RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
6170
POUFF.
8095
SERD.
8790
SERP.
13820

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria (Theo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

  I'm faded away, you know, I used to be on fire [Andreas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Shura Dolohov
Ministère
Ministère

Messages : 189
Points RPs : 497
Date d'inscription : 23/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: I'm faded away, you know, I used to be on fire [Andreas]   Sam 7 Juil - 23:51

Shura leva les yeux vers la maison. Un peu embêté. Ennuyé surtout. A la base, il devait venir là, avec un collègue, un vieux de la vieille, mais ce dernier s'était desisté à la dernière minute, en disant qu'il avait mieux à faire. Non, pas qu'il aime forcément travailler en équipe, surtout qu'une partie d'entre eux n'étaient que des flemmards... Mais ce n'était pas lui qui allait juger. Parce qu'il était le premier à faire disparaitre les missions peu intéressantes. Cette histoire d'infestation de champignon à Owlin ou de cafards à Pré au Lard, autant dire qu'il s'était débrouillé pour ne pas en faire partie. Faire disparaitre des dossiers aussi, ça lui était déjà arrivé. Pour qu'on oublie certaines de ses créatures, qu'on les laisse tranquille. Ou simplement parfois parce que ça l'ennuyait d'avance. La dernière fois qu'une mission, c'était retrouvé surprenante, il avait failli passer le dossier à un collègue, mais sans succès, autant dire qu'il l'aurait regretté, parce que travailler avec un hybride, c'était plus qu'intéressant. Sauf que là, ça se rapprochait bien plus de cette histoire de cafard, que d'une mission bien passionnante.

Des cafards. Il était bien content de ne pas avoir été dans ce coup là. Plus loin, il restait d'Andreas mieux c'était. Il soupira doucement, avant de s'avancer vers la porte. Il frappa rapidement et attendit. Sans doute un peu trop longtemps, sans vraiment s'en rendre compte. Shura fronça les sourcils et frappa à nouveau. Rien. Et s'il y avait eu le moindre bruit, il n'aurait rien entendu de toute manière ... L'ancien poufsouffle soupira, et recula un peu pour lever les yeux vers les fenêtres à l'étage et jeta un oeil à celle de chaque côté, d'ici, il ne voyait rien. Soit le propriétaire était parti parce que l'invasion était devenue trop dérangeante, soit il n'était plus en état d'ouvrir la porte. Et Shura espérait que c'était la première option, parce que la paperasse allait être infernale sinon. Il cria le nom du propriétaire. Toujours aucune réponse. De toue manière, ce n'était que le protocole, ce n'était pas comme si en tant que sorcier, il n'était pas capable d'ouvrir cette porte. Mais si tout le monde se permettait de rentrer chez les gens comme ça, la vie privée n'allait plus exister bien longtemps.

Shura se força à faire le tour de la maison. Toujours rien. Tout ça, pourquoi ? Pour des rats. Il espérait sincèrement que ce n'était pas que des rats moldus, parce que sinon, autant appeler les services de dératisation tout simplement, tant pis s'il voyait deux trois choses étranges, parce qu'il avait mieux à faire que ça ... ou pas. Mais c'était terriblement ennuyeux. Retournant devant la porte, il finit par l'ouvrir d'un coup de baguette, s'assurant rapidement que personne n'était dans la rue, et s'engouffra à l'intérieur. Ok. Il ne savait pas de quelle espèce de rongeur, il s'agissait, mais ça n'avait pas laisser grand chose intact. Les meubles, les fauteuils et même la rambarde de l'escalier avait subit de sacré dégats. De toute manière, c'était plus une visite pour savoir à quoi, le département avait à faire, mais s'il pouvait se débarasser des créatures responsables maintenant, il ne comptait pas s'en priver, gagner du temps, c'était toujours une bonne chose. Shura avança à l'intérieur, aux aguets, un peu agacé d'avoir une si mauvaise audition, parce que si c'était des rongeurs, ils ne devaient pas être si discrets que ça. D'ailleurs, il était en train de se demander s'il n'avait pas effectivement entendu quelque chose, mais avec la chance qu'il avait aujourd'hui, ça aurait très bien pu être une simple poutre. Cette maison ne semblait pas vraiment en très bon état.

_________________
If you dare nothing, then when the day is over, nothing is all you will have gained.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Theo, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Andreas Carrow
Concierges
Concierges

Messages : 1039
Points RPs : 1633
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: I'm faded away, you know, I used to be on fire [Andreas]   Dim 8 Juil - 22:45

Ils l'avaient toujours emmerdé ces voisins... quand il était petit déjà, c'était le genre de cons coincés qui les regardait de haut, parce que leur maison avait beau se trouver en face de la leur, elle était loin d'être aussi grande et classe que la leur... et puis ils étaient aussi ce genre de voisins qui râlaient constamment quand les gosses faisaient un peu de bruit et qui menaçaient de se plaindre au Ministère... sans compter qu'en vieillissant, ils ne s'étaient pas arrangés et dernièrement, Andy avait apprit qu'ils avaient fait signer une pétition au quartier, parce que le Carrow hébergeait Miles chez lui, et que depuis l'attaque de Owlin, ce dernier avait été mordu par un loup garou, du coup c'était pas vraiment une information qui était sensé être connu de tout le monde, mais disons que c'était quand même assez connu pour que ses connards de voisins en aient entendus parler et fasse signer cette putain de pétition pour qu'il mette Miles dehors... parce que un loup garou dans leur quartier, ça leur plaisait et pas et ce qui l'avait le plus agacé au final, c'était qu'ils avaient quand même obtenue dix signatures sur cette foutue pétition ! Bon, c'était loin d'être assez, mais il y avait quand même dix connards de pecnots qui voulaient qu'il mette un pauvre gosse blessé à la rue parce qu'il était un loup garou... et après on disait que c'était lui le sociopathe tiens ! Bref, du coup ça avait été un peu trop loin pour le blond et il était pas prêt à passer l'éponge cette fois, il avait juste envie de remettre ces vieux cons à leur place et après le coup qu'il avait fait à Madame Rosemerta, il s'était dit qu'il pourrait tester un truc assez similaire, mais tout en étant quelque peu différent... il avait pas opté pour les cafards, mais pour les rats, et il les avait acheté au même endroit que les cafards, dans l'allée des Embrumes. Le type lui avait dit qu'ils étaient plus gros, plus agressifs, et qu'ils se reproduisaient cinq fois plus vite que les rats normaux... lui les avait pas vraiment trouvés agressif, d'ailleurs il en avait gardé un juste comme ça, parce qu'il aimait bien ces bestioles... mais ses voisins eux, ils n'avaient pas appréciés.

Il avait prit plaisir à entendre les cris en pleine nuit quand ils en avaient d'abord découvert un, et puis ensuite, il les avait observé en pleine journée alors qu'ils essayaient de placer des piège ou en coursait un dans le jardin en le bombardant de sorts... mais il avait encore plus apprécié quand deux jours plus tôt, il les avait vu prendre la fuite avec leurs valises ! Ça c'était le clou du spectacle pour lui ! Il était enfin débarrassé des deux vieux cons et franchement depuis le temps, s'il avait sut qu'il suffisait d'une dizaine de rats pour s'en débarrasser, il l'aurait fait avant. Il devrait presque remercier Miles, mais il avait juste préféré ne rien lui dire à propos de toute cette histoire, il avait l'air de déprimer assez comme ça. Quoi qu'il en soit, il avait été assez surprit en voyant une silhouette devant la porte de ses voisins, quelqu'un avec une tenue du Ministère d'ailleurs, et il avait été un peu intrigué... du coup il avait pas hésité bien longtemps avant de sortir de chez lui, sans vraiment prendre la peine de s'habiller, ce qui voulait dire qu'il portait juste un bas de jogging et rien d'autre... c'était pas vraiment exceptionnel, c'était un peu la tenue dans laquelle il se baladait tout le temps... et puis au moins les voisins pouvaient se rincer l'oeil. En s'approchant, il avait vite remarqué que la silhouette était familière et il avait attendu qu'il entre dans la maison vide pour le suivre, s'étonnant un peu de l'état de la maison... il savait qu'il avait réussit son coup, mais à ce point... ça dépassait ses espérances. Il ne put s'empêcher de lâcher un léger rire qui attira l'attention de Shura alors qu'il relevait les yeux vers lui en disant :

- Je te manquais... ? Tu voulais me voir, alors tu as décidé de chercher mon adresse pour me faire une petite visite ? Si c'est le cas, tu t'es juste trompé de cotés, ma maison est en face en fait... mais par contre je peux clairement comprendre que je t'ai manqué...

Il affichait un grand sourire, parce qu'il se souvenait très bien de ce qu'il s'était passé la dernière fois qu'ils s'étaient vus... et ça s'était pas forcément très bien fini, même s'il restait persuadé que Shura n'en gardait pas qu'un mauvais souvenir... Il observa alors autour de lui avant de dire :

- On dirait qu'il y a un putain de ras de marée qui est passé dans le coin... je comprend pourquoi mes voisins se sont cassés avec leurs affaires y a deux jours... et je doute qu'on les revoit de si tôt... mais c'est pas, grave, c'était des cons de toute manière !

Il haussa les épaules, avant de croiser les bras sur son torse et de s’appuyer au chambranle de la porte qui menait au salon, continuant d'observer le brun avant de dire :

- Quelle coïncidence quand même... qui aurait cru qu'on se reverrait aussi rapidement...

C'était provocateur, il voulait voir sa réaction, il voulait voir ce qu'il pourrait tirer du brun encore une fois, et surtout tester ses réaction face à lui maintenant qu'ils avaient couché ensemble... ça pouvait être intéressant...

_________________

    Now tell me: how did all my dreams turn to nightmares ? How did I lose it when I was right there ? Now I'm so far that it feels like it's all gone to pieces Tell me why the world never fights fair I'm trying to find...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Shura Dolohov
Ministère
Ministère

Messages : 189
Points RPs : 497
Date d'inscription : 23/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: I'm faded away, you know, I used to be on fire [Andreas]   Mar 10 Juil - 10:40

Cette mission n'aurait rien de très passionnante, quoi que vu les dégâts des rats, Shura commençait à se dire qu'il n'aurait pas été contre se faire grignoter par les rongeurs, ça aurait été une bonne raison de s'en aller... Il soupira doucement, ennuyé, avant de froncer les sourcils et de se retourner. Sur le coup, il s'était dit que peut-être le proprio avait enfin décidé de se pointer, incapable de reconnaître correctement la voix de quelqu'un et il regrettait presque de ne pas avoir juste ignoré ce bruit là et d'avoir continué son boulot en changeant de pièce. Qu'est-ce qu'il pouvait bien faire ici ... Shura leva un sourcil, un peu surpris. Est-ce que c'était vrai ? Qu'il habitait en face ? Si même le hasard jouait contre lui. Il le regarda, un vague agacement sur le visage. Après la dernière fois, il aurait préféré ne pas le croiser. Manquer,c'était un bien grand mot, mais il aurait menti en disant qu'il n'avait pas pensé au mangemort devant lui, plus d'une fois. Et pas simplement pour ses paroles. Shura s'empêcha de répondre que s'il avait su qu'il habituait là, il aurait fait envoyer quelqu'un d'autre ... ça n'aurait sans doute rien changé puisqu'il ne voulait pas venir en premier lieu et il ne voulait pas trop montrer son agacement.

« Je ne suis pas là pour toi, je ne savais même pas que tu habitais dans le coin. » répliqua t'il, platement, avant de jeter un oeil autour de lui. « Je suppose que je peux te remercier pour ça ? » Shura posa les yeux sur lui en croisant les bras, pas dupe. Si Andreas ne s'était pas pointé, il n'aurait pas fait le rapprochement. Pas jusqu'à penser que c'était lui le responsable en tout cas. Mais qu'il vive à côté et que ce soit encore un nuisible commun plus agressif qu'en général, ça ressemblait bien à ce qu'il avait vu sur Pré au lard... Sans compter qu'il venait d'avouer ne pas supporter ses voisins. Au moins ça expliquait pourquoi le propriétaire n'était pas sur place, faut dire qu'ils l'avaient un peu laissé traîné la plainte... « Et que tu ne me donneras pas d'information dont j'ai besoin pour m'en débarrasser » souffla t'il, un peu blasé. Si c'était comme les cafards, il ne devait même pas être au courant . Quoi que là, il pouvait réellement attraper l'un d'entre eux et le foutre chez Andreas en attendant que ce dernier trouve la solution pour s'en débarrasser. Mais ce n'était pas très professionnel ... C'était tentant cela dit.

Shura ignora ses dernières paroles. Posant une dernière fois ses yeux sur lui, les laissant un peu trop glisser sur ses tatouages . S'il continuait à mettre des nuisibles partout, ils allaient continuer à se voir à un rythme constant ... Il secoua la tête, et se remis rapidement à son exploration, repoussant un canapé, vu le trou dans le mur, ils pouvaient être partout ses foutus rongeurs, mais au moins, comme ça, il n'avait pas les yeux posés sur Andreas, et c'était bien mieux comme ça. Non, il n'était pas là pour sa proposition de l'autre fois, sinon, il ne se serait pas trompé de maison déjà, mais toute cette histoire de s'imposer l'avait bien trop énervé l'autre fois pour qu'il ait spécialement envie qu'il reste dans les environs. Il n'était pas à l'aise avec lui dans les environs, il ne lui faisait pas confiance et pire que tout, il ne se faisait pas confiance, et c'était bien plus emmerdant. Essayant toujours de ne pas reposer les yeux sur lui, il sortit de la pièce, lui passant à côté sans le regarder. Faire comme s'il n'était pas là, ça semblait encore la meilleure solution ... ou jouer la carte du professionnalisme, peu importe. Du moment qu'il ne restait pas dans le environs.

_________________
If you dare nothing, then when the day is over, nothing is all you will have gained.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Theo, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Andreas Carrow
Concierges
Concierges

Messages : 1039
Points RPs : 1633
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: I'm faded away, you know, I used to be on fire [Andreas]   Jeu 12 Juil - 13:34

Il n'avait pas vraiment songé à ça dans un premier temps, mais après réflexion, c'était vrai que Shura bossait au service des nuisibles au Ministère, il lui avait dit lors de leur première rencontre au bar, en le menaçant d'ailleurs de lui envoyer ses propres cafards qu'il avait placé aux Trois Balais... autant dire que la menace ne lui avait pas beaucoup plu, mais du coup ça expliquait sa présence ici, et dans cette tenue officiel du Ministère. Mais c'était un peu décevant d'une certaine manière, il aurait apprécié aussi que Shura cherche à le revoir de son propre chef, même s'il devait admettre que le hasard faisait bien les choses pour le coup. Surtout qu'il n'avait pas eu l'air vraiment ravis en le voyant, mais que le blond avait bien remarqué la manière dont son regard avait glissé sur lui... ça c'était le genre de chose qui lui plaisait. Et c'était le genre de chose dont il était habitué, parce que avec ses tatouages, il passait rarement inaperçu et les gens étaient obligés de le regarder, peu importe l'expression qu'ils avaient, de la perplexité, de l'étonnement, de la fascination, ou du dégoût... c'était pas tant important, ce qui l'était, c'était qu'ils le regardaient ! Et il n'y avait rien de tout ça dans le regard de Shura, c'était plutôt vide, mais ça semblait plus aussi naturel maintenant, c'était un peu comme s'il se forçait à masquer ce qu'il ressentait en le voyant... et le blond était plutôt curieux de savoir ce que ça pouvait être... sûrement de l'agacement, mais peut être un peu d'envie aussi... vu ce qu'il s'était passé la dernière fois, il ne serait pas étonné à vrai dire. Il afficha cependant un sourire satisfait, parce que c'était pas si important que ça, ce qui l'était, c'était qu'il le regarde lui aussi. Et visiblement, il avait déjà trouvé le coupable. Le blond lâcha un rire amusé, parce que c'était facile vu ce qu'il savait déjà son propos, mais il ne comptait pas non plus lui faciliter trop la tâche et tout avouer aussi facilement, ce serait un peu trop facile.

- Tout de suite... c'est un peu facile de sauter aux conclusions comme ça, il faudrait peut être au moins que tu enquêtes un peu avant de m'accuser gratuitement tu ne crois pas ? Mais même si c'était le cas... tu n'aurais aucune preuve !

Il afficha un nouveau sourire, alors qu'un rat qui était quand même assez gros, plus qu'un rat normal, passait à toute vitesse juste devant lui, il le stoppa en plaçant son pied sur sa queue, ce qui l'arrêta et il se pencha pour l'attraper, il savait qu'ils étaient plus agressif que la moyenne, mais il les avait déjà manié puisque c'était lui qui les avait mit ici, du coup il savait comment s'y prendre pour pas se faire mordre. Il observa l'animal avec un grand sourire, pas impressionné le moins du monde avant de reporter son attention sur le brun en disant :

- Pourquoi vouloir s'en débarrasser ? Je dirais que de mon point de vue, les vrais nuisibles ont déjà quitté les lieux, alors peut être que tu pourrais juste laisser ces rats faire leurs vies et investir les lieux... après tout, c'est la loi du plus fort, ils ont fait fuir les propriétaires, donc ça leur appartiens !

Il haussa les épaules, relâchant sa poigne sur l'animal qui ne chercha pas à s'enfuir, ne se sentant pas menacé et il esquissa un sourire en reportant son attention sur lui, il aimait bien les rats, c'était malins comme bestioles, et ceux là étaient particulièrement sympa... plus gros, plus résistant, il en avait gardé un chez lui, ils étaient aussi plutôt fidèle et loyaux quand on les traitait bien, mais vu que ses connards de voisins étaient incapable de bien traiter quoi que ce soit... forcément ça s'était retourné contre eux. Le karma... un karma nommé Andy pour le coup ! Il releva les yeux vers le brun à nouveau, ce dernier semblait juste décidé à l'ignorer, refusant de le regarder, se renfrognant, comme s'il faisait la gueule, ce qui donnait un cotés assez comique à la situation. Le blond le regarda passer à cotés de lui et lâcha un rire avant de dire :

- Tu as l'intention de me bouder comme un adolescent ? Parce que des ados, j'en ai quatre à la maison, crois moi je sais comment gérer... et puis c'est pas en m'ignorant et en me boudant que tu vas me prouver que j'avais tord la dernière fois, bien au contraire... ça laisse plus supposer que tu fuis de peur de craquer...

Le ton était plutôt provocateur dans le genre, il ne comptait pas le laisser s'en tirer aussi facilement, il l'avait sous la main, il allait en profiter pour s'amuser un peu, et pour tenter à nouveau de le pousser, et essayer peut être aussi de voir ce qu'il y avait vraiment derrière ces regards qu'il lui lançait... ça pouvait être intéressant...

_________________

    Now tell me: how did all my dreams turn to nightmares ? How did I lose it when I was right there ? Now I'm so far that it feels like it's all gone to pieces Tell me why the world never fights fair I'm trying to find...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Shura Dolohov
Ministère
Ministère

Messages : 189
Points RPs : 497
Date d'inscription : 23/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: I'm faded away, you know, I used to be on fire [Andreas]   Ven 13 Juil - 0:32

Sauter aux conclusions ? Peut-être Puisqu'il n'avait pas de preuve. Mais il n'en avait pas besoin. Il avait beau croire au hasard, celui là, était un peu trop énorme à son goût. C'était trop ressemblant avec l'attaque aux cafards. Certes l'espèce n'était pas la même, mais ce n'était qu'un détail. « Rassure toi, je ne suis pas là pour trouver un responsable, seulement pour m'en débarrasser » Des nuisibles, pas du responsable évidemment ... mais il ne se reprit pas, à quoi bon. Au moins, il comprenait pourquoi il avait déjà entendu des comparaisons entre Andreas et ce genre de créature, où la meilleure qualité de ses comparaisons étaient qu'il était increvable. Et plus il le croisait, plus Shura se rendait compte à quel point c'était vrai. Mais ça encore, ça aurait pu passer. Son vrai problème, c'est qu'en général, il faisait tout pour ne pas se débarrasser des créatures, parce qu'il aimait bien trop les animaux. Et qu'ils soient dit nuisibles n'y changeaient rien. Alors oui, il y avait parfois des exceptions qu'il était prêt à voir disparaître, mais dans le genre nuisible, Andreas n'en était pas une. Et c'était là le problème, c'est qu'il avait beau voir tous les défauts qu'on lui avait attribué, il était loin de le détester « Enfin, si je peux » ajouta t'il, finalement. Sinon, il se contenterait de faire du repérage.

Andreas réussi à lui tirer un sourire, se forçant à le rendre sarcastique rapidement. Il ne connaissait pas les propriétaires de l'endroit, mais il aimait la comparaison Les humains étaient souvent bien plus nuisibles à ses yeux, surtout que là, ce n'était pas une créature inutile, c'était des rats, et il n'avait rien contre eux. « C'est une manière de voir les choses, et j'aime bien l'idée » avoua t'il, finalement, reprenant un visage plus neutre. « Seulement, ce n'est pas mon boulot » Surtout qu'il valait mieux que ça soit lui, s'il se débrouillait bien, il pourrait les déplacer ailleurs plutôt que de les tuer, mais ça, c'était risquer des problèmes. Pourtant, ça permettait de rendre leurs maisons à des sorciers, mais ça ne plaisait pas à tout le monde de savoir des nuisibles en liberté. Finalement, ça l'arrangeait assez de travailler seul sur ce genre de cas, c'était certes plus chiant, mais ça lui permettait d'agir un peu différemment. Quoi que là, au moins son collègue aurait pu envoyer bouler Andreas ... Essayer du moins. Parce que lui ne comptait pas le faire pour l'instant. Préférant essayer de l'ignorer ou de faire comme s'il n'avait pas d'importance.

Il ne boudait pas. Shura voulait juste qu'il se fatigue et s'en aille, parce qu'il avait des choses à faire et que franchement, il ne pourrait pas se concentrer dessus avec lui dans les environs. Shura finit tout de même par soupirer. Se retenant à grand peine de l'envoyer renter chez lui pour s'occuper de ses adolescents. « De toute manière si je t'ignore tu penses que c'est parce que j'ai peur de craquer, si je te réponds, ça va être parce que justement je craque ; tout est bon pour aller dans ton sens au final » Finit il, par souffler, agacé. Il ne pouvait pas juste lui foutre la paix ! « Sans compter que je suis désolé de te décevoir, mais je fais juste mon travail, je ne suis pas là pour te voir donc tu n'es pas une priorité dans l'immédiat » ajouta t'il, plus calmement, sans lui jeter le moindre coup d'oeil Reprenant une expression plus neutre, se remettant à examiner les dégâts fait par les rats. A essayer de savoir combien ils pouvaient être maintenant . C'était sans doute moins pire que les cafards, mais c'était pas le genre d'animaux à attendre bien longtemps avant de se multiplier.

_________________
If you dare nothing, then when the day is over, nothing is all you will have gained.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Theo, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Andreas Carrow
Concierges
Concierges

Messages : 1039
Points RPs : 1633
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: I'm faded away, you know, I used to be on fire [Andreas]   Hier à 13:20

Il aimait pas beaucoup l'idée qu'on se débarrasse de ses rats, ils étaient cool, au moins deux fois plus gros que des rats normaux, plus agressifs, mais aussi plus intelligent, Andy avait trouvé cette espèce vraiment sympa, d'ailleurs il en tenait un entre ses mains, et ce dernier n'avait pas l'air d'avoir envie de s'en prendre à lui, ce qui était la preuve que quand on s'y prenait bien, il n'y avait pas à s'en faire, mais comme ses voisins étaient des cons, ça ne l'étonnait pas qu'ils s'y soient mal prit. C'était prévisible, sinon sa blague n'aurait pas eu autant d'impact, mais pour lui la vrai vermine avait déjà décampé et de son point de vue, Shura pouvait bien laisser cette maison aux rats, après tout, ils l'avaient gagnés en quelque sorte. C'était comme ça que ça marchait dans la nature, la loi de la jungle, si une créature faisait fuir une autre, alors son territoire lui appartenait c'était comme ça... mais les humains avaient toujours un peu trop tendance à se croire au dessus de toutes les autres créatures. C'était dommage. Il approcha un doigt de la tête du rat entre ses mains, le caressant sur la tête alors que la bestiole se laissait docilement faire... vraiment, il y avait pas de quoi en faire tout un foin, ils étaient cool ces rats. Il releva les yeux vers Shura, alors que ce dernier semblait approuver ses paroles, du moins dans un premier temps, avant de se souvenir que ce n'était pas son boulot... il leva les yeux au ciel, parce que c'était le truc qui l'agaçait avec le brun, il était prêt à mettre ses propres envies, sa propre visions de ce qui était bien, de ce qui était juste, de cotés juste pour obéir à des ordres stupides donnés par des gens encore plus stupides...

- Ben ton boulot est naze ! Tu devrais peut être songer à en changer, quoi que... à moins que ça n'arrange ton cher frère de te savoir à tuer de pauvres créatures innocentes...

Il esquissa un sourire en coin, tout était bon pour faire passer son frère pour un connard opportuniste ce qu'il étai d'ailleurs et puis c'était vrai, Shura avait l'air de vraiment aimer les créatures et les animaux en général, alors pourquoi l'obliger à bosser dans un service qui justement se débarrassait des créatures soit disant « nuisible » ? C'était moche comme truc quand même... enfin, ça ne le regardait pas, mais il s'était quand même fait plaisir sur le coup. Et puis d'ailleurs, le brun semblait bien décidé à le bouder comme un gosse alors qu'il passait à cotés de lui sans lui accorder le moindre regard... et il ne s'était pas gêné pour lui faire la réflexion, lâchant un rire amusé à la réponse de Shura. Oui, il aimait bien tout tourner à son avantage, mais en même temps, en avait il vraiment besoin là tout de suite ?

- Si on part du principe que de toute manière tu as déjà craqué... je suppose que j'ai de bonnes raisons de tout tourner à mon avantage non... ?

Parce que oui, il pouvait bien dire ce qu'il voulait, mais il avait craqué, ils avaient couchés ensemble et pire encore, il s'était montré autoritaire et directif et il avait pour une fois été lui même... ça n'avait pas duré longtemps, mais assez pour que Andy le remarque et pour qu'il refuse de lâcher l'affaire avec ça. Il voulait en voir plus, il voulait voir le véritable Shura, celui qui semblait bien plus intéressant que le pantin qui lui tournait le dos en faisant semblant de travailler. Il prit un air faussement blessé, son rat toujours à la main avant de dire :

- Ouch... ça c'est dur, mais OK... puisque c'est comme ça, reste donc avec tes rats et prie pour pas qu'ils te bouffent... vu que tu veux te débarrasser d'eux, je pense qu'ils risquent de ne pas se laisser faire...

Il haussa les épaules, avant d'approcher sa main qui tenait le rat de la première surface qui était à proximité, le laissant descendre, il allait pas l'emmener, il en avait déjà conservé un, et un c'était gérable, mais deux, ça pourrait être plus compliqué, surtout qu'il avait aussi un chat à la maison... la bestiole descendit docilement, reprenant son chemin pour retrouver les autres et le blond tourna juste les talons pour sorti de la pièce et se diriger vers la porte de la maison. Il voulait provoquer une sorte de réaction chez Shura, c'était pas sur que ça marche, mais dans tout les cas, il allait forcément finir par venir frapper à sa porte, ne serais ce que pour avoir des informations sur comment se débarrasser des rats, parce qu'il y avait peu de chances pour qu'il trouve tout seul comment faire... et rien que ça, Andy s'en délectait d'avance...

_________________

    Now tell me: how did all my dreams turn to nightmares ? How did I lose it when I was right there ? Now I'm so far that it feels like it's all gone to pieces Tell me why the world never fights fair I'm trying to find...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: I'm faded away, you know, I used to be on fire [Andreas]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm faded away, you know, I used to be on fire [Andreas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FADED
» REcherceh de Deck List
» [TUTO] Comment faire des arbres
» Recherche open : Fire & Shadow
» [Musical Halloween] premier tour [Ice & Fire VS Pink and Black]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Reste du Monde :: Godric's Hollow
-
Sauter vers: