mais je me disais que, peut-être, il se serait passer quelque chose entre-temps qui t'aurait fait voir la situation d'un oeil différent." Dit-il avec ce qui devait passer pour de la subtilité chez lui.

Felix listait les faits qui se présentait devant lui. Comme, par exemple, le fait que les chiens avaient reconnu Vedran ou qu'il se rappelait d'élément datant du début de la conversation. Il devait continuer de faire sa liste. Il devait rester à l'appartement ce soir. C'était impératif. Sans hésité, le geek lâcha l'argument soirée Buffy. Un atout qu'il avait gardé dans sa manche pour un cas de force majeure comme celui-ci. Un sourire ravi étira le visage de né-moldu devant la réaction de son interlocuteur. "Ouais, j'ai toutes les saisons. On pourrait se faire un petit marathon sans soucis." Affirma-t-il. Définitivement, Vedran était bien Vedran. Donc, il ne restait plus que la théorie du contrôle mentale.

Il perdit de son assurance lorsque son interlocuteur sembla changer d'avis. "Mais non !" Protesta-t-il. Bon sang, le contrôle mental avait repris le dessus ! Felix réfléchissait à toute allure pour trouver une argumentation en béton armé. Pendant ce temps, il feintait de continuer ses préparatifs à l'aveugle puisque son regard était concentré sur Vedran qui lui tournait le dos, comme si un regard insistant pouvait lui donner l'inspiration ou qu'il espérait se découvrir un pouvoir de télépathie en regardant l'arrière du crâne du russe avait suffisamment d'insistance. Puis, son colocataire lui tendit une perche et Felix en lâcha tout ce qu'il tenait en main. "Bien sûr. Je serais aussi discret que... Ben... Qu'un truc vraiment discret, du genre complètement silencieux." Dit-il, aussi enthousiaste que si on lui avait promis de rendre visite au Père Noël à condition qu'il soit vraiment sage. Vu que son imagination était concentrée sur son enquête, il n'en avait plus suffisamment en stock pour se lancer dans des comparaisons.

"Laisse-moi juste une minute. Le temps que j'annule auprès des autres et puis on se fait ça." Enchaîna-t-il, fébrilement en cherchant du papier. Il avait peur que Vedran ne change encore d'avis. À la hâte, il écrivit plusieurs fois le même message, indiquant que la soirée jeu était annulée pour cause d'enquête concernant une potentielle invasion alien, avant d'aller chercher son hibou dans sa chambre. Felix ouvrit une fenêtre pour laisser le volatile délivrer les messages. Il poussa un soupir en espérant que ses partenaires de jeu comprendraient l'importance de la situation. Ensuite, il ouvrit une armoire pour récupérer son coffret Buffy. Lorsqu'il retourna au salon, le geek avait retrouvé son sourire jovial et tapotait doucement le coffret. "Et voilà. Prêt pour un marathon !" Annonça-t-il. "On regarde tout depuis le début où tu veux regarder une saison en particulier ?"

acidbrain



_________________

   
I'm just a human
Don't let the world make you hard. Don't let pain make you hate. Don't let the bitterness steal your sweetness.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: on va établir quelques règles de vie (felix&vedran)   

Revenir en haut Aller en bas
 
on va établir quelques règles de vie (felix&vedran)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu veux faire ta pub' ? Quelques règles à respecter !
» Quelques règles d'orthographe
» Quelques règles HRP
» [règles] Grot bastos et unité
» [Questions de règles] Transports assignés / Unité SM séparée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Londres Moldus
-
Sauter vers: