RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
000
POUFF.
000
SERD.
000
SERP.
000

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria (Theo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 

Une mise à jour du forum aura lieu le Mercredi 17 Octobre aux alentours de 13h ! Un nouveau design sera installé et quelques nouveautés vous attendent ! <3

Partagez | 
 

 Jealousy can't you stay away from me ? [Miles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Marcus Belby
Alchimiste
Alchimiste

Messages : 454
Points RPs : 997
Date d'inscription : 21/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Jealousy can't you stay away from me ? [Miles]   Mar 31 Juil - 0:04

L'idée qu'il aime ce qu'il faisait, ne le gênait pas. Au contraire, si ça n'avait pas été Miles, il aurait été impressionné Parce qu'il n'avait rien de vraiment artistique. Il trouvait ça jolie, certes, mais lui, n'avait pas du tout cette fibre là, donc tant mieux pour lui. Sauf que c'était Miles et qu'il avait surtout envie de le chercher. Parce qu'il en avait marre que ce dernier joue les victimes tout le temps, il avait à peine fait deux trois commentaires et ce dernier était déjà sur la défensive, fallait pas pousser. Des fois, il lui donnait l'impression de faire deux fois sa taille, trois fois sa largeur et d'être une montagne de muscle, il n'était pas si flippant si ? Oui, ça faisait du bien à son ego et en même temps, c'était un peu vexant, il ne lui avait jamais rien fait de si grave non plus. Donc oui, il fallait se calmer ! La réaction de Miles lui tira toute envie de sourire, la surprise prenant place. L'insulter en tant qu'artiste ? Il ne l'avait pas vu comme ça. Vraiment pas. Marcus posa un regard presque choqué sur Miles, pas vexé, juste vraiment étonné. Ouh, c'était petit ça et inattendu Pas vraiment vexant, parce que la moitié du bahut c'était vite dit. L'ancien serdaigle attendit presque patiemment de savoir s'il voulait ou non rester sur ses paroles là ou s'il changeait d'avis. Donc il devait se contenter de « merde » ça allait bien faire avancer la conversation ça tiens ...

Après ça, Marcus avait encore un peu plus envie de le pousser à bout. Il ne pouvait pas se contenter de l'envoyer se faire voir à moitié, ce n'était pas suffisant... Mais apparemment ce n'était pas fini. Il leva un sourcil, l'air sérieux, sans rien dire. Ne pas le supporter ? Mais c'était qu'il était malin pour un serdaigle tiens . Il haussa les épaules, comme si au final, il n'en avait rien à faire . Il croyait bien ce qu'il voulait. Et ses histoires de coeurs ne l'intéressaient pas vraiment, c'était vrai, mais si on ne pouvait plus rien dire aussi. Marcus soupira et croisa les bras, l'air profondément ennuyé. Plus impressionné par l'énervement soudain de Miles qu'il ne le laissait paraître. Mais cet air là disparu rapidement, parce que la suite le frappa un peu plus. Il s'était bien rendu compte que ces paroles étaient moyennes, que ce n'était pas très sympa pour un ami et il les avait regretté, mais il ne comptait pas montrer à Miles qu'il avait ait une erreur à ce moment là et surtout , il espérait qu'il ne s'en rendrait pas compte trop mal à l'aise qu'il était. Raté. Marcus fronça les sourcils, un peu blessé pour le coup, parce que oui, là, il avait merdé. Mais ce n'était que quelques mots ...

Le fait de se perdre le retour de bâton. Ça il s'en fichait et en temps normal, il en aurait presque rit, parce que c'était clairement bien trouvé, surtout venant de Miles. Mais il s'en voulait. Ses amis, c'était important pour lui et déjà qu'il avait l'impression d'en avoir perdu deux, alors s'il commençait en plus à paraître méprisant envers ceux qui lui restait. Marcus grimaça. Se sentant coupable. Merde, c'était pas censé être dans ce sens là. La suite finit quand même par lui tirer un léger rire. Bien, pour une fois qu'il se lâchait celui là. C'était pas plus mal. Même si c'était plutôt désagréable. Il n'était pas si moche à l'intérieur merde ! « C'est bien la première fois que tu joues pas les victimes, ça change » répliqua t'il. Sans le moindre sourire. « Je commençais à croire que tu pouvais tous supporter, ou alors que tu étais mort à l'intérieur. Oh Miles, pauvre petite victime, tellement discret et gentil, qu'on lui raconte tout. T'as raison, tu es tellement à plaindre. » Marcus secoua la tête. Frustré de sa jalousie à la con. « Non, j'ai aucune envie de t'apprécier Parce que plutôt que de me dire directement que je t'emmerdes, tu préfères prendre sur toi, jouer les pauvres martyrs. Comme ça, moi j'ai le rôle du monstre.  Ça te fait te sentir mieux ? Ça t'aide à comprendre pourquoi je t'aime pas ? Tu t'es pas dit que si tu m’avais remis à ma place plus tôt, j'aurais arrêté ? C'est pas dit, mais c'est facile de me faire passer pour un type horrible alors que tu n'as pas fait le moindre effort pour t'imposer. » Alors oui, c’était pas dit , et c'était un peu de mauvaise fois, parce qu'il lui en voulait à ce type de jouer les confidents pour Basile. Et c'était d'autant plus fort maintenant qu'il le perdait de vue. Peut-être qu'il se vengeait un peu sur Miles, que c'était injuste, mais ce n'est pas comme s'il avait beaucoup de cible non plus.

_________________

Taking it slowly I'm afraid to be lonely Nobody told me It's harder than I thought to tell the truth



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Calisto Staker,Arden Honeycutt, Liviu Flint, Silius Rowle, Vanitas Olivander
Vos Liens :
Informations Importantes :
Miles Moore
Licornes
Licornes

Messages : 111
Points RPs : 224
Date d'inscription : 18/01/2018
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur En ligne





MessageSujet: Re: Jealousy can't you stay away from me ? [Miles]   Dim 12 Aoû - 23:09

Il avait craqué là Miles, il avait juste carrément craqué. En même temps c'était assez prévisible, c'était quelque chose qui bouillonnait en lui depuis tellement longtemps... A dire vrai c'était surtout surprenant que ça ne soit pas arrivé avant ! C'était à croire que Miles avait une résistance hors du commun ou que du moins ses années d'absence lui avait permit de faire redescendre suffisamment la pression pour tenir un peu plus longtemps. Mais là... là il avait juste vidé son sac, certainement emporté par les paroles que le blond avait pu avoir sur leur ami commun. C'était vraiment inacceptable... surtout venant de lui, surtout venant d'un ami de Théo et surtout... vu sa propre réputation qui n'était clairement pas meilleur. Marcus se la jouait comme ça mais il n'était qu'un petit merdeux qui ne survivait que car il savait jouer de ses charmes mais au final... il était laid, tellement laid de l'intérieur... les gens avaient beau faire son éloge il était persuadé qu'il avait juste trompé son monde, montrant un masque bien loin de la vérité tandis qu'avec lui il ne s'était jamais donné cette peine. Bref il lui avait craché tout ça à la figure et bordel... il devait avouer que ça lui faisait un bien fou.

Le blond, au moins, semblait un minimum se sentir coupable. Au vu de la tête qu'il tirait il n'avait pas l'air fier et il avait bien raison de ne pas l'être. Peut être que finalement ce petit merdeux avait un semblant de conscience ? Quoi qu'il en soit Miles était heureux, heureux d'avoir eut des paroles qui avaient fait mouche car faire la morale à quelqu'un qui s'en fichait n'avait pas le moindre intérêt. Pour autant il ne fut pas surpris de l'entendre lâcher un rire, après tout ça restait Marcus ! Mais bon, entendre des excuses sortir de sa bouche ce n'était pas encore pour demain ! Non, les paroles de Marcus... elle semblaient à la fois impressionnées mais aussi pleine d'amertume et, aussi surprenant que cela puisse paraître, le blond semblait se confier sur pourquoi il ne le supportait ça au travers d'un reproche que Miles trouvait totalement absurde. « Car pour une fois tu ne t'en ai pas pris qu'à moi... » avait donc répondu Miles en premier lieu avant de continuer « Et vraiment ? Vraiment c'est ça ton problème avec moi ? Mais... tu te rends compte que c'est débile, hein ? Tu voulais que je fasse quoi ? Que je t'insulte dès les premiers jours ? Que je te frappe ? Que je t'envoie chier ? Mais je suis pas comme ça moi ! C'est complètement absurde... on est pas dans la jungle putain ! Il y a pas d'épreuve de force à passer ! Oui j'ai pris sur moi car c'est comme ça qu'on fait quand on veut se créer de bonnes relations. Je m'étais connement dit que voilà, t'étais comme ça parfois mais que tes bons côtés allaient ressortir et effacer ce côté là à force de te connaître et que justement j'aurais pas à péter un câble comme maintenant ou à te dénigrer mais non... Non ! Fallait que monsieur en rajoute une couche encore et encore et encore tant que je ne réagissais pas... tu te rends compte que c'est juste totalement tordu, hein ?! » Miles s'était mis à souffler, passant une mains sur son visage « Marcus putain... tu dis que je suis pas très futé pour un Serdaigle mais regarde toi... j'ai fais des efforts, des putains d'efforts pour t'apprécier mais ces efforts tu les as pris comme de la faiblesse. Tu dis que je te fais passer pour un type horrible mais la réalité c'est que tu te comportes comme tel chaque fois que j'essaye de me montrer sympathique, ouvert, gentil... Normalement être gentil avec quelqu'un c'est bien une preuve que l'on veut vraiment se lier avec quelqu'un, non ? Mais non tu as préféré tout déformer, voir ça comme des affronts et pour quoi ? Par jalousie car t'es convaincu que les autres sont plus proches de moi que de toi ? Mais PUTAIN MARCUS ! Tu sais combien de fois je me suis pris le discours de : Je suis taré et tu es un ange avec qui je devrais faire des efforts ? Je suis pas putain de privilégié ! Pas plus que toi ! Les autres te kiffent mais t'as tellement peur que ce ne soit pas ou plus le cas que tu te comportes comme le dernier des connard. Alors oui forcément, un jour ton cauchemar va finir par arriver, surtout si tu t'amuses à balancer des choses comme tu l'as fait à l'instant sur ceux qui sont sensé être tes amis... » Miles prit alors une grande inspiration, serrant les poings avant de tenter de se détendre au maximum, regardant le blond « Arrête, juste arrête, ok ? Tu peux pas juste... rentrer les griffes un peu quand on est tous les deux ? Je suis pas tout blanc je sais, j'ai un peu sortit la méga armure avec toi aussi mais en même temps c'était ça ou te laisser totalement me bouffer... Mais bordel on y peut rien, tous nos amis ou presque on les a en commun. Il serait peut être bon qu'on arrive à s'entendre à un moment, non ? Ou alors faut que je sorte ma baguette pour pas que tu dises que je m'écrase ? »

_________________
"Sometimes I wish my life to be like a young adult novel. Because it doesn't matter how hard it is, there is always an happy end." ▵ ©️endlesslove.
Remember me when I'll be gone
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Marcus Belby
Alchimiste
Alchimiste

Messages : 454
Points RPs : 997
Date d'inscription : 21/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Jealousy can't you stay away from me ? [Miles]   Jeu 16 Aoû - 22:18

Le fait que monsieur jour les chevaliers blancs étaient tout aussi énervants. Merde, c'est bon, ses propos avaient dépassé sa pensée, comme si ça n'arrivait pas à tout le monde et en plus, c'était juste pour emmerdé Miles, pas pour critiquer Theo. Mais clairement, il avait merdé, et le fait que Miles l'ait eu sur ce coup là, ça ne lui plaisait pas. Un sourire un peu méprisant leva le coin de ses lèvres Non, ce n'était pas que ça, évidemment que ce n'était pas que ça, c'était un tout, jouer les innocents et les parfaits comme ça, ça finissait par l'agacé, évidemment, mais ce n'était pas que ça, il n'avait rien contre les gens gentils de base, mais disons que celui là, il était devenu bien trop proche de Basile et ça, c'était chiant. Et il aurait pu s'y faire, franchement, maintenant qu'ils étaient tous dans des départements différents, ça aurait presque pu passer, mais non, parce qu'il était habitué à avoir ses deux meilleurs amis proches et c'était blessant de les voir s'éloigner, quasiment disparaître à ses yeux, donc presque inconsciemment il s'en prenait sur le seul , sur lequel il pouvait se le permettre. Et se savoir coupable, ne faisait que le pousser à continuer, parce que c'était vexant, et c'était à cause de lui qu'il se sentait comme ça.

« Tordu peut-être, mais c'est pas ma faute si tu te laisses marcher dessus comme ça aussi » répliqua t'il, vivement, l'air finalement plus boudeur qu'énervé. Il était blessé. Parce que logique ou non, il avait besoin de s'en prendre à lui, tout l'énervait, comme quoi la jalousie ça pouvait vraiment faire des dégâts Le serdaigle secoua la tête, il l'avait bien compris que c'était pour se faire apprécier qu'il restait calme, il ne le voyait pas réellement comme de la faiblesse, mais il lui avait bien prouvé ne pas l'apprécier, alors pourquoi faire des efforts ? Il était habitué à ce qu'on puisse vouloir se faire apprécier par lui, c'était sans doute arrogant de penser comme ça, mais c'était le cas, et autant dire qu'il pouvait être très froid quand l'envie ne lui venait pas à lui, et autant dire que jusque là, il n'avait jamais voulu être proche de Miles. Parce qu'il lui prenait du temps et des secrets avec un de ses amis, qui était ... avait été quasiment de la famille pour lui. Son expression s'éclaircit un peu, plus curieux qu'agacé. Vraiment ? Il n'était pas un ange, il n'essayait pas de le paraître, mais c'est vrai que son côté peste, il le montrait tout de même rarement ... il ne savait pas comment le prendre que les autres pensent que c'était Miles qui se trompait, c'était agréable ... Et en même temps, il ne s'en sentait que plus coupable encore. Et il n'aimait vraiment pas être en position de tort. Qu'on lui prouve ses erreurs.

« C'est bon, c'était juste pour t'emmerder, c'était pas contre lui » ronchonna t'il, tout de même. Parce que Theo avait beau ne pas être un ami très proche, il n'avait aucune envie de se le mettre à dos, ou de le blesser, au contraire, faire du mal aux gens qu'il appréciait, ce n'était pas dans ses habitudes, en général, avec ses amis, il mettait volontairement son égoïsme de côté, mais oui, il avait parlé trop vite ... Marcus étudia la situation, les yeux fixés sur Miles. L'air concentré, énervé un peu encore, parce que merde, il disait vrai, mais ça lui donnait justement l'envie de dire non. De refuser cette idée même. Rentrer les griffes ? Il n'avait pourtant pas l'impression d'aller si loin. « Tu sortirais ta baguette ? C'est bien, au moins, je suis sûr que je passerais bien pour le gentil d'un point de vue extérieur » répliqua t'il, froidement. « Et arrête tes conneries, ce n'est pas ma faute si tu es une petite nature, je n'ai fait que parler de ta peinture, ce n'est pas ma faute si tu prends tout si sérieusement » souffla t'il, en se laissant à nouveau tomber sur le tabouret le plus proche. « Tu m'énerves Moore, c'est tout, ton petit côté parfait me hérisse, ton côté sans jugement ou je sais pas ... je vois pas pourquoi il te parle à toi et pas à moi » Siffla t'il,en baissant la tête. Il était persuadé que Basile avait un secret, et que Miles était au courant, c'était réellement frustrant. Merde, il les tenait les secrets pourtant, à croire que même son meilleur ami n'avait pas voulu lui faire confiance. Oui, au final, c'était à lui qu'il aurait dû en vouloir pour jouer les abonnés absents, pas à Miles ...Mais s'il avait pu le faire, il l'aurait certainement déjà fait.

_________________

Taking it slowly I'm afraid to be lonely Nobody told me It's harder than I thought to tell the truth



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Calisto Staker,Arden Honeycutt, Liviu Flint, Silius Rowle, Vanitas Olivander
Vos Liens :
Informations Importantes :
Miles Moore
Licornes
Licornes

Messages : 111
Points RPs : 224
Date d'inscription : 18/01/2018
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur En ligne





MessageSujet: Re: Jealousy can't you stay away from me ? [Miles]   Jeu 23 Aoû - 15:52

Ce mec était-il seulement réel ? Miles avait envie de s'écraser sa main contre son visage tellement fort quand il l'entendait parler... Marcus était réellement en train de le faire passer pour l'illogique de service à tenter d'être gentil et conciliant quand lui avait des tactiques totalement tordues pour tester les gens... mais c'était le putain de monde à l'envers ! La migraine le guettait au pauvre Miles... « Des fois je me demande si tu entends les énormités que tu balance... » avait-il alors répondu d'une voix totalement dépitée. Franchement qu'est-ce qu'il pouvait bien dire face à de tels arguments ? Miles se rendait bien compte que qu'importe ce qui pouvait sortir de sa bouche cela ne conviendrait jamais à Marcus, il était bien trop campé sur ses positions, même si ses positions c'était de la merde ! Enfin au moins il devaait bien lui reconnaître quelque chose... il avait en effet réussit à le faire sortir de ses gonds et vider son sac comme ça, lui balancer ses quatre vérité, ça lui faisait vraiment du bien.

Mais voilà, ça ne changeait rien au fait que le comportement de Marcus était inacceptable ! Même pour l'emmerder on ne disait pas ce genre de chose à propos de ses amis ! « Un ami c'est pas une arme... tu peux pas l'utiliser et le dénigrer comme ça pour faire chier le monde ! Ça se fait pas ! Bon sang Marcus... c'est comme ça que tu vas finir par avoir plus personne qui ne voudra réellement être proche de toi si tu balances des trucs pareils à leur propos derrière, même si tu le pensais pas ! » C'était tout de même un peu la base... d'un coup il avait l'impression d'engueuler un gosse, de tenter de lui inculquer la notion du bien et du mal... ça n'avait pas le moindre sens ! Pourtant dans sa façon de ronchonner... disons qu'il y avait de l'espoir ! Miles pouvait sentir qu'au final le blond... il regrettait quand même ses mots, il n'avait sans doute pas calculer la portée de ses paroles. Il ne calculait sans doute pas grand chose en général aussi, parlant avant de réfléchir mais personne n'osant lui faire la remarque, ce que Miles avait décidé de faire finalement, le mettant face à ses fautes.

Seulement voilà, Marcus refusait de s'arrêter, il continuait de se débattre et de provoquer, de refuser de rendre les armes pour pas quoi... perdre la face ? Ce fut au tour de Miles de grogner un bon coup avant de dire « Mais Marcus bordel ! » Il était exaspéré, il en avait marre de lui faire la morale. Cependant... la suite du discours de Marcus fut en effet très parlant. Car oui Marcus victimisait Miles... mais Miles maintenant commençait à comprendre pourquoi. L'autre garçon... n'avait en réalité aucune confiance en lui. Enfin disons plutôt qu'il était sujets à bien plus d'angoisses que Miles n'avait bien voulu lui accorder en premier lieu. Miles soupira avant de dire d'une voix calme « Premièrement j'ai adoré quand on a parlé de peinture. Pour la première fois depuis bien longtemps... j'avais l'impression de passer un bon moment avec toi et de rire avec toi, c'était agréable. C'est quand tu as enchaîné sur Théo que c'est partit en couille. Deuxièmement... J'ai rien de parfait ! Je suis pas marrant, je passe trop de temps dans ma chambre, je suis trop gentil, pas assez foufou. Alors ouai, on m'aime bien quand on veut juste se poser mais à part ça... Et surtout Marcus... il me dit rien de plus qu'à toi. » Car oui, Miles avait bien compris de qui il était question « On est tous les deux ses amis et oui, on lui apporte tous les deux quelque chose de très différent car on est très différent. Mais il ne me dit rien de plus qu'à toi, on a pas un lien hyper privilégié qui n'existe pas avec toi. Je ne suis pas en train de te voler Basile mais oui... tu risque de le perdre tout seul si jamais tu te montes la tête car tu risques de gâcher toi même votre lien car ça va te rendre aigri même avec lui. Et ce serait vraiment con car il tient réellement à toi. » Ils étaient pas ennemies... il aurait aimé que Marcus le comprenne. Miles ne voulait pas l'évincer ! Au contraire si tous ensembles ils pouvaient se serrer les coudes ce serait parfait.

_________________
"Sometimes I wish my life to be like a young adult novel. Because it doesn't matter how hard it is, there is always an happy end." ▵ ©️endlesslove.
Remember me when I'll be gone
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Marcus Belby
Alchimiste
Alchimiste

Messages : 454
Points RPs : 997
Date d'inscription : 21/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Jealousy can't you stay away from me ? [Miles]   Dim 26 Aoû - 17:21

Des énormités ? Où ça ? Parce que de son point de vue, Miles n'avait jamais cherché à répliquer jusqu'à aujourd'hui. Et non, il 'n'était pas certain que ça aurait changé grand chose, mais son côté calme l'avait toujours énervé d'avantage, n'appréciant pas de se retrouver à être désagréable gratuitement, mais incapable de résister pour autant. Être désagréable avec les gens, ça ne lui arrivait pas souvent, mais ça lui arrivait quand même et généralement, il s'en fichait un peu, c'était souvent des gens qu'il ne recroiserait pas. Mais Miles, c'était différent, il lui tapait sur les nerfs rien qu'en étant là. Et ça ne faisait que lui rappeler que Basile était aux abonnés absents, et qu'il n'aurait pas été surpris de savoir que Miles lui, avait plus de nouvelle. « C'est bon, j'ai vu que j'avais merdé, laisse tomber » répliqua t'il, avec énervement. Il allait le lâcher ou pas. Parce qu'il avait compris pour sa remarque sur Theo, pas la peine de lui rappeler pendant des heures. Il essayait de le faire culpabiliser plus encore ou quoi ? Joueur les héros en culotte courte ? Non parce que c'était saoulant là !

« Ta gueule, ça tu n'en sais absolument rien. Je n'ai dit que deux mots, et c'est toi qui en fait tout un plat. Faut que je m'excuse combien de fois ? Je peux même aller voir directement Theo et m'excuser si ça peut te faire plaisir » ajouta t'il, avec un sourire mauvais. Finalement, assez sérieux.Parce qu'autant le lui dire directement que ça lui vienne aux oreilles par Miles, il n'avait pas vraiment pas pensé à mal et il avait peur que son ancien camarade en face des caisses en le racontant à Theo. Aucune chance qu'il se fasse mal voir pour une connerie de ce genre . C'était plus fort que lui, il n'avait pas envie de rendre les armes, parce qu'il le frustrait lui là, à jouer les héros. Je m'énerve pas pour moi, je m'énerve pour les autres ...Pas capable de se défendre lui même, mais pour la veuve et l'orphelin, là y avait du monde. Finalement, ça le frustrait , parce qu'il se sentait mal, et il n'aimait pas passer pour le méchant ou même avoir l'impression d'avoir le mauvais rôle, ça ne lui plaisait vraiment pas. Surtout en sachant que c'était le cas. Adoré, rien que ça ? Et bien il ne lui en fallait pas beaucoup. Marcus croisa les bras, agacé que ça ait tourné comme ça. Il lui tira pourtant un demi-sourire, au moins, il n'avait pas tort sur la manière dont il le voyait. Mais ça devait sûrement être son côté calme justement qui les attirait, chose qu'il n'avait pas. Et qui lui faisait sans doute défaut.

Marcus secoua la tête, un peu renfrogné. Il avait compris trop facilement de qui il s'agissait, mais en même temps ce n'était pas bien compliqué. « Bah voyons. Mais je ne veux pas le savoir de toute manière, s'il n'a pas voulu me le dire, c'est que ça ne devait pas être bien important » Et pourtant, il restait là vexé, que celui qu'il considérait comme son meilleur ami ait pu confier un secret à quelqu'un d'autre que lui. « Évite ce genre de leçon de moral tu veux » souffla t'il, après coup, moins énervé que tout à l'heure, mais n'appréciant pas que monsieur ait décidé de lui dire toutes les deux phrases qu'il allait finir sans ami. Encore une fois, il n'était pas le diable personnifié merci. « Je suis content de savoir qu'il pense ça, et qu'il ait trouvé le temps de te le dire, parce qu'étrangement moi j'arrive à peine à le croiser dans les couloirs » rajouta t'il, avec un sourire forcé. Pas vraiment ce qu'il avait envie de lui dire, il aurait voulu s'en prendre à Basile lui même mais pour ça il aurait déjà fallu le trouver ... donc au final, il n'avait bien que Miles pour parler de leur camarade en commun, et c'était assez désagréable comme idée. « T'es vraiment le cliché du bon samaritain » souffla t'il, finalement, avant de ressortir ses sucreries, ça lui occuperait les mains à défaut de la tête.

_________________

Taking it slowly I'm afraid to be lonely Nobody told me It's harder than I thought to tell the truth



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Calisto Staker,Arden Honeycutt, Liviu Flint, Silius Rowle, Vanitas Olivander
Vos Liens :
Informations Importantes :
Miles Moore
Licornes
Licornes

Messages : 111
Points RPs : 224
Date d'inscription : 18/01/2018
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur En ligne





MessageSujet: Re: Jealousy can't you stay away from me ? [Miles]   Dim 2 Sep - 1:43

C'était amusant dans un sens... du moins si Miles s'amusait de ce genre de choses... mais au final Marcus semblait vraiment mal prendre le fait de se prendre le bâton qu'il avait lui même tendu. Pire que ça, ce bâton il avait clairement dit qu'il n'avait attendu qu'une seule chose : Que Miles le prenne. Et pourtant il était là, parlant de ce ton boudeur et vexé, tentant d'enterrer le sujet, d'enterrer sa bourde et refusant catégoriquement d'accepter quoi que ce soit de constructif de cette altercation. Il se plaignait d'être le méchant se faisant ainsi passer pour une victime tout en refusant en bloque le fait qu'il l'avait tout de même cherché. Miles lui fit cependant une fleur, il ne relança pas plus le sujet à propos de sa bourde, il lui avait en effet assez répété pour que le chemin se trace jusqu'à son cerveau et qu'il y repense et y réfléchisse quand il serait seule. Mais ils avaient encore tellement à se dire... même si clairement la communication n'était pas leur fort à tous les deux ! Comme le prouvait bien le si charmant ta gueule que le blond lui avait lancé. « Deux mots suffisent pour faire du mal. Et... ça serait pas forcément con ! Mais non je ne fais que le répéter car j'ai l'impression qu'il n'y a que comme ça que tu comprendras réellement, que tu ne balayeras pas juste ma remarque d'un revers de la main comme tout ce que je te dis. » C'était tellement difficile... ça l'était toujours avec Marcus.

Miles se pinça l'arrête du nez pour faire passer cette atroce migraine avant de faire un mouvement de la main dire que ok, c'était bon, il n'aborderait plus ce sujet, il arrêterait de le faire chier avec ça. De toute manière il considérait en avoir assez dit pour que ça le touche un minimum, sinon c'était que de toute façon il ne pourrait jamais arriver à rien avec lui. Enfin bon... Miles avec sa manie de toujours voir le verre à moitié plein espérait quand même que si Marcus était tant aimé de ses amis c'était pour une bonne raison, il espéraient qu'ils ne se trompaient pas et qu'il était capable de s'améliorer. Même si son sourire mauvais... ne l'aidait pas beaucoup à s'en convaincre. Et pourtant oui... oui pendant un moment il avait vraiment cru pouvoir passer un bon moment avec Marcus, ceci quand ils avaient commencé à parler peinture et à rire de ce que certains faisaient. Mais non... non seulement ça n'avait pas duré mais en plus Marcus avait dénigré ce moment. Et ça ne devrait rien lui faire, ça devrait juste lui confirmer que tous les deux ça ne marcherait jamais mais putain... Miles avait toujours ce désir profond qu'entre eux ça finisse un jour par s'améliorer... ça le faisait carrément chier !

Et enfin était arrivé ce sempiternel sujet de discorde : Basile... Basile dont l'amitié allait pour les deux garçons et chose que Marcus n'avait jamais su supporter. Alors certes il ne l'avait pas clairement cité mais depuis tout ce temps... Miles n'était pas idiot, surtout qu'au final ça en revenait toujours à ça, c'était absurde. « Car normalement il n'a pas besoin de te le dire pour te montrer à quel point il tient à toi ! C'est pourtant évident... Quand aux leçons de moral je fais ce que je veux. Toi tu t'es jamais privé et tu me l'a bien fait comprendre : faut que j'ouvre plus ma gueule et bingo, je le fais... » Bah oui, il avait voulu qu'il parle, se défende ! C'était en effet réussit et maintenant il ne comptait pas de nouveau courber l'échine aussi facilement. Mais voilà, pour le reste Marcus était tellement dans le déni... Miles roula des yeux avant de lui répondre « En même temps vu ta capacité à te perdre... genre sérieux, toi ici en art ? Pas étonnant que tu ne le croises pas avec un tel sens de l'orientation... Mais franchement il est occupé ces derniers temps, même moi je le croise pas si souvent. » c'était vrai ! Mais ça le dérangeait moins car Miles voyait rarement le temps passer. « Et peut être, mais j'aime ce cliché. C'est ça où je fini dingue de toute manière... » il avait lâché ça sans faire gaffe... mais c'était un fait, si il n'était pas ce « Bon samaritain » il se serait sans doute déjà pendu il y a longtemps... c'était bien ce qu'il avait failli faire au lieu de partir voyager deux ans d'ailleurs.

_________________
"Sometimes I wish my life to be like a young adult novel. Because it doesn't matter how hard it is, there is always an happy end." ▵ ©️endlesslove.
Remember me when I'll be gone
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Marcus Belby
Alchimiste
Alchimiste

Messages : 454
Points RPs : 997
Date d'inscription : 21/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Jealousy can't you stay away from me ? [Miles]   Dim 2 Sep - 18:21

Mais il n'allait pas le lâcher avec cette histoire bordel ! Oui, il avait merdé, il avait compris, est-ce qu'il pouvait passer à autre chose, ou bien il allait continuer à le diaboliser pour une erreur de formulation. Fallait arrêter là ! Mais à croire que c'était parler dans le vide que de lui demander ça ! Le répéter en boucle n'allait rien changer. Et qu'il arrête de faire comme si c'était pour son bien, il avait compris, et il était juste en train de le saouler avec ça. Il était même réellement près à aller s'excuser à Theo pour littéralement deux mots alors que ce dernier n'était même pas au courant. C'était ridicule tout ça, mais ça n'était pas le plus énervant pour lui. C'était un tout. Et évidemment le sujet en était arrivé à Basile. Parce qu'au final, c'était presque plus à son ami qu'il en voulait, mais déverser sa colère sur Miles, c'était bien plus facile ... C'était censé être lui le méchant, le type qui lui piquait son ami et qui partageait des secrets qu'il ne saurait jamais ... C'était plus facile de voir les choses comme ça, que de commencer à en vouloir à Basile.

Normalement. Normalement. Marcus leva les yeux au ciel. Monsieur les bons sentiments. Non, il n'y avait pas de normalement, parce qu'au final, il ne le voyait plus. Alors oui chacun faisait des études de son côté, mais au final, il se retrouvait sans ses amis de toujours et pour le coup, ça finissait par lui peser. Finalement, Miles n'était qu'un exutoire comme un autre. Son visage se ferma un peu. Oui, il lui avait dit que c'était une bonne chose qui l'ouvre, mais pas pour des leçons de morale idiotes. Il avait bien comprit pour Theo, et entendre monsieur lui racontait qu'il allait perdre tous ses amis sur la base de ça, ça l'énervait vraiment. Parce que merde, il y tenait à ses proches et en général, il y faisait attention, mais ça arrivait à tout le monde de laisser échapper une connerie, pas la peine de l'imaginer seul à tout jamais juste pour ça.  La suite par contre lui tira une grimace. Parce que sur ce coup là, il ne pouvait rien dire, c'était une vrai catastrophe ce sens de l'orientation, il était incapable de retrouver son chemin seul... Mais ça n'avait pas grand chose à voir avec Basile, alors oui, il ne le croisait pas par hasard, mais même sans ça, il ne le voyait pas tout court.  « Ah oui, il est occupé alors, ça règle tout » c'était mesquin, mais pourquoi est-ce qu'il le défendait ? Comment est-ce qu'il savait lui qu'il était occupé ? Non, parce que la dernière fois où son ami lui avait dit de le rejoindre, de l'aider, il l'avait fait . Mais depuis plus rien …

Marcus fronça les sourcils. Ça ou devenir dingue ? Qu'est-ce qu'il racontait encore. Il tritura son paquet de bonbons avant de le remettre dans sa poche. «  Ok, si tu veux. Continue à me faire la leçon si ça t’empêche de devenir de dingue, mais moi je me casse. Je te laisse finir ton tableau » Il jeta un nouveau coup d’œil à celui ci, faussement hautain comme s'il jugeait son travail. C'était parfaitement gratuit, parce qu'en vrai, il était plutôt impressionné, mais c'était pas le moment de lui faire plaisir, il voulait juste se tailler d'ici, avant de s’énerver d'avantage ou de penser à d'autre chose. Parce qu'il avait vraiment la rage dans cette histoire, et par peur d’être en train de perdre son meilleur ami, il continuait à s'en prendre à Miles n'y changerait rien, donc autant s'en aller … Avant de se rendre compte que ce n'était pas que contre lui qu'il était énervé, non, pour l'instant, il faisait une bonne cible, et il voulait la garder avant de voir les choses autrement.

_________________

Taking it slowly I'm afraid to be lonely Nobody told me It's harder than I thought to tell the truth



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Jealousy can't you stay away from me ? [Miles]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jealousy can't you stay away from me ? [Miles]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Fiche technique et news de Stay with me
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)
» BUT I'LL ONLY STAY WITH YOU ONE MORE NIGHT - 9 JUIN, 2H24
» sullivan&sevde ◭ stay out tonight and see through my eyes.
» Oriane Ω stay alive. (finiiiiiiii)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Londres Magique :: Owlin University :: Salles de Cours
-
Sauter vers: