RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
3705
POUFF.
6300
SERD.
6685
SERP.
10915

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria (Theo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 Did you forgive me ? (Feat. Andreas Carrow)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Alexa Carrow
Medicomages
Medicomages

Messages : 24
Points RPs : 14
Date d'inscription : 03/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Did you forgive me ? (Feat. Andreas Carrow)   Sam 7 Avr - 20:35


Le soleil s'était déjà couché depuis un  bon moment sur le monde magique, laissant place à une nuit qui, fort heureusement, s'avérait être assez douce, ni trop chaude, ni trop froide. Juste la perfection pour avoir envie de se promener dehors à une heure aussi tardive que celle-ci. Pourtant, Alexa ne semble pas particulièrement pas emballée à l'idée d'une petite balade nocturne, pour la simple et bonne raison qu'elle n'avait personne avec qui discuter... Et la compagnie du premier passant, non merci. Pourtant, ce serait parfaitement son genre de sortir n'importe quand, dans l'unique but de s'isoler un peu du monde sauf que là, elle trouve qu'elle est justement trop à l'écart ces derniers temps. Entre ses journées passées à Owlin et les études qu'elle doit fournir afin de réussir avec le plus d'aisance possible, la fille aînée des Carrow passait pas mal de temps loin de sa famille et le temps commençait à faire long. Sans oublier que les plus jeunes sont toujours à Poudlard et que le plus âgé est souvent absent quand sa petite sœur rentre à la maison. Une vraie plaie !

Plongée dans son cours, allongées sur le canapé de la maison familiale qui était si vide ces derniers temps, la jeune femme ne pouvait pas s'empêcher de prendre connaissance de l'heure. Les minutes avaient beau passer à une vitesse folle, Alexa ne le ressentait pas vraiment comme ça. Elle était plutôt noyée dans l'ennuie, ne parvenant pas à trouver la motivation nécessaire pour se plonger entièrement dans les écrits qui étaient face à elle. Ca ne servait à rien de continuer, elle le sentait bien. Sa patience commençait à être à bout, déjà qu'elle n'en avait pas énormément pour certaines choses, là c'était vraiment le comble. C'est donc dans un soupire qu'elle avait refermé son livre, restant un moment plantée là, à observer tout ce qui se trouvait autour d'elle. Ouais, c'était très vide ici. D'un geste vif, elle se redresse, résolue à finalement sortir de cet endroit qui, sur le moment-même, faisait plus penser à une prison qu'à une maison.  

Après avoir enfiler quelque chose de plus chaud sur elle, le temps du voyage, elle finit par transplaner à  Pré-Au-Lard. Les rues étaient tout de même pas mal fréquentée malgré l'heure tardive mais ce simple petit détail réussit à calmer un peu la pression que ressentait la jeune Carrow : il y avait tout de suite bien plus de vie, même si elle n'allait en aucun cas aborder tous les passants. Non à la place, elle se dirigea d'un pas confiant vers le seul endroit qui l'intéresse, là où se trouve la seule personne qui l'intéresse également :  La Tête de Sanglier, où était Andreas. L'heure de fermeture était très proche, alors le nombre de clients doit être peu élevé. Au pire, deux ou trois personnes de la nuit qui aiment un peu trop profiter des boissons.

Quelques secondes suffirent à la brune pour atteindre sa destination. Poussant la porte d'entrer, elle sentit cette chaleur intérieur l'envahir soudainement  alors que son arrivée n'était pas passée inaperçue aux yeux d'Andreas à qui Alexa adressa un sourire. Elle se sent tout de suite mieux. Et, d'un pas  nonchalant cette fois, elle finit par se poser devant lui enfin de l'enlacer un peu en guise de salutation. « Hey, frangin. Quoi de neuf ? » demande-t-elle tout en prenant déjà ses aises au bar. « Tu finis tard. Je m'ennuyais moi seule à la maison » ajoute-t-elle en faisant la moue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Theo, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Andreas Carrow
Concierges
Concierges

Messages : 963
Points RPs : 1440
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Did you forgive me ? (Feat. Andreas Carrow)   Lun 9 Avr - 14:20

Il l'avait reçu... c'était beau, c'était neuf et ça allait apporter de la nouveauté et un peu d'originalité dans ce bar... ces derniers jours, les recettes avaient presque triplés, il avait eu la meilleure idée au monde en faisant fermer les Trois Balais, parce que du coup les habitants du village et les élèves de Poudlard étaient tous obligés de venir consommer dans son bar, et ils avaient put tous constater le changement radical qui s'était opéré dans ce lieu. C'était bien plus accueillant qu'autre fois, le ménage était fait plus souvent, d'ailleurs Andy avait trouvé un arrangement pour ça, parce que franchement le ménage c'était pas son fort, mais disons qu'à grand renfort d'échange de bon procédé, il avait trouvé quelqu'un pour s'en occuper. Et puis il y avait aussi la déco, c'était clairement autre chose et il ne comptait pas s'arrêter à, il voulait faire de cet endroit, un lieu branché, il avait déjà eu pas mal d'idées, comme l’organisation de soirées, des scènes ouvertes, des groupes qui venant chanter, jouer, il avait même songé à une soirée karaoké... ce serait plutôt fun, mais comme il fallait commencer par quelque chose de plus petit, il avait décidé de commencer par le billard ! C'était cool le billard, bon, c'était typiquement moldus, mais ça il s'en foutait un peu, tout ce qu'il savait, c'était que plus jeune, quand il avait eu sa période « moldus » justement, il avait passé des soirées plutôt cool dans les bar à jouer à ce jeu là et il en gardait de bons souvenirs... un peu brumeux de temps en temps, mais ça c'était qu'un détails. Donc il avait décidé de commander un billard pour son bar, il avait dut attendre un peu le temps que ce dernier soit disponibles et livré et c'était arrivé dans la journée. Du coup il avait aménagé le bar, faisant un petit coin dans le fond, dans lequel il avait placé la table, il avait accroché les queues au mur et évidemment il avait fallut l'inaugurer.

La plupart des habitués étaient des sorciers, ils ne connaissaient pas grand chose au monde moldus, alors il leur avait expliqué le principe et voilà comment plusieurs heures plus tard, il jouait avec une bande de type ivres morts qui riaient comme des crétins et qui consommait à tout va... c'était facile de tenir en bar en fait une que la concurrence était out, il suffisait juste de trouver de quoi amuser les clients et ces derniers en oubliaient presque qu'ils avaient une vie. Il n'allait pas s'en plaindre, du moment qu'ils payaient tous autant qu'ils sont, et ils payaient. Du coup la nouvelle attraction avait eu vite fait de ramener de nouveaux clients, certains voulaient essayer, d'autres observait cela d'un œil critique, mais qu'ils soient pour ou contre, le fait est qu'ils étaient là et qu'ils consommaient, c'était tout ce qui comptait pour le blond. Il affichait un grand sourire, un queue à la main, un pétard entre les lèvres, alors qu'il se penchait pour tirer dans la boules blanches, il avait eu vite fait à leur expliquer le principe des paris, à croire qu'il y avait un peu de son père chez lui... mais la différence entre lui et son père, c'était que lui pariait uniquement quand il était sur de gagner. Il était le seul qui avait déjà joué au billard et qui connaissait les règles, donc forcément, il gagnait, et il dépouillait joyeusement cette bande de crétin ! C'était une bonne soirée, tellement qu'il n'avait pas vu le temps passé alors que sa sœur entrait dans le bar. Il lui rendit son étreinte avec un grand sourire avant de dire :

- Hey, t'as vu mon nouveau jouet ? Je t'avais dis que ce serait une idée d'enfer... les clients adorent et maintenant qu'ils ont compris le principe, je suis sur qu'ils vont se battre pour tous pouvoir y jouer... d'ici un mois ou deux faudra que j'en installe une autre pour satisfaire tout le monde...

Il affichait un grand sourire, alors qu'il tendait sa queue à une autre personne pour qu'elle prenne la relève et se dirigea vers le bar pour servir un verre à sa frangine avant de dire :

- Oué, désolé, j'ai pas trop vue le temps passer, j'me suis fait un max de blé, ils sont complètement pété, ils parient à tout va, alors qu'ils connaissent à peine les règles... et ils consomment à fond... de vrais puis sans fond !

Il avait un peu baissé le ton de manière à ce qu'elle seule l'entende parce que c'était pas utile que ses clients sache qu'il les manipulait un peu... voir beaucoup... et il afficha un nouveau sourire avant d'ajouter :

- Si tu t'ennuyais, fallait venir plus tôt, y a toujours de quoi faire dans l'coin... oh d'ailleurs j'ai vu Miles, il est passé à la maison, tu l'as vu à Owlin non ?

Miles lui avait dit l'avoir aperçu, mais je savais pas s'ils s'étaient parlés, tout ça c'était un sujet un peu tendu avec Alexa... du coup il préférait se renseigner avant de faire une bourde comme à son habitude...

_________________

    Now tell me: how did all my dreams turn to nightmares ? How did I lose it when I was right there ? Now I'm so far that it feels like it's all gone to pieces Tell me why the world never fights fair I'm trying to find...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Alexa Carrow
Medicomages
Medicomages

Messages : 24
Points RPs : 14
Date d'inscription : 03/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Did you forgive me ? (Feat. Andreas Carrow)   Lun 30 Avr - 21:08


Comme bien souvent, Alexa ne pouvait pas s'empêcher de profiter du contact de son frère, personne qu'elle aimait plus que tout et qui faisait parti de son monde. Car depuis sa naissance, il a toujours été avec elle, il s'en est toujours occupé à sa façon. Alexa avait déjà subit l'absence de son frère, la première fois étant quand il a commencé ses études à Poudlard. Gamine, la brune n'avait pas bien gérer cette absence qui lui semblait si soudaine et par dessus tout, le temps avait été long très long. C'était l'enfant qui perdait son complice, son repère. Puis il y eut la guerre aussi... Guerre durant laquelle il était encore parti afin de rester loin de cette catastrophe avec son fils et la petite dernière. Et maintenant, il y avait les études et le travail qui la privaient encore de son aîné, bien qu'il soit beaucoup plus proche d'elle, géographiquement comme mentalement. Et Alexa, elle n'aime pas ça : elle n'aime pas ne pas voir souvent sa famille, cette famille qui ne pouvait compter que sur elle-même. Alors il fallait qu'elle bouge, il fallait qu'elle voit Andreas, qu'elle le serre dans ses bras et qu'elle lui fasse comprendre à sa manière qu'elle avait envie qu'il soit un peu à ses côtés. La famille, c'est ce qu'il y a de plus important, comme elle le penserait si fort.

Pendant un instant, la jeune femme avait profité de la chaleur du corps de son frère avant de se retirer et jeter un œil aux clients qui semblaient bien profité de chaque moment de jeu. Elle hausse un sourcils, laisse un petit rire méprisant lui échapper alors qu'elle regardait presque de haut les trois-quart des clients bourrés qui tentaient inutilement de gagner la partie. « C'est pire que des gosses tes petites marionnettes. Te fais pas chopper, je veux pas qu'on me rappel en n'annonçant que le pub s'est retrouvé sans dessus-dessous parce que ton petit tour a été découvert. » dit-elle de façon à ce que seul Andreas entende ce qu'elle avait à dire. Elle se met à l'aise, se saisit du verre que lui avait servit l'aîné de sa fratrie, le remerciant avant de prendre sa première gorgée sans lâcher du regard les clients. Elle lui avoue alors s'être sentie seule, abordant un petit air de gamine toute peinée qui, pendant un instant, s'empire avec les mots de son frère. Mais son légendaire sourire moqueur reprend sa place sur son visage alors que la jeune femme reprend une nouvelle gorgée de son frère. « Ben voyons ! Je te préviens je ne vais pas les ramasser après ni faire le ménage ! Non seulement parce qu'elle n'était pas venue aider son frère ce soit, techniquement... Rien n'est encore dit... Mais aussi parce qu'elle refusait de passer derrière les autres et ramasser les pots casser. Du moins, elle ne pourrait faire cet effort que si cela voulait dire protéger sa famille. Mais sinon, hors de question.

Un regard complice. C'est vrai qu'avec Andreas, Alexa ne trouvait jamais le temps de s'ennuyer et par ailleurs, Pré-au-Lard était d'une grande distraction le soir. Elle avait déjà testé. Mais lorsque la conversation dévie sur Miles, la brune ne peut retenir un soupire qui s'accompagne malgré tout d'un regard surpris. « Je sais mais j'avais du boulot. Mais j'ai abandonné. ». Elle hausse les épaules. « Très brièvement. Je n'ai pas vraiment pu lui parler... ». La jeune femme l'avait cru mort... Elle pensait l'avoir perdu lui aussi, comme elle avait perdu le seul amour qu'elle a pu avoir jusque là, ou même autrement. Il aurait pu lui arriver quelque chose. Il avait juste disparu et là, il était revenu de nul part, comme si de rien n'était alors qu'elle, elle était morte d'inquiétude et s'était même résignée à devoir faire son deuil. Et pourtant, elle l'a vu, de loin. Et elle apprend que ce petit idiot est passé chez elle. « Et qu'en est-il ? Vous avez parlé de quoi? demande-t-elle avec curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Theo, Devon, Nyx, Enoch, Orion, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Andreas Carrow
Concierges
Concierges

Messages : 963
Points RPs : 1440
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Did you forgive me ? (Feat. Andreas Carrow)   Jeu 3 Mai - 13:07

On ne lui retirerait pas l'idée que c'était du génie et il n'avait pas l'intention de divulguer ses secrets à n'importe qui, cette histoire de fonctionnement allait rester uniquement pour lui, sa sœur n'avait pas à s'en faire là dessus, personne ne saurait jamais à quel point il les entubait, que ce soit sur les prix des consommations qui avaient tendances à augmenter en même temps que le taux d'alcoolémie des clients, ou encore sur l'installation de ce jeu qui lui permettait de gagner quelques paris et de les pousser à jouer toujours plus et donc à consommer encore et encore. Il se trouvait doué niveau marketing, il avait pas eu besoin de faire des études pour ça, en même temps, il avait travaillé dans tellement de boutiques et de magasins depuis qu'il avait quitté Poudlard, qu'il avait eu le loisir d'observer comment la machine fonctionnait et ça valait bien tout les diplômes possibles et imaginable ça, parce que aujourd'hui, il avait sa propre affaire et pour l'instant ça marchait du tonnerre. Et non, il n'allait pas se faire découvrir, il était plus malin que tout ces crétins là, et puis c'était sans compter le fait qu'il était également dans son droit... après tout si ces abrutis étaient tous trop ivre pour comprendre qu'ils se faisaient arnaquer, ce n'était pas de sa faute à lui, c'était bien de leur faute à eux... il pouvait pas non plus les mettre en garde contre lui même, ce serait franchement stupide comme technique. Dans tout les cas, il avait prit un air faussement méprisant, parce que sa sœur le sous estimait là, il était bien plus malin que et ça et il ne fallait jamais le sous estimer de cette manière... c'était pas une bonne idée en général :

- J'suis bien trop malin pour ça ! Et puis j'me suis pas fais chier à me débarrasser de cette vieille peau de Rosemerta pour foutre en l'air mon commerce aussi facilement... t'inquiète, ils y verront que du feux tant que j'aurais décidé que c'est l'cas !

Il afficha un grand sourire, son coup aux Trois Balais, ça avait été du génie ça aussi, parce que d'après ce qu'il avait entendu de quelques clients qui venaient à présent chez lui, ils avaient fait venir des spécialiste du Ministère pour débarrasser le bar de ses cafards, mais même eux n'y étaient pas parvenue. Ces bestioles se reproduisaient trop vite et apparemment, elles avaient commencé à attaquer les fondations, ce qui rendait le bar très dangereux... en bref, il était pas prêt de rouvrir ses portes et c'était très bien comme ça en fait ! Le blond s'en lavait les mains et il se félicitait d'avoir eu l'idée d'aller acheter ces bestioles magiques dans l'Allée des Embrumes, elles étaient plus qu'efficace et participaient à son succès du moment ! Il avait affiché un sourire quand sa sœur s'était plaint de s'ennuyer, lui faisant bien comprendre qu'il y avait de quoi faire ici, et qu'elle aurait put venir plus tôt, il se doutait bien que la réaction n'allait pas se faire attendre... elle avait beau être une fille, elle était pas plus branchée ménage et tâche ménagères que lui pour le coup ! Mais de toute manière, il avait pas perdu cette idée de pouvoir se payer un Elfe de Maison prochainement et à ce rythme, il pourrait sans doute plus tôt que prévue...

- Dommage... mais t'inquiète, d'ici quelque temps j'aurais enfin les moyens de payer un Elfe de maison rien qu'à nous ! Fini les taches ménagères !

Il rêvait d'un Elfe de maison depuis qu'il était gosse, alors forcément, il allait pas se gêner pour vraiment le faire. Et si en plus ça pouvait leur épargner le ménage, raison de plus. Quoi qu'il en soit, il avait abordé le sujet de Miles, restant un peu prudent, ne sachant pas vraiment comment sa sœur allait réagir, mais elle avait l'air plutôt calme... même s'il avait comme l'impression que ce n'était qu'une façade. Il se pencha un peu sur le bar dans sa direction, alors qu'elle lui tournait le dos et observait les clients, c'était probablement une manière de fuir son regard et de camoufler ses émotions, mais il était pas dupe.

- Il a peur qu'on lui en veuille et qu'on le déteste... et pour infos, moi j'le déteste pas et j'lui ai dit... je sais pas ce qu'il en est de ton cotés, mais je pense que tu devrais pas trop être dur avec lui, il a peut être un peu merdé au niveau contact ces dernières années, mais il en avait sûrement besoin...

C'était quelque chose qu'Andy pouvait pas vraiment comprendre, il ne s'imaginait pas une seule seconde perdre un de ses frangins... c'était impensable pour lui, alors il voulait bien admettre que ça avait été dur pour Miles. Et ça l'avait été pour Alexa aussi... il en était conscient, mais peut être qu'il était temps de tourner la page et de passer à autre chose justement.

_________________

    Now tell me: how did all my dreams turn to nightmares ? How did I lose it when I was right there ? Now I'm so far that it feels like it's all gone to pieces Tell me why the world never fights fair I'm trying to find...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Did you forgive me ? (Feat. Andreas Carrow)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Did you forgive me ? (Feat. Andreas Carrow)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Monde Magique
 :: Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
-
Sauter vers: