RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
3705
POUFF.
6300
SERD.
6685
SERP.
10915

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria (Theo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 Hey brother, there's an endless road to rediscover Feat. Ezra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Theo, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Orion Crowley
Epaves
Epaves

Messages : 899
Points RPs : 1515
Date d'inscription : 04/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Hey brother, there's an endless road to rediscover Feat. Ezra   Lun 30 Avr - 0:47

C'était assez compliqué de parler de tout cela tout en conservant une certaine distance et en essayant de ne pas se vendre... si jamais il lâchait le prénom de Cali dans ce qu'il disait, le serdaigle allait tout de suite griller qui il était et il allait sûrement pas être très content et l'accuser de le manipuler. C'était pas ce qu'il voulait, mais c'était peut être ce qu'il faisait malgré lui... il ne savait pas trop, il aurait aimé dire qu'il ne faisait rien de mal, parce que ses intentions étaient bonnes, mais quelque part, une partie de lui se trouvait injuste, et ne cessait de lui clamer qu'il allait trop loin et que ce n'était pas correct vis à vis du serdaigle... pourtant il ne voyait pas d'autre approche, s'il lui avait dit la vérité, il ne l'aurait probablement même pas écouté, il se serait fermé, c'était apparemment la réaction qu'il avait eu avec Cali et il avait besoin qu'il l'écoute, parce qu'il avait aucune envie que les choses se passent mal entre eux. Pour Ezra, ce concept de famille était flou et pour Orion c'était pareil sept ans plus tôt quand il avait débarqué à Poudlard, et il avait un peu réagit comme lui, mais au final, il ne regrettait pas d'avoir fait le bon choix et d'avoir laissé Cali entrer dans sa vie, parce que sans lui, il serait encore prisonnier de ce père intolérant, alcoolique, violent et il serait forcé de le revoir à chaque vacances d'été... il osait même pas imaginer ce que ça aurait fait de lui... et certes, Ezra n'avait pas les même soucis que lui, mais un jour, il aurait peut être besoin de sa famille, et ce jour là, il voulait être là pour lui et il savait que Cali le voulait aussi, parce que oui, c'était ce que faisait les familles, ils étaient là. C'était pas une norme pour tous, mais en ce qui les concernait, c'était leur cas. Ils n'avaient pas choisis cette situation, ils n'avaient pas abandonné Ezra, ils n'avaient découvert son existence que récemment, c'était pour ça qu'ils n'avaient pas put être là pour lui avant... mais maintenant, ça changeait la donne.

Alors oui, pour lui c'était comme les amis, parce qu'il y avait certaines choses dans la vie, qui faisait que tout ne pouvait pas toujours être parfait, que tout ne pouvait pas forcément se dérouler comme on l'aurait souhaité et pourtant ça ne changeait rien à l'attachement. La preuve, Orion le connaissait à peine, et il était déjà prêt à faire tout ça, à lui mentir presque, ou du moins à lui cacher qui il était juste dans le but d'essayer d'avoir une relation quelconque avec lui, même si ça voulait dire être simplement son ami. Et non, ce n'était pas une obligation de grandir avec sa famille, c'était pas ce qui faisait une famille... c'était justement là qu'il se trompait, avoir une famille, c'était avant tout un sentiment, un sentiment d'appartenance, et il n'était pas nécessaire que ce sentiment soit là depuis l'enfance. Beaucoup de gens ne se constituaient une famille qu'une fois adulte, c'était un peu son cas à lui d'ailleurs... Il secoua alors la tête négativement avant de donner son propre avis sur la question :

- Je ne pense pas que le terme de famille désigne quelque chose d'aussi concret. Pour moi, c'est avant tout un sentiment, tu n'as pas besoin d'avoir grandit avec des gens pour qu'ils deviennent ta famille, tu n'as pas besoin de les connaître depuis toujours, tu as juste besoin de les accepter, de les aimer, de leur faire confiance et de leur laisser une chance. Parce que tout n'est pas forcément ça devrait l'être dans la vie, parfois les familles sont séparés, mais ça ne veut pas dire pour autant qu'elles n'en sont plus...

Il comprenait un peu où il voulait en venir, et c'est vrai que l’appellation n'était pas forcément bonne, Cali était comme ça, il était un brute dans ses réactions, il avait tendance à s'imposer directement, il avait fait de même avec lui, et c'était un peu impressionnant et flippant au premier abord, mais c'était juste... lui. Il esquissa alors un léger sourire avant d'observer le serdaigle en disant :

- Effectivement, c'est pas le genre de choses qui se décide seul, la génétique c'est une chose, mais partager des gènes n'est pas suffisant pour constituer une famille. Il faut que tu le veuilles, il faut que tu l'acceptes toi aussi. Mais tu sais... parfois il y a des imprévues, parfois les choses ne se déroule pas forcément comme on l'imagine... et parfois les gens n'ont juste pas le choix... c'est à toi de voir si tu veux leur laisser une chance ou non...

Il le fixait, prenant un ton assez prudent, essayant de lui faire comprendre que le choix d'une mère d'abandonner son enfant n'était pas le choix des autres enfants impliqués là dedans... qu'ils n'en étaient pas responsable et que ça ne voulait pas dire que eux aussi l'avaient abandonné... loin de là.

_________________

    - I've been losing my mind, I've been falling way behind, I'm a lost surviver, walking through fire... -

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ezra McCormick
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 169
Points RPs : 314
Date d'inscription : 13/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Hey brother, there's an endless road to rediscover Feat. Ezra   Mer 2 Mai - 23:16

Ezra avait vraiment du mal avec le concept de famille, parce que tout ce qu'il avait c'était juste son père, c'était une personne, pas tout un groupe. Alors oui, c'était sa famille, mais ça semblait un peu large pour n'y mettre qu'une unique personne. Il avait toujours vu la famille, le concept en tout cas, comme des souvenirs ensembles, les gens grandissaient ou passaient du temps ensemble et de là, en découlait un sentiment d'appartenance. Donc ça ne pouvait pas coller ...Mais ça le dérangeait. Ça n'aurait pas du, parce qu'il ne le, les mêmes, connaissait pas vraiment, alors ça n'aurait pas du être un problème. Parce que comme il l'avait pensé plus d'une fois, ce qu'on ne connaît pas, ne peux pas nous manquer, tout simplement. Le serdaigle se concentra sur les paroles d'Orion, il ne se demandait même pas pourquoi ce dernier essayait de lui en apprendre plus là dessus, le pourquoi n'était pas important ici, son point de vue l'était, parce qu'il se rendait bien compte à quel point, il avait besoin de conseil. Comme quoi avoir des amis, c'était réellement utile, il en avait peut-être bel et bien manqué aussi .

Ce qu'il disait semblait logique, ça avait du sens. Mais pour accepter quelqu'un, il fallait le connaître un minimum non ? Et puis accepter, c'était un terme un peu étrange, il acceptait tout le monde lui. Il fronça les sourcils, légèrement perdu par tout ça, ça faisait beaucoup d'information d'un coup. Habituellement, le serdaigle était doué pour retenir les choses, quand c'était des faits ou des informations, mais dès que ça touchait l'émotionnelle, c'était plus difficile à comprendre. Faire confiance aux gens, Ezra le faisait bien trop facilement, il n'en avait pas toujours confiance, mais son père le lui répétait sans cesse, c'est que ce devait être vrai, donc se point là, ne semblait pas trop compliqué et pourtant ... Il n'avait pas confiance en toute cette histoire, parce que ça ne lui plaisait pas, il avait tout rejeté en bloc, et encore maintenant,il essayait d'y réfléchir le moins possible. Tout en essayant pourtant de comprendre ... Ezra hocha doucement la tête. Oui, c'était logique. Sauf que des familles séparées, c'était encore différent. « Oui, mais elles l'ont été avant d'être séparé » commenta t'il, pour lui même. Lui, il n'avait été la famille de personne avant de se retrouver à l'orphelinat, il n'en avait aucuns souvenirs et il n'était le souvenir de personne non plus, donc ça ne marchait pas non plus .

Ezra hocha la tête, avec plus de conviction, partageant enfin une idée. Les gênes ne faisaient pas tout, il le savait parfaitement. Il eut un léger sourire, content d'avoir enfin une idée de juste, qui disparu assez rapidement. Le vouloir ? Le problème, c'est qu'il ne le savait pas s'il le voulait. C'était un peu effrayant, et c'était une émotion qu'il gérait très mal. « C'est comme ça que tu as fait toi ? » finit il par demander, après avoir pris en compte tout ce qu'il venait de lui dire, aveuglé par sa curiosité. « Comment tu as su que c'était une bonne chose de laisser une chance ? » Est-ce qu'il avait vraiment à y gagner ? Elle était très bien sa vie comme ça, sans complication supplémentaire. Il venait déjà de gagner un nouvel ami, est-ce que ce n'était déjà pas assez ? Le serdaigle fronça le nez et releva les yeux sur Orion, perplexe. « Qu'est-ce que tu veux dire par ne pas avoir le choix ? » Il ne comprenait pas tout et était parti pour assaillir le poufsouffle de question tant qu'il daignerait y répondre, parce que c'était le seul qu'il connaissait actuellement à pouvoir le faire. « Je ne suis pas certain de tout comprendre » ajouta t'il, tout de même, un air très légèrement désolé. Pas désolé de lui poser tant de questions, désolé de ne pas comprendre, parce qu'il aurait bien aimé arriver à saisir tout ça plus facilement.

_________________

I believe in music the way that some people believe in fairy tales.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Theo, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Orion Crowley
Epaves
Epaves

Messages : 899
Points RPs : 1515
Date d'inscription : 04/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Hey brother, there's an endless road to rediscover Feat. Ezra   Ven 4 Mai - 13:50

Il avait une sorte de vision idyllique de ce qu'était sensé être une famille au final, une vision de quelque chose de bien trop précis, parce que en soit, aucune famille n'était pareil, chacune était différentes et chacune avait ses points forts et ses points faible. Il suffisait de prendre la leur, elle n'avait rien de conventionnel déjà de base, mais là en plus, avec cette histoire qui se rajoutait, c'était encore pire. Mais au final, le plus étonnant là dedans, c'était que Ezra ne comprenait pas vraiment le concept de la famille, pour lui, cela se résumait uniquement à la personne qui l'avait élevé, à savoir son père. Et dans un sens, c'était logique, c'était tout ce qu'il avait toujours connue, c'était la version simple, la version rassurante, sauf que génétiquement parlant, Cali et lui étaient également de sa famille. Il avait le droit de les rejeter, de ne pas en vouloir, c'était évidemment une possibilité, mais ça n'enlevait rien a fait qu'ils avaient quand même les même gènes et ça n'enlèverait rien au fait que de leurs cotés, ils ne laisseraient pas tomber pour autant. C'était étrange dans le fond, il le connaissait à peine, mais il l'appréciait déjà, il avait vraiment envie de le connaître plus, il avait envie de tout lui dire, mais plus que tout, il avait surtout envie qu'il l'accepte. Le rejet, c'était quelque chose qu'Orion comprenait... c'était sans doute quelque chose qu'ils avaient en commun d'ailleurs, parce que Ezra avait été abandonné, il pouvait voir ça comme un rejet, de son cotés Orion n'avait pas été abandonné, mais il avait toujours été rejeté par son père qui ne voulait rien avoir à faire avec lui. Alors le fait de ne pas accorder sa confiance facilement, d'avoir du mal à laisser entrer les gens dans sa vie, il connaissait bien, mais ce qu'il tentait justement de lui expliquer, c'était que parfois ça avait du bon de faire confiance et de laisser sa chance aux gens. Il n'avait pas eu à le regretter pour Cali, même si parfois ce dernier lui tapait sur les nerfs, même si parfois il avait envie de le faire taire, il restait à ce jour la personne la plus importante dans sa vie.

- Pas nécessairement... je ne connaissais pas mon cousin avant d'arriver à Poudlard, je ne savais même pas qu'il existait pour être franc, on avait jamais été une famille avant ça et pourtant aujourd'hui, il est presque la seule famille que j'ai...

Il n'y avait pas besoin de grandir avec, il n'y avait pas besoin de connaître la personne depuis toujours, il suffisait juste de le vouloir, de se laisser aller et d'accorder sa confiance, et les liens se mettaient en place d'eux même. Il était possible de se créer une famille, les gens le faisaient tout les jours, en se mariant, en faisant des enfants... c'était comme ça que les familles naissaient et ils n'avaient pas besoin de se connaître depuis toujours pour en constituer une. Il hocha la tête en esquissant un léger sourire à l'intention du serdaigle avant de réfléchir quelques secondes à sa question... comment il avait sut... c'était une bonne question, mais au final, la réponse était assez simple en fait.

- Oui. A vrai dire... je le voulais pas a début, ma vision de la famille était biaisée, comme la tienne d'ailleurs, je ne voyais pas ça d'un bon œil... mais quand j'en ai eu besoin, quand j'ai eu besoin d'aide et de soutiens, mon cousin était là pour moi, il m'a aidé, il m'a soutenue et c'est à ce moment là que j'ai compris que c'était une bonne chose, et que cette famille là, je pouvais l'accepter.

Quand Cali avait compris ce qu'il vivait avec son père, il avait fait des pieds et des mains pour le sortir de lui, il l'avait aidé plus que n'importe qui, et à cette époque, il était pas plus vieux qu'eux au final, pourtant il avait été là. Il fronça un peu les sourcils, la question d'Ezra le prit un peu au dépourvue, il lui fallait trouver un exemple pour vraiment lui expliquer ce qu'il voulait dire, et il ne pouvait pas le prendre lui en exemple, parce que ce serait admettre qu'il en savait plus qu'il ne le devrait...

- Et bien... dans mon cas, je n'ai pas connue mon cousin avant Poudlard, parce que ma mère s'était éloigné de sa famille, à cause de mon père, du coup j'ai pas eu le choix, j'ai grandit sans la présence de cette famille, elle existait, mais j'en avais pas connaissance, c'est un choix que ma mère à fait, pas moi, ni même mon cousin, parce que lui non plus ne savait rien... aucun de nous deux n'était responsable de ce choix, on a juste... subit.

Au final, c'était pas si mal, parce que c'était presque identique à sa propre situation. Sa mère biologique avait fait un choix et ce choix l'avait fait grandir sans eux, mais aucun d'eux n'en était responsable... ils ne faisaient que subir et maintenant, ils voulaient juste remédier à la situation.

_________________

    - I've been losing my mind, I've been falling way behind, I'm a lost surviver, walking through fire... -

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ezra McCormick
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 169
Points RPs : 314
Date d'inscription : 13/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Hey brother, there's an endless road to rediscover Feat. Ezra   Dim 6 Mai - 18:00

Ezra trouvait quand même que le hasard faisait bien les choses, parce que tomber sur quelqu'un qui pouvait l'aider avec ce problème là, ou du moins lui apporter des éléments de réponse, c'était vraiment un coup de chance. Alors il était attentif, ses doigts glissants sans bruit sur les touches de temps à autre. Parce que ce n'était pas la même situation, mais il y avait des points communs puisqu'il avait aussi découvert un membre de sa famille sorti de nulle part. Parce que là, c'était exactement comme ça que le serdaigle le ressentait, comme un magicien sort un lapin blanc d'un chapeau, lui on venait de lui sortir un frère, pouf comme ça ... Et ce n'était pas aussi amusant qu'un lapin. Il se retrouvait à penser à des choses qu'il avait très bien réussi à mettre derrière lui jusque là. Le serdaigle hocha doucement la tête, comme s'il enregistrait l'information, donc c'était possible... Seulement, ce qu'il ne comprenait pas surtout, c'était que si il avait été abandonné, c'est que cette famille là, ne voulait pas de lui, alors pourquoi revenir maintenant. Ça se recoupait avec les paroles d'Orion, que tout le monde n'avait pas son mot à dire, mais ... c'était étrange comme sensation, il n'aimait pas ça, il n'aimait pas avoir à se rappeler que quelqu'un quelque part n'avait pas voulu de lui, surtout quand il avait entendu qu'une mère était censé accepter son enfant quoi qu'il arrive. Mais qu'est ce qu'il en savait après tout, il ne connaissait personne dans ce rôle là. Son père l'avait fait à sa place.

Le serdaigle fronça les sourcils, doucement, il arrivait un peu à voir le point de vue d'Orion, et d'une certaine manière, ça lui donnait un peu d'espoir. Mais il ne savait pas trop. Parce qu'il se connaissait, oui, parfois, il ne comprenait pas tout, comme là, et il se rendait bien compte que parfois, il était un peu à la ramasse ou qu'il ne saisissait pas forcément la situation dans son ensemble, et que justement, il n'était pas tant entouré que ça. Alors si jamais, il acceptait cette nouvelle famille pour se rendre compte qu'en fin de compte, on ne voulait à nouveau pas de lui... Ezra baissa les yeux, un peu agacé par tout ça. C'était trop compliqué pour lui. Il n'était pas stupide, mais dès que ça touchait le domaine émotionnel, c'était beaucoup plus difficile et là, ce n'était pas le genre de chose où la réponse allait apparaître d'un coup, il fallait qu'il y réfléchisse ... mais c'était plus facile de faire comme si ça n'était jamais arrivé. Sauf que ça revenait sans cesse, la pile cassée et maintenant Orion qui parlait de famille, à croire qu'il allait vraiment falloir qu'il se décide. Le serdaigle secoua la tête tout doucement, comme pour essayer de remettre de l'ordre dans ses pensées. C'était vraiment trop compliqué.

« Donc ce n'était pas votre faute » résuma t'il, plus pour lui. Il commençait à comprendre un peu. Mais ça n'enlevait rien à ses peurs ou au bazar sous son crane. Mais il y voyait un peu plus clair ou du moins il en avait l'impression. « J'en conclus que tu me conseillerais de faire pareil ? » souffla t'il, essayant de remettre de l'ordre dans tout ça, avant de relever les yeux vers lui, cherchant une réponse sur le visage du poufsouffle. « cela dit, si ça c'est si bien passé pour toi, ça ne veut pas dire que c'est toujours le cas » ajouta Ezra, un peu moins sur d'un coup. Parce que si le cousin d'Orion n'était pas son frère et son cas n'était pas une généralité. Il ne savait pas trop quoi penser du concierge . Avant il l'aimait bien, il avait des piles et c'était une très bonne chose. Un peu bizarre apparemment, il n'y avait jamais fait attention, mais il ne savait pas trop, il ne le connaissait pas après tout. « Peut-être que tout le monde n'est pas aussi bien que ton cousin » ajouta t'il, un peu perdu. Il n'avait jamais eu une mauvaise image de Calisto, mais en même temps, il n'avait aucune mauvaise image de qui que ce soit, même pas du gryffondor qui avait cassé sa pile. Alors il n'était pas un modèle de savoir non plus. « Est-ce que ... si tu découvrais soudain que j'étais ton frère, est-ce que tu m'accepterais comme tel ? » demanda t'il, avec innocence. Orion n'avait rien à voir avec tout ça, mais c'était la seule personne qu'il avait sous la main, et pour savoir qu'il dépassait les bornes, il aurait déjà fallu qu'il sache où elles se trouvaient.

_________________

I believe in music the way that some people believe in fairy tales.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Theo, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Orion Crowley
Epaves
Epaves

Messages : 899
Points RPs : 1515
Date d'inscription : 04/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Hey brother, there's an endless road to rediscover Feat. Ezra   Mar 8 Mai - 23:54

Il avait comme l'impression de réussir un peu plus à lui faire saisir son point de vue et surtout à lui faire accepter la situation, parce qu'il n'était pas dupe, Ezra ne lui avait pas expliqué exactement pourquoi il lui posait toutes ces questions, mais vu qu'il connaissait la situation dans son ensemble, il savait qu'il était question de sa récente conversation avec Cali. Tout ce qu'il voulait, c'était qu'il lui laisse une chance, qu'il leur laisse une chance à eux deux d'ailleurs. Il n'était pas obligé des les accepter au final, mais juste au moins, leur laisser une chance de s'expliquer et de lui faire comprendre que eux n'avaient aucune envie de l'abandonner. Parce que Orion connaissait ce sentiment, c'était pas pour rien qu'il avait autant de mal à se lier avec les gens, il avait du mal à faire confiance, à se laisser aller, parce que justement, il avait été victime d'abandon lui aussi en quelque sorte, mais surtout de maltraitance, principalement morale, mais quand même. Il avait bien trop souvent entendu son père lui dire qu'il n'était rien, qu'il n'était personne, qu'il ne méritait pas d'avoir des amis, d'être aimer ou d'autres trucs sympathique du genre, alors forcément à un moment, il avait fini par le croire. Ça c'était un peu arrangé avec Cali, il avait réussit à entre ouvrir une porte qui avait été trop longtemps fermés, mais la porte n'était pas totalement ouverte pour autant encore aujourd'hui. Il faisait confiance à Cali, mais il doutait encore beaucoup des autres, c'était la raison pour laquelle il avait tellement peur que les choses foirent avec Ezra. Il ne voulait surtout pas que ça arrive. Il hocha la tête positivement à sa question, parce que effectivement, ce n'était ni de la faute de Cali, ni la sienne s'ils ne s'étaient jamais connu avant son entrée à Poudlard, c'était la faute de sa mère en fait, et de son père ainsi que son esprit étroit... Quand à ce qu'il lui conseillerait... il était pas sur d'en avoir le droit...

- Je peux pas te conseiller quoi que ce soit, enfin je pense pas que ce soit mon rôle, tout ce que je peux te dire, c'est que parfois, laisser une chance aux gens, c'est une bonne chose, ça permet de faire de belles rencontre, et même si ça fait peur, il faut parfois savoir prendre des risques...

Il avait raison pour la suite, du moins pour la forme, parce qu'il se trouvait que son cousin était aussi la personne dont Ezra parlait et que Orion savait que Cali ferait tout pour lui, il n'avait pas voulu reprendre contact avec lui à la légère, au contraire, il le voulait dans sa vie et il ne laisserait pas tomber. Il hocha donc la tête, parce qu'il ne pouvait pas lui dire qu'il avait tord, c'était bien de se méfier un peu des gens...

- Tu as raison, tout le monde n'est pas lui, mais tu ne peux pas le savoir si tu ne laisse pas une chance... et si tu ne le fais pas, ça va continuer à te hanter, et tu vas continuer à te demander si tu as fais le bon choix... crois moi, les regrets c'est pas sympa à vivre...

Il en avait un paquet, surtout concernant Magnus à vrai dire... c'était un de ses plus gros regret dans la vie et il avait encore beaucoup de mal à digérer, mais dans tout les cas, il était presque sur d'avoir réussis à faire un grand pas avec le serdaigle et il était plutôt satisfait. Par contre la question suivante le prit totalement au dépourvue et le fait buguer. Il fixa le serdaigle avec un air ahuri, pensant avoir mal compris, mais vu son expression, non, il avait bien compris, ce dernier venait bien de lui demander si il l'accepterait s'il apprenait qu'il était son frère... merde alors, il pouvait pas faire plus proche de la vérité pour le coup et là c'était dur pour Orion, parce que le mensonge, c'était pas tellement son truc. Dissimuler des informations comme le prénom de son cousin, OK, mais mentir... enfin peut être qu'il n'en avait pas besoin...

- Euh... je... désolé, tu m'as pris au dépourvu là mais... oui, évidemment que je t'accepterais comme tel, regarde nous... techniquement on se connaît depuis quoi... trente minutes ?! Et je t'ai confié des choses sur ma vie que je n'ai confié à personne d'autre que les membres de ma famille... et de ton cotés... tu as fais de même n'est ce pas ? Ces questions, c'est pas anodin je me trompe ? Tu m'as fais confiance, j'ai fais de même... alors oui, je serais plus que ravis d'avoir un frère comme toi, la question est plutôt de savoir... si tu apprenais que je suis ton frère, est ce que tu m'accepterais comme tel ?

Il n'avait pas mentis encore une fois, il s'en sortait assez bien, mais par contre il angoissait d'avance rien qu'à l'idée que Ezra puisse lui répondre qu'il ne l'accepterait pas... parce que là pour le coup, ce serait vraiment la claque la plus douloureuse qui soit...

_________________

    - I've been losing my mind, I've been falling way behind, I'm a lost surviver, walking through fire... -

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ezra McCormick
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 169
Points RPs : 314
Date d'inscription : 13/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Hey brother, there's an endless road to rediscover Feat. Ezra   Jeu 10 Mai - 23:13

Ezra secoua doucement la tête, oui, c'est vrai ... ce n'était pas le rôle d'Orion de lui trouver des réponses, il se reposait sans doute un peu trop sur le poufsouffle alors qu'il ne le connaissait pas vraiment et qu'il avait sans doute mieux à faire que s'intéresser à ses problèmes. Son père lui avait pourtant déjà dit de ne pas tout raconter à' n'importe qui, que certaines choses devaient rester pour des certaines personnes spécifiques. Mais il avait toujours eu du mal avec ça, et là encore plus, parce que ça lui semblait presque naturel, il était simple Orion, il lui répondait simplement et en plus, il avait eu une expérience un peu similaire, donc c'était pertinent selon Ezra. Mais oui, ce n'était pas son rôle alors peut-être qu'il poussait le bouchon un peu loin... mais il avait besoin de savoir, cette histoire lui pesait malgré son envie de faire comme si rien n'avait changé. Le serdaigle leva les yeux vers son interlocuteur, attentif, avant de hocher doucement la tête. Prendre des risques alors ... Il ne savait pas trop, c'était quand même ... et bien risqué tout simplement. Il n'avait pas peur facilement et même quand c'était le cas, il ne s'en rendait pas toujours compte, mais peut-être qu'effectivement, c'était de la peur là, qui l'empêchait de prendre une décision cohérente.

Parce que se méfier, ce n'était pas non plus habituel pour lui, mais c'était sans doute une bonne chose, parce qu'il savait que se jeter dans les bras de quelqu'un qu'il ne connaissait pas, c'était vraiment une mauvaise idée. Ezra pesa un peu le pour et le contre, donc se méfier était une bonne chose, mais il risquait de le regretter aussi. Le serdaigle se frotta le front, pensif. Oui, c'était sans doute vrai, parce que c'était déjà un peu le cas. Il n'aimait pas voir les gens pleurer, il ne savait jamais comment réagir, seulement qu'il fallait essayer de les consoler. Mais plutôt que de faire ça, il lui avait demandé de s'arrêter, ce n'était sans doute pas très poli. Parce qu'il savait bien que pleurer ce n'était pas quelque chose de volontaire, mais ça l'avait mis mal à l'aise, il avait déjà eu du mal à tout suivre si en plus on lui rajoutait des stimulus extérieurs qu'il ne savait pas très bien géré. Il le regrettait, de s'être montré impoli, sans coeur même peut-être, il ne savait pas trop... mais oui, il s'en était voulu un peu après coup et maintenant encore, est-ce que ça voulait dire qu'Orion avait raison, qu'il allait vraiment le regretter s'il ne faisait rien ?

Il avait besoin de savoir si le risque était le bon choix, sans certitude, c'était compliqué, alors il avait demandé directement à Orion, pour avoir un avis, pour savoir si au final qui que ce soit aurait envie de lui comme frère. Ezra ne savait pas trop ce qu'il comptait faire de cette réponse, se rassurer peut-être ...la question sembla le surprendre et le serdaigle se rendit compte que c'était sans doute bizarre comme question, qu'il n'aurait pas du. Son expression confuse s'éclaira doucement. Il aurait pu lui mentir qu'Ezra ne l'aurait même pas su, le mensonge n'étant pas logique pour lui. Alors certes, il n'était pas vraiment son frère et ça n'avançait pas sa situation, mais c'était rassurant de savoir que oui, peut-être on voudrait bien de lui. Le serdaigle hocha doucement la tête, pour la énième fois, oui, il devait lui faire confiance pour avoir dit tout ça. « Je ne sais pas trop, je n'ai jamais caché à qui que ce soit que je n'avais qu'un père, ni son métier, donc peut-être que c'est anodin. Enfin pas mon père, mais l'information elle même. » commença t'il, avant de s'arrêter en court de route. « Mais pour le reste oui, je n'en avais encore parlé à personne, c'est agréable » Ezra eut un léger sourire, oui, vraiment. « Donc je ne t'accepte pas comme frère, mais comme ami » ajouta t'il, presque fier d'enfin comprendre ce que c'était d'avoir des amis. C'était bien plus chaleureux qu'avec Dae, plus naturel aussi, il se sentait bien mieux d'en avoir parlé. Ce n'était pas réglé, mais de ne pas ressasser tout ça tout seul, ça lui avait fait du bien. « Parce que c'était bête de ma part comme question, on ne demande pas ça à n'importe qui, on ne demande pas ça tout court même je pense. Mais ta réponse m'a fait plaisir, ça m'a rassuré » avoua t'il, avec un large sourire, plus proche de celui qu'il avait quand il jouait que quand il souriait habituellement à quelqu'un de passager.

_________________

I believe in music the way that some people believe in fairy tales.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Theo, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Orion Crowley
Epaves
Epaves

Messages : 899
Points RPs : 1515
Date d'inscription : 04/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Hey brother, there's an endless road to rediscover Feat. Ezra   Sam 12 Mai - 15:36

Il avait été pris au dépourvue, faut croire que Ezra avait ce pouvoir là, parce qu'il ne savait rien de qui il était vraiment, mais pourtant au vu des questions qu'il posait, c'était à se demander si vraiment il ne savait rien... Orion aurait put avoir des doutes et sentir le piège, sauf que c'était demandé avec tellement d'innocence, que ça ne pouvait tout simplement pas être feint. C'était pas possible, ou alors Ezra serait un super comédien, hors ils n'avaient pas trop ce genre de gènes dans la famille... faire semblant, c'était pas trop leur truc... quoi que le poufsouffle se démerdait pas trop mal pour faire semblant d'être hétéro, il lui suffisait juste de se convaincre lui même... mais en fait non, même ça, il n'y arrivait pas vraiment, sinon il se serait pas fait largué par Andi quelques mois plus tôt. Quoi qu'il en soit, il était incapable de mentir et il était incapable de dire à Ezra qu'il ne voudrait pas de lui comme frère, parce que c'était faux, au contraire, il voulait qu'il soit son frère, le voulait vraiment, plus que tout autre chose actuellement, mais c'était pas aussi simple, parce que si lui le voulait, rien ne garantissait que le serdaigle lui le veuille et quand bien même, tout cela était hypothétique pour lui, mais qu'en serait il lorsque ça deviendrait concret, lorsqu'il lui annoncerait qu'il était son frère et que leur point commun était un sale type alcoolique qui était incapable d'aimer qui que ce soit en dehors sa défunte femme ? Il était presque sur que ce serait bien moins facile à encaisser pour lui que cette question purement hypothétique. Il avait essayé d'y répondre le plus sincèrement possible, mettant en avant la facilité qu'il avait eu à lui faire confiance, parce que certes, parler de son père c'était une chose, mais ces questions sur la famille, sur les frères et sœurs, il était presque sur qu'il n'en parlait pas à n'importe qui, et il avait visé juste d'ailleurs. Il afficha un grand sourire quand il lui dit que c'était agréable, mais son sourire se perdit d'un coup quand il ajouta qu'il ne l'acceptait cependant pas comme frère, mais comme ami.

C'était un coup dur, et bordel, ça faisait plus de mal qu'il ne l'aurait imaginé. En fait ça faisait presque aussi mal que le jour où il avait apprit que Magnus était repartis en Lituanie et qu'il s'était fait largué... ben là il s'était pas fait largué, mais son frère venait de lui balancer qu'il ne voulait pas être son frère, mais juste son ami... autant dire que c'était quand même la douche froide pour le coup. Son visage se ferma petit à petit il détourna les yeux du serdaigle, préférant fixer les touches du piano, écoutant vaguement la suite du discours d'Ezra, qui semblait lui très satisfait de sa réponse, et qui le remerciait de l'avoir rassuré... il en était heureux évidemment, mais apparemment, il n'avait pas tant compris que ça ce qu'il avait voulu lui dire, sinon il n'aurait probablement pas répondu ça. Avoir des amis, évidemment, c'était génial, il en avait pas beaucoup, mais il adorait les siens, mais avoir un frère, ça c'était autre chose, c'était encore mieux dans un sens, parce qu'on ne le choisissait pas, mais quoi qu'il arrive, il était quand même là, et c'était pour toujours... Il poussa un léger soupir avant de dire :

- Euh... ravis d'avoir put te rassurer un peu...

Qu'est ce qu'il pouvait bien répondre d'autre en même temps ? C'était stupide comme situation dans un sens, il secoua un peu la tête, parce qu'il était clair que Ezra n'avait pas encore totalement compris et du coup il se posait une question, c'était pas du tout subtile, c'était un peu étrange, mais il avait juste besoin de savoir, alors avant même d'avoir put y réfléchir, il ouvrit la bouche et demanda d'un ton un peu désespéré, en relevant les yeux vers le serdaigle :

- Donc ça veut dire que si tu apprenais que toi et moi il y aurait une possibilité pour qu'on soit frère, tu ne l'accepterais pas ? Tu ne m'accepterais pas... ?

Il devait avoir l'air d'un chiot qu'on abandonne sur le bord de la route, ça devait sans doute sembler pathétique d'un point de vue extérieur, mais ça faisait quand même mal d'entendre ça. Il comprenait Cali tout à coup, lui il y avait été comme un bourrin et ça avait été compliqué, mais visiblement, même en y allant ne douceur, ça restait tout autant compliqué. Et du coup il s'en voulait, parce qu'il se demandait s'il avait été aussi compliqué avec Cali au début... probablement, et même sans doute pire, il savait qu'il avait tendance à être mauvais parfois, et il avait peut être été encore plus dur que ça...

_________________

    - I've been losing my mind, I've been falling way behind, I'm a lost surviver, walking through fire... -

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ezra McCormick
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 169
Points RPs : 314
Date d'inscription : 13/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Hey brother, there's an endless road to rediscover Feat. Ezra   Lun 14 Mai - 14:38

Non, vraiment, c'était bête comme question. Parce qu'Orion et Cali n'étaient pas la même personne, ils n'avaient ni le même âge, ni la même personnalité, les gens étaient différents et son frère, ce n'était pas le poufsouffle, c'était le concierge. Alors oui, c'était idiot. Mais ça l'avait rassuré, tout le monde ne penserait pas forcément comme lui, mais c'était agréable que savoir que oui, quelqu'un pouvait arriver à l'imaginer comme un frère. Mais le serdaigle ne lui pas répondu pareil, non pas qu'il pense que le poufsouffle ferait un mauvais frère, mais simplement que c'était idiot, ils n'étaient pas frère, ils étaient amis, et Ezra commençait vraiment à voir l'intérêt, et pourquoi les autres trouvaient ça agréable. Oui, il aimait bien être avec Orion, ça ne faisait pas longtemps, mais il n'était pas compliqué et il l'avait écouté et conseillé, il en avait vraiment besoin. Un large sourire toujours sur le visage, le serdaigle hocha vivement la tête, oui, il l'avait rassuré. C'était pas encore gagné, parce que tout ça était toujours flou, mais moins, beaucoup moins.

Son expression se fit plus surprise. Il fronça document les sourcils avant de l'observer, tentant de comprendre pourquoi ça lui importait autant. Est-ce qu'il avait été rejeté par un frère ? Non, il lui avait parlé d'un cousin, pas d'autre famille. Tiens, en y repensant, le concierge lui avait dit qu'il avait un cousin aussi dans cette école. Il n'avait pas cherché à savoir jusque là, est-ce qu'il en avait envie ? Peut-être. C'était difficile de pouvoir vouloir un lien avec quelqu'un qu'on ne connaissait même pas. Il pencha la tête sur le côté, pensif, baissant les yeux quelques secondes. Oubliant un peu la question d'Orion, perdu dans ses pensées sur cette histoire de cousin. « Je ne sais pas si c'est très important que tu ais ma réponse, puisque ce n'est pas le cas. Mais d'un point de vue complètement hypothétique, je pense que je t'accepterais comme tel. Après tout c'est agréable d'être en ta présence » Ezra haussa les épaules, doucement, comme si tout ça n'avait pas d'importance, ça n'était pas des faits, simplement de l'imaginaire. Mais oui, s'il devait se mettre dans ce cas de figure, il ne se voyait pas rejeter quelqu'un comme le poufsouffle.

Oui, il ne se voyait pas rejeter quelqu'un comme lui et en même temps le concierge ne lui était jamais apparu comme quelqu'un de désagréable, il lui avait donné des piles et il avait crée des choses très cool, sans doute que si on lui avait posé la question de manière hypothétique, il aurait répondu oui aussi. « Mais je ne sais pas trop, je ne sais pas ce que sait d'avoir un frère, donc c'était un peu stupide de ma part de te poser la question... Alors qu'ami je commence à comprendre » avoua t'il, avec l'air confus. Même pas certain de vraiment comprendre tant que ça. Rendre service, être là pour eux, c'était de la théorie, parce que ça, il l'avait déjà un peu fait de temps à autre pour d'autres élèves, il n'avait pas non plus vécu dans une grotte depuis qu'il était arrivé en première année... mais des amis proches, il ne savait pas vraiment ce que c'était non plus. « Mais il n'y a aucune possibilité, donc amis, c'est très bien non ? » demanda t'il, un peu hésitant, en relevant les yeux sur lui, espérant avoir une réponse claire, parce qu'ils n'étaient pas frères, non parce qu'il venait déjà d'apprendre qu'il en avait un, toute l'école n'allait pas lui faire le même coup. Mais amis, c'était bien comme relation non ? Ou bien il avait changé d'avis ? Est-ce que c'était possible de ne plus vouloir être ami comme ça ? Sachant que le poufsouffle ne semblait plus souriant, il ne savait pas trop ... Est-ce qu'il avait fait quelque chose de mal ?

_________________

I believe in music the way that some people believe in fairy tales.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Dae, Cael, Eden, Andy, Devon, Nyx, Enoch, Theo, Kee, Helix, Noa, Alena & Zack
Vos Liens :
Informations Importantes :
Orion Crowley
Epaves
Epaves

Messages : 899
Points RPs : 1515
Date d'inscription : 04/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Hey brother, there's an endless road to rediscover Feat. Ezra   Mer 16 Mai - 11:47

Il n'aimait pas cette réponse... ça lui faisait mal d'une certaine façon, parce que oui, avoir des amis c'était cool et il aurait parfaitement put se contenter de cela avec Ezra, d'autant plus que quelques semaines plus tôt, il ne s'intéressait même pas vraiment à lui, mais les choses avaient changés et même s'il ne devait être que son ami, il voulait au moins que le serdaigle puisse vouloir de lui en tant que frère ou cousin. C'était idiot, parce qu'il n'avait pas prévue de lui révéler qu'il l'était, du moins pas tout de suite, mais disons que ça le rassurait un peu. Il y allait doucement, il voulait pas le brusquer et vu leur conversation précédente, Cali avait déjà bien foutue le bordel dans sa tête, donc il ne voyait pas l'intérêt d'en rajouter une couche, il lui parlerait de tout ça, mais pas maintenant, peut être quand il aurait régler ses soucis avec Cali d'ailleurs, histoire d'avoir à affronter un membre de sa famille à la fois... Alors oui, ça lui avait fait mal, assez pour qu'il soit vraiment triste et touché par ces paroles. Il aurait voulu pouvoir lui expliquer, à quel point avoir un frère c'était différent, à quel point ça pouvait être bien, mais en fait... ben il en savait rien en fait. Il l'avait jamais eu de frère lui non plus, il avait juste un cousin, certes, il le considérait comme tel, mais dans un certain sens, il considérait aussi un peu Leo comme son frère... sauf qu'ils ne l'étaient pas, donc peut être que son image était faussée, peut être qu'en réalité c'était différent... mais dans tout les cas, les paroles du serdaigles le soulagèrent un peu. C'était pas énorme, mais c'était déjà ça. Il poussa un soupir de soulagement, affichant un sourire qui grandissait à vu d’œil et sans prévenir, il se jeta un peu sur le serdaigle, passant ses bras autour de ses épaules en l'attirant vers lui pour un câlin. Il était pas un grand amateur des contacts physique en général, et il ne supportait pas quand on le touchait sans son approbation, mais bon là c'était différent, Ezra était son frère, même si ce dernier l'ignorait et apparemment, il serait pas contre l'idée en plus... donc rien que pour ça, il méritait une étreinte.

Cependant, il le relâcha quand même au bout de quelques instants, il allait pas l'étouffer non plus et puis il voulait pas qu'il change d'avis d'un coup en trouvant Orion trop collant. Il le relâcha, affichant toujours un grand sourire avant de réfléchir un peu à ses paroles. Pour le coup, il n'était pas plus avancé, parce qu'il ne savait pas non plus ce que c'était vraiment que d'avoir un frère, il était le seul qu'il avait... enfin du moins à sa connaissance, mais ça maintenant, ça voulait plus dire grand chose visiblement. Il prit quelques secondes pour bien réfléchir avant de finir par dire :

- Je t'avoue que je ne sais pas exactement non plus, du coup je peux que te donner l'image que je m'en fais moi, mais en fait je vois ça comme... et bien comme avoir des amis en fait, c'est comme avoir un meilleur ami, à qui on peut tout dire, avec qui on peut tout partager et qui sera là pour nous quoi qu'il arrive, et ce jusqu'à la fin de notre vie...

Oui, il idéalisait sans doute beaucoup la chose, le propre de l'enfant unique probablement, mais c'était comme ça qu'il avait envie de voir les choses et c'était comme ça qu'il avait envie de voir Ezra en fait. Il haussa un peu les épaules, affichant un nouveau sourire, un peu gêné avant d'ajouter :

- Je crois que j'idéalise un peu les choses, mais c'est comme ça que j'aurais envie de voir mon frère si j'en avais un... parce que ça me semble important.

A ses yeux, c'était un lien important, mais peut être encore une fois que son avis était biaisé, d'une part par le fait d'avoir grandit seul avec juste sa mère, par cette sensation de solitude qu'il avait toujours ressentis quand il était gosse, mais aussi par le fait que Ezra était vraiment cool et pourrait vraiment être le frère parfait en quelque sorte. Son sourire s'agrandit un peu plus alors qu'il tournait la tête vers lui en hochant simplement la tête et en disant :

- Amis ! Mais si jamais tu veux parler ou quoi que ce soit, tu peux venir me voir y a aucun problème, je serais là pour toi !

Parce que ça aussi c'était un truc qu'il attribuait aux frères, le fait d'être toujours présent pour l'autre. Et histoire de bien illustrer ses paroles, il glissa une main dans les cheveux du serdaigle, les ébouriffant un peu dans un geste affectueux. A ce rythme là, il allait finir par se comporter comme une vrai mère poule au lieu de comme un frère, mais il y pouvait rien, Ezra avait un cotés vraiment adorable, un peu fragile et il avait juste envie de le protéger du coup.

_________________

    - I've been losing my mind, I've been falling way behind, I'm a lost surviver, walking through fire... -

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Ezra McCormick
Extraterrestres
Extraterrestres

Messages : 169
Points RPs : 314
Date d'inscription : 13/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Hey brother, there's an endless road to rediscover Feat. Ezra   Ven 18 Mai - 14:46

Sa réaction l'avait surpris, vraiment. Il n'avait pas l'impression d'avoir dit quelque chose de si important. Parce que de toutes manières, ils n'étaient pas frère alors à quoi bon,... Mais le serdaigle se rendit compte que si lui avait été soulagé en entendant ça, peut-être que c'était pareil pour Orion, il avait droit d'apprécier l'idée aussi finalement. Ezra se laissa faire, pas gêné, un peu étonné, mais pas gêné du tout. Il n'était pas contre ce genre de choses, mais il n'avait pas forcément le réflexe et il savait que certaines personnes pouvaient être très tactiles, ça devait être normal. Il garda un léger sourire sur les lèvres, un peu maladroit sans doute pour bien montrer que ça ne le gênait pas, même s'il n'avait pas été très réactif. C'était pas naturel tout ça, avoir des amis ça ne l'était pas vraiment non plus, mais il n'était jamais trop tard pour commencer. Dans tous les cas, dans son esprit, ami était maintenant rattaché à câlin, il ne savait pas si c'était toujours comme ça, mais ses deux nouveaux amis semblaient penser que oui, alors autant leur faire confiance.

Ezra hocha doucement la tête pour accepter sa proposition, il était curieux d'avoir son avis la question, parce que c'était sans doute plus réaliste que de le lire dans un livre, même s'il devrait sûrement demander à quelqu'un ayant un frère, puis qu'Orion allait lui donner un avis juste théorique. Il fronça les sourcils, prenant en compte ce qu'il venait de dire. Il n'avait pas de meilleur ami, alors c'était difficile d'entièrement comprendre, mais il aimait bien cette vision des choses, c'était rassurant, c'était agréable de penser comme ça, même si Ezra ne ressentait pas souvent le besoin de partager des choses, ça lui arrivait parfois, mais pas si souvent. Il réfléchit un peu, baissant les yeux, pensif. Oui, ça pouvait être intéressant cela dit, il pourrait peut-être lui apprendre des choses aussi, même s'il était clairement le plus jeune, il n'avait pas grand monde avec qui partager sa musique, son père seulement et il trouvait ça dommage. Par exemple, il avait découvert une chanteuse récemment et n'avait pu en parler avec personne, c'était triste quand même. Il hocha à nouveau la tête comme pour appuyer ses propres pensées. Oui, finalement, avoir quelqu'un pour partager certaines choses, ça paraissait bien ... vraiment bien.

« Je me renseignerais » finit il par dire, en relevant les yeux. « Mais j'aime beaucoup ta vision des choses, j'aimerais bien que ce soit possible » Oui théoriquement c'était possible, mais il n'était pas certain de le vouloir vraiment, il était encore un peu confus, l'idée lui plaisait, mais est-ce qu'il en était capable. Être rassuré ne voulait pas dire que tout était réglé, ça lui permettait juste de voir les choses un peu différemment. « La différence ne me saute pas encore aux yeux cela dit ... » ajouta t'il, en penchant un peu la tête sur le côté. « Parce que tu me dis qu'un frère doit être là pour l'autre, et en même temps, tu me dis aussi que tu seras là pour moi, la frontière entre les deux m'échappent un peu. Et en même temps, c'est rassurant aussi, ça veut dire d'une certaine manière que même les enfants uniques ont le droit d'avoir des frères, même si ce ne sont en vrais que des amis. » Donc finalement, même si c'était censé important, peut-être qu'il n'avait pas tant besoin de ressentir de la pression. Les choses se faisaient peut-être naturellement, se feraient du moins... Ezra reposa les doigts sur les touches, essayant de remettre un peu ses idées aux claires, c'était encore compliqué, mais le poufsouffle l'avait beaucoup aidé. « Merci en tout cas, je crois que je me sens un peu mieux grâce à toi » ajouta t'il, d'une voix sans doute un peu trop neutre pour ce genre de parole, mais son léger sourire lui était bien plus chaleureux. C'était vrai après tout, il n'avait pas de réponse toute faite, mais il se sentait un peu plus léger.

_________________

I believe in music the way that some people believe in fairy tales.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Hey brother, there's an endless road to rediscover Feat. Ezra   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hey brother, there's an endless road to rediscover Feat. Ezra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Poudlard
 :: Cinquième & Sixième Étages :: Salle des Clubs
-
Sauter vers: