RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
3035
POUFF.
3565
SERD.
2280
SERP.
4185

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria & Ludibaty (Theo & Leo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 A king of magic (ft Noa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vincenzo Scopoli
Epaves
Epaves

Messages : 152
Points RPs : 162
Date d'inscription : 01/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: A king of magic (ft Noa)   Jeu 7 Juin - 8:07

A king of magic
Ft. Noa  & Vinny



Il n'y avait rien de mieux qu'une bonne partie de bonneteau pour décompresser après une overdose du monde magique. Le bonneteau c'tait la solution idéale pour tout. Cela lui permettait de décompresser, d'exercer son doigté en maniant les cartes, d'accumuler un peu d'argent moldus et de récolter une ou deux informations en tendant l'oreille sur les conversations échangées. Quand il en avait marre de lèche les bottes des sangs purs et de leur environnement trop propres en apparence, le cracmol venait ici, dans ce skate parc londonien pas très reluisant. Le plus rafraîchissant, c'est que le pire qu'il pouvait lui arriver était un coup de poing ou le vol de sa mise. Au pire du pire, on pouvait le menacer d'une arme. Une broutille par rapport à ce qu'il pouvait subir du côté magique de la ville.

Une caisse, trois cartes... Du moins... Trois cartes visibles, et le tour était joué pour lui faire retrouver le sourire. "Allez, les jeunes, c'est pas compliqués, suffis de t-t-trouver la dame." Expliquait-il avec bonne humeur. Placé dans un coin pour ne pas gêner les skateurs, il avait su captiver l'attention de deux ados et, pour l'instant, cela lui suffisait. Il retourna les trois cartes, une dame et deux rois. "On quit-t-te pas la belle des yeux, d'accord ?" Son bégaiement arrache des sourires, comme si ce défaut d'élocution allait influencer l'habilité de ses mains. Cette réaction l'amuse. Les pigeons.

Avec lenteur, il mit les cartes faces cachées et commença à les mélanger. Vincenzo commença en douceur, sans tricher. Juste histoire de rendre crédible le rythme des défaites et des victimes. Les sommes perdus n'avaient pas d'importance à ce stade du jeu. Un ou deux potes de sa cible se rajoutent à l'audience. L'idée d'arrêter est sous-entendue. "T-t-tu veux part-t-ir alors que t-tu es en vaine ?" Commenta-t-il alors que son adversaire voulait empocher ces gains. C'était ça le truc, l'obliger à rester jusqu'à ce qu'on arrive à la partie truquée. Alors les sous que Vinny avait perdus avant n'avaient pas d'importance puisqu'il comptait bien tout empocher à la fin. "Allez, un pet-t-tit-t-e dernière, non ?" Insista-t-il. Les potes du pigeon l'encouragent et, là, Vinny sut que sa cible était cuite à point.

L'Italien recommence à mélanger les trois cartes, sauf que dans la manipulation la dame disparut dans sa manche pour être remplacé par un autre roi. Rapide et invisible. Un coup qu'il répétait depuis des années. Bonne chance pour trouver avec ça ! Vinny étale les trois cartes et attend un verdict qui ne pourra que pencher en sa faveur. "Ooooh, comme c'est dommage." Dit-il en retournant la carte pointée du doigt. Un roi, bien sûr. Pour ne pas se faire griller, il refit un échange de carte en retournant les deux autres. Histoire de faire croire que la dame avait vraiment été là lorsque les trois cartes étaient posées sur la caisse. "Qui-t-te ou double ?" Proposa Vinny. "Allez... Res-t-te pas sur une défai-t-t-te." Encouragea-t-il.

D'habitude, ça prend, aujourd'hui non. Le moldu digère mal son revers de chance et lâche l'affaire après avoir tapé dans la caisse. "Je serais là demain si t-t-tu veux la revanche." Annonça l'Italien sur un ton de bon joueur en le regardant partir. Bien sûr, il ne sera pas là demain. Il ne fallait respecté ce genre de promesse, au cas où la victime capte qu'elle s'est fait pigeonner et revient avec des potes. Des billets et des pièces étaient tombé à cause du coup rageur. Vinny se dépêcha de les ramasser. "C'est t-t-trop facile avec ces moldus." Commenta-t-il en empochant les gains vite fait bien fait. Ce petit tour l'avait mis d'excellente humeur, au point qu'il ne faisait pas attention aux oreilles qui auraient pu être à l'écoute. Qui comprendrait sa phrase ? Il était trop loin coté moldu. Du moins, c'est ce qu'il s'imaginait.

Code by AMIANTE

_________________
Keeping my love lockdown
I got something to lose, so I gotta move. See I wanna move, but can't escape from you. So I keep it low, keep a secret code. So everybody else don't have to know.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Theo, Alena & Izzy
Vos Liens :
Informations Importantes :
Noa Stevens
Fuck You
Fuck You

Messages : 1018
Points RPs : 2085
Date d'inscription : 10/11/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur http://ilyria87.tumblr.com/





MessageSujet: Re: A king of magic (ft Noa)   Ven 8 Juin - 12:00

Poudlard devenait tellement étouffant en ce moment, qu'il saisissait la moindre opportunité pour retourner à Londres, il en avait marre de la magie, marre de cette école dans laquelle il se passait toujours des merdes, dans laquelle jamais personne n'était en sécurité... c'était chiant à force de toujours devoir regarder par dessus son épaule ne se demandant ce qui allait lui tomber dessus et ça l'emmerdait tout autant de devoir encore tenir plus de deux mois pour avoir ces foutus examens. Il avait donc sauté sur l'occasion... ou plutôt il avait harcelé Lev en fait, pour que ce dernier le ramène à Londres pour un weekend, il trouvait ça injuste que les professeurs aient le droit de se balader comme ça, mais que lui soit coincé dans cette école de merde, il avait vingt piges bordel, il pouvait bien faire ce qu'il voulait quand il voulait... sans compter qu'il savait transplaner maintenant... même s'il n'avait pas encore passé le permis, c'était pas avant le mois prochain, et du coup il devait encore dépendre de quelqu'un pour retourner chez lui. Ça l'emmerdait, mais bon, il aimait bien Lev, il était cool et il avait accepté en plus, donc il n'allait pas trop se plaindre. Il avait donc décidé de passer sa journée au skate parc avec ses potes, parce que ça lui manquait d'avoir une rampe correct pour s'exercer à ses figures favorites et que ses potes moldus lui manquaient aussi. Il avait beau ne pas être trop attaché aux gens en général, le cotés moldus, c'était surtout ça qui lui manquait, pouvoir traîner avec des gens qui ne parlaient pas baguettes magiques, mangemorts, sang purs, ou encore guerre à tout va... ça c'était cool. Et il comptait bien en profiter, même si il avait rapidement remarqué ce petit attroupement dans un coin de parc, autour d'un mec qui semblait jouer aux cartes... ça puait l'arnaque son truc à, mais vu que l'endroit était principalement squatter par des adolescents crédules, autant dire que c'était le bon plan.

Dans tout les cas, il ne s'y était pas vraiment intéressé, profitant surtout de voir la rampe déserté par les autres pour s'entraîner un peu, mais au bout d'un moment, un de ses amis lui fit signe de se rapprocher, il devait se passer un truc intéressant, du moins c'était ce qu'il se disait, et sa curiosité l'avait emporté sur tout le reste. Il avant donc placé son skate sous son bras avant de s'approcher, le type état vieux et il bégayait, l'archétype même du mec dont personne ne se méfiait, du mec dont limite les gens avaient pitiés en fait... il connaissait bien la combine, il avait grandit en Californie, il y avait des types comme lui partout là bas et il savait que le mec allait se faire avoir. C'était pas son problème en soit, et c'était même pas une de ses potes du coup il ne dit rien, se contentant d'observer jusqu'à ce que l'inévitable se produise. Il esquissa un sourire en coin, c'était vraiment prévisible pour le coup, et quand le type proposé une revanche, l'autre était tellement agacé qu'il refusa. Il affichait un sourire amusé, c'était marrant de voir des crétins se faire arnaquer, et d'ailleurs son pote s'était penché vers lui en lui glissant que lui aussi aurait juré que la dame se trouvait bien là...

- Elle y était sûrement... c'est de l'arnaque ce truc là, il a dut échanger les cartes...

Il parlait doucement, après tout, c'était pas à lui de vendre la combine, si les autres étaient assez con pour se faire avoir, ce n'était pas son problème à lui. Mais par contre la suite devint un peu plus son problème, alors que le vieux ramassait son argent et venait de dire un mot qu'il n'était pas sensé entendre aujourd'hui, à savoir « Moldus ». Il fronça les sourcils, se détournant de son pote pour observer le vieux... pourquoi fallait toujours que ça le suive ce genre de conneries là ? Et qu'est ce qu'un putain de sorcier venait l'emmerdait chez lui sur son territoire ?! Il fit signe à son ami qu'il le rejoignait et attendit qu'il s'éloigne pour s'approchait du vieux en disant :

- C'est pas illégal de faire de la magie pour arnaquer des moldus ? J'me demande bien ce que votre Ministère là, ne penserait... ?

C'était une menace, plutôt claire en plus, il avait reposé son skate par terre, le tenant avec un pied dessus et croisé les bras sur son torse en toisant l'homme. Il se fichait qu'il arnaque les gens, c'était pas son problème, mais ça faisait chier de voir que partout où il allait, il devait se retrouver confronter à des sorciers et à cette foutue magie... ça c'était vraiment blasant et ça l'agaçait très fortement pour le coup.

_________________

Bring me to life bring me the starlight bring me the sun and moon release the stars tonight...
(c) made by Ilyria
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vincenzo Scopoli
Epaves
Epaves

Messages : 152
Points RPs : 162
Date d'inscription : 01/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: A king of magic (ft Noa)   Sam 9 Juin - 22:55

A king of magic
Ft. Noa  & Vinny



La partie s'était déroulé sans autre accro qu'un coup de pied rageur dans la caisse et des jurons. Autant dire qu'il s'en tirait plutôt bien. Cela ne le gênait pas plus que ça de devoir se baisser afin de ramasser les mises tombées à cause du coup de l'autre perdant, il avait déjà fait bien pire pour ramasser de l'argent. Vinny était de bonne humeur et pensait déjà à ce qu'il pourrait faire de ses gains. De la bonne bouffe était sa priorité et il ne crachait pas contre une nuit dans un bon lit bien mielleux. Il faudrait qu'il refasse son stock de cigarette aussi, celle des moldus avaient meilleur goût, à moins qu'il ne pensât cela parce qu'il avait pris cette mauvaise manie  pour la santé de ce côté-ci du monde. D'un autre côté, cela faisait un bail qu'il n'avait pas été au cinéma. Autant profiter à fond d'être du côté moldu, non ? Il allait devoir réfléchir, parce que même si l'argent avait été facilement gagné, il n'en avait pas obtenu assez pour faire toute cette liste. Les moldus, les pigeons idéals, c'est sûr que c'est plus compliqué de tricher côté sorcier de Londres. La triche était d'un autre niveau, cent pour cent magique, ce qui le désavantageait trop à son goût. Tout à sa joie et à ses futures dépenses, le cracmol avait parler sans se soucier d'être écouté. Même lorsqu'il se sentit observé et qu'il en eut la confirmation en levant la tête, il ne s'inquiéta pas d'avoir dit une bêtise. Qui pouvait connaître la signification de ce mot dans ce coin paumé ? Au pire, on prendrait cette appellation bizarre pour une insulte. Ce qui n'était pas loin de la vérité, de son point de vue.

"Le spect-t-acle est fini mon po-t-t-te." Déclara-t-il en enfonçant ses mains dans ces poches, poches où il avait enfourné la mise gagnée, juste au cas où il s'agirait d'un pote du mauvais perdant venant récupérer le fric perdu.

Malgré une attitude décontractée, épaules détendues et tête haute légèrement inclinée, Vinny se tenait sur la défensive. Son pied droit était légèrement en retrait par rapport au gauche afin de lui donner une impulsion potentiellement décisive au cas où il lui faudrait déguerpir. Mains dans ces poches, il tenait fermement billet et pièces qu'il venait de remporter. Des mauvais perdants, il en connaissait, des potes du perdant se mêlant de ce qui ne les regardait pas, aussi. Le deuxième cas était plus fréquent que le premier et il avait eu tout le loisir de constater avec les années que les personnes se situant dans cette catégorie étaient plus vindicatives. À croire que défendre un ami vous donnait tous les droits, comme s'il s'agissait d'une mission sacrée ou une connerie dans le genre. En tout cas, il était hors de question qu'il crache le magot "durement" gagné ! L'Italien allait faire une remarque dans ce sens alors que l'autre personne s'approchait de lui. Il baissait les yeux sur le skate et se dit qu'il pourrait peut-être l'utiliser pour faire perdre l'équilibre au gars et gagner une ou deux secondes si ça tournait mal.

L'accusation reçue était si éloignée de ce à quoi il s'attendait que Vinny fut d'abord surpris, puis il ne put s'empêcher de rigoler. "T-t-tu crois que j'ai fait de la magie ?" Répéta-t-il, à la fois amusé et incrédule. "Elle est bien bonne celle-là." Pas de bégaiement sur cette phrase. Normal puisque le fichu sort qui en était à l'origine était sélectif, mais, une personne ignorant ce détail pourrait croire y voir comme un indice que ce défaut d'élocution était feint.

Oui, la blague aurait pu être bonne, si elle ne s'était pas terminé par une menace, ce qui lui fit perdre instantanément toute envie de plaisanter. "On se calme cowboy, c'é-t-tait pas de la magie, je sais pas en faire." Répondit-il plus sérieusement. "Pu-t-t-tain, c'est bien ma veine de t-t-tomber sur un..." Jura-t-il dans un murmure après avoir poussé un soupir. Il s'interrompit, se souvenant que son interlocuteur improvisé avait employé le mot votre et non le ou notre en parlant du Ministère. "A-t-t-tend, t-tu sais c'est quoi un moldu mais t-tu dis "votre minis-t-tère"... T-tu es quoi au jus-t-te ?" Intrigué et pris au dépourvu, il enchaînait les mots contenant la lettre "maudite", ce qui ne fit qu'augmenter son agacement. Dans ces moments-là, il aimait bien se griller une cigarette pour se détendre, mais pas sûr que le cowboy le laisse faire. "Je peux sor-t-tir une clope où t-t-tu vas me dire que c'est illégal aussi ?" Ne put-il s'empêcher de dire entre provocation et taquinerie.

Code by AMIANTE

_________________
Keeping my love lockdown
I got something to lose, so I gotta move. See I wanna move, but can't escape from you. So I keep it low, keep a secret code. So everybody else don't have to know.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Theo, Alena & Izzy
Vos Liens :
Informations Importantes :
Noa Stevens
Fuck You
Fuck You

Messages : 1018
Points RPs : 2085
Date d'inscription : 10/11/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur http://ilyria87.tumblr.com/





MessageSujet: Re: A king of magic (ft Noa)   Lun 11 Juin - 12:31

Il se sentait un peu maudit là pour le coup, même quand il était tranquillement dans son monde moldus, dans son environnement favoris, et avec ses potes moldus, fallait qu'il tombe sur un foutue sorcier et encore pire, un qui s'amusait à arnaquer les moldus et en plus à s'en vanter. C'était pas vraiment des potes qui s'étaient fait avoir, juste des connaissances, alors il s'en fichait un peu, après tout s'ils avaient été assez con pour parier du friques c'était leur problème pas le siens, mais par contre ça l'agaçait un peu ce ton, cette manie qu'ils avaient de se trouver supérieur, de croire que les Moldus étaient si facile mettre en déroute, à arnaquer, ou même à asservir... c'était facile de parler, mais en attendant, c'était pas les moldus qui se terrait dans leur petit monde secret de peur de se faire exterminer, alors peut être qu'il serait temps que ces connards de sorciers arrêtent de les prendre pour des cons aussi. Et oui, techniquement, il n'était pas un moldus, il était bel et bien un sorcier, même s'il séchait la plupart des cours à Poudlard, qu'il n'avait quasiment jamais sa baguette sur lui et qu'il détestait faire de la magie... mais c'était quand même là, il ne pouvait pas le renier et il en était conscient, mais ça ne voulait pas dire pour autant qu'il l'acceptait. Surtout face à ce genre de personnage là, il n'aimait pas le fait qu'il se pense supérieur... parce que très franchement, arnaquer les gens dans la rue, il y avait pas de quoi être bien fier et se croire supérieur en quoi que ce soit... et en plus il semblait le prendre pour un idiot, puisque la réflexion du blond le fit rire et le poussa à se moquer de lui alors qu'il prétendait ne pas avoir fait de magie et ne même pas en être capable. Ben voyons, un type qui parlait de moldus et qui se disait incapable de faire de la magie, elle était bonne celle là, il le prenait vraiment pour un lapin de six semaines là c'était pas possible autrement !

- Ben voyons... tu m'prends pour un con ? Parce que tout les moldus sont pas débile comme tu semble le penser vieux !

Il avait croisé les bras sur son torse, le toisant la jouant un peu supérieur sur les bords, il devait admettre qu'il aimait bien cette position de force, il l'avait grillé et l'avait prit à son propre jeu, c'était plutôt plaisant dans le genre. Il esquissa un sourire en coin en l'entendant marmonner, oué, c'était pas de chance pour lui, par contre il fut un peu prit au dépourvue par la question... il était quoi... bonne question tiens ! Il avait aucune envie de dire qu'il était un sorcier, ça lui écorcherait très probablement la gueule de devoir admettre ça à voix haute, mais il pouvait pas non plus dire qu'il était un moldus, parce que ce serait un putain de mensonge. Autant dire que c'était un peu chiant ce genre de question, et il avait presque envie de lui dire que c'était pas ses affaires, mais bon s'il voulait lui aussi des réponses, il allait bien devoir en donner un peu également.

- Oué, j'sais c'est quoi un moldus et j'en suis pas un... j'suis élève à Poudlard ! Mais c'est pas parce que j'vais dans cette école de merde que je considère ton Ministère comme étant le miens...

Ça c'était hors de question ! Il ne se considérerait jamais comme faisant partie de cette communauté et il refusait d'obéir à leurs lois... c'était débile de toute manière, un monde de dingues attardés, prônant la pureté de leur sang plein de tares... tsss, ils avaient environ cinquante ans de retard sur les moldus là, ils avaient déjà vécue ça eux pendant la seconde guerre mondiale ! Dans tout les cas, il comptait pas le lâcher si facilement ce gars là, il le regarda sortir son paquet de clope avant de dire :

- Ça l'est uniquement si tu m'en propose pas une !

Il disait jamais non à une clope, encore moins à un joint, mais fallait pas trop en demander non plus, ce type avait l'air de bien s'y connaître en matière de moldus, mais ça restait avant tout un sorcier et donc il devait se méfier de lui. Il l'observa un peu, curieux de comprendre le personnage, parce qu'il y avait le cotés vieillard qui bégaye, c'était limite touchant comme truc, mais est ce que c'était justement un rôle ou est ce que c'était vrai... ? Bonne question.

- Alors c'est quoi l'truc ? Tu utilise la magie pour dépouiller et arnaquer les moldus ? Et tu joue le pauvre vieillard bégayant pour attirer la sympathie et la pitié c'est ça ?

Ça il ressemblait en tout cas, mais Noa trouvait ça un peu dégueulasse sur les bords, quitte à arnaquer des gens, il préférerait de loin aller arnaquer ces connards de sorciers tiens, ça les remettrait un peu en place ces cons qui se croyaient si supérieurs !

_________________

Bring me to life bring me the starlight bring me the sun and moon release the stars tonight...
(c) made by Ilyria
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vincenzo Scopoli
Epaves
Epaves

Messages : 152
Points RPs : 162
Date d'inscription : 01/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: A king of magic (ft Noa)   Lun 11 Juin - 18:46

A king of magic
Ft. Noa  & Vinny



Dire qu'il y avait à peine une minute, il savourait son argent gagné. Maintenant, il avait un jeunot qui lui faisait la morale en l'accusant d'utiliser de la magie dans son arnaque du jour. Franchement, elle était bien bonne celle-là. Sans doute était-il le seul à comprendre toute l'ironie et la cruauté de lui adresser une accusation de ce genre. Après avoir fini d'en rire, il expliqua sommairement qu'iln'y avait rien de magique là-dedans, faute de savoir en faire.

"Y'avait rien de magique dans la par-t-tie, ton po-t-te s'est fait avoir à la loyale. Faut pas t-t-tout met-t-tre sur le dos de la magie quand on n'est pas doué." Insista-t-il à la limite de la provocation, agacé de ne pas être cru et surtout d'avoir un sorcier dans les pattes alors qu'il était venu ici pour avoir la paix de ce côté-là. Il en était encore au stade où il croyait que son interlocuteur lui parlait de tout ça pour prendre la défense de la victime.

En fait, il n'était pas certain de savoir à qui il parlait. Les sorciers ne parlaient pas du Ministère de cette manière et les moldus ignoraient tout du monde magique. Visiblement, le jeune homme ne s'attendait pas à ce qu'il lui pose la question. Le cracmol attendit et écouta la réponse avec intérêt. Ok, un élève de Poudlard qui ne s'assumait pas. Enfin, c'est comme ça qu'il comprit la chose. Sur le coup, son interlocuteur lui semblait être un extraterrestre. Lui, on lui aurait laissé le choix, il n'aurait jamais nié être un sorcier et aurait été fier d'être à Poudlard. Il se souvenait encore de la joie de ses parents lorsque le petit frère avait reçu sa lettre d'admission. Vinny eut un rictus devant la qualification "d'école de merde", sur ce point-là, ils étaient d'accord. Sauf que lui avait cette opinion car il n'y avait jamais mis les pieds.

"Si t-t-tu en es pas un, pourquoi ça t-t-te défrise que j'en arnaque ?"
Demanda-t-il, trahissant son incompréhension. Vincenzo était partisan du précepte "chacun pour sa pomme". Protester sur quelque chose qui ne le concernait pas était un concept qui lui échappait totalement.

De toute évidence, celui qu'il surnommait cow-boy n'allait pas lâcher l'affaire. Alors, histoire de détendre l'atmosphère, et, surtout parce qu'il en avait furieusement besoin, il demanda s'il pouvait se fumer une clope. "T-t-tsss, si jeune et déjà fou-t-tre sa santé en l'air... Ok, t-t-tu es dur en affaires, mais ça marche." Plaisanta-t-il. Vinny prit une cigarette du paquet avant d'en tendre une à son interlocuteur. Ensuite, il sortit son briquet, après avoir allumé la sienne, il passa l'objet à Noa pour qu'il en fasse de même.

"Puisque je t-t-te dis qu'il y avait pas de magie." Répéta-t-il encore après avoir soufflé sa fumée. Il retourna près de la caisse après avoir fait un signe au cow-boy de le suivre. "Regarde." Serrant les lèvres pour que la cigarette ne lui échappe pas, l'Italien sortit les trois cartes, deux rois et une reine, face visible, avant de les retourner et les mélanger. "Je t-t-te l'a fait lentement et t-t-tu gardes ça pour toi !" Avertit-il en pointant du doigt son interlocuteur dans un geste de mise en garde. Cet avertissement formulé, il fit un mélange et, assez lentement pour être vu, il fit un échange de carte avec un mouvement de poignet. De sorte que, lorsqu'il retourna de nouveau les cartes, il y avait trois rois. "C'est simple, la dame ren-t-tre dans la manche, le roi en sort." Comme pour appuyer son commentaire il plaqua sa paume sur un des rois, lorsqu'il retira sa main, la dame était de nouveau là. Vinny se redressa avec un sourire, attendant le verdict de son accusateur. "T-tu vois ? Y'a rien de magique." Conclut-il en espérant que le jeune homme allait le lâcher sur le point.

Pour le reste, il fut assez bluffer d'avoir été percé aussi rapidement à jour. Il souffle un nouveau nuage de fumée avec un sourire. "Le bégaiement est vrai, mais, pour le res-t-te, c'est ça, bravo, même les sorciers se font avoir d'habi-t-t-tude." Dit-il avec un hochement de tête approbateur, sous-entendant qu'il ne s'arrêtait pas aux moldus en matière d'arnaque, même si c'était clairement les cibles les plus faciles. "Comme t-t-tu à l'air d'un pe-t-t-tit malin, t-tu sais c'est quoi un cracmol ? Si t-t-tu sais, t-t-tu comprendras pourquoi t-t-ton accusat-t-tion m'a fait marrer et sinon je vais t-t'apprendre un nouveau mot pour t-t-on vocabulaire." Questionna-t-il avec une bonne humeur qui revenait petit à petit.

Code by AMIANTE

_________________
Keeping my love lockdown
I got something to lose, so I gotta move. See I wanna move, but can't escape from you. So I keep it low, keep a secret code. So everybody else don't have to know.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Theo, Alena & Izzy
Vos Liens :
Informations Importantes :
Noa Stevens
Fuck You
Fuck You

Messages : 1018
Points RPs : 2085
Date d'inscription : 10/11/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur http://ilyria87.tumblr.com/





MessageSujet: Re: A king of magic (ft Noa)   Mar 12 Juin - 13:46

C'était facile de dire ça, mais s'il n'y avait rien de magique, pourquoi aller dire que c'était facile d'arnaquer les moldus, plus que les sorciers ? Parce que s'il disait vrai, il n'y avait pas de raison que les sorciers ne se fassent pas avoir aussi... après il savait qu'il existait bon nombre de combines de ce genre, il avait connu plein de types comme lui qui arnaquaient les touristes avec des coups facile de ce genre quand il vivait en Californie, et ces gars là n'étaient pas des sorciers, cependant il avait pas vraiment aimé la réflexion en elle même et du coup ça le rendait méfiant. Il fronça un peu les sourcils, il se fichait bien que le type insulte le pigeon qu'il venait de dépouiller, contrairement à ce qu'il semblait croire, ce n'était pas son pote et il avait clairement pas été doué dès le départ de se laisser embarqué dans cette partie débile, donc il était plutôt d'accord là dessus, mais c'était lui qui avait mêlé son statu de sorcier à cette histoire pas le contraire. S'il s'était pas foutue de la gueule des moldus, Noa n'aurait même jamais sus qu'il avait affaire à un sorcier, alors fallait pas non plus trop pousser le bouchon. D'ailleurs le blond n'était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, tant pis si le type qu'il avait face à lui avait le double, voir même le triple de son age, il s'en fichait pas mal, ça lui donnait pas le droit pour autant de le mépriser.

- C'est pas mon pote d'une part, et d'autre part c'est clair que c'est un pigeon, mais j'pense pas que le fait que ce soit un moldus ai quoi que ce soit à voir là dedans... d'ailleurs si tu veux pas qu'on croit que tu mêle la magie à tes combine, arrête de cracher à tout va sur les moldus ! J'te signal que les sorciers sont tout autant des pigeons !

Voir même pire, certains étaient tellement ignorant sur la technologie moldus, qu'ils seraient prêt à s'extasier devant le moindre truc et à gober tout ce qu'on leur dit à ce propos... présentez un aspirateur à un sorcier pure souche, dites lui que le passer sur le sol régulièrement transformera ce dernier en or et non seulement il dépensera une fortune pour acheter l'aspirateur en question, mais en plus vous fera votre ménage en un claquement de doigt... alors bon, il était clair que les moldus n'avaient pas le monopole d'être des pigeons non plus. Et évidemment, personne ne comprenait jamais pourquoi Noa prenait constamment la défense des moldus, pourquoi c'était important pour lui... c'était pourtant simple, ça faisait neuf ans qu'il supportait une armée de sorciers méprisant et débiles qui se croyaient au dessus du lot sous prétexte qu'ils étaient capable de faire sortir des étincelles d'un bout de bois... et ça faisait neuf ans qu'il devait les remettre en place en leur démontrant qu'ils n'étaient pas les noyaux de l'univers et qu'ils n'étaient même pas supérieur à qui que ce soit ! Le monde moldus, c'était son monde, ses parents étaient des moldus, ses grands parents, il y avait grandit et il ne comptait pas le renier sous prétexte qu'il avait quelques capacités pas si exceptionnelles que ça !

- J'en suis un ! J'vois pas pourquoi je devrais forcément être soit l'un, soit l'autre ! J'ai grandit dans le monde moldus et ça m'énerve les connards de sorciers qui se pensent au dessus juste parce qu'ils peuvent faire de la magie... vu ce à quoi ça leur sert en plus...

A s'entre tuer généralement... du moins, c'était surtout ce qu'il avait vu depuis qu'il était à Poudlard, à part se faire la guerre entre eux, ils étaient pas bons à grand chose ces sorciers. Il prit alors une clope dans le paquet que lui tendait l'homme, ignorant sa remarque, c'était sa santé après tout, il en faisait ce qu'il voulait, et il l'alluma avant de le suivre pour qu'il lui démontre qu'il n'y avait aucune magie dans son tour. Dans le fond, c'était pas tant ce qui le dérangeait, c'était plus le commentaire en lui même que le reste, il s'en foutait un peu à vrai dire. Il poussa un soupir blasé avant de dire :

- Oué oué, rien de magique, donc c'est bien c'que je dis, être moldus ou non n'a rien à voir dans le fait de se faire avoir ! Pourquoi tu vas pas arnaquer ces cons d'sorciers alors ? Dis leur que c'est un tour moldus, j'suis sur qu'ils marcheront à fond dedans ces crétins !

Il avait aucun scrupule à insulter les sorciers, tant pis si le type face à lui en était un et tant pis si lui aussi techniquement... Il fronça alors les sourcils devant la suite, il savait ce qu'était un cracmol, Leslie lui en avait assez parlé, et surtout de sa peur d'en être un quand il était plus jeune... enfin de son point de vue, c'était pas une mauvaise chose, il aurait aimé lui ne pas avoir cette foutue magie.

- J'suis pas débile, et oué, je sais c'que c'est... ben faut croire qu'on est aussi mal vu par ces connards de sorciers... vu que j'suis un « sang de bourbe »...

Il haussa les épaules, il avait jamais compris cette soit disant insulte, ça n'avait rien d'insultant pour lui, connard, salaud ou encore fils de pute, ça c'était des insultes oué, mais sang de bourbe... c'était juste débile au possible !

_________________

Bring me to life bring me the starlight bring me the sun and moon release the stars tonight...
(c) made by Ilyria
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vincenzo Scopoli
Epaves
Epaves

Messages : 152
Points RPs : 162
Date d'inscription : 01/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: A king of magic (ft Noa)   Ven 15 Juin - 7:17

A king of magic
Ft. Noa  & Vinny



La perplexité remplaça rapidement l'agacement devant ce retournement inattendu dans ce qui devait être à la base une sortie rafraîchissante chez les moldus. Sourcils froncés, légère moue et un regard qui avait clairement l'air de se demander quel zigoto il avait en face de lui, renforçait l'aspect blasé qui se dégageait déjà naturellement de sa personne. Plus la discussion avançait et plus Vinny ne comprenait pas la raison de la colère du jeune homme. Surtout qu'au final, il ne connaissait pas la victime de son arnaque. Déjà prendre la défense d'une personne qu'on connaissait lui semblait une absurdité, alors, faire pareil pour un inconnu sous prétexte qu'il s'agissait d'un moldu... ça le dépassait complètement. Même lui montrer son tour au ralenti ou offrir une cigarette ne semblait pas l'avoir calmé. L'italien n'avait pas encore réalisé que ce coup de fureur de celui qu'il surnommait cow-boy à défaut d'avoir son nom était lié à sa remarque et non envers ses actions. L'autre lui assura qu'être moldu ou non n'avait aucune conséquence dans l'arnaque.

"Oh si, ça a-t-t-tout à voir, avec un sorcier, j'aurais dû filout-t-ter aut-t-trement pour cacher le t-truc." Expliqua-t-il avec un petit geste du poignet comme pour illustrer son discours. Il eut un sourire de conspirateur avant d'ajouter : "Je les arnaque aussi, jus-t-te pas avec le même genre de combine et en faisant gaffe aux mauvais perdants qui sort-t-t-tent leurs bague-t-t-tes pour un rien." Expliqua-t-il avec des airs de celui qui connaissait la musique. Il n'y avait rien de pire que les mauvais perdants, en cela, il valait mieux avoir un moldu en face qu'un sorcier. Vu comme en parlait son interlocuteur, le cracmol supposait qu'il n'y avait aucun mal à cracher un peu sur les sorciers en passant. Il cogita tout de même sur la suggestion tout en fumant sa cigarette en silence. Il souffla lentement la fumée avant de commenter. "Je no-t-te l'idée, elle n'est pas mal. Du st-t-yle, devinez le sort magique qui fait disparaît-t-tre la dame alors qu'il y en a pas, en moyennant l'essai, ça peut les rendre dingue, ouais." Réfléchit-il tout eux, avec un hochement de tête approbateur et un sourire aux lèvres. Il n'était jamais contre la possibilité de faire tourner des sorciers en bourrique.

Ensuite, Vinny dissipa définitivement le malentendu, du moins, c'est ce qu'il pensait, en signalant être un cracmol, taquinant au passage son interlocuteur. C'est là que l'Italien apprit que son interlocuteur était un sang de bourbe. "ça, c'est clair que par les t-t-temps qui courent, ils font aucune différence ent-t-tre t-t-toi et moi." Répondit-il, presque désolé pour le jeune homme. C'est alors qu'il comprit enfin quel était le noeud du problème. "Ahhhhh ok, je comprends mieux. Ce qui t-t'as mis en pét-t-tard, c'est ma phrase ! T-tu as cru que je prenais les moldus de haut. J'imagine que t-t-tu est venu ici pour la même raison que moi, parce que t-t-tu sat-t-tures de leur magie et leur grands airs et moi je lâche ça et t-t-ta t-t-tranquilit-t-té s'écroule. C'est ça ?" S'exclama-t-il sur le ton de celui qui venait de comprendre une énigme. Vinny rigola doucement. "Mais j'ét-t-tais jus-t-te cont-t-tent. ça t-t-t'arrive jamais de lâcher un t-truc comme ça parce que t-tu penses qu'on t'écout-t-tes pas ? En vrai, je les adore, les moldus. J'ai passé des années de se côt-t-té-ci du monde. Ils ont de la chance de rien savoir de ce qui se t-t-trame sous le Mant-t-teau et leur t-t-technologie est sympa." Continua-t-il sur le ton de la conversation.

Essayant de calmer le jeu avec son bagou, il enchaînait. "Je m'excuse et t-toi t-tu m'as donné une idée de combine, donc on fait la paix ?" Proposa-t-il en tendant une main crasseuse en gage de bonne volonté. "C'est quoi t-ton nom ? Que j'arrête de t-t’appeler cow-boy." Quoique savoir son nom ne pouvait pas l'empêcher de continuer d'utiliser ce surnom. Vincenzo préférait généralement l'utilisation de surnom que des prénoms des gens. "Moi, c'est Vincenzo, le plus souvent on m'appelle Vinny. Enfin, non, le plus souvent on me sort des surnoms un peu plus fleuri, ah ah." Plaisanta-t-il, témoignant qu'il en avait vécu des vertes et des pas mûrs mais qu'il avait subit ça depuis assez longtemps pour en rire.

Code by AMIANTE

_________________
Keeping my love lockdown
I got something to lose, so I gotta move. See I wanna move, but can't escape from you. So I keep it low, keep a secret code. So everybody else don't have to know.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Theo, Alena & Izzy
Vos Liens :
Informations Importantes :
Noa Stevens
Fuck You
Fuck You

Messages : 1018
Points RPs : 2085
Date d'inscription : 10/11/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur http://ilyria87.tumblr.com/





MessageSujet: Re: A king of magic (ft Noa)   Dim 17 Juin - 22:19

Pour Noa, es sorciers étaient au contraire encore plus crédule que les moldus sur ce genre de choses, il suffisait de leur faire n'importe quel tour stupide, de leur dire que c'était un truc moldus et ils mettaient généralement les deux pieds dans le plat et il le savait en connaissance de cause pour le coup, parce qu'il avait fait le coup plus d'une fois à Poudard. Il avait surprit pas mal d'élèves sorciers se posant des questions en le voyant utiliser des objets moldus, du genre une gameboy ou encore un baladeur... et il leur avait fait gober n'importe quoi à ce propos, si bien que l'un d'eux avait voulu lui acheter son vieux baladeur cassette pour un prix exorbitant en pensant que c'était de la magie moldus qui faisait de la musique et qui allait fonctionner pour toujours... oué enfin, à condition de changer les pilles quoi... sauf que lui n'avait aucune idée de ce qu'était des pilles. Mais bon, au moins ce type ne se contentait pas juste d'arnaquer les moldus visiblement, il trouvait aussi son compte avec les sorciers, c'était déjà ça, même si sa réflexion avait toujours du mal à passer. Oui, certains moldus étaient crédules, comme ce crétin qui venait de se faire avoir, mais il ne fallait pas non plus en faire une généralité. Sauf qu'avec sa réflexion suivante, Noa comprit un peu mieux ce qu'il trouvait si facile avec les moldus... à savoir le manque de moyens pour se venger et répliquer. Il hocha la tête, prenant un air de compréhension, mais également un peu moqueur aussi, parce que c'était facile de penser comme ça tiens... mais un peu stupide aussi, un moldus pouvait parfaitement sortir un flingue et lui coller sur la tempe... ou encore un couteau, il y avait des dingues partout.

- Oh je vois... t'as peur d'eux en fait ! On voit que t'es tombé que sur des moldus sympa toi, parce que un de ces quatre y en a un qui va te coller un flingue sur la tête et l'obliger à lui donner tout c'que t'as, tu vas rien comprendre vieux ! Les sorciers c'est facile, surtout d'user d'un peu de violence physique, ils comprennent rien ces cons... les moldus c'est plus compliqué...

Vu sous cet angle, c'était encore les moldus qui l'emportaient pour Noa, parce que coller une droite à un mec avec un flingue, c'était du suicide, alors que le faire à un mec avec un baguette, c'était le surprendre assez pour avoir droit à une diversion et réussir à détourner son attention assez pour se casser. Pour ce qui était de son idée d'arnaquer les sorciers avec le même tour, il pouvait bien noter, Noa s'en fichait un peu, mais il restait persuadé que ça marcherait mieux chez eux qu'ici au final. Mais finalement la lumière sembla s'allumer dans l'esprit du plus vieux parce qu'il comprit enfin ce qui n'était pas assez pour le blond. Il leva un peu les yeux au ciel, blasé de constater qu'il avait été aussi lent à la détente, et sa mauvaise foi avait envie de mettre ça sur le compte des gènes sorciers du coup...

- Oué, t'as tout compris, je passe mon temps à entendre des connards de sorciers péter plus haut que leurs culs tout les jours à Poudlard, j'ai pas besoin d'entendre ça en plus quand j'arrive à avoir un moment de paix tranquille dans MON monde à moi !

C'était plutôt clair pour lui, surtout qu'il était dépendant de Lev pour réussir à sortir de Poudlard et à venir ici, il pouvait le remercier pour ça, surtout qu'en ce moment, ça lui faisait vraiment beaucoup de bien de prendre ses distances avec Poudlard, parce qu'il avait un peu de mal à savoir où il en était sur beaucoup de choses. Il haussa les épaules, plein de mauvaise foi, refusant de répondre à sa question, parce que ça n'allait pas arranger ses affaires, donc autant la fermer, mais il fit quand même un effort pour lui serrer la main en répondant à sa question :

- Je m'appelle Noa, mais c'est un peu comme toi, en général, on aime bien m'appeler « sang-de-bourbe » c'que je trouve vraiment ridicule et n'a pas le moindre effet... et plus couramment, « Connard » ça passe bien aussi... même si je trouve ça plutôt flatteur en fait !

Il esquissa un sourire, en coin, parce qu'il avait toujours été plutôt fier d'être un petit con, un connard ou quoi que ce soit du genre, c'était son truc d'emmerder le monde, de pousser les gens à bout et de les tester constamment. Il l'assumait et il se fichait pas mal des insultes, ça n'avait aucune prise sur lui de toute manière.

- Donc, ton job à toi c'est d'arnaquer les gens dans la rue ? Tu t'es genre, fais jeter du monde magique ou un truc comme ça ?

Plus il l'observait et plus il avait l'impression d'avoir affaire à un clochard... donc c'était plausible, même si du point de vue de Noa, c'était juste une putain de raison de plus de détester les sorciers ! Sa famille à lui était moldus, il s'était pas fait jeter... bon sa relation était tendu avec sa mère, mais sa condition de sorcier n'avait rien à voir là dedans, c'était juste sa condition de connard qui était en cause pour le coup.

_________________

Bring me to life bring me the starlight bring me the sun and moon release the stars tonight...
(c) made by Ilyria
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vincenzo Scopoli
Epaves
Epaves

Messages : 152
Points RPs : 162
Date d'inscription : 01/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: A king of magic (ft Noa)   Lun 2 Juil - 21:20

A king of magic
Ft. Noa & Vinny



Vincenzo s'était détendu maintenant qu'il estimait que son interlocuteur ne représentait pas une menace, bien que ce dernier gardât des airs d'empêcheur de tourner en rond. Il ne semblait pas viser le butin amassé et cela lui suffisait pour être un peu plus amical. Par contre, l'autre ne descendait pas de ces grands chevaux, à croire que le cracmol avait insulté toute sa famille. Un concept qui lui échappait un peu, puisque lui vendrait père et mère sans hésiter pour assurer sa survie ou contre une jolie somme. Non, il ne comprenait pas. Pour lui, une petite phrase glissée ainsi ne valait pas le coup de s'emporter ainsi. D'un autre côté, de son point de vue, rien ne valait le coup de se sentir froisser. S'il devait s'emporter à chaque fois qu'on le traînait dans la boue à cause du fait qu'il était un cracmol, il n'en aurait pas fini !

Vinny rigola franchement alors que Noa déclara avec un air compatissant qu'il avait peur des sorciers. "Bien sûr ! Je ne suis pas fou." Dit-il avec un haussement d'épaules. On pouvait le traiter de lâche, de peureux ou même le trouver pathétique sans que ça ne l'irrite. Il était indifférent à l'opinion qu'on pouvait avoir de lui. "Eh non, je ne suis pas t-t-tombé que sur des moldus sympas. J'ai déjà eu t-t-on pet-tit exemple et plus d'une fois. Même failli perdre un doigt. Je t-t-te passe les détails. On ne vis pas aussi longtemps que moi des deux cot-t-tés de ce monde sans avoir eu t-t-tous les cas de figure. Just-t-te qu'au pire, je finis avec une balle dans le t-t-tête. Les sorciers sont un peu plus créat-t-tif pour t'en faire voir de t-t-tout-t-tes les couleurs. No-t-te que je dout-t-te pas que cert-t-tains moldus le soit aussi. Au fond, magie ou non, la Nat-t-ture Humaine est t-t-toujours la même." L'Italien leva les mains en signe de paix. "Mais je ne juge pas, t-tu as le droit de préférer ce côt-t-té de la barrière. Moi je flouze les deux de t-t-toute façon, je dis jus-t-t-te que c'est pas le même rodéo. J'essaie pas de t-t-te faire changer d'avis ou de dire qui est le meilleur."

Calmer le jeu s'annonçait difficile. Au moins, il retirait des choses intéressantes de cette conversation, comme l'idée d'une nouvelle combine pour rouler quelques sorciers un peu trop naïfs. Le cracmol en rigolait d'avance rien qu'à imaginer la tête des futurs pigeons cherchant une explication magique là où il y en aurait pas. C'était bien plus drôle que de présenter le tour comme un truc de moldu. Avec un peu de retard, il arriva finalement à comprendre le problème et se bricola une excuse dans une tentative de remettre les choses à plat.

"T-ton monde à t-t-toi." Répéta-t-il avec un sourire amusé. La tournure de phrase le faisait rire. "C'est pas vraiment t-t-ton pet-t-tit monde exclusif, t-t-tout comme le monde magique n'est pas vraiment le mien." Continua-t-il sur un ton où toute trace d'amusement avait disparu. Il prit un nouveau taff de cigarette pour masquer un relent d'amertume. Oui, il ne sera jamais entièrement à sa place nulle part. "Et moi aussi je pensais mener un moment t-t-tranquille loin de la magie avant que t-t-tu débarques avec t-t-tes accusat-t-tions. Alors soit on cont-t-t-inue de se prendre le t-t-tête l'un l'aut-t-tre à cause de not-t-tre moment gâché, soit on passe ou-t-tre ce qu'on ne peut pas changer et on fait connaissance."

Histoire de montrer l'exemple en faisant un premier pas en faveur de la paix, il tendit la main en se présentant. Vinny retrouva son sourire lorsque son interlocuteur accepta de lui serrer la pince.

"Ouais, les sorciers ils n'ont que la pure-t-té du sang en bouche." Acquiesça-t-il lorsque Noa évoqua le sobriquet sang de bourbe. "Moi aussi ils peuvent m'appeler cracmol ou dire que j'suis qu'un déchet, pour ce que ça change, leurs argents finis quand même dans ma poche." Dit-il avec un haussement d'épaules et le même sourire que son interlocuteur. C'était sa petite fierté d'arriver à flouer des sorciers se croyant si supérieur en tout point par rapport à lui. Le must ? Parfois, c'était eux qui venaient à lui pour demander un petit service.

Vinny eut un nouveau rire lorsque Noa lui demande s'il s'était fait jeter du monde magique. "Mon job est un peu plus... Ambivalent on va dire que l'arnaque. Eh non, me suis pas fait je-t-tais du monde magique. Pas encore. Je viens ici quand je sat-t-ture de leur magie et de leurs grands airs. Je me fais un peu de fric local, de quoi rest-t-ter quelques jours." Il se frotta le menton avec une moue méditative. "Je commencerais surement par un bon repas, une bonne bière et après je ne sais pas t-t-trop. Peut-être un ciné. Je sais pas s'il y a quelque chose de bien en ce moment, mais ça fait une baille que j'y suis pas allé." Tout en spéculant à voix haute, il sortit son butin, coinçant sa cigarette dans sa bouche, de sa main de nouveau libre, le cracmol chipota aux pièces et aux billets récoltés pour compter le total et estimer ce qu'il pouvait en faire. Satisfait du résultat, il referma le poing et rangea le butin dans sa poche. Vinny leva la tête et se retira la cigarette de la bouche. "Je te paie un verre ?" Proposa-t-il en indiquant un chemin d'un mouvement de la main. Quand il gagnait beaucoup en une seule arnaque, il était d'humeur généreuse. "Sauf si t-t-trainer avec un cracmol comme moi gâcherait t-t-ta virée dans t-t-ton monde." Ne put-il s'empêcher d'ajouter sur un ton taquin.

Code by AMIANTE

_________________
Keeping my love lockdown
I got something to lose, so I gotta move. See I wanna move, but can't escape from you. So I keep it low, keep a secret code. So everybody else don't have to know.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Theo, Alena & Izzy
Vos Liens :
Informations Importantes :
Noa Stevens
Fuck You
Fuck You

Messages : 1018
Points RPs : 2085
Date d'inscription : 10/11/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur http://ilyria87.tumblr.com/





MessageSujet: Re: A king of magic (ft Noa)   Mer 4 Juil - 10:42

La peur, ça c'était un sentiment qu'il connaissait bien, il s'arrangeait toujours pour donner l'impression d'en avoir rien à foutre de tout et surtout que rien ne pouvait l'atteindre, mais c'était pas forcément le cas. Il avait été mort de trouille en découvrant qu'il était un sorcier, il avait été mort de trouille en débarquant pour la première fois à Poudlard et aujourd'hui encore, à chaque fois qu'il déambulait dans les couloirs de cette école, il était encore mort de trouille à l'idée qu'un de ces connards ne décide soudainement de l'attaquer, de lever son foutue bout de bois contre lui et de le tuer. Il avait beau donner l'impression de se foutre de tout, c'était pas forcément le cas, il tenait à la vie et il n'avait aucune envie de mourir, sauf qu'il avait bien compris qu'à Poudlard, ils étaient plus nombreux à vouloir le savoir mort, que bien en vie. Peut être que ce type là comprenait, peut être qu'il avait vécu la même chose, et qu'il continuait peut être à vivre la même chose, d'ailleurs il n'eut aucun mal à reconnaître qu'il avait effectivement peur des sorciers... ça c'était le genre de truc que Noa refusait tout simplement d'admettre lui. Il était hors de question qu'il dise tout haut avoir peur d'un seul de ces connards, il préférait continuer de les provoquer, quitte à se faire démolir la tronche au passage. Mais c'était pas forcément un comportement propre aux sorciers, les moldus aussi pouvaient être cons et agressif, du coup c'était pour ça qu'il avait du mal à comprendre en quoi c'était plus facile avec eux... parce que de son point de vu, le danger était le même, même si Noa préférait mille fois avoir une arme moldus sous le nez qu'une putain de baguette magique, juste par esprit de contradiction bien sur. Il fronça un peu les sourcils... ils étaient au moins d'accord, ils préféraient le flingue, à la baguette visiblement.

- Moué... mais c'est plus facile de se défendre avec un sorcier, ces cons ils s'attendent jamais à ce qu'on aille à la confrontation direct... suffit de leur en coller une pour les surprendre et reprendre le dessus, ils sont tellement habités à tout faire avec leur bout de bois magique là, qu'ils en oublient que les gens n'ont pas forcément besoin de ça pour vivre !

Il esquissa un sourire en coin, fier de lui, parce que c'était le cas, il était fier d'avoir sut trouver cette combine, elle lui avait plus d'une fois sauvé la vie, et qui sait, grâce à ça, peut être que Vinny allait aussi pouvoir s'en sortir la prochaine fois qu'un connard de sorcier s'en prenait à lui. Ils étaient bien trop fier et bien trop sûr d'eux ces cons là, il fallait bien les faire redescendre un peu et surtout, leur prouver que leur baguette là, c'était pas indispensable, très loin de là ! Il leva les yeux au ciel quand le type lui fit remarquer que le monde moldus n'était pas exclusivement à lui... il était pas si con que ça, il le savait bien, sauf qu'ils étaient pas nombreux les sorciers à le défendre, et qu'il aimait bien être clair quand il parlait, il aimait bien indiquer de manière très clair que s'il avait un choix à faire, il choisirait toujours le cotés moldus, parce que quoi qu'il en dise, c'était SON monde.

- Ça va, c'est pas comme si jt'avais menacé avec ma baguette, je l'ai même pas sur moi si ça peut te rassurer... et d'ailleurs... je sais même pas où elle est...

Elle était restée à Poudlard avec un peu de chance, quelque part dans son dortoir à traîner... c'était vraiment pas un pli qu'il avait réussit à prendre, il trouvait ça trop ridicule pour vraiment vouloir se balader avec une baguette sur lui constamment. Il lui avait alors serré la main, se présentant au passage, esquissant un sourire en coin, appréciant l'idée que ce type arnaquait les sorciers... ça c'était une belle vengeance, et ils le méritaient ces connards ! Il haussa les épaules quand il se mit à réfléchir à ce qu'il pourrait aller voir au ciné avant de dire :

- J'pourrais pas t'aider vieux... perso j'ai le droit de sortir de poudlard qu'une fois de temps en temps, et encore, c'est uniquement parce que certains profs sont cool et que j'ai un deal avec eux pour qu'ils me fassent transplaner ici histoire que je prenne un peu l'air... du coup j'loupe toutes les super sortis ciné... et toutes les super soirées avec mes potes aussi... sans parler de la super bouffe qu'il y a dans l'coin...

Il prit un air un peu dépité, ça le faisait chier de louper tout ça, déjà ça l'avait fait chier de base de devoir tout quitter pour venir en Angleterre, et après, il avait dut tout quitter encore une fois pour cette fois aller se perdre au fin fond du trou du cul de l’Écosse... c'était vraiment pas cool. Il afficha alors un nouveau sourire avant de dire :

- Ça aurait été pire si t'avais été un vrai sorcier... mais oué ça peut s'faire, mais faut pas trop qu'on s'éloigne, mon prof va finir par venir me récupérer pour repartir en pleine reconstitution moyenâgeuse...

Il leva les yeux au ciel, blasé d'avance avant de suivre le plus vieux, il savait pas trop où il comptait aller, mais de toute manière il risquait quoi ? C'était un vieux avec un soucis de bégaiement, c'était pas comme s'il allait essayer de l'étrangler ou d'abuser de lui, et puis Noa savait très bien se défendre de toute manière.

- Ça fait quoi, de vivre là dedans mais sans être comme eux ?

Il était curieux, parce que dans le fond, ils étaient un peu pareil, et opposé... Noa avait grandit chez les moldus et se retrouvait sorcier, et Vinny lui avait grandit chez les sorcier, mais n'avait aucun pouvoir, ce qui faisait probablement de lui... un moldus du final.

_________________

Bring me to life bring me the starlight bring me the sun and moon release the stars tonight...
(c) made by Ilyria
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: A king of magic (ft Noa)   

Revenir en haut Aller en bas
 
A king of magic (ft Noa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Age of Magic
» Magic Work - Les bizarr'Sisters
» lion king spirit of war
» Magic ball ^^
» It's magic banane is the

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Londres Moldus :: Skatepark
-
Sauter vers: