RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
7060
POUFF.
8225
SERD.
8790
SERP.
14365

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria (Theo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 talk to me | Ty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Nevra K. Vazilova
Ordre
Ordre

Messages : 79
Points RPs : 99
Date d'inscription : 27/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: talk to me | Ty   Lun 30 Juil - 22:31



Talk to me
L’ambiance est lourde depuis quelques jours déjà. Enfin quelques jours… Depuis l’attaque d’Owlin. Jamais encore je n’avais connu le Ministère aussi oppressant. Même au temps de Voldemort… Il faut se rendre à l’évidence : Bellatrix a bien réussi son coup. Cette connasse folle dingue a réussi à évincer petit à petit de très bon élément du Ministère. Méfiance constante, il devient difficile de marcher dans ces couloirs sans surveiller ses arrières.

Assise à mon bureau, je feuillète des dossiers, je cherche, je chasse. Il me faut un nom, n’importe quoi pouvant me mener à un de ses mangemerdes. Hors de question de laisser tomber. Objectif : trouver le plus rapidement possible qui s’en est pris à Isaac. Putain Nevra, tu t’es trop accroché à ce gamin. Je soupire. Je le sais. Ce n’est pas forcément bien, mais Isaac me touche. Il fait ressortir un instinct protecteur que je ne me connaissais pas autrefois. Et puis, je suis sa tutrice, responsable de lui. Ce n’est certainement pas son connard de père qui le sera après tout. Crétin d’écrivain. Oh, ça rime, bien joué Nevra !

Après un moment, je repousse les dossiers. Rien, il n’y a absolument rien à en tirer. L’accident Owlin est volontaire caché, j’aurai du m’en douter. Je tape du poing sur la table, attirant quelques regards curieux. Quoi ? Ils ont jamais vu quelqu’un s’énerver ? Ni une, ni deux, j’attrape ma veste et je glisse ma baguette dedans avant de ranger les dossiers à leur place. Peut-être qu’aux archives il y a des attaques semblables qui lient des mangemorts encore dehors ? Pour le moment, j’avais interdiction de me rendre sur les lieux, comme pas mal de mes collègues. Bizarre hein ?  Je traverse le couloir rapidement jusqu’aux ascenseurs, descendant à un autre étage. Je sors et m’y dirige rapidement avant de percuter quelqu’un en cours de route.

« Merde ! Vous ne pouvez pas faire gaffe un peu ? »

Bon ok, c’était totalement de mauvaise foi, vu que c’est moi qui ne regardais pas devant moi. Mais tout de même, je compte sur l’instinct de survie des autres moi ! Survie est sans doute un gros mot mais tout de même. Je regarde l’inconnu qui n’en ai pas vraiment un.

« Hey gamin ! Ca fait un bail ! Tu fou quoi ici ? »

Ty MacMillan. Un ancien élève, si on peut dire ça comme ça. Un bon petit gars à qui j’ai du apprendre le Russe. Bon, pour être honnête, aux débuts je lui enseignais surtout de la merde, comme des insultes et des phrases à la con. Phrases du genre « Hey mademoiselle, tu sais que t’es motocultable ? » Ouais bon, il ne comprenait pas étant enfant, j’en ai un peu profité. J’étais jeune aussi ! On fait tous des conneries non ? Bref, au final il s’est révélé un très bon élève.

« Tu devrais pas profiter de tes vacances ? »

Je ne sais pas encore que sa famille a été grièvement touché par les derniers incidents. A vrai dire, beaucoup d’informations liées au ministère sont de moins en moins circulé. Une bonne paralysie pour nous empêcher d’agir…

code by bat'phanie

_________________

KINGDOM WAR
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ty E. MacMillan
Minimoys
Minimoys

Messages : 197
Points RPs : 335
Date d'inscription : 26/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: talk to me | Ty   Mer 1 Aoû - 2:21

talk to me
nevra & ty

Tu griffonnes le plus soigneusement les idées lancées à la volée par ton maître de stage sur un rouleau de parchemin. L'avance de passer tes vacances en stage au Ministère depuis quelques années, c'est que tu as appris à écrire rapidement mais lisiblement – au moins on ne pourra jamais dire que tu as une écriture de médicomage même si tu es probablement en ce moment aussi pressé qu'eux, comme tous les membres du bureau de désinformation et de tous les autres départements d'ailleurs – quoi que ce n'est pas vraiment sûr au final, il ne doit y avoir qu'une poignée de personnes travaillant d'arrache-pied dans tout le bâtiment depuis que le Ministère est tombé aux mains des Néos et que des licenciements en masse ont eu lieu depuis l'attaque d'Owlin. Lentement mais sûrement, le moment ou ton père sera à son tour remercié approche – mais est-ce que cela serait vraiment un poids ou une délivrance ? Qu'est-ce que perdre son travail, pour qui a déjà perdu sa femme et un de ses enfants ?

La pointe de la plume avec laquelle tu écris s'éclate d'un coup sec contre le parchemin, formant une dernière tâche d'encre avant de rendre l'âme. Une lueur d'excuse perce à travers ton regard fatigué lorsque tu reportes ton attention sur le directeur du département suite à cette bavure mais il n'y accorde pas d'importance. Il a finit de parler et presque aussitôt, prends le parchemin pour relire le résultat de ton travail de scribe avant d'incliner la tête en signe approbateur.

« Je vais discuter de tout cela avec le premier ministre moldu. Il va de soi que personne dans le ministère n'a besoin de savoir ou je me rends ni pourquoi – au reste, vous êtes assez intelligent pour trouver une excuse en cas de besoin. »

Tu inclines le visage à ton tour et il quitte rapidement la pièce. Tu termines de ranger le bureau, enfermant les papiers importants sous clefs dans les tiroirs et tu prends également la direction des couloirs après avoir scellé la porte d'un sort pour empêcher les curieux d'entrer. La mine sombre, tu marches rapidement en gardant les yeux rivés vers le sol pour éviter d'engager quelqu'un à converser en croisant involontairement un regard quelconque et c'est la raison pour laquelle, au bout de quelques minutes de marche, tu finis par percuter une personne en tournant dans un des couloirs du département des accidents et catastrophes magiques. Tu hausses les épaules, t'apprêtant à riposter avec vivacité parce que le fait d'être en deuil t'angoisse, faisant que tu es loin d'être de bonne humeur et effaçant ta retenue naturelle, mais tu te retiens au dernier moment en reconnaissant le visage de la personne qui t'as bousculé.

« Извините пожалуйста. »

Tu te mordilles légèrement la lèvre inférieure, désolé de l'avoir bousculé – pour une fois tu ne feins pas les excuses que tu présentes – et tu reportes ton regard sur ton ancienne préceptrice. Tu aurais sans doute du regarder ou tu marchais au lieu d'essayer d'éviter les regards qui auraient pu t'amener à des condoléances, hypocrites et fades pour la plupart.

« Oh, comme toujours depuis quelques années, je passe une partie de mes vacances en stage au Ministère. En ce moment, je travaille pour le bureau de désinformation, ils ont besoin de pas mal de mains d'œuvre vu les récents événements. Et vous, comment vous portez-vous depuis le temps ? »

Tu te retiens de préciser que c'est plutôt la totalité des vacances, puisque cette année fait exception et que tu es parti en France durant les deux dernières semaines. Jasmin te manque déjà et tu te languis d'y retourner mais ta place est pour le moment auprès de la partie de famille qui te reste. Tu secoue la tête en signe désapprobateur lorsqu'elle évoque l'idée de profiter des vacances estivales, tentant de lui adresser un semblant de sourire, échouant pourtant. Tu perds ces derniers la retenue et les feintes que tu réussissais si bien autrefois – ou peut-être est-ce que parce que tu as en face de toi une connaissance d'enfance et que tu n'as pas envie de faire semblant. Peut-être aussi, parce qu'elle vient de Russie, qu'elle a étudier à Durmstrang et que le sujet que tu voudrais évoquer serait plus facile avec elle qu'avec toute autre personne.

« Cette année moins que les autres, je n'ai pas spécialement la tête à m'amuser. Et de votre côté, comment se passe le travail ? Vous devez être de plus en plus surchargés, avec l'attaque d'Owlin et la levée du secret magique beaucoup plus que quand la guerre ne concernait que les sorciers… »

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nevra K. Vazilova
Ordre
Ordre

Messages : 79
Points RPs : 99
Date d'inscription : 27/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: talk to me | Ty   Sam 4 Aoû - 1:59



Talk to me
Bien vite, le gamin s’excuse. Merde. Je me mords la lèvre, coupable d’avoir gueuler sur mon ancien étudiant. Si je l’avais vu avant de l’ouvrir, j’aurais réagi de manière différente, évidemment. Un sourire s’affiche néanmoins sur mon visage en l’entendant. Une prononciation parfaite, j’en suis fière. Fière que ces leçons n’ai pas été en vain.

« T’inquiète Ty, je suis aussi fautive que toi. Mais j’aime bien accusée les autres. »

Un clin d’œil malicieux pour lui montrer que je ne rigole même pas dans ce que je dis. Une connasse ? Ouais et alors ? Beaucoup de gens le savent. Je m’en fou. Il n’y qu’une poignée de personne que je respecte assez pour ne pas le faire. Ty en fait partit. Je l’ai toujours trouvé cool ce gamin. Je l’écoute, intriguée par son comportement tout de même. Un truc cloche, mais je n’arrive pas à mettre le doigt dessus. Alors pour une des rares fois, je ferme ma grande gueule, je me contente de lui sourire. Un sourire sincère.

« Le bureau de désinformation ? C’est plutôt pas mal ça. C’est vrai qu’ils doivent avoir pas mal de travail eux… Bref, moi ça va, et tu peux me tutoyer Ty. Certes, j’ai été ta prof, mais je ne suis pas si vieille ! »

C’est vrai quoi ! J’ai l’impression d’être une grand-mère en l’entendant parler. Puis il essaie de sourire, il échoue. Ok, je comprends que ça ne va définitivement pas. Jamais encore je n’ai vu un MacMillan perdre contenance de la sorte. Perdre cette attitude toujours irréprochable. Mes sourcils se froncent alors que je l’écoute parler. Ses paroles me confortent dans mon idée. Pas la tête à s’amuser ? Je réfléchis rapidement, je ne sais tellement pas grand-chose sur ce qu’il se passe en ce moment. Je fais partie de celle tenue à l’écart intentionnellement. Sans doute à cause de mon lien avec l’Ordre. Ce lien qui joue actuellement contre moi, qui m’oblige à me tenir à carreau pour ne pas suivre mes collègues renvoyés.

« Et bien, crois-le ou non, je tourne en ronds. Les Aurors, une grosse partie, est tenu à l’écart d’Owlin et de tout ce qui l’entoure. Les seuls missions que j’ai consiste à faire le travail d’autre département : oublietter des moldus et annuler des sortilèges chez eux. Sinon, la chasse à l’indic. Rien de fou pour nous, comme tu peux le constater. Mais laissons ça tomber tu veux ? »
Je m’approche un peu de lui en le scrutant sans me gêner. « Il se passe quoi Ty ? Je vois bien que cela ne va pas ? Tu veux en parler ? »

Il sait qu’il peut me faire confiance. Du moins je l’espère. C’est plus fort que moi, je dois savoir ce qui le rends si… fébrile, même si ce n’est pas le mot. Lentement, je penche la tête sur le côté en croisant les bras contre ma poitrine. Je le fixe, attendant des explications, avant de me rendre compte que l’endroit est peut-être mal choisi finalement.

« Allez viens, je t’offre un truc à boire. »


code by bat'phanie

_________________

KINGDOM WAR
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ty E. MacMillan
Minimoys
Minimoys

Messages : 197
Points RPs : 335
Date d'inscription : 26/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: talk to me | Ty   Sam 4 Aoû - 18:55

talk to me
nevra & ty

Elle sourit et tu supposes à son air qu'elle est visiblement satisfaite par ta prononciation de la langue russe. Elle t'avait plutôt bien appris à l'époque, même si certains mots comme des insultes ou des manières détournées d'en dire sont gravées dans ton crâne – t'as fini par comprendre avec le temps, mais heureusement, les autres non. Dans tous les cas, tu hoches la tête pour approuver ses paroles, reconnaissant que c'est pratique d'agir ainsi quand on peut se le permettre.

« Aucun soucis ! Et c'est vrai que quitte à avoir quelqu'un sous la main pour encaisser la faute, autant en profiter pour ne pas se mouiller ! Je comprends tout à fait. »

Tu hausses les épaules de façon enjouée face à son clin d'œil, laissant échapper un léger souffle amusé s'échapper d'entre tes lèvres pour montrer que tu ne lui en veut pas, sans sourire pour autant – t'y arrives pas aujourd'hui et tu ne tiens pas à faire une seconde tentative qui se révélerait aussi foireuse que la première. Perdre sa contenance une fois est fautif mais passe encore, perdre deux fois ne serait pas excusable à tes yeux. Tu te contentes de garder un visage amical mais neutre, laissant tes émotions bouillonner à l'intérieur sans paraître en surface autrement que par le regard teinté de fatigue que tu n'arrives plus  camoufler avec le temps.

« Oh, comme dans la plupart des départements du Ministère en ce moment je suppose... Il y en a trois qui bossent et cinquante qui regardent, pour aller faire leur rapport à Black par la suite. » Tu grinces légèrement des dents avant de reprendre la parole, content de changer de sujet au passage – tu es trop jeune pour parler de politique, a dit ton père, en te recommandant d'attendre ta sortie de Poudlard pour le faire et comme a ton habitude, tu obéis. « Et sans problèmes pour le tutoiement, enfin je n'ai pas l'habitude mais je vais essayer ! Puis c'est vrai que v-tu es l'un des personnes les plus jeunes que je côtoie par ici. Même la plus jeune si j'y réfléchis bien, à part les autres stagiaires. »

Autant ne pas la faire passer pour plus âgée qu'elle ne l'est au final. Tu prononces des phrases mentalement, pour t'entraîner à la tutoyer et prendre le pli avant de le faire à l'oral, en te concentrant également sur ses paroles. Tu hoches de nouveau la tête, songeur à l'idée que le ministère ai dans le viseur les membres affiliés à l'Ordre et au côté du bien en général – mais après tout, la corruption dure depuis tellement longtemps qu'à ce stade, tu es presque soulagé que la statue méprisant les moldus ne soit pas réapparue au niveau de la fontaine de la fraternité magique comme au temps du Seigneur des Ténèbres. C'est encore la seule chose à laquelle tu peux te raccrocher, aussi mince soit-elle.

« J'imagine que l'ambiance ne doit pas être terrible actuellement. Y a pas mal de monde tenu à l'écart ces derniers temps, rien que ceux qui bossent vraiment dans le bureau de désinformation sont obligés de le faire en douce. Enfin, laissons ce sujet de côté comme tu le proposes, je ne suis pas très à l'aise avec les discussions politiques pour le moment. Bon courage en tout cas ! »

Elle se rapproche et tu soutiens son regard inquisiteur le mieux possible. Avec une autre personne, tu aurais déjà tourné les talons pour ne pas avoir à affronter ce genre de posture mais avec elle, tu te sens plutôt bien – l'avantage d'être tombé sur une ancienne connaissance, tu lui fais confiance contrairement aux autres et les temps actuels ou la méfiance est de mise ne changent rien à cela. Tu inclines donc la tête à sa proposition tout en observant discrètement les gens autour de vous.

« Oui, allons plutôt ailleurs. Ce ne serait pas gênant que tu quittes le Ministère un moment ? Y a des bars sympas un peu partout dans le coin et dans le monde moldu on sera plus à l'aise, même s'ils sont un peu à cran depuis Owlin. Par contre c'est moi qui paie la tournée, la galanterie est de mise. »

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nevra K. Vazilova
Ordre
Ordre

Messages : 79
Points RPs : 99
Date d'inscription : 27/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: talk to me | Ty   Dim 5 Aoû - 6:12



Talk to me
Ne pas se mouiller ? Je fronce les sourcils. En fait, ce n’est pas du tout pour ça que je le fais. Non, je suis un but bien précis en rejetant la faute sur les autres : faire chier un maximum de monde. Bah quoi ? Chiante de naissance, j’y peux rien moi. Si il y avait un département spécialement pour créer des emmerdes, je serais, sans nul doute, directrice de ce département. Ministre de celui-ci même. Hey ouais mon grand.

Je ne relève pas pourtant. A vrai dire, passer trois heures sur ce sujet, ça serait d’un chiant. Je crois que même Ombrage aurait été moins chiante que ce sujet. De toute façon, autres choses m’intrigues : son comportement. Le petit Ty a des secrets et vu sa façon de perdre la face, aussi léger soit-il, il s’agit sans doute de chose qui pèse. Je lui souris, bienveillante comme toujours à son égard. Rare chose d’ailleurs, en général je trouve que pas mal d’adolescent sont des merdeux. Mais ca ne compte pas, étant moi-même souvent, aussi impulsive que ceux-ci.

Il accepte le tutoiement, tant mieux, je sentais les rides creuser mon visage. Je sais que je m’y approche doucement, mais tout de même. Je n’ai que trente ans, si je peux encore gratter quelques années, je ne m’en priverais pas.

« On est d’accord ! Tu pourras me vouvoyer le jour où j’aurais une canne et des cheveux blanc ! »

Et putain que ce n’est pas prêt d’arriver. La conversation s’enchaine, sur les bruits de couloir, la politique scandaleuse qui trônent en ce moment-même sur le monde magique. Le sujet ne m’intéresse plus au final, piqué de curiosité par mon ancien élève. A vrai dire, quelqu’un qui ne l’aurait pas fréquenter aurait pu passer à côté de certain détails qui me frappe. Après une inspection brève mais intense, je lui propose de changer d’endroit pour discuter. Chose qu’il accepte sans broncher, à ma plus grande des surprises. Je m’attendais à ce qu’il proteste un peu, qu’il refuse. Non, il accepte, me propose même de quitter le Ministère. Je ris légèrement.

« Non, je crois même que ça les soulagerait de me savoir hors de leurs pattes. Va pour un bar chez les moldu. Par contre, hors de question que tu paies. Garde ton argent pour te faire plaisir . »

Je souris, moi j’ai l’argent de mon père à dépenser et je compte bien le faire. Je me dirige tranquillement vers l’une des nombreuses sorties. Bien vite, nous nous retrouvons le nez dehors, prêt à nous mélanger à la foule.

« Je connais un bar sympa, viens. »


Je l’attire rapidement dans une ruelle plus calme, un petit bar sympathique. Un bar assez fréquenter avec une ambiance chaleureuse et en même temps, assez calme, qui peut nous permettre de discuter calmement sans pour autant être entendu par des oreilles indiscrètes. Direction une table au fond, je retire ma veste et la pose sur le dossier d’une chaise, invitant Ty à prendre place. Un serveur arrive entre temps et je passe ma commande, laissant le jeune homme faire de même avant d’enfin parler, une fois le serveur éloigné.

« Alors, raconte. Et ne me fais pas croire qu’il ne se passe rien. Je suis peut-être pas très au courant des derniers évènements, mais toi, je te connais tout de même. »

code by bat'phanie

_________________

KINGDOM WAR
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: talk to me | Ty   

Revenir en haut Aller en bas
 
talk to me | Ty
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» Blabla Dodo / Sleep Talk
» Thranduil - Do not talk to me of dragon fire. I have faced the great serpents of the North
» « I wanna talk tonight until the mornin' light » ► Ft. Cléanthe (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Londres Magique :: Ministère de la Magie
-
Sauter vers: