RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
6355
POUFF.
7005
SERD.
7380
SERP.
7595

Vidéo du Forum

Top Sites

je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 1467633356-newje t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 1467633356-newje t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 1467633356-new je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 1383160251-facebook-logo je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 1498926800-tumblr-iconje t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 1516885506-flat-discord-material-like-icon-2
PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria & Ludibaty (Theo & Leo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez
 

 je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Moira Watkins

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau — dieter carrow — vedran zakharine — Charles dyer — ivory parkinson — sohan davis — lyllian-aaron
Vos Liens :
Informations Importantes :
Moira Watkins
Fuck You
Fuck You

Messages : 157
Points RPs : 347
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur





je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira)   je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Icon_minitime1Ven 5 Oct - 18:48


Get Away - Georges Ezra

Tout ce que pensait Moira, c’est que Nate n’avait pas envie de travailler et la laisser réfléchir seul. C’était incroyable ça, il avait de bonnes idées et il la laissait réfléchir. Aucune galanterie. C’était elle qui faisait ça d’habitude, d’attendre que les autres mâchent tout le travail avant de s’y mettre. Enfin, elle avait fini par lui jeter le matériel pour qu’il avance un peu. Il finit par s’exécuter et Moira curieuse comme tout, avait demandé pourquoi le jeune homme faisait autant la tête et riait si peu, si elle en croyait ses paroles. Il aurait des priorités dans la vie que sa famille impose. Elle tirait un coin de sa bouche, se voulant compatissante, mais elle ne pouvait pas comprendre. Enfin, peut-être un petit peu. Disons qu’on était toujours sur son dos aussi, mais elle imaginait très bien qu’ils ne devaient pas du tout avoir la même éducations et la même famille.

Elle ne lâchait pas le sujet, elle voulait savoir. Curiosité, pas l’envie de travailler et qu’il avait peut-être besoin de parler. Il était peut-être si arrogant et imbuvable, mais ça ne l’empêchait pas de souffrir et d’avoir des problèmes comme tout le monde. Elle était comme ça, elle tendait la main. Ouais, enfin là c’est juste l’oreille hein ! Faut pas poussé Mémé dans les orties non-plus. Disons que ça lui arrivait d’être bienveillante et un soutien pour les autres, elle y travaillait tout du moins car elle avait quand même un très mauvais caractère.

La blonde cherchait quoi lui dire, mais elle n’en savait trop rien en fait. Elle avait jeté un oeil sur le papier en attendant et fut assez surprise que ça ait avancé. Elle souriait et lui disait qu’il n’était pas si idiot finalement chose à laquelle il répliquait avec une logique qui laissait Moira interdite un moment. Il avait raison. Elle n’avait pas pensé à ça, l’ayant seulement jugé avec une prétention qu’elle reprochait trop souvent à des types comme Nate. Elle finit par froncer les sourcils. « Ouais, bah ça va… » n’avait-elle plus d’argument, sauf celui de lui dire que tout était bon à lui faire remarquer. Elle était mauvaise. Elle ne l’aimait pas et n’avait pas envie d’être ici, puis encore moins de potasser.

Elle haussait les épaules et posait, jetant presque, le parchemin et la plume entre eux d’eux. « J’avoue que pour le mariage c’est pas cool… Je peux pas m’imaginer passer ma vie auprès de quelqu’un que je n’aime pas et que je n’ai pas vraiment choisi, parce que c’est… mieux. » partageait-elle simplement son avis sur ce qu’il lui avait dit plus tôt. Elle compatissait. C’est vrai que ça devrait être plus qu’emmerdant. Certes, les hommes de sa famille étaient un poil trop exigeants et envahissants quand il s’agissait de ses amours, parce qu’ils voulaient le mieux aussi, mais pour elle. « Mais mieux pour qui hein ? Toi ou une image… Enfin, c’est une question réthorique, vu que c’est une obligation, on sait bien qu’elle est ta réponse… Et pourquoi tu décides pas de dire non? Il se passerait quoi ? Pas que pour le mariage, mais tout ce qu’on t’impose ? »

acidbrain



_________________
Surf, peace and punch !
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité







je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira)   je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Icon_minitime1Lun 22 Oct - 16:50

Il est vrais que Nate n’avait aucunes envie de se mettre au travail aujourd’hui, non pour ça la motivation n’était pas vraiment au goût du jour pour le Serpentard. Certes il n’était pas le seul en cause dans cette histoire, il y avait sa partenaire de devoir alors il devait quand même fournir un minimum d’effort pour ne pas avoir une note misérables comme il en avait depuis quelques temps déjà. Non se n’était pas ce stupide devoir qui le rendait aussi peu sympathique et pas très souriant, c’était juste sa vie tout simplement, il n’y avait pas a chercher plus loin. Nate savait bien que la jeune file avait essayer d’être compatissante face a sa réponse mais elle ne pouvait pas comprendre, sauf si elle vivait plus ou moins la même chose, personne ne pouvait comprendre.

Bien sûre il savait bien que partir sur ce type de discussion n’allait pas vraiment arranger son morale et bien sûre Moïra voudrait surement en savoir un peu plus maintenant qu’il avait commencer a l’ouvrir. Si sa famille le voyait maintenant ils feraient en sorte de le punir pour en avoir trop dis et pour dénigrer leur nom d’une façon tellement violente qu’il serait sûre d’être envoyer a St Mangouste pour quelques jours. Mais il est vrais que Nate n’avait pas grand monde a qui se confier et qu’il ne parlait jamais de lui, il ne savait pas trop se qu’il lui prenait en ce moment, peu être qu’il était sur le point d’exploser émotionnellement. Il se doutait bien que face a tout ça Moïra ne savait pas quoi dire, il ne lui en voulait pas car peu de gens seraient quoi dire face a cette situation, c’est pour ça qu’il ne se confit jamais d’habitude. En tout cas le jeune homme avait eut le temps de noter quelques réponses pour le devoir, il ne voulait pas penser a tout se qu’il allait devoir faire un de ces quatre.

Visiblement face a ses réponses Moîra était plus ou moins sur le cul, et oui ça pouvait lui arriver de prendre un devoirs au sérieux, même si honnêtement ça devrait être plus souvent dans son cas. Il savait bien qu’il avait tout mit juste se qui le fit sourire, passer des jours sur des vieux bouquins de magie noir qui datte ça avait du bon. Nate la regarda jeter le parchemin et la plume entre eux deux avant qu’elle ne reprenne la parole en disant que le mariage n’était pas, oh que oui c’était pas le bonheur, il s’attendait a toute sorte de chose une fois qu’il sera marié a Joann, ils avaient tout les deux leurs caractères, ça avait de quoi être comique.

- Oui je pense que ma vie va prendre une tournure assez compliqué le jours ou je serais marié avec elle mais bon je n’ai pas le choix et elle non plus elle n’est pas enchanté...

En tout cas elle lui demanda si c’était mieux pour lui ou pour une image, une image qu’il se ferait de lui même, chose qui n’allait surement pas tarder a arriver d’ailleurs si ça continue comme ça. Bien sûre qu’elle avait raison, il ne voulais en aucuns cas faire se que lui demandait ses parents. La elle lui posa une question qui le fit, rire, du moins un très léger rire, s’il disait non a ses parents. Qu’est-ce qu’il se passerait ? Et bien la réponse était assez simple a dire.

- Il se passerait que je me ferais expulser de chez moi ou alors torturé jusqu’à accepter, ou bine tué peu être je sais pas tout peu arriver mais en tout cas il ne se passerait pas quelque chose de bien crois moi
Revenir en haut Aller en bas
Moira Watkins

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau — dieter carrow — vedran zakharine — Charles dyer — ivory parkinson — sohan davis — lyllian-aaron
Vos Liens :
Informations Importantes :
Moira Watkins
Fuck You
Fuck You

Messages : 157
Points RPs : 347
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur





je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira)   je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Icon_minitime1Jeu 1 Nov - 21:02


Get Away - Georges Ezra

« Ouais bah j’imagine… » avait-elle répondu par réflexe. Vu la nana, il y avait de fortes chance et surtout vu le gars en face, se mettant un peu à sa place. L’enchantement pouvait vite s’évaporer, mais c’était personnel ça. Il n’avait simplement aucun critère qu’elle appréciait chez une personne, garçon ou fille, ce n’était pas de sa faute. Il fallait de tout pour faire un monde, mais tout le monde ne pouvait pas tout supporter. En plus, cette idée de mariage forcé, ça avait tendance à la rendre rageuse. Elle n’adhérait pas du tout à ce principe. Sa grand mère l’avait élevé à coup de grande phrase paix et amour, que c’était inconcevable… Même si elle aussi de son côté, si un jour elle décidait de se marier ou plutôt de vivre avec quelqu’un, ça ne serait pas aussi simple. Les hommes de sa famille étaient là pour l’emmerder et jouer un peu aussi les entremetteurs à leur façon. Ils voulait juste quelqu’un qui la mérite, un homme bien pour elle et qui la protégerait. Rien à voir, incomparable avec Nate. Elle de son côté, ils étaient juste emmerdant, mais ce qu’ils voulaient c’était simplement son bonheur.

Moira imaginait bien que ça ne devait pas du tout être la même chance et les mêmes enjeux pour Nate. Vu la réputation de sa famille et cette mentalité étrange qui prônait le sang pur, ça l’avait toujours horripilé, autant que le mariage forcé et si c’était pour conserver juste ce sang, c’était une bombe nucléaire dans la Terre-Nouvelle que Moira avait dans la tête. Elle voulait en avoir le coeur net. Qu’est-ce qui se passerait s’il refusait… Elle voulait l’entendre. Elle se faisait peut-être tout simplement des idées. Devant les confessions de Nate, elle ouvrit légèrement la bouche et le fixait. On aurait dit un poisson qui venait de sauter et atterrir sur la berge, cherchant son air. « Rien que ça… Te tué ? Mais t’es sérieux là ? Juste pour ça… Te torturer ? Mais comment on peut vivre avec des psychopathes pareils ? Pourquoi tu te laisses faire ? Je comprends pas ! » et voilà l’hystérique qui a son empathie un peu trop sensible.

« Tu exagère quand même… » insistait-elle en finissant par se lever pour faire les cents pas. Elle commençait à avoir le sang qui chauffait et elle ne tenait pas en place, fallait qu’elle bouge. « T’es qu’un mini eux qu’ils ont créé et qu’ils veulent construire à leur image pour conserver bah… leur image. T’es… » que ça… une image… – et elle s’arrêtait dans ses paroles. Elle se rendait compte que c’était triste et pouvait être blessant. Ce n’était pas son but, elle s’était un peu emporté par tant d’injustice et de méthodes archaïques. Elle donnait un coup de pied dans un cailloux qui allait directement s’écraser sur la surface de l’eau avec force. Puis un deuxième.

acidbrain



_________________
Surf, peace and punch !
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité







je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira)   je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Icon_minitime1Ven 9 Nov - 13:56

Il est vrais que cette histoire de mariage forcé n’enchantait vraiment personne pour le coup mais ils devaient le faire pour la pureté du sang. Vive la consanguinité, ça devenait du grand n’importe quoi et Nate ne voulait pas de cette vie, une vie qu’il n’avait pas choisit. Le jeune homme aimerait tellement avoir le choix, choisir la personne avec qui il voudrait être pour le reste de sa vie mais visiblement ce n’était pas possible, il allait devoir faire avec et il n’était pas le seul dans cette situation. Évidement Moira lui demanda se qu’il pourrait se passer si jamais il refusait d’épouser Joann, il ne voulait même pas y penser. Pourquoi il se laissait faire, comment il arrivait a vivre avec des personnes comme ça... Il avait toujours connu que ça, pour lui cette vie était normale.

- Pour moi c’est normale, je n’ai connu que ça... Je dois obéir a ma famille pour ne pas finir je ne sais où... Si je me révolte je me ferais renié et je n’aurait plus de famille, comment je pourrais vivre seul sans famille, c’est pas possible pour moi alors je fais se qu’on me dis et peu être que plus tard ça changera je ne sais pas.

Ouais voir où tout ça va le mener plus tard, comment sa vie allait se passer suite au mariage qui n’avait pas encore de date précise mais qui ne devrait pas non plus trop tarder. Il leva la tête en entendant Moira lui dire qu’il exagérait, pardon ? Comment ça ? Elle ne savait pas se que c’était que de vivre dans cette folie, il ne pouvait pas lui en vouloir non plus. Il la regarda se lever et faire les cents pas devant lui avant de reprendre en disant qu’il n’était rien d’autre qu’une simple image, une image de sa famille.

- C’est pas aussi simple que tu le crois de se rebeller, tu connais pas mes vieux et crois moi j’aurais aimé vivre dans une autre faille et faire mes propre choix. Je suis qu’un simple pantin qu’ils manipule comme bon leur semble je le sais très bien... Je suis rien... Juste un objet bon pour suivre les ordres et faire ce qui doit être fais c’est tout.

Il baissa la tête, il n’aimait pas se montrer aussi vulnérable mais pour le coup ça faisait du bien de vider son sac. Il le faisait souvent avec Maddie mais il est vrais que le faire avec quelqu’un qui ne nous connait pas aussi bien que ça pouvait être assez sympas a faire. Il est vrais que le sujet de cette conversation n’était pas vraiment joyeuse mais ils parlaient tout les deux alors qu’il y a quelques heures ils ne s’étaient jamais dit bonjours. Il la regarda donner un coup de pied dans un cailloux qui arriva directement dans le lac, Nate soupira.

- Enfin bref je vais pas te prendre la tête, après tout c’est mes histoires et je sais très bien que je ne pourrais pas y échapper...
Revenir en haut Aller en bas
Moira Watkins

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau — dieter carrow — vedran zakharine — Charles dyer — ivory parkinson — sohan davis — lyllian-aaron
Vos Liens :
Informations Importantes :
Moira Watkins
Fuck You
Fuck You

Messages : 157
Points RPs : 347
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur





je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira)   je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Icon_minitime1Mer 21 Nov - 20:40


Get Aways - Georges Ezra

Nate avait avancé un point plutôt véridique. Il avait grandit là-dedans et n’avait connu que ça, donc ça ne lui paraissait pas si… choquant comme façon de vivre. Il osait dire ça « normal » et pour Moira c’était loin d’être normal. Mais comme il le disait plus ou moins, c’était une question de point de vue. « Oui, c’est vrai, je veux bien imaginer… » avait-elle seulement commenté de son sourire en biais. « Et je trouve que tu dois vraiment bien l’aimer ta famille pour être capable de supporter tout ça pour eux. Moi je serais parti je pense et je me serais créer moi même une famille. Ou je leur jetterais un sort pour les rendre plus cool. » partageait-elle ça avec une petite touche d’humour. C’était seulement pour détendre l’atmopshère, elle comprenait bien qu’il n’avait pas eu du tout le même genre de famille et que ce n’était pas aussi facile.

Elle supportait bien les concours de beauté de sa belle-mère, parce que c’était sa famille… C’était moins important mais pas forcément incomparable. Dans l’idée, c’était la même chose, sauf que Moira partait sur une base d’éducation bien plus ouverte. En résumé, même si c’était très dur pour elle de l’admettre elle pouvait imaginé que c’était peut-être un peu difficile pour lui aussi. Enfin… Je ne sais pas si on se doit vraiment tout accepter par amour… Si tu sens que c’est pour rendre heureux les autres aux dépend de tes besoins et tes envies… C’est contre productif, à moins que… « Ça t’apporte quelque chose au moins ? » osait-elle demander.

Finalement non, elle se levait et cherchant d’avance ce qu’il pourrait y trouver de gratifiant, elle ne comprenait simplement pas qu’on se laisse à ce point pourrir et anéantir par ses parents. A l’entendre, confirmer qu’il n’était rien, un simple pantin et c’était ses parents qui tiraient les fils, il subissait plus qu’autre chose. Elle avait de la peine et était toujours révolté contre son impassibilité, qu’il ne bouge pas et surtout envers ses parents. Bon, elle ne les connaissait pas, mais un enfant on était là pour l’aimer et aimer comme ça, c’était que de la poudre de perlimpinpin !

Elle secouait la tête. « Non, t’inquiète pas, c’est moi qui ai posé des questions… » dit-elle en revenant s’asseoir mais un peu plus loin, tournée vers l’eau. « Moi personnellement, je pense que si tu le voulais vraiment, te sortir de cette famille tu le ferais, tu trouverais les moyens de le faire… Enfin, après c’était une des maximes qui m’ont fait grandir : si tu veux vraiment quelque chose, donne t’en les moyens. ».

On entendait les galets se frotter les uns contre les autres quand Moira pivotait légèrement pour faire face à Nate. « Ils t’aiment tes parents au moins ? Enfin ! Tu vois ce que je veux dire ? C’pas un sarcasme. » se reprit-elle sur le ton qui pouvait être mal interprété et face à la simplicité de sa question. « J’essaie seulement de comprendre… » rajoutait-elle. « Et c’est qui que tu dois épouser ? J’suis pas là depuis si longtemps, je galère un peu avec tous les commérages à retenir. Tu la connais la nana ? » 

acidbrain



_________________
Surf, peace and punch !
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité







je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira)   je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Icon_minitime1Sam 15 Déc - 14:39

Il est vrais qu’avoir grandit dans une famille pro sang pur lui avait donné certaines idées assez sobres depuis toujours mais bon il savait qu’au fond de lui certaines choses étaient complètement débile. Le fait de vouloir tuer tout les nées moldus était injustes, certes il ne se mêlait pas trop a cette guerre sur le sujet mais pour lui s’ils avaient des pouvoirs magiques c”était pour une bonne raison tout simplement. Non, se qui intéressait surtout Nathaniel c’était la magie noir, la magie qu’on étudiait pas a Poudlard, la magie interdite qui pourrait le condamner a Azkaban juste pour l’avoir utiliser une fois. Nate se doutait bien que Moira n’avait pas du tout les mêmes idées que lui mais bon parler pouvait aider a mieux comprendre l’autre non ?

- Aimer est un bien grand mot mais une famille on en a qu’une et on doit obéir a ses parents, c’est comme ça qu’on ma élevé et c’est comme ça que je suis. Partir c’est bien mais faut-il déjà savoir où partir et comment subvenir a ses besoins en étant seul, sachant que si mes parents veulent me retrouver ils savent très bien que je suis a Poudlard alors ce n’est pas vraiment le meilleur moment pour s’enfuir et puis je dois suivre ma voix qui est déjà toute tracée.

Oui il avait déjà pensé a s’en aller loin d’ici, vivre seul et suivre ses propres règles mais il n’avait pas encore le droit de le faire, il devait attendre et voir comment tout ça allait se passer. Il voyait bien que vivre seul a cet âge n’était pas facile, il connaissait nu peu Niklaus Müller qui lui était seul depuis la guerre et bien visiblement ça l’avait complètement rendu fou, il ne savait pas vraiment comment il s’en sortait a Owlin, bien sûre c’était un des meilleurs élèves de Poudlard mais la folie le rendait complètement débile. Le fait que Moira lui demanda s tout ça lui apportait quelque chose le fit lever les yeux vers elle.

- Plus ou moins on va dire qu’ils me laisse tranquille tant que je dis oui a tout se qu’ils me demandent. Et puis avec le mariage et tout le reste on va dire que je garde l’avantage sur la fortune familiale et que je peu toujours porter mon nom, un nom qui n’est pas super simple a porter d’ailleurs.

C’était assez rare que Nate se confie comme ça, il n’avait pas l’habitude de parler autant avec quelqu’un surtout quelqu’un qui ne connaissait pas super bien mais dans un sens ça faisait du bien. Il n’avait parler qu’a Maddie de tout ça car elle était dans la même merde que lui de toute façon alors ils se comprenaient bien tout les deux et puis c’était sa meilleure amie alors ça rendait la chose bien plus simple. Le Serpentard s’excusa de lui prendre la tête avec toutes ses paroles mais visiblement sa ne gêna pas Moira qui se rassit et fixant l’eau en face d’eux.

- Oui je trouverais les moyens, je les ait trouvé, a pars les tuer je ne vois pas alors je vais tout simplement attendre qu’ils meurent et tout ira pour le mieux.

Le fait qu’elle lui demande si ses parents l’aimait le fit rire, un rire assez froid pour être tout a fait honnête. Il n’en avait aucunes idées, jamais il n’avait entendu le mot “je t’aime “ sortir de leur bouche et puis avec tout se qu’il subissait il n’en avait pas l’impression.

- Honnêtement je ne pense pas, quand tu aime quelqu’un il me semble que tu fais tout pour que cette personne soit bien alors que la c’est carrément l’inverse. Je sais que tu veux comprendre ne t’inquiète pas, mais même moi j’ai du mal a comprendre parfois. La femme que je dois épouser et Joann Selwyn elle a un an de plus que moi elle était la capitaine de l’équipe de Serpentard, elle est a Owlin maintenant et l’entente entre nous est simple, on se supporte car on ne va pas avoir le choix ais au moins on ne se déteste pas c’est déjà ça.
Revenir en haut Aller en bas
Moira Watkins

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau — dieter carrow — vedran zakharine — Charles dyer — ivory parkinson — sohan davis — lyllian-aaron
Vos Liens :
Informations Importantes :
Moira Watkins
Fuck You
Fuck You

Messages : 157
Points RPs : 347
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur





je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira)   je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Icon_minitime1Lun 7 Jan - 22:40


Get Aways - Georges Ezra

Moira entendait ce qu’il disait et Nate avait résumé les chose en une phrase : il avait été élevé comme ça. C’est sûr que leur éducations à ces deux élèves étaient à des antipodes. Moira avait été en partie élevé par sa grand-mère hippie, avec tout le cocktail fais-toi-plaisir, profite-de-la-vie et saupoudrer de fais-tes-propres-choix. Bien loin des exigences qu’à du subir Nate, non, elles ne devaient pas du tout être au même niveau. Elle ne se plaignait pas de sa vie en général, juste ce qui était à la portée de sa vie, oui donc pas grand chose.

Elle avait hoché la tête pour lui dire qu’elle l’écoutait et le laissait tranquillement finir. « Toute tracée ? Sérieusement… » dit-elle, peiné pour lui. Elle trouvait ça triste « Mais t’en as envie au moins ? » demandait-elle, presque soucieuse pour lui. A sa place, elle n’aurait vraiment pas aimé qu’on lui impose sa vie, mais peut-être que la vie qu’on lui promettait lui plaisait. Elle pouvait comprendre aussi. Juste que si ce n’était pas le cas, bah… c’était triste. « M’enfin, j’avoue que si tu veux les fuir, mieux vaut attendre de finir l’école… Mais pourquoi ils voudraient te retrouver ? Ils ne… Ils te retiendraient… contre ton gré si tu voulais vivre ta vie… pas-toute-tracée ? » Demandait-elle à tâtons, n’osant y croire. « Non, car quand t’parles, on dirait que t'parles de parents psychopathes qui vont te poursuivre et tout… Enfin, j'sais pas. Tu devrais p't'être demandé de l’aide à quelqu’un à un moment non ? Tu ne crois pas ? » Fit-elle avec un ton légèrement condescendant.

Après ça, elle avait besoin d’en savoir un peu plus, elle était trop curieuse et dans le fond si elle pouvait avoir une solution pour le sortir de là. Oui, car plus elle l’écoutait et plus elle se disait que si elle ne faisait rien ou ne disait rien, c’était une non-assistance à personne en danger. C’est juste qu’elle était incapable de se mettre à sa place. Elle savait bien que ce genre de famille existait, mais de l’entendre là comme ça, c’était un peu… Révoltant !

Nate renchérissait et Moira soupirait, frappant lourdement ses mains sur ses cuisses, comme abattu par tant d’absurdité. « Mais tu t’entends ? Tu vas attendre qu’ils meurent ? Mais c’est tellement horrible et triste… Barre toi ! Fuis ! Change de pays, de nom, de couleur de cheveux, de sexe, tout ! » Dit-elle avec un petit sourire, elle exagérait un peu et faisait de l’humour pour détendre un peu l’atmosphère. Elle était sincèrement quand elle disait trouver ça triste par contre.

Elle s’était éloignée, comme un besoin de prendre du recul. Elle avait jeté un bref regard à Nate, silencieuse. Elle était dans ses pensées. Finalement, elle n’aurait peut-être pas voulu qu’il en confie autant sur lui. Pas qu’elle le dénigrait, mais y’a des choses que parfois on n’aimerait pas savoir sur certaines personnes, surtout quand on sentait que c’était lourd à porter sur les épaules… Elle s’en voulait d’avoir sa vie en fait. Elle n’aurait pas du lui demander si ses parents l’aimaient non-plus, car là où elle pensait trouver un peu d’espoir, l’élève lui partageait qu’il n’en était même pas certain. Il avait raison, les gens qui vous aiment sont là pour votre bonheur.

Par contre, le Joann Selwyn lui fit faire un bond. Elle s’était brusquement retournée et le dévisageait un peu sur le cul. « Putain… Sérieux ? T’en a de la chance… » dit-elle dans un soupir, presque envieuse. Pourquoi presque ? Elle se rapprochait un peu, se déplaçant. à quatre pattes, retrouvant sa place d'origine, face à Nate. « Elle est tellement canon… Et elle à l’air marrante, c’est con que vous ne vous entendiez pas… Je suis sûre que dans l’histoire, c’est toi qui devrait faire des efforts ! C’est forcément de votre faute … » parlait-elle des garçons en général.  

acidbrain



_________________
Surf, peace and punch !
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité







je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira)   je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Icon_minitime1Lun 14 Jan - 13:39

Nate aurait tellement aimer être élevé d’une façon aimante, d’une façon tout a fait normal pour un enfant mais ce n’était pas vraiment le cas. On lui avait sans cesse répéter les mêmes choses toute son enfance, qu’il devait être comme-ça et pas autrement, c’était comme si c’était normal pour lui maintenant d’être comme il était. Bien sûre au fond de lui il ne voulait plus, il en avait marre de suivre se code strict qui datte de l’antiquité. Évidemment son frère et sa sœur avaient eux suivit cette règle et s’en sortaient plutôt bien, ils faisaient tout se que leur parent demandaient et sa commençait a lui taper sur le système. Visiblement Moira n’avait pas l’air convaincu quand Nathaniel lui disait que sa vie était déjà plus ou moins toute tracer depuis sa naissance, il pouvait le comprendre que c’était difficile a accepter, même lui il avait du mal.

- Oui, ma vie je ne l’ai pas choisi et je ne la choisirait pas, a moins que quelque chose de grave se passe. Non je n’en ai pas envie, j’aimerais pouvoir choisir a quoi ressemblera ma vie futur mais bon comme tu le vois je ne peu pas tellement .

S’il pouvait fuir il l’aurait déjà fait il y a un petit moment de ça mais où qu’il aille ses parents le retrouveraient, il est encore scolarisé alors pour le moment il suit le mouvement sans rien dire même si se n’est pas l’envie qui en manque. Pourquoi ses parents voudraient le retrouver ? C’est assez simple, il doit faire se qu’on lui ordonne et montrer l’image de sa famille en faisant tout se qu’il devrait faire sous ordre de ses parents.

- Me retrouver serait leur priorité, m’unir a la femme qui va partager ma vie, ma maison, mes enfants, sans aucunes envies de sa part non plus a elle. Il n’y aura rien d’heureux dans cette histoire, personne ne sera heureux dans cette famille de toute façon, c’est perdu d’avance. Demander de l’aide je veux bien ais je ne connais personne qui se lirait contre mes parents, ils sont psychopathes, l’amour ils ne connaissent pas et je crois qu’ils commencent a déteindre sur moi a force.

C’était la première fois que Nate se confiant quelqu’un d’autre que Maddie et ça faisait assez bizarre, surtout de parler a quelqu’un qui était complètement étrangère a la situation. Au fond il savait que se confier faisait du bien que ça allait lui permettre d’avoir un point de vu extérieur et qu’il allait pouvoir bien réfléchir après. Mais Nate n’aimait pas se faire prendre en pitié, il devait arrêter de se plaindre et faire se qu’il devait faire pour le bien de sa vie personnel. Moira se frappa les mains sur les cuisses en lui demandant s’il c’était entendu parler se qui choqua Nate et l’amusa aussi pour le coup, changer de sexe on lui avait jamais dit celle là.

- Tu as de bonnes idées mais ils me retrouverons je le sais je es connais trop, ces des fou et je te e dis, je dois attendre que la vie les prennent pour pouvoir être tranquille, tu sais je ne suis pas le seul dans cette merde...

Il se sentait pas très bien pour le coup, il savait que Moira n’avait rien a voir dans cette histoire et qu’il ne voulait pas la mêler a cette merde interstellaire. Savoir ça sur sa vie ça voulais dire que maintenant elle allait le prendre en pitié et Nate ne voulait pas ça, il ne voulait pas qu’elle s’inquiète pour lui, il n’en valait pas la peine de toute façon. Le sujet changea sur son futur mariage avec Joann, il est vrais que Nate aurait pu tomber plus bas mais Joann était évidemment très jolie et il savais qu’elle suivait les ordres tout comme lui alors a quoi bon se détester autant essayer de s’apprécier un minimum quand même et vivre ensemble sera plus facile pour tout le monde. Nate rit suite aux aveu de Moira.

- C’est vrais que la dessus j’aurais pu tomber sur bien pire elle est très belle je l’avoue, un fou dirait le contraire. C’est pas qu’on ne s’entend pas c’est qu’on est différent elle et moi, mais on arrive a parler sans se gueuler dessus alors je trouve que c’est déjà pas mal... Et oh calme toi tu veux, je fais tout pour qu’on s’entende bien elle et moi je te le jure et sa marche alors c’est pas de ma faute.

Il croisa les bras, il est vrais qu’il n’était pas amoureux de Joann comme elle n’était pas amoureuse de lui mais ils faisaient tout pour se supporter l’un l’autre et c’est déjà un on début pour le futur couple.
Revenir en haut Aller en bas
Moira Watkins

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau — dieter carrow — vedran zakharine — Charles dyer — ivory parkinson — sohan davis — lyllian-aaron
Vos Liens :
Informations Importantes :
Moira Watkins
Fuck You
Fuck You

Messages : 157
Points RPs : 347
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur





je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira)   je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Icon_minitime1Dim 27 Jan - 11:28


Get Aways - Georges Ezra

L’enfance et l’éducation de Nate n’avait pas l’air très reluisant, voire facile ou agréable. Moira avait presque un peu de peine, car aussi mauvaise et grognon qu’elle était, elle avait quand même un coeur. Bien sûr, elle ne pensait pas son éducation parfaite, entre sa grand-mère un peu trop laxiste et son père qui faisait beaucoup de zèle pour protéger sa fille de … tout Mais ce qui était sûr, c’est qu’il y a eu de l’amour et on le lui avait montré, donné et appris à ce qu’une famille soit là pour t’aimer, veiller sur toi, te protéger, interdir afin de la protéger, la conseiller, la consoler, la rassurer, … Elle avait beau se battre avec ses frères à longueur de temps, surtout le dernier, mais elle les aimait plus que tout, bien sûr. Ils sont juste emmerdants.

Curieuse et un peu soucieuse plus elle entendait le Serpentard étalé sa vie, elle restait silencieuse aux réponses de Nate, hochant parfois la tête pour lui signifier qu’elle avait entendu. Elle avait finit par se lever pour aller s’asseoir plus loin. C’est que tout ce qui racontait faisait naitre une petite boule de colère dans son âme. Ma trop bonne âme. Elle jugeait beaucoup, s’enfermait parfois dans ses grands principes à un point que c’était ridicule, cognait facilement, envoyait paitre, … Mais suffisait de lui ouvrir les yeux. Elle n’était pas si tétue. Moira voyait Nate autrement.

Encore plus quand il fut question de Joann. Revenant proche de lui pour en parler, lui reprochant d’avance de ne faire aucun effort avec elle alors qu’il avait une chance de se taper une des nanas les plus canons de l’école. Après Devon… Devon, elle est au-dessus de tout le monde elle. Rhaaaa, cette nana… Moira sourit quand Nate approuvait. « Oui et vu qu’on n’est pas fou hein ! » Confirmait-elle seulement avec amusement. Elle sourit encore plus en écoutant la suite. « Oh vraiment ? Tu fais des efforts ? Hm… C’est que tu l’aimes bien dans le fond, non ? Parc'qu'elle est pas facile non plus, c'vrai (pause) Ou c’est juste que t’es un faible ? Ou alors on t’oblige à faire en sorte que ça se passe bien ? … Non, parce que ça change tout. Si t’as peur d’elle ou qu’on t’oblige, j’trouve y’a rien de pire que de devoir faire des efforts forcé. Enfin, prendre sur soit pour devoir supporter quelqu’un toute sa vie, pfff… S’écraser ??? Quelle horreur, moi je tiendrais pas. J’trop besoin de dire ce que je pense… Mais après si… C’est toi qui le souhaite, c’est un bon début déjà… » dit-elle avant de tirer sa bouche d’un côté puis de l’autre, perdu dans sa réflexion. « Mouais, j’en sais rien en fait. Cela reste un mariage arrangé, c’est une insulte à la liberté ça. Si archaïque. » continuait-elle à râler et ne pas approuvant, esquissant une grimace.

« Tu parlais t’à l’heure que t’aimerai pouvoir choisir à quoi ressemblerait ta vie… T’aimerais qu’elle ressemble à quoi ? » pourquoi continuer de discuter de sujet déprimant et qui fâche, autant rêver un peu. Cela pouvait faire mal, mais non, l’espoir permettait de tenir même si parfois elle nous renvoyait à notre triste réalité un peu violemment. « Je suis curieuse de savoir ce qu’un gars comme toi pourrais souhaiter. T’as moins l’air d’un connard comme j’le pensais… » dit-elle avec un petit sourire, mais pas désolée du tout d’avoir pensé ça, ou dit. Elle le considérait même toujours comme tel, mais un peu moins.  

acidbrain



_________________
Surf, peace and punch !
©crack in time


Dernière édition par Moira Watkins le Mer 20 Mar - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité







je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira)   je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Icon_minitime1Mar 5 Fév - 14:01

Il est vrais que Nathaniel n’aimait pas vraiment parler de son enfance et de son éducation car il voulait tout simplement essayer d’oublier cette partie de sa vie. Ses parents son désormais jamais la alors a quoi bon se rappeler le passer pour être mal après, c’est inutile. Et puis de toute façon beaucoup de personnes étaient dans la même situation que lui alors il n’était pas le seul, il n’avait pas le droit de se plaindre. Mais d’un autre coté Nate était jaloux de ceux qui avaient eut une belle enfance, certes avec son frère et sa sœur il avait connut un peu d’amour fraternel mais rien de plus, ses parents ne lui avaient jamais montrer le moindres sentiments, rien. D’ailleurs il n’avaient plus de nouvelles d’eux depuis un petit moment déjà et au fond sa l’embêtait un peu mais il ne le montrait absolument pas, il faisait comme s’il s’en fichait royalement.

Il voyait bien que Moira l’écoutait attentivement et au fond de lui ça lui faisait un bien fou de savoir qu’il pouvait se confier a quelqu’un sans avoir peur de se qu’elle pouvait bien lui répondre. Il se doutait bien qu’a force de jouer la comédie en faisant le type méchant qui se fichait des autres et qui faisait sa vie comme bon lui semblait n’allait pas tenir avec tout le monde, peu de gens le savaient d’ailleurs. Car oui Nate n’était pas vraiment celui qu’il laissait paraitre en marchant dans les couloirs du château, au fond de lui il avait un cœur aussi et ça seulement Maddie le savait. Le sujet de Joann le fit rire, il est vrais que ce n’était pas une fille facile mais le jeune homme faisait pas mal d’effort pour lui convenir même si depuis qu’elle a fini Poudlard ils ne se voyaient plus tellement.

- Oui au fond je dois avouer que c’est une chouette fille et qu’avec elle je ne vais jamais m’ennuyer c’est sûre... Mais au fond elle comme moi nous savons qu’il n’y aura jamais d’amour entre nous, c’est juste un accord entre nos familles pour la pureté du sang qui est très chère ces derniers temps. Alors tu as raison, toute cette histoire est forcé et je ne suis pas le seul dans ce cas crois moi

Nate pensa tout de suite a Maddie, sa meilleure amie a qui ses parents cherchait un futur mari pour elle, d’ailleurs Nate avait donné son idée a Maddie la dessus.

- Je ne sais pas si je vais tenir pour être tout a fait honnête avec toi, je vais devoir faire de gros efforts mais bon je verrais bien quand cela sera fait car pour le moment nous n’avons pas encore de date précise pour notre mariage.

Et c’était très bien comme ça, pas de soucis pur le moment et il pouvais être libre encore quelques temps avant de devoir suivre une vie qui ne sera pas vraiment celle qu’il avait choisi de vivre. Et la question que lui posa Moira le fit réfléchir quelques instants avant de prendre la réponse.

- Merci de ne plus penser de moi que je suis suis un sale con. Et bien je sais pas je dirais trouver la fille qui me correspond et vivre ma vie avec elle, fonder quelque chose de solide qui ne sera pas baser sur un mensonge. Mais bon de toute façon je suis vouer a ça alors a quoi bon penser a se que serais ma vie si je n’avais pas eut ce sang pur et une famille toujours du coté du mal avec des idées complètements débiles.

Il jeta un cailloux dans le lac après avoir fini sa phrase, visiblement il espérait qu’un jour cette histoire se passe te qu’il puisse faire ses propres choix comme quelqu’un de normal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira)   je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira) - Page 2 Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
je t’ai peut-être jugé un peu vite (nate&moira)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
» Je n'aurais peut être pas dù (pv Samus)
» Le Bio peut nourir la planète
» 04. Le chocolat ne peut réparer un coeur brisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Poudlard
 :: Les Extérieurs :: Le Lac Noir
-
Sauter vers: