RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
7060
POUFF.
8225
SERD.
8790
SERP.
14365

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria (Theo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 In the wrong place at the wrong Time [Charles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Marcus Belby
Alchimiste
Alchimiste

Messages : 352
Points RPs : 713
Date d'inscription : 21/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: In the wrong place at the wrong Time [Charles]   Lun 30 Avr - 23:49

« Il faut bien que ses pauvres moldus apprennent à te connaître non ? » commença t'il, avec un air détaché, cherchant à pousser un peu plus l'idée dans l'esprit de son ami et en designant d'un mouvement de la tête la devanture devant eux. « T'imagines la révolution que ça va être dans leur petit monde » Marcus hocha la tête, en prenant un air convaincu, comme si c'était réellement important ... L'ancien serdaigle ne savait jamais à quel moment il allait se rendre compte qu'il se moquait un peu, voir le manipuler de manière tellement flagrante que s'en était fait exprès, pour voir jusqu'où il pouvait aller. Et en soit, ce n'était pas totalement faux non plus, avoir un nouveau public ça pouvait être sympa aussi... Enfin, ça, c'était pour lui, Marcus était juste content de pouvoir visiter un peu plus ce côté là. Les moldus, c'était un peu territoire inconnu et comme il ne comptait pas se perdre au fin fond de la savane ou de l'Himalaya, ça lui allait déjà très bien. De la nouveauté et de l'étrangeté aussi, parce que sa dernière visite dans une fête foraine lui avait prouvé que les moldus pouvaient être bien bizarre parfois. Il n'avait toujours pas trop compris cette histoire de pécher des canards, pourquoi des canards d'ailleurs, des poissons il aurait compris, mais des canards ?

Entraîner un joueur de Quidditch chez les moldus, fallait sans doute le faire, mais il comptait bien y arriver. Le plus important, c'était de faire la fête non, et il était persuadé que ça pouvait être super intéressant. Marcus frappa l'épaule de Charles avec un large sourire, déjà pas trop déçu de l'avoir tiré jusqu'ici. « Si ce n'est que personne ne te connais, ça devrait pas être différent » Et encore, qu'est ce qu'il en savait, alors oui, les moldus ne connaissaient sans doute pas les pies de Montroses, mais peut-etre que le joueur de quidditch était déjà venu du côté moldu auparavant. Après, il avait fait un minimum de recherche, parce qu'il voulait une soirée cool, et dans ce bar là, qui semblait rempli à craquer, il passait apparemment un match de foot, du quidditch sans balai ... ou du moins, pour le peu qu'il en avait compris, il voyait un peu ça comme ça, en plus simpliste cela dit. Donc qui sait, ça pouvait peut-etre lui plaire.

« Allez maintenant que t'es là, tu vas pas me demander de te faire rentrer dans une soirée étudiante si ? » C'était toujours possible, faut dire qu'il l'avait un peu alpagué sans lui demander son avis, mais il voulait faire quelque chose de nouveau, et il n'avait eu ni Basile, ni Theo à se mettre sous la main, donc il ne comptait pas laisser à Charles la moindre chance de se barrer. Il aurait pu essayer d'amener Alena, mais il se voyait mal aller draguer en présence de la jeune femme, pas vraiment la bonne ambiance pour ça , alors qu'avec monsieur là, aucun problème. « C'est toujours possible, mais pense à l'attrait de la nouveauté, pour ses gens qui t'ont jamais vu » Bon, il poussait peut-etre un peu trop sa chance en, en rajoutant une couche, mais il était vraiment curieux de voir l'ambiance chez les moldus. Au pire si ce n'était pas terrible, il pourrait toujours rentrer, le transplanage avait ses avantages et il n'était pas si loin de l'université, ce n'est pas comme si Londres manquaient de bar non plus. L'ancien serdaigle n'avait pas réussi à complètement se départir de son sourire, et il entachait un peu son air détaché. Non, vraiment, c'était pas pour faire découvrir le monde moldu à qui que ce soit, c'était juste pour lui ... mais hey, c'était plus marrant à plusieurs non ?

_________________

No, I could never fake it Like players always playing Arrest me if I hurt you But no apologies for being me



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau, dieter carrow, ivory parkinson, moira watkins, vedran zakharine
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 103
Points RPs : 147
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: In the wrong place at the wrong Time [Charles]   Jeu 3 Mai - 21:26


Get Away - George Ezra

Depuis qu’il lui avait proposé, Charles balançait entre l’envie d’y aller et de s’abstenir. Ils étaient là devant le pub moldu et Charles hésitait toujours à se lancer. Il ne les connaissait pas tant que ça, peu habitué et il n’était pas confiant. Il avait un petit peu peur. Donc là, encore maintenant, depuis tout le chemin et les démarches pour arriver jusque ici, il se disait que ce n’était peut-être pas une bonne idée. Il avait envie de se défiler. Sans bouger à fixer la devanture, entendant les moldus beugler malgré les fenêtres et la porte fermées. Il prit une inspiration plus profonde. Il allait se dégonfler. Marcus dut le sentir, car c’est là qu’il intervint. « T'imagines la révolution que ça va être dans leur petit monde » avait-il lâché, la phrase flottant dans l’air. L’idée que les moldus devaient le connaitre, Charles en doutait en un peu. Lui, il pourrait bien se passer de les connaitre. Il n’était pas pro-sang-pur, ayant un père moldu. Il les trouvait juste plus chauvin et déprimant, puis partageait le scepticisme de Marcus, quant à leur pêche-au-canard. Grand débat autour d’un verre. Enfin, petit débat. « Forcément que ça va être la révolution… ils en ont pas des comme moi ici, je suis sûr. Je suis unique. Ou que j’aille, c’est une révolution… » répondit t-il presque par automatisme, continuant de fixer le nom du bar comme si il y trouverait quelque chose qui ferait pencher la balance.

Il grimaça, allant gémir un « non », résilié. Marcus n’avait pas arrêté tout le chemin, pour ça que Charles était là devant ce bar alors qu’il avait en premier lieu refuser sauf que Marcus trouvait toujours les mots pour le motiver. À croire qu’il le sentait vraiment venir et qu’il arrivait à trouver de quoi le convaincre et Charles, même hésitant, finissait par faire un pas de plus dans la direction du plus jeune. Marcus lui claqua l’épaule. Charles sursauta légèrement, concentré sur les ombres qui dansaient à travers les carreaux opaques et usés à cause du temps. La phrase était trop subtile pour Charles et il ne la compris pas dans sa totalité. Faut dire qu’il se remettait de ses émotions. Tout ce qu’il avait saisi, c’est que cela ne devait pas être si différent de leur monde magique. « Mouais… peut-être. » répondit-il pas encore complètement convaincu. Il finir par le faire culpabiliser et frapper dans un de ses points faibles : sa fainéantise. Charles accusa le coup. C’était vrai, ils n’allaient pas faire demi-tour maintenant qu’ils étaient là. Le joueur de Quidditch voulait s’amuser en plus et rien que de se dire qu’ils allaient devoir trouver autre chose, il était gavé. Il haussa les épaules et finit par opiner du chef. Il acceptait. « Je tiens quand même à te dire que ton dernier argument était complètement débile. C’était presque parfait jusque là, dommage. » lâcha Charles en prenant enfin un élan pour se diriger vers le pub.

Devant la porte, il s’arrêta pour attraper Marcus par la manche de son vêtement et le fit avancer devant lui. Il voulait qu’il entre le premier. Il s’était rarement rendu dans ce genre de pub moldu. La dernière fois que Robyn l’avait trainé dans ce genre d’endroit, il s’était pris le contenu d’une pinte qui ne lui était destiné dans la figure, arrivé au mauvais moment. Après on s’étonnait qu’il n’était pas vraiment chaud pour s’y rendre. Pas deux fois. Il préférait être prévenant. A peine entré, il y avait une chose sur laquelle Charles ne pouvait pas douter : l’ambiance dans le pub sentait l’événement sportif. Il observait alors la salle par-dessus l’épaule de Marcus, bien curieux, ses yeux louchant sur l’écran. Il en avait déjà vu, mais le nom de cette discipline lui échappait. De toutes façons pour lui, il n’y avait que le Quidditch qui existait.

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Marcus Belby
Alchimiste
Alchimiste

Messages : 352
Points RPs : 713
Date d'inscription : 21/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: In the wrong place at the wrong Time [Charles]   Jeu 3 Mai - 22:49

Marcus n'avait pas envie de faire demi-tour maintenant, parce qu'il s'était donné envie, vraiment, il était curieux et si sa dernière expédition en territoire moldu avait mal fini, il en gardait un souvenir assez excellent et puis, ça l'avait toujours intéressé, mais le bar moldu, il n'avait pas encore trouvé le temps de le faire. Bon, s'il était arrivé avec Charles dans une soirée étudiante, il aurait pu se la jouer de connaître une star de Quidditch, mais c'était pas son genre, il jouait sur ses capacités pas celle des autres, et il voulait pas se faire de la pub à travers son ami, il voulait juste s'amuser et le changement ça avait toujours du bon ! Ce qu'il essayait de faire rentrer dans sa petite tête, mais c'était pas encore gagné. Ses paroles semblaient marcher un peu, il savait que pousser un peu l'ego de monsieur ici présent était en général une bonne solution et vu sa réponse, bien qu'un peu mécanique, c'est que l'idée avait atteint sa cible, c'était déjà une bonne chose. « Exactement, une révolution » répéta t'il, doucement, presque naturellement. Comme pour mieux faire rentrer l'idée dans sa tête. Quoi que vu le numéro qu'était Charles, ça pouvait effectivement être une révolution pour eux.

Son sourire s'élargit encore en le voyant hocher la tête, bien ! C'était gagné donc ! « Je le saurais pour la prochaine fois que son altesse ne supporte pas trop de compliment à la minute. Je ferais attention promis » répliqua t'il, vaguement embêté. L'ancien serdaigle s'était bien rendu compte qu'il avait poussé le bouchon un peu trop loin en se répétant une fois de trop, mais hey, le résultat était là donc quelle importance. Marcus le laissa lui faire jouer les boucliers humains sans sourciller, un peu surpris d'abord puis pas gêné du tout à être le premier à rentrer, ça ne devait pas être si différent après tout ... Son expression le transforma un peu en gamin devant un sapin de noël, il aimait bien les télés, mais il n'en avait jamais vraiment vu, et aussi grande non plus d'ailleurs. Il n'avait aucune idée de ce qui était diffusé, sûrement le sport moldu, le foot là, il n'était pas vraiment sûr que ça puisse réellement l'intéresser parce que le sport et lui, ça faisait 36, mais il se retrouva un peu hypnotisé par l'écran. Marcus se secoua un peu et repéra rapidement le bar, le seul endroit où il y avait un minimum de place, s'ils se calaient à côté d'un groupe de fille, comme quoi, à part le sport lui même et les télés, le reste était assez similaire. Ça ressemblait un peu au nouveau bar de pré au lard, bien qu'en plus propre et plus bondés. Qui sait, la solution, c'était peut-être cette télé là ...

« Tu te sens suffisamment courageux pour avancer jusqu'au bar ou faut que je te protège sur le chemin aussi ? » demanda t'il avec une innocence feinte. Il n'attendit pas vraiment la réponse et parti directement se caler au comptoir, avant de faire signe au serveur en train de servir à l'autre bout du bar. « Au fait évite de demander du whisky pur feu, il risque de te regarder de travers » Il n'en savait rien lui personnellement, mais il se rappelait clairement avoir déjà entendu cette histoire, sans doute pas quelqu'un de très intéressant, mais le conseil semblait assez logique. La bieraubeurre était aussi à exclure mais il ne comptait pas commencer ça de toute manière. « C'est du foot si tu veux tout savoir » annonça t'il, un peu trop fièrement, même de son point de vue, en désignant la télé du menton. C'était quand même assez étrange comme nom, mais après tout, les moldus faisaient bien ce qu'il voulait, chez les eux les attrapeurs attrapés et les batteurs se servaient d'une batte, c'était pas bien plus réfléchi comme terminologie donc bon. Et puis, c'était des sportifs, fallait sans doute pas trop leur en demander, un peu comme son ami là.

_________________

No, I could never fake it Like players always playing Arrest me if I hurt you But no apologies for being me



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau, dieter carrow, ivory parkinson, moira watkins, vedran zakharine
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 103
Points RPs : 147
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: In the wrong place at the wrong Time [Charles]   Ven 4 Mai - 19:16


Get Away - George Ezra

Marcus avait l’art de manipuler Charles. Disons que depuis le temps, il avait appris à le connaitre et il savait comment il marchait. Ce n’était pas si évident que ça, aussi léger et simple Charles pouvait être, tout était dans la subtilité. Le plus jeune avait trouvé cette subtilité ou presque. Il avait pratiquement fait un chemin sans-faute jusqu’à la fin. Malheureusement, ce fut le compliment de trop et Charles depuis le temps, avait fini par apprendre à voir quand on se payait sa tête. Enfin, presque. Disons qu’il arrivait presque à dissocier le sarcasme et la sincérité à son propos. En résumé, parfois il était prit d’un éclair de génie et voyait bien qu’on riait de lui. Pourquoi en avoir cure, vu qu’au final il avait fini par accepter. C’était le but premier de Marcus ;' peu importe, pour vu qu’ils se lancent dans l’antre de la bête.

Charles poussa son ami devant, ne voulant pas avoir de mauvaise surprise, se souvenant de sa dernière expérience. L’étudiant passa la porte et le joueur de Quidditch ne le lâchait pas, agrippant le vêtement dans son dos cette fois-ci et le poussant légèrement. Il le tenait comme un bouclier, car clairement c’est ce que Marcus était. Il jaugea l’endroit par-dessus l’épaule de son ami. Il y avait une bonne ambiance même si un peu trop alcoolisé et sur-excitée pour que Charles soit entièrement serein. On ne portait pratiquement pas attention à eux, les yeux rivés sur l’écran gigantesque dans un coin du bar ou les plus petites télévisions côté comptoir. Charlie ne s’était même pas rendu compte qu’il tenait toujours Marcus comme s’il était son seul espoir de survie. Ce dernier en profita pour se moquer de lui et que cela ne devait pas être pratique d’avoir un pote collé dans son dos pour se déplacer. Il lui proposait de jouer les garde-du-corps sur les quelques mètres qui séparaient l’entrée du comptoir. Charles avait vu le sarcasme. Il lâcha brusquement Marcus pour le pousser en grimaçant, agacé. « Oh ça va… » pesta t-il en bombant le torse pour essayer d’avoir l’air plus fier et confiant.

Marcus s’était déjà éloigné pour se diriger vers des places libres. Le sportif ne perdit pas de temps pour lui emboiter le pas et le suivre comme une ombre. Il sursauta au moment de s’asseoir. Les clients venaient de pousser un râle général, certain plus véhéments que d’autre. Leur équipe avait raté un but. Charles faillit se jeter sous son tabouret ou dans les bras de Marcus, criant « à l’aide ». Il s'était juste figé, bloqué dans son mouvement, une fesse sur le bord du tabouret. Il souffla fortement, soulagé – car ce n’était rien de grave – et pour se recentrer. Il prit place et posa ses coudes sur le comptoir, la tête dans ses mains. Il regretta quand il sentit sa chemise coller sur le bois imbibé d’alcool lorsqu’il s’était tourné pour écouter son ami. Il lui conseillait de ne pas demander de Whisky pur-feu. Charles haussa un sourcil et regarda en l’air un moment pour réfléchir. « Bah qu’est-ce que je demande alors ? » demanda t-il innocemment. « Un truc pas trop fort... » précisa t-il, car il ne tenait pas l’alcool, c’était connu. Comme il évitait de trop boire pour ses entrainements.

A force de lever les yeux pour réfléchir, il était happé par l’écran et le jeu, prit par les commentaires qui résonnait dans le pub. Marcus lui souffla que c’était du Foot. Charles reporta son attention sur son ami, une lueur brillante dans les yeux et arborait un sourire plein de candeur.  « Ah ouais ? Et tu connais les règles ? C’est quoi le but… » dit Charles en reposant se yeux sur la télé, très observateur et concentré. « Ils font que courir après un ballon, genre tous. C’est un peu primaire… ». Il tapota le comptoir et se tourna brusquement vers Marcus. « Tu crois qu’ils ont du jus de citrouille ? Ou n’importe quel jus… Je crois pas que je vais boire… » dit-il pensif en se tournant vers son voisin de bar. Un énorme anglais, dont on voyait la naissance des fesses qui débordait de son pantalon et qui puait la bière à des kilomètres. Charles l’observait et se demandait même si la goutte de transpiration qui lui coulait de la tempe n’était pas elle-même de la bière. Il se laissa glisser sur le bar pour se rapprocher de Marcus et chuchota : « Vas y, change de place avec moi. J’veux être à côté des filles. » lui demanda t-il très sérieusement.

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Marcus Belby
Alchimiste
Alchimiste

Messages : 352
Points RPs : 713
Date d'inscription : 21/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: In the wrong place at the wrong Time [Charles]   Dim 6 Mai - 20:59

Ça va, ça va, il avait quand même l'air d'avoir besoin d'une protection. Ce qui faisait terriblement marrer Marcus. Parce que c'était le plus petit et le moins musclé qui jouait les boucliers, et il était fan d'ironie, c'était donc vraiment drôle à ses yeux. L'ancien serdaigle ne chercha même pas à cacher son sourire amusé, c'est pour ça qu'il aimait bien traîner avec Charles, que ce soit volontaire ou non, ce dernier réussissait toujours à l'amuser. Il dut d'ailleurs se mordre la lèvre pour ne pas rire alors que ce dernier faillit tomber de son tabouret. Ils étaient dans un bar pas sur un champ de bataille, à croire qu'il avait un mauvais souvenir de ce genre d'endroit pour surréagir comme ça. Marcus savait qu'il n'avait rien d'un gryffondor, pas vraiment courageux, mais il avait trouvé pire que lui là. Et puis s'il se figeait comme ça à chaque fois qu'il y avait un danger, il allait pas survivre longtemps non plus. « Des fois tu me fais penser à un suricate » ou un lapin devant un chasseur, à voir. Il avait dit ça avec un léger sourire comme pour atténuer ses propos. Mais figé comme ça, y avait quand même une bonne ressemblance, et puis c’était mignon comme bestiole.

Enfin pour l'instant, Marcus avait bien envie d'un verre, une simple bière ferait l'affaire, même s'il ne savait pas quoi exactement. Il ne s'y connaissait pas du tout en alcool moldu, les marques tout ça . La différence ne devait pas être bien flagrante, mais il n'avait aucun nom en tête et demandé au hasard, c'était un coup à ce que le barman lui serve la plus cher. Paraître ignorant c'était pas une bonne idée dans ce genre d'endroit. « Un truc pas trop fort ? Vraiment ? » commenta t'il, faussement déçu. Il s'en fichait, mais il avait toujours tendance à voir à quel moment la fierté prenait le pas sur la réflexion. Et puis bon un type comme lui qui tournait au jus de citrouille, c'était triste quand même. Que lui ne tienne pas l'alcool mais Charles quand même ... « Allez une bière au moins, les filles là, elles vont te prendre pour un petit joueur » C'était sans doute pas faux ... et puis du jus de citrouille, chez les moldus, ça devait pas se trouver si ? « Le but, c'est justement de mettre le souaffle, enfin leur équivalent dans les buts » répondit il, avec un léger sourire, en regardant l'écran. Il n'aimait pas le sport, c'était pas vraiment son truc mais ses écrans avaient tendance à attirer les yeux. Non, il n'aimait pas ça, mais ça ne voulait pas dire qu'il n'y connaissait rien, il s'était renseigné au cas où il en ait besoin dans une conversation.

« Cela dit, tu fais pas bien mieux, t'es pas sur tes deux jambes, mais au final, y a pas de grande différence si ? » demanda t'il, avec un air faussement innocent, certain que son ami n'allait pas apprécier la comparaison. Il secoua la tête avec un large sourire, comme pour bien lui prouver qu'il plaisantait, avant de faire des gestes vers le serveur et commander deux bières. Ignorant volontairement Charles, changer de place ? Le serveur parti chez leur bières parce qu'il ne lui laissait pas le choix et Marcus tourna la tête vers lui, avant de regarder derrière Charles, hum non, clairement, il était très bien où il était. « ça t''apprendras à pas être rentré le premier » L'ancien serdaigle haussa les épaules, faussement désolé. « Premier arrivé, premier servi non ? Et il faudrait pas que tu les dragues trop vite, laisse moi une chance d'abord » ajouta t'il, l'air presque crédible. Comme s'il se sentait diminué en présence du joueur de quidditch. Il n'était pas du genre à se sentir moins capable que monsieur quand bien même ce dernier se trouvait magnifique. Alors oui, il était beau, carrement, même, mais l'étudiant ne se trouvait pas plus mal. Donc ce n'était pas par concurrence qu'il ne voulait pas changer de place, il avait juste la meilleur et comptait bien la garder.

_________________

No, I could never fake it Like players always playing Arrest me if I hurt you But no apologies for being me



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau, dieter carrow, ivory parkinson, moira watkins, vedran zakharine
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 103
Points RPs : 147
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: In the wrong place at the wrong Time [Charles]   Lun 14 Mai - 23:26


Get Away - George Ezra

L’entrée dans le bar fut épique. C’était presque une épreuve digne d’un chevalier aux yeux de Charles et le côté chevalier courageux et servant, c’était pas exactement son truc. Le sportif atteint son objectif, aussi rassuré qu’un gibier en plein milieu d’une plaine dégagée avec rien pour se cacher. En parlant d’animal, Marcus le compara à un suricate. Charles fronça un sourcil. Il n’avait aucune idée de ce que pouvait bien être cette chose. Enfin si, il savait que c’était un animal, mais alors lequel ? Il ne voyait pas du tout. Il imaginait quelque chose comme un chat désolé. « C’est mignon au moins ? » demanda Charles, étant surement la seule chose qui aurait pu le toucher. Qu’il soit comparé à une bête ne l’embêtait pas plus que ça. Pour vu que c’était beau et/ou mignon.

Charles prit le temps de regarder autour de lui, observant ce qu’il pouvait dans le bar, allant des clients, jusqu’aux couleurs des tables, la forme des verres pour finir sur l’écran et observer le match de foot, sursautant parfois à certain beuglement. Il ne préférait pas trop boire, le partageant à son ami. Marcus eut l’air déçu, puis le regard de Charles glissa sur un homme accoudé sur le lambris dans un coin du pub. C’était pas de sa faute, il était pas trop à l’aise. L’homme avait l’air d’un tueur avec un gros chien agressif, vivant dans une maison toute grise. Marcus insista avec subtilité et finit par convaincre Charles ; ce n’était pas bien difficile. Il opina du chef. « Va pour une bière. ». Puis je voulais pas passer pour une petit joueur devant les filles.

Charles avait préféré porter son attention sur le match. Il avait observé et l’air de rien, il avait plus ou moins saisi le principe. Le sport d’équipe et de ballon, ça lui parlait. C’était dans son sang. Retenir une formule c’était compliqué, mais analyser la situation pour des finesses tactiques, ça coulait tout seul. Il posa donc des question à Marcus. Il connaissait bien le nom de cette discipline, il y avait des chances pour qu’il en sache un peu plus. Charles lui confiait qu’il trouvait le jeu un peu primaire, trop simple. L’étudiant lui répliqua, qu’à part le balai, ce qu’il trouvait primaire n’était pas si différent du Quidditch. Charles tourna lentement la tête pour le juger avec dédain. Pour le coup, il avait moins l’air d’un suricate. Il se dressait brusquement. Bon peut-être qu’il ressemblait toujours à un suricate, mais un suricate fier. « Pardon ? On n’a trois balles différentes, plusieurs postes avec des rôles bien distincts et définis. Bon okay, ils ont peut-être un gardien et une cage. Une énooooorme cage . Je comprends même pas comment ils font pour se rater. Ca te demande aucun effort de précision. En plus ils ont qu’une seule balle. Heureusement qu’ils sont pas sur des balais, ils passeraient leur temps à se rentrer dedans… » argumenta, pesta et soupira Charles d’une traite, incapable de retenir sa fierté rageuse quand il était question de Quiddtich.  

Il secoua la tête les et sentit un regard par-dessus son épaule. Quand la pression redescendit, il vit l’homme assis à côté de lui et fit une mine déconfite. Il ne pensait pas croiser une vision d’horreur avant même d’avoir bu un verre. Finalement, il avait bien hâte que leur boisson arrive. Il se tourna de nouveau vers Marcus après avoir frôlé un haut-le-coeur et lui demandait à changer de place. Il préférait de loin être à côté des filles. Et là, en un coup de main, Marcus conserva sa place. Il savait que Charles pouvait être capricieux et insistant. Chiant. Pour lui ôter l’envie de l’être alors qu’il lui refusait quelque chose, il flatta son égo. Charles avait déjà oublié que s’il avait eu plus de courage, il serait bien mieux placé. Le « premier arrivé, premier servi » le joueur ne pouvait pas la réfuter. Il en était un fervent partisan, alors il reconnaissait la véracité de cet argument mais surtout ce qui lui a plut, c’est qu’il lui avait dit qu’il était beau dans une tournure qui émoustilla le Narcisse en lui. Il hocha la tête vivement, soutenant son ami du fond du coeur. « Okay, je veux bien faire ça pour toi… » dit-il comme un vrai ami.

Le serveur se posta devant les deux jeunes sorciers. Charles fit le suricate. Il leur demandait ce qu’ils voulaient. Il les dévisagea l’un, puis l’autre.Il nous a fait une mauvaise blague je pense, sur une histoire qu'on sait perdu, Picadilly c’est pas ici. J’ai rien compris. Charles resta muet un moment à le fixer, cherchant encore à comprendre. « C’est quoi Picaquiqui ? » demanda Charles si sûr de lui. « Vous êtes français ? » demanda le barman, partant de l’idée que les français étaient des crétins finis. « Alors merci, mais déjà tu m’insultes pas. » fit Charles. Le suricate devint lion. « Et donc, vous prendrez ? » s’impatienta l’homme. « On voudrait…. hmm… » fit-il en jetant un regard à Marcus, lui demandant presque de l’aide. Il fit la girouette dans le pub et pointait l’autre bout du bar. Une pinte d’une bière brune. « Ça.  » avec le sourire d’un prince qui attendait impatiemment sa commande. Le barman roula des yeux et alla couler deux pressions.

Soudain, ça s’échauffait dans la salle. Un attaquant de l’équipe remontait le terrain, la défense était dégagée. Ils y croyaient. Le but ! Le but ! clamait-on dans le pub. Charles les regardait amusé, trouvant qu’ils avaient l’air de s’approcher toujours plus de l’orgasme. Le sportif suivit alors la remontée du joueur sur l’écran géant. Il rata son occasion et des plaintes tonnèrent dans le pub. Même Charles s’y était mis, aboyant un râle qui venait du coeur. « Mais regarde ! Il louche c’est pas possible ! Comment humainement tu peux raté ça. ». Le gros voisin de bar s’était retourné et Charles pivota face à Marcus afin de lui tourner le dos. « Non mais t’es pas d’accord ? Il louche un peu hein… » avait-il dit plus bas.  

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Marcus Belby
Alchimiste
Alchimiste

Messages : 352
Points RPs : 713
Date d'inscription : 21/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: In the wrong place at the wrong Time [Charles]   Mar 15 Mai - 22:50

« Évidemment » la réponse avait fusé, presque déjà prête. En même temps, il aurait eu du mal à trouver un animal moche pour son ami, pas en étant crédible en tout cas . Après il aurait pu lui mentir, l'emmerder un peu pour ça, mais il avait réussi à le faire venir ici, ce n'était pas pour se montrer désagréable maintenant. Non pas qu'il le voyait fuir la queue entre les jambes s'il était trop mesquin avec lui, mais quand même, l'emmerder un peu ne voulait pas dire être méchant, et il l’appréciait, il n'était pas du genre à être désagréable avec ses proches. Moqueur, casse pied et un peu égoïste parfois, oui, mais méchant non, jamais. Surtout pas gratuitement. D'autant que l'ancien serdaigle ne voulait pas trop joueur sur sa chance, il essayait en général de ne pas trop dépasser la ligne, histoire de pouvoir obtenir ce qu'il voulait ensuite. La preuve, il avait réussi à le convaincre pour une bière, préférant largement boire à plusieurs et amusé, de voir qu'il avait réussi son coup. Et puis quitte à l’embêter un peu, autant taper aux bons endroits, comme le Quidditch... Lui, il était une vraie bille sur un balai, un danger pour lui même et pour les personnes en dessous, mais il ne détestait pas ce sport pour autant et il ne s'était moqué que pour le faire réagir un peu. Ce qui ne rata évidemment pas.

« Merci pour le cours, professeur » répondit il, l'air presque touché par cette soudaine envie qu'avait eu le joueur de lui réexpliqué en une phrase les quelques positions au Quidditch. Bon, pour la cage, il n'avait pas faux en vrai. .. « Après, en général, on est plus habile avec ses mains aussi» ça paraissait donc logique que la cage soit plus large vu qu'ils jouaient avec leurs pieds, mais bon, parler sport, c'était pas vraiment son truc « Mais si tu ne sais même pas ça, Charles, je m'inquiètes pour tes anciennes conquêtes. » ajouta t'il, avec un sourire moqueur. De toute manière monsieur la superstar avait accepté qu'il reste du côté des filles dans toute sa magnanimité, donc il pouvait bien se permette une petite pique. L'ancien serdaigle aurait presque pu se vexer qu'il pense avoir besoin d'aide dans ce domaine là, mais c'était Charles, et ça l'amusait presque au fond de le voir se sentir supérieur aux autres constamment. Il ne lui semblait pas être comme ça, ça lui arrivait de se sentir comme ça aussi, mais à ce niveau là, ça tenait presque de l'étude de cas. Ils furent rapidement déconcentrer par le barman, et Marcus ne se gêna pas pour laisser Charles s'occuper de ça, se mordant la lèvre pour ne pas trop montrer son amusement, parce que c'était ridicule. Demander une simple pinte lui paraissait plutôt facile, mais apparemment ce dernier avait un don pour se compliquer la vie. Lorsque le serveur commença à partir, Marcus l'arrêta pour lui demander une blonde à la place. Presque plus pour montrer à 'l'ancien serpentard qu'il s'y connaissait mieux que lui et qu'il l'avait laissé galérer volontairement.

Marcus observa la suite, plus calmement, parce que non, toute cette énergie collective dû au sport, il avait du mal, vraiment. Oh, l'ambiance n'était pas si mal, mais il était bien plus intéressé à vouloir parler à sa voisine que coller ses yeux sur l'écran. Chacun son délire après tout et si ça plaisait à la superstar, ça lui allait aussi. « Vu la taille de la cage comme t'as dit, même en louchant il aurait du l'avoir » C'est vrai que ça paraissait presque facile de les voir courir avec leur souaffle et de viser cette cage, vu d'ici .. assis au comptoir avec une bière. Marcus préférait largement cette place que d'être sur le terrain cela dit. « Mais fais gaffe à ce que tu dis, tu vas les vexer, ça doit être leur équipe. T'imagines si pendant un de tes matchs, un connard osait dire que t'es pas capable de viser dans le but ? Je suis sur que t'aurais un ou deux fans, prêt à lui casser la figure » Il hocha la tête comme pour appuyer ses propos, avant d'attraper sa bière et de la lever en direction de Charles. « Au Quidditch ? » Marcus n'était pas du genre discret, et peu importe, vu que le barman les prenait déjà pour des français, il pouvait bien se permettre d'utiliser des termes que les autres ne comprendrait pas non ?

_________________

No, I could never fake it Like players always playing Arrest me if I hurt you But no apologies for being me



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau, dieter carrow, ivory parkinson, moira watkins, vedran zakharine
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 103
Points RPs : 147
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: In the wrong place at the wrong Time [Charles]   Mer 30 Mai - 21:08


Get Away - George Ezra

Ah non, Charles tenait à son Quiddtich, alors il ne laisserait pas quelqu’un et surtout pas Marcus dans une telle ignorance. Comparer un jeu d’équipe si stratégique et fin à ce jeu ou ils n’avaient rien trouvé de mieux que leurs petites jambes pour tirer un ballon dans une cage énorme. Un détail qu’il ne put s’empêcher de partager et pas qu’une fois. Presque la fois de trop. « T’inquiète pas pour moi, mes conquêtes se portent très bien » dit-il, mauvais, frappé en plein égo. Du moins j’espère... Si y’en a qui redemande, c’est que oui. Non ? Mais... « Rien que mon charme les émoustilles. » dit-il convaincu et à lui-même avant de soupirer. Ouais, c’était vraiment pas facile d’être beau tout les jours. Le lien entre le sports et la difficulté de jouer avec les pieds plutôt que les mains, il ne l’avait même pas fait. Il ne pensait qu’à venir rassurer son ami sur le fait qu’il était un bon coup. Son égo, et après le Quidditch et les blagues. « Occupe toi plutôt des tiennes de conquêtes... » ajoutait-il, râlant comme un enfant vexé.

Le barman arriva alors pour prendre leur commande. Oui, Charles était complètement perdu. Pour lui, tant de chose était si différente du monde magique et rien que les noms des choses, alors pour lui, tout était différent. Même la bière. Ne voulant pas prendre de risque, s’étant déjà bien ridiculisé devant le barman, il désigna sa boisson du doigt seulement. Une chance que l’homme moldu ne leur ait pas demandé leur carte d’identité et leur âge avec une attitude pareille.

Il avait déjà oublié qu’il boudait pour poser ses yeux sur l’écran géant, happé par le sport et l’espoir des supporters partout dans la salle, venait lui picoter la poitrine. Le joueur rate son coup, déception générale. Même Charles était désappointé et c’est là qu’il refit sa remarque sur le fait que le footballeur était incompétent. Le gros monsieur s’en était retourné pour le regarder à la fois sceptique et sévère. Charles pivota brusquement, faisant face à Marcus, essayant de faire abstraction du regard pesant de l’homme. Ce dernier s’était déjà retourné depuis un moment pour continuer à suivre le match. Charles chuchota plus bas, cherchant la confirmation de son ami malgré tout.

Marcus était bel et bien d’accord avec lui. Enfin à peu près mais pour Charles ça suffisait pour dire qu’il était entièrement d’accord. Marcus le remit alors un peu à sa place, l’intimant à réfléchir avant de parler ou au moins de parler moins fort. Il lui expliquait alors la situation d’un point de vu que Charles n’emprunte plus depuis bien longtemps (un an) : la place d’un supporter. Non, lui c’était la star. Cela le fit alors réfléchir et il opina du chef. «Hmm ouais, je vois… » lui répondait-il. Marcus levait son verre pour trinquer au sport. Charles leva son verre enjoué et à l’appellation de sa religion sportive, il le levait fièrement. « Donc que le Quidditch c’pas primaire ! » dit-il avant de trinquer. Il but une bonne gorgée et soupira d’aise devant cette bière délicieusement fraîche. Il désignait alors les filles du doigts derrière son ami. « Tu comptes leur parler ou t’attends que je me face empaler sur mon tabouret par le gros derrière moi ? » demanda brusquement Charles avant de reprendre une gorgée. Il s’était penchée vers Marcus, accoudé au bar et au dossier de son tabouret. Il voulait être juste au premier rang pour voir l’approche de son ami et accessoirement le forcer à se bouger un peu. « Allez, vas y… Montre moi si ça t’aide vraiment que je te laisse passer en premier. » le provoqua t-il avec un petit sourire espiègle.

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Lev, Ezra, Bowen, Shura, Azenor, Irvin
Vos Liens :
Informations Importantes :
Marcus Belby
Alchimiste
Alchimiste

Messages : 352
Points RPs : 713
Date d'inscription : 21/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: In the wrong place at the wrong Time [Charles]   Ven 1 Juin - 20:47

C'était trop facile de se moquer. Oh, rien de vraiment jamais, même si taper sous la ceinture c'était jamais très agréable, mais Marcus, avait décidé d'être celui qui empêcherait ce pauvre Charles de trop prendre la grosse tête. Y avait déjà un sacré niveau, pas la peine d'en rajouter. C'était comme ce conte moldu là, ou une fable, où un crapaud voulait se faire aussi gros qu'un taureau, enfin il n'était plus si sur des animaux, mais tout ce dont il se rappelait, c'est qu'à la fin le batracien explosait, et il aurait trouvé que c'était une bien triste fin pour son ami. Surtout avec un visage comme le sien, ce qu'il ne lui dirait pas non plus, parce que c'était un coup à ce que son ego grossisse encore, et il ne voulait pas être là au moment de l'explosion. L'ancien serdaigle n'avait rien rajouté et pourtant il avait de quoi dire, sachant très bien que ceux qui se contentait de leur charme en devenait assez décevant ensuite ... Il lui avait mis le doute, ça lui suffisait amplement. Et puis Marcus savait être plutôt mal placé, non pas qu'il soit mauvais, mais il ne faisait jamais d'effort, donc ça aurait été très hypocrite de juger. Ce qui était pourtant loin de le juger en général.

Par contre, il ne s'était pas gêné pour lui rappeler à se calmer un peu, parce qu'autant ça l'amusait de le voir s'énerver contre ce sport et les joueurs, autant ça ne plaisait pas tant que ça aux gens autour de lui, et il n'avait pas envie d'être jeter d'ici avant d'avoir eu le temps de boire son verre. L'ancien serdaigle ne chercha pas plus loin pour que son verre rencontre le sien, même s'il se fichait plutôt pas mal du Quidditch ... Ou pas totalement. Disons qu'il faisait un bien meilleur supporter qu'autre chose, et encore. Mais quand il s'agissait d'encourager ses amis, il n'était pas le dernier, même si jouait un peu avec eux, n'était pas non plus à exclure. Marcus descendit un bon quart de sa bière, du genre à engloutir tout ce qu'il avait dans les mains peu importe si sa corpulence avait tendance à laisser penser le contraire. Il pencha légèrement la tête pour étudier le type derrière Charles, même si vu qu'il dépassait de tous les côtés, il n'avait même pas réellement besoin de le faire. « Je serais assez curieux de voir ça » répondit il, en hochant la tête, l'air convaincu, avant de récupérer son sourire. « Je pensais avoir le droit à finir ma bière un peu, tu sais je suis tellement timide sans alcool, j'oserais jamais » Zéro crédibilité. Il descendit encore un peu sa bière, absolument pas pour se donner du courage, mais simplement parce qu'il avait soif. Mais au final, il n'y avait vraiment que Charles pour croire qu'il lui rendait service en le faisant passer en premier, comme s'il avait besoin de ça. « Mais si monsieur ordonne, je vais m'exécuter. Tu me rattrapes si je foire hein ? » Ajouta t'il, avec un peu de sarcasme. Aucune chance. Il aurait pu douter un peu, mais au final, l'étudiant n'était pas forcément plus modeste.

Sans hésiter, il se tourna un peu sur son siège et chuchota rapidement à l'oreille de la fille. Elle le regarda d'abord surprise, comme prête à l'envoyer balader, mais comme d'habitude son visage fit le reste, son sourire aussi. Comme quoi les moldus n'étaient pas bien différentes des sorcières. En soi, l'ancien serdaigle n'était pas vraiment un dragueur, préférant largement jouer les proies que les chasseurs. Il prétexta que son ami, à savoir Charles, était vraiment intéressé par la son amie à elle, mais qu'il était trop timide. Elle regarda Charles et eut un léger rire comme si elle était amusée et pas si surprise qu'un type avec cette attitude si sûr de lui puisse tout de même être coincé. Il le présenta rapidement comme un joueur de foot connu, il avait la dégaine du sportif, ça pouvait passer et surtout, il avait bien envie de voir comment il allait se sortir de cette situation. La jeune femme se retourna vers ses amis, et elles jetèrent toutes un oeil à Charles. L'une d'entre elle, finit par venir le voir, avec une expression intéressée et curieuse. « Je savais bien que je te connaissais ! Tu joues pour Arsenal c'est ça ? Je pourrais avoir un autographe, je pense que mon frère s'en remettrait pas. Oh et comment est-ce que tu fais pour mettre autant de but après t'être casser le pied comme ça ? » Marcus se mordit la lèvre inférieure pour ne pas rire. Comme quoi d'une simple impulsion, elles avaient fini, effet de groupe, par se persuader par elles même de l'avoir reconnu .. Amusé, il se retourna vers sa voisine, ne comptant pas lui laisser toutes les groupies, fallait pas pousser non plus, et lui commanda un verre, bien plus à l'aise que son sorcier d'ami lorsqu'il l'avait laissé faire.

_________________

No, I could never fake it Like players always playing Arrest me if I hurt you But no apologies for being me



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : vael moreau, dieter carrow, ivory parkinson, moira watkins, vedran zakharine
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 103
Points RPs : 147
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: In the wrong place at the wrong Time [Charles]   Sam 2 Juin - 18:03


Get Away - George Ezra

« Ouais, bah pas moi ! » répliqua Charles, mauvais, mais râlant avec complicité. « Je comprends même pas pourquoi je t’ai suivi jusqu’ici… » continua t-il, agacé mais dans le fond, on savait que c’était parce qu’il s’amusait bien avec lui. En général… Pas plus rancunier pour cette fois. Pour l’instant… Il poussa son camarade à aller aborder les demoiselles. Il lui faisait l’honneur de le laisser passer le premier. Marcus se plaignit, voulant profiter un peu de sa bière avant de se lancer. Il ajouta aussi d’autre argument. Charles arqua un sourcil, plus que sceptique. Il était con, mais pas tant que ça. Il plissa les yeux pour l’insulter mentalement et lui signifier qu’il avait bien vu qu’il se payait sa tête. « Ton manque de subtilité m’insulte parfois… Je pensais pas que tu me prenais autant pour un débile. Comme les autres… » grogna Charles. Il l’avait presque mal pris. Une gorgée pour faire passer ce constat amer. « Oui je t’ordonne » appuyait-il sur le mot pour confirmer. Il espérait qu’il se ramasserait en passant, histoire de se venger un peu de ce qu’il lui faisait vivre depuis qu’il l’a trainé ici. « T’inquiète, je suis déjà prêt. » ajoutait Charles avec condescendance quand Marcus demandait de l’aider s’il pataugeait aussi charmant que lui.

Marcus se lançait enfin. Charles patientait, jetant parfois des regards à la petite télé au bar, se moquant rapidement du groupe de copine, happé par le match. Même s’il avait suivis l’échange, vu le bouraha ambiant dans le pub, il n’aurait rien vu venir. Quand il tournait la tête pour voir où son ami en était, il vit la jeune femme le regarder et glousser. Il ne comprit pas vraiment pourquoi, la regardant un peu avec dédain, puis suivi d’un sourire poli, pas trop convaincu. Un mécanisme de défense. Il étira encore plus son sourire, ne sachant quoi penser de toutes ces paires d’yeux qui le fixaient. Il s’était innocemment dit que Marcus à du l’utiliser pour tirer la situation à son avantage. C’est ce qu’il avait fait, mais Charles ne le voyait pas comme ça. Il aurait usé de sa plus-value pour s’attirer les faveurs des demoiselles. Grossière erreur, j’attire encore toute l’attention pensait-il si sûr de lui et son sourire était déjà plus confiant et vendeur.

La jolie petite brune en bout de la brochette de jeune femme se pencha en avant, puis bien en arrière pour tenter de le voir, l’air de réfléchir. Elle sauta de son tabouret pour s’approcher de lui. Elle était mignonne. Charles s’accouda dans une pose digne de la une de la Gazette du sorcier alors qu’elle venait à sa rencontre. Elle disait brusquement le connaitre. Charles fit subitement beaucoup moins le fier, jetant un rapide coup d’oeil étonné à Marcus. Il la désignait discrètement du doigt et interrogeait son ami du regard. C’est une sorcière ? Elle continua de parler et là, tout s’écroula dans les espoirs de Charles. Arse quoi ? Il n’avait aucune idée de quoi elle parlait. Le sol se dérobait sous ses pieds et par instinct à cette sensation imagée, il s’agrippait une main au dossier de son tabouret, l’autre venant empoigner brusquement l’épaule de Marcus. Il enfonçait ses doigts dans le tissus de sa veste comme un rapace qui cherchait à étrangler un serpent. Elle parlait de but, ça encore il comprenait, mais quel rapport avec le pied ? Puis le nom de l’équipe ne lui disait rien. Il tira brusquement Marcus vers lui et grommela tout bas : « je peux savoir ce que tu leur as raconté comme connerie» l’air renfrogné. Quelle mauvaise blague lui avait-il encore fait !

Il lâcha brusquement son ami, comprenant vite qu’il n’aurait aucune aide de son ami. Il lui jetait un dernier regard qui lui faisait comprendre que sa vengeance sera terrible. Il relevait le défi de lui montrer qu’il s’en sortirait haut la main. Il ne se laisserait pas abattre aussi facilement, surtout devant toutes ces filles. Il n’avait pas envie de passer pour un couillon. Il inspira profondément face à la demoiselle qui avait l’air d’attendre. Il retrouva son sourire confiant et ce regard qui laissait croire qu’il savait parfaitement ce qu’il faisait. Très pro, il se pencha en prenant soin de bien bousculer Marcus et attraper une petite serviette en papier sur le tas qui était disposer sur le bar, reprit place et sortit un stylo de sa poche de blaser. Il en avait toujours un pour signer un petit quelque chose à une fan ou noter une adresse. La base !

« Tu veux que je signe, euh genre… mon nom ? »
« Bah ouais ! » confirma la brunette, décidée.
«  » restait-il silencieux, attendant qu’elle lui dise le prénom qu’il devait signer. Un vain espoir. « Et tu le connais ? » demanda brusquement Charles.
« Hm, bah euh oui… » répondit la demoiselle, sceptique.
Un nouveau blanc.
« Okay ! » fit-il soudainement après une longue réflexion avant de gribouiller un truc sur le papier, faisant plein de boucle, de petite et grosses lettres, repassant dessus et par-dessus. C’était pratiquement illisible. Il donnait son morceau de serviette, fier et avec assurance.
La brune le prit tout sourire et son air si enthousiaste s’effondra à la vue de l’autographe. « C’est ça ta signature ? T’es sûr ? » avait-elle lâché malgré elle, médusé devant ce qui ressemblait plus à un dessin abstrait.
« Non mais c’est la signature pour les intimes. Tu vois, j’y ai mis du coeur dans autographe. » avançait Charles, toujours si sûr de lui.
« Ouais… ça s’est sentit… » lui répondit la demoiselle en haussant brièvement les sourcils, le voyant encore griffonner le papier avec insistance, ayant presque eu mal au coeur pour cette pauvre serviette. Elle préférait oublier et changer de sujet. Il n’avait pas l’air méchant. « Alors donc ? C’était pas trop dur de reprendre. Tu sais après ton accident à la montagne, quand tu t’es cassé le pied au ski. » Au quoi ??? Du ski. Ah ouais, je vois. Mais j’ai une tête moi à faire du ski franchement ! Le froid c’est tellement mauvais pour la peau.
« Euh ouais ! Oui, même que tu disais... marquer des buts euh… genre …  » reéssyait-il la technique des silences pour que son interlocuteur vienne les combler et lui donner des indices sur ce « Ta Mère en Slip » grandeur nature.
« Bah au foot ! » – Bingo ! – commençait-elle à perdre patience.
« Aaaah ouais… Bah je louche pas déjà… » dit-il comme si c’était évident, avec une pointe de dépit. « Enfin je veux dire, je suis pas con moi, je la vois la cage, j’ai de la marge. On peut pas rater ça... » Gros blanc. Malaise. « Ouais enfin » tenta t-il de se reprendre, se grattant la tête nerveusement. « C’est bien grâce au soutient de mes supporter et l’unité que je forme avec mon équipe que je trouve l’énergie et la force de donner le meilleur de moi-même. » et une petite phrase toute faite…
« Wooooaw... » lâcha t-elle brusquement toute meilleuse et transportée. Il ne savait si elle le disait avec sarcasme ou si j’avais de la chance et qu’elle était déjà bien éméchée.


acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: In the wrong place at the wrong Time [Charles]   

Revenir en haut Aller en bas
 
In the wrong place at the wrong Time [Charles]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» MINI-EVENT 9 ⊹ wrong place, wrong time
» 03. What's wrong with you ?
» [1616] Right way to do Wrong.
» Keith Graham ~ Love all, Trust a few, do Wrong to none. [FINI]
» what's wrong with a little chaos ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Londres Moldus
-
Sauter vers: