RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
000
POUFF.
000
SERD.
000
SERP.
000

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria (Theo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 do you build a snowman ? (andy&dieter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – charles dyer – ivory parkinson - vedran zakharine
Vos Liens :
Informations Importantes :
Dieter Carrow
Drama Queen
Drama Queen

Messages : 196
Points RPs : 397
Date d'inscription : 04/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: do you build a snowman ? (andy&dieter)   Dim 22 Juil - 10:42


Very Few Dancers - Sons of an illustrious Father

Dieter avait quelques tracas qu’il avait partagé à son frère comme il avait pu, toujours un peu pudique avant de se mettre à nu devant lui. C’était compliqué ; il le faisait si souvent qu’il n’osait plus. Andy avait tant à porter et il avait déjà tant porté avec lui seulement. Or, c’était plus fort que lui, l’avis de son frère était souvent décisif pour calmer un peu ses angoisses, aidé ou pas par un professionnel. Il n’avait rien ajouté quand Andy lui avait conseillé de se tenir avec le psychologue, car il avait l’air bien loti quand même. Le petit frère n’avait pas répondu, mais il avait entendu. Il ferait un effort.

Dieter n’avait pas été si gêné par les projets de Mangemorts et leur résultat ces derniers temps, au contraire. Il aurait même aimé être là pour voir l’immense bâtiment d’Owlin s’affaisser sur lui même. Sauf que lui qui avait misé sur des projets à moyen terme, s’étant préparé à faire des études après Poudlard, enfin tenté de faire quelque chose qui lui plaisait, c’était devenu un peu délicat sans université. Il ne voulait pas non-plus partir à l’autre bout du monde comme l’Amérique par exemple. Qu’allait-il faire maintenant qu’il avait envie d’étudier et qu’il ne risquait de plus pouvoir le faire ? Il était déçu ? Oui, un peu.

Andy avait prit le temps de l’écouter alors qu’il travaillait et rassurait son petit frère qui cherchait déjà une sortie de secours pour finalement ne rien faire et abandonner d’avance. Une sale habitude que le plus jeune avait et l’aîné le savait bien. Il avait eu tout le temps d’apprendre à le connaitre, l’ayant plus éduqué que leur père et presque autant que leur mère. Il y aurait une solution d’ici là, alors autant qu’il se concentre sur ses examens. Il lui demandait même une bourse, si possible. Dieter écarquilla les yeux et dit : « Une quoi ?!… Pardon ? » trop poli, c’est qu’il faisait de l’ironie. « Une... bourse ? Hm, non… J’vois pas vraiment pas ce que c’est. » dit-il d’un mouvement de tête presque désolé. Il avait un petit sourire en coin, amusé. Il avait bien compris que son frère le taquinait. Une bourse, mais même avec une année entière de préparation, j’aurais pas réussi ! Ils avaient déjà parlé de comment se faire un peu d’argent quand Dieter avait confié à Andy qu’il ferait bien des études finalement, alors qu’il n’aspirait pas à ça jusqu’à cette année. Bien sûr c’est à son frère qu’il l’avait dit en premier avant même d'y penser réellement lui-même. Dieter se trouverait un petit boulot à côté. Cet été ils avaient déjà prévu qu’il aide au pub, mais que s’il se tenait à carreaux, sinon dehors et il n’aurait pas de deuxième chance. Dieter avait accepté les closes du contrat. Je cherchais quand même à côté, parce que c’est les vacances quand même… Je vais avoir besoin d’argent pour jouer. Puis que je me faisais pas confiance. Je peux pas toujours me contrôler surtout si les gens sont cons.

Bien sûr, venant d’un Carrow, il ne fallait s’étonner qu’en plus de faire quelques confessions, il préparait un coup en parallèle. Il ne perdait pas le nord notre jeune Dieter et il avait un objectif en tête : que Andy laisse le bar sans surveillance juste quelques minutes. Il cherchait à faire ça, mais sans y avoir trop réfléchi. Il n’était même pas sûr de réussir à se préparer quelque chose d’alcoolisé et convenable le temps de faire l’allée-retour derrière. Le torchon propre n’avait pas marché et Andy le rangeait. Dieter trouvait autre chose, de l’huile essentiel de menthe poivrée pour calmer une migraine. Il misa sur le peu de scrupule que pouvait avoir son frère en rappelant des souvenirs d’enfances, donc précieux. Ensuite il s’excusait presque d’avoir dit que c’était de sa faute s’il avait mal à la tête ; le jeune homme avait si mal qu’il était coupable. Il n’arrivait pas à se faire à l’idée que son frère le connaissait tellement. C’était véridique, si quelque chose n’allait vraiment pas avec le plus jeune, il n’était pas du genre à parler et s’étaler. Il s’était trahi.

Andreas vint lui donner une claque derrière la tête. Dieter avait sursauté et ricané comme une diable, se tenant le ventre. « Mais euh ! » avait-il geint comme un bébé. « Hey ! C’était une migraine pas un traumatisme crânien… Ça ne relève pas de la médiocratie là... M’enfin vu comment tu m’as frappé fort, je vais peut-être aller devoir consulter… » dit-il avec un sourire pincé. « Je tenais juste à préciser, parce que je me porte comme un charme en vrai... C’pas la peine de continuer, ça ne marche plus du tout avec toi. » soupira Dieter en haussant les épaules, réellement déçu. Je vais devoir l’implorer. « Je voulais juste que tu te casse cinq minutes pour me couler une bière et faire comme si elle était apparue devant moi… » avouait-il tout son plan. Il se pencha sur le bar et s’y accoudait, la tête dans ses mains et fixait son frère avec intensité. « Je peux pas en avoir une s’te plait ? Pour me consoler… Ou fêter le fait que je vais sûrement pas décrocher une bourse, mais ! … Je vais déjà tenté d’avoir la moyenne à mes examens de fin d’année. C’pas gagné. Un effort gigantesque ! ». Dieter s’en sortait tout juste chaque année, mais la dernière il commençait à clairement lâcher. Il en avait marre. Peut-être que dans le fond je voulais y rester… Je sais pas. J’ai tellement plus de motivation à mettre là-dedans. J’ai envie de perdre mon temps à profiter de la vie. Il avait intérêt à passer la seconde pour obtenir ses Aspics. Fallait juste que je décide à réviser. « Tu sais que si tu me donnes la bière et que tu me l’interdit pas, je n’irai pas la chercher en cachette d’un et tu peux contrôler ce que je bois. On établie un… comment on dit déjà ? » fit-il mine de ne pas se rappeler. « Ah oui ! Une relation de confiance. » dit-il fier de lui, avec son petit sourire moqueur, mais surtout complice. 

acidbrain



_________________
La pétasse est dans la place !
(c)crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Theo, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Andreas Carrow
Concierges
Concierges

Messages : 1099
Points RPs : 1772
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: do you build a snowman ? (andy&dieter)   Mar 24 Juil - 12:08

Évidemment, cette histoire de bourse, c'était une blague, parce qu'il connaissait assez bien son frère pour savoir que ce dernier n'en aurait jamais. Non pas qu'il n'en soit pas capable, Andy le pensait assez malin pour réussir ce genre de choses, mais pour réussir, il fallait le vouloir et pour le vouloir, il fallait une motivation, hors le plus jeune avait pour seule motivation de se saboter en général, ce qui l'amenait à foirer tout ce qu'il entreprenait. C'était comme cette histoire d'études, ça sortait un peu de nul part et même si ça faisait plaisir à Andy d'entendre ça, il avait fallut que ça sorte de nul part, pile après la destruction de l'université... la coïncidence était quand même plutôt pas mal pour le coup... sauf qu'il était persuadé que ça n'en était pas une. C'était juste encore un moyen qu'il avait trouvé de se mettre des bâtons dans les roues et de se compliquer la tâche, sauf que cette fois, Andy n'allait pas le louper, parce que certes, l'université avait été détruite, mais il ne doutait pas que le Ministère allait trouver une solution pour arranger les choses et il n'aurait alors plus aucune excuses pour reculer. Surtout qu'il venait clairement de lui faire comprendre que s'il se lançait là dedans, il avait intérêt à assurer et à se laisser une chance de faire en sorte que ça fonctionne. Les études ça coûtait cher et il était hors de questions de gaspiller de l'argent pour qu'il ne foute rien, se plaigne toute la journée et décide d'abandonner en court de route. Même si en soit, Andy comptait bien lui faire gagner son propre argent, il avait même prit le risque d'accepter qu'il bosse au bar, mais il avait été plutôt clair, il avait intérêt à se tenir à carreaux, ce qui voulait dire être correct avec les clients, ne pas piquer dans la caisse, et ne pas boire en cachette, s'il ne respectait pas un de ces trois points, ce serait la porte directement, il n'y aurait aucun avertissement, parce qu'il savait très bien que les avertissements ça ne servait à rien avec son frère.

C'était un peu comme ses vaines tentatives pour lui faire détourner l'attention... il savait qu'il préparait quelque chose, Dieter avait beau être une vrai drama queen, il était pas aussi doué qu'il le pensait, surtout quand il se tenait face à la personne qui le connaissait le mieux au monde. Andy s'était souvent fait avoir par le passé, bien assez pour ne plus se faire avoir justement. Et il savait que si son frère avait une grosse tendance à se plaindre et à parfois agir comme un bébé, quand vraiment ça allait mal, là il avait plutôt pour habitude de tout garder pour lui et d’intérioriser... ce qui était d'ailleurs chiant, parce qu'il ne se rendait pas d'à quel point c'était emmerdant de ne jamais vraiment savoir et de toujours devoir avoir des doutes... Mais pour la peine, le blond lui avait envoyé une claque derrière la tête, lui faisant bien comprendre qu'il était pas aussi con qu'il le pensait, jusqu'à ce qu'il admette qu'il allait très bien et qu'il voulait juste le voir quitter sa place derrière le bar le temps de se servir une bière qui serait apparut comme par magie devant lui... il leva les yeux au ciel... non seulement son plan était bancale, mais en plus inutile, comme par magie ou pas, Andy lui aurait reprit à l'instant où il s'en serait rendu compte !

- Est ce qu'il faut que je te rappel les conditions à ta présence dans ce bar ? Parce que si tu crois que j'aurais le moindre scrupule à te foutre dehors, tu te met le doit dans l'cul jusqu'au coude là !

Il était hors de question qu'il lui refile quoi que ce soit s'il n'avait pas les moyens de le payer, c'était pas une question de manque de générosité de sa part, il n'avait pas ce problèmes avec ses autres frangins, mais le soucis avec Dieter, c'était qu'il avait un peu trop hérité des travers de leur père et qu'il fallait qu'il arrive à s'en débarrasser... le meilleur moyen pour ça, c'était de lui démontrer qu'il ne pouvait pas tout avoir juste comme ça, parce qu'il le demandait, et que son argent pouvait être utile à autre chose qu'à faire des paris stupide...

- C'est ça, commence déjà par obtenir la moyenne, ce sera un bon début et si tu y arrives, peut être que je t'offrirais une bière, mais on va pas trop s'avancer, j'préfère voir de quoi t'es capable avant de te récompenser dans l'vent !

Il esquissa un sourire en coin, le sourire provocateur qui indiquait clairement qu'il ne valait mieux pas trop jouer avec lui, parce qu'il était pas du genre à se laisser avoir facilement et qu'il aimait dominer le jeu. Sauf que ça n'empêchait pas son frère de gratter quand même. Il lâcha un rire amusé avant de dire :

- T'iras rien chercher en cachette, parce que si tu bouge ton cul de ce siège je t'ai déjà dit que je te foutais dehors et la relation de confiance, on l'a déjà établis quand j'ai fixé les règles pour que tu entres dans le bar... ne me le fait pas regretter, sinon je pourrais remettre en question la confiance que j'ai en toi et décidé de faire bosser ton frère à ta place cet été au bar...

Il s'était penché sur le bar, les deux mains posées à plat sur le comptoir, fixant Dieter dans les yeux, lui faisant bien comprendre qu'il ne plaisantait pas et qu'il valait mieux ne pas trop jouer à ce jeu là avec lui. Il voulait boire, et bien qu'il commence par économiser et par arrêter de gaspiller son fric dans des conneries ! Tant qu'il continuerait, aucune chance pour que Andy l'encourage en lui filant ce qu'il voulait gratuitement !

_________________

    Now tell me: how did all my dreams turn to nightmares ? How did I lose it when I was right there ? Now I'm so far that it feels like it's all gone to pieces Tell me why the world never fights fair I'm trying to find...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – charles dyer – ivory parkinson - vedran zakharine
Vos Liens :
Informations Importantes :
Dieter Carrow
Drama Queen
Drama Queen

Messages : 196
Points RPs : 397
Date d'inscription : 04/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: do you build a snowman ? (andy&dieter)   Dim 12 Aoû - 18:24


Very Few Dancers - Sons of an illustrious Father

Oui, il verrait pour se démerder et déjà obtenir ses examens de fin d’année et après il pourrait envisager si oui ou non, il se lancerait vraiment dans les études. Commençons par étape, cela effraierait moins Dieter qui s’était déjà trouvé l’excuse parfaite pour abandonner l’idée d’être méritant dans sa vie, de faire des efforts pour quelque chose qui lui plaisait. Il s’y pencherait soit… Être gentil avec le psychomage, avoir la moyenne… Ça ne devrait pas être sorcier. Je devrais pouvoir m’en sortir…

C’était pas tout, fallait que j’avance en même temps aussi. J’avais un tout autre objectif en tête que mon avenir ou le travail sur moi-même là. Je voulais boire quelque chose et j’avais envie de lui faire une blague avec le stratagème le plus simple du monde. Des fois, c’est tellement simple que c’est pour ça que ça marche. Non, je devais pas mettre assez de coeur, ou peut-être un peu trop car il m’a grillé à des kilomètres. J’ai eu espoir avec le torchon, mais j’aurais du être plus fin après, prendre le temps de réfléchir. Il m’a fait revenir sur terre d’une claque sur la tête : l’élève ne surpasse toujours pas le Maitre. Je suis d’accord. Autant lui dire ce que je voulais faire.

Il avait peut-être un peu trop joué avec son frère, car il le remit à sa place et bien. Dieter n’avait pas trop aimé son ton. « Oh ça va ! C’est qu’une bière… » commença t-il à râler en roulant des yeux, les bras croisés. Il essayait alors une dernière tentative et de l’obtenir en le prenant par les sentiments mais rien à faire, son aîné gardait sa position. Il n’aurait rien. Le visage de Dieter se rembrunit face au sourire de son frère. C’était ça de se frotter à celui qui lui avait tout appris. Et soudain, son rire le piqua au vif et Andy se penchait, appuyé au comptoir en imposant avec sa carrure. Dieter ne bougea pas. Il faisait le fier, mais au fond de lui il était loin de l'être.

Il tenait son regard, la mâchoire serrée. C’était mal passé. Dieter ne serait pas une drama accomplie s’il n’avait pas un sentiment de jalousie irraisonné envers tout le reste de sa fratrie, surtout son petit frère. Il l’aimait, mais il était persuadé qu’il avait toujours plus, toujours mieux, qu’on le privilégiait et que lui était encore une fois le martyr qu’on sacrifiait. Il ne voyait même pas que son frère cherchait seulement à lui faire prendre conscience que son addiction au jeu avait un prix. Très vite, il avait fini par baisser les yeux, accusant le coup et montrant sa soumission. S’il y avait quelqu’un qui avait un peu d’emprise sur Dieter, c’était bien Andy. Il finissait toujours par l’écouter, dans le calme ou les fracas. « Tu m’emmerdes... » je voulais juste passer du bon temps avec mon frère. Tu veux pas juste profiter, un moment de complicité. J’ai des projets, je suis apeuré, pourquoi t’es aussi dur avec moi !!? Qu’est-ce que je t’ai fais ?!

Il s’était légèrement reculé, oppressé par son frère et sur la défensive. J’avais juste envie de lui briser son putain de verre d’eau sur sa tronche de merde ! « Tu ferais pas ça ! Il est empoté et il bouge pas son cul, mélange les commandes... Un poids mort. Arrête, je serais largement plus efficace, t’oserais pas, tu vas y perdre de l’argent… » dit-il en sachant très bien que son frère en était capable, mais c’était juste histoire de râler et de cracher sur son cadet. « Surtout qu’à lui, tu lui aurais donné à boire sans broncher... dans le genre foutre l’argent par les fenêtres. » siffla t-il, médisant. « C’est bon. » terminai t-il froidement. « Je vais être… sage. » s’y résignait-il mauvais. Il poussa le fond d’eau dans son verre avec dédain en direction de son frère et quittait son tabouret. Il contourna le bar avec son flegme insolent pour attraper un des livres qui trainaient sur une étagère en hauteur et allait retrouver sa table avec banquette au fond du pub. Oui, il boudait pour un simple verre. C’était plus qu’un verre.

Il ouvrit son livre et était le dos tourné à la salle. Au moins il se tenait tranquille et n’embêtait personne. Cela lui donnait le temps de ruminer sa colère et se calmer. Ouais, je sais je boude et je reste là. J’avais pas envie de retourner à Poudlard, je voulais seulement m’aérer un peu. J’étais bien là, puis tant qu’il est pas loin, ça me rassurait.  

acidbrain



_________________
La pétasse est dans la place !
(c)crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Theo, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Andreas Carrow
Concierges
Concierges

Messages : 1099
Points RPs : 1772
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: do you build a snowman ? (andy&dieter)   Ven 17 Aoû - 11:14

C'était toujours le même soucis avec Dieter, pour lui, ce n'était jamais rien, c'était jamais important, mais il ne se rendait pas compte que plusieurs riens mis bout à bout, ça finissait par lui donner une certaine légitimité et surtout, une certaine confiance qui le poussait ensuite à vouloir prendre le dessus. Il ne fallait surtout pas laisser Dieter prendre confiance, une fois que c'était fait, c'était fini, il pensait avoir le dessus, et bien souvent, il l'obtenait, c'était pas pour rien qu'Andy était intransigeant et qu'il ne laissait rien passer, parce qu'il savait que s'il laissait quoi que ce soit, pour son petit frère, il en faudrait encore et toujours plus et qu'il n'y aurait plus le moindre respect entre eux. Il refusait cette idée, il était hors de question qu'il se laisse marcher sur les pieds par un adolescent en crise existentielle permanente qui avait toujours besoin d'être le centre de l'univers. C'était son frère, et il l'aimait, il n'était pas du genre à faire la moindre distinction entre ses frangins, ou si c'était le cas, c'était seulement pour la petite dernière qui était plus jeune et qui avait donc besoin d'un peu plus d'attention, mais les plus vieux étaient tous à la même enseigne, sauf que Dieter restait le cas le plus compliqué. Alors oui, il pouvait sembler plus dur avec lui, mais c'était uniquement parce qu'il l'obligeait à être plus dur avec lui, en le poussant à bout et en essayant de trouver une faille à chaque fois, c'était lui et lui seul qui provoquait tout ça. Et ce qui pour lui n'était « qu'une bière » était un moyen de zapper son autorité et de se foutre de lui pour Andy, et ça c'était pas acceptable, donc il méritait d'être remit à sa place. Il savait que la menace de prendre son frère à sa place pour travailler cet été allait faire mouche, parce que comme tout bon égocentrique qui se respecte, Dieter était jaloux, et en plus de ça il avait cette tendance à toujours se croire persécuté et à se victimiser... ça c'était le genre de truc qui agaçait prodigieusement Andy d'ailleurs... Il leva les yeux au ciel en l'entendant parler de son frère... elle était belle la solidarité familiale là tout à coup...

- Tu veux parier ?! Il est peut être empoté comme tu dis, mais au moins lui ne risque pas de se siffler mon stock et n'essayera pas de m'entuber à chaque fois que j'ai le dos tourné !

Par ailleurs, il était pas si empoté que ça en fait, il se débrouillait bien, c'était un peu la marque de fabrique des Carrow, savoir s'adapter et se démerder peu importe la situation, et il n'échappait pas à la règle. Mais il savait que Dieter cherchait juste à le descendre pour se mettre lui même en valeur. Il secoua la tête, l'air blasé, en l'entendant dire qu'à lui il lui aurait donné sa bière sans discuter, c'était de la connerie, s'il n'avait pas eu de quoi payer, il n'aurait rien eu, exactement comme lui... mais préciser ça, c'était comme pisser dans un violon, Dieter était en mode drama queen et quand il était comme ça, il était prêt à inventer n'importe quoi dans le but de se faire passer pour la victime, donc ça ne servait à rien du tout de répliquer, surtout que dans le fond, Andy était persuadé qu'il savait très bien qu'il disait de la merde !

- C'est ça oui, pauvre toi...

Il avait levé les yeux au ciel, répondant d'un ton sarcastique, c'était le genre de manie qui l'énervait, parce que lui, il n'aimait pas être posé en victime, il ne supportait pas de faire pitié aux gens, et il ne comprenait pas comment Dieter pouvait tant apprécier ça... c'était dégradant. Il le vit alors se lever, lui suivant des yeux de manière suspecte, se demandant bien ce qu'il avait encore derrière la tête, mais contre toute attente, il semblait juste avoir envie de bouder... il le laissa donc s'installer à sa table tout seul avec son bouquin, haussa les épaules et se remit à son travail tout en gardant quand même un œil sur le plus jeune. Il préférait presque le voir bouder comme un gamin que de le voir calculer son prochain mauvais coup, c'était plus reposant, mais il préférait quand même l'avoir à l’œil parce qu'il se disait qu'il était bien capable de bouder ET de calculer son prochain coup... foutue serpentard qui lui ressemblait un peu trop... Il se concentra sur ses autres clients, les servant, tout en jetant un coup d’œil occasionnel à son frère qui pour l'instant ne bougeait pas de sa place et restait effectivement sage... c'était presque impressionnant, mais quand le soucis ne venait pas de Dieter, il fallait qu'il vienne d'ailleurs, et une furie fit irruption dans son bar, se mettant à hurler qu'il était responsable de la fermeture de son bar, qu'il allait le payer, qu'il n'allait pas s'en sortir comme ça... la vieille Rosemerta avait fini par comprendre d'où provenait l'invasion de cafards magiques dans son bar... c'était pas trop tôt. Mais le blond resta stoïque, affichant un sourire en coin provocateur avant de répondre :

- Je ne vois pas du tout de quoi vous parlez !

Ça sonnait faux, c'était de la provocation, mais d'un autre cotés, elle l'avait cherché elle aussi avec sa concurrence déloyale, on déconnait pas avec les Carrow !

_________________

    Now tell me: how did all my dreams turn to nightmares ? How did I lose it when I was right there ? Now I'm so far that it feels like it's all gone to pieces Tell me why the world never fights fair I'm trying to find...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – charles dyer – ivory parkinson - vedran zakharine
Vos Liens :
Informations Importantes :
Dieter Carrow
Drama Queen
Drama Queen

Messages : 196
Points RPs : 397
Date d'inscription : 04/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: do you build a snowman ? (andy&dieter)   Lun 20 Aoû - 19:37


Very Few Dancers - Sons of an illustrious Father

Pour parfaire le tableau de son mauvais caractère, il était jaloux. Andy le savait, Dieter avait ce besoin d’être au centre de l’attention, que ce soit bien ou en mal et ce depuis son plus jeune âge. D’où cela lui venait ? C’était le travail d’Helix de le trouver et peut-être qu’on ne le saurait jamais. Mais Didi, il était comme ça. A croire que l’aîné l'avait fait exprès de parler de le remplacer par son frère seulement pour l’énerver. Dieter était venu voir Andy, il avait fait l’andouille et comme trop souvent ça allait trop loin. La plus part du temps, c’était Dieter qui finissait par le prendre mal en premier et bouder pour trois fois rien. Comme là. Il se montait la tête tout seul. Puis, il préférait faire une crise de jalousie que d’assumer que son frère essayait juste de le rendre meilleur et surtout pas comme leur père qui grattait toujours à tout les râteliers comme lui. Trop souvent, quand on claquait trop facilement son argent pour des jeux en tout genre de façon maladive, on n’en perdait sa dignité et plus de honte à quémander et vivre sur le dos des autres.

Il savait très bien que son frère se débrouillait très bien au bar, et même mieux que lui car comme l’avait si bien relevé Andreas, il buvait pas comme un trou pendant le travail, ni ne l'emmerdait ou piquait dans la caisse. Combien de fois il s’est pris une tarte quand il a osé pensé qu’il pouvait me moucharder celui-à. Juste qu’il avait eu mal, sa jalousie lui envoyant comme de l’acide dans le sang et lui faisant cracher du venin. Dieter regardait son frère presque dégouté. « C’est donc juste ça l’image que t’as de moi… » jouait-il encore les mal-aimés. Il était sincèrement blessé, parce qu’il était embourbé dans son état de persécution. Il n’enregistrait que ce qui était négatif, le dénigrait ou le blessait. Encore une fois, tout ça il l’avait cherché et provoqué.

Il préférait s’isoler un petit peu. Il sentait que ça allait mal finir. Oh y’a le choix, soit juste on s’insulte et je me casse puis on n’en parle plus, soit je vais me mettre à chialer, soit je lui saute à la gorge ou lui, car va y’avoir vraiment le phrase de trop… Il se levait, s’approchant tout près de son frère pour le provoquer et faire le bonhomme. Andy continuait à le plaindre avec sarcasme. Dieter lui fit juste une grimace avant de tchiper, en le regardant de haut. Le livre en main, il s’éloignait à la table qu’il allait souvent squatter. Le dos tourné à la salle et surtout son frère, il essayait de se plonger dans sa lecture, ruminant tout ce qu'il venait de lui dire. J’ai pas envie ! Il m’emmerde ! Connard… Mais pourquoi tu m’as ramené à la vie si tu me supportes tellement pas et que tu préfères les autres de toutes façons… Pfff… Et j’en ai marre de toujours devoir me tenir, faire des efforts, suivre ces putains de règles ! Et tout doucement, il finit par se calmer en se disant qu’il n’avait que ça à faire que se tenir et préparer son après-Poudlard durant les vacances. Et Andy a raison, ça m’empêche pas de bouder et préparer un sale coup. Je préparais un sale-coup mais pas pour lui… Parce que en parlant de réviser, je vais t’être m’y mettre et justement y’en a un qui donne des cours de soutien… Cela m’a donné une idée. Au moins de prévoir un plan ça m’a aidé à me calmer.

Donc cette fois-là, Dieter avait bien décidé de s’arrêter là pour sa petite crise de la drama-queen et comptait bien rester là-bas pour bouder jusqu’au bout et rester tranquille au final. Tout ce que je voulais, c’était voir Andy. J’ai pas forcément besoin qu’il me parle, qu’il me prenne dans ses bras, qu’il m’engueule, ou de simplement l’emmerder. Juste qu’il soit là, j’ai pas forcément besoin de plus. J’avais pas envie de rentrer à Poudlard, ras-le-bol de cette école de merde. J’ai l’impression d’être un lion en cage donc j’ai pris sur moi et j’ai arrêté de mettre de l’huile sur le feu et pourtant qu’est-ce que j’adore faire ça et capituler. Enfin… Je capitules en boudant par rébellion mais avec Andy… C’est comme si je capitulais tout court, car il en a rien à foutre quand je fais mon boudin. Enfin... A croire que c’était beaucoup trop calme dans le bar...

Un bruit le sortit de ses pensées et son calme, lui tirant un léger sursaut. Il tournait juste la tête pour voir ce qui se passait et jaugeait la patronne des Trois Balais avec perplexité. Il se demandait ce qui lui arrivait encore à celle-là. Il l'écoutait parler, le bras et le menton appuyé sur le dossier de la banquette et ricana en entendant son frère répondre. « Les cafards, c’était vous ! » précisait-elle les accusations qu’elle leur hurlait à la figure devant tous les clients. Dieter rit. « Quoi ?! Les cafard c’est nous ? Comment ça ? » se montrait-il en jouant les idiots et surtout sur la sémantique et les mots, puis regardait son frère. « Elle vient de nous traiter de cafard, ou j’ai rêvé ? C’est pas très gentil ça... » se payait-il sa tête à son tour juste pour l’énerver. C’est un art d’être assez chiant pour leur faire lâcher l'affaire... « C’dingue ça… Tout le monde nous traite de cafard, je comprends pas pourquoi… » fit-il faussement peiné par cette image et ça se sentait, le même rictus narquois que son frère   

acidbrain



_________________
La pétasse est dans la place !
(c)crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Theo, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Andreas Carrow
Concierges
Concierges

Messages : 1099
Points RPs : 1772
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: do you build a snowman ? (andy&dieter)   Mer 22 Aoû - 13:02

C'était tout son frère ça, toujours à faire de la merde, à bien vouloir admettre en plus qu'il faisait de la merde, et tout ça pour au final jouer les drama queen et faire son petit malheureux quand Andy lui faisait simplement remarquer à quel point il n'était pas digne de confiance et à quel point, oui, il se méfiait de lui. Parce qu'il était loin d'être idiot, il le connaissait, Dieter était malheureusement comme leur père, un accro aux jeux et ce genre d'addiction, ça poussait toujours à faire de la merde, comme de voler son propre frère par exemple... et non, ce n'était pas l'image qu'il avait de lui, c'était LUI, tout simplement. Parce que tout cela, ce n'était pas juste une image, Dieter avait admis un peu plus tôt qu'il espérait lui faire tourner le dos pour qu'il puisse venir se servir derrière le bar, donc à partir de là... c'était plus une image, juste la vérité. S'il voulait que ça change, il allait devoir changer de comportement, démontrer qu'on pouvait lui faire confiance, et que Andy pouvait lui confier un job au bar sans constamment être sur son dos pour surveiller qu'il ne déconnait pas, mais il ne se leurrait pas, il y avait bien longtemps qu'il ne croyait plus au père noël, et donc qu'il avait apprit à se méfier des belles paroles de son frangin. D'ailleurs son cotés victime là, ça avait peut être marché une ou deux fois il y a quelques années, mais aujourd'hui, ça lui faisait simplement lever les yeux au ciel. Si le plus jeune voulait se complaire dans son rôle de victime, c'était son problème, mais Andy n'allait pas baisser sa garde juste parce qu'il faisait des yeux de chiens battus, il était pas assez con pour se laisser avoir par ce genre de combines... surtout qu'il connaissait bien, même si de son cotés, c'était pas trop son style à lui... lui préférait des techniques un peu plus brutal pour avoir ce qu'il voulait, mais ça fonctionnait pas si mal, parce que au final, il avait obtenue que Dieter aille s'installer dans son coin, avec son bouquin et son verre d'eau et ne fasse plus chier le monde !

Bon par contre, la tranquillité n'avait pas duré, parce que voilà que maintenant, c'était l'autre vieille peau de Rosemerta qui débarquait en braillant et en l'accusant de choses... bon, qu'il avait peut être fait... mais ça remontait à plusieurs mois quand même, il était temps qu'elle percute la vieille... même si à son age, c'était probablement logique que son cerveau ne soit plus aussi rapide qu'avant. Et puis franchement, elle ne manquait pas d'air de débarquer comme ça pour l'accuser sans la moindre preuve... il n'y avait qu'une personne qui était au courant que c'était bien lui qui avait fait ça, une personne en dehors de son plus jeune frère qui avait déposé les cafards à sa demande, et cette personne c'était Shura, donc il n'y avait pas vraiment de chances pour qu'il ai parlé... à moins qu'il n'ai voulu se venger pour un quelconque truc... même si dans la mémoire du blond, leur dernière rencontre avait été plutôt agréable, mais il lui semblait que le brun était partis furax quand même... dans tout les cas, il fronça les sourcils devant l'accusation direct, prêt à répliquer, mais Dieter le prit de court...

- C'est surtout pas très classe de débarquer comme ça dans le commerce d'une personne en l'insultant et en l'accusant sans la moindre preuve... parce que je suppose que vous n'avez pas de preuve de ce que vous avancez ? Si je me souviens bien, votre bar à été fermé y a plusieurs mois déjà et là tout à coup vous avez eu une révélation comme quoi ce serait moi le coupable... voyons Rosemerta... peut être que vous devriez songer à aller faire vérifier votre santé mentale à Ste Mangouste... ?

Il avait prit un ton doucereux, c'était de la provocation, il se moquait d'elle et il voulait la pousser à la faute, parce qu'elle essayait de lui faire une mauvaise publicité en faisant ça, de lui faire perdre des clients... il était hors de question qu'il laisse faire ! Elle le fixa d'un air mauvais en répondant à la fois à Dieter et au blond :

- Parce que vous êtes de vrais cafards ! Et ma santé mentale va très bien, je sais que c'est vous, je l'ai toujours sus, mais ça fait trop longtemps que ça dure maintenant !

Elle le pointait du doigt, accusateur, et le blond plaqua une main sur son torse, comme s'il venait d'être touché en plein cœur par autant de haine avant de dire :

- Quel agressivité... vraiment, et dire que je fais tout mon possible pour maintenir le flambeaux et pour faire en sorte que les clients de Pré-au-Lard n'aillent pas voir ailleurs... je crois que vous ne vous rendez pas compte à quel point c'est vexant d'être ainsi accusé à tord...

Oui bon, lui aussi il était doué pour faire les drama queen quand il voulait, surtout que là, il devait s'attirer la sympathie de ses clients et faire en sorte de briser l'image de Rosemerta au passage, la faisant passer pour une folle agressive qui l'accusait à tord.

- Votre bar est envahit par les cafards, cela laisse supposer un cruel manque d'hygiène de votre part... et je trouve ça vraiment petit de venir m'accuser pour cela...

Il plaça ses deux mains sur le comptoir, se penchant un peu en avant, s'assurant qu'aucun client ne pouvait le voir avant d'afficher un sourire provocateur à l'intention de la vieille femme... juste pour la pousser encore un peu plus à bout.

_________________

    Now tell me: how did all my dreams turn to nightmares ? How did I lose it when I was right there ? Now I'm so far that it feels like it's all gone to pieces Tell me why the world never fights fair I'm trying to find...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – charles dyer – ivory parkinson - vedran zakharine
Vos Liens :
Informations Importantes :
Dieter Carrow
Drama Queen
Drama Queen

Messages : 196
Points RPs : 397
Date d'inscription : 04/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: do you build a snowman ? (andy&dieter)   Ven 24 Aoû - 18:36


Very Few Dancers - Sons of an illustrious Father

Dieter préférait quand même restait en retrait de tout ça. Il n’avait pas pu s’empêcher d’y mettre son petit grain de sel, mais son frère venait de lui faire comprendre qu’il serait peut-être temps qu’il se montre un peu plus responsable et mature. Il s’arrêterait alors là et laisserait son frère gérer ses affaires. Ce serait idiot qu’il aggrave les choses sans réfléchir. A l’école, il pouvait se le permettre de déconner un peu, mais là c’était les affaires de son frère et ce qui les faisait vivre surtout… Dieter faisait ce qu’il pouvait pour se contenir. Il n’avait en plus aucune idée de ce qui se passait réellement. Il ne comprenait pas d’où lui venait ces étranges accusation à cette sorcière là. Il était resté sur sa banquette, regardant la scène avec indolence, le menton appuyé sur la banquette et se mordillant nerveusement la pulpe du pouce. Son frère avait prit le relais pour la remettre à sa place.

Silencieux et observateur, il regardait son frère avec une certaine admiration. Il sourit en l’entendant parler et faire. Un ricanement lui échappait aussi quand il suggérait d’aller faire un tour à Sainte-Mangouste. Il était tellement fier de son aîné. Le Maître c’est lui ah lalala… et j’essaie de jouer en pensant gagner… Il ne réagit pas une seconde quand la vieille les traita tous les deux de cafards et il essayait de rassembler les morceaux de cette mystérieuse histoire de cafard et de Carrow. Il reportait son attention sur son frère, se demandant s’il y était vraiment pour quelque chose ce qui n’aurait pas été si étonnant et il aurait même trouvé ça plutôt malin. Il hocha simplement la tête aux paroles de son frère pour approuver ses paroles, loyal jusqu’à la mort.

Rosemerta était folle de rage et elle puisait en elle pour ne pas éclater. Andy se penchait vers elle et seule à voir son sourire, sa patience était à sa limite. Elle avait sortit discrètement sa baguette et la serrait dans sa main à en avoir les jointures blanchies. Le visage crispé et le corps tremblant de colère, elle ne savait pas elle-même ce qu’elle comptait en faire mais elle l’avait sortit d’instinct. Dieter l’avait remarqué à la seconde et bondit de sa banquette. Il s’était dit qu’il n’interviendrait pas, qu’il allait se contenir mais là il ne pouvait pas. « N’y pense même pas ! » jappa t-il en la menaçant de sa baguette. C’était qu’une assurance quoique... ça pouvait partir vite avec Dieter. « Je la rangerais tout de suite si j’étais toi ! J'vois vraiment aucune raison de la sortir là. » et la sorcière lui répondit furibonde : « J’ai pas de conseil à recevoir d’une vermine aussi peu respectueuse que toi. » la voix rauque.

« Vas y, c’est bon  moi ça me les brise là ! » avait-il tonné, s’excusant d’avance auprès de son frère pour son attitude. « D’où tu sors des conneries comme ça ? Tu débarques pour l’accuser alors qu’il essaie juste de faire son boulot sans rien demander à personne ? J’sais pas moi ? Y’a personne d’autre à aller emmerder ? » s’énervait-il un petit peu. Il s’était approché d’elle baissant un peu sa garde, s’appuyant au comptoir. « T’as pas entendu ce qu’il t’a dis ? Tu te fais juste tout sauf de la pub là. On dirait plutôt que c’est toi qui nous le fait le coup-bas. T’imprime ça ? » finit-il avec un sourire sarcastique. Il laissait ses yeux descendre sur la main de la sorcière qui ne s’était toujours pas décider à ranger sa baguette, ni même desserrer ses doigts. Il restait sur le qui-vive. Elle faisait un geste de travers, Dieter risquait de voir rouge par contre, surtout si elle touchait à son frère. Ou à moi… « Tu devrais partir pendant que t’as encore un peu de dignité… » lui murmura t-il.   

Elle avait été rapide, Dieter eut trop confiance et le mouvement de baguette était parti, tout comme son sort informulé. Dieter sursauté et s’était protéger la tête, recroquevillé sur lui-même, mais elle avait visé la poutre juste derrière lui, faisant volé des éclats de bois. C’était juste pour lui faire comprendre que ce n’était pas passé loin. Un tir de sommation. Il n’avait pas fait le fier sur le moment mais très vite c’est un regard noir qu’il lançait à la patronne des Trois Balais.

acidbrain



_________________
La pétasse est dans la place !
(c)crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Theo, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Andreas Carrow
Concierges
Concierges

Messages : 1099
Points RPs : 1772
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: do you build a snowman ? (andy&dieter)   Lun 27 Aoû - 19:47

Qu'elle débarque dans son bar pour faire un scandale, déjà c'était limite, mais qu'elle ose en plus sortir sa baguette, là clairement ça allait mal aller ! Andy était du genre patient, il était du genre à faire des sales coups aux gens, et ça demandait de la patience et de l'organisation, comme pour cette histoire de cafards, il avait passé plusieurs semaines à perdre de l'argent et à voir son bar stagner et ne pas décoller parce que cette vieille peau lui faisait de la concurrence déloyal et lui volait tout ses clients... mais malgré tout, il avait réfléchit, il avait établit un plan, et sans vouloir se vanter, son plan avait été brillant et parfait quand même ! La preuve, elle se trouvait maintenant, là, folle de rage, à faire irruption comme une cinglée, accusant sans preuve, menaçant ouvertement, et insultant au passage... c'était vraiment petit comme comportement, et c'était pas du tout mature. Elle osait les traiter de cafards, mais là tout de suite, ils avaient plus de classe qu'elle. Elle avait dut être à Gryffondor celle là, aucune subtilité, aucune patience, à vouloir foncer dans le tas sans même réfléchir... c'était stupide. Surtout qu'il savait exactement où appuyer pour la faire sortir de ses gonds, et qu'il ne s'en gênait pas, c'était bien trop facile et marrant de son point de vu. Par contre, l'apparition de la baguette, c'était un peu moins marrant pour le coup. Il tenait à son bar, il avait réussit à en faire quelque chose de présentable, surtout quand on savait que c'était un véritable trou à rat avant... aujourd'hui c'était un lieu chaleureux, les gens s'amusaient et ne se souciait pas de croiser des cafards ou autre saletés du genre... alors non, il était hors de question qu'elle abîme son bar, tout ça parce qu'elle faisait une crise d'égo et qu'elle était incapable de reconnaître qu'elle avait perdu. C'était pourtant le cas, elle avait perdu et le fait de sortir sa baguette ne changerait rien à tout ça, au contraire, elle allait juste perdre encore un peu plus. D'ailleurs Dieter avait réagit au quart de tour, pointant sa baguette sur femme à son tour, la mettant en garde, lui conseillant de ranger sa baguette et Andy avait attrapé la sienne également en voyant les choses s'envenimer.

- Tu devrais pourtant... Parce que celle qui se montre la plus irrespectueuse pour l'instant ici, c'est toi ! Tu te pointe dans MON bar, tu m'accuses sans la moindre preuve, tu m'insultes, ainsi que ma famille et maintenant tu menace mon petit frère... ? Tu n'as vraiment aucun honneur en fait... t'en prendre à un gosse... et c'est nous que tu oses traiter de cafards !

Il y avait des témoins, Andy savait parfaitement ce qu'il faisait, attiser la pitié des gens, faire en sorte que ce soit elle qui passe pour le monstre, même si pour ça, il devait faire passer son frère pour jeune et innocent... ce qui était très loin d'être le cas, mais c'était pas grave, du moment que tout les témoins eux, y croyait. Et c'était pas dur d'y croire quand on voyait une femme d'un certain âge menacer et insulter ouvertement un adolescent qui n'avait rien demandé en premier lieu. C'était le genre de comportement qui pouvait coûter cher et d'ailleurs même Dieter avait l'air plus mature et responsable qu'elle dans son discours... Andy laissa faire, observant, il avait quand même saisit sa baguette lui aussi dessous le comptoir, prêt à réagir au cas où, parce qu'il était hors de question que cette vieille peau blesse son frère. Son geste avait été rapide, et elle avait visé au dessus de la tête de Dieter, le sort allant s'écraser contre un mur, mais c'était assez pour que Andy réagisse. Il leva sa baguette à son tour, visant la vielle femme, lui envoyant un expulso qui la propulsa vers la porte du bar, la jetant littéralement dehors, alors qu'il contournait le bar pour se rapprocher de la sortis en disant :

- Débarquer dans mon bar, m'insulter, m'accuser, c'est une chose, mais t'en prendre à mon frère, un gosse... ça c'est hors limite ! Je veux plus te revoir ici, si jamais tu t'avise de remettre un pied dans mon bar, je n'aurais aucun scrupule à porter plainte et à te faire envoyé à Azkaban pour ce que tu viens de faire... et c'est pas de chance, il y a un max de témoins en plus !

Il avait rajouté la fin d'un ton plus bas, juste pour qu'elle soit la seule à entendre, et sans même lui laisser le temps de réagir, il claqua la porte du bar en la laissant dehors. Il était en colère, et d'ailleurs, son regard se porta sur la poutre qui avait prit le sort, il lâcha un soupir blasé avant de lancer un sort pour essayer de réparer au mieux les dégâts en disant à l'intention de Dieter :

- Heureusement que c'était pas ta tête... cette femme est complètement cinglée...

Il tourna la tête vers quelques clients, observant leurs réactions, remarquant des hochements de tête qui approuvaient, alors que d'autres semblaient quelques peu choqués... aucun doute qu'elle ne s'était pas fait de la pub celle là. Le blond afficha un léger sourire en coin avant de reporter son attention sur son frère en disant plus discrètement :

- Pas mal joué, mais la prochaine fois, baisse pas ta garde !

Il n'aimait pas le voir prendre des risques, surtout quand c'était des risques inutiles... comme là... si ça avait été sa tête à la place de la poutre, le résultat aurait put être plus dramatique !

_________________

    Now tell me: how did all my dreams turn to nightmares ? How did I lose it when I was right there ? Now I'm so far that it feels like it's all gone to pieces Tell me why the world never fights fair I'm trying to find...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau – charles dyer – ivory parkinson - vedran zakharine
Vos Liens :
Informations Importantes :
Dieter Carrow
Drama Queen
Drama Queen

Messages : 196
Points RPs : 397
Date d'inscription : 04/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: do you build a snowman ? (andy&dieter)   Lun 10 Sep - 23:06


Very Few Dancers - Sons of an illustrious Father

Dieter avait sursauté en la voyant brandir sa baguette. Le bruit du bois qui éclatait derrière lui n’avait rien fait pour le rassurer. Les mains sur sa tête, il s’était protéger d’instinct. Faut dire que s’en prendre plein la tronche, à force d’énerver le monde il connaissait. Il avait l’habitude. La position pour encaisser les coups et trouver le temps et l’ouverture pour un coup bas. Même si Dieter était plutôt du genre à fatiguer son ennemi par l’agacement, en riant en demandant plus encore, il frappe pas assez fort. Enfin là, son instinct de survie lui disait surtout qu’il faisait pas le poids et qu’il n’aurait peut-être pas aimé mourir bêtement le crâne explosé.

Il se détendit lentement quand il comprit que non, ce n’était pas lui qui avait fait ce bruit affreux, mais la poutre derrière lui au plafond. Il s’était lentement déroulé de sa position défensive et tout ce qu’il vit, c’est la vieille volé à travers le bar. Il resta interdit un moment à regarder droit devant lui, là où se trouvait Rosemerta il y a quelques secondes. D’entendre la voix de son frère le ramena à la réalité. Dieter ne préférait pas intervenir et le laisser faire. Il était si bien lancé et vu comment ça s’était terminé avec Rosemerta, il préférait même pas en rajouter. Il avait eu son compte.

Par contre Dieter dut se pincer les lèvres pour ne pas sourire quand Andy répétait qu’il était un gosse. Ouais, arrête au bout d’un moment on va plus y croire. Les deux avaient bien conscience qu’il était loin d’être un adolescent innocent, mais dans l’idée c’était ça. Il restait jeune, aussi insupportable qu’il était. Il était resté tranquille au bar, et sursauta légèrement quand Andreas claquait la porte du pub. Il n’osait plus rien dire sur le moment. En fait, il n’avait pas trop compris ce qui s’était passé, c’était parti de rien, et si loin. Enfin, ça n’avait pas de sens… Faudrait que je lui parle quand même, savoir s’il en sait pas plus qu’il ne le dit pour cette histoire de cafard. Enfin, je verrai ça quand on sera tout les deux. Il finit par avoir cette tête du gars complètement dépassé et dépité. Il aurait tellement bu une bière après ça, si seulement il avait de l’argent.

Il finit par capter le regard d’Andy alors qu’il s’affairait à réparer les dégâts. « Tu m’étonnes… » avait-il seulement commenté pour la vieille « et merci, mais je m’étais déjà fait l’image… Une fois suffit. » rajoutait-il pour sa tête. Il eut ensuite un petit sourire tellement content. Il le cachait en se mordant la lèvre et grimaçant pour avoir l’air plus sérieux. Il était heureux qu’il soit fier de lui. « Je savais pas qu’elle était demeurée à ce point…  » pestait-il. Il ne pensait pas qu’elle serait allée jusque là. Il l’avait sous-estimé. Il regardait toujours son frère, entrain d'agiter sa baguette pour fignoler les réparations et brusquement Dieter quitta le comptoir pour venir le serrer fort dans ses bras. Bref, mais puissant. Sa façon de dire merci. « Il en faut plus pour se débarrasser de moi t’inquiète… » lui avait-il rajouté plus bas. Qu’il s’inquiète pas pour sa garde. Qu’il arrête de s’inquiéter tout court. Tu serais tellement soulagé si tu n’avais pas à veiller sur moi… Il se détachait sans même le regarder.

Restant un moment dans ses pensées et silencieux, repensant à tout ça, il finit par retrouver Adny de l’autre côté du comptoir, allant se hisser sur un tabouret qui trainait. Il observait son frère et finit par le fixer avec insistance. « Ho… » hélait-il son frère, discrètement. Quand il eut son attention, Dieter lui lança un regard qui disait t’as rien à me dire ? « Tu sais ce qui lui a prit à l’autre ? ». Il marqua une pause et étira son sourire jusqu’aux oreilles. « Pourquoi toi ? » faisait-il aux accusation de l’autre sorcière à propos des cafards. Sa question innocente n’était qu’un leurre. Lui ce qu’il voulait vraiment savoir, c’est si Rosemerta avait ses raisons d’avoir tapé un scandale dans le bar. Qu’Andy est vraiment un rapport avec ça ne l’aurait pas surpris. C’est un classique. Et dans le genre nuisible, demandez les Carrow...

acidbrain



_________________
La pétasse est dans la place !
(c)crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Theo, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Andreas Carrow
Concierges
Concierges

Messages : 1099
Points RPs : 1772
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: do you build a snowman ? (andy&dieter)   Mer 12 Sep - 13:51

Qu'on s'attaque à lui, c'était une chose, il était même prêt à reconnaître a la plupart du temps, il le cherchait et le méritait et d'ailleurs là, il était clairement coupable de ce que cette femme l'avait accusé, même s'il était hors de question qu'il le reconnaisse devant des témoins, il n'allait pas non plus lui faciliter la tâche... mais par contre s'en prendre à son frère ou même à n'importe quel membre de sa famille, ça c'était juste pas possible. Il ne supportait pas cette idée là et cette femme avait vraiment ma joué son coup en menaçant Dieter. C'était un petit con, et tout comme lui, la plupart du temps il cherchait et méritait les coups, mais c'était pas pour autant que Andy allait laisser faire. C'était son rôle de grand frère d'une certaine manière que de le protéger et si en plus elle s'en prenait à lui comme ça juste sous le nez d'Andy, alors elle était vraiment stupide cette femme, il n'y avait pas à dire. Dans tout les cas, il l'avait éjecté du bar, parce que cette connerie avait assez duré, elle était en colère, mais elle avait pas besoin de venir faire son scandale en public, et puis de toute manière, elle n'avait fait que se faire de mauvaise pub toute seule là... et il aurait put la laisser continuer à s'enfoncer un peu plus toute seule, c'était tout bénef pour lui, sauf que s'en prendre à la fois à son bar et à son frère, ça avait été un très mauvais calcule de sa part. Déjà, le simple fait qu'elle ai levé sa baguette contre son frangin, ça l'avait mit hors de lui, mais qu'elle en plus lancer un sort offensif qui avait abîmé sa déco... alors là, c'était le coup de trop. Enfin dans un sens, comme il le faisait remarquer à son frère, il valait mieux le bar qui était réparable avec la magie, que sa tête, parce que c'était pas sur qu'elle aurait été réparable elle... déjà qu'elle était bien endommagée... mais bon son petit numéro n'avait pas été mauvais et il voulait bien le reconnaître. Par ailleurs, Andy savait que cette femme était du genre impulsive, mais il n'aurait pas imaginé qu'elle était aussi tarée... Il secoua donc la tête avant de dire :

- J'avais des doutes... mais faut croire que l'âge fait empirer les choses, la pauvre femme doit être en train de devenir sénile... elle ferait mieux de laisser tomber son bar et de prendre sa retraite tiens !

Il avait parlé assez fort, lâchant des soupirs un peu blasé au passage, histoire de faire comme si il se souciait vraiment de l'état mentale de la vieille mégère, mais en réalité, il s'en foutait totalement, elle pouvait bien devenir complètement folle, ça ne changeait absolument rien pour lui ! Il fut un peu surprit et prit au dépourvu quand son frère s'approcha de lui pour le prendre dans ses bras... c'était pas arrivé depuis... depuis un bail, et l'espace d'un instant, il avait eu l'impression d'avoir à faire à l'ancien Dieter, celui qu'il était avant la guerre... celui qui ne pensait pas qu'à mourir... Il mit quelques secondes à réagir, mais un lui rendit son étreinte avant de dire :

- Encore heureux, t'es tellement chiant que tu finirais réellement par me manquer !

Ben oui, il était tellement chiant qu'en quelque sorte ça le rendait aussi envahissant et donc s'il n'était plus là, ça ferait un énorme trou dans la vie d'Andy... et puis c'était son frère, il était un Carrow, ils étaient increvable, comme la vermine, comme les cafards ou encore les rats... Il esquissa un léger sourire, avant de laisser Dieter s'installer sur un tabouret, il le gardait à l’œil de toute manière, c'était pas parce qu'il avait manqué de voir sa tête explosé qu'il allait le laisser se servir tranquillement derrière la bar, fallait pas pousser. Il prit un air innocent quand il lui posa la question de savoir pourquoi elle l'accusait lui pour son bar et il fini par perdre son faux sérieux et par se mettre à rire en disant :

- Parce que je suis le coupable idéale... et sans doute parce que je l'ai fais... enfin techniquement, ton frère l'a fait, mais j'ai mit le plan au point, il a juste suivit mes instructions...

Il afficha un grand sourire fier, parce que oui, il était fier de sa connerie, il était fier de ce plan qui marchait si bien, parce que son bar tournait à plein régime, la réputation était déjà en train de changer, ce n'était plus un trou à rat, mais un lieu branché dans lequel tout le monde pouvait s'amuser... et c'était pile le but recherché. Il haussa donc un peu les épaules avant de dire :

- Tu croyais quand même pas que j'allais laisser cette peau de vache me faire de la concurrence déloyale et couler mon bar avant même que j'ai eu une chance de me lancer... ? Et puis quoi encore... j'suis un Carrow, elle sait pas à qui elle a à faire cette vieille peau !

Oui, ça c'était clair, et elle en avait eu un léger aperçu ce soir, parce que maintenant, elle s'était grillé et elle allait avoir du mal à revenir sur le devant de la scène avec le cirque qu'elle venait de faire...

_________________

    Now tell me: how did all my dreams turn to nightmares ? How did I lose it when I was right there ? Now I'm so far that it feels like it's all gone to pieces Tell me why the world never fights fair I'm trying to find...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: do you build a snowman ? (andy&dieter)   

Revenir en haut Aller en bas
 
do you build a snowman ? (andy&dieter)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Do You Wanna Build A Snowman With Me ?
» Do you wanna build a snowman ? ft Linette
» scratch build : thunderbolt : W.I.P
» [Build HoH] Ritu Spike
» Andy Murray ! Je ferais aussi bien que toi ! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
-
Sauter vers: