RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
000
POUFF.
000
SERD.
000
SERP.
000

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria (Theo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 

Une mise à jour du forum aura lieu le Mercredi 17 Octobre aux alentours de 13h ! Un nouveau design sera installé et quelques nouveautés vous attendent ! <3

Partagez | 
 

 You remind me of someone [Matt]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura, Azenor
Vos Liens :
Informations Importantes :
Irvin Parkinson
Héritiers
Héritiers

Messages : 156
Points RPs : 401
Date d'inscription : 26/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: You remind me of someone [Matt]   Lun 9 Juil - 11:53

Irvin rentra dans la boutique à la suite des autres, jetant un oeil curieux autour de lui. Il n'était jamais allé dans ce genre d'endroit. Déjà le parc où il l'avait emmené l'avait surpris. Parce qu'il n'y avait aucun arbre. Pourquoi appeler ça un parc alors ? Le serpentard avait posé la question avec sérieux et les avait bien fait rire. Ils lui avaient alors pointé un buisson du doigt en lui demandant si ça lui allait. Il n'aimait pas vraiment qu'on se moque de lui, mais il s'était rapidement compte que ça n'avait rien de méchant, puisqu'il lui avait ensuite expliqué à quoi servait l'endroit, sur un ton un peu plus calme et lui avait dit qu'il lui apprendrait. En voyant les gens sauter sur des planches en bois, il ne voyait pas ce qu'il y avait à apprendre. Déjà qu'il ne tenait pas sur un balai, alors là dessus. Irvin s'en voulait un peu d'être là. Il n'aurait pas du revenir, il se disait à chaque fois, mais au final, il finissait toujours par le faire. La curiosité était trop forte, et puis sa dernière année pointant le bout de son nez, la pression aussi commençait à grandir, c'était la seule échappatoire qu'il avait trouvé ... et autant dire qu'il savait très bien que ce n'était pas la solution.

Enfin, tant que personne n'était au courant, il pouvait s'en sortir. Mais pour ça, il fallait que Vinny tienne sa langue. Irvin fronça les sourcils, toujours inquiet à cette idée, qui pourtant ne l'avait pas empêché de revenir. Si ce dégénéré de cracmol en parlait à sa mère, il était mort. La main qui le frappa dans le dos, le ramènera au moment présent et il lança un regard d'abord surpris, puis carrément froid au responsable. « Hey, le prends pas comme ça, elle va pas te bouffer la boutique, reste pas au milieu du chemin » Irvin siffla entre ses dents, il n'avait pas peur de la boutique, quel idiot. Il détourna la tête pour regarder à nouveau autour de lui sous le rire moqueur du moldu. C'était à cause de lui qu'il était revenu, la première fois qu'il était venu dans ce coin de Londres, c'était censé être l'histoire d'une fois, c'était censé être une visite unique. Mais cet idiot l'avait entraîné avec lui, et lui avait proposé de revenir traîner avec lui à nouveau. La sympathie aussi flagrante, il ne connaissait pas et il n'avait pas besoin d'être constamment parfait, ce n'était que des moldus à quoi bon faire des efforts...

Il se glissa entre deux trois rayons, jetant un oeil à deux trois trucs, qu'il ne rangea même pas. Se disant sur le moment que des elfes de maisons le ferait, avant de se rappeler que ce n'était pas trop le genre de la maison. Tant pis. Irvin haussa les épaules et laissa la paire de roue traîner. Il leva les yeux sur les murs, sur les skates, ne comprenant pas pourquoi les moldus aimaient rouler là dessus. Quelle idée. Il secoua la tête, un peu blasé. Avant de les poser sur des vêtements, des espèces de sweat bien large comme certains du groupe porté. Il fronça un peu les sourcils, s'il comptait revenir, ça ne serait pas un mauvais investissement. Parce que ses vêtements les plus simples avait déjà attiré l'attention l'autre fois, et ça lui avait causé des problèmes. S'il avait ça sur le dos, il se fondrait un peu plus dans la masse ... Mais c'était un coup à avoir une preuve de sa venue ici... Ce n'était pas une si bonne idée. Irvin resta devant le rayonnage, hésitant, l'air pensif. Il finit par lever les yeux et le déplacer vers le comptoir, vers le type derrière, sans vraiment le regarder. Il s'en fichait après tout de la tête du type, il était juste là pour faire son travail. « Ils sont en quoi vos pulls ? » demanda t'il, sèchement Pas certain que ce soit une matière très noble. « Est-ce que c'est cher pour ce que c'est ? ça en à l'air   » ajouta t'il, en touchant une des manches du bout des doigts . Irvin se méfiait des vendeurs, ne voyant en eux que des arrivistes, mais c'était un moldu, il n'avait aucune raison de lui mentir ou d'essayer de lui refiler plus que ce qu'il demandait. De toute manière, il s'en rendrait bien compte s'il essayait de l'enfumer.

_________________

Bite my tongue, bide my time Wearing a warning sign Wait 'til the world is mine Visions I vandalize Cold in my kingdom size Fell for these ocean eyes

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Calisto Staker, Arden Honeycutt, Liviu Flint, Miles Moore, Silius Rowle, Vanitas Ollivander
Vos Liens :
Informations Importantes :
Matthijs O'Leary


Messages : 67
Points RPs : 143
Date d'inscription : 07/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You remind me of someone [Matt]   Sam 21 Juil - 18:34

On ne pouvait pas vraiment dire que le quotidien de Matt soit des plus palpitant. En même temps il ne recherchait pas vraiment à vivre milles et unes aventures à la façon d'un personnage de livre, de série ou de film, non ! Lui il était plutôt bien dans son petit quotidien, un quotidien qu'il avait fait en sorte qu'il lui ressemble. C'est à dire un métro, boulot, dodo certes mais un vraiment fort sympathique dans un domaine qu'il aimait, le métro éliminé par le fait qu'il n'habitait pas loin à pieds et avec assez de temps libre pour s'adonner à ses passions, à ses envies, sans en permanence avoir à calculer son temps pour optimiser un rendement imaginaire. Non franchement il était plutôt bien Matt, ce qui était fou sachant son point de départ et les emmerdes qu'il avait eut entre temps, et gérer cette petite boutique, préparer des skates, en réparer d'autres, en peindre certains, c'était genre la chose qui le rendait le plus heureux au monde ! Ça et voir les clients défiler dans la boutique bien sûr, des clients toujours hauts en couleurs comme ce jeune homme qui venait d'entrer avec ses potes.

Mais pourquoi lui en particulier ? Car justement, comparé aux autres il était vraiment particulier ! Il avait beau tenter de s'habiller comme ses petits camarades, ce qui était un peu raté, et d'imiter leurs habitudes, sa différence de milieu se voyait comme le nez au milieu de la figure et ça le faisait fort rire Matt. Bien sûr tout cela était basé sur rien d'autre que l'observation et des suppositions mais il avait ce petit côté hautain et supérieur dans son regard et sa manière de se tenir qui tranchait avec ses amis. C'était presque à se demander ce qu'il pouvait bien faire ici, mais Matt pariait sur cette faiblesse immense pour le skate que beaucoup avait et donnait cette adorable impression qu'il était là pour vivre une passion secrète et honteuse ! Ce qui était sans doute le cas pour la première partie et peut être même pour la seconde si faire du skate n'était pas digne des idéaux de son milieu, même si Matt trouvait ça bien con. Bien sûr tout cela n'était que suppositions ! Mais hey, quand on voulait passer le temps dans une boutique, imaginer la vie de ses clients devenait un passe temps vraiment divertissant et lui lui donnait vraiment matière ! Le tout étant de voir à présent si il serait de ceux qui s'avérerait de bons clients bien qu'un peu coincé, ou le genre de peste qu'on ne veut pas servir. Cependant il connaissait ses camarades donc il ne s'en faisait pas trop, au pire ils prendraient le relais pour servir d'intermédiaires.

Sand tous les cas, plutôt confiant vis à vis des autres ados, Matt suivait discrètement le nouveau venu du regard et levant les yeux au ciel en le voyant foutre le bordel un peu partout sur son passage. Mais bon au moins il avait l'air vraiment intéressé, c'était déjà un bon point et puis... Matt sentait qu'il allait être terriblement amusant ! Amusant pour lui en tout cas, il savait que son collègue serait déjà en train de crisser des dents à sa place mais Matt aimait bien ça, tomber sur des cas spéciaux de temps en temps. Captant son regard rapide, il avait décidé de se rapprocher, quittant le comptoir en sentant la question arriver. Il ne s'était pas trompé et un sourire se dessina sur ses lèvres. Oh oui ! Ce garçon allait définitivement être intéressant, il sentait la petite peste à plein nez et manquerait pas de questionner ses potes pour savoir comment ils étaient tombé dessus. Mais surtout il voulait savoir si l'appelle du skate allait être plus fort que son ego « La majorité sont à 90% en coton et 10% polyester. Cela peut varier entre les sweat et certains sont en 100% coton pour ceux qui n'aiment pas le synthétique. » Il avait alors lâché un léger rire en entendant la question et la remarque du jeune homme, ne manquant décidément pas de franc parlé « Oh ça dépend ! Celui que tu tiens un peu oui, c'est surtout la marque que les gens vont payer même si la qualité est clairement là. Après il y en a des plus génériques qui sont d'aussi bonne qualité pour moins cher, tout aussi esthétique, mais du coup ça dépend si tu apportes une importance à la marque ou non. » Autant être franc ! Puis vu le personnage, Matt sentait qu'il avait beau parler de qualité, il choisirait sans doute ce qui lui permettrait le plus de frimer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura, Azenor
Vos Liens :
Informations Importantes :
Irvin Parkinson
Héritiers
Héritiers

Messages : 156
Points RPs : 401
Date d'inscription : 26/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You remind me of someone [Matt]   Dim 22 Juil - 23:20

Bon, ce n'était pas un si mauvais vendeur vu qu'il avait suivit le mouvement sans se mettre dans ses pattes, c'était pas si mal. Il détestait qu'on tourne de trop prêt autour de lui. Plus on le forçait à acheter, plus il avait envie de prendre son argent pour aller dans la boutique voisine. Mais ici, ça paraissait assez compliqué. Parce qu'il ne connaissait pas le coin, qu'il ne pouvait pas faire marcher la concurrence.... Quoi qu'il ne le faisait pas tant que ça, plus maintenant, ça faisait un peu pouilleux de marchander. Dommage, il aimait bien leur mettre la pression aux vendeurs, mais ça n'était pas très utile quand on avait les moyens. Mais là, il n'avait pas vraiment les moyens, il n'avait pas pu changer tant d'argent que ça, et surtout ça ne devait pas courir les rues, les magasins de skates si ? C'était si répandu comme sport chez les moldus ? Dans tout les cas quand le vendeur lui répondit enfin, Irvin reposa les yeux sur le sweat , l'air un peu critique. OK, du coton, c'était intéressant ... pas dans le bon sens. Parce que du coton de où ? Si c'était du coton fait dans des usines moldus ...

Irvin relâcha la manche. Évidemment que c'était du coton moldu. A quoi bon se prendre la tête. Il n'allait pas se montrer en public avec ça du bon côté de la ville ... Et du poly-quoi ? C'était quoi ça ? Il y avait quand même 10% d'une matière typiquement moldu dans ce vêtement Le serpentard fronça les sourcils, hésitant... Avant de relever les yeux sur le vendeur. « Synthétique Ça sonne plutôt mal » commenta t'il, sérieusement Ne sachant pas la moindre idée de ce que ça pouvait être comme matière, de quel genre de créature est-ce que ça pouvait bien venir ? Irvin se reprit rapidement, c'était sans doute pas des questions à poser. Parce que c'était peut-être naturel pour eux. Pour les moldus. « La marque ? » Ce truc là, c'était une marque ? Ce n'était pas qu'un truc qu'on trouvait sur les balais ? Il préférait savoir que c'était de bonne qualité, et donc souvent cher, mais une marque à quoi bon ? « A quoi ça peut bien servir. Mais si c'est de la qualité c'est intéressant » commenta t'il finalement.

Il ne cherchait pas forcément à jouer les clients chiants pour faire descendre les prix, parce qu'il n'avait pas envie de se faire remarquer non plus. Et ce n'était que de l'argent moldu ... Il n'était pas certain de savoir ce qu'il avait en poche. Est-ce que ça faisait beaucoup ou non. Un des moldus avec qui il était entré avait pris un air effaré ... Et lui avait dit de ranger ça rapidement C'était un peu emmerdant de ne pas avoir conscience de la valeur des choses ici. Vraiment. Mais en même temps, c'était la découverte, le côté différent qui lui faisait du bien. Irvin fronça les sourcils. « Donc vous vendez la même chose en plusieurs modèles, mais il suffit d'une marque pour que ce soit plus cher... » Comme quoi, c'était partout pareil. Mais il n'avait aucune envie de comparer monde magique et monde moldu. Ce n'était pas pareil. « Et puis esthétique.. » ajouta t'il, avec une légère grimace. C'était large, distendu, pas du tout esthétique. Mais ça serait parfait pour se fondre dans la masse ici. Ses yeux se posèrent à nouveau sur le vendeur qui jusque là, n'avait été rien de plus qu'une ombre, il l'avait à peine survoler , à quoi bon s'y intéressait ... Il l'observa un peu trop longuement sans doute, un peu perturbé. Ayant une impression de déjà vu. C'était faible. Mais c'était bien là. Pourquoi est-ce qu'il l'aurait déjà vu ce moldu ? Ça n'avait aucun sens ... Irvin, grimaça un peu, ça le genêt cette impression, avant d'en saisir un , un peu au hasard, il aimait la couleur, un peu vert, autant rester dans ses couleurs. « Celui là, c'est de la marque ou juste de la qualité ? » demanda t'il, avec sérieux. Mais avec , bien malgré lui, l'innocence de quelqu'un qui ne s'y connaissait pas dans le domaine ...

_________________

Bite my tongue, bide my time Wearing a warning sign Wait 'til the world is mine Visions I vandalize Cold in my kingdom size Fell for these ocean eyes

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Calisto Staker, Arden Honeycutt, Liviu Flint, Miles Moore, Silius Rowle, Vanitas Ollivander
Vos Liens :
Informations Importantes :
Matthijs O'Leary


Messages : 67
Points RPs : 143
Date d'inscription : 07/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You remind me of someone [Matt]   Mar 31 Juil - 21:08

Des clients bizarres ? Oh ça il en avait eut Matt ! De même que des petits richous pétant parfois un peu trop haut par rapport à leur cul mais avec toujours cette gêne car ignorant de comment ça marchait dans ce genre de milieu. Mais là... il devait avouer qu'il avait le droit à un beau spécimen ! Car pour le coup le gamin dégageait toute cette aura de supériorité digne de la classe au dessus mais en même temps en entendant ses réponses... disons que Matt n'avait pu s'empêcher de sourire. Le synthétique ? Ça sonne plutôt mal ? Bien sûr, surtout quand on voyait la qualité de ses vêtements. Mais c'était surtout qu'il avait eut une façon de dire la chose... un peu comme ci le synthétique était une chose qu'il ne connaissait même pas. Enfin Matt n'y fit pas vraiment attention pour le coup, c'était minime comme détail même si c'était amusant à entendre. Cependant sa remarque sur les marques... disons que là pour le coup ça avait surtout laissé le vendeur de skate absolument perplexe. Sérieusement ? La marque qu'est-ce que c'était ? « Oui, dans tous les cas c'est de très bonne qualité. Le reste c'est surtout histoire de se vanter ou pas. » avait-il dit toujours un peu perdu... mais surtout en se disant que le garçon qui se tenait en face de lui... mais bordel, il était poursuivit ?

Car oui, Matt avait bien ses théories sur les origines de son petit client... des théories qui ne faisaient que se confirmer de plus en plus alors qu'il l'entendait parler. Car il était clair d'une chose... ce garçon ne savait absolument rien de la culture alentours et pour le coup il ne parlait pas seulement de culture middle class, jeune, skate, ce que vous voulez... mais bien de putain de culture moldue ! Y avait-il une balise dans sa boutique ? Une espèce de grand phare invisible au dessus de sa tête qui indiquait à tout le monde la présence d'un sorcier dans le coin ? Car ce n'était pas la première fois que ça arrivait, loin de là, et si certains étaient surtout des amis et des amis d'amis, le fait qu'un énième sorcier tombe ici par hasard... et qui plus est un de haut rang social ! Pas étonnant qu'il ne paraisse pas hyper à l'aise à traîner par ici. Mais du coup que devait faire Matt ? Bah le traiter comme n'importe quel client, voilà tout, ce n'était pas car il avait un peu envie de couper les ponts avec la magie qu'il devait refuser de le servir ! Surtout que ce pauvre gosse avait rien fait encore même si il était vrai que, autant il aurait pu se marrer à tomber sur un congénère et parler un peu magie car mine de rien c'était une part importante de sa vie, autant il sentait que c'était pas avec lui qu'il allait beaucoup se marrer.

Matt reprit donc un immense sourire avant de dire « Pas l'habitude avec la culture moldue, hein ? » le tout sur un ton léger et assez bas pour que ses camarades n'entendent pas. Disons que c'était un moyen de tester la température, si il se gourait l'autre demanderait ce que signifiait moldu et il broderait un truc, autrement il pourrait lui faire savoir qu'il pouvait lui poser ses questions plus librement. Il s'attarda alors sur les vêtements avant de dire « C'est pas les mêmes modèles. La qualité est assez égale, on fait en sorte de vendre que de la bonne marchandise même si certains forcément sont en dessous d'autre pour que même nos clients les moins fortunés puissent se faire plaisir, mais le reste est surtout une question d'apparence. En clair c'est vraiment pour le choix des couleurs, de la coupe, du logo. » Il se doutait, si il était bien un sorcier, que ce serait difficile à expliquer. Les sorciers et le prêt-à-porter... c'était pas trop ça ! Ils étaient encore dans un fonctionnement où presque tout était fait sur mesure ou par des couturiers bien particulier, la magie aidant à remplir les besoin de la population là où chez les moldus, bien plus nombreux en plus, passaient par les machines « Je sais, ça peut paraître un peu perturbant, mais ici la population est tellement grande ainsi que la demande qu'en gros la fabrication de vêtements par exemple s'est industrialisée. En gros il n'est plus questions de vêtements fait par telle personne ayant plus ou moins de renom, mais de vêtements fabriqués en très grande quantité par d'immenses compagnies dont les noms sont devenu des marques. Du coup les marques sont devenu, en quelque sorte, une preuve de richesse et de choix de style. Par exemple tu vois ton camarade là bas ? Il ne jure que par la marque Thrasher... ou à la limite Suprême. Ce sont des marques qui ont énormément d'influence chez les jeunes et en plus dans le monde du skate donc avoir des vêtements de cette marque permet un peu que non seulement on en a les moyens, mais qu'en plus on est cool... à la mode quoi en portant de telles marques. Après chaque marque est plus ou moins populaire selon les groupes sociaux, mais si je devais tout expliquer ce serait long. Mais disons que si tu veux t'intégrer dans ton groupe les marques que j'ai dans la boutique feront très bon effet, surtout les deux que je t'ai cité. Le dernier que tu m'as montré est un thrasher d'ailleurs et pour le coup comme je disais c'est de la qualité et de la marque. Après on a des marques moins connus donc moins cher qui te permettront de tout autant faire illusion si tu n'as pas envie de trop dépenser, c'est à toi de voir. » Et sérieusement... si il s'était gouré... il aurait pas l'air con avec son discours ! Alors finalement ouai il souhaitait que ce soit réellement un sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura, Azenor
Vos Liens :
Informations Importantes :
Irvin Parkinson
Héritiers
Héritiers

Messages : 156
Points RPs : 401
Date d'inscription : 26/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You remind me of someone [Matt]   Mar 31 Juil - 23:42

Se vanter ? Ça servait à quelque chose de se vanter chez les moldus ? A quoi bon être si ostentatoire. Irvin savait que c'était vaguement hypocrite de sa part vu qu'il portait toujours des vêtements de bonne qualité, et d'un certain coup. Mais il ne se vantait jamais sur le sujet, il ne les secouait pas devant les yeux des autres. C'était un comportement stupide. Au contraire si on était habitué à avoir de l'argent pourquoi s'en vanter aux autres ? Ça prouvait juste une certaine envie de s'afficher et donc une faiblesse à compenser. L'image c'était important, mais sans subtilité ça ne valait pas grand chose. Enfin, de toute manière, son image, il n'en avait rien à faire ici, donc du moment que c'était quand même agréable à porter, ça lui allait. C'était bien pour ne pas se soucier de son image qu'il était là, pour respirer un peu... Mais c'était difficile d'oublier les bonnes habitudes. Ce n'était quand même pas très bien taillé... Les vêtements perdirent rapidement tout intérêt à ses yeux. Et il tourna à nouveau la tête vers le vendeur, l'étudiant à nouveau. Moldu ? Il avait vraiment dit ça ? Ce n'était pas prévu ça. Pas du tout même.

Et évidemment, ça lui déplaisait profondément Parce qu'il n'était pas censé croiser des sorciers ici. Il ne voulait pas que qui que ce soit de son monde ne sache qu'il était là. Il n'avait rien à faire là. Et qu'un sorcier le sache même si son identité lui restait toujours inconnu, c'était prendre le risque que ça remonte d'une manière ou d'une autre. Et il n'aimait pas les risques non calculés. Irvin espérait que son expression surprise soit passé pour de l'incompréhension. Parce qu'il ne devait plus rien laisser paraître maintenant. Le jeune sorcier reprit donc son étude des sweats, un peu moins concentré sur leur fabrication ce coup ci. « Le choix de coupe ? Il n'y a pas vraiment de différence selon moi » reprit il, se forçant à être un peu critique. Faire comme si de rien n'était ... « Mais je suppose que quand on ne s'y connaît pas en culture moldu, ça ne doit pas être flagrant ...C'est un terme spécifique au monde du skate ? » demanda t'il, l'air désintéressé, sans quitter le portant des yeux. Heureusement qu'il savait ce qu'était le skate, peut-être que ça pouvait marcher ... passer pour un moldu ignorant de ce sport là, c'était crédible non ?

Seulement, il avait du dire ça trop tard, parce qu'il était déjà en train de partir sur une différence sur la production moldue et sorcière. Mais coup de chance pour lui, tout ça pouvait prêter à confusion, et il comptait bien s'en servir. Irvin suivit quand même son mouvement de la main pour regarder un de ses camarades du moment. Il trouvait toujours ça ridicule de changer de vêtement selon la mode. Si quelque chose était bien, ça l'était, et ça ne changeait pas au fil du temps et inversement, quelque chose de moche n'était pas cool sous prétexte que c'était à la mode ... Il avait vraiment une mentalité étrange ces moldus. Mais ça avait le mérite d'être instructif. S'intégrer ? Irvin fronça les sourcils, certes ce n'était que temporaire et surtout pour être passe-partout, mais au moins, il avait sa réponse, un de ses pulls ferait très bien l'affaire. « Ce n'est pas une question d'argent, » ne put t'il s'empêcher de répondre, froidement. Il était con ou quoi ? Le serpentard soupira doucement. Ça aurait dû le rassurer au moins, ça voulait dire qu'il ne savait pas qui il était, et ça, c'était une bonne chose. Il fallait qu'il continue à jouer son rôle. « Vous avez compris qu'on était pas du même monde, je n'ai pas l'habitude de traîner dans ce genre de boutique. » commença t'il, avec mépris . Comme s'il était effectivement un de ses riches moldus pour qui on le l'avait pris jusque là. « Et merci pour le cours, mais je suis bien au courant que la plèbe est obligé d'avoir des vêtements fait à la chaîne. Je ne vit pas sur une autre planète Je sais tout ça. Ça vous réussi souvent de prendre vos clients pour des crétins ? » conclut il, un peu hautain, espérant que ça suffirait à lui faire perdre son intérêt pour lui . Ça ne lui plaisait pas vraiment de passer pour un moldu, mais il fallait bien faire quelques efforts ...

_________________

Bite my tongue, bide my time Wearing a warning sign Wait 'til the world is mine Visions I vandalize Cold in my kingdom size Fell for these ocean eyes

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Calisto Staker, Arden Honeycutt, Liviu Flint, Miles Moore, Silius Rowle, Vanitas Ollivander
Vos Liens :
Informations Importantes :
Matthijs O'Leary


Messages : 67
Points RPs : 143
Date d'inscription : 07/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You remind me of someone [Matt]   Lun 13 Aoû - 19:50

Ce gain avait beau essayer, son jeu comportait bien trop de défauts pour que l'illusion soit parfaite. Matt devait, bien entendu, reconnaître l'effort fait ! Surtout au vu du milieu social du jeune sorcier qui se tenait devant lui, mais malheureusement ses connaissances en la culture moldue était telle que... face à un autre sorcier il faisait tâche, vraiment tâche et le plus vieux commençait à comprendre maintenant pourquoi ce petit groupe de jeune avait rajouté ce mec à leur gang alors que clairement ils étaient très différents car, justement, il devait être un véritable ovni pour eux ! Heureusement que les moldus ne se posaient pas trop de questions ou du moins n'avaient pas les cartes nécessaires pour soupçonner une quelconque provenance de ce garçon d'un monde caché, mais voilà... pour Matt la vérité était évidente. Alors si au départ il avait lui même tenté de faire comme ci de rien était, ne désirant pas beaucoup plus qu'on le relie au monde magique, il avait fini par faire sauter le secret en parlant de sorcier à sorcier, ceci uniquement pour l'aider dans son intégration à cet environnement qui pouvait être déroutant pour quelqu'un ne s'y connaissant pas du tout.

Cependant son jeune client ne semblait pas prêt à lâcher le morceau si facilement, oh ça non ! Dans un sens il avait raison, ce n'était pas parce que Matt avait fait mention de termes qu'un moldu ne devrait pas connaître qu'il devrait sans hésiter lâcher le morceau et raconter toute sa vie, ce serait tout de même bien risqué. Cela dit Matt ne pu s'empêcher de rouler des yeux face à sa réponse qui, il fallait le dire, restait très loin d'être crédible, surtout au vu de sa réaction quand il avait prononcé le mot moldu. « Quand on a pas l'habitude c'est en effet pas forcément flagrant. Quand à moldu, je pense que tu sais très bien de quoi je parle mais après c'est ton choix, je le comprend après tout pour être ici. » avait-il dit avec un petit sourire qui se voulait rassurant, tentant de lui faire comprendre que si sa présence ici devait lui apporter des problèmes ce ne serait clairement pas de lui que ça viendrait, il n'avait pas à s'en faire sur ce point même si il se doutait qu'il s'en ferait quand même.

De toute manière Matt lui avait fait tout son discours, ton son petit cours d'industrialisation et de différence entre les deux mondes donc... Il en ferait ce qu'il voudrait après, tout ce que voulait Matt c'était l'aider car il connaissait bien l'attrait de ce monde, ce n'était pas pour rien que lui même avait décidé d'y demeurer. Cependant le jeune homme ne semblait... pas très bien prendre la chose ! En même temps avoir été découvert ne devait clairement pas l'avoir aidé, se sentant très certainement acculé alors qu'il n'avait pas du tout prévu ça et se montrant donc... hostile ? Oui hostile avec Matt histoire de lui faire comprendre son mécontentement... Matt pourrait dire sans prendre trop de risque qu'il s'agissait d'un sang pur au vu de l'éducation, ce qui l'amusait d'autant plus. « Tu vis cependant assez loin pour encore utiliser des termes comme « la plèbe » et crois qu'à ce rythme tu risque pas de te faire beaucoup d'amis ni d'en garder beaucoup. Du reste détends toi, je voulais juste t'aider, je sais bien à quel point ce monde peut être attrayant et je voulais juste te donner plus d'outils pour en profiter. Du reste je ne pense pas que tu sois un crétin, juste un chouilla susceptible et trop sur la défensive là où il n'y a pas besoin de l'être. » avait-il dit avec un petit ton amusé, un sourire au coin des lèvres. Matt fouilla alors un peu avant d'attraper un des sweat mais aussi un t-shirt de Metallica qu'il tendit au sorcier « Du coup tu peux accepter mon aide, comme ça personne et j'insiste sur personne ne saura rien de tes vraies origines. Sinon tu peux aussi bouder et décider de te débrouiller seul, du reste advienne que pourra ! Dans tous les cas moi je resterais une tombe. Et je pense que si tu essayes ça ça devrait être pas mal et comme je sais pas si t'as un t-shirt là dessous ou une chemise je te passe ce haut aussi car crois moi, sweat plus chemise... pas un bon plan ! » Il y allais clairement au culot, mais Matt était pas du genre à s'écraser, se faire tout petit, à s'excuser à tout bout de champ ou quoi que ce soit. Oui il était un sorcier il y avait pas mort d'homme non plus ! Donc autant le secouer un peu pour lui faire comprendre qu'ici sorcier ne rimait pas forcément avec ennemie de son anonymat. « T'as des baskets aussi ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura, Azenor
Vos Liens :
Informations Importantes :
Irvin Parkinson
Héritiers
Héritiers

Messages : 156
Points RPs : 401
Date d'inscription : 26/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You remind me of someone [Matt]   Dim 26 Aoû - 18:36

Pourquoi est-ce qu'il travaillait là si c'était un sorcier ? Non. C'était même pas la question, il s'en fichait. Si un sorcier était suffisamment idiot pour bosser chez les moldus, ça ne valait pas le coup de s'y intéresser Mais ça l'emmerdait tout de même profondément de tomber sur l'un d'entre eux. Où alors peut-être que c'était un cracmol comme l'autre con. Peu importe ... Il n'avait aucune envie que qui que ce soit sache qu'il était ici, se baladant dans le monde moldu, et même s'il ne le connaissait pas, c'était un risque. Et ne pas contrôler tous les facteurs, c'était quelque chose qu'il détestait Tenter de passer pour un moldu, c'était dérangeant, mais c'était toujours moins pire que qui que ce soit apprenne sa présence ici, même au hasard... mais ce fut un échec Il n'avait pas réagit assez vite. Pour tout dire, il n'avait pas imaginé une seule seconde que ce type pourrait être un sorcier, et que son inculture de tout ça le vendrait si facilement ... Il avait merdé là. Il commençait à laisser un peu trop de trace de ce côté ci de la barrière, et ça lui déplaisait beaucoup , peu importe ce que pouvait bien dire ce type.

Irvin se renfrogna légèrement. Essayant de garder son air indifférent, mais c'était dur, parce que ça l'agaçait vraiment. C'était possible d'avoir la poisse à ce point pour tomber sur un sorcier ici ? Le vendeur lui tira pourtant un demi-sourire, hautain. Se faire des amis ? Les garder ? « Je ne cherche pas spécialement à avoir des amis ou les garder, pas ici en tout cas ... et en général, on évite de parler sans savoir. Le fait que je te parle comme ça, ne veux pas dire que je ne sais pas être plus agréable avec ceux qui en valent le coup » Certainement pas quelqu'un travaillant chez les moldus déjà. Oui, c'était hypocrite, parce qu'il s'amusait bien avec le groupe de moldu là, et ils étaient simples avec lui, c'était plus facile... mais c'était le genre de chose qu'il n'acceptait déjà moyennement lui même, alors le dire à qui que ce soit, surtout un sorcier. « Je ne suis pas idiot, j'aurais fini par les comprendre ces outils. Et je ne compte pas rester suffisamment longtemps dans le coin pour avoir besoin de savoir la marque de chaque pull du coin » son ton était froid, mais déjà moins agressif. Parce qu'en temps qu'au final, il n'aurait déjà pas du revenir, alors dire qu'il ne comptait pas rester, c'était à moitié un mensonge.

Le serpentard fronça les sourcils en baissant les yeux sur les vêtements. Il aurait préféré choisir de lui même. Mais il avait aussi l'habitude d'être servi, autant imaginer que ce n'était qu'un elfe de maison ou une connerie du genre. Parce qu'au fond, un peu d'aide n'était pas de trop. Il attrapa les vêtements en question, avant d'y jeter un oeil, plus attentif que critique. Avant de relever les yeux vers lui. Une tombe. Il avait plutôt intérêt, mais Irvin ne prenait pas sa parole pour acquis. Par contre le reste, le fit froncer les sourcils. Le serpentard baissa les yeux sur sa veste, avant de les relever . « Pourquoi est-ce que chemise et sweat ça n'irait pas » demanda t'il, étonnamment sérieux. Il ne voyait pas le problème lui. Puis il secoua la tête, négativement. Non. « C'est si utile que ça ? » Il n'en voyait pas trop l'intérêt non plus. Ça avait l'air confortable ok. Mais ses chaussures aussi, à force de les faire, elles n'étaient plus douloureuses, et il se demandait déjà où il allait bien cacher tout ça, alors si en plus, il devait cacher une paire de chaussure ... Puis finalement, après avoir réfléchi, il hocha la tête. « Je veux bien en voir une paire » dit il, assez autoritaire, comme si l'idée venait de lui. Puis avant de faire une connerie, il sorti un billet de 500 de sa poche, l'air de rien et le secoua devant le visage du vendeur, soudain, un peu moins sur de lui. Autant vérifier d'avance. « Est-ce que c'est assez ? » demanda t'il, perplexe.

_________________

Bite my tongue, bide my time Wearing a warning sign Wait 'til the world is mine Visions I vandalize Cold in my kingdom size Fell for these ocean eyes

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Calisto Staker, Arden Honeycutt, Liviu Flint, Miles Moore, Silius Rowle, Vanitas Ollivander
Vos Liens :
Informations Importantes :
Matthijs O'Leary


Messages : 67
Points RPs : 143
Date d'inscription : 07/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You remind me of someone [Matt]   Ven 31 Aoû - 18:54

Le jeune homme ne semblait vraiment pas ravi d'avoir été ainsi découvert mais alors pas du tout. En même temps vu d'où semblait venir le garçon, vu ses manières, vu sa façon de juger Matt d'un regard comme ci il n'était rien... disons que ce dernier pouvait parfaitement comprendre qu'il ne veuille pas se faire repérer et que donc toute cette situation l'emmerdait très certainement. Mais bon, Matt n'y pouvait rien si il était vraiment nul pour se fondre dans la masse et à la base il lui disait ça surtout pour l'aider, pas pour le faire flipper ou le menacer de le dénoncer. Mais bon, ce n'était sans doute pas si facile de baisser sa garde, surtout alors que Matt restait pour lui qu'un sinistre inconnu sensé lui vendre des articles, point. En tout cas, il était bien agressif le petit ! Matt roula donc des yeux avant de dire « Mes excuses, je voulais pas t'insulter, juste te venir un peu en aide. Et je ne remettais pas en cause ton intelligence, je voulais juste te donner un coup de boost vis à vis de quelque chose que eux connaissent depuis la naissance car forcément ça va se voir. Mais bon, c'est toi le chef. » Avait-il dit en levant les mains, il ne comptait pas l'accabler plus si jamais il n'en avait pas envie après tout. C'était juste dommage... il était cute avec ses potes moldus.

Il lui avait cependant conseillé quelques articles, des trucs qui feraient forcément leur effet vis à vis de ses potes. Il ne voulait peut être pas de son aide mais au moins si il pouvait l'aider à s'intégrer un minimum avec ça ce serait déjà ça de gagné. Surtout que franchement... son style était amusant mais clairement pas adapté le pauvre ! Et il l'imaginait déjà portant une chemise sous son sweat... ce qui au vu de la réaction de l'autre garçon aurait sans douté été le cas, intrigué par le pourquoi cela n'irait pas. « Déjà car ta chemise serait engoncé dans ton sweat shirt, ce qui ne serait pas très confortable. Mais en plus le chemise est un vêtement bien trop formel quand les sweat son plus décontractés. Exception faite pour les chemises en flanelle style chemise de bucheron. Ça les jeunes d'ici les portes par dessus leur t-shirt à la manière d'une veste légère laissée ouverte et tu peux mettre un sweat par dessus car le textile est moins gênant et ça reste dans un style décontracté. » Il était vraiment en train de lui faire un cours sur la mode moldu ? Enfin bon, il avait posé la question donc qu'il vienne pas l'engueuler derrière.

Quand aux chaussures... « Disons que c'est plus sympa pour faire du skate, courir tout ça. Ou même si tu fais que traîner cela s'imprime dans le look « décontracté » et fera moins tâche que des chaussures plus habillées. Et en plus c'est carrément plus confortable. » N'empêche... son côté vendeur n'était jamais loin ! Même si au final chaque chose était vrai dans son discours. Il fut ravi de le voir finalement accepté avant d'avoir presque une crise cardiaque en le voyant sortir un si gros billet, baissant sa main avant qu'il attire trop l'attention « Woaw ! Agites pas ça comme ça ! C'est une énorme somme ! » Il aurait pu lui mentir et encaisser les 500 livres... à dire vrai ça le tentait bien... après tout plumer un riche... et il y avait pas de petit bénéfice ! Mais bon le pauvre c'était un ado et il avait pas non plus envie de le plumer alors qu'il tentait de gagner sa confiance « C'est largement assez. A dire vrai avec ça tu pourrais acheter plusieurs fois ce que je viens de te proposer. Mais du coup faut que tu fasses gaffes, dis toi qu'à partir de cent faut éviter de trop les agiter dehors à moins de passer à la caisse. C'est comme jongler avec une bourse pleine dans l'allée des embrumes, tu vas certainement attirer des regards et des gens voudront te plumer ou te voler. » Si il ne s'était pas déjà fait plumer plusieurs fois d'ailleurs. Mais tiens, est-ce qu'il avait assez de monnaie pour son billet ? Il allait falloir espérer... heureusement que les planches coûtaient une somme à force, lui permettant d'avoir de grosses coupures. « Bon dis moi ta pointure et si un modèle t'intéresse visuellement et j'irais te chercher l'article en réserve. Tu pourras tout essayer avant de partir si tu veux. Voir même en réserve si tu veux être plus tranquille vis à vis de tes camarades. Cela ne choquera personne en plus, j'emmène souvent des clients en réserve pour leur montrer des articles et eux ce sont des habitués, ils se feront pas d'idée. » Et non, il ne s'était jamais fait un client dans sa réserve avant qu'on ne se demande. Il tentait toujours de rester très pro et là il voulait juste lui donner de l'intimité pour se changer et poser des questions en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura, Azenor
Vos Liens :
Informations Importantes :
Irvin Parkinson
Héritiers
Héritiers

Messages : 156
Points RPs : 401
Date d'inscription : 26/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You remind me of someone [Matt]   Dim 2 Sep - 15:52

Pas l'insulter ? Il n'avait pas intérêt. Mais parler à un sorcier qui avait apparemment choisit le monde moldu par choix, c'était déjà une insulte en soi. Et ses informations ne l'intéressaient pas trop, les moldus avec qui il traînait, avaient déjà remarqué que ce n'était pas son monde tout ça, et ça lui faisait plaisir, parce qu'il aurait trouvé ça vexant de se fondre si facilement ici ... Non, sa fierté de sorcier était toujours bien là, mais ça lui faisait du bien de ne pas être jugé sur ce qu'il faisait, de ne pas tourner quarante fois sa langue dans sa bouche avant de dire quelques choses, de ne pas penser aux conséquences de chaque petit acte . Seulement, en tombant sur un sorcier, ça changeait un peu la donne. Même s'il ne connaissait pas son nom et c'était déjà ça de gagner. Irvin hocha la tête durement. Oui, c'était lui le chef, donc qu'il ne prenne pas tant de facilité avec lui, s'il voulait savoir quelque chose, il le demanderait tout simplement ! Et c'est exactement ce qu'il fit, parce que cette histoire de chemise et de sweat lui paraissait étrange. Il était où le problème ?

Irvin s'imagina assez facilement le problème, commençait en lui disant que ce n'était pas confortable, c'était une bonne manière de commencer, parce que ce n'était pas un problème de style, donc, il comprenait. Le reste par contre. Il se fichait que ce soit formel ou non, mais bon, c'était sans doute mieux de le savoir. « Donc pas confortable et pas assez décontracté. J'ai saisi. Mais le reste encore une fois ne m'intéresse pas, je ne compte pas acheter une de ses chemises de bûcherons » Irvin grimaça, ne voyant pas pourquoi tout le monde voulait se mettre à couper du bois. Les moldus n'avaient pas de sens. Qu'ils s'habillent selon une profession, ok, pourquoi pas, mais pourquoi celle ci ? Enfin, au moins, il avait saisi, qu'un t-shirt serait bien mieux qu'une chemise, et il voulait bien rajouter ça à sa liste... même s'il commençait à se demander où il allait mettre tout ça. Il ne fallait pas qu'un des elfes de maison tombent dessus où il était mort. Encore une fois il s’arrêta à confortable pour les chaussures, et pratique aussi. Irvin hocha la tête, réellement intéressé par tout ça, pas par les informations secondaires mais par le réel intérêt qu'aurait tout ça pour lui. Aussi sortit il, un billet, pas certain de la valeur de celui ci. Le serpentard baissa le bras, énorme ? Il jeta un oeil au billet, ça n'était que du papier pour lui et il ne voyait toujours pas pourquoi les moldus payaient avec du papier, mais s'il le lui disait ... Il se sentait un peu vexé de ne pas l'avoir su avant

« Tant que ça » commenta t'il, en regardant le billet, pensif, avant de lever les yeux vers le vendeur. « Quoi que ça ne doit pas être si cher tout ça au final » ça n'était que des vêtements moldus, et si apparemment ce n'était pas les plus donné, il avait du mal à comprendre les prix du monde moldu, c'était assez relatif. Irvin rangea le billet, avant de froncer les sourcils, hochant la tête, retenant la leçon avec sérieux. A partir de cent alors ... « Très bien » répondit il. Il comprenait la comparaison, et il ne l'aurait certainement jamais fait là-bas, mais c'était bon à savoir. Le serpentard leva un sourcil, avant de lever son pieds pour regarder, rarement habitué à acheter ses vêtements seuls, en général, un tailleur s'occuper de tout ça, de la tête aux pieds, alors il n'en avait strictement aucune idée . « Très bien j'accepte » dit il, l'air décidé, lui montrant rapidement, avant d'indiquer une paire de chaussure de couleur sombre qui lui irait, et de redonner le sweat et le t-shirt qu'il avait dans les mains au vendeur, s'attendant à ce qu'il les porte jusqu'à la cabine, enfin la réserve. C'était son boulot de lui porter le tout non ? « Se faire des idées ? » finit il, par demander prêt à le suivre. « C'est à dire ? » Il n'était pas du genre innocent, mais il était tellement à mille lieu de sa zone de confort et de son monde habituel, qu'il ne voyait pas le rapport, surtout que ça n'aurait eu aucun sens. Faire attention à son image ou aux rumeurs au château oui, mais ici, les gens n'avaient pas de raison de se faire des idées si ?

_________________

Bite my tongue, bide my time Wearing a warning sign Wait 'til the world is mine Visions I vandalize Cold in my kingdom size Fell for these ocean eyes

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Calisto Staker, Arden Honeycutt, Liviu Flint, Miles Moore, Silius Rowle, Vanitas Ollivander
Vos Liens :
Informations Importantes :
Matthijs O'Leary


Messages : 67
Points RPs : 143
Date d'inscription : 07/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You remind me of someone [Matt]   Sam 8 Sep - 16:38

L'exercice... s'avérait tout de même être très difficile. Ce mec était tellement... pas dans son élément que lui expliquer quoi que ce soit était compliqué, surtout quand monsieur prenait la mouche pour un rien ! Il fallait croire qu'en sous marin ou pas dénigrer les sorciers n'ayant pas son rang était toujours un réflexe puissant. Mais bon, Matt n'était pas si facilement impressionnable, il ne comptait pas l'envoyer chier ou juste le laisser se débrouiller le pauvre gars, il était juste sur la défensive voilà tout. Puis ça restait un client et il n'y avait pas de petit profit ! « C'était juste pour donner des exemples, hein ? Pour expliquer mon point... bref, je vais essayer de m'en tenir a l'essentiel je crois. » Il valait mieux, toute parenthèse semblait juste perdre le jeune sorcier plus encore et bon... il avait l'air déjà assez paumé comme ça le gars ! Ce n'était peut être pas nécessaire d'en rajouter une couche du coup. Au moins il avait réussit à le convaincre que la chemise... bah valait mieux oublier avec les fringues qu'on trouvait ici ! Et franchement ça c'était déjà une victoire pour que le mec fasse moins... tâche ? Ouai, c'était un peu dur, mais il dénotait franchement avec le décors.

Mais si tout se passait pour le mieux à présent, l'ayant même incité à prendre des baskets, il fut franchement prit de court par ce billet de cinq-cent qu'avait décidé de brandir son client comme si il s'agissait d'un billet de cinq livres. Matt avait été vif, le poussant à baisser ce billet et tentant de lui expliquer, très rapidement, la valeur de la monnaie moldue. Bon c'était pas vraiment une explication très précise mais il lui avait fait comprendre qu'en attendant de prendre un peu plus ses marques avec cette monnaie il devrait éviter de trop s'exposer avec des sommes dépassant les cent livres, même si en dessous c'était déjà beaucoup parfois mais hey, autant lui donner un repère facile à comprendre. « C'est un coup à prendre l'économie moldu. Mais dis toi que le moldu moyen gagne entre mille et mille cinq-cents livres par mois. De là ça peut t'aider à calculer en te disant qu'ils n'ont que ça pour le mois sachant qu'ils ont leur loyer à payer dans les alentours de huit-cents. » Matt n'avait-il pas dit qu'il allait éviter les parenthèse et qu'il ne comptait pas lui faire un cours sur l'argent ? Tant pis c'était dit. Puis surtout le jeune homme avait enfin rangé son billet. Il avait aussi accepté sa proposition de se changer en réserve, ce qui était pas plus mal car comme ça ils pourraient vraiment parler plus librement sans s'inquiéter sur le fait d'attirer le regard de ses amis. Cela dit le jeune homme qui lui tendait ses fringues... Matt roula des yeux « Tu peux les garder dans tes bras vu que de toute manière tu vas les essayer. » Il était pas sa bonniche, il le trouvait peut être chou en tant que sorcier paumé chez les moldus mais fallait pas pousser. Il dû cependant faire face à... sa naïveté, ne sachant trop comment expliquer ça « Bah... déjà ils trouveront pas ça suspect que tu t'éclipse dans l'arrière boutique alors que tu viens là pour la première fois. Généralement tu vas jamais dans la réserve d'une boutique, sauf qu'ici on est plutôt en mode détendu. Et... ils penseront pas que j'essaye de te sauter dans la réserve... hum... ce que je ne fais jamais je le précise ! » avait-il dit en accélérant le débit sur la fin et articulant un peu moins, ayant un peu honte de devoir expliquer la chose.

Il s'était alors rapidement dirigé vers la réserve, invitant le sorcier à le suivre. « Alors si tu veux te changer tu peux aller dans les toilettes au fond si tu veux un peu d'intimité. Sinon bah... pose tes affaires où tu veux et tu peux faire ça  là, personne risque de débarquer de toute manière. Avant tu peux t'asseoir une seconde ? » Matt avait tiré une chaise pour que son client prenne place. Se mettant à genoux il avait attrapé délicatement son pied, défaisant une de ses chaussures et observant le pied de son camarade pour tenter de deviner sa pointure car oui... chaussure faite sur mesure... les sorciers étaient pas du genre à grave des tailles partout. Il était alors relevé, posant la chaussure par terre, avant de chercher dans les étagères servant de rangement à chaussures les baskets qu'il voulait dans ce qu'il pensait être sa pointure. Généralement il avait assez l'oeil pour ça... au pire l'avantage d'être dans la réserve c'est que c'était à côté. Il avait alors posé la boite au sol et sans même faire gaffe s'était remis en position pour lui faire essayé, s'étant déjà dit que de toute manière l'autre le ferait sans doute pas tout seul. Il lui enfila donc la basket sur son pied déchaussé, faisant lentement ses lacets avant de demande « C'est quoi ton nom d'ailleurs ? Enfin si tu veux me le donner... disons juste : Comment je dois t'appeler ? » Car ouai, ça commençait à devenir chiant de ne pas savoir « Tu te sens comment dans la chaussure ? Pas trop serré ni trop grande avant que je te passe l'autre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: You remind me of someone [Matt]   

Revenir en haut Aller en bas
 
You remind me of someone [Matt]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Matt Finnegan
» Signature de contrat - Matt Moulson
» suite de : le coin de Matt'
» Forbes ' House - 2010 - with Matt Donovan - HOT -
» Just the same //feat Matt'//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Londres Moldus :: Skatepark
-
Sauter vers: