RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
1690
POUFF.
2900
SERD.
1560
SERP.
2515

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria & Ludibaty (Theo & Leo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 High, above the clouds somewhere rain is falling from the sky but it never touches you (alena&charles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – dieter carrow – ivory parkinson – moira watkins – vedran zakharine – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 150
Points RPs : 280
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: High, above the clouds somewhere rain is falling from the sky but it never touches you (alena&charles)   Mar 14 Aoû - 22:41


Into a Fantasy - Alexander Rybak

Qu’elle ne veuille pas de son argent, il n’était pas choqué. Venant d’elle, ce n’était pas une surprise mais cela faisait toujours chaud au coeur d’entendre qu’elle n’en avait rien à faire de son argent ou de ce qu’il représentait, juste qu’il soit là lui suffisait. Elle n’était pas quelqu’un d’intéressé. Elle n’avait pas besoin de ça de sa part et Charles l’avait plus ou moins compris. Il lui rendit son sourire sans même s’en rendre compte et ils les avaient fait transplaner.

Une fois arrivé, il la gardait un peu contre lui. Il se rappelait parfois qu’elle n’était pas forcément très habituée à tout ça. Transplaner par le biais de quelqu’un d’autre pouvait être un peu plus éprouvant. Il attendit son aval pour la lâcher et vint déposer son balai directement sur l’herbe du terrain de Quidditch. Alena avait eu tout le temps de regarder autour d’elle, les yeux brillants de découverte. Charles avait sourit en la voyant lorsqu’il lui avait jeté un oeil, finissant de dénouer la dernière sangle en cuir de sa housse.

Il rit quand elle pensait assister à un match. « Alors non… » et la suite le fit tiquer. Il se tut pour l’écouter et la dévisageait un peu perplexe. Il s’était et approché de l’étudiante. « Mais non » continua t-il de rire. « C’est pas dangereux et vide car il n’y aura pas de match… Je t’ai amené ici pour être tranquille et avoir de l’espace. J’ai prévu autre chose » lui dit-il hésitant avant de lui prendre les épaules d’un air grave et la regarder avec un sérieux. « Mais rassure moi… T’as déjà vu un vrai match de Quidditch ? » lui demandait-il comme s’il avait peur de la réponse. « Noooaaan… C’est pas possible... » l’avait-il comme lu dans son regard. Il la lâchait et reculait d’un pas, une main sur son coeur, l’expression outré. Il en tombait des nues.

« Attends t’as jamais vu de match de Quidditch de pro ?! Tu ne m’as jamais vu à un match de Quiddtich ? Jamais t’es venue me supporter… Mais que… quoi ? Je crois que je suis hyper blessé en vrai. » dit-il sincèrement, et doutant que c’était ça ce petit pincement à la poitrine. « Alors non ! Ça va pas le faire ». Il lui prit les mains pour capter son attention. « Tu viens à mon prochain match ! Hors de question de refuser. C’est dans… cinq jours ! Déjà ? Mince… Ouais, bref dans cinq jours, t’es dans les gradins et tu m’encourageras ! » lui dit-il avec une fermeté complice, un grand sourire aux lèvres. « Je te gardes une place en gradin vip, y’a pas meilleure place pour assister à un match. Je compte sur toi pour être là ! »

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Theo & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Alena O'Leary
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 353
Points RPs : 808
Date d'inscription : 24/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: High, above the clouds somewhere rain is falling from the sky but it never touches you (alena&charles)   Sam 18 Aoû - 10:53

Elle était perplexe tout à coup, enfin... elle était contente de sortir de chez elle, elle était contente d'être avec Charles, parce qu'elle l'aimait bien, qu'il était gentil et qu'elle savait qu'elle n'allait pas s'ennuyer avec lui, mais par contre, elle avait vraiment aucune idée de ce qui l'attendait et de la raison de sa présence sur ce stade. Partir à l'aventure, ça avait son charme, mais apparemment, elle n'était pas là pour assister à un match de quidditch professionnel, donc il était un peu logique qu'elle se pose des questions sur la raison véritable de sa présence ici... Elle fronça un peu les sourcils, interloqué quand il expliqua qu'il l'avait amené ici pour avoir de l'espace et être tranquille... ça sonnait presque comme quand le tueur dans un film moldus annonçait à sa victime qu'il allait la tuer et dissimuler le corps afin que personne ne le retrouve jamais... mais Charles était pas un tueur, elle était persuadé qu'il n'y avait pas une seule once de méchanceté chez lui, il était bien trop mignon pour ça... et probablement pas assez réfléchit, mais ça elle n'y songeait pas parce qu'elle était pas bien mieux sur ce point. Du coup elle ne paniqua pas une seule seconde quand le blond s'approcha pour la prendre par les épaules, comme s'il avait quelque chose de très important à lui dire et apparemment, c'était important pour lui cette histoire d'avoir ou non vu un vrai match de quidditch. Enfin... elle était presque sur que d'un point de vue théorique, les match à Owlin étaient de vrais match, mais c'était pas des match professionnels quoi... du coup elle secoua la tête négativement avant de dire :

- J'ai vu des match à Owlin, je trouvais ça jolie tout ces balais qui volaient... mais c'était pas des match professionnel, c'était des match d'entraînement la plupart du temps...

Elle haussa un peu les épaules, parce que c'était pas si grave, peut être qu'en fait c'était pas si différent que ça les match professionnel, peut être qu'elle n'avait rien loupé de si extraordinaire... même si à entendre Charles, c'était limite un sacrilège qu'elle n'ai jamais put assister à ça. Mais étrangement ce qui semblait surtout choquer le blond, c'était qu'elle ne l'ai jamais vu lui jouer. C'est vrai que maintenant qu'elle y pensait, elle ne l'avait jamais vu sur un balais... c'était un peu idiot, parce que le quidditch semblait très important pour Charles et d'un coup, elle avait l'impression d'être une bien mauvaise amie de ne jamais s'être plus intéressée que ça à sa passion... Elle afficha une mine un peu peinée, baissant les yeux comme si elle était mal à l'aise et qu'elle avait un peu honte avant de dire :

- Je suis désolée... c'est juste que... dans ma famille on est pas spécialement très fan de quidditch, il y a bien ma sœur, mais elle est encore à Poudlard... du coup j'ai personne pour m'emmener voir de vrais match...

C'était pas simple de ne pas pouvoir aller où elle voulait quand elle voulait et puis elle n'avait qu'un pied dans le monde magique, elle n'était pas vraiment au courant de quand se déroulait les match, de où et de qui jouait... Elle releva les yeux vers le blond quand il lui saisit les mains et afficha un nouveau sourire, elle aimait bien cette idée, maintenant qu'il en avait parlé, elle était curieuse de voir comment il se débrouillait sur un balais et lors d'un match... elle pourrait même prendre son carnet de croquis et faire quelques dessins du coup. Elle hocha alors vivement la tête avant de dire :

- Je viendrais ! Je prendrais même de quoi dessiner, je suis sur que ça va m'inspirer...

Elle affichait un large sourire, mais elle revint alors à sa présence ici, parce que si elle n'était pas là pour assister à un match, elle se demandait encore pourquoi elle était là. Elle jeta donc à nouveau un coup d’œil autour d'elle avant de demander :

- Mais du coup... pourquoi je suis ici aujourd'hui ?

Ça la rendait curieuse ça aussi, elle se demandait bien ce que le blond avait prévu et pourquoi il avait besoin d'être tranquille et d'avoir autant d'espace... visiblement, il avait prit son balais, donc il devait envisager de voler, mais elle ne comprenait pas son implication là dedans...

_________________

There's blood on your lies, the sky's open wide There is nowhere for you to hide, the hunter's moon is shining I'm running with the wolves tonight I'm running with the wolves...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – dieter carrow – ivory parkinson – moira watkins – vedran zakharine – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 150
Points RPs : 280
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: High, above the clouds somewhere rain is falling from the sky but it never touches you (alena&charles)   Lun 20 Aoû - 20:59


Into a Fantasy - Alexander Rybak

Les mains sur ses épaules, bien sûr qu’il avait quelque chose d’important à lui dire. Surtout quelque chose d’important à savoir. La réponse, celle qu’il redoutait, l’avait figé sur place un moment. Avait-elle seulement entendu avec quelle peine j’ai dis qu’elle n’était jamais venu me voir jouer moi ? Non parce qu’elle m’a répondu ça simplement sans savoir que… « ça me brise le coeur » avait-il murmuré, ses pensées qui lui échappait tant elles étaient douloureuses. Ou presque.

Devant sa petite mine peinée, il eut mal au coeur une nouvelle fois. Bon, il lui en voulait un peu mais pas à ce point là. Il avait peut-être été un peu fort dans ses paroles qu’il pensait. « Ouais ta soeur qui m’a défiguré, je vois parfaitement… » dit-il, toujours aussi mauvais qu’elle lui ai envoyé une balle pleine poire, même si c’était qu’un accident. Il était persuadé du contraire. Elle lui expliquait ensuite qu’elle n’avait personne pour l’y amener et cette fois-ci Charles fit rapidement le lien avec sa situation de cracmol qu’il avait par contre oublié encore une fois. « Ah mais ouais… Ecoute ! Pour être sûr cette fois-ci, je viendrais te chercher et je te ramènerais. Tu pourras trainer un peu avec moi dans les coulisses en plus, la grande classe. » lui dit-il en remontant ses mains de ses épaules à son visage et venir lui embrasser le front avec tendresse. « Je vais te traiter comme une princesse. » ajoutait-il en lui pinçant le menton pour qu’elle n’ait plus aucune raison de refuser.

Elle désirait venir avec son carnet de croquis et Charles hocha la tête pour confirmer la bonne idée, un sourire si heureux qui lui collait au visage. Soudain, Alena leur rappelait leur présence ici. Le blond avait presque oublié. C’est que cette histoire de match de Quidditch l’avait secoué. Il sursautait. « Ouais ! Viens ! » et il lui prenait la main pour l’approcher du balai, enjoué. « Je vais te faire passer ton baptême de l’air. » lui annonçait-il enfin avec un petit clin d’oeil vendeur. Il tendit la main au dessus du balai et il vint s’y loger. Il l’enjambait. « C’est pas parce que tu peux pas te servir d’un balai que t’as pas le droit à une petite balade en balai avec chauffeur particulier » lui dit-il avec un grand sourire. Il lâcha le balai pour lui laisser la place de devant lui et lui toujours tenait la main mais il ne voulait pas la forcer à y monter. Elle espérait qu’elle serait partante, mais il respectait si elle ne s’y sentait pas. « Toi tu fais de la musique pour t’échapper, moi je vole. Je m’élèves et seul avec les nuages, je me sens vivre et libre comme un oiseau. Je voulais te partager à mon tour ce qui me fait vibrer. » lui dit-il avec un petit sourire, très sincère sur ses confessions. « Je me suis dis que ça te ferais peut-être du bien... pour te changer un peu les idées vu les derniers événements » s’avançait-il un peu moins confiant, haussant les épaules avec une moue pleine de doute.

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Theo & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Alena O'Leary
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 353
Points RPs : 808
Date d'inscription : 24/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: High, above the clouds somewhere rain is falling from the sky but it never touches you (alena&charles)   Mer 22 Aoû - 17:15

Elle avait comme l'impression d'avoir dit un truc qui fallait pas... qu'elle avait rendu le blond triste en quelque sorte, sauf que c'était pas le but, parce qu'elle n'aimait pas rendre les gens triste... ça avait tendance à la rendre elle même triste en général. Elle s'était alors excusée, parce que c'était pas que ça ne l'intéressait pas ou encore qu'elle ne voulait pas, elle aimait bien le quidditch, c'était jolie à regarder et puis en soit, elle était assez fasciné par les balais qui volaient aussi... mais pour le coup, c'était surtout une question de moyens et pas de moyens financiers... c'était surtout à cause du fait que ses frères et sœurs n'étaient pas forcément trop branchés Quidditch, à part Azenor, mais elle était à Poudlard et Alena n'était pas sur qu'elle ai son permis de transplanage encore... dans tout les cas, c'était pas la sœur qu'elle voyait le plus souvent même si elle l'adorait quand même. Par contre... elle était pas du tout au courant de cette histoire là... elle prit un air un peu choqué quand il parla de sa sœur qui l'avait défiguré... Elle fronça les sourcils en observant un peu mieux le blond, se rapprocha même un petit peu pour observer son visage, qui selon elle n'avait pas l'air défiguré... elle comprenait pas beaucoup et elle ne savait pas en plus de quelle sœur il parlait, parce qu'elle en avait plusieurs quand même...

- Tu n'as pas l'air défiguré... tu parles de Azenor ? Parce qu'elle est parfois un peu brute et dur, mais elle est adorable dans le fond, elle a juste... un peu trop de fierté...

C'était le cas de beaucoup de ses frères et sœurs, surtout d'Az, Marsh et Sasha... c'était les pire à ce niveaux, mais bon les autres étaient pas mal non plus, quoi que Ruben était un peu un cas à part lui... il avait pas beaucoup de fierté et ça ne semblait pas être très important à ses yeux, ce que Alena trouvait plutôt reposant dans un sens, Ruben lui ressemblait le plus de son point de vu. Quoi qu'il en soit, elle était plutôt contente de la proposition du blond, elle aimait bien l'idée de pouvoir assister à un vrai match et en plus il proposait de venir la chercher et de la laisser voir les coulisses... ça la rendait un peu curieuse et elle était presque sur qu'il devait se passer tout plein de choses pendant un vrai match que ce soit sur le terrain ou encore dans les coulisses. Par contre, elle n'avait pas non plus besoin d'être traité comme une princesse, c'était un peu étrange... ça la mettait un peu mal à l'aise d'une certaine manière, elle avait pas l'habitude. Elle était une O'Leary après tout, le terme « princesse » ne collait pas vraiment avec son nom. Elle porta une main par dessus celle du blond avant de dire :

- T'es pas obligé tu sais, je serais déjà contente de pouvoir venir et assister au match, j'ai pas besoin de plus...

Elle était pas du genre à en demander beaucoup en général, il la posait dans un coin avec une bonne vue, avec son carnet de croquis, elle allait observer, dessiner et apprécier, elle avait pas besoin d'un traitement de faveur ou d'autre chose. Mais du coup, elle avait fini par demander ce qu'elle faisait ici aujourd'hui, vu qu'il n'y avait pas de match de prévu, et le blond la guida alors jusqu'à son balais lui disant qu'il voulait la faire voler. Elle marqua un temps d'arrêt, hésitant à faire un pas en arrière d'ailleurs, c'était jolie, mais elle... elle avait un peu peur pour le coup, même si une partie d'elle était en train de lui dire clairement qu'elle n'aurait peut être pas à nouveau cette possibilité et qu'elle devait la saisir. Elle écouta son discours, c'était adorable, mais ça ne faisait pas forcément taire la peur...

- Tu crois que ça peut marcher... ? Je risque pas de tomber dis... ? J'ai envie d'essayer, mais je crois que j'ai un peu peur... j'ai pas pensé à prendre des cookies... j'en aurais bien mangé un là...

Elle avait commencé en s'adressant à Charles avant de parler pour elle même, mais après quelques secondes de réflexions, elle enjamba le balais à son tour, fronçant un peu les sourcils avant de dire :

- Ça a pas l'air très confortable... il faudrait songer à mettre une scelle, comme pour les bicyclettes...

Après tout, ça restait un manche à avais sur lequel elle était assise à califourchon... ça n'avait vraiment rien de confortable concrètement, mais elle se disait qu'une fois que le balais volerait, elle oublierait peut être l'inconfort...

_________________

There's blood on your lies, the sky's open wide There is nowhere for you to hide, the hunter's moon is shining I'm running with the wolves tonight I'm running with the wolves...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – dieter carrow – ivory parkinson – moira watkins – vedran zakharine – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 150
Points RPs : 280
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: High, above the clouds somewhere rain is falling from the sky but it never touches you (alena&charles)   Ven 24 Aoû - 1:01


Into a Fantasy - Alexander Rybak

De la voir si près, il venait de réaliser à quel point le bleu de ses yeux était ravissant. Il eut un petit sourire et fronça brusquement les sourcils. Oui, il n’avait rien sur le visage et il se sentait un peu bête. Bien sûr, depuis le temps avait passé et à part un joli bleu, il n’y avait plus aucune marque depuis. « Oui ! Azenor ! » dit-il avec un peu de véhémence, mais rien de méchant. « Et euh… Bon okay, y’a rien, mais elle aurait pu. Elle m’a jeté un cognard pleine tête. Ou sa batte, je sais même plus. Pour dire à quel point le choc était puissant. » soupira t-il, encore émotif rien que de ce rappeler ce doux moment. Ces longues minutes à se tenir le visage, hurler et en larme de peur de ne plus avoir ce visage si parfait et qu’il a protéger et entretenu depuis toutes ces années. Enfin ce n’était pas le sujet, comme de dire qu’elle avait simplement fait ça parce qu’elle était jalouse qu’il n’était pas à ses pieds. Charles s’était mis dans la tête que Azénor était folle de lui mais elle ne voulait pas le reconnaitre. Il ne se sentit pas le besoin de le partager pour le moment. Après, il n’en doutait pas qu’elle était adorable dans le fond, car en dehors de ça, il l’aimait bien. Surtout elle qui m’aimait bien et qui me colle aux pattes dès qu’elle me voit. Heureusement pour elle qu’elle est sympa, vu son affront à mon visage.

Charles insistait donc pour qu’elle vienne au match et pour être sûre qu’elle puisse y venir, il était prêt à venir la chercher avant et aller la déposer après. Il trouvait ça tellement inimaginable qu’elle ne l’ait jamais vu en plein action, portant fièrement les couleurs de son équipe. Les tenues les plus canons ! Il disait la traiter comme une princesse et pas surprenant, elle voulait seulement se contenter du minimum. Charles resta un moment coi, puis finit par secouer la tête. « Que t’en ai pas besoin, d’accord... mais ça n’empêche pas que tu n’y es pas droit ? » dit-il simplement en haussant les épaules. Il ne s’y obligeait en rien. Il avait envie de faire ça bien pour sa première sortie à un match de Quidditch professionnel. Encore plus en la voyant refuser un tel traitement. Elle le méritait plus que d’autres par sa modestie, mais Charles était encore loin de saisir pourquoi il en avait tant envie de lui faire plaisir. Parce qu’elle ne demandait jamais rien. Y’en a qui tuerais pour être à sa place. Je ne sais pas si elle en a conscience. Je la comprends vraiment pas des fois. « Et il n’y aura pas à discuter. ». La blague, je dois la forcer ! Mon égo à si mal... Cela pouvait lui arriver de faire des choses envers les autres de façon totalement désintéressé. C’était très rare mais ça arrivait.

Il était temps de faire ce qu’ils étaient venus faire. Le joueur était tout content d’annoncer sa surprise et il réalisait en voyant le visage peu confiant d’Alena qu’elle pouvait vraiment avoir peur et tout ses efforts seraient tombés à l’eau. Il eut réellement un doute quand il la sentit résister. Il lui partageait alors d’où lui était venue cette folle idée, il voulait lui changer les idées. Elle lui posait encore plein de question. Charles eut l’air perdu a un moment, en pleine réflexion et finit par sourire. « Tu veux des cookies ? » fut la seule information étrange qui frappa Charles mais il oublia vite. Alena venait enjamber le balai. « Bah euh… j’sais pas… » lui répondit-il en faisant une moue perplexe. Il éclata d’un rire franc quand elle râlait sur le confort du balai. « Totalement… Dans nos tenues, on a un rembourrage à l’entrejambe pour tenir le coup. Mais avec une selle, ce serait vraiment pas esthétique, ça casserait la courbe du balai je trouve. » lui partageait-il son avis sur une selle pour balai.

Il tenait son balai entre ses jambes pour avoir les mains livres et sortit ses mitaines de Quidditch de derrière sa poche de jean pour les donner à Alena. « Tiens, enfile ça… ». Pendant qu’elle les enfilait, il reprit la parole. « Tu sais, je vais y aller doucement, je suis pas complètement idiot » dit-il en roulant des yeux. Il venait rattraper le balai, l’entourant de ses deux bras. « Tu vois, comme ça je te tiens bien et si tu tombes, je te rattraperais. Promis. J’attrape bien un souaffle au vol, je vais pas rater une grande fille comme toi. » tentait-il de la rassurer. « Le but, c’est de te faire découvrir le vol sur balai, pas de te tuer. Tu m’as bien fait découvrir le piano. Chacun son tour. » lui dit-il en poussant sa tête avec la sienne de manière complice. Il se redressait un peu et se concentrait. J’avoue que j’avais pas trop pensé à si elle tombait… « Tu me dis quand t’es prête. » ça va le faire !

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Theo & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Alena O'Leary
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 353
Points RPs : 808
Date d'inscription : 24/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: High, above the clouds somewhere rain is falling from the sky but it never touches you (alena&charles)   Lun 27 Aoû - 19:43

Entendre dire que sa petite sœur avait été violente, c'était pas vraiment une surprise, mais c'était pas un plaisir non plus. Il y avait plusieurs caractères chez les O'Leary, il y avait les calmes, les posés, comme elle et... comme elle quoi, et il y avait eux ceux qui avaient le sang chauds, ceux qui avaient parfois quelques soucis à contrôler leurs actes de violence et à exprimer ce qu'ils ressentaient, comme Marshall, même si ce dernier s'était bien amélioré depuis qu'il était Liam, et comme Sasha aussi et Azenor... elle les adorait pas moins, au contraire, mais parfois, il leur arrivait d'être un peu violent. Et apparemment, sa petite sœur avait un peu esquinté le visage de Charles, mais si c'était à coups de cognar ou de batte, ça devait être au cours d'une partie de Quidditch et peut être qu'elle ne l'avait pas vraiment fait exprés... oui, elle essayait de lui chercher des excuses, c'était plus facile, parce que Azenor n'était pas méchante, elle n'était pas mauvaise, elle était juste... compliquée. Le quidditch c'était un sport assez violent parfois, et donc, peut être que ce n'était qu'un simple accident au court d'une partie... c'était fortement plausible, c'était le genre d'accident qui arrivait, raison pour laquelle Alena aimait beaucoup voir tout ces balais voler dans les airs, mais qu'elle ne s'imaginait vraiment pas jouer elle aussi au quidditch... c'était bien trop rapide et violent pour elle tout ça. Elle esquissa une légère grimace alors, observant un peu mieux encore le visage de Charles, à la recherche d'une quelconque trace de cette blessure, mais n'en voyant aucune, elle poussa un soupir de soulagement avant de dire :

- Je suis sur que c'était un accident... le quidditch, c'est quand même violent comme sport, mais si ça peut te rassurer, ça ne se voit pas du tout, tu n'as aucune trace !

Elle était persuadée que ça le soulagerait, parce qu'elle n'avait jamais vraiment comprit pourquoi, mais Charles accordait beaucoup d'importance à son apparence, plus qu'à beaucoup d'autre choses à vrai dire et donc savoir qu'il ne conservait aucune marque d'une blessure au visage, ça devrait le soulager au moins un peu, et faire en sorte que la blonde se sente un peu moins coupable des actes de sa petite sœur trop impulsive. Quoi qu'il en soit, le blond voulait maintenant l'inviter à voir un vrai match et ça lui plaisait bien, elle avait envie de voir ça, elle était sur que c'était très inspirant comme activité, mais elle n'avait pas non plus besoin d'être traiter comme une princesse comme il disait. Elle n'était pas une princesse, elle était une O'Leary, donc elle ne voyait pas vraiment l'intérêt à prétendre être ce qu'elle n'était pas et ne serait jamais. Elle fronça un peu les sourcils à la question de Charles essayant de comprendre son mode de pensée avant de dire :

- Probablement... mais j'aurais sans doute un peu l'impression de faire semblant... de ne pas être réellement moi...

Non, elle n'en avait pas besoin, mais les gens avaient parfois des envies un peu étranges de choses dont ils n'avaient pas besoin en réalité... ça pouvait lui arriver aussi, mais ensuite, elle avait tendance à regretter et à culpabiliser. Mais apparemment, Charles en avait lui envie, alors peut être qu'elle pouvait voir les choses autrement, pas comme quelque chose qui serait pour elle, mais quelque chose qui serait pour lui. Quelque chose dont lui avait besoin. Ça changeait la donne, et du coup elle haussa les épaules, prête à accepter plus facilement sous cet angle. Elle avait de toute manière autre chose en tête quand elle comprit qu'elle allait devoir grimper sur le balais du blond et voler... et oui, elle voulait des cookies, mais n'importe lesquels, elle voulait les siens ! Elle hocha vivement la tête avant de dire :

- Peut être, mais ce serait plus confortable... parfois le confortable devrait l'emporter sur l'esthétique, parce que je suis pas sur que ce soit une très bonne chose, surtout pour les garçons, de rester trop longtemps sur un balais...

Et si ça finissait par leur abîmer quelque chose ? Les rendre stériles ou des choses comme ça ? C'était malheureusement une possibilité... Mais de toute manière, Alena était pas du genre à privilégier l'esthétique, elle préférait mettre en avant le confortable, ça se voyait dans son style de tout les jours. Elle enfila les gants qu'il lui tendait, comme lui lui avait demandé, et elle hocha de nouveau la tête en disant :

- Je te fais confiance... sinon j'aurais dit non ! Mais c'est bien la première fois qu'on me qualifie de « grande » fille...

Elle avait rien de bien grand, elle avait même tendance à se sentir petite en général... mais mais c'était pas vraiment le sujet et elle savait qu'elle cherchait des excuses pour retarder l'instant ou ils allaient s'envoler. Elle tourna donc légèrement la tête, jetant un coup d’œil à Charles, pour se convaincre qu'elle avait raison de lui faire confiance, et elle hocha de nouveau la tête en disant :

- Je suis prête ! Mais il n'empêche que j'aurais quand même bien aimé avoir un de mes cookie...

Elle avait ajouté la fin surtout pour elle même, parce que c'était une manière de faire sortir le stresse, de s'apaiser un peu... elle n'aimait pas être tendu comme ça, parce que ça lui rappelait les nuits de pleine lune, et qu'elle sentait le loup en elle un peu trop présent...

_________________

There's blood on your lies, the sky's open wide There is nowhere for you to hide, the hunter's moon is shining I'm running with the wolves tonight I'm running with the wolves...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – dieter carrow – ivory parkinson – moira watkins – vedran zakharine – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 150
Points RPs : 280
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: High, above the clouds somewhere rain is falling from the sky but it never touches you (alena&charles)   Jeu 30 Aoû - 16:52


Into a Fantasy - Alexander Rybak

« Ouais, bah le Quidditch il a bon dos… » pestait Charles avec une moue boudeuse. Bien sûr que c’était un accident et que c’était un sport dangereux, mais le blond pensait que c’était qu’une excuse pour s’en prendre à lui. Soit. Il oublia vite, car elle l’assurait que rien n’avait gâté son beau visage. Il lui fit un sourire sincérement touché d’entendre ça. Après ça, il ne lâchait pas l’affaire avec Alena. Il voulait l’amener à un de ses matchs et la traiter comme une princesse. Elle insistait. Il la trouvait modeste, même s’il ne connaissait pas du tout ce mot mais en avait une idée qui s’en rapprochait. C’était des personnes comme Alena allons nous dire. Elle était la référence. Soit, elle n’en voulait pas mais Charles ça lui faisait plaisir. Elle avait l’air si peu habituée qu’il n’en avait que plus envie. Lui faire plaisir à elle aussi. Il s’imaginait bien qu’elle ne devait pas connaitre ça tout les jours, raison de plus pour lui en mettre plein les yeux.

La suite le dérouta un peu et il la regardait encore perplexe. C’était si difficile de la suivre parfois avec les lacunes qu’il avait à comprendre les autres. Surtout s’ils sortaient du lot… « Quoi pas être toi ? En quoi… Eeeeh, tu sais que te traiter comme une princesse, c’est une façon de parler ? » pensait-il percuté l’élément qu’il n’avait pas compris dans cette histoire. Elle l’aurait encore pris au mot. « C’est juste que je vais répondre à tout tes désirs ou presque. Enfin, je ferais en sorte que tu passes juste un bon match avec quelques privilèges, ce qui est normal… Tu n’auras qu’à apprécier en étant toi-même… non ? » dit-il un peu perdu, car il trouvait ça plutôt logique. Il n’y avait pas besoin d’incarner un tempérament ou un autre pour profiter de ce qu’on recevait. Ou alors elle n’avait pas envie d’en profiter finalement. Encore plus illogique si il repensait au discours de la blonde. J’aurais encore compris de travers ? pensait-il en penchant la tête. Il finit par la secouer pour laisser tomber. « Tu verras quand on y sera, tu pourras pas t’empêcher de juste t’éclater à fond les ballons. »

Quant au baptème de l’air, c’était une autre histoire. Charles avait plutôt imaginé qu’elle serait très enthousiaste, sauterait sur le balai et qu’ils seraient déjà entrain de faire un petit tour de terrain en vitesse de croisière. Déjà tout petit, il rêvait de monter sur un balai, il avait oublié que tout le monde ne voyait pas ça du même oeil et pouvait avoir quelques craintes. Des craintes tout à fait fondé pour Alena. Elle était même plutôt pragmatique. Mieux valait être sûre d’avoir pensé à tout. Tomber d’un balai, ça pouvait être dangereux, voir fatal selon la hauteur. Pour une embrouille dans un bar, Charles n’était pas du tout le genre d’homme sur lequel on pouvait compter pour assurer sa survie, mais pour ce qui était des balais, elle pouvait lui faire confiance. Il était même assez casse-cou dessus (en cavalier seul) pour pouvoir prévoir le pire. Malgré tout, elle était venue sur le balai avant même qu’il n’ait à argumenter quoique ce soit. Sa peur mêlée à son envie de tenter lui arracha un sourire. La suite plus encore face au confort que pouvait offrir les balais. La fin de sa réflexion obligea Charles à en avoir une. Il allait peut-être se renseigner. Est-ce que les coussinets de leur tenus les protégeait bien, car même avec ça, c’était dur après un match...

Charles comprenait parfaitement malgré tout son stress, sauf l’histoire de cookie. Elle doit compenser son stress par la nourriture... ?. Il la rassurait tant bien que mal. Il était un peu gauche dans sa façon de dire les choses, mais le coeur y était. Il ferait attention à elle, si elle ne le sentait vraiment pas ils arrêteraient, si elle tombait il aurait les réflexes pour la rattraper. Bon ça il ne pouvait pas le jurer, mais il était assez confiant. Il a souvent fait ça avec son petit frère quand ils étaient plus jeunes. Ali n’a jamais eu à se plaindre. La seule fois où ils se sont ramassés, c’est Charles qui avait tout pris. Il allait se garder de le lui dire, puis il maitrisait maintenant. Surtout que j’allais pas faire l’andouille comme je faisais avec Ali. Elle affirmait avoir confiance en lui. Il en était heureux. « Bah, d’un côté t’as plus une enfant, t’es plus haute comme trois pommes et deux pépins quoi. » lui expliquait-il pour le grande-fille avec toute la simplicité du monde.

Elle était prête, il était temps. Un petit sourire malicieux illuminait le coin des lèvres de Charles. Une manie qu’il avait avant de décoller. Il relevait doucement les mains pour orienter le manche vers le haut et le balai s’élevait lentement. Leur pieds quittaient le sol, le balai balançait un petit peu, Charles cherchant son équilibre avec le poids d’Alena. Il volait souvent à deux mais elle n’était pas à l’aise et ce n’était pas du tout le même centre de gravité qu’avec quelqu’un qui savait comment se tenir et se pencher sur un balai. Rien d’alarmant, car il stabilisa rapidement le tout. Pour l’instant, il ne commençait qu’avec un peu de hauteur. « Ça va aller ? Je peux monter plus haut ? » avait-il demandé en penchant la tête pour lire ses impressions sur son visage. Il était curieux de voir ça, c’était la première fois sur un balai ! Le balai avait tellement d’importance dans sa vie.

Il attendait son signal pour monter plus haut. Il l’amenerait à hauteur des buts de Quiddtich pour commencer et après, il verrait pour se déplacer.

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Theo & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Alena O'Leary
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 353
Points RPs : 808
Date d'inscription : 24/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: High, above the clouds somewhere rain is falling from the sky but it never touches you (alena&charles)   Ven 31 Aoû - 13:51

Elle avait un peu l'impression que le blond était vexé à cause de cette histoire avec sa sœur... elle espérait qu'il allait finir par passer outre, parce que Azenor n'était pas une mauvaise personne... un peu brute, un peu imprévisible parfois, mais elle restait adorable quand même... même si Alena n'était pas du tout objective vu qu'il s'agissait de sa petite sœur. La première après elle, donc une avec qui elle avait grandit et de qui elle restait proche. Quoi qu'il en soit, elle n'était pas convaincue par cette idée de la traiter comme une princesse... ça pouvait être marrant comme jeu, mais dans sa tête, c'était ça, un jeu, parce que c'était pas elle, c'était pas dans sa nature de se croire au dessus des autres, de se prendre pour ce qu'elle n'était pas. Elle était plutôt fière de ce qu'elle était actuellement, elle n'était pas une princesse, mais elle était une O'Leary ! C'était un peu à l'opposé quand on y pensait... mais ça lui allait très bien, parce que être une O'Leary, c'était cool aussi et qu'elle avait tout pleins de frères et sœurs pour lui démontrer à quel point c'était vraiment cool. Elle avait l'impression de faire partie de quelque chose, de quelque chose de grand, quelque chose que la plupart des gens ne pouvaient pas comprendre, à moins d'avoir grandit avec onze frères et sœurs... Mais du coup, elle était habituée au partage, habituée à être entouré, à devoir être à l'écoute des autres et ça semblait un peu en contradiction avec le rôle d'une princesse. D'ailleurs Charles ne semblait pas trop comprendre, et peut être que c'était elle qui avait mal comprit... mais en fait non, vu ses explications, elle avait plutôt bien compris. Elle hocha alors la tête avant de dire :

- Oui, parce que à moins que tu sois princes et que tu veuilles te marier avec moi, tu ne peux pas vraiment faire de moi une vrai princesse je crois... mais je ne suis pas vraiment habituée à ce que les gens répondent à tout mes désirs comme tu dis... c'est un peu étrange pour moi comme concept, je suis plutôt pour le partage des tâches en général... mais je suis sur que dans tout les cas, j'apprécierais quand même le match !

Elle haussa un peu les épaules, c'était la conséquence de grandir dans une famille nombreuse, elle avait l'habitude de tout partager et pas d'être la reine à la maison. Mais ça n'aurait aucune incidence sur le fait qu'elle apprécierait quand même de venir et d'assister au match, elle était consciente que ce n'était pas donné à tout le monde de voir un match, la preuve, ce serait une première pour elle, et elle ne doutait pas une seconde qu'elle allait s'éclater comme un disait. Elle afficha d'ailleurs un grand sourire à cette réplique avant de découvrir la raison pour laquelle elle était ici avec lui... autant dire que c'était intimidant, et flippant aussi, elle devait bien l'admettre, mais malgré tout, l'expérience était tentante, parce que encore une fois, ce serait une première et que même si elle n'aimait pas, elle pourrait au moins dire qu'elle l'avait fait... Elle était donc grimpé sur le balais sans qu'il n'ai à trop la convaincre, elle avait envie de le faire, même si elle ne volait pas haut, même si elle lui demandait de redescendre rapidement, au moins elle pourrait quand même dire qu'elle l'avait fait... et ce même si c'était vraiment inconfortable. Elle fronça un peu les sourcils à son explication sur sa grandeur avant de dire :

- Je ne me souviens pas avoir été aussi petite que ça un jour... je ne suis pas bien grande, mais trois pommes et deux pépins... ça semble vraiment minuscule...

Oui, même quand elle était un bébé elle était plus grande que ça... ou alors peut être quand elle était dans le ventre de sa mère éventuellement... Dans tout les cas, elle oublia rapidement cette histoire, s'agrippant au manche du balais de Charles, alors que ce dernier commençait à lui faire prendre de l'altitude... elle sentait son estomac se soulever un peu, mais c'était pas si horrible, c'était lent, et c'était pas super haut... par réflexe, elle avait fermé les yeux et elle les rouvrit en entendant Charles lui demander si ça allait et si ils pouvaient monter plus. Elle prit alors conscience qu'elle volait... et c'était... ben c'était magique en fait. Sans réellement faire attention elle se pencha un peu sur le cotés pour voir à combien ils étaient du sol, mais elle ne s'attendait pas à ce que a fasse basculé le balais avec elle... c'était sensible ces trucs là, et elle se fit une frayeur, poussant un petit cri en se rattrapant au manche et en se tassant contre Charles en disant :

- Oups... je pensais pas que ça allait faire ça... euh... je suppose qu'on peut monter un peu plus, mais faut que j'évite de trop me pencher du coup...

Elle s'était fait une frayeur toute seule, mais c'était pas une raison suffisante pour tout arrêter, elle était bien décidée à pousser l'expérience plus loin !

_________________

There's blood on your lies, the sky's open wide There is nowhere for you to hide, the hunter's moon is shining I'm running with the wolves tonight I'm running with the wolves...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – dieter carrow – ivory parkinson – moira watkins – vedran zakharine – sohan davis
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 150
Points RPs : 280
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: High, above the clouds somewhere rain is falling from the sky but it never touches you (alena&charles)   Jeu 13 Sep - 8:37


Into a Fantasy - Alexander Rybak

Bon le concept d’être traitée comme une princesse… Charles avait écouté attentivement Alena mais… Il ne saisissait vraiment pas. Il finit par secouer la tête. Il laissait tomber, tant pis. Tant qu’elle appréciait le match, c’est ce qui comptait pour lui. « Mais… Attends ! » non, il ne pouvait pas laisser tomber. Il y avait quelque chose qui l’avait frappé. « Si c’est partager les tâches, c’est ce que tu veux, okay… Donc ! C’est ton désir en soi ? Tu vois le truc ou pas ? Je te demande juste d’être toi et que si t’auras besoin de quelque chose, je ferait en sorte de répondre à tes désirs… ... ... Et puis merde ! Oublie, c’est pas grave. Tu viens et tu t’amuseras et puis c’est tout. » préférait-il finalement mettre fin à la discussion. Cela devenait beaucoup trop subtile pour lui-même et c’est qu’il était à cheval sur un balai, son seul désir dans l’immédiat à lui, c’était de décoller. Vu le temps qu’ils avaient passé sur les bikini… Dommage, il était sûr qu’il tenait un truc. Toutes façons je ne comprenais même pas le principe de ne pas aimer être servis. C’est le meilleur truc qui existe dans la vie…

Il était temps de prendre son envol, mais pas tout à fait encore. Pas sans un peu de préparation et ça passait par rassurer un petit peu Alena. Pas qu’elle en montrait vraiment le besoin, mais Charles s’était dit que ce serait sympa de le faire. La mettre en confiance. Il savait ce qu’il faisait. Du moins à peu près. Il rit quand elle avait pris au mot l’expression qu’il avait utilisé pour n’était plus une petite fille. Il ne savait même pas si elle disait ça pour faire de l’humour finalement. Il la prévenait qu’il allait décoller. Il rit une nouvelle fois quand elle réclamait ses fameux cookies.

La demoiselle avait fermé les yeux et il l’avait sentit un peu tendue quand leurs pieds ne touchaient plus le sol. Charles resta à une hauteur relativement raisonnable pour commencer doucement et prendre le temps de se stabiliser. Alena s’était brusquement penché et Charles qui avait prit déjà un petit temps à trouver leur centre de gravité, elle avait tout foutu à l’eau avec sa candeur. Le joueur rattrapa facilement le coup. Il ne s’attendait juste pas à son adorable curiosité. Il sourit. « Non, évite… Ou fait le doucement, que je puisse contre-balancer. Je sais que j’ai dis que je te rattraperais, mais pas tout de suite quoi… » rit-il. « Et te penche pas trop en avant non-plus. Appui pas sur le manche... Sinon on va se planter aussi. Tu dois rester tout contre moi ! » dit-il avec une taquinerie complice. Elle était d’accord pour prendre un peu plus d’altitude, alors c’était partit.  

Il était monté un peu plus vite, remontant le balai vers l’avant, filant droit vers le ciel et s’arrêta avec douceur à hauteur des buts de Quidditch. « C’est bon ! On va s’arrêter là déjà… Tu te penches doucement »  précisait le blond avant même qu’elle ne bouge un cils. « Là, on est à hauteur moyenne d’un match de Quidditch pro. » lui informait-il, très fier de son sport. Il aimait tellement ça. S’il y avait bien une chose qu’il avait aimé bien avant son corps, ou encore son petit frère, c’est bien le Quidditch. « UImagines... il y’a des cognards qui n’attendent qu’une chose, t’arriver en pleine figure et qui filent de tout les côtés, puis les autres sorciers sur les balais. Ça vole de partout. » partageait-il, passionné et ajoutant même quelques bruitages. « Et si on ne meurt pas, c’est grâce à un instinct de survie qu’on a développé au fil des matchs, mais pour beaucoup c’est du à une bonne cohésion d’équipe. Chacun son rôle, on n’a besoin des uns et des autres… » conclut-il avec un sourire. Il n’y avait que dans le Quidditch que Charles n’était pas qu’un égocentrique et un égoïste. Bien sûr, il se mettait en avant par rapport au reste de l’équipe, parce qu’il était comme ça au quotidien, mais une fois sur le terrain, il ne faisait plus qu’un avec eux. C’était un sport d’équipe et cette cohésion faisait que ça marchait et les rendaient efficaces. Charles ne réfléchissait pas plus. Ce qu’il veut, c’est gagner. Donc faire gagner son équipe.

« Bon tu tiens toujours le coup ? Je peux avancer maintenant ? » demandait-il, enjoué. « Je fais un tour de terrain et je t’emmène faire une balade à te couper le souffle. Je vais te montrer ce que c’est que d’être un oiseau. » dit-il avec un sourire seulement ravi.

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Theo & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Alena O'Leary
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 353
Points RPs : 808
Date d'inscription : 24/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: High, above the clouds somewhere rain is falling from the sky but it never touches you (alena&charles)   Ven 14 Sep - 13:10

Elle était toujours pas sur de vraiment comprendre... mais par contre, elle n'avait rien contre l'idée de s'amuser, ça, ça lui plaisait, et même temps et elle était sur que si elle pouvait assister à un vrai match, elle s'amuserait. Si c'était comme les match de football, ça devait être une sacrée ambiance... elle n'avait jamais assisté non plus à du foot, mais elle en avait vu à la télé, les supporter étaient toujours surexcité il y avait plein de gens dans les gradins qui criaient et qui sautaient dans tout les sens, c'était plutôt marrant... un peu moins quand les hooligans prenaient le relais, mais sinon, c'était plutôt cool. Donc elle préférait se focaliser sur cet aspect là, le fait que Charles pouvait lui permettre d'assister à un vrai match et qu'elle allait pouvoir s'amuser en s'y rendant. C'était tout ce dont elle avait besoin à vrai dire, bon et de quelqu'un pour l'y emmener aussi,bien sur, mais ça il avait dit qu'il s'en occuperait donc... elle n'avait pas grand chose d'autre à lui demander, ça lui suffisait déjà amplement pour le coup. Du coup elle se contenta de hausser les épaules quand il lui demanda de laisser tomber en lui disant qu'elle aurait juste à venir à s'amuser, ça c'était un plan qui lui plaisait et qu'elle pouvait accepter, parce qu'elle avait bien l'intention de venir et elle espérait bien s'amuser. Elle avait donc affiché un grand sourire avant de grimper à son tour sur le balais. Elle était loin d'être très assuré, d'ailleurs elle avait un peu fermé les yeux le temps que le balais avait monté, mais quand elle avait sentit qu'il s'était arrêté, elle les avait ouvert, un peu surprise de la sensation, elle n'avait pas résisté à l'envie de se pencher un peu pour observer à quel distance du sol ils étaient. Autant dire, qu'elle le regretta un peu quand le balais se mit à tanguer et à menacer de se retourner. Elle s'était accroché, son cœur battant plus vite qu'il n'aurait dut... elle n'aimait pas beaucoup cette sensation de stresse et de peur...

Elle hocha la tête un peu frénétiquement, écoutant les recommandations du blond, essayant de faire correctement, elle dut lâcher le manche comme il lui disait de ne pas trop appuyer dessus... elle aimait pas beaucoup tout ça... mais du coup histoire de se rassurer un peu et de trouver une sorte de prise, elle se pencha en arrière jusqu'à ce que son dos soit totalement calé contre Charles. Elle avait un peu moins la sensation d'être en équilibre et d'être prête à tomber comme ça, et puis ça lui permettait de rester dans une bonne position, tant qu'il ne se penchait pas, elle ne le faisait pas non plus, il fallait juste qu'elle se retienne de ne pas s'agripper encore au manche du balais...

- OK... je crois que j'ai trouvé la position la plus stable...

De son point de vu, c'était stable, c'était assez confortable aussi, enfin ça l'était moins sous ses fesses... on avait pas idée de voler avec un manche à balais entre les fesses, c'était décidément pas du tout confortable... elle persistait à dire qu'avec une scelle de vélo, ce serait quand même bien mieux. Mais bon, c'était pas pour très longtemps techniquement, donc elle autorisa le blond à grimper encore un peu et cette fois elle garda les yeux ouvert. Le vent sur son visage était un peu étrange comme sensation, mais c'était pas désagréable. Elle hocha la tête quand il lui dit de se pencher doucement, ce qu'elle fit, mais en voyant la distance à laquelle elle était du sol, elle se replaqua contre Charles en disant :

- Je crois que j'aime pas trop être en hauteur comme ça...

Elle avait un peu l'impression d'avoir le vertige et qu'elle allait s'écraser au sol, donc c'était mieux qu'elle ne se pencha pas en fait. Elle préférait regarder devant elle, et écouter ce que le blond disait, mais elle fronça les sourcils... parce qu'elle n'était pas non plus sur de vouloir imaginer tout ça...

- J'ai pas très envie d'imaginer un cognar me fonçant dans le visage... ça n'a vraiment pas l'air plaisant du tout... et puis penser à mourir, c'est quand même triste tu ne crois pas... ?

Elle ne savait pas s'il exagérait et si dans sa bouche ces paroles étaient tout à fait normal, mais du coup elle commençait à se dire que le quidditch, c'était peut être pas aussi marrant qu'elle l'avait imaginé en premier lieu. Elle hocha la tête avant de dire :

- Tant que je ne regarde pas en bas, ça devrait aller... mais euh... quand tu dis à me couper le souffle, j'espère que tu ne parle pas de me tuer quand même... parce que j'ai pas très envie de mourir et si je meurs, je pourrais pas voir ton match...

Autant s'assurer que tout cela n'était qu'une façon de penser, puisque Charles avait parlé d'instinct de survie et du fait qu'il pouvait mourir sur un terrain... autant dire qu'elle se méfiait un peu maintenant...

_________________

There's blood on your lies, the sky's open wide There is nowhere for you to hide, the hunter's moon is shining I'm running with the wolves tonight I'm running with the wolves...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: High, above the clouds somewhere rain is falling from the sky but it never touches you (alena&charles)   

Revenir en haut Aller en bas
 
High, above the clouds somewhere rain is falling from the sky but it never touches you (alena&charles)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sunday morning rain is falling. [FREE]
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Fiche de Rain Maniko
» Jeu de pirates : Legend of the high seas ?
» La mythologie de Falling Angels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Reste du Monde
-
Sauter vers: