RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
3705
POUFF.
6300
SERD.
6685
SERP.
10915

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria (Theo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 « j’ai pas dis ça ! » (theo&charles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Vael Moreau et Ivory Parkinson
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 54
Points RPs : 26
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: « j’ai pas dis ça ! » (theo&charles)   Mer 25 Avr - 23:34


Smack That - Akon & Eminem

La fête battait son plein, un peu de musique pour l’ambiance, des cris brisaient parfois le brouhaha ambiant des gens qui étaient là en groupe, en couple ou en solitaire. Des cris de joies, de peur, de surprise, les jeunes profitaient de la vie entre alcool et fumette, voire tout autres produits délirants qui leur faisaient oublier la lourde pression des études. Il y avait une petite soirée au campus et comme souvent d’ancien camarade de Charles l’invitait et il venait quand il le pouvait et le voulait. Cela tombait bien ce soir, il était libre et avait bien envie de s’amuser un petit peu. Il se frayait alors un chemin dans la foule, levant ses deux verres pleins et dodelinait de la tête en rythme sur la musique. Les deux verres n’étaient pas pour lui, il en ramenait un à une belle rousse. Une jolie étudiante sur laquelle il avait porté son dévolu et séduisait en lui démontrant qu’elle ne trouverait pas mieux que lui ce soir, elle devrait en profiter. Elle se faisait désirer, car c’était comme ça que ça se passait et tant mieux, ce que Charles préférait, c’était séduire. Sentir qu’il plaisait… Elle lui avait demandé un verre, aussi simplement que ça. Il faut dire que de répéter toutes les cinq minutes qu’elle boirait bien quelque chose en espérant que Charles comprendrait le message et se proposerait, elle pouvait espérer longtemps. Dommage, c’est qu’il lui plaisait et qu’elle avait malheureusement grand soif. Alors, elle avait fini par le lui quémander. Le jeune homme acquiesça d’un signe de tête et se dévoua pour jouer les serveurs.

Il était de retour, bien armé sauf que, une fois qu’il avait retrouvé sa rouquine, elle n’était plus seule. Il y avait un autre jeune-homme à qui elle envoyait de grand sourire en jouant avec ses cheveux et feignant les fausses-timides, toujours appuyée contre son mur. Charles soupira après avoir brièvement observer le jeune homme et passa son chemin, une moue déçue sur le visage. Il retrouva son groupe d’ami qui avaient l’air de l’attendre avec impatience. Forcément. Le jeu de séduction que Charles offrait à l’étudiante, c’était plus ou moins un pari lancé par ses camarades. Du moins, ils lui avaient lancé un défi et chacun avait parié sur comment cela finirait et certains en combien de temps il se faisait jeter. Charles s’en était presque fait un torticolis tant elle était ravissante avec ses petites tâches de rousseur lorsqu’elle passa près de lui. « Cherche pas tu l’auras pas… » lui avait-on dit. Elle était connue pour pas être une fille facile du tout. « Personne ne me résiste. » avait-il répliqué avec assurance, alors ses « amis » se sont dit – déjà bien éméchés – qu’ils avaient une occasion de s’amuser un petit peu.

« Alors ? »
« Alors quoi ? » aboya Charles.
« Bah la petite brune. »
« La rousse » reprit un des jeunes.
« Y’en a un autre avec elle. J’tais parti chercher une boisson… »
A ce mot, celui qui avait corrigé l’autre vola un des verres et en but une gorgée. Raté c’était du soft. Le joueur de Quidditch buvait peu en général, un ou deux verres. C’était pour ses entrainements, mais aussi parce qu’il ne tenait pas l’alcool. Enfin, surtout parce qu’il ne tenait pas l'alcool. Il rendit le verre à Charles et prit l’autre qui avait déjà une couleur plus attrayante. Une gorgée et... gagné ! Il continua de le siffler pendant que son ami continuait ses lamentations.
« …et quand je suis revenu, y’avais un autre mec.. pas trop mal avec qui elle a l’air contente de parler. » exposa le blond en tordant sa bouche, penaud devant le dilemme. « Hey mais mon verre ! C’tait pas pour toi ! » râla t-il, venant de réaliser.
« Il est plus beau que toi ? C’est ça le problème. » dit un troisième, ricanant.
« J’ai pas dis ça… » commença à siffler la voix de Charles, agacé.
« C’est bien ça. » confirma un autre.
« Le gars, il doit envoyer du lourd ! » renchérit le voleur de verre.
Tout le groupe se mit à rire sous cape.
« Mais non ! J’ai pas dis ça ! Vous êtes fou ou quoi ? Celui qu’envoie du lourd à cette soirée, c’est moi » pesta le sportif.
« Alors… Qu’est-ce qui t’arrête ? » le lança le premier.
« T’as raison ! »

Alors Charles se redressa, fier et reparti à la charge. Il se pointa devant la rousse, les coupant dans une discussion s’il y avait. Il jetait un regard assassin au jeune-homme et de le voir de plus près, il lui disait vaguement quelque chose. Charles pencha la tête, comme si la légère différence de plan de vue allait changer quelque chose. Ou peut-être qu’il cherchait juste à irriguer son cerveau pour mieux réfléchir. Il secoua la tête et reprit son air sévère. « Euh… Tu m’excuses, mais j’étais là avant. » parlait-il l’ancien serpentard. « Tu me fais plaisir, t’attends ton tour ? » continua t-il, ignorant la rousse qui le regardait, un peu interloquée. Pour qui il se prenait, disait son regard ou plutôt, pour quoi il la prenait. Heureusement qu’elle connaissait la réputation de ce sorcier pour pas trop réfléchir avant de parler.

« Allez zou… » dit-il à son concurrent en lui faisant signe de partir avec ses mains comme il aurait pu le faire à un chien. La demoiselle, pas si mécontente de se retrouver entre deux charmants jeunes hommes, prit le verre de Charles, s’imaginant que c’était celui qu’il était allé le chercher. Encore une fois, trop pré-occupé, il ne s’en rendit pas compte. Elle en but une gorgée et grimaça, à son tour déçue. « [bl]Y’a pas d’alcool là-dedans ?![/b] » s’exclamait-elle plus pour elle, regardant l’intérieur de son verre, sceptique. « Oui car ça c’est mon verre. Vous avez pas fini de tous cracher dedans oui ! » répondit brusquement Charles en se précipitant pour le récupérer. « Et le miens ? » demanda la rousse. Charles regarda instinctivement sa deuxième main – vide – et soupira. « Et merde… » dit-il avant de souffler, agacé. « C’est un pote qui me la prit en chemin… Par contre j’y retourne pas. » dit-il le plus innocemment du monde. Ah non, la flemme. « Puis je te laisse pas encore une fois toute seule avec ça » désignait-il le concurrent. Même pas il lui proposerait son verre. Bah non, c’est le miens. La sorcière roula des yeux et bougonna : « laisse tomber. Je vais aller me le chercher moi-même. ». Charles la suivit du regard. « Et tu va revenir ? » demanda le blond, presque inquiet. Cela la fit presque sourire, mais elle ne laissa rien paraitre. « J’sais pas ! » aboya t-elle avant de disparaitre derrière les rassemblement diverses d’étudiants.

Quand Charles se retourna celui portant le nom de Théodore et qui lui échappait totalement à cet instant était toujours là. Le blond sursauta et le fusillait encore du regard. « T’es encore là ? Va te trouver quelqu’un d’autre rhooo. C’est pas les filles qui manquent ce soir. T’as aucune chance, cherche pas… D’un, je suis beau. ‘Fin, je veux dire plus que toi. » dit-il comme si c’était un fait. Il commençait à énumérer les arguments sur ses doigts, en décollant un de son verre pour le pointer de son autre index. « Deux, j’étais là avant… ». Il levait un deuxième doigt qu’il marqua avec insistance. « Et je suis quelqu’un de célèbre. » finit-il en levant un troisième doigt qu’il comptait pointer mais son verre lui échappa. Forcément, il restait plus beaucoup de doigt pour maitriser la prise. Le gobelet lui glissait alors de la main, Charles paniqua et tenta de le rattraper en vain, mais il ne fit que l’envoyer plus loin. En espérant que Theodore avait de bon réflexe ou l’avait vu venir car « plus loin » voulait dire : en plein dans sa direction.

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Theodore Nott
Epaves
Epaves

Messages : 5658
Points RPs : 6286
Date d'inscription : 24/04/2016
Age : 29
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://ilyria87.tumblr.com/





MessageSujet: Re: « j’ai pas dis ça ! » (theo&charles)   Jeu 26 Avr - 15:45

Les soirées c'était le bon plan pour oublier les examens qui approchaient, enfin Theo ne s'en faisait pas trop pour ça en fait, il s'en faisait pour plein de choses, mais pas pour ses examens. Il était bon en cours, il l'avait toujours été et il avait été content de constater qu'il avait choisis la bonne filière à Owlin, parce qu'il avait continué de briller, même si selon certains professeurs, il devrait quand même essayer de passer un peu moins de temps dans les soirées, et un peu plus à réviser... mais bon en même temps, il était pas à l'université uniquement pour se noyer dans le travail, il fallait bien qu'il s'amuse un peu de temps en temps et surtout qu'il en profite, c'était pas comme si les choses allaient pas de plus en plus mal dans le monde magique... oué, disons que ça c'était une des choses pour lesquels il s'inquiétait justement. Il savait que plusieurs de ses amis sang purs avaient été approchés par des Mangemorts et certains avaient même été contraints de les rejoindre, comme Bekah... et évidemment, il se demandait un peu quand viendrait son tour, et celui d'Adam, et celui d'Emily... ça l'emmerdait clairement, mais du coup, c'était une bonne raison pour aller se noyer dans l'alcool à une soirée. Avec un peu de chance, il pourrait picoler, oublier tout ça, et se trouver une personne très réceptive avec qui finir sa nuit... et ça lui permettrait aussi de ne pas penser à cet étudiant en art, qu'il avait du mal à suivre et à comprendre et dont il se demandait ce qu'il attendait concrètement de lui... bonne idée tiens ! La soirée se tenait dans le complexe sportif, comme bien souvent, c'était sûrement organisé par les joueurs de Quidditch de l'université, et il en connaissait quelques uns. Il avait donc trouvé plusieurs connaissances, but quelques verres, avant de repérer une rouquine, il la connaissait, elle était en Potions comme lui, mais une année au dessus, accessoirement, elle était de sang pur aussi, c'était une Yaxley et il avait pas put s'empêcher de se dire qu'il pourrait peut être lui poser quelques questions, essayer de voir si elle aussi avait été approché... et pourquoi pas tenter de faire d'une pierre deux coups et se la mettre dans la poche... et dans son pieu tant qu'à faire. Du coup il avait pas vraiment réfléchit plus, il s'était approché de la jeune fille qui s’appelait Cassandra et avait commencé à discuter avec elle.

Le courant passait bien, en même temps, ils avaient pas mal de choses en commun, à commencer par leur filière, mais voilà qu'un blondinet s'était d'un coup invité dans leur duo. Celle là, Theo l'avait pas vu venir, il s'était rapproché de la rouquine, lui parlant de manière de plus en plus sous entendus, la faisant rougir au passage, et voilà que l'autre se pointait, le poussait littéralement en lui indiquant qu'il était là en premier et en l'obligeant à se reculer de ce qui était SA proie. Il fronça un peu les sourcils, observant le visage du blondinet, il lui disait quelque chose... et puis cette suffisance là quand il parlait... Il fini par percuter, il revoyait bien ce crétin se pavaner dans les couloirs de Poudlard comme si l'école lui appartenait en ignorant que tout le monde le traitait d'arriéré dans son dos... Il leva les yeux au ciel, devant l'incroyable manque de tact dont il faisait preuve en lui disant d'attendre son tour... Aucun doute que la rouquin devait pas trop apprécier. Mais bon, il était du genre joueur et ça pouvait être drôle, du coup il fini par afficher un sourire un coin, s'appuyant contre le mur nonchalamment avant de fixer le blond en disant :

- Je veux bien te faire plaisir... mais qu'est ce que j'en retire en échange... ?

Le ton était fortement sous entendus, il appréciait pas trop qu'on interfère comme ça dans ses plans, donc si ce type voulait s'imposer, il était pas contre, mais il allait devoir donner de sa personne en échange... Il laissa échapper un rire amusé alors qu'il lui faisait signe de partir, comme s'il était un vulgaire Elfe de Maison... et il ne bougea pas d'un poil, se contentant de boire une gorgée de son propre verre, en observant la scène qui était littéralement ridicule... il comprenait un peu mieux pourquoi tout le monde le prenait pour un débile à Poudlard... mais Theo devait admettre que c'était assez marrant, et divertissant surtout. Quand la rouquine le planta là pour aller se chercher son verre, le brun frappa dans ses mains, se moquant un peu du blond avant de dire :

- Belle performance vieux... je crois que t'es pas prêt de la revoir !

Il y avait peu de chance pour qu'elle revienne après ça, Theo s'en fichait un peu, il pourrait toujours lui reparler autre part, mais ça semblait un peu plus important pour le blond. Il esquissa un sourire amusé devant son argumentaire, ça volait pas bien haut, parce que Theo se trouvait beau aussi, et il était pas le seul à le trouver vu qu'il avait jamais trop de mal à draguer... de deux il était aussi célèbre, bon pas dans le bon sens du terme, et pas pour les même raison... mais il n'empêche que tout le monde connaissait son nom, même si généralement ça inspirait plus le mépris qu'autre chose, et quand au fait d'être là avant... c'était stupide d'abord ! Il se décolla du mur, s'écartant de la trajectoire du gobelet que le blond avant fait tomber dans sa direction avant de s'approcher de lui avec un léger sourire :

- Je me souviens vaguement de toi à Poudlard... t'as pas l'air d'avoir beaucoup changer, mais je dois admettre que t'es plutôt amusant dans ton genre... Enfin... je suis carrément pas d'accord sur le fait que tu sois plus beau que moi, mais on va dire que t'es pas mal...

C'était un peu provocateur, il cherchait clairement à le pousser un peu, d'ailleurs il s'était rapproché de lui, n'hésitant pas à pénétrer totalement dans sa zone personnelle, là encore c'était de la provocation, il était curieux de voir sa réaction et curieux de voir les possibilités qui s'offraient à lui.

- Alors Mister Célébrité... c'est quoi déjà ton nom... ?

Il se souvenait vaguement de lui, mais fallait pas non plus trop lui en demander, il se souvenait pas du tout de son nom... et encore moins de son prénom !

_________________

This is our time, no turning back
We could live like legends...

(c) made by Ilyria

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Vael Moreau et Ivory Parkinson
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 54
Points RPs : 26
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: « j’ai pas dis ça ! » (theo&charles)   Jeu 3 Mai - 19:11


Smack That - Akon & Eminem

Charles était arrivé en trombe et déterminé, éloignant le brun de la belle étudiante qu’il travaillait au corps depuis déjà un moment. Ses amis avait regonflé son égo et Charles ne comptait pas se laisser faire. Il ne se ferait pas coiffer au poteau. Il lui demanda d’attendre son tour. Une façon polie de lui demander d’abandonner et de partir. Il a voulu être poli avec Theo, mais malheureusement il n’avait pas pensé à la demoiselle qui avait elle aussi un égo et il venait de la froisser. Juste un peu, elle le connaissait et le peu qu’elle avait parlé avec lui ce soir, elle avait vite vu qu’il y avait beaucoup d’air entre les deux oreilles du blond. Elle s’était fait la réflexion que celui-là, il est sûrement tomber de son balai trop souvent. Le brun ne bougea pas et au contraire, il lui répondit. Il acceptait de partir s’il recevait quelque chose en échange. Charles leva un sourcil, jouant les sceptiques dédaigneux. « T’en retire rien. Juste toi tu te retires. » avait-il sifflé, agacé. Il lui fit signe de partir avec le même dédain. Le concurrent ne bougeait toujours pas, buvant tranquillement. Charles le trouvait simplement arrogant. Il préféra l’ignorer.

Il portait alors son attention à la demoiselle. Il n’eut pas vraiment le choix car elle lui avait piqué son verre, pour râler en plus. La bouche en biais, totalement sincère il se plaignait qu’on lui prenait son verre et surtout qu’on n’arrête pas de saliver dedans. Il manquerait plus qu’il chope un virus avant un match. Vous avez déjà tenter de voler sur un balai quand vous avez la diarrhée et la nausée… Voilà. La rousse réclamait alors son verre. Charles pesta, il l’avait oublié en chemin. On le lui avait réquisitionné plus précisément et il n’avait vraiment pas la force d’y retourner. Il avait peur que la prochaine fois, lorsqu’il reviendrait Theo lui ausculterait la gorge avec sa langue. Non merci ! La rouquine perdit patience et s’en alla pour aller se sustenter elle-même. Charles l’avait suivi du regard, meurtri. Il était déçu. >Après, la soirée n’était pas finie… Une moue frustrée, il regardait dans la direction qu’elle avait prise, espérant qu’elle reviendrait. Il était si proche du but ! Et encore, il n’avait même pas idée de l’argent que se feraient ses « amis » dans son dos s’il se ratait.

L’étudiant enfonça le clou en applaudissant ses exploits et ajoutant qu’il pouvait dire adieu à son plan de ce soir. Charles lui envoya un regard assassin et lui démontrait par A + B qu’il avait perdu d’avance, alors il ferait mieux de lui laisser sa place et aller voir ailleurs. Enfin, par A + B… Surtout par « 1 doigt + 1  doigt » et son gobelet lui échappa, faisant une roue libre droit devant lui. Theo l’avait évité de peu. Charles était encore plus déçu. Plus de rousse, plus de jus, et même pas de dommage collatéral. L’étudiant lui avançait qu’il avait quelques souvenirs de lui. « Ah… donc c’était à Poudlard… » murmura Charles pour se faire la réflexion à lui-même, sachant désormais pourquoi ce visage lui paraissait familier. Le blond se redressa brusquement, parce que l’autre était proche. Il le regardait de haut et l’écoutait. Il secouait parfois la tête et levait les yeux au ciel au fur et à mesure que Theo parlait. Il grimaça même, irrité. Il n’avait jamais entendu autant d’ânerie en si peu de temps. Il devrait peut-être s’écouter plus souvent. « Mais n’importe quoi… » claqua sa voix alors que son interlocuteur s’approchait un peu plus. C’est vrai qu’il est canon quand même… Bordel. Moi je voulais juste être tranquille et prouvé que la jolie petite rousse finirait par succomber à mon charme. Qu’est-ce qu’il vient l’autre avec sa belle-gueule et foiré tout mes plans ! Je lui ai rien demandé !… J’ai pas dis qu’il était plus beau, attention. J’ai pas dis ça. Par contre, je peux avoir un peu peur pour ma première-place. Puis de quoi j’aurais l’air devant mes potes ! Je vais pas revenir bredouille...

Il lui demandait son nom avec tellement d’insolence. Charles resta un moment interdit, en plein débat intérieur. Que faire ? Il était trop prêt de lui, il l’intimidait et il ne voulait pas non-plus lui laisser le plaisir de se coucher le premier. Mais qu’est-ce qu’il ne donnerait pas pour faire juste un pas en arrière, histoire d’avoir plus l’impression de maitriser la situation. Ou alors, ne rien dire et partir, faire preuve de maturité. Impossible, il ne pouvait pas abandonner et ne rien dire ! Il fit un petit pas en arrière. Il avait aussi hésité à le pousser. Il regretait de ne pas l’avoir fait. « C’est Charles Dyer ! C’est pas compliqué merde ! Fais pas comme si tu savais pas ! Tu lis jamais la page des sports ou quoi ? » dit-il avec conscendance. « Et je suis « pas mal » pardon ? » continua t-il en mimant les guillemets. « T’es juste jaloux. Je peux comprendre, face à la perfection c’est si rare… ». Il exagérait un peu sur le coup, même si pas tant que ça… « En tout cas, je me rappelle même pas t’avoir croisé à Poudlard. Tu devais être tellement intéressant que tu faisais parti du décor. » répliqua-t-il, mesquin. Il était mauvais et l’avait un peu de travers. Non, même énormement. « Ecrasé par ma lumière » finit-il avec un sourire radieux.

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Theodore Nott
Epaves
Epaves

Messages : 5658
Points RPs : 6286
Date d'inscription : 24/04/2016
Age : 29
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://ilyria87.tumblr.com/





MessageSujet: Re: « j’ai pas dis ça ! » (theo&charles)   Ven 4 Mai - 15:43

Oui, il avait un vague souvenir d'un type qui paradait dans les couloirs de Poudlard comme si l'école lui appartenait et comme s'il était le roi... c'était pas vraiment glorieux d'ailleurs, surtout que de ce qu'il se souvenait, son seul talent c'était le quidditch, il avait déjà entendu Blaise et Emily en parler, mais de son cotés il avait tellement aucun intérêt pour ce sport, qu'il n'y avait pas plus faire attention. Le sport l'avait jamais vraiment intéressé, encore moins à Poudlard, à cette époque son plus grand plaisir c'était de traîner dans un coin de la bibliothèque avec un bouquin entre les mains et d'observer un peu les gens autour de lui. On peut pas dire qu'il était Mister Popularité à Poudlard, et il n'était pas plus étonné que ça que le blond ne se souvienne pas de lui, même si de la manière dont il disait cela, il en avait quand même un vague souvenir, parce qu'il donnait l'impression d'essayer de chercher où il avait bien put l'avoir déjà vu... et dans un sens, c'était plutôt cool que malgré son effacement à l'époque de Poudlard, il ait quand même un vague souvenir de sa personne. Oui, ça faisait du bien à son égo, et il en oublierait presque la manière dont il se comportait qui n'était pas vraiment sympathique vu qu'il essayait à tout prix de le faire dégager, décrétant que la rouquine était sienne... enfin en même temps, elle était plus à personne et il y avait peu de chance qu'elle revienne vers eux de toute manière, une fois qu'elle aurait son verre, elle irait sans doute se trouver un type un peu plus attentionné... Par contre, il devait aussi admettre que malgré les quelques souvenirs qu'il avait du blond, il ne se souvenait plus du tout de quel était son prénom ou même son nom... encore une fois, il ne s'intéressait vraiment pas assez au Quidditch pour ce genre de choses, c'était le truc de ses deux meilleurs amis ça, lui il la grosse tête de la bande. Il s'était donc rapproché, envahissant son espace vital sans le moindre scrupule, affichant un sourire encore plus marqué en le voyant reculer légèrement, comme s'il était mal à l'aise, et d'ailleurs il l'était probablement, ce qui était carrément satisfaisant pour Theo. Il secoua négativement la tête avant de répondre le plus sincèrement du monde :

- A vrai dire... non ! Je suis pas trop branché sport, désolé. Mais peut être que je devrais regarder ça plus souvent en fait...

Le ton était fortement sous entendus, et il laissa son regard glissé sur le blond, c'était pas du tout subtil, en même temps, il ne cherchait pas à l'être, il voulait juste prouver quelque chose... à savoir prouver que oui, il était pas mal ce blondinet là, mais lui aussi l'était et il était plutôt doué pour ce qui était d'aguicher et de faire craquer les gens, donc s'il le faisait craquer lui, il n'aurait pas d'autres choix que de reconnaître qu'il était canon... c'était de la logique, et un peu de fourberie à la serpentard... La suite lui arracha un rire amusé, un vrai rire, pour le coup il n'avait pas besoin de se forcer parce que ce type là, il était quand même pas mal hilarant dans son genre... la perfection, rien que ça... s'il savait à quel point la perfection c'était chiant, peut être qu'il reverrait un peu ses espérances à la baisse...

- Tu sais, je crois qu'il y a pas plus ennuyeux et prévisible que la perfection... tu es sur que c'est ce à quoi tu aspires vraiment... ?

L'air était faussement compatissant comme s'il s'adressait à une enfant et qu'il tentait de lui inculquer une leçon spécifique. Et encore une fois, la suite le fit rire, parce que vu sa réaction précédente, ça ne se tenait pas... il avait clairement laissé entendre qu'il l'avait déjà vu quelque part quand il avait parlé de Poudlard, donc au final, il avait quand même un vague souvenir. Le brun afficha un grand sourire, faisant un pas de plus, pour le plaisir de le mettre un peu mal à l'aise et de le voir redescendre un peu de son piédestal avant de dire :

- Ou peut être que c'est simplement que ta lumière t'aveugle au final...

Encore une fois, le ton était fortement sous entendus, il y allait un peu fort, en règle général, il était un peu plus subtil que ça, mais là, il y avait un truc chez ce type qui faisait clairement ressortir son instinct de compétition et il avait juste envie de gagner, juste envie de lui démontrer qu'il n'était pas en dessous de lui et qu'il était plus que prêt à rivaliser et même à prendre le dessus s'il le fallait...

_________________

This is our time, no turning back
We could live like legends...

(c) made by Ilyria

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Vael Moreau et Ivory Parkinson
Vos Liens :
Informations Importantes :
Charles Dyer
Quidditch
Quidditch

Messages : 54
Points RPs : 26
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: « j’ai pas dis ça ! » (theo&charles)   Lun 14 Mai - 8:27


Smack That - Akon & Eminem

Ce qui l’avait marqué quand il avait croisé Theo à Poudlard, plus d’une fois et sans vraiment y prêter attention ou se rappeler de son nom voire de son visage, c’était ses yeux. Ces magnifiques yeux clairs qu’il fixaient, cherchant encore dans sa mémoire mais rien ne vint. Theodore ne connaissait pas son identité exacte et le lui demandait Charles tomba des nues ; on parlait parfois de lui dans la gazette. Il avait joué au même jeu avec l’étudiant et voilà que son dédain lui revenait au nez. Il l’avait mauvaise. Il devait bien reconnaitre que c’était peut-être blessant de lui avoir dit n’avoir aucun souvenir de lui car il devait être insignifiant. Charles lui aboyait son nom, outré. Theo lui confia qu’il ne s’intéressait pas au sport, pour seule excuse et se reprenait en disant qu’il devrait peut-être s’y. Charles malgré que les sous-entendu soient flagrants, il ne les vit pas vraiment. Charles se lustra simplement de l’intérêt qu’on lui portait.« Bah ouais que tu devrais ! » confirmait-il. Il l’avait touché en plein coeur en reconnaissant qu’il valait la peine de s’y pencher. « Les Pies de Montrose. » lui dit-il pour lui pré-mâcher le travail et lui éviter de longue recherche. Il était toujours partant pour avoir un admirateur de plus.

Son sourire fier illuminait son visage. Il lui fallait vraiment pas grand-chose pour avoir ce côté brillant qui avait l’air d’émaner de tout son corps, le rendant toujours un peu plus risible. Il lui vanta alors sa beauté naturelle en la qualifiant de parfaite Mais c’est impossible, si je suis parfait, je ne suis pas ennuyant ! Je suis fun et cool, drôle ! … Sauf que la perfection, c’est vrai c’est trop évident, c’est plat. Rhoooo mais !!![/font"> Le pauvre petit crâne de Charles allait exploser. On pouvait lire sur son visage qu’il était perdu, puis il finit par baisser la tête, les doigts sur ses lèvres, essayant de sortir de cette boucle infernale. Il avait déjà beaucoup trop à penser pour prendre le temps de répliquer. Mais attends, si la perfection n’est pas parfaite…. Ça veut dire que je base toute ma vie sur du néant ?! Non, ça c’est pas cool ! Tu m’as pourri mon groove.

Charles l’avait mauvaise, alors il remit Theodore à sa place, mesquin, appuyant sur le fait qu’il était si fade qu’il n’avait pas marqué les esprits, contrairement à lui. Pour Charles, Theodore devait faire parti de ceux qui se retrouvaient toujours dans son ombre. Or cela ne marchait pas, l’étudiant continuait de sourire et s’approchait encore. Charles voulut reculer, mais il n’avait qu’un demi-pas avant de se retrouver dos contre le mur. Durant un instant, le temps parut s’arrêter. Son regard, son parfum ou ce qu’il lui avait dit, il ne savait pas exactement ce qui l’avait perturbé, mais il aurait pas été contre faire plus ample connaissance dans un coin plus discret. Encore une fois, le brun avait réussi à lui faire fermer son clapet un petit moment. Il était décontenancé et tentait de ne rien laissé paraitre, mais comme on connait Charles, ça se lisait à travers son regard paniqué qui ne savait pas où se poser. Ses yeux, sa bouche, ses épaules, ses cheveux… Ce parfum… Les traits de son visages vacillaient, ne trouvant pas non plus d’expression adéquate à arborer. Mais non ! J’ai un pari à gagner. C’est pas un gars que je dois ramener mais une belle rouquine sang-pur. Puis c’est quoi ça ? Il foire mes plans et parce qu’il pense être mignon, il peut se permettre de me faire perdre du temps.

Charles finit par poser une main sur le poitrail de Theodore et tendit le bras pour l’éloigner de lui. « Hm, je pense que c’est surtout toi qu’elle aveugle ma lumière, car tu vois même pas que t’es entrain de me marcher dessus. » commença t-il avec dédain. « Alors, je sais pas à quoi tu joues mais… ». Pause. Il le dévisageait et secoua légèrement la tête pour se reconcentrer. « Ça devient bizarre… » J’ai un peu chaud. « C’est pas que tu me fais chier, mais tu me bouffe mon temps là. Je sais pas si tu te rappelles mais tu m’as coupé dans un truc. J’ai une blonde à retrouver. ». Il ne se souvenait déjà plus de sa couleur de cheveux, ce n’était qu’un détail dont il se moquait. « Après, libre à toi de retenter ta chance une prochaine fois et être honoré que je reste à côté de toi plus de cinq minutes à parler. Je tolère autour de moi que les gens canons ou célèbres ou les deux. » dit-il, condescendant et brassant l’air devant lui pour symboliser son cercle V.I.P.. « Comme les gens avec qui je m’amuse. » lui chuchota t-il à l’oreille. « Ecrase, t’es hors-jeu » dit-il bien face à lui, sûr de lui et le ton sec. Il se décala et tourna les talons.

Il s’éloigna et dès qu’il avait tourné le dos à Theodore, son côté si sûr de lui s’évanouit en une seconde. Il écarquilla les yeux et souffla silencieusement. Il avait réussi. Il avait tenu. Mais tenu à quoi ? J’avoue que j’en ai des frissons. C’était vraiment bizarre… Mais tellement WOAW ! Et si j’en discutais avec mes potes, je leur vend que j’ai fais mieux et je leur ramène… Comment il s’appelle ? Il m’a dit comment il s’appelait. Sale petit con. Concentre toi sur ton objectif. Charles pouvait rarement faire deux choses à la fois, surtout quand il était question de son égo. Avant de s’engouffrer derrière un groupe de personne, il jeta un regard à Theo et grimaça, agacé. Il s’était fait grillé. Crédibilité zéro ! Il fonça alors droit devant lui et se rappelait qu’il cherchait une jeune-femme. Il s’approcha du bar, espérant l’y trouver. En voyant toutes les bouteilles et les gobelets qui n’attendaient que d’être remplis, il s’était dit : me faut un verre ! Ouais, un énorme verre. Euh… Non peut-être pas… Allez un petit. Non. Si… Non. et il resta planté là, sans savoir quoi faire. Un rire. Il leva brusquement la tête. La rousse était là, avec des amies et riaient gaiement, un verre à la main. Sauf qu’elle était à l’autre bout de la table et une marée humaine entre eux. Charles leva les yeux au ciel, battu d’avance par sa flemme. Et dire qu’il n’y gagnait rien, sauf de ne pas perdre la face devant ses ancien camarades d’école.

Finalement, il se retourna et se dressait bien droit pour voir au-dessus des étudiants. Il en cherchait un en particulier. Finalement, la belle rousse avait de l’enjeu mais... Il quitta la partie boisson pour revenir doucement sur ses pas, cherchant Theodore. Il avait demandé à quelques connaissance et même des inconnus si personne n’avait vu un brun, pas plus beau que lui avec des yeux de fou. Si bien que la discrétion, il ne l’avait pas. Quelqu’un avait fini par prévenir Theo que le joueur de Quidditch écervelé le cherchait. Quand il le retrouva, un peu brusquement, après avoir jeté un regard parmi les groupuscule du complexe sportif, se retournant, il le percuta presque. « Tiens ! » sursauta Charles voulant faire l’air de rien. « Je... Dis... » commença t-il se rendant compte qu’il n’avait rien préparer, pas de discours, de plan, rien. Il l’avait cherché bêtement et maintenant qu’il l’avait, il faisait quoi. Je lui dis que c’est moi le plus mignon et je me casse ! « T’es encore là toi ! » pesta t-il soudainement, jouant les dédaigneux. « Pendant que je te tiens, c’est quoi ton prénom déjà ? Et t’es étudiant en quoi ? » sait-on jamais si je repasse, au cas où j’aurais envie de te croiser. « Peut-être que tu fais juste le ménage ici en fait... »

acidbrain



_________________

Je comprends ce qui se passe, faire face à la perfection c’est si rare. [...] Ces cheveux, ce corps ! Oui, c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort ! Comment vous le dire, c’est pour vous les Hommes que j’ai créé l’univers. [Maui, Vaiana] (c) caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Theodore Nott
Epaves
Epaves

Messages : 5658
Points RPs : 6286
Date d'inscription : 24/04/2016
Age : 29
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://ilyria87.tumblr.com/





MessageSujet: Re: « j’ai pas dis ça ! » (theo&charles)   Mar 15 Mai - 14:13

Pour être tout à fait franc, Theo n'avait pas la moindre intention de s'intéresser au quidditch, c'était vraiment pas son truc et s'il avait voulut s'y intéressé par intérêt pour un joueur en particulier, il l'aurait fait déjà à Poudlard sachant que Emily et Blaise faisaient tout les deux partis de l'équipe, mais soyons honnête, si même ses deux meilleurs amis étaient incapable de le faire s'y intéresser, ce serait pas ce blondinet là qu'il ne connaissait pas plus que ça. En fait, il ne s'y intéressait pas plus que ça non plus, il le trouvait mignon, il avait un truc d'assez attractif et il avait bien aimé sa réaction quand il avait eu peur que Theo lui taxe son probable plan cul du moment... c'était marrant, assez pour booster encore plus son intérêt envers ce type. Et puis il se sentait d'humeur joueuse ce soir, la rouquine avait fini par aller se chercher son verre d'elle même, du coup il fallait bien qu'il s'occupe un peu en attendant, parce qu'il comptait bien la retrouver à un moment donner, enfin sauf s'il trouvait plus intéressant évidemment. Du coup il avait décidé de jouer la provocation, s'approchant toujours plus du blondinet, prétendant qu'il allait s'intéresser plus au sport et apparemment il avait prit tout cela au pied de la lettre, allant même jusqu'à lui donner le nom de son équipe. Le brun ne put s'empêcher de lâcher un rire amusé, il avait clairement quelque chose ce blondinet là, dans tout les cas, il l'amusait beaucoup. Surtout quand il prétendait être parfait. Franchement, qui avait envie d'être parfait ? Pas Theo, c'était trop de pression, et puis c'était chiant la perfection aussi, c'était bien les défauts... il s'était d'ailleurs pas gêné pour lui faire part de son point de vue sur la question, mais il ne s'était pas attendu à ce que cela semble provoquer un bug dans les circuits du blond... merde alors, ce type là, c'était vraiment pas une lumière pour le coup... c'était sans doute un peu mal de rire de lui, Theo pourrait presque s'en sentir coupable pour le coup.

Mais sa culpabilité n'était pas encore assez grande pour qu'il se prive du plaisir de la provocation, il avait bien compris que le blond n'était pas totalement insensible, ça se voyant dans sa manière de le regarder, son cotés hésitant et sans parler du malaise qui semblait émaner de lui alors que Theo continuait de se rapprocher en réduisant toujours plus l'espace entre leurs deux corps. Ça c'était le genre de chose que le brun adorait, il aimait savoir qu'il plaisait, savoir qu'il attirait et qu'il pouvait avoir un certain pouvoir sur les gens, donc il ne fallait pas trop compter sur le fait de le faire reculer pour le coup. Il y prenait bien trop de plaisir. Sauf que le blond fini par poser une main sur son torse, le repoussant assez fermement. Il fit quelques pas en arrière, l'écoutant tout en souriant de manière amusé avant de demander d'un ton lourd de sous entendus :

- Ah oui... ? Je te fais te sentir bizarre... ? Intéressant !

Le ton était lourd de sous entendus, son sourire était charmeur, il comptait pas trop lui laisser de répits, même si la suite le fit rire et lui fit un peu perdre le cotés séducteur à cause de l'amusement...

- Rousse, elle était rousse !

Il se reprit assez rapidement, écoutant la suite, faisant mine d'être intéressé, ce type, il avait vraiment la grosse tête, mais ça rendait le tout encore plus amusant. Du coup quand il lui dit clairement qu'il était hors jeu, il ne se retint pas de lâcher un rire et il lui dit d'un ton un peu plus fort alors qu'il s'éloignait déjà :

- T'as pas tord, si c'est juste pour cinq minutes... je suis carrément hors jeu !

Encore une fois, le sous entendus était plutôt clair, mais il était pas convaincue que le blond comprenne vraiment en fait... enfin de toute manière c'était pas dramatique, quelque chose lui disait qu'ils allaient se recroiser avec le blond, surtout qu'il ne manqua pas le fait que ce dernier s'était retourné en chemin pour lui jeter un dernier coup d’œil. C'était une victoire pour Theo. Il s’éloigna alors de son cotés, voulant mettre la main sur Adam, il devait bien être quelque part... il voulait lui demander quelques infos, sur ce type là, vu que c'était un joueur pro, son ami le connaissait forcément puisqu'il était en section quidditch... il ne trouva pas son ami, mais il fut alpaguer par plusieurs groupes, jusqu'à ce qu'un type de son année ne vienne le chercher pour lui dire qu'un blond qui avait pas la lumière à tout les étages le cherchait... il fronça un peu les sourcils, suivant la direction que lui indiquait le type avant d'afficher un sourire. Il s'approcha alors du joueur de quidditch, reprenant son air charmeur avant de dire :

- Il paraît que tu es déjà en train de me courir après de me chercher... donc je suis là !

C'était gratuit pour le coup, mais en même temps, il fallait bien le faire redescendre un peu, Theo avait pas pour habitude de se laisser marcher sur les pieds tout de même. Il afficha un nouveau sourire à ses questions, il voulait faire connaissance maintenant... c'était presque mignon et il afficha un grand sourire avant de dire :

- Je m'appelle Theo et même si mon job ici c'était de faire le ménage, qu'est ce que ça changerait ?

Après tout, il connaissait bien quelqu'un dont c'était le job, à savoir Calisto et ça le rendait pas moins sympa et intéressant pour autant. Il haussa un peu les épaules avant de poursuivre :

- Je suis en première année de Potions, mais si tu veux faire connaissance avec moi, on pourrait tout aussi bien trouver un lieu un peu moins bruyant pour ça... et un peu plus intime aussi...

Nouveau sourire charmeur de sa part, il avait envie de le mettre mal à l'aise, mais surtout, il avait envie de voir jusqu'à quel point, il allait tenir bon, parce que pour l'instant, il résistait, mais Theo était presque sur qu'il n'allait pas résister éternellement. Il leva une main, pour attraper une mèche de cheveux du blond, jouant un peu avec avant de dire :

- Je suis sur que ça pourrait être très intéressant ce qu'on pourrait apprendre l'un sur l'autre...

La subtilité c'était pas son truc, et puis quelque chose lui disait qu'avec ce gars là, il valait mieux ne pas être trop subtile de toute manière...

_________________

This is our time, no turning back
We could live like legends...

(c) made by Ilyria

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: « j’ai pas dis ça ! » (theo&charles)   

Revenir en haut Aller en bas
 
« j’ai pas dis ça ! » (theo&charles)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Londres Magique :: Owlin University
-
Sauter vers: