RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
000
POUFF.
000
SERD.
000
SERP.
000

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria (Theo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 

Une mise à jour du forum aura lieu le Mercredi 17 Octobre aux alentours de 13h ! Un nouveau design sera installé et quelques nouveautés vous attendent ! <3

Partagez | 
 

 Don't break my stride [Joann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura
Vos Liens :
Informations Importantes :
Azenor O'Leary
Divas
Divas

Messages : 139
Points RPs : 272
Date d'inscription : 02/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur En ligne





MessageSujet: Re: Don't break my stride [Joann]   Ven 20 Juil - 20:43

Attirer son attention ? La bonne blague. Elle était bien la dernière qui l'intéresserait dans le coin. Elle détestait simplement tout chez cette fille et elle n'avait même pas besoin de lui adresser la parole pour ça, même si c'était clairement pire depuis tout à l'heure, dès qu'elle l'ouvrait, Az la détestait encore plus. Dire qu'elle ne le pensait pas possible La gryffondor avait levé les yeux au ciel, blasé. Bah voyons lui parler deux minutes, c'était de l'obsession ... C'était possible d'avoir un ego plus gros que ça ? « De ton petit chien, Avery, mais en vrai, je suppose que tu dois en avoir d'autres si tu poses la question » une vraie meute qui devait la suivre, les héritiers n'étaient que des moutons de toutes manières. Et elle avait beau n'avoir aucune épreuve et ne même pas faire partie de l'ordre officiellement, pas besoin d'être un génie pour ce douter que mademoiselle là en faisait partie. Et que son frère aussi.

La serpentard lui tira un rire moqueur . « Dépassé ? tu dois savoir de quoi tu parles » répliqua t'elle finalement, avec une expression dégoûtée. C'était ses idées rétrogrades qui étaient dépassés. Et le fait d'avoir un esprit sportif malgré la critique dans sa voix, elle le prenait pour un compliment, tant pis si celle ci n'était qu'une tricheuse, ça lui permettait de ne pas se sentir coupable d'avoir si mauvais caractère en face d'elle. Les paroles de la Selwyn lui firent froncer les sourcils. Tout les jours ? Le message était suffisamment clair à ses yeux, « Tous les jours, tu vas finir par t'épuiser princesse » répliqua Azenor avec un sourire mauvais. Elle avait vraiment envie de faire une connerie. La violence ce n'était pourtant pas dans ses gênes, oh, la rage oui, la violence moins, elle ne s'était jamais vraiment battu, un crêpage de chignon une fois, ou deux peut-être, mais en général, c'était plus oral, ça se jouait en joute verbale. Parce qu'elle n'aimait pas faire souffrir les autres, aussi cons soient ils. Mais c'était tentant, juste un léger coup de batte pour l'obliger à doubler sa couche de fond de teint pendant quelques semaines.

Son expression se durcit à nouveau, et l'envie de lui envoyer dans la figure se fit plus forte. Mais c'était la solution de facilité. Écouter les paroles de la serpentard, c'était comme écouter un serpent, logique en soit, jamais quelqu'un de cette maison n'avait du aussi bien porter ses couleurs... Azenor soupira, baissa sa batte avant de sourire légèrement Non, elle y gagnerait trop. C'était elle qui allait se retrouver avec des problèmes si elle la touchait, pour peu qu'elle soit jeté de l'équipe même pour avoir utilisé sa batte ailleurs que sur le terrain. Elle n'avait pas à se sentir diminué par les paroles d'une personne comme elle. Azenor secoua la tête. « C'est vrai que les qualités des gryffondors te sont tellement connues » répliqua t'elle, avec ironie. ¨Presque amusé. Elle ne devait pas en avoir une seule, donc pourquoi l'écouter, la serpentard n'avait aucune idée de ce qu'elle pouvait bien raconter. « Tu as raison je n'oserais pas, ça serait trop facile, ce n'est pas du courage de frapper quelqu'un qui n'a rien dans les mains, ça s'appelle de la lâcheté, ça, par contre tu dois t'y connaître » reprit elle, l'air faussement triste pour elle. « Tricheuse, lâche et avec un ego suffisamment large pour prendre bien trop de place dans toute l'école. Tu représentes tellement bien ta maison » Azenor se permit un petit rire moqueur. En soit, elle avait ce qu'elle voulait. Ça ne servirait à rien auprès d'un adulte, mais ça lui faisait plaisir d'avoir raison. Ce n'était qu'une fourbe.

_________________


they keep saying you're the best You ask and they say, "Yeah"  when you add up what is left That high five is all you got Lights on, they all go home

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Leonis, Cooper, Connor, Ruben, Thorfinn, Valerian
Vos Liens :
Informations Importantes :
Joann Selwyn
Héritiers
Héritiers

Messages : 158
Points RPs : 321
Date d'inscription : 23/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Don't break my stride [Joann]   Sam 28 Juil - 19:12

Il était vrai que Nathaniel aimait bien me plaire. Je m’en suis encore plus rendu compte la dernière fois. Quoiqu’il en soit, il était un peu différent des autres. A croire que cette pauvre abrutie d’O’Leary ne savait rien sur rien. Puis que Nat et moi justement sommes fiancés. Pas que ça me plaise spécialement, mais, c’était comme ça. Cela faisait partie du jeu, et je l’acceptais. D’autant plus que cela aurait pu être bien pire. Pas que ça l’était puisqu’au contraire avec Nat on s’entend bien, il n’est juste pas réellement dans mes gouts. J’avais fini par lever les yeux au ciel.

« Qu’as bien pu te faire Nathaniel pour que tu sois si méprisante ? Cela dit si tu es venue jouer les roquets comme maintenant, je peux comprendre que ce soit mal passé. Tu te plain encore et encore O’Leary..mais as-tu seulement conscience de ton attitude exécrable ? Je me pose la question… A croire que tu as pas d’amis..ou autre chose à faire de ta vie à part emmerder les autres »

Franchement quoi qu’il a pu se passer entre elle et Nat, elle avait du bien le chercher. C’est une emmerdeuse, rien de plus. Puis, je souris amusé par ses réactions. Je sentais bien ses sourires et ses rires étaient tous un peu crispé. Comme je disais, elle ferait bien mieux de s’envoyer en l’air, elle se détendre un peu…

« Tu t’inquiètes pour moi ? C’est touchant. Mais, t’en fais pas, je m’épuise pas si facilement… Tu devrais demander à ta camarade Vance. Elle pourra te le dire. »


Je changeais complétement de direction dans la conversation. Mais, cela m’amusait. Je souriais en coin de lèvre tout en observant la tronche que pouvait tirer l’autre abrutie. Cette dernière n’était pas trop difficile à provoquer. Elle avait même rabaissé sa batte un peu vite. Et dire que je commençais à croire qu’elle en avait. Mais visiblement, c’était qu’une illusion cette nana, juste une éponge bonne à jeter. Décidément dans tout ce château y avait que Devon qui arrivait à me sortir de ma zone de confort, le reste ne valait rien.

« J’en connais peut être un ou deux qui en valent la peine »

Ce n’était pas le sens de sa réflexion, mais, qu’importe. J’envie pas du tout les qualités des gryffondors..elles sont tellement stupides et désabusées.

« C’est bien pour cette raison que tu seras une éternelle perdante »


Comme si j’allais m’empêcher de frapper un pauvre abruti désavantagé… J’ai fait ça pendant toute l’année scolaire ou Voldemort avait le pouvoir. Et ouvertement. A présent c’était plus délicat, je ne suis pas assez stupide pour me faire repérer.

« Je dirais plutôt ingénieuse avec un bon instinct de survie, mais chacun voit les choses comme il le veut. Mais, c’est vrai, je suis fière de mon appartenance..tu peux pas en dire autant. Visiblement tu n’as rien de mieux à faire que cracher ta jalousie… Tu me ferais presque de la peine. Alors, j’ai un conseil pour toi, apprends les règles du jeu et peut être que ton équipe gagnera »

C’était moqueur, puis j’en doutais..vu la bande de blaireau..Ah mince ça c’est plutôt poufsouffle, en tout cas, un animal qui ressemble.

_________________
On essaie de se dire que la réalité vaut mieux que le rêve. On se persuade qu’il vaut mieux ne pas rêver du tout. Les plus solides d’entre nous, les déterminés s’accrochent à leurs rêves. Il arrive aussi qu’on se retrouve en face d’un rêve tout neuf qu’on avait jamais envisagé.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura
Vos Liens :
Informations Importantes :
Azenor O'Leary
Divas
Divas

Messages : 139
Points RPs : 272
Date d'inscription : 02/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur En ligne





MessageSujet: Re: Don't break my stride [Joann]   Ven 3 Aoû - 14:52

« Exister » répliqua t'elle, pince sans rire. C'était un peu gratuit, mais le serpentard lui avait vraiment tapé sur le système . Et en soi, Joann n'avait pas tort, elle n'était pas aller voir Avery avec douceur, bien au contraire, sans doute un peu moins agressive qu'aujourd'hui, donc oui, s'il avait été désagréable, ça n'avait pas été pour rien non, mais ça n'empêchait pas qu'elle ne le supportait pas, sa manière de parler, sa manière d'être, elle ne le supportait pas et ça n'aurait pas été bien différent autrement. Joann avait raison, mais ça lui tira un rire plus qu'autre chose, parce que oui, ça lui arrivait à forcer tête baissée, mais pas tant que ça. « Oh oui, j'en ai conscience, mais c'est réservé à certaines personnes rassure toi » répliqua t'elle, avec un air blasé. Elle avait des proches, des amis, et oui, parfois elle n'avait pas le meilleur caractère , mais c'était encore différent, parce que là, elle ne comptait pas faire le moindre effort pour être plus sympathique avec Selwyn ou Avery, il ne fallait pas pousser non plus. Elle n'avait aucune raison de le faire.

Son sourire mauvais disparu un peu. Perturbée par les paroles de la serpentard. C'était censé vouloir dire quoi ça ? Ça ne lui plaisait pas du tout, déjà les articles de la gazette l'avait surprise, mais Vance, elle se permettait de lui faire des commentaires sur son absence aux réunions de l'AD, mais c'était elle qui fricotait le plus avec des supposés héritiers. Non parce que des extrémistes comme Selwyn et l'autre retardé de Macnair, autant dire que les doutes étaient restreint. Et autant dire qu'elle se sentirait moins coupable face aux critiques de Vance la prochaine fois. Mais ça lui déplaisait d'entendre ça. En même temps, parler avec la serpentard ne la mettait déjà pas de bonne humeur en premier lieu ... Mais même si l'envie de lui mettre un bon coup de batte dans la figure était tentant, elle n'était pas stupide. Ça se retournerait contre elle, et c'était justement une solution de facilité. Donc malheureusement non.

« Si ça te plaît d'imaginer ça » souffla t'elle, blasé. Elle ne se contentait pas comme perdante tant qu'elle n'aurait aucune certitude que la serpentard n'avait pas triché. Parce que c'était dans sa nature à cette peste. Incapable de jouer selon les règles Donc autant dire que la fin de sa phrase lui tira un fou rire. « Apprendre les règles ? C'est toi qui me dis ça ? Alors je garde quand même tout ce que j'ai dit sur toi, mais je peux rajouter drôle avec, même si c'est sans doute malgré toi » reprit elle, moqueuse. Non,parce qu'une tricheuse patentée vienne lui parler des règles, ça puait l'ironie à 3 km. « Et je suis désolée de te décevoir, mais je suis fier de mon appartenance comme tu dis. Mais je vais éviter de te faire un nouveau cours sur la consanguinité. » Elle leva les yeux au ciel. Ce n'était pas tout à fait vrai. Elle aimait ses frères et soeurs, et le fait d'être sang mêlé n'était en rien dérangeant à ses yeux, mais fier de ses parents, ça c'était autre chose. Enfin peu importe, elle ne comptait pas laisser la moindre preuve du contraire pour cette conne, déjà qu'elle tapait où elle voulait, à l'aveugle depuis tout à l'heure, pas la peine de lui laisser de quoi réellement la blesser. « Enfin au moment où je te ferais vraiment de la peine, là, je commencerais à avoir peur. . Et je pense que quand je serais réellement jalouse de toi, alors là ... » Azenor grimaça à l'idée de vouloir un seul instant ressemblé à cette idiote là. Non, elle se savait jalouse de certaines personnes, mais certainement pas de la serpentard en face d'elle. Oh non.

_________________


they keep saying you're the best You ask and they say, "Yeah"  when you add up what is left That high five is all you got Lights on, they all go home

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Leonis, Cooper, Connor, Ruben, Thorfinn, Valerian
Vos Liens :
Informations Importantes :
Joann Selwyn
Héritiers
Héritiers

Messages : 158
Points RPs : 321
Date d'inscription : 23/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Don't break my stride [Joann]   Sam 25 Aoû - 18:46

Quelle vilainie ! A croire qui y a de la concurrence dans le rôle de garce. Cette petite réflexion élargit le sourire de Joann. C’était amusant en quelque sorte. Elle pensait exactement la même chose en ce qui concerne les sangs de bourbes et les ratés du genre d’Azenor… En attendant, c’est ce pauvre Nathaniel qui doit avoir les oreilles qui sifflent. Une fois de plus ou de moins.

« Oh ! Je te savais pas si haineuse… C’est intéressant ! »

Ou plutôt si, elle le savait. Y a qu’à voir sa façon de débarquer et chercher la confrontation. Elle avait la rage c’est sûr. Sauf qu’elle qu’une grande gueule rien de plus. C’était a se demander ce qu’elle cherchait au bout du compte… Car tout ceci ne fait que tourner en rond. Et y a aucune chance que Joann lui avoue un truc. Puis la blonde en était venue à la conclusion qu’elle devait pas avoir beaucoup d’amis pour perdre son temps à venir provoquer les serpentards de l’équipe. Au final c’est surement vrai que la gryffonne à des obsessions… Encore pour elle, elle peut comprendre, elle est ultra canon. Mais Nathaniel… En tout cas, Jo n’avait pas du tout hésité à faire mention de sa petite aventure avec Devon. Etirant un sourire en observant la réaction de la rouge. C’est dommage, elle aurait voulu en voir plus..mais tant que ça crée des tensions entre les rouges, ça lui va.

L’autre idiote c’était mise à rire quand Joann lui parle de lui apprendre les régles. Mais..sa réaction était prévisible. Les gryffondors sont tellement présomptueux et imbu d’eux même, qu’ils sont incapables de reconnaitre qu’ils sont nuls. Comme aujourd’hui, ils ont été mauvais. Même pas besoin de tricher… Azenor n’est juste qu’un pur produit de cette maison ridicule… Pas si intéressante que ça finalement.

« Peu importe de qui ça vient… La preuve a été faite sur le terrain, ton équipe n’a rien compris aux règles du jeu. Et le plus ridicule est encore de chercher un coupable de votre propre défaillance… »

Pour une fois qui y a eu aucune entourloupe. Joann jubile face à elle. Puis, elle se fiche complètement de l’avis d’une ratée sur son compte. Cela valait absolument rien. Jo lève les yeux au ciel quand cette stupide gamine dit être fière de son appartenance. Alors, qu’elle devrait plutôt se cacher dans un puit sans fond vu sa famille… Les O’Leary..dégueulasses.

« J’avoue être déçue parce que avoir une mère comme catin ça doit pas être drôle tous les jours. Y a pas de quoi être fier… Oh ! Sauf si tu envisage de faire pareil..belle ambition, remarque tu peux pas espérer grand-chose d’autre… Et ton père aussi serait fier, enfin..si tu le connais. »

Sans doute que non. En tout cas, c’est ce qu’elle avait entendu dire, très peu des gamins de cette famille savent vraiment qui est leur père. Sérieusement..cette fille-là devrait un peu fermer sa gueule avant de dire qu’elle est fière de sa famille de dépravé… Ils sont tous ridicules, et elle espère bien que dans la guerre qui se prépare d’autres de ses frères et sœurs mourront.

« Alors là ?... Fini ta phrase chérie, je t’en prie. J’vais pas te mordre. Puis, c’est bien naturel d’avoir de la jalousie envers moi, tu m’as bien regardé… Mais, je pourrais t’apprendre quelques trucs, si tu demandes gentiment »

Fit-elle mi-amusé mi-joueuse tout en se rapprochant petit à petit d’elle. Bien entendu elle se moquait d’elle..comme si elle allait perdre du temps avec cette pauvre fille. Ridicule.

_________________
On essaie de se dire que la réalité vaut mieux que le rêve. On se persuade qu’il vaut mieux ne pas rêver du tout. Les plus solides d’entre nous, les déterminés s’accrochent à leurs rêves. Il arrive aussi qu’on se retrouve en face d’un rêve tout neuf qu’on avait jamais envisagé.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Belby, Shura
Vos Liens :
Informations Importantes :
Azenor O'Leary
Divas
Divas

Messages : 139
Points RPs : 272
Date d'inscription : 02/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur En ligne





MessageSujet: Re: Don't break my stride [Joann]   Sam 1 Sep - 15:38

Haineuse ? Ce n'était pas un terme qui lui plaisait tant que ça. Mais au fond, est-ce que c'était si faux. Parce qu'elle avait tendance à se mettre en colère rapidement, à être rancunière aussi et surtout, elle était déjà persuadée de la détester, alors haineuse ... Si ça faisait plaisir à la serpentard et bien tant pis. Elle n'allait pas se vexer pour ça. Et pareil pour l'autre crétin, Avery là. Elle les détestait, donc pourquoi se priver d'être haineuse comme elle avait si bien dit. Ça lui faisait un peu de bien de s'énerver contre eux plutôt que de rester à s'énerver toute seule. Alors oui, ça n'avait pas beaucoup d'effet sur Selwyn mais en même temps, elle ne s'attendait pas à ce que la serpentard avoue tout et lui donne en plus des preuves. Mais elle en était encore plus sur malgré tout, peut-être pas aujourd'hui, même si elle préférait que si, mais elle trichait ça, elle en était persuadée et rien ne pourrait lui faire changer d'avis. Azenor leva les yeux au ciel, avec lenteur, rien compris aux règles « Tu me parlera des règles quand tu sauras ce que c'est » répliqua t'elle, un peu agressivement.

Ce n'était pas possible d'être aussi hypocrite. Un vrai serpent . « Et quand tu t'y tiendras. » La fondoir savait qu'elle l'était aussi, ne supportant pas d'avoir perdu, cherchant effectivement une raison à la défaillance de l'équipe. Mais elle aimait cette solution, elle était logique. Elle était cohérente et elle comptait bien s'y tenir. Les serpentards trichaient tout simplement. L'insulte l'atteignit facilement, mais son visage laissait déjà paraître son agacement par chance. Elle essayait juste de la blesser et parler sans savoir, le terme était complètement faux. Mais ce n'était jamais agréable d'entendre parler de sa mère comme ça. Mais le commentaire sur son père fut presque plus brutal. Parce que si elle avait vieilli, si elle avait mis tout ça dernière elle, ça l'avait toujours blessé de ne pas en avoir, au point qu'enfant, elle avait inventé plus d'une histoire sur ce sujet. Sauf que ce n'était pas le moment de recommencer dans ses travers là, surtout pas avec elle. Ça n'en valait pas la peine. Son poing se serra autour du manche. « Je peux espérer bien plus que tu ne le crois, mais ça ne te regarde pas, et tu ne sais pas ce que tu dis, tu parles sans savoir, avec la simple envie de jouer les pestes ... non, attends les salopes. Ouais, voilà, pourquoi être polie avec toi au fond, vu que passe juste ton temps à cracher du venin comme si tu avais peur qu'on oublie de quelle maison tu viens » Elle la regarda de la tête au pied, l'air blasé. Elle n'aurait plus à la voir l'année prochaine et c'était une des seules raison qui lui donnait envie de finir ces derniers mois ici.

Alors là ... Alors là, autant sauter de son balai. Parce qu'être jalouse d'une personne comme ça. Oui, elle était belle, là dessus, elle ne pouvait rien dire, mais ça ne suffisait pas à la rendre jalouse, parce que tout le reste, tout chez elle, lui donnait juste envie de lui envoyer la batte dans la figure. Mais au final, la violence ne l'aiderait pas à aller mieux et pire, ça risquait de lui causer des problèmes , elle voulait finir l'année correctement et non pas se retrouver à faire perdre des points à sa maison ou entacher ses futurs études parce que cette conne lui tapait sur les nerfs. « Alors là, c'est que j'aurais atteint le fond. Jalouser quelqu'un comme toi ? Pourquoi ? Pour ton physique ? Il y a mieux dehors crois moi, ou même ici. Ton nom ? Je préfère le mien. Les gens commencent à ne plus s'intéresser aux sangs purs. Et à part ça, tu as quoi ? Parce qu'en regardant comme ça, je ne vois rien que je pourrais vouloir » conclut t'elle, avec une expression dégoûtée, en reculant d'un pas. Ce n'était pas totalement vrai . Elle n'était pas vraiment jalouse de la jeune femme, mais derrière sa haine, il y avait des qualités chez elle, qu'elle aurait bien voulu. Parce que malgré sa méchanceté, elle se demarquait, et elle aurait voulu arriver à le faire, à être aussi imbu d'elle même parce qu'au final, si elle se sentait autant sur la défensive, c'est qu'elle ne l'était pas tant que ça, et ça lui déplaisait. « Donc garde ton aide » rajouta t'elle, avec ironie. Comme si elle pouvait l'aider sur quoi que ce soit.

_________________


they keep saying you're the best You ask and they say, "Yeah"  when you add up what is left That high five is all you got Lights on, they all go home

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Don't break my stride [Joann]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't break my stride [Joann]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Connaissez-vous Prison Break ?
» Break It Down [Swann Neige]
» how to break a heart (avery)
» Come, Break Me Down
» scorpiana ▷ cause when a heart breaks no it don't break even.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Poudlard
 :: Les Extérieurs :: Terrain de Quidditch
-
Sauter vers: