RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
7060
POUFF.
8225
SERD.
8790
SERP.
14365

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria (Theo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 You will break me apart, I am lost in the dark Feat. Arden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Theo, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Orion Crowley
Epaves
Epaves

Messages : 956
Points RPs : 1643
Date d'inscription : 04/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: You will break me apart, I am lost in the dark Feat. Arden   Lun 11 Juin - 19:35

Il avait laissé quelques jours s'écouler après ce qu'il s'était passé, il était partis du principe que tout le monde avait besoin de se remettre un peu, il avait été voir Ezra directement après la bourde d'Arden, parce qu'il avait aucune envie que ce dernier se méprenne et parce que ça lui semblait plus important que tout le reste à ses yeux actuellement... mais il savait qu'il avait une autre personne à voir et que c'était aussi quelque peu important. Il l'avait évité dernièrement, un peu trop probablement, il avait joué au fantôme avec lui et il culpabilisait un peu. Parce que oui, il lui en avait voulu sur le coup d'avoir merdé et d'avoir révélé à Ezra qui il était pour lui, parce que c'était pas à lui de le faire... mais avec le recul, il se disait qu'il était un peu injuste, parce que effectivement, c'était Orion de lui dire, et il aurait dut le faire déjà, il avait eu l'occasion, sauf que le soucis, c'était qu'il s'était toujours dégonflé... donc il avait jamais réussit à lui dire, et il aurait put laisser traîner comme ça encore longtemps si Arden n'avait pas merdé avec son manque de subtilité. Dans tout les cas, il savait que son comportement n'était pas très juste, donc il devait avoir une conversation avec le gryffondor, mais le soucis, c'était qu'il s'était rendu compte qu'avant cet incident, il commençait à l'apprécier, et ça c'était pas du tout une bonne chose. Arden avait été assez clair sur ses intentions avec lui et il aurait donc dut chercher à le fuir à tout prix, sauf qu'il se retrouvait à l'apprécier bêtement... c'était vraiment con comme truc et c'était aussi probablement pour ça qu'il avait des remords vis à vis de son comportement, sauf que ça ne lui facilitait pas la tâche. Il avait aucune envie de l'apprécier, parce que c'était pas une bonne chose, Arden n'était pas fiable, et surtout, il était un mec ! Il fallait qu'il garde ça à l'esprit et il le gardait bien, attendant dans le couloir du troisième étage, il savait que le gryffondor avait un cours dans une des salles et du coup il attendait la fin de l'heure pour pouvoir demander à lui parler.

Il se disait que faire ça en plein couloir devant tout le monde, c'était un bon moyen pour s'obliger à bien garder à l'esprit qu'Arden n'était pas son ami, et qu'il n'était rien du tout d'ailleurs. Il y croyait, oui, il était déterminé ! Lorsque l'heure se termina et que les élèves commencèrent à sortir des salles de cours, il resta appuyé contre le mur, attendant d’apercevoir le gryffondor et quand ce fut le cas, il le suivit des yeux légèrement, attendant qu'il sorte un peu de l'attroupement d'élèves avant de s'approcher vers lui, faisant abstraction des gens autour qui de toute manière semblait bien se foutre de sa présence, c'était l'avantage de ne pas faire de vague. Il se posta devant le gryffondor pour attirer son attention avant de dire :

- Hey... t'aurais un moment pour qu'on discute ?

C'était neutre, il essayait de garder un air et un ton parfaitement neutre ne laissant rien filtrer de ses intentions, c'était sans doute pas très sympa pour Arden qui s'attendait peut être à s'en prendre plein la gueule pour sa maladresse, mais il avait aucune envie que les gens autour s'imagine quoi que ce soit... et il gardait aussi très bien à l'esprit qu'il n'était pas son ami, qu'il n'était pas fiable et qu'il ne devait pas l'apprécier ! C'était un peu son gros problème, il se souciait bien trop du regard des autres, mais c'était juste plus fort que lui, il en savait pas comment faire autrement à vrai dire. Dans tout les cas, il jeta un rapide coup d’œil, se disant que son idée de base était pas mauvaise mais qu'il avait aucune envie de parler de ses problèmes de familles devant autant d'oreilles indiscrètes... il fit alors un signe de tête à Arden, se déplaçant vers une salle de classe qui semblait inoccupé et entra avant de laisser le gryffondor entrer à sa suite... sur le coup, c'était la seule idée qu'il avait eu, même si après réflexion, c'était pas le meilleur moyen pour éviter que les gens ne se fassent pas d'idées... il poussa un soupir blasé avant de se dire que de toute manière, tout craignait dans son plan !

- Tu m'as carrément foutue dans la merde avec Ezra... j'ai galéré à rattraper le coup par ta faute...

Il avait décidé de commencer par les mauvais point, son ton était toujours aussi neutre, mais c'était pas vraiment dit sur le ton du reproche, d'ailleurs il comptait ajouter que c'était aussi principalement de sa faute à lui, mais il devait y avoir une partie de lui qui aimait un peu trop torturer Arden, parce qu'il se contenta de faire une pause comme si sa phrase s'arrêtait là... et que c'était un reproche.

_________________

    - I've been losing my mind, I've been falling way behind, I'm a lost surviver, walking through fire... -

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Calisto Staker, Liviu Flint, Miles Moore, Silius Rowle, Vanitas Olivander
Vos Liens :
Informations Importantes :
Arden Honeycutt
Epaves
Epaves

Messages : 284
Points RPs : 629
Date d'inscription : 06/08/2016
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You will break me apart, I am lost in the dark Feat. Arden   Ven 15 Juin - 0:04

Bon... je n'étais pas débile, je savais que j'avais lourdement merdé avec Orion. Quu'est-ce que j'avais été con aussi ! N'étais-je donc pas capable de fermer ma gueule ? Il fallait dire qu'avec tout ce qui s'était passé ce jour là, le sort, la panique, cet élève se jetant sur moi, le petrificus... tout un tas de choses qui avaient fait que j'avais un peu perdu le fil sur ce dont je devais faire attention ou pas. Mais bon, ça ne changeait strictement rien au fait que j'avais merdé et que excuse ou pas excuse c'était vraiment pas bien. Il allait sans dire qu'après ça, me rapprocher de Orion, ne serait-ce que lui parler, avait été très compliqué ! Le plus jeune avait pas franchement envie de me voir et avait, du coup, bien d'autres soucis dont il préférait certainement s'occuper du coup. Alors j'avais préféré me retirer pour l'instant, ne l'évitant pas, bien loin de là vu qu'au début j'avais essayé d'avoir un tête à tête avec lui sans succès, mais j'avais décidé de le laisser respirer un peu... restant disponible si jamais il acceptait d'enfin me confronter pour que je puisse enfin lui dire à quel point je me sentais désolé... même si ça ne changerait pas grand chose.

Du coup j'avais juste reprit la routine, c'est à dire les cours tout ça tout ça... ça pouvait paraître ridicule étant donné les troubles actuels mais... il fallait avouer que ça occupait l'esprit en attendant et je n'étais pas mécontent d'avoir quelque chose dans quoi me plonger. Surtout que franchement, si ça pouvait en plus me permettre de remonter mes notes ce serait pas plus mal ! Psychologiquement je n'étais pas prêt à retaper une année de plus... vraiment pas ! Seulement voilà, j'avais beau me concentrer je pouvais pas m'empêcher de repenser à Orion, au fait qu'il me manquait et à la culpabilité que je ressentais pour ce que j'avais provoqué par accident. Putain... j'espérais vraiment que j'avais pas tout bousillé définitivement... si Orion ne se bougeait pas c'était décidé, j'irais le voir à la fin de la semaine ! Je ne voulais pas que ça traîne de trop au point que tout reconstruire soit impossible, un peu comme ça avait été le cas avec Nyx. Alors certes je m'entendais de nouveau bien avec Nyx maintenant mais... on avait plus vraiment le même lien que l'on avait à l'époque du coup ! Et je voulais pas que ça arrive avec Orion.

Après j'aurais pu dire que comme par hasard il suffisait de penser à Orion pour qu'il débarque ! Mais en vrai je pensais à lui chaque jour depuis ma boulette donc... c'était un peu normal qu'il débarque à un de ces moments vu que c'était toujours un de ces moments. Il n'empêche que je fut surpris de voir sa petite bouille alors que je sortais de cours, me rappelant légèrement une tactique que j'avais failli employer avant de changer de manière de faire... mais dans ce sens là ce n'était pas dérangeant, pas pour moi en tout cas, je me fichais bien de ce qu'on pouvait imaginer et limite j'étais heureux que Orion vienne me voir en public car du coup il s'affichait avec moi... bref ! « Euh... ouai bien sûr ! Toujours pour toi ! » avais-je dit, au début toujours un peu surpris avant de vite répondre positivement, le suivant dans une des salles vides pour parler de manière un peu plus privé je devinais. Du reste je ne me faisais pas d'illusions, je savais qu'il allait pas m'embrasser ni rien, plutôt m'engueuler et ça avait pas raté « Je suis désolé, vraiment désolé Orion, crois moi, ce n'était absolument pas volontaire. T'as pu lui parler quand même depuis ? » Ouai je m'inquiétais, j'espérais vraiment que ça avait pas tout fait cafouiller. Mais franchement... je me disais que de toute manière, si ça avait duré plus longtemps, ça aurait même pu être infiniment pire mais ça clairement j'allais le garder pour moi « Tu... tu m'as manqué. » avais-je finalement ajouté timidement.

_________________
"Arrête de passer ta vie à fuir, angoissé par l'avenir
Parce qu'y'a rien à faire pour s'préparer au pire" ▵ ©️endlesslove.
C'est plus facile à vivre une fois qu't'en es conscient
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Theo, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Orion Crowley
Epaves
Epaves

Messages : 956
Points RPs : 1643
Date d'inscription : 04/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You will break me apart, I am lost in the dark Feat. Arden   Ven 15 Juin - 14:46

Il était pas spécialement à l'aise, il savait que c'était pas l'idée du siècle de demander à lui parler comme ça en plein couloir devant autant de monde, il avait pensé dans un premier temps que ce serait le mieux, comme ça il disait ce qu'il avait à dire et ça s'arrêtait là, il n'avait pas besoin de se méfier, ou encore de faire attention à ce qu'il pourrait dire ou faire... sauf qu'il n'aimait pas du tout l'idée qu'on entende ce qu'il avait à dire. Il n'y avait rien de particulier, mais cette histoire concernait sa famille, c'était personnel et il n'avait donc aucune envie de retrouver ça en première page de la gazette, comme cette histoire avec ce gryffondor qui se prostituerait... c'était glauque ce truc là, enfin le plus glauque, c'était surtout de l'avoir publié, parce que en soit, il faisait ce qu'il voulait, c'était un métier comme un autre, et il n'avait pas à juger, mais l'avoir publier en première page, ça c'était franchement dégueulasse. Il connaissait pas plus que ça l'élève en question, ils étaient de la même année, ils se croisaient de temps en temps, mais ça s'arrêtait là et maintenant, même s'il ne jugeait pas, il allait s'arranger pour éviter d'être vu en sa compagnie, il n'avait pas besoin de ça. Enfin c'était pas trop le sujet pour le coup, son histoire de famille compliqué, c'était pas grand chose à cotés d'un scoop pareil, mais il ne voulait quand même pas que ça se sache trop. Il avait donc finalement cédé et proposé qu'ils aillent parler dans un lieu plus privé, se rendant bien compte qu'il l'avait mal joué, parce que c'était suspect qu'ils s'enferment dans une salle, mais il en avait pas pour longtemps, si tout allait bien, il comptait juste lui dire qu'il ne lui ne voulait pas et qu'il lui pardonnait pour sa maladresse. C'était pas comme s'ils allaient rester enfermer là pendant des heures non plus. Il avait choisis la première salle qui était vide, refermant la porte derrière eux, avant de commencer en disant qu'il l'avait mit dans la merde, parce que c'était le cas, il ne lui en voulait pas, mais c'était quand même vrai qu'il l'avait mit dans une belle merde et qu'il avait eu du mal à rattraper les choses. Ezra était plus dur qu'il n'en avait l'air et ça avait été particulièrement blessant et compliqué pour lui... Évidemment, le gryffondor se répandit alors en excuses et il leva une main pour l'arrêter avant de dire :

- C'est pas ta faute OK... ? Je suis pas venu pour te faire des reproches... j'avoue que ça m'a traversé l'esprit, j'aurais bien aimé pouvoir tout te mettre sur le dos et t'accabler, mais au final, ce serait injuste. Tu m'avais dit qu'il fallait que j'attende pas trop pour lui dire la vérité, et je voulais le faire... mais j'ai pas eu le temps et au final c'est moi qui ai merdé... Donc voilà, c'est ma faute et je t'en veux pas.

Il s'en sortait bien, c'était pas vraiment des excuses, il n'avait pas de raison de s'excuser, juste à reconnaître ses tords et à lui dire qu'il ne lui en voulait pas, du coup c'était un peu plus facile, même si ça faisant quand même mal à sa fierté. Il hocha alors la tête avant de dire :

- Oué... on a discuté, mais ça a pas été simple... je sais pas encore trop ce qu'il en est mais... je pense que c'est en bonne voie.

Il l'espérait du moins, par contre il s'était pas vraiment attendu à la suite. Il fronça un peu les sourcils, alors que le plus vieux lui disait qu'il lui avait manqué... c'était quoi ça ? Pourquoi il faisait toujours ça ? C'était pas juste, après il passait pour le connard de service, parce qu'il comptait pas lui dire qu'il lui avait manqué aussi, c'était même pas envisageable, il était même pas sur que ce soit le cas d'ailleurs... et il aimait pas trop ce que ça lui faisait ressentir. Il secoua un peu la tête, détournant son regard du plus vieux, il avait dit ce qu'il avait à dire, alors peut être qu'il valait juste mieux qu'il s'en aille, ce serait plus simple.

- Euh... ok. Bon ben... c'était tout ce que je voulais te dire en fait, juste pour pas que tu culpabilises pour rien... je crois que... je ferais mieux d'y aller.

La fuite, c'était encore ce qui fonctionnait le mieux, il comptait s'éloigner parce que ça devenait gênant, surtout quand Arden disait des trucs comme ça. C'était pas vraiment juste et il avait presque envie de lui dire de se taire... mais là c'est lui qui ne serait probablement pas juste. Tout ça parce qu'il était incapable d'accepter ce genre de paroles de la part d'un autre garçon... et le pire, c'était qu'il aurait put continuer à éviter Arden et à le laisser croire qu'il lui faisait la gueule, ça aurait été facile... mais il ne l'avait pas fait, ce qui était en soit peut être une preuve qu'il lui manquait aussi... ou pas...

_________________

    - I've been losing my mind, I've been falling way behind, I'm a lost surviver, walking through fire... -

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Calisto Staker, Liviu Flint, Miles Moore, Silius Rowle, Vanitas Olivander
Vos Liens :
Informations Importantes :
Arden Honeycutt
Epaves
Epaves

Messages : 284
Points RPs : 629
Date d'inscription : 06/08/2016
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You will break me apart, I am lost in the dark Feat. Arden   Ven 22 Juin - 17:23

Orion ne semblait pas particulièrement à l'aise... en même temps il ne l'était jamais totalement avec moi, ceci à mon plus grand désespoir. Il fallait dire aussi, si je faisais un peu moins de connerie, peut être qu'il aurait un peu moins honte de traîner avec moi ? Même si bon, je ne me leurrais pas, ce qui le gênait ne venait absolument pas de mes bourdes et autres erreurs, mais bien du fait qu'il me plaisait et que je lui avais dit, rendant la chose réelle et le mettant face à quelque chose qu'il n'acceptait pas. Enfin bref, là n'était pas le sujet ! Orion semblait avoir besoin de parler et je pensais savoir à propos de quoi. Alors ouai je n'avais pas eut de problème avec ce fait, le suivant dans une classe vide, prêt à me prendre les pires reproches du monde car... disons le clairement... je méritais ! J'avais juste tellement merdé avec Ezra, des mots sortit tout seul car j'avais totalement zappé sa présence et qui devait, très certainement, avoir foutu un beau bordel entre Orion et lui. Donc ouai, si il voulait m'engueuler il pouvait, j'étais prêt à encaisser et à dire vrai je préférais infiniment ça au silence.

Mais ses paroles franchement ? Nop, je devais bien l'avouer, je l'avais pas vu venir du tout ! Il était genre en train de me dire que... c'était pas ma faute ? Ok... Ok... je le regardais avec de grands yeux, m'attendant à ce qu'un « mais » s'incruste quelque part et que je me prenne un retour de marteau dans la gueule mais... non... rien de tout ça ! Je devais avouer que sur le coup j'étais quand même sacrément paumé. « Je... euh... ok. Enfin je m'excuse quand même malgré tout. » qu'est-ce que je pouvais dire d'autre ? Je me voyais pas juste lui dire que ok c'était pas ma faute si il le disait alors que j'avais quand même ouvert ma grande gueule et partir en justification aurait été me justifier pour quelque chose qui était ma faute quoi qu'on en dise et en plus de ça je l'aurais sans doute agacé à le contredire. Alors au moins je pouvais lui dire désolé « Mais je suis rassuré si ça va dans la bonne direction. Je m'en serais tellement voul... » il voulait pas que je m'en veuille... « Enfin ça aurait vraiment été la merde quoi. » Retrouver un frère c'était rare, surtout quand on avait jamais eut de frère, alors ouai je lui souhaitais réellement que ça se passe bien et qu'ils arrivent à recoller les morceaux.

Le truc, c'est que la chose étant à présent réglée, Orion comptait déjà prendre la fuite. Sérieusement ? C'était allé trop vite, surtout que du temps avait passé depuis la dernière fois et que oui... il me manquait... chose que je soupçonnait de l'avoir totalement perturbé. Je n'étais pas aveugle putain, je voyais bien qu'il avait beau faire semblant, si il était autant affecté par toutes ces marques d'affection ou si il me laissait revenir sans cesse vers lui malgré mes conneries ce n'était pas pour rien « Orion attend ! » avais-je alors lâché, pas prêt à le laisser partir comme ça. Il était temps que l'on ait une vraie conversation à propos de ce sujet qu'on avait trop longtemps évité, que j'avais trop longtemps laissé sous silence pour le ménager « Cela fait un moment qu'on en a plus reparlé... je me disais que ce serait sans doute mieux de pas y aller trop fort avec toi, surtout vu mes erreurs au départ mais... j'ai besoin de savoir si je cours après une illusion mais j'en ai pas l'impression car il y a des choses qui me font dire que c'est pas totalement perdu mais... » J'étais en train de me paumer dans mes mots... en même temps comment on abordait ce genre de sujets sérieusement ? Je fermais donc les yeux une seconde, me rapprochant de la porte que je verrouillais d'un coup de baguette avant de m'adosser contre cette dernière, histoire que Orion ne fuit pas. Je le regardais alors, l'air un peu stressé avant de me lancer « Orion... est-ce que je te plaît ? Je sais tu vas me dire que t'aimes pas les garçons, tout ça tout ça mais... est-ce que je pourrais te plaire, moi... on s'en fout des autres garçons, là n'est pas la question. » La subtilité c'était pas mon truc.

_________________
"Arrête de passer ta vie à fuir, angoissé par l'avenir
Parce qu'y'a rien à faire pour s'préparer au pire" ▵ ©️endlesslove.
C'est plus facile à vivre une fois qu't'en es conscient
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Theo, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Orion Crowley
Epaves
Epaves

Messages : 956
Points RPs : 1643
Date d'inscription : 04/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You will break me apart, I am lost in the dark Feat. Arden   Dim 24 Juin - 13:21

Tout ce qu'il voulait, c'était dire à Arden qu'il ne lui en voulait, parce qu'il trouvait ça injuste de savoir qu'il devait probablement s'en vouloir depuis sa bourde et qu'il le laissait faire sans mettre les choses au clair. Mais il n'attendait rien de plus de cette conversation, il n'avait pas d'attentes particulières, il voulait juste lui dire ça, juste lui faire comprendre qu'il se débrouillait tant bien que mal pour rattraper le coup et qu'il s'en sortait pas si mal d'ailleurs. Ezra avait beau dire qu'il aurait dut lui dire depuis le début, mais si ça avait été le cas, il ne lui aurait jamais laissé une chance d'être son ami et de vraiment l'apprécier et Orion était persuadé que c'était ça qui le sauvait au final, le fait qu'ils aient eu la chance d'être amis et de s'apprécier en dehors de toute cette histoire de famille trop compliqué. Quoi qu'il en soit, il était quand même assez satisfait de voir la réaction du gryffondor, il l'avait prit au dépourvue en lui disant qu'il ne lui en voulait pas, et il aimait bien cette idée, il aimait bien l'idée d'être capable de surprendre et de ne pas être juste totalement ennuyeux. Il aimait un peu moins la manière dont le plus vieux semblait constamment marcher sur des œufs à avec lui, parce qu'il avait l'impression qu'il était faux au final, qu'il faisait tout pour aller dans son sens, pour lui plaire, mais que ce n'était pas vraiment lui, c'était un comportement qu'il s'obligeait à avoir pour lui faire plaisir... c'était dérangeant, parce que ça mettait Orion mal à l'aise, il avait pas envie que le gryffondor se plie à lui de cette manière, surtout qu'il n'y avait pas de raison... et oui, il avait bien compris que ce dernier attendait quelque chose de lui, mais c'était clairement pas comme ça qu'il allait l'obtenir. Enfin... il ne l'obtiendrait pas du tout d'ailleurs, oui, c'était meilleur comme formulation, plus juste !

Il avait hoché la tête, ne sachant pas vraiment ce qu'il pouvait dire de plus, Arden lui faisait l'effet d'un chiot qui avait fait une bêtises et qui rasait les murs de peur de se faire punir par son maître... c'était pas vraiment quelque chose qui le mettait à l'aise. Parce que oui, il avait pas mal merdé par le passé, mais à un moment il fallait passer à autre chose et Orion avait peut être un sale caractère, mais il n'était pas tyrannique non plus... c'est pas comme s'il l'avait jeté violemment ou qu'il lui avait dit d'aller se faire foutre, il faisait même de gros efforts en acceptant sa présence et en essayant d'être son ami... Enfin du coup, il était mal à l'aise et il ne voyait pas trop l’intérêt de rester plus longtemps, il avait dit ce qu'il avait à dire, donc autant mettre fin à cette conversation. Il comptait s'échapper, prendre la fuite, parce que c'était plus simple que d'avoir à affronter les paroles du gryffondor qui disait qu'il lui avait manqué, mais il se retrouva un peu prit au piège quand ce dernier se précipita sur la porte pour la fermer en lui bloquant la route. Il lui lança un regard noir, ça le ramenait un peu à leur première retenue ensemble, et il n'aimait pas beaucoup ça... ça le perturbait un peu trop. Il fronça encore plus les sourcils face au discours du plus vieux, ça lui plaisait encore moins... parce que lui, ça lui allait très bien qu'ils n'aient pas eu trop l'occasion d'en reparler.

- Je... non, je ne... je ne suis pas comme ça...

Oui, bon, ça visiblement Arden l'avait anticipé, et c'était vraiment pas éloquent, mais ça le prenait de court, il se sentait prit au piège, acculé et il n'aimait pas ça du tout. Il fixa la porte derrière Arden, sachant qu'il n'y aurait sans doute pas accès tant qu'il ne se serait pas un peu mieux expliquer, et en plus, il sentait que son visage le chauffait... ça n'aidait pas beaucoup. Il poussa un soupir avant de dire :

- Je sais pas qui t'es OK ? Un coup t'es ce mec totalement con qui me provoque, me pousse à bout et de fou de moi, et la seconde d'après tu agis comme si tu avais peur de moi, comme si tu marchait sur des œufs et qu'à tout moment j'allais t'envoyer te faire foutre... je ne suis pas... je suis pas un connard ! Et j'ai un peu l'impression d'en être un avec toi... je sais pas ce que tu veux, je sais pas ce que tu attends de moi, mais je ne t'ai jamais demandé de te soumettre de cette manière, c'est... dérangeant !

Et ça l'était, il avait un peu trop l'impression que Arden était une carpette... alors entre ça et le moment ou il l'avait agressé dans son dortoir... il y avait eu un sacré retournement de situation, mais c'était à croire que le gryffondor était incapable de se mesurer et d'être entre les deux extrêmes...

_________________

    - I've been losing my mind, I've been falling way behind, I'm a lost surviver, walking through fire... -

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Calisto Staker, Liviu Flint, Miles Moore, Silius Rowle, Vanitas Olivander
Vos Liens :
Informations Importantes :
Arden Honeycutt
Epaves
Epaves

Messages : 284
Points RPs : 629
Date d'inscription : 06/08/2016
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You will break me apart, I am lost in the dark Feat. Arden   Jeu 28 Juin - 0:01

Bon... j’avais peut être un peu vache, un peu traître sur ce coup là. En effet Orion m'avait trouvé pour parler... mais absolument pas parler de ça ! De... de ce que j'espérais qu'il se passerait un jour. En même temps je le savais, si je ne le forçais pas un peu ce jour n'arriverait juste jamais ! Déjà qu'il m'était difficile de réussir à avoir le moindre moment avec lui alors franchement... mais du coup oui, forcément il était perturbé ! Comme à chaque fois à dire vrai ! Laissant le silence se faire, ne sachant pas vraiment quoi dire... bref rien de surprenant dès qu'il était question de Orion. Tout comme sa réponse, une réponse que j'avais déjà anticipé et qui clairement l'avait prit de court. Le truc c'est qu'il avait beau se le répéter encore et encore... il n'y avait rien à faire, cela crevait les yeux ! En tout cas je le voyais moi, je ne pouvais juste ne pas voir cette évidence que lui semblait incapable d'assimiler. Je n'avais donc rien dit, rien ajouté en attendant que lui même reprenne la parole, qu'il ajoute quelque chose, bref qu'il lance le débat sur quelque chose qui nous permettrait réellement d'avancer que moi arrêtant pas de lui dire qu'au fond il aimait les mecs et ainsi le braquer, comme la première fois.

Et enfin ce fut le moment, Orion ouvrant enfin la bouche, se lançant dans un long discours qui, enfin, pourrait peut être me permettre d'aller quelque part possiblement avec lui. Cependant ce fameux discours... en même temps j'aurais dû m'y attendre ! Cela faisait mal bien sûr, surtout quand il disait ne pas savoir qui j'étais, mais plus que ça je ne pu retenir un rire, un rire jaune en entendant son discours « Non mais sérieusement ? Hahaha... bien sûr que je marche sur des œufs ! J'ai tellement merdé avec toi, j'ai été... carrément trop loin, j'ai bien failli te braquer définitivement tout ça car j'étais trop égoïste. Alors j'ai essayé de faire mieux, de me rendre digne de toi, d'arrêter de penser qu'à moi. J'ai voulu apprendre à te connaître, à aller à ton rythme, être sympa... et ça non plus ça ne va pas ? » Au final j'avais beau suivre les conseils des autres rien n'allait « La vérité c'est que je n'ai aucune idée de comment je dois agir. La seule chose que je sais c'est que je ne veux pas merder avec toi... ce que visiblement je suis en train de faire. Tu sais pas qui je suis ? Un mec paumé, tout simplement ! Un mec égoïste, un mec pas foutu de s'y prendre avec les mecs, un mec qui a la réputation d'être un mauvais baiseur et qui en est en effet un, un mec qui n'a jamais un rond dans les poches et qui passe son temps à taxer aux autres, un mec qui a brisé énormément d'amitiés en ayant eut l'idée conne de créer un journal qui avait à l'origine pour but d’apaiser les esprits et qui aura juste affiché les gens... un mec qui se sent inutile depuis qu'il a perdu sa main, un mec qui se sent pas bien car il ne reste rien de sa famille mais qui ne dit rien et sourit car il espère qu'un jour il sourira pour de vrai. Mais surtout... » Je m'étais alors rapproché de lui, passant ma main sur sa joue « Je suis un mec qui est attiré par un mec avec qui il n'est vraiment pas doué. Je suis pas quelqu'un de subtile, je suis pas quelqu'un de romantique... ou du moins autant qu'un joueur de Quidditch ! Mais tu me plaît vraiment Orion. Je suis prêt à faire tous les efforts du monde pour toi... mais surtout arrêter cette mascarade. Enfin je veux te connaître, apprendre à te comprendre tout ça bien sûr ! Mais je veux aussi être avec toi, te serrer dans mes bras, te voler des baisers quand personne ne nous voit. Je te veux toi... Et oui, avant que tu le demande, ça sort de nul part ! Tu m'as juste fait craquer, tu m'as juste fait me sentir électrisé avec ton sale caractère et ton côté difficile à atteindre et non tu ne me plais pas que pour ça, ça a juste été l'élément déclencheur qui m'a donné envie de te connaître. Bref, si tu veux du concret... » Je m'étais alors rapproché de Orion, de ses lèvres plus exactement alors que ma main valide venait se perdre dans ses boucles brunes et que mon autre bras passait dans le creux de son dos, l'embrassant avec tout ce désire que j'avais emmagasiné depuis le dernier que l'on avait échangé, soit il y a trèèèès longtemps, le poussant involontairement contre une des tables de classe. J'avais d'ailleurs arrêté en sentant le très léger choc contre cette dernière, posant mes mains sur le bureau et donc ayant mes bras de chaque côté de ses hanches, le gardant entre moi et la table. Je baissais alors les yeux, soupirant, avant de nouveau soutenir son regard « Orion, laisse moi te prouver que je te kiffe vraiment et surtout... laisse moi une chance de te montrer que ça peut marcher. »

_________________
"Arrête de passer ta vie à fuir, angoissé par l'avenir
Parce qu'y'a rien à faire pour s'préparer au pire" ▵ ©️endlesslove.
C'est plus facile à vivre une fois qu't'en es conscient
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Theo, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Orion Crowley
Epaves
Epaves

Messages : 956
Points RPs : 1643
Date d'inscription : 04/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You will break me apart, I am lost in the dark Feat. Arden   Jeu 28 Juin - 0:46

Arden était visiblement incapable de vraiment avoir un comportement normal, il était toujours dans l'extrême, et les extrêmes, ça faisait peur. Il y avait cet extrême trop sur de lui, ce connard qui lui avait tendu un piège mesquin dans l'unique but de le tourner ne ridicule et de se foutre de lui, et maintenant c'était l'extrême opposé, le type trop renfermé qui se pliait bien gentiment à tout ce que Orion demandait, qui ne faisait pas de vague mais qui du coup était faux, parce qu'il ne disait pas vraiment ce qu'il pensait et n'osait pas s'opposer à lui... l'un comme l'autre, aucun des deux ne donnait envie à Orion, il voulait pas de ça, enfin déjà d'un point de vu objectif, il ne voulait pas de relation de ce type, il avait déjà donné avec Magnus et vu comment ça s'était fini, il n'avait pas spécialement envie de remettre ça, il avait essayé de se remettre aux filles, mais il avait échoué lamentablement... alors il s'était dit que finalement, l'amour c'était pas pour lui et qu'il pouvait tout aussi bien rester seul en fait... sauf que même s'il en était capable, même s'il savait qu'il pouvait le faire, au final lui non plus ne savait pas vraiment qui il était... et c'était pas génial de reprocher un truc à Arden que lui même ne comprenait pas chez lui. Mais ce que ce dernier refusait de comprendre, c'était qu'il ne lui avait jamais demandé tout ça, il ne lui avait jamais demandé de renier qui il était pour s’aplatir devant lui, il ne voulait pas de ça, parce qu'il pouvait pas être ami avec un type incapable de lui tenir tête, incapable d'être honnête et de lui dire vraiment quand il déconnait... et peut être que c'était ce qu'il faisait en cet instant, et peut être que Arden avait raison de lui dire tout ça, mais ça ne changeait pas vraiment le fond du problème.

- Je ne veux pas ça Arden ! Je veux pas que tu t'oublie juste pour me faire plaisir, je veux que tu sois toi, le vrai toi, tu te rends compte que pour l'instant tout ce que je connais de toi, c'est ce connard qui m'a piégé dans mon dortoir, et ce mec qui s'aplatit et baisse les yeux dès que je lui dis quelque chose de peur que je l'envoi chier ?

Il ne s'en rendait peut être pas compte... et finalement il se mit à débiter un flot de parole, parlant de lui, des choses qu'il avait fait, de sa famille, le poufsouffle se rendit compte qu'ils avaient plus en commun qu'il ne le pensait, mais ce n'était pas vraiment ce qu'il demandait encore une fois, oui, il était intéressé par sa vie, mais de une, il ne voulait pas l'apprendre comme ça, il voulait qu'Arden en parle parce qu'il le voulait, pas parce qu'il s'en sentait obligé, et de deux, c'était pas le propos tout de suite... il voulait juste savoir quel était sa vrai personnalité, qu'est ce que le vrai Arden voulait, qu'est ce qu'il attendait de lui. Il secoua un peu la tête, mais il n'eut pas vraiment l'occasion d'en placer une, le gryffondor se rapprocha, posant une main sur son visage, lui faisait froncer les sourcils, il avait hésité à avoir un mouvement de recul, il avait dut se maîtriser pour ne pas reculer, parce que pour lui c'était pas naturel comme geste, pas de la part d'un autre garçon... ce qui était hypocrite sachant qu'il avait fait pareil avec Ezra, mais Ezra était son frère. Et la suite le prit un peu de court... c'était étrange, il avait pas ressentit un truc comme ça depuis un moment, c'était dérangeant, autant que c'était plaisant et encore une fois, il n'eut pas l'occasion de dire quoi que ce soit avant que le gryffondor ne l'embrasse. Il lui avait fallut un petit moment pour réaliser, le moment qu'il se retrouve coincé contre une table, et que Arden le relâche avant de lui demander de lui laisser une chance.

C'était la panique dans sa tête, il savait plus quoi dire, quoi faire, il respirait trop vite, c'était saccadé et il avait aucune idée de quoi dire... il était partagé, une partie de lui avait clairement envie de dire oui, mais l'autre... l'autre avait aucune envie de se faire à nouveau avoir. Et puis c'était un gars bordel... encore une fois, pourquoi fallait il qu'il ne ressente ce genre de choses qu'avec des gars ?! Il secoua un peu la tête, légèrement perdu avant de dire :

- Je peux pas faire ça... pas encore... c'est pas...

Il avait du mal à formuler ce qu'il voulait dire, que ce soit dans sa tête ou de manière audible... c'était vraiment pas terrible tout ça... Il y arrivait pas, encore moins avec cette proximité entre Arden et lui. Il le repoussa alors, se sortant de ce qui ressemblait un peu trop à un piège, faisant quelques pas pour s'éloigner avant de prendre une grande inspiration et de dire :

- Tu comprends pas Arden... comment tu peux dire toutes ces choses, à moi, alors qu'il est clair que je te terrifie au point que tu es incapable de simplement être toi même sans forcément entrer dans l'extrême... et puis je suis pas comme ça, je peux pas être comme ça... je peux pas être... gay ! Je mérites sans doute pas toutes ces paroles...

Il avait passé ses mains derrière sa nuque, il se sentait tendu, il se sentait stressé et il avait beaucoup de mal à gérer, ça faisait beaucoup d'un coup... et il se rendait compte qu'il avait un peu trop apprécié et c'était encore plus dérangeant. Il n'arrivait même pas à soutenir le regard du gryffondor, il avait commencé à faire les cents pas, quand enfin il s'arrêta un peu, faisant face à Arden, tout ce qu'il avait en tête, c'était ce baiser... pourquoi fallait il que ça lui arrive à lui ? Il lâcha un nouveau soupir, avant de s'approcher de lui, prenant son visage entre ses mains pour l'embrasser à son tour. Il avait besoin de comprendre, et... peut être qu'il en avait envie aussi, et c'était loin de l'apaiser... bien au contraire... c'était sans doute la raison pour laquelle ça semblait si rageux comme geste...

_________________

    - I've been losing my mind, I've been falling way behind, I'm a lost surviver, walking through fire... -

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Calisto Staker, Liviu Flint, Miles Moore, Silius Rowle, Vanitas Olivander
Vos Liens :
Informations Importantes :
Arden Honeycutt
Epaves
Epaves

Messages : 284
Points RPs : 629
Date d'inscription : 06/08/2016
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You will break me apart, I am lost in the dark Feat. Arden   Sam 30 Juin - 22:59

C'était tellement compliqué... en même temps j'imagine que cela faisait partit du jeu, n'est-ce pas ? Orion et moi on passait notre temps à... JE passais mon temps à ne pas le comprendre, à faire tout de travers. Enfin dans ce cas là je ne disais pas cela en mode bouhou je suis triste, simplement que je me rendait compte que je n'arrivais jamais à m'aligner à cette fine ligne entre le trop et le pas assez. Alors oui, oui son discours m'avait beaucoup fait rire, rire jaune car au final je me retrouvais face au fait que j'étais devenu trop doux alors qu'avant j'étais tout le contraire. Enfin bon... il était vrai que j'avais eut peur, peur de poser la question, d'avoir cette conversation. En même temps qui avait ce genre de conversation sans en arriver à un moment comme... bah comme celui ci ? Mais cela permettait un peu de faire le point sur tout ce qui se passait entre nous, sur mon comportement et surtout... lui faire comprendre à quel point je tenais à lui, que je merdais peut être régulièrement mais que j'avais vraiment envie de voir naître quelque chose de beau.

Seulement voilà... Orion était Orion ! Et assimiler ce genre de chose ou plutôt assumer ces dernières était une mission quasi impossible. Il fallait dire aussi que je ne l'avais pas vraiment épargné, le noyant sous un flot terrible de paroles, lâchant tout ce qu'il fallait savoir sur moi et sur mes sentiments mais surtout... l'embrassant... oui, j'avais juste fini par l'embrasser car au final il n'y avait que ça qui pourrait nous faire avancer, pas les mots, les discours, mais bien les gestes et les actions. Et pour mon plus grand bonheur il n'avait pas reculé... il s'était juste laissé faire... jusqu'à ce que l'on rencontre la table et que je lui laisse à nouveau de l'air. Bon sang... dire qu'à la base on devait juste parler de Ezra... Mais du coup voilà, Orion était en panique. Une fois ses idées de nouveau en place il commençait juste à nier tout en bloc comme à son habitude bien que son pas encore fut un détail intéressant. Et son discours encore « Car je panique à l'idée de merder avec toi ! J'ai toujours tout merdé avec les autres, toujours fait de la merde car je ne pensais qu'à moi. Mais là je veux pas merder, toi j'ai vraiment pas envie de te faire fuir car j'aurais encore fait mon mufle sans me soucier de ce que tu as envie. Alors oui je ne suis pas très doué non plus mais... j'essaye de m'adapter car je tiens à toi et oui promis je m'écraserais plus, j'ai compris maintenant. C'est juste que parfois j'ai peur que... qu'il n'y ait rien à aimer chez moi... même si du coup ouai ne pas être moi c'est pire mais hey, je ne brille pas vraiment par mes idées de génie ! Et bordel Orion ! Il n'est pas question d'être gay ou pas, de ce qui se fait ou ne se fait pas ! Juste de ce que toi tu as envie de faire. Tu peux être ce que tu veux, ne te limite pas à ce que les autres te disent d'être. » Je pouvais concevoir qu'il puisse ne pas m'aimer... mais pas qu'il me repousse uniquement car aimer les hommes était une chose qu'on lui avait interdit.

La suite par contre je ne l'avais pas du tout venir. J'espérais déclencher quelque chose chez Orion mais ça... c'était carrément au dessus de mes espérances. Car Orion avait juste fini par se jeter sur moi, m'embrassant avec une fougue, une passion trop longtemps contenu. J'étais resté un peu sous le choc quelque seconde avant de juste passer ma main valide derrière sa tête et de l'embrasser avec tout autant de passion. Je le serrais alors plus fort contre moi avec mon autre bras, profitant de ce moment autant qu'il pouvait durer car j'avais tout de même le pressentiment qu'il ne serait pas éternel et qu'après ça j'allais certainement en chier pour que ça arrive de nouveau.

_________________
"Arrête de passer ta vie à fuir, angoissé par l'avenir
Parce qu'y'a rien à faire pour s'préparer au pire" ▵ ©️endlesslove.
C'est plus facile à vivre une fois qu't'en es conscient
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Theo, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Orion Crowley
Epaves
Epaves

Messages : 956
Points RPs : 1643
Date d'inscription : 04/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You will break me apart, I am lost in the dark Feat. Arden   Mar 3 Juil - 1:12

Il comprenait de moins en moins ce qui était en train de lui arriver... ou plutôt si, il le comprenait, mais ce qu'il ne comprenait pas, c'était pourquoi Arden faisait preuve d'autant d'acharnement... il n'avait rien de spécial, il n'était qu'un type banal et il n'avait jamais semblé se soucier vraiment de lui avant cette année... sauf que d'un coup maintenant, il ne lui laissait plus aucun répit, malgré lui, le brun était touché par les paroles qu'il pouvait dire, parce que cette manière qu'il avait de se voir, c'était aussi la manière dont le poufsouffle se voyait. Il ne comprenait pas pourquoi il l'appréciait, pourquoi il se donnait autant de mal et pourquoi il faisait tout ça, parce que dans son esprit, il n'y avait rien de si exceptionnel à apprécier chez lui. Il n'était qu'un type paumé, un type avec un grand nombre de complexe, qui était incapable d'assumer ce qu'il était vraiment, incapable d'assumer ce qu'il voulait... et oui, il était clair qu'il ressentait bien plus de choses en embrassant Arden qu'en embrassant toutes ces filles qu'il avait put embrasser avant... mais ça restait mal, ça restait pas normal et il le savait. Il avait envie de reculer, envie de partir, de s'éloigner de tout ça et de dire au gryffondor de ne plus l'approcher, parce que ce serait plus simple, plus facile, mais d'un autre cotés, il y avait ce truc, cette chose qu'il ressentait et qui lui avait manqué, cette chose qu'il avait désespérément cherché à ressentir à nouveau quand Magnus était partis. C'était différent, il avait été un peu plus sur de lui avec Magnus, parce que les choses s'étaient faites naturellement, et parce que ce dernier ne lui avait pas vraiment laissé le choix, ou encore l'occasion de reculer, alors qu'Arden se forçait à faire les choses dans le sens d'Orion, en ayant peur de le froisser, de le brusquer, sauf que ça lui donnait juste une bonne excuse pour reculer et pour fuir. Mais là... il avait du mal à fuir, parce que c'était trop tard, parce qu'il l'avait embrassé et que ça avait comme déclenché un truc chez lui, un truc qu'il avait repoussé et qu'il avait tenté de réprimer du mieux qu'il pouvait.

Il avait envie de croire à ce qu'il disait, comme quoi c'était pas une histoire d'être gay, et qu'il avait le droit d'être ce qu'il voulait, mais est ce que c'était vraiment le cas ? Il n'avait jamais vraiment eu ce droit en étant enfant, il ne devait pas être un sorcier, parce que son père ne l'aurait jamais accepté, il devait cacher sa magie, et il n'avait pas non plus le droit d'aimer les garçons. Pourtant, il était un sorcier, un bien piètre sorcier, mais sorcier quand même, et quoi qu'il fasse, il semblerait qu'il aimait bien plus les garçons que les filles, du moins, il se sentait bien plus vivant en embrassant un garçon qu'en embrassant une fille. Il n'avait que deux choix possible, mettre un terme à tout cela, repousser encore une fois Arden et partir, ou décider de se jeter à l'eau... la première solution était la plus simple sur le long terme, mais pas sur le moment, bien au contraire, raison pour laquelle il avait opté pour la seconde sur un coup de tête, revenant vers le gryffondor, l'embrassant à son tour, cherchant cette sensation, cette étincelle qui lui faisait littéralement tourner la tête et qui le faisait se sentir bien. Et elle était là... sauf que le reste était là aussi. Il avait fini par le relâcher, faisant un pas en arrière, se sentant à nouveau perdu, secouant un peu la tête avant de dire :

- Parce que tu crois qu'il y a quelque chose à aimer chez moi ? Regarde moi, je suis même pas capable d'assumer vraiment qui je suis... je suis pas capable d'accepter le fait que... t'es un mec et que je puisse être attiré par toi...

Il paniquait un peu, il se sentait complètement dépassé par la situation, il n'arrivait même plus à se souvenir comment il avait fait pour accepter les choses avec Magnus... mais ça semblait plus simple, parce que c'était la première fois avec Magnus, la première fois qu'il était attiré par quelqu'un et il avait juste eu à se laisser aller, mais maintenant, il avait aussi l'angoisse d'être laissé en plan encore une fois... et c'était donc bien plus dur à gérer.

- C'est pas toi qui va merder, c'est moi, parce que tout ça... je sais pas comment le gérer, je sais pas comment y faire face, et je suis même pas sur d'en avoir envie...

C'était un fait, autant qu'il le sache, même si c'était assez évident dans un sens... mais Arden semblait avoir totalement fait abstraction de ce genre de détails, ou alors il s'en fichait, et Orion n'était pas sur que ce soit mieux... parce qu'il avait aucune envie de faire souffrir qui que ce soit avec ses propres problèmes et complexes...

_________________

    - I've been losing my mind, I've been falling way behind, I'm a lost surviver, walking through fire... -

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Calisto Staker, Liviu Flint, Miles Moore, Silius Rowle, Vanitas Olivander
Vos Liens :
Informations Importantes :
Arden Honeycutt
Epaves
Epaves

Messages : 284
Points RPs : 629
Date d'inscription : 06/08/2016
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: You will break me apart, I am lost in the dark Feat. Arden   Sam 21 Juil - 22:23

Ça avait toujours été compliqué avec Orion... un peu à la manière d'une danse ! Une danse dont je ne connaissais ni les pas, le rythme ou les tempo. J'avais beau tenter de tout faire pour faire au mieux, inévitablement je me plantais. Mais encore une fois, telle une danse, il fallait juste arrêter de réfléchir, se laisser porter par l'émotion et ne penser à rien d'autre. Mais le plus drôle c'était qu'au final celui qui y arrivait le mieux c'était Orion, du moins c'est ainsi que je le ressentis quand le s'était jeté de nouveau sur mes lèvres, un geste que je n'avais pas vu venir du tout et me prit de court bien qu'il ne fallu pas longtemps pour que j'y mette moi même toute ma passion. Le problème c'était que ce baiser... ce baiser traduisait exactement la tourmente dans laquelle se trouvait Orion, lui qui m'avait embrassé avec tant de passion mais aussi... lui qui le vivait tellement mal au point où j'avais presque l'impression de sentir son cœur se comprimer comme jamais.

Il ne fallut donc pas longtemps pour que Orion me repousse, brisant ce baiser pour alors partager ses angoisses. Et j'avais mal pour lui bien sûr... mais surtout je me devais lui prouver que malgré ce qu'il pensait, oui, il y avait définitivement quelque chose à aimer en lui. Il n'était pas une cause perdu, il était juste un garçon terrifié et blessé par un passif que je ne connaissais malheureusement pas assez. Je devais donc lui dire, lui dire sans me laisser perturber par le fait que oui, il avait avoué être possiblement attiré par ma personne « Oui je le crois Orion et très sincèrement... tu crois que c'est ça le plus important ? Oui ça l'est bien sûr, ceci surtout pour ton propre bien être. Mais merde ça ne te rend pas impossible à aimer ! » Mais comment lui faire comprendre que ce n'était pas que des paroles en l'air ? Et comment l'aider aussi à moins angoisser sur la chose ? J'avouais en avoir aucune idée... « Tu me plais Orion, tu me plais vraiment et chaque chose que j'ai pu découvrir à ton propos n'a fait que me pousser plus encore dans ce sens. Alors oui, je peux comprendre que tu ne t'assumes pas, on est un peu dans une génération de merde qui ne laisse pas vraiment la place au fait d'être... différent. Mais arrête de te dénigrer comme ça ! Cela ne fait pas de toi quelqu'un qui ne peut rien espérer ! » Je n'étais pas certain que ce soit très clair. Mais l'idée générale c'était surtout qu'il ne devait pas se punir lui même alors que le monde le faisait déjà bien assez comme ça. Mais je n'allais pas lui faire le discours : Oublis les autres et suit tes propres envies ! Car je savais que ce conseil ne donnerait aucun résultat.

A la place je m'étais juste rapproché de nouveau, lentement histoire de ne pas le brusquer avant de le serrer dans mes bras « Cela s'apprend. On va apprendre ! À ton rythme tout ça, du moins si seulement tu en as envie. Mais t'es pas tout seul dans tous les cas, ok ? Et tu vas pas merder car je compte pas te lâcher, même avec une de mes papattes hors d'usage ! » De l'humour ? Je pensais que cela pourrait peut être l'aider à se détendre « Détends toi. » Je déposais alors un baiser sur le côté de son crâne, me reculant d'un pas et faisant glisser mes mains le long de ses bras, quoi que la gauche ce fut surtout le poignet, attrapant sa main et le poussant à attraper la mienne, la invalide, de la sienne « Regardes moi. » lui demandais-je tranquillement avant de rapprocher ses mains de mon visage et d'y déposer un baiser « Pour le moment tu n'as rien à craindre, ça ne concerne que nous deux. Il n'y a pas de pression, rien, juste nous deux ! Et je serais là si tu as envie de tenter l'expérience. Et je serais toujours là même si tu ne veux rien tenter avec moi. Je serais là quoi qu'il arrive pour t'aider avec tout ça aussi longtemps qu'il le faudra. Quand aux autres ? Ça ne les concernera pas tant que tu n'en auras pas décidé autrement, ok ? » Je lui adressais un petit sourire, espérant que ça l'aiderait un peu.

_________________
"Arrête de passer ta vie à fuir, angoissé par l'avenir
Parce qu'y'a rien à faire pour s'préparer au pire" ▵ ©️endlesslove.
C'est plus facile à vivre une fois qu't'en es conscient
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: You will break me apart, I am lost in the dark Feat. Arden   

Revenir en haut Aller en bas
 
You will break me apart, I am lost in the dark Feat. Arden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» I'm lost in the dark (Liv&Sarah)
» Lost one's weeping feat. [FORET EFFROI]
» I’m lost in those dark old hours, she’s gone away
» Connaissez-vous Prison Break ?
» LOST LE RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Poudlard
 :: Troisième & Quatrième Étages :: Salle d'Arithmancie
-
Sauter vers: