RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
3705
POUFF.
6300
SERD.
6685
SERP.
10915

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria (Theo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 


Partagez | 
 

 Un nouveau départ | Maddie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Cooper, Connor, Joann, Ruben, Thorfinn et Valerian
Vos Liens :
Informations Importantes :
Leonis Black
Alchimiste
Alchimiste

Messages : 3695
Points RPs : 8124
Date d'inscription : 19/01/2017
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Un nouveau départ | Maddie   Ven 1 Déc - 14:35

Il faisait encore bien jour, on était en plein milieu de la journée. Et pourtant Leo était dans le chaos le plus total, il s’était endormi dans son dortoir déjà depuis quelques heures. Il avait rien dit à personne, il était venu se coucher, se reposer quelques minutes et au final cela s’est transformé en heures. Il avait oublié ses activités, il avait oublié ses cours… bordel, lui qui n’a pas loupé un seul cours de sa vie, voilà, qu’il enfreignait les règles. C’était sans doute ce qui l’avait éveillé ce genre d’idée l’oppressait. Mais, bon, il était comme vide d’énergie, et il avait l’impression d’avoir des courbatures partout… Surtout dans les côtes, les bras et le visage..mais à vrai dire, c’était les endroits précis ou Bowen et son acolyte l’avait frappé quelques heures avant qu’il vienne ici, et s’allonge. Leo se redresse un peu douloureusement, mais il se manquant en voulant se relever. Une partie de son corps flanche dans le vide, et il tombe lourdement sur le sol hors de son lit. Comme s’il n’avait pas assez mal comme ça, fallait sans doute qu’il en rajoute. Vraiment c’était pathétique, il se sentait réellement minable. Il n’avait pas pris conscience que ces types lui avait fait aussi mal, il lui avait semblait pouvoir tenir la distance quand Noa avait volé à son secours… Il avait même su grimper tous les escaliers de la tour de serdaigle sans ressentir de malaise. Peut-être qu’il payait tout ça à présent.

Le brun se relève douloureusement, mais, il avait cette petite impression qu’il n’allait pas si mal. C’était juste des courbatures dû aux coups qu’il a pris. Il avait plutôt l’habitude de se prendre des coups puisqu’il est un éternel maladroit..mais là, c’était quand même très différent. Et il le comprit assez vite en levant un peu son haut là où il avait mal, il avait des marques bien distincte. Mais, ce qui l’inquiétait au final, c’était pas d’avoir mal..non, c’était plutôt que si son frère apprend ça, il va juste péter un câble… Heureusement tout ça pouvait être facilement caché. Quoiqu’il repensa à la coupure sur sa joue… Bowen avait tenté de le mutiler avec un couteau en inscrivant le mot bâtard sur sa joue. Heureusement, il n’a eu le temps que de lui faire une coupure superficielle sans pouvoir former la moindre lettre. Noa était intervenu avant. Leo prit le miroir, pour vérifier que c’était rien de grave sur son visage. Au final, ce n’était rien qu’une légère coupure dont le sang avait sécher depuis… Non, ce qui le stresse d’autant plus, c’était ce cocard énorme qu’il se paye près de l’œil. C’était vraiment moche… Difficile de faire croire qu’il s’est rien passé avec ça… Le serdaigle se décide à remettre ses chaussures et tout ça pour chercher une solution..fallait vraiment qu’il efface ça de sa gueule, c’était pas possible autrement. Il avait vite filé hors de la salle commune rabattant un capuchon sur sa tête assez pour qu’on évite de le regarder. Il avait évité le regard de tout ceux qu’il à croiser jusqu’à se rendre péniblement à l’infirmerie. Toutes ses marches lui faisait pas du bien, il avait toujours ses maudites courbatures. Il prétexta à l’infirmière qu’il s’était pris une porte..oui oui, c’est super crédible. Il demanda s’il n’existait pas une potion ou onguent pour le guérir instantanée. Oui on pouvait toujours rêver même dans le monde des sorciers ce n’est pas possible. Puis, lui qui joue sans cesse les apprentis médicomage tout seul, il est bien placé pour savoir qu’il a jamais rien vu de tel dans toutes les potions qu’il a étudier..même dans celles qui sont bien loin de son niveau.

En plus de ça, l’infirmiere ne semble pas croire à son histoire de porte puisqu’elle posa plusieurs questions. Et très vite, elle constata ses autres douleurs, malgré les mensonges de Leo… Qui fut bien obligé d’avouer que c’était des élèves qui lui avaient fait ça. C’était dégoutant quand on y pense puisque l’acolyte de Bowen s’était frotté contre lui en le retenant contre un mur, tandis que l’autre l’avait frappé… Mais, Leo n’avait pas envie de dire les détails, ou de les dénoncés..pas parce qu’il avait peur… C’était plutôt que ces gars-là, lui avait fait ça pour se venger d’un truc que Leo à fait à Bowen..et c’était pas glorieux non plus. Alors, au final, il l’avait chercher..mais bon, c’était la faute de Bowen puisqu’il a attaqué Daegan l’autre jour… Leo ne pouvait pas laisser ça impuni. Quoiqu’il en soit, l’infirmiere lui donna une potion pour la douleur, puis le contraint à se reposer ici, puisque son corps en avait besoin. Malgré les râlements et protestation du serdaigle, il fut bien obligé d’aller sur l’un des lits. C’est là qu’il aperçut une personne qu’il connaissait bien..ou du moins une personne avec qui il avait renoué depuis peu. Elle semblait bien blessée elle aussi. Ce qui perturba beaucoup Leo, qui au final s’allongea pas, s’inquiétant plutôt pour la jeune femme sur le lit d’à côté. « Maddie ?... Qu’est-c..ce qui t’est arrivé ? Qui a fait ça ? » Ouais, il n’était pas prêt de se reposer là. Ce château partait de plus en plus en couilles..encore lui il l’avait bien chercher. Mais Maddie, pourquoi on lui ferait ça ?

_________________
Si tu as un rêve, tu dois le protéger. Tu verras que les gens incapables d’y arriver feront tout pour te décourager. Si tu veux vraiment quelque chose, t’as qu’à te battre, point-barre. À la recherche du bonheur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Douglas & Isaac
Vos Liens :
Informations Importantes :
Maddie Travers
Artistes
Artistes

Messages : 714
Points RPs : 293
Date d'inscription : 01/07/2017
Localisation : Enfermée à double tour dans l'appart de luxe de sa mère XD

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Un nouveau départ | Maddie   Ven 22 Déc - 10:45


Un nouveau départ

Leo et Maddie
Si j’avais su la tournure que ça allait prendre, je n’aurais pas essayé de m’en sortir seule et surtout je ne serais pas partie seule dans les couloirs. Ce n’est pas quelque chose que j’ai l’habitude de faire, être seule, mais je voulais simplement retourner à la grande salle après avoir cherché un livre à la bibliothèque. J’ai été surprise de voir qu’il m’attendait à la sortie, je l’ai été moins quand il à essayer de me sortir ses punchlines démodées pour que je craque sur lui. Je n’avais jamais vu ce mec de ma vie, alors j’imagine qu’il a dû parier avec ses copains qu’il réussira à séduire une petite serpentarde, malheureusement pour lui, je ne suis pas une fille facile et je n’ai pas tendance à me laisser bercer par les doux mots d’un écervelé se croyant ingénieux pour me draguer. Je lui ai rapidement fait comprendre que je n’étais pas intéressée et que surtout il s’y prenait comme un pied, mais ce grand benêt n’a pas lâché l’affaire et à continuer à se la jouer gros lourdaud du coup j’ai réitéré ma réponse en lui expliquant que mon ‘non’ été définitif. La connexion entre ses neurones a du mal se faire car à ce moment il a décidé de me plaquer contre le mur et de m’annoncer que je ne pourrais pas fuir l’attirance que j’ai pour lui éternellement.

Evidemment son assurance sur mes sentiments me fait rire et ma réponse sarcastique n’a pas l’air de lui plaire, de ce fait il réagit en faisant ce qu’il sait faire de mieux, être violent. C’est à ce moment qu’il m’attrape à la gorge et me colle un peu plus contre le mur, il ne sert pas trop donc je peux encore parler, hurler, ou même respirer. Mais cette emprise qu’il a sur moi ne me plait pas du tout et j’essaye alors de me débattre et je lui balance qu’il doit utiliser son cerveau pour comprendre qu’il doit me lâcher et me laisser tranquille, mais ce n’est pas la meilleure idée que j’ai eu car avec sa main libre il m’attrape le poignet et ressert son étreinte autours de ma gorge pour que je me calme. Ce con est dans train de me faire super mal à mon poignet, il ne se rend pas compte de sa force comparé à la mienne. Je veux qu’il me lâche, mais le fait qu’il soit collé contre moi, qu’il me broie le poignet et qu’il me tienne aussi à la gorge, ça ne m’aide pas à trouver une solution d’échappatoire et je peux clairement sentir les larmes me monter aux yeux.  Avec ma main libre je décide donc d’attraper ma baguette en toute discrétion afin de pouvoir jeter un sort sur mon assaillant pour l’envoyer loin de moi. Malheureusement il à capter ma manœuvre et à libéré mon poignet endoloris pour attraper l’autre et m’empêcher d’atteindre ce bout de bois qui sauverais ma peau.

Il n’a pas l’air très heureux que je fasse ça et décide de serrer un peu plus ma gorge et de me cogner avec son poing libre pour m’empêcher de recommencer. Je ne comprends pas trop ce qu’il se passe ensuite tellement le coup m’a étourdi mais l’emprise qu’il avait sur moi à disparu et je me retrouve sur le sol totalement perdue, une larme coulant le long de ma joue endolorie. Puis un visage féminin apparait dans mon champ de vision et me parle pour savoir si je vais bien, je secoue la tête positivement. Une seconde fille a mis mon agresseur au sol et je suis impressionnée par sa force, malgré qu’elles soient héroïque, je n’ai qu’une envie c’est de retourner dans ma salle commune et mon dortoir car je me sens exténuée, sans compter que j’ai un peu mal au poignet. Je remercie mes sauveteuses et m’excuse auprès d’elle afin de retourner rapidement chez les verts. Evidemment je ne pensais pas trouver quelqu’un dans ma salle commune, encore moins quelqu’un avec qui je suis proche. Et le changement de réaction sur son visage quand il m’a vu, m’a fait comprendre que mon altercation avec l’autre abruti avait laissé quelques marques que je n’ai pas su cacher. J’ai tenté de lui expliquer que ça allait et que le mec en question avait surement les couilles bleues avec ce qu’il a reçu de la fille. Mais il ne m’a pas cru et a réussi à me faire avouer ce qu’il s’était passé, je pensais l’avoir vu énerver mais après ma petite histoire son visage m’a montré quelque chose que je n’avais pas encore vu chez lui, ça m’a fait frissonner et quand il m’a accompagné jusqu’à l’infirmerie je n’ai pas su refuser. Il a attendu que l’infirmière me prenne en main avant de s’en aller retrouver mon agresseur. C’est comme ça que je me retrouve à boire une concoction pour mes blessures bien dégoutante, je ne comprends pas comment on n’arrive pas à créer des potions qui ont bon goût quoi, on serait quand même plus apte à les boires. Je n’ai pas fait attention à ce qu’il se passait autour, trop concentrer à ne pas vomir à chaque gorgé, du ce fait lorsque j’entends mon nom je sursaute et lève la tête pour me retrouver face à Léo.

Maddie
— Leo ?!  Oh.. c’est jute un abruti qui ne sait pas ce que non veut dire et qui a du mal a accepté de ne pas plaire à tout le monde.. Et surtout qui s’en prend à plus faible que lui… En ce moment il doit être en train de recevoir le double de ce qu’il m’a fait...


Je lui dis en haussant les épaules, même si cette histoire m’a pas mal retournée et m’a effrayé, je ne veux pas qu’on me prenne pour une petite victime. Je ne lui ai rien demander à ce mec et si je l’avais humilié devant ses copains j’aurais pu comprendre qu’il m’agresse physiquement, mais là il n’avait rien à prouver à personne, il n’y avait même pas de témoin. J’observe alors Leo et remarque sa blessure à la joue.

Maddie
— Et toi qu’est ce qui te vaut un tour à l’infirmerie ? Je ne pense pas que ce soit ces petites coupures… Tu t’es embrouillé avec quelqu’un ?


Je demande avant d’ouvrir grand les yeux sous le choc et me rappelle avoir entendu parler de deux étudiants de Poudlard qui se sont fait attaquer en venant faire leur rentrée.

Maddie
— Oh par Merlin ! Ne me dis pas que tu es l’un des deux ? Tu vas bien ? Rien de grave ?


Je dépose tellement rapidement ma potion que le liquide se renverse un peu sur la petite table et me lève afin d’avancer vers le lit voisin, celui de Leo pour m’assurer qu’il aille vraiment bien et ne tente pas comme moi de cacher sa douleur.

 
Code par Hiyorin

_________________
Don't fight it, it's coming for you, running at ya, It's only this moment, don't care what comes after, Your fever dream, can't you see it getting closer, Just surrender 'cause you feel the feeling taking over
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Cooper, Connor, Joann, Ruben, Thorfinn et Valerian
Vos Liens :
Informations Importantes :
Leonis Black
Alchimiste
Alchimiste

Messages : 3695
Points RPs : 8124
Date d'inscription : 19/01/2017
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Un nouveau départ | Maddie   Sam 30 Déc - 22:45

Retrouver Maddie ici, il s’y attendait pas du tout. Leo était surprit, et il s’inquiéta de ce qui avait pu lui arriver. Comme quoi la sécurité dans cette école, il fallait vraiment la revoir. En tout cas, il oubliait un peu ses propres malheurs sur le moment. Et il était rassuré que Bowen et son pote ne se trouve pas ici. Après tout, Leo lui avait lancé un crache limace donc, il aurait bien pu se retrouver à l’infirmerie lui aussi. Mais, visiblement Leo ne l’a pas vu, ou il n’a pas fait attention. En même temps, il a un peu l’esprit embrouillé surtout que l’infirmière lui a donné une potion calmante avant qu’il vienne s’assoir sur le lit prêt de celui de Maddie. Sa réflexion ne va pas très loin sur le moment. Il avait besoin de repos, il se sentait sacrément endoloris. Puis, il attendait la réponse de la jeune femme qui était visiblement aussi surprise que lui. Le brun fronce les sourcils en l’écoutant. A croire que cette école regorge de pervers et de délinquant. Il grimace un peu, inquiet.

« Merde… et ça va ? Il t’as pas..cette école est vraiment peuplé de connards. » Il connaissait la situation de Maddie après tout, il avait dit non à William l’an dernier et sans l’intervention d’un de ses amis qui sait ce qu’il lui aurait fait. Et William s’est fait salement tabassé pour ça… Au final, il avait été viré de l’école. Heureusement, y avait quelques personnes bien dans le lot. Il soupire. La violence ce n’était pas son truc, mais parfois, pour certains, il n’allait pas avoir pitié « Je vois..il l’aura pas volé. Il se fera peut être renvoyé avec un peu de chance… »

Il ne sait pas trop, c’était pas mal différent avec William, c’était récidiviste. Alors, que le type dont parle Maddie, il ne savait pas trop. Puis, c’était pas si facile de se plaindre, Leo est bien placé pour le savoir..il a tendance à laisser couler des mois avant de se défendre. Surtout qu’il avait pas mal de problème avec pas mal de monde, on allait finir par croire qu’il cherche… Bon, pour cette fois ci, c’était vrai. Mais pas les autres fois. D’ailleurs Maddie ne tarde pas à lui retourner la question. C’était un peu long à expliquer et en rapport avec l’attaque de la rentrée. Le mangemort qui a été tué ce jour-là, à un fils qui justement est à Serdaigle. Et ce dernier en veut terriblement à lui et Daegan… Leo passe sa main sur sa joue lorsqu’elle parle de coupure. Il grimace un peu.

« Ouais..on peut dire ça comme ça. Y a pas mal de monde qui m’en veut..tu sais avec mon nom et tout ça » Ouais, à cause de Bellatrix en somme. « Puis, cette attaque à la rentrée m’a mis sur la liste noire de certaines autres… J’ai pas été très malin j’ai voulu me défendre en provoquant..et du coup, ils se sont mis à deux sur moi..enfin, j’ai pris cher… » Ouais, il pourrait dire aussi que les deux autres sont larges plus monter que lui donc même contre un seul il aurait eu aucune chance. Mais, ça faisait déjà assez victime comme ça. Au moins, ils n’ont pas eu le temps de l’entailler comme ils le voulaient c’était déjà ça… Il n’aurait jamais pu retourner en classe avec une insulte sur la joue. « J’ai joué avec le feu et j’ai perdu »

Il avait rajouté ça avec un brin d’humour souriant légèrement pour faire bonne figure. Du genre même pas mal de toute façon. Sauf que ce n’était pas vrai, il ne rigole pas du tout en vrai, il a grave flippé. Il se croyait vraiment foutu, Bowen est enrager… Puis, son pote c’est un espèce de pervers, et Leo ne préférait pas le recroiser car il a encore l’impression de le sentir dans son dos. C’est vraiment répugnant. Heureusement, Noa été intervenu avant qu’il arrive un truc. Du coup, il s’était surtout fait cogner rien de plus. Leo fait réaliser sans le vouloir qu’il avait été dans l’attaque de la rentrée. Ouais, ce moment, il aimerait l’oublier c’était bien plus grave que ce qui s’est passé aujourd’hui. A la rentrée, il pensait vraiment qu’il allait mourir. Il laisse Maddie venir jusqu’à lui sans trop rien dire. « C’était y a quelques temps déjà..je crois que je m’en suis remis… » Bon, pas vraiment, mais, il allait bien. En réalité, il aura du mal à oublier ça..il l’oubliera jamais, surtout qu’un homme mort complètement calciné..et c’était vraiment horrible, il en fait encore quelques cauchemars. Mais, il préfère épargner Maddie de tout ça. « T’en fais pas, je suis solide »

_________________
Si tu as un rêve, tu dois le protéger. Tu verras que les gens incapables d’y arriver feront tout pour te décourager. Si tu veux vraiment quelque chose, t’as qu’à te battre, point-barre. À la recherche du bonheur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Douglas & Isaac
Vos Liens :
Informations Importantes :
Maddie Travers
Artistes
Artistes

Messages : 714
Points RPs : 293
Date d'inscription : 01/07/2017
Localisation : Enfermée à double tour dans l'appart de luxe de sa mère XD

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Un nouveau départ | Maddie   Lun 22 Jan - 21:42


Un nouveau départ

Leo et Maddie
Si on ne m’avait pas accompagné de force à l’infirmerie, je serais en ce moment sur mon lit en train d’essayer de me soulager la douleur de mon poignet à l’aide de sorts et je me serais couchée pour me reposer un peu de mes émotions. Maintenant je suis coincée ici à boire des potions à l’odeur de fond de toilette usagé afin que ça guérisse mes blessures. Trop concentrée à ne pas rendre ce que je bois, je sursaute en entendant mon nom et en me trouvant face à Léonis, qui semble lui aussi dans un état moyen. Il me demande ce qui m’est arrivé et qui m’a fait ces blessures, alors je lui parle de l’abruti qui n’a pas compris ce que veut dire non et qui s’en est pris à moi, mais qui en ce moment doit subir dix fois pire que ce qu’il m’a fait. J’essaye de prendre un air plutôt détaché, laissant croire que cette attaque était futile pour ne pas trop inquiéter mon ami. Il me demande si je vais bien et insulte la pluparts des élèves, il ajoute qu’il mérite sa raclée et qu’avec un peu de chance il pourrait être renvoyé.

Maddie
— ça va.. il à rien tenter à ce niveau.. il m’a juste broyé le poignet et serré ma gorge.. et il m’a aussi frappé car j’ai tenté d’attraper ma baguette… Je vais éviter maintenant de trainer seule si c’est pour me faire agresser à chaque coin de l’école...


J’hausse les épaules, si en plus des attaques des néos et des héritiers je dois me méfier des petits cons qui ne savent pas respecter une fille, alors on est vraiment mal barré dans cette école. Je remarque la blessure sur la joue de Leo, alors je lui demande pourquoi il est ici, surement une embrouille avec quelqu’un, et je ne pense que c’est plus grave que ce qu’il a sur la joue. Il m’explique que pas mal de monde lui en veut, et c’est en parti du à son nom, il parle ensuite de l’attaque de la rentrée qui l’a mis sur la liste noir de certains et bien sûr fidèle à lui-même il a provoqué pour se défendre et il a pris cher. Je grimace, imaginant bien la couardise de ces garçons venant en surnombre pour s’attaquer à Léo. Il ajoute sur le ton de l’humour qu’il a joué avec le feu et qu’il a perdu, je lui fais un petit sourire en retour, me demandant si tous les deux nous n’essayons pas de paraitre plus fort que nous ne sommes vraiment.

Maddie
— Fais quand même attention à toi… Le feu ça peut se montrer bien plus violent qu’on ne le croit…


Même si notre rapprochement avec Leo est tout récent, je tiens à lui et je n’ai pas envie qu’il lui arrive quoi que ce soit. Je ne sais pas pourquoi mais cette conversation me fait penser à la rentrée, et plus précisément l’attaque qu’y a eu lieu et d’un coup ça fait tilt dans ma tête, je dépose rapidement ma potion, versant une partie sur la petite table avant de m’avancer vers le lit voisin où il s’est assis auparavant tout en lui demandant comment il se porte. Il me dit que ça remonte et qu’il pense s’en être remis et que je ne devrais pas m’inquiéter qu’il est solide. Je m’installe à ses côtés, puis lui sourit doucement

Maddie
— Je ne doute pas que tu sois solide… mais avec tout ce qu’il se passe autours, tout ce que nous voyons, et ce que nous subissons.. notre carapace solide s’ébranle et menace à chaque fois de s’effondrer… Je dois t’avouer que pour tenir le coup j’essaye de me convaincre… Je me force à rester positive… Ce n’est pas toujours facile… Des fois il suffit simplement d’avoir quelqu’un avec qui parler et se laisser aller l’histoire d’un instant, de pouvoir déverser sa peur, son chagrin et reprendre des forces pour affronter ce qui nous attends..


Je soupire, me demandant quand nous pourrons enfin vivre, vivre sans avoir peur chaque seconde de se faire attaquer mortellement par les partisans de Voldemort, sans la peur de faire face aux nombreuses pertes que nous subissons. Pertes en trop grand nombres chez les étudiants et les élèves, trop d'enfants périssent pour des conneries d'adultes, et ça je ne le supporte pas. Pourquoi doit on subir des attaques mortelles parce qu'un homme à décrété que la pureté du sang est supérieur aux autres ? Et malgré qu'il soit six pieds sous terre, d'autres on décidé de continuer son combat sanglant, se fichant pas mal du nombre de victimes.

Maddie
— Je suis sans doute pas la mieux placée pour dire ce genre de choses… Ce qui m’est arrivé aujourd’hui à coté de ce que certains ont vécu ce n’est rien… j’aurais pu avoir pire…


Je tourne ma tête vers Leo, il est plus solide que moi, je ne me serais pas relevé après la moitié des choses qu’il a subit. Mais même en étant fort, on a tous besoin de relâcher la pression à un moment, et je suis sûr que Leo va avoir besoin  de se laisser aller à un moment donné. Et je serais ravie d’être à ses côtés pour l’aider.

Code par Hiyorin

_________________
Don't fight it, it's coming for you, running at ya, It's only this moment, don't care what comes after, Your fever dream, can't you see it getting closer, Just surrender 'cause you feel the feeling taking over
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Cooper, Connor, Joann, Ruben, Thorfinn et Valerian
Vos Liens :
Informations Importantes :
Leonis Black
Alchimiste
Alchimiste

Messages : 3695
Points RPs : 8124
Date d'inscription : 19/01/2017
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Un nouveau départ | Maddie   Jeu 1 Fév - 17:45

Leo était assez surprit en arrivant ici de tomber sur Maddie. Et en écoutant son histoire, il était assez choqué. A croire qu’il y a plus d’un fou dans cette école. Sur le moment, il était assez en colère, plus pour Mad’ que pour lui. En tout cas, le serdaigle était rassuré que la blondinette aille quand même malgré ce qu’elle a subit. Ils avaient décidément pas de chance l’un comme l’autre..enfin lui avait un peu provoqué sa malchance mais passons..il sent bien que ça va lui retomber dessus tout ça. Il aurait mieux fait de rester dans son coin comme il l’avait promis. Mais, ce qui est fait est fait, pas la peine de tergiverser. « Merde… Si on peut plus traverser un couloir sans se faire agresser..je sais pas où on va… » Surtout que oué, y a pas mal de surveillance à Poudlard, entre les profs, les aurors puis les machines de l’enfer à Calisto. Ce n’était pas normal que ça arrive. Certains ont vraiment peur de rien..sans parler du club des héritiers ou il ne sait trop quoi…

Puis la serpentard revient sur lui en demandant pourquoi il était ici. Leo expliqua rapidement c’est quelques problèmes qu’il a en ce moment..entre son nom et ce qui s’est produit à la rentrée. Et que dans tout ça, il n’a pas voulu se laisser faire… Bon, en vrai, il s’enfiche un peu de lui-même. Ce qu’il a pas apprécier ce qu’on s’en prenne à Daegan..du coup, il avait agi sans trop réfléchir. Enfin, il était en vie rien de cassé..donc, ça allait. Il avait eu du bol, si on considère une certaine menace de mort qu’il a reçu. Leo tente de le prendre avec un peu de philosophie..en disant qu’il a joué avec le feu. En tout cas Maddie avait raison ce feu est plus violent et dangereux qu’il le pensait. Leo n’est pas prêt de retenter sa chance. Il émit un petit sourire pour détendre le truc « Hé ! Je sais..mon frère m’a fait savoir quand j’avais genre quatre ans que le feu brule..alors, t’inquiète je vais éviter de trop me mettre dedans » Ouais, il va éviter au maximum.

Il avait tenté de rassuré Mad, c’était un peu bizarre. Il avait l’impression que c’était facile avec elle qu’il pouvait lui parler. Comme si l’ancienne confiance pouvait revenir. Il la laisse venir près de lui, écoutant ce qu’elle a dire. Leo était touché qu’elle se confie à lui comme ça… Cela lui laisse un léger sourire qu’il efface vite car la conversation ne s’y prête pas. Il est juste attendrit, il l’avoue. « Je comprends ce que tu ressens… J’ai tendance a toujours vouloir garder, et vouloir rester fort sauf que c’est pas le cas..y a toujours un moment où je craque, j’arrive à le faire qu’avec mon frère… Mais ça me prend toujours du temps..quelque part j’aimerais casser ce cercle vicieux, mais, je sais pas faire autre chose que ça..donc je vois pas trop comment m’y prendre. » Au moins, il savait qu’il pouvait compter sur son frère, sauf qu’il est toujours bloqué par des conneries. Et leur relation en prend un coup à chaque fois… Il en garde trop, c’est ça le problème… Puis Mad avait peut-être raison, non elle avait totalement raison y a toujours pire ailleurs comme il y a mieux… Leo soupire un peu « Ouais..c’est vrai, y a toujours pire. Mais, j’essaye de pas trop y penser..c’est trop..déprimant… Je suis content en tout cas que t’aille bien, et que j’aille bien. C’est le principal » Il fit un petit sourire à la jeune femme comme pour conclure. C’est vrai qu’il dramatise à mort tout le temps..il fallait qu’il arrête d’être aussi pessimiste… « Cela me fait plaisir de parler avec toi Mad..j’ai pas vraiment eu le temps depuis..la rentrée. Et après c’est moi qui te fait des reproches..je suis vraiment naze dans les relations » Fit il sur un ton assez désolé.

_________________
Si tu as un rêve, tu dois le protéger. Tu verras que les gens incapables d’y arriver feront tout pour te décourager. Si tu veux vraiment quelque chose, t’as qu’à te battre, point-barre. À la recherche du bonheur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Douglas & Isaac
Vos Liens :
Informations Importantes :
Maddie Travers
Artistes
Artistes

Messages : 714
Points RPs : 293
Date d'inscription : 01/07/2017
Localisation : Enfermée à double tour dans l'appart de luxe de sa mère XD

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Un nouveau départ | Maddie   Dim 25 Fév - 16:31


Un nouveau départ

Leo et Maddie
Me retrouver en compagnie de Leo à l’infirmerie n’était pas prévu, mais dans un sens j’étais contente car avoir une tête familière à mes côtés me rassure un peu. Je lui raconte ma mésaventure et lui me compte la sienne, à croire que le destin a voulu nous réunir ici, franchement il aurait pu faire ça autrement que de nous blesser… Je me dis que Poudlard à bien changé, on ne peut plus trainer dans les couloirs sans avoir peur de se faire attaquer, et ça peut être par n’importe qui, un imbécile comme le miens, un héritier ou pire… je ne préfère pas penser à ça et écoute Leo qui ne trouve pas ça normal qu’on ne puisse plus marcher dans les couloirs sereinement.  

Maddie
— Malheureusement les temps changent et j’ai l’impression que l’école n’est plus aussi sûre qu’avant...


Je dis en haussant les épaules avant de demander à mon ami de faire attention à lui car on ne joue pas avec le feu sans se brûler. On m’a souvent sorti ce vieux dicton, et j’ai toujours levé les yeux au ciel en l’entendant… Et me voilà maintenant à le ressortir à Leo. Ça le fait sourire et il ajoute qu’il est au courant car son frère lui a montré que ça brulait quand il été plus jeune et qu’il évite de trop s’y approcher. Mes yeux s’ouvrent en grand me demandant si son grand frère a réellement tenté de le faire se brûler à quatre ans pour lui prouver que ça fait mal, ou si c’est une histoire un peu trop poussé pour me faire comprendre que son grand frère lui à bien tout expliqué… Je préfère ne pas demander même si ma curiosité a été piquée à vif, je ne voudrais pas mettre Leo en colère à parler de son frère. D’ailleurs je pensais que ça aurait été un peu plus.. Compliqué pour discuter avec lui. Il faut dire après l’échange de lettre qu’on a eu durant l’été, je ne pensais pas qu’en le revoyant, ça serait aussi simple de discuter. Ses mots m’ont beaucoup touché et je me suis sentie mal par rapport à toute cette histoire. Mais après notre petit échange ici, je me dis que peut être notre proximité d’entant pourrait revenir plus vite que prévu. Je décide de me rapprocher de lui, c’est plus simple d’être proche pour discuter dans une infirmerie. Il tente de me rassurer me parlant de sa solidité, ça me fait sourire car j’ai l’impression de m’entendre. Je décide alors d’être franche avec lui et de laisser mon cœur et mon ressenti parler, je sais que je peux me confier à Leo, et même si notre amitié a été ébranlé et qu’elle tente de renaitre petit à petit, je sais qu’il n’ira pas raconter à tout vas ce que je lui dis, ni même se moquer de moi ou me juger.

Je lui explique n’avoir aucun doute sur sa solidité, mais qu’avec tout ce que nous subissons depuis la guerre, notre coquille se fêle petit à petit. Ça n’empêche pas d’être atteint par le mal sous toutes ses formes, je lui dis que si je tiens le coup c’est parce que je tente chaque jour de me convaincre d’utopie, afin de pouvoir continuer. Mais je sais que je ne suis pas surhumaine et que je ne peux pas contenir tout ça trop longtemps, et c’est là qu’on trouve ses amis, ceux avec qui l’on peut se laisser aller, leur laisser entrevoir nos craintes et nos peurs, ceux qui vont pouvoir nous aider à se remettre sur pied. On a besoin les uns des autres, et je plains réellement ceux qui n’ont pas de réels amis pour les aider en ces temps sombres. Je lâche un soupir me rendant compte que nous allons sûrement devoir affronter le mal encore un bon moment et ça me fait peur. Leo me dit comprendre ce que je ressens et m’explique qu’il a tendance à tout garder pour lui et craque seulement auprès de son frère. Il aimerait arrêter ce cercle vicieux mais il ne sait pas comment s’y prendre. J’aimerai pouvoir l’aider et lui expliquer comment faire mais malheureusement je ne sais pas du tout, je ne pourrais pas lui dire comment changer ça.

Maddie
— C’est difficile de changer alors que ça fait presque 18 ans que tu réagis de cette façon. Je ne sais même pas si c’est possible de le faire… Moi-même je ne sais pas comment je fais.. Des fois je me contiens comme toi, et des fois l’émotion est si forte que je n’arrive pas à tout garder… enfin ça arrive surtout avec ma mère..


Je rajoute finalement que je ne suis pas la meilleure placées pour parler de ça car ce que j’ai subi n’est rien comparé à certains et que j’aurais pu avoir bien pire. Leo confirme mes dires et ajoute qu’il essaye de ne pas y penser car c’est trop déprimant et qu’il est contente que nous allions bien. Il me sourit et je ne peux que le lui rendre, c’est vrai, nous allons bien c’est le principal et je pourrais me concentrer sur ça et tenter d’oublier le reste, mais j’ai beaucoup de mal à ne pas penser aux autres et à ce qu’ils subissent. Leo reprend la parole et il m’annonce que ça lui fait plaisir de parler avec moi, qu’il n’a pas eu le temps depuis la rentrée et avoue être nulle dans les relations car il me reproche quelque chose que lui-même fait.

Maddie
—Oh non ne dit pas ça, c’est normal que tu n’aies pas eu le temps avec tout ce qui t’es tombé dessus !  Ce n’est jamais évident et personne n’est parfait quand il s’agit de relations avec les autres… Moi-même je suis assez nulle la dedans, soit je dis un truc qu’il ne faut pas, soit j’embrouille les gens ou je fais passer le mauvais message… Ce n’est pas la chose la plus facile, mais on est tous pareil…


J’hausse les épaules, c’est vrai le relationnel entre deux personnes c’est jamais facile, sauf si tu connais plus que bien la personne, mais ça il faut des années d’entrainements. Je suis tout aussi nulle que lui dans ce genre de chose, il n’y a qu’à voir ce qu’il s’est passé avec notre correspondance cet été et toutes les années de Poudlard. Je ne parle même pas de la relation avec ma mère qui est plus que conflictuelle, et je passe outre ma première vraie relation amoureuse, et toutes les relations amicale ou non avec les autres élèves de l’école. Je ne suis surement pas la pire, mais je ne suis pas non plus l’une des meilleures..

Maddie
— On a qu’à dire qu’on commence maintenant ce renouveau de relation… Un renouveau à l’infirmerie ce n’est pas banal ?!


Je dis en rigolant doucement tandis que mon regard se pose sur mon verre de potion que je n’ai pas finis. Je me lève et vais le récupérer avant de retourner près de Léo la mine un peu dégouté.

Maddie
— Je ne comprends pas comment quelque chose d’aussi dégoutant peut nous aider à guérir.. Bref à part ça comment tu vas ? .. Je suis désolée si je passe de la licorne au sombral, ce n’est pas évident, je suis plus fluide et adaptable d’habitude mais avec toutes ces histoires de… Merlin, j’ai oublié de dire à l’infirmière de ne pas envoyer un hiboux…


Je soupire ne me rendant pas compte que mon discours n’est pas très ordonné et que je risque de perde Leo dans mon charabia, mais je ne veux pas que l’infirmière envoi un hiboux chez moi pour expliquer ce qu’il s’est passé, je préfère m’en occupé moi-même.. C’est-à-dire laisser ma mère dans l’ignorance de mon attaque. J’ai pas envie qu’elle soit encore plus sur mon dos et qu’elle me colle des garde du corps ou je ne sais quoi pour me surveiller.


Code par Hiyorin

_________________
Don't fight it, it's coming for you, running at ya, It's only this moment, don't care what comes after, Your fever dream, can't you see it getting closer, Just surrender 'cause you feel the feeling taking over
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Cooper, Connor, Joann, Ruben, Thorfinn et Valerian
Vos Liens :
Informations Importantes :
Leonis Black
Alchimiste
Alchimiste

Messages : 3695
Points RPs : 8124
Date d'inscription : 19/01/2017
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Un nouveau départ | Maddie   Lun 26 Fév - 17:24

Au final, il avait bien fait de venir à l’infirmerie. Car, même si c’était le hasard, il était plus seul en rencontrant Maddie. C’était déjà un peu plus plaisant. Et d’une certaine manière ça le pousse à relativiser, plutôt que de déprimer dans son coin. Car, c’est sans doute ce qu’il aurait fait, il est trop doué pour se plaindre et s’apitoyer sur son sort. Alors, que là, il s’efforce de surmonter ça en la présence de la jeune femme. Il déteste avoir l’air affaiblit. En quelque sorte c’était une bonne chose, car il a bien tendance à se morfondre sans ne rien dire à personne. Et après ça fini en pétage de plombs, ce qui était mauvais pour lui comme pour son entourage. Il hocha la tête légèrement en attendant dire que les temps changent et que l’école n’est pas vraiment sur. C’était sans doute le cas, puisque les mangemorts se permettaient d’agresser des élèves aux abords de l’école dès la rentrée. C’est flippant…  Puis au fil de la conversation Leo avait par se lacher un peu, et se confier un peu à Mad. Parlant qu’il avait du mal avec ses mauvais habitudes qui lui cause du tort à lui et même à son frère, et d’autres de son entourage comme Dae ou encore Noa qui subissaient ses gaffes. Mais, il voulait changer ce mauvais cercle, mais vouloir changer c’est facile, le faire c’est autre chose. Leo avait du mal, et va falloir qu’il fasse plus d’effort. Il se rend bien compte qu’il a abusé avec cette histoire. Personne n’allait apprécier ça. Il sourit légèrement pour détendre la conversation après la réponse de Maddie : « Je vais être vraiment si vieux que ça » Bon en réalité il avait encore bien le temps, il n’a eu que dix-sept ans cet été, il a de nombreux mois devant lui. « J’espère que c’est possible, je n’aime pas trop comme je suis ces derniers temps. Avec ta mère ? Ça se passe toujours mal ? C’est pas..arrangé ? En tout cas, si tu veux en parler je suis là..ça t’évitera de tout balancer et d’exploser quand tu la vois..enfin limite un peu les choses » Ouais, c’est pas toujours facile, mais il imagine quand parlant un peu..ça devrait exploser moins fort.

En tout cas, Leo devait se montrer honnête, il avait fait beaucoup de reproche à Maddie mais il ne se montre pas si disponible. Entre les soucis avec Bowen, puis le fait qu’il veut tout le temps passé son temps libre avec Daegan, ça limite pas mal. Alors, il conclut en disant à la serpentard qu’il est nul pour les relations. Ce qui était vrai..car, il a toujours tout saboté sans s’en rendre compte. En tout cas pour le cas de Mad, cette dernière lui dit assez vite qu’il n’est pas responsable. Il hoche la tête. « Ouais..peut-être… Au moins je me sens moins seul dans ma nullité, c’est déjà ça » Fit il dans un léger sourire amusé avant de redevenir sérieux « Oui, c’est possible. Mais, certains se débrouillent mieux que d’autres, malheureusement on a pas hérité des bons gênes..je soupçonne fortement ma mère de m’avoir filé des gênes biens nazes pour les relations, histoire de bien me pourrir » Il rigole bêtement plaisantant la dessus. Même si en soit cette vieille peau serait contente qu’il galère autant, cela lui a toujours fait plaisir qu’il puisse avoir mal. Ce n’était pas trop plaisant pour Leo, mais il relative en en plaisantant. D’ailleurs il évite plutôt de parler d’elle en général.

« Peu importe l’endroit, le principal c’est que ce renouveau commence » Il fit ça dans un léger sourire en coin. Plutôt content que ça s’arrange avec Maddie. C’était au moins une bonne nouvelle qu’ils puissent s’entendre de nouveau. Il prend vraiment toutes les bonnes nouvelles vu tout ce qu’il vit en ce moment, ça pouvait que lui faire du bien. Puis Maddie prend sa potion pour guérir d’un air dégouté. Leo se met à rire rajouter « Hé ben, quand je serais médicomage j’te ferais des potions gout fraise ou framboise si tu veux » Il comptait bien le devenir, c’était vraiment ce qu’il voulait faire. Pour ce qui est de changer le gout des potions ce n’est pas toujours possible par contre. Puis Maddie se met à songer à autre chose qui a l’air de l’emmerder. Leo s’oppose que c’est par rapport à sa mère. « Ouais..et encore tu as de la chance, elle peut pas débarqué ici. Je crois que mon frère va pas apprécier ma petite aventure et qu’il pourra me le dire de vive voix. » De toute façon, Leo comptait pas le cacher à Cael..il avait fait une connerie, il allait assumer. Par contre la relation entre Maddie et sa mère ce n’était certainement pas pareil. « Elle la peut-être pas encore envoyé..ça te coute rien de lui demander »

_________________
Si tu as un rêve, tu dois le protéger. Tu verras que les gens incapables d’y arriver feront tout pour te décourager. Si tu veux vraiment quelque chose, t’as qu’à te battre, point-barre. À la recherche du bonheur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Douglas & Isaac
Vos Liens :
Informations Importantes :
Maddie Travers
Artistes
Artistes

Messages : 714
Points RPs : 293
Date d'inscription : 01/07/2017
Localisation : Enfermée à double tour dans l'appart de luxe de sa mère XD

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Un nouveau départ | Maddie   Dim 18 Mar - 17:04


Un nouveau départ

Leo et Maddie
Etre en compagnie de Leo me fait du bien, j’ai l’impression que parler avec lui est plus facile, parce qu’on se connait depuis longtemps et malgré ce qu’il s’est passé et le renouveau de notre amitié, je suis toujours aussi à l’aise à parler et me confier à lui. Et puis c’est plutôt bénéfique dans le sens ou on ne se retrouve pas tout seul à l’infirmerie à se poser mille questions sur notre vie  et à commencer à déprimer, car en ce moment la vie au château ne nous fait pas trop de cadeau. On parle de tout ce qui ne va plus, on extériorise certaines choses, on parle de nos problèmes de famille et de nos façons de réagir face à tout ça. Quand il m’explique qu’il a tendance à tout garder en lui et à craquer en mode tornade auprès de son frère, et je sais que je suis pareille, que j’ai tendance à tout garder et à exploser quand c’est trop. Je lui dis que c’est difficile de changer après autant d’année à être de cette façon, j’avoue même que je ne sais pas si c’est possible, je lâche que j’ai le même problème mais avec ma mère.

Maddie
— On va tous passer par là, moi avant toi en plus ! Qui sait d’ici là les choses seront peut-être moins sombres…


Je dis en souriant, espérant fortement que nous verrons une fin à tout ça. Leo me dit qu’il n’aime pas sa façon d’être ses derniers temps et espère qu’il pourra changer. Je réfléchis rapidement et me dit qu’on est en constante évolution et que ce sont nos épreuves subis qui nous font changer, donc il y a de forte chance pour que Leo change de comportement, du coup je tente de le rassurer

Maddie
— J’espère aussi… Après je sais qu’on ne reste pas toute notre vie pareil, on change, on s’adapte, on s’ouvre… donc je pense qu’il y a moyens que tu cesses d’agir comme tu ne le veux pas… Ce n’est pas non plus évident avec tout ce qui se trame.. faut comprendre que ça perturbe beaucoup et des fois on ne réfléchis pas à certaines conséquences que vont avoir nos actes ou nos paroles ! .. Et puis on évolue tous, regarde nos parents ou tes frères et sœurs, ils ont changé depuis leur 17ans, ils ne réagissent plus pareil.. donc il y a de forte chance pour que ça nous arrive aussi… Et sinon met ça sur le dos de ta crise d’adolescence !!
 

Je rajoute en rigolant. Je perds un peu de mon sourire quand il me demande si avec ma mère ça ne s’est pas arrangé. Oh non rien ne s’arrange avec elle, et j’ai l’impression qu’elle ne fait pas d’effort pour que ça soit le cas. Il ajoute que si j’ai besoin je peux en parler avec lui, afin que je ne m’acharne pas tout le temps sur elle. C’est vrai qu’en parler avec quelqu’un de confiance et qui l’a connait un peu pourrait me faire du bien, mais je suis limitée dans ce que je peux dire. Car même si je fais confiance à Leo je ne peux pas avouer que ma mère est tatouée avec le signe du camp qui nous attaque sans cesse, et même si Leo pourrait taire mon secret (mais très mal le prendre), les murs ont des oreilles et quelqu’un pourrait l’apprendre. C’est dangereux pour moi comme pour elle, du coup je vais devoir faire très attention à ce que je dis.

Maddie
— Pour l’histoire avec ma mère… c’est vraiment compliqué… peut être qu’en parler pourrait m’aider, mais je sais que je ne suis pas totalement libre pour tout dire.. Les choses qu’elle m’a appris sont pas facile à digérée, mais je peux fermer les yeux sur certaines.. Comme l’histoire avec mon père et son amour pour lui malgré la trahison… j’ai toujours été sans lui alors sa lettre ne va pas changer grand-chose… mais, il y a une information, un secret sur lequel je ne peux pas me mettre des œillères… et c’est à cause de ça qu’entre nous deux ça ne s’arrange pas… Pourtant j’essaye de faire des efforts, mais on dirait dès fois qu’elle le fait exprès pour que je m’énerve..  


J’hausse les épaules, l’histoire avec mon père c’est du passé et je n’ai pas eu besoin de lui pour grandir dans une famille aimante. Mais le fait qu’elle se soit laissé embarquer pas les idéaux sombres de la famille me laisse choquée, surtout que c’était soit disant pour me protéger. Me protéger de quoi en fait ? En rien faire partie de leur groupe ne me protège, c’est encore pire car je peux devenir une cible, alors que je me passerais bien de tout ça. On se dit tout de même être heureux d’aller bien et que c’est un peu le principal. Puis leo s’excuse car il n’a pas eu le temps depuis la rentrée pour parler avec moi qu’il est nul dans les relations. Alors je le rassure et lui dis qu’avec tout ce qu’il a eu c’est normal et qu’il n’est pas le seul à n’être pas doué la dedans , car je mets souvent les pieds dans le plat avec ma franchise de pacotille. En fait des fois dire les choses t’amène plus d’emmerdes que mentir. Leonis me dit que ses gênes doivent provenir de sa mère rien que pour lui pourrir ses histoires et j’en rigole avec lui

Maddie
— C’est vrai que certains ont la chance de pas avoir autant de problèmes.. ou alors ils ont de la chance.. Ouais on a pas eu les bons gênes.. moi je pense que c’est une combinaison de ma mère et mon géniteur.. les deux sembles pas être doué pour ça.. et j’ai la malchance d’avoir tout récupérer ! Il n’y a qu’à voir comment ma première relation d’ado avec un mec a fini… C’était tellement plus facile quand ont été petit


Je dis ou souriant, oui ma première vraie relation amoureuse n’a pas été la plus glorieuse, bon on est resté en bon terme avec Orion c’est le principal, mais quand je repense à la catastrophe qu’était notre première fois… je ferme les yeux et décide de me concentrer sur autre chose, je propose à mon ami de commencer ce renouveau dès à présent à l’infirmerie, il me dit qu’importe l’endroit tant que nous le commençons. Je suis heureuse de savoir que Leo et tout aussi ravie que nous repartons sur de bonnes bases, je suis beaucoup moins heureuse à l’idée de boire ma potion. Et évidemment j’en fais part à Leo, car je ne comprends pas comment on peut continuer à créer des trucs aussi dégueu qui ne donnent pas envie alors que ça a un effet positif sur notre santé.

Maddie
— Oh ça c’est vraiment gentil ! Tu seras mon médicommage attitré alors..  tu sais ce qui serait génial ? C’est que tu arrives à donner au potion le goûts des bonbons de chez Honeydukes.. ça passerait tellement mieux en bouche, même si l’aspect reste le même..


Je m’excuse aussi de passer d’un sujet à l’autre avant de me rendre compte que j’avais oublié de parler à l’infirmière. Leo m’annonce que j’ai de la chance qu’elle ne puisse pas débarquer ici, pas comme son frère qui risque de venir lui montrer son mécontentement de vive voix. Je fais alors les gros yeux

Maddie
— Je ne veux même pas imaginer si elle pouvait débarquer ici… c’est vrai que j’ai quand même de la chance pour ça.. enfin même si l’infirmière ne la prévient pas, mon cousin sera toujours à même de le faire s’il apprend la chose.. Mais ouais j’ai une micro chance de pouvoir lui demander de ne rien envoyer.. ça me laissera un peu de répit avant d’affronter ma mère…


Je souris à Leo, me disant que ça ne doit pas être facile pour lui d’avoir son grand frère, presque comme son père, en tant qu’Auror au château. Il n’est pas vraiment libre de faire tout ce qu’il veut sans que ça n’arrive aux oreilles du plus vieux.

Maddie
— Ton frère sera quand même content de voir que tu vas bien non ? Enfin aller bien c’est un grand mot quand on voit notre état à tous les deux… J’espère quand même que ça se passera pas trop mal…


Code par Hiyorin

_________________
Don't fight it, it's coming for you, running at ya, It's only this moment, don't care what comes after, Your fever dream, can't you see it getting closer, Just surrender 'cause you feel the feeling taking over
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Cooper, Connor, Joann, Ruben, Thorfinn et Valerian
Vos Liens :
Informations Importantes :
Leonis Black
Alchimiste
Alchimiste

Messages : 3695
Points RPs : 8124
Date d'inscription : 19/01/2017
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Un nouveau départ | Maddie   Lun 2 Avr - 1:21

C’était assez amusant au final, de se confier ainsi avec Maddie. Alors qui y a quelques mois leur amitié était toujours morte. Comme quoi tout change..puisqu’ils sont là à parler de ça. Et oui, elle avait raison, c’était sans doute la crise d’adolescence. Bien, que ce soit assez chiant pour tout le monde, c’était d’ailleurs ce que Cael devait penser. Il hoche la tête. « Ouais, espérons qu’on ne finisse pas vieux et grincheux… » Fit il en levant les yeux au ciel. C’était bien parti pour ça. En tout cas, il était pas pressé de devenir vieux..quoique, c’est un peu paradoxale vu qu’il a bien hâte de finir poudlard, et réalisé son rêve en devenant médicomage. Il sera bien vieux d’ici là. Puis, Leo pose des questions par rapport à la mère de Maddie. Il sait bien que c’est un sujet quelque peu sensible. Mais, il voulait quand même savoir si les choses étaient en train de s’arranger ou pas… Et visiblement, il eut sa réponse lorsque Maddie perd son sourire. Du coup, il se sentait un peu bête d’avoir posé la question. Il se rattrape en lui disant qu’elle pouvait lui parler. Cependant, il ne s’attendait pas vraiment à ce qu’elle dise ne pas être libre de ses paroles. Il fronce un peu les sourcils. Assez perplexe. Visiblement cela à l’air vraiment compliqué. « Je comprends pas tout… C’est ta mère qui t’as écrit une lettre ? Par rapport à ton père ? Je crois que je vais plus me plaindre de mes histoires..c’est moins compliqué. » Au moins la sienne pouvait pas lui faire un coup pareil. « Je suis désolé pour toi… » A vrai dire il ne savait pas trop quoi dire. Il ne sait pas trop de quoi il en retourne. « Et tu as pu parler avec elle ? » Peut être que Maddie allait pas lui en dire plus, mais, c’était plutôt inquiétant et flippant ces histoires secrètes. La jeune femme est loin de le rassurer sur ce coup. Et dire qu’il était censé lui remonter le moral, et au lieu de ça il s’inquiète encore plus. « Est-ce que..c’est grave ? » Il était hésitant, peut-être qu’elle n’aimera pas être questionné ainsi. Il voulait juste l’aider dans tous les cas, même s’il n’est pas vraiment certain d’être d’un grand secours.

Puis, Leo s’excuse un peu de ses maladresses et fini par dire que c’est sans doute la faute de sa mère s’il a des gênes pourris. Et c’était sans doute horrible de penser qu’il avait de la chance qu’elle ne soit plus là. Et pourtant c’est vrai. En tout cas Maddie récupère un peu son humour en disant que la combinaison de ses parents est pas terrible non plus. De son côté Leo peut pas vraiment affirmer ça, il n’a aucune idée de qui pourrait être son géniteur. Il aime songer qu’il avait de bon côté et que ses bons côtés viennent de lui..mais, c’était sans doute faux..surtout connaissant Perpétua, elle a choisi que des types horribles. Non, ses bons côtés, il les doit surtout à son frère. C’est lui qui lui a apprend à être quelqu’un de bien, personne d’autre. « Je connais pas très bien ta mère, et pas du tout ton géniteur..en tout cas, tu es vraiment une fille bien, malgré tout. Mais, ouais, je suis d’accord c’est plus simple quand ont été gosses » Fit-il avec un léger sourire un peu timide. C’est vrai que c’était simple mômes, ils étaient amis sans avoir à se poser des questions. Et tout été assez facile, ils n’avaient rien à se soucier. « Et puis, je peux pas dire que ma première relation était brillante aussi. »

Ouais, c’était le cas de le dire, une vraie catastrophe qu’il paye encore aujourd’hui. En tout cas, il tente de détendre un peu l’atmosphère en disant qu’il lui donnera des potions avec un gout moins degueulasse quand il sera médicomage. Il sourit un peu quand Maddie dit vouloir qu’il soit son médicomage attitré. « Je suis touché par ta confiance, ben j’en suis pas là alors je promets rien..mais, je pourrais bien essayer un jour » Ouais, y avait le temps, il a des bonnes années d’études à faire avant ça. Mais, bon si elle voulait des parfums ou changer le gout de certains aliments ça il savait faire. Les potions ce n’est pas sa matière favorite pour rien. « Oui, si tu veux être tranquille c’est le mieux à faire » Fit il après lui avoir dit qu’elle pouvait encore prévenir l’infirmière de rien envoyé à sa mère. En tout cas, de son côté lui pouvait pas mentir à Cael. Il allait devoir assumer. « Oui, c’est certain… Mais, je lui avais promis de pas créer d’embrouille, et j’ai pas su me contrôler. Alors, il sera surement content que je n’ai rien de grave, mais, il sera déçu encore… Ouais moi aussi… » Cela va dépendre comment il va annoncer ça, et Leo a trop tendance à s’en porter sans raison et ça se passe jamais bien.

_________________
Si tu as un rêve, tu dois le protéger. Tu verras que les gens incapables d’y arriver feront tout pour te décourager. Si tu veux vraiment quelque chose, t’as qu’à te battre, point-barre. À la recherche du bonheur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Douglas & Isaac
Vos Liens :
Informations Importantes :
Maddie Travers
Artistes
Artistes

Messages : 714
Points RPs : 293
Date d'inscription : 01/07/2017
Localisation : Enfermée à double tour dans l'appart de luxe de sa mère XD

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Un nouveau départ | Maddie   Mer 18 Avr - 16:06


Un nouveau départ

Leo et Maddie


Parler fait beaucoup de bien, c’est libérateur, et que ce soit moi ou Leo nous avions besoin d’extérioriser certaines choses qui nous pèsent. Après quelques confidences de la part de mon ami sur sa façon d’agir qu’il n’apprécie pas plus que ça, je cherche une façon de le rassurer sans lui mentir. Alors je lui explique que c’est seulement temporaire, que l’on va évoluer comme tous l’ont fait avant nous, et puis dans le contexte dans lequel on vit, on n’a pas toujours le temps de se poser et réfléchir à ce que l’on devrait faire ou dire, on fait des erreurs et c’est grâce à ça que l’on avance. J’ajoute même qu’il peut aussi mettre ça sur le dos de la crise d’adolescence, ça passe toujours mieux. Il hoche la tête et me dit espérer qu’on ne finissent pas vieux et grincheux, ce qui me fait rire fortement.

Maddie
— C’est mal parti pour que l’on ne vieillisse pas, mais pour ce qui est de grincheux.. On verra avec le temps.. On sera surement râleur..
 

Je dis toujours en rigolant, mais ma bonne humeur retombe et mon sourire disparaît lorsque l’on repart sur le sujet de ma mère. Durant l’été, dans notre correspondance houleuse, j’avais parlé rapidement de mon accrochage avec cette dernière, on n’en a pas reparlé depuis. Leo me propose de lui parler si j’ai besoin, et c’est vrai que je lui fais grandement confiance mais je ne sais pas réellement si je peux parler ouvertement et en détail de cette embrouille que j’ai avec ma mère. Je tente quand même de lui parler de ma situation, je lui avoue que c’est compliqué et que j’aimerai en parler mais que je n’en ai pas la liberté au risque d’avoir des soucis. J’ajoute que certaines choses que j’ai apprises me sont restées en travers de la gorge comme l’histoire avec mon père –si on peut appeler ça un père- mais ce n’est pas ce qui m’a le plus marqué, non, il y a bien pire, mais je ne peux pas passer outre et c’est ça qui fait qu’entre elle est moi ça clash. Leo semble perplexe par mon explication et je suis sûr qu’il n’y comprend pas grand-chose car je ne peux pas entrer dans les détails. Il m’avoue ne pas tout comprendre et tente de résumer ce que je viens de lui dire pour être sûr d’avoir suivi le fils de mon histoire, puis m’annonce qu’il ne va plus se plaindre de ses histoires car c’est bien moins compliqué que les miennes et ça me redonne le sourire.

Maddie
— Assez compliqué oui.. Effectivement c’est une lettre de ma mère, elle m’explique pleins de choses sur son enfance, sur sa relation avec mon paternel et ses sentiments toujours présent pour lui… et une autre chose qu’elle m’a caché depuis quelques années qui ne passe pas du tout.. mais ne soit pas désolé ce n’est pas ta faute, c’est sa faute si elle arrêtais de jouer les enfants..


J’hausse les épaules sachant qu’il tente de me réconforter comme il le peut, ça me touche puis il me demande si j’ai pu parler un peu avec elle. Je soupir et me pince l’arête du nez. Evidemment que j’ai tenté, enfin évidemment avant j’ai pas mal gueuler du coup ça n’a pas beaucoup aider, et après je me suis enfuie pendant quelques semaines, histoire de pouvoir digérer un peu l’information.

Maddie
— Heu.. si on veut.. j’ai surtout réagit à chaud à ce que je venais de lire.. du coup j’me suis emportée et j’ai pas mal hurler sur elle.. on à tenter de discuter après.. mais je crois que je n’étais pas prête à l’écouter.. du coup j’me suis enfuie pendant deux semaines…pas franchement la meilleure chose à faire mais c’était vraiment trop pour moi… Par contre quand je suis revenue on a un peu discuté et je ne comprends toujours pas pourquoi elle a fait ça..


Je lui dis la gorge serrée par l’émotion, je sais que les sous-entendus que je vais et le fais que je ne puisse pas parler risque d’inquiéter un peu Leo, mais je ne sais pas comment le rassurer, car je ne sais pas moi-même si je serais capable de mentir et dire que tout va bien et que je ne crains rien. Il semble hésiter et me demande tout de même si c’est grave, alors je réfléchi est ce que son secret me semble grave ? Oui ! Est-ce que ça pourrait ruiner ma vie ? Absolument ! Est-ce que ça me met en danger ? A 100%. Mais si je suis honnête comme ça avec lui il risque de flipper vraiment et avoir envie de s’éloigner du problème qui m’entoure.

Maddie
— Ca pourrait l’être.. si quelqu’un de mal intentionné le découvre.. ou si certaines personnes l’utilisent contre elle ou moi.. mais je ne suis pas sûr d’être totalement objective..


Je tente de sourire afin de le rassurer un minimum car je n’ai pas envie qu’il ne s’inquiète trop pour moi, il a lui aussi des soucis en tête alors je ne veux pas qu’il rajoute les miens sur sa liste. Puis Leo s’excuse par rapport à nous et ce qu’on s’était dit dans la lettre car il n’a pas eu le temps et j’avoue que moi non plus, nous ne sommes pas vraiment doué pour le relationnel. On parle même de nos gênes, du fait qu’on n’a surement pas eu de chances, j’avoue penser que le mix de mes deux géniteurs y est pour quelque chose surtout quand je vois l’état de toutes mes relations amoureuses et sexuelles, une catastrophe. J’affirme que c’était bien plus simple quand nous étions plus jeunes et je suis ravie de la tournure de la discussion c’est plus joyeux et moins porter sur le fardeau des mauvaises décisions de ma mère. Leo me complimente en disant que je suis une fille bien et qu’il ne connait pas assez ma mère et pas du tout mon père pour porter un quelconque jugement avant de confirmer que c’était plus facile enfant. Je rigole un peu quand il me dit que sa première relation n’était pas brillante, c’est fou comment on se ressemble lui et moi, j’attrape mon gobelet de potion et lève mon verre.

Maddie
— A nos relations catastrophiques et notre handicap à réussir avec les gens !


Je dis en rigolant avant de boire une gorgé et de grimacer, puis décide de m’en plaindre à voix haute parce que franchement une petite évolution pour faciliter la prise de médicament serait quand même plutôt efficace. Leo me dit que lorsqu’il sera médicommage il me fera des potions avec des bons goûts, je trouve ça adorable et lui promet qu’il sera mon médicommage attitré et qu’il devrait faire des potions aux gouts des bonbons de chez Honeydukes. Il m’annonce être touché par ma confiance et me dit qu’il tentera ce que je lui dis, mais sans me promettre de réussir. Je change une fois encore de sujet –et m’excuse au passage- car je me rends compte que je n’ai pas prévenue l’infirmière afin qu’elle n’envoie pas de hiboux chez moi. Leo parle de la chance que j’ai qu’elle ne puisse pas débarquer comme le ferait son frère, heureusement que ma mère ne peut pas, sinon je vous dis pas les allers-retours qu’elle ferait sans cesse, du coup je me dis que ça pourra retarder le fait qu’elle l’apprenne et que l’on se prenne la tête. Je devrais tout de même faire face à mon cousin et lui expliquer tout en l’empêcher d’aller mettre une raclée à l’autre abruti.
Je tente de rassurer Leo, lui disant que son frère sera content de voir qu’il va bien, enfin pas si bien que ça mais pour le moment il n’est pas en danger de mort. Leo m’explique qu’il avait fait une promesse à son frère qu’il n’a pas tenue et il sait qu’il va être déçu. Je fais une petite moue et pose ma main sur l’épaule de Leo.


Maddie
— C’est dur de trahir une promesse et de décevoir les autres, surtout quand il s’agit de sa famille proche… Je ne connais pas ça.. enfin je n’ai jamais fait de promesse donc c’est difficile pour moi de comprendre ce que tu ressens… Mais de ce que je sais et de ce que j’ai vu, il est parfois nécessaire de briser certaines promesses… Bon dans ton cas c’est juste que tu n’as pas pu te contrôler et j’imagine que l’autre en face l’a bien cherché où à fait exprès de te pousser à bout pour que tu craques… Dit toi simplement que les adultes ont oubliés comment ils étaient à notre âge et qu’ils auraient surement fait pire !


Pourquoi est-ce aussi difficile de se comprendre entre enfants et adultes ? Car nous sommes passés par les mêmes moments de vie, ils sont passés par la avant nous alors pourquoi ils n’arrivent pas à comprendre nos actions ou notre fonctionnement ? Pourquoi ils ne se rappellent pas qu’ils étaient –pour la plupart- dix fois pire que nous.

Code par Hiyorin

_________________
Don't fight it, it's coming for you, running at ya, It's only this moment, don't care what comes after, Your fever dream, can't you see it getting closer, Just surrender 'cause you feel the feeling taking over
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Un nouveau départ | Maddie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau départ | Maddie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Poudlard
 :: Cachots & Rez-de-Chaussée :: Infirmerie
-
Sauter vers: