RSS
RSS

Navigation

Liens utiles

Sabliers

GRYFF.
1690
POUFF.
2900
SERD.
1560
SERP.
2515

Vidéo du Forum

Top Sites


PRDBazzartNever Utopia

Copyright

Le forum Rise From the Ashes est l'entière propriété de ses fondatrices Ilyria, Panda-Sama, Mzlle Lou & Zuzuu. Le contexte est basé sur la saga Harry Potter appartenant à J.K. Rowling et à été écrit par Ilyria. Le design et codes CSS sont d'Ilyria & Ludibaty (Theo & Leo). Les descriptions des catégories sont de Zuzuu. Les chronologies et autres annexes ont été inspirées par l'encyclopédie HP. Toute reproduction entière ou même partielle est interdite.


 

Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Demandes de Créatures & Dons spéciaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Minerva McGonagall
Ordre
Ordre

Messages : 1181
Points RPs : 740
Date d'inscription : 06/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://risefromtheashes.forumactif.org





MessageSujet: Re: Demandes de Créatures & Dons spéciaux   Lun 2 Avr - 20:55


Bonsoir Monsieur Macmillan

En effet ce n'était pas aussi clair ^^ merci pour la précision.
Cependant je ne peux pas encore valider ta demande, car il est précisé dans l'annexe que ce don est "Non accessible aux moins de 16 ans", de ce fait Ty n'a pu commencer ses entrainements que cette année (ou fin d'année dernière).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Demandes de Créatures & Dons spéciaux   Lun 2 Avr - 21:33

Hello
Au temps pour moi, j'avais compris que la maîtrise totale était réservée aux plus de seize ans mais que les entraînements pouvaient éventuellement commencer avant. Désolée pour l'erreur de compréhension
Les modifications sont effectuées ; le rp conserve le même principe en trois temps (remémoration, flashback d'un entraînement puis maîtrise) mais se déroule entièrement sur l'été 1999, Ty ayant eu seize ans en Mai 1999

Âge : 16 ans
Don demandé : Occlumancie
Description :
    Enfin.
    Tu repousses tes boucles châtains d'un mouvement soigneux de la main.

    Au départ cela n'était qu'un simple mot dans un simple livre, parti d'une simple autorisation d'un professeur pour que tu puisses accéder à la réserve de la bibliothèque de Poudlard. T'avais eu aucun mal à l'époque à persuader le vieux Flitwick que tu voulais chercher des éléments poussés dans la défense contre les forces du mal ; seconde année aux arguments acharnés, tu n'avais eu qu'à évoquer la guerre qui se préparait à l'extérieur, ton besoin de savoir comment te défendre, ton envie de faire des études poussées contre les forces obscures et après quelques minutes de discussion, ton directeur de maison avait signé le papier quand tu en étais venu à évoquer la vieille Ombrage et ses cours uniquement basés sur la théorie pour appuyer définitivement ta demande. À la base, tu ne t'intéressais même pas à ce genre d'éléments, tu étais tout simplement tombé en parcourant les entre-nerfs de différents ouvrages sur un livre traitant du sujet.
    Tu ne saurais plus dire quel était le titre de l'œuvre en question - quelque chose comme de l'art de clore son esprit et de pénétrer celui des autres ou un titre similaire. C'était à l'approche des vacances de Noël 1995 ; peu de temps avant de rentrer au Manoir pour les festivités de fin d'année, tu avais eu envie de te faire le cadeau de pénétrer dans la réserve interdite, qui attirait ton regard depuis le deux septembre de l'année précédente, le lendemain même de ta rentrée scolaire. La simple évocation de l'esprit avait attiré ton attention et tu avais attrapé le dos du livre du bout des doigts pour le faire glisser vers toi et le prendre en mains. Tu l'avais parcouru rapidement pour commencer, feuilletant les pages et les faisant virevolter pour te les approprier et puis tu avais rouvert l'ouvrage au début, par curiosité, commençant à lire de façon distraite.
    Si distraite qu'une heure plus tard, au moment ou ton autorisation se terminait, la vieille Pince qui avait été obligée de venir te rappeler à l'ordre. Assis en tailleur contre une des immenses rangées de livres interdits, tu feuilletais d'une les pages avec une sorte d'admiration malsaine, tandis que ta tête était appuyée contre ton autre poing fermé, dont le bras reposais lui même sur ta cuisse droite. Tu n'avais rien trouvé concernant la magie réellement noire ce jour-là, cette découverte t'avais empêché de parcourir davantage les étagères mais tu avais néanmoins eu le regard accroché par quelque chose que tu voulais maîtriser un jour et c'était tout ce qui importait.
    Qui importait à tel point que tu avais directement su vers qui te tourner pour commencer ton apprentissage le moment venu.

    _____


    « On continue ? » Le ministère de la magie, trois ans après ta découverte de l'ouvrage. Il t'a fallu presque de quarante mois pour la convaincre de t'apprendre à fermer ton esprit ; elle te trouvait trop jeune, peut-être trop faible auparavant pour accepter de te faire subir un tel enseignement. L'été 1999 s'est déjà installé depuis quelques jours et tu ne fais aucun progrès – ton esprit ne parvient à se fermer que l'espace de quelques secondes, après quoi tu le rouvre à nouveau inconsciemment. Tu ne t'en agace pas pour autant, tu as su dès le départ que ce ne serait pas une mince affaire mais tu ne peux pas t'empêcher de te questionner sur la vitesse à laquelle tu parviendras à devenir Occlumens, en sachant que tu n'as pas le droit à l'erreur ; tu n'as qu'un été pour parvenir à ton but mais à force d'acharnement et de concentration, tu y arriveras. Tu redresses la tête, plongeant ton regard décidé dans celui de ton interlocutrice. L'avocate en question aurait pu être ta tante dans un monde plus juste, si ton oncle du côté Ollivander ne s'était pas montré aussi stupide et n'avait pas renoncé à reconnaître ta cousine. Mais le monde n'est pas juste, tu en est le premier conscient malgré ton jeune âge et c'est la raison pour laquelle tu es en là, à vouloir camoufler tes pensées pour que jamais l'injustice ne puisse t'atteindre, pour que jamais personne ne puisse avoir accès à tes sentiments et te détruire à un moment donné. Tu t'es adressé à la personne capable de t'enseigner cette capacité la plus proche de toi en dehors de tes parents et à force de persuasions, de phrases enrobées sous le prétexte de la guerre qui se préparait, tu étais parvenue à la convaincre ; difficilement mais finalement, elle t'enseigne l'art de camoufler tes songes. Le regard brûlé par la détermination, tu inclines néanmoins la tête du haut de tes seize ans vis à vis de sa question précédente et elle incline sa baguette pour toute réponse, prononçant le nom du sortilège. Redressant brutalement la nuque, envoyant valser tes cheveux trempés de sueur en arrière, tu contracte tes muscles pour parer la douleur mais tu es incapable encore une fois d'empêcher Rosaly Travers de pénétrer tes pensées. Oui… Elle vient bien de ton esprit, cette projection de la silhouette de gamin de neuf ans décapitant une des poupées de sa sœur adoptive à l'aide d'un couteau de cuisine chapardé dans le dos d'un des Elfes de maison. Un rire anxieux s'échappe de tes lèvres – appartient-elle au passé ou au présent, d'ailleurs, cette démonstration de ta nervosité ? Tu n'as pas le temps de t'interroger car déjà, le souvenir s'embrume et laisse place à un autre. Ce n'était guère que quelques semaines après la scène de la décapitation de la Barbie – toi, serrant Beth dans tes bras alors qu'elle s'était mise à pleurer après la terreur de trop que tu lui avais flanquée. Sentimental…

    Dans le présent, tu sens ta mâchoire se serrer face à un éclair d'anxiété, parce que tu détestes montrer que tu es attaché à ta famille malgré tout. Les émotions, ces armes dignes des faibles… Tu as du mal à les gérer, à les accepter encore plus, raison pour laquelle tu tiens à fermer ton esprit dans les années à venir. Ce que tu ne souhaites pas ressentir, tu ne permettras jamais aux autres de l'observer – tu ne permettras jamais aux autres d'admirer ta seule chose faiblesse, l'unique élément capable de te faire de te faire renoncer à tout ce en quoi tu crois… Par amour pour eux, par affection pour ta famille. Tu fais craquer ta nuque, respirant de façon saccadée, l'estomac roulant sous la douleur. Il te faut quelques instants, deux ou trois minutes, pour que la sensation d'avoir le cerveau et le cœur compressés dans des étaux ne disparaisse et que tu puisses reprendre tes esprits. Tu ne réalises qu'ensuite que l'avocate a cessé la légilimencie et qu'elle t'observe tandis que tu ravales incessamment ta salive pour ne pas baver ta bile – pire, pour ne pas vomir – partout sur le sol. Tu commences à comprendre les raisons pour lesquelles elle était réticente à apprendre de genre de capacité à quelqu'un au départ, en particulier à un mineur et ce pourquoi elle a refusé pendant trois ans de t'enseigner cette cachée de la magie. Avoir en face de soi un adolescent dans un état second, presque comme sous l'effet d'un anesthésiant moldu, les yeux roulant dans tous les sens, obligé de se retenir pour ne pas vomir, le corps et les cheveux imprégnés par la sueur due à la souffrance et à l'angoisse est loin d'être quelque chose d'agréable. Toi tu t'en fous. Si tu as parfois l'impression que tu es en train de crever ou d'avoir le cerveau en train d'éclater, tu es suffisamment obsédé par l'envie de maîtriser ce don – de devenir quelqu'un de spécial – pour te remettre assez rapidement des accès de souffrances qui t'animent. Alors si ce n'est pas si difficile à supporter pour toi, ça ne devrait pas être difficile à supporter pour elle.

    Reprenant vaguement tes esprits, portant une main à ton front pour tenter de faire partir définitivement la migraine qui l'assaille, tu jettes un bref coup d'yeux à l'horloge du bureau avant de secouer brusquement la tête dans l'espoir de te détendre.
    « Je… » « Je sais. Vous devez plaider dans une demi-heure. » Tu sais même pour qui mais tu gardes cependant le silence sur cette information, ne tenant pas à passer pour le fouineur de service même en l'étant réellement. Un filet de sang s'échappe de ta narine gauche, glissant le long de tes lèvres et tu as le réflexe de sortir un mouchoir de ta poche avant qu'il n'aille se perdre dans ton cou, au risque de salir ta chemise. Tu nettoies le bas de ton visage et tu appuies le mouchoir contre ton nez, compressant l'hémorragie parce que tu es en présence de quelqu'un d'autre – seul, tu n'aurais pas hésité à retirer ta chemise et à laisser le sang couler, parce que c'est une odeur que tu apprécies particulièrement. « Je reviendrais demain, je vous attendrais devant la fontaine détruite comme d'habitude. » Tu ne demandes même pas si elle sera disponible – si elle ne l'est pas, tu reviendras le lendemain et si elle ne l'est toujours pas, tu reviendras Mercredi, et ainsi de suite jusqu'à ce qu'elle puisse à nouveau t'entraîner – et tu ramasses ton sac pour passer la bandoulière par dessus ton épaule. Agitant ta baguette pour sécher la sueur qui a roulé dans tes cheveux et ta nuque, tu remets tes boucles soigneusement en place avant de la saluer chaleureusement sans oublier de la remercier auparavant – la politesse, toujours, encore – et tu quittes le bureau avec un sourire satisfait.

    _____


    Enfin.
    Tes cheveux remis en ordre, tu ajustes ta cravate pour être sûr que le nœud n'est pas décalé par rapport à ton col de chemise.

    Deux mois après ta première séance d'Occlumancie, tu touches enfin au but. Un été entier d'acharnement a enfin payé et tu récoltes les fruits de ce que tu as semé. Ce qui n'était au départ que des éclairs, une poignée de secondes pendant lesquelles tu parvenais à l'expulser de tes songes avant qu'elle ne revienne à la charge encore plus douloureusement. C'était presque pire d'ailleurs, de réussir à la repousser et de la voir revenir en force que de la laisser pénétrer tes songes sans parvenir à les bloquer. L'étincelle de victoire qui animait ton corps ne parvenait pas à égaler la souffrance qui s'emparait à nouveau de toi quand elle utilisait de nouveau la Légilimancie. Acharné, incapable d'accepter la défaite, tu avais pourtant tenu bon ; de quelques secondes, tu étais parvenu au fil des jours à la repousser une minute, puis deux, puis trois et ainsi de suite jusqu'à ce que tu puisses l'empêcher définitivement au bout du compte d'envahir tes songes. Deux mois passés à ressentir jour après jour pendant chaque vacances scolaires la sensation d'avoir le crâne prêt à exploser, le cœur prêt à lâcher. Peu importe, le sentiment d'euphorie que tu ressens actuellement, sans rien laisser paraître extérieurement pour autant, prouve que toutes ces douleurs en valaient la peine.  Le regard implacable comme à ton habitude, tu fixes ton reflet dans l'eau de la fontaine de la fraternité. Cela fait bientôt deux semaines que tu parviens à la repousser sans faille et qu'elle n'arrive plus à entrer en contact avec tes pensées – oh tu sais que tu devras encore t'entraîner pendant plusieurs mois pour parvenir à a perfection que tu ne touches pas encore du bout des doigts. Tu sais que d'ici là, des personnes plus entraînées qu'elle pourront peut-être t'arracher des souvenirs ; pour autant, tu es satisfait de savoir que tu pourras cacher tes pensées à la majeure partie des gens. Ce sera toujours autant de gens qui ne pourront pas t'atteindre, autant de gens qui ne sauront pas que tu as une faiblesse, et pas des moindres, vis à vis de l'affection que tu ressens malgré toi pour ta famille.

    Un sourire de suffisance vient animer ton visage – demain, tu devras reprendre le chemin de Poudlard et aujourd'hui est ta dernière séance pour vérifier si tu parviens encore à bloquer ton esprit, si tout cela n'est pas un hasard ou un jeu de chance. La suite de ton entraînement et la puissance de ta concentration se vérifiera à Noël si tout se passe bien – d'autant plus que tu devras redoubler d'acharnement à ce moment là puisque tu n'auras plus personne pour t'entraîner avec la Légilimencie d'ici là comme tu retournes au château. Tu es cependant incapable de garder à l'esprit trop longtemps que tu risques de faiblir malgré tes réussites actuelles – trop confiant, comme toujours, tu laisses un nouveau sourire de suffisance se dessiner sur ton visage pâle.

    Ta vanité naturelle reprend rapidement le dessus. C'est fait. Tu es Occlumens et l'idée que rien ne peut mal se passer fait surface dans ton esprit trop assuré. La seule chose dérangeante, c'est que maintenant que tu maîtrises ce pouvoir, tu vas devoir trouver autre chose pour combler l'ennui qui te ronge le cœur depuis des années. Ces dernières semaines étaient formidables malgré les accès de douleurs qu'elles ont provoquées mais tandis que tu observes la silhouette de Rosaly Travers apparaître dans ton champ de vision pour la dernière séance d'Occlumancie de cette période estivale, tu sens la lassitude refaire surface à l'idée que tu n'auras plus rien à l'esprit pour t'occuper dans les temps à venir. Le cœur mélancolique d'avance, tu n'en laisses pourtant rien paraître et tu te contente de pivoter dans la direction de l'avocate, reprenant la retenue et l'attitude calme qui t'animent habituellement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC : Calisto Staker, Arden Honeycutt, Liviu Flint, Miles Moore, Silius Rowle
Vos Liens :
Informations Importantes :
Vanitas Ollivander
Psycho
Psycho

Messages : 93
Points RPs : 263
Date d'inscription : 31/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur





MessageSujet: Re: Demandes de Créatures & Dons spéciaux   Mar 3 Avr - 1:35

Age : 25 ans
Dons Demandé : Le don de Legilimens
Description : Il était une fois un homme très intelligent, un homme qui s'intéressa de très très près à la psychologie. Si, il devait bien l'avouer, il ne donnait que peu de crédit au reste du monde, il fallait cependant reconnaître que toutes ces personnes... cette plèbes l'entourant en permanence... représentait un intérêt certain ! Il y avait de tout, des simplets, des idiots, des idéalistes, des fous, des originaux... tout un tas d'esprits qu'il prenait un plaisir certain à voir évoluer et à tester. Cependant il se lassa... fatigué de cette vision si superficielle d'esprit pourtant infiniment compliqués. Il chercha donc de nouvelles méthodes et c'est ainsi qu'il tomba sur le don de Legilimens, don on ne peut plus fascinant pour un esprit tel que lui. Il avait tout juste dix huit ans à cette époque, pauvre étudiant en psychomagie... alors il se mit à étudier ce pouvoir magnifique avec énormément d'attention. Il lui fallut un total de quatre ans pour parvenir à en comprendre les complexités, l'amenant à l'année de ses vingt-deux ans pour enfin obtenir des résultats concluants. Et... ce fut en effet un jour glorieux pour cet homme qui se mit alors à découvrir l'esprit des gens sous un nouveau jour, capable de se plonger directement dedans mais aussi... les influencer. Ses recherches fit alors un bon de plusieurs années, lui permettant d'entrevoir des choses qu'il n'aurait jamais soupçonné ! Mais cela ne fit que le rendre plus avide encore car à présent... à présent ce grand homme en voulait toujours plus ! Alors son don se transforma très vite en un outil terriblement dangereux pour manipuler les esprits et créer des situations unique lui donnant de précieuses information sur la façon de penser humaine. Depuis ce jour cet homme, ce grand érudit, n'a eut de cesse que de pousser ses recherches encore et encore d'élever son niveau de connaissance et pourquoi pas atteindre un niveau de pensée encore supérieur ? Et cet homme... se nomme Vanitas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Minerva McGonagall
Ordre
Ordre

Messages : 1181
Points RPs : 740
Date d'inscription : 06/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://risefromtheashes.forumactif.org





MessageSujet: Re: Demandes de Créatures & Dons spéciaux   Mar 3 Avr - 21:43


Demande Acceptée pour vous deux
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Demandes de Créatures & Dons spéciaux   Mer 4 Avr - 15:39

Age : 25 ans
Dons Demandé : Animagus (faucon pelerin)
Description : Melusine a toujours été fascinée par les faucons et pour cause, son oncle, du côté de son père, lui a transmit cette fascination puisqu'il élevait des faucons pour des spectacles. Dans ses années à Poudlard, Melusine savait très rapidement ce qu'elle voulait devenir plus tard : Auror. Elle a commencé par se documenter à ce sujet et s'est attardée à plusieurs reprises sur des Auror animagus. De plus, lorsqu'elle voyait que McGonagall ne se gênait pas pour utiliser sa capacité, Melusine voulait devenir comme elle, il faut dire que McGonagall était son héroïne et elle l'admirait. C'est vers ses 16 ans qu'elle a commencé son apprentissage, après en avoir parlé auprès de ses professeurs. C'est dans un cours particulier, qu'elle décida de prendre comme référence un faucon pèlerin, en raison de ses aspirations et fascinations animales. Les débuts furent compliqués et difficiles, se concentrer demandait énormément d'énergie à la jeune fille. Cependant, elle voulait persister encore et encore. Elle commençait petit à petit : d'abord, les extrémités de ses membres. Les plumes commencèrent à faire leur apparition au bout de 8 mois, et encore, ils n'étaient pas encore formés. Elle ne voulait pas abandonner, selon elle, elle avait à peine commencer, elle voulait continuer et faire en sorte de devenir un faucon.

L'année suivante, la fatigue, le manque d'énergie et les maux de têtes continuaient à rendre les choses compliquées. Et puis, vinrent les douleurs au niveau de son épiderme, puisque peu à peu, les plumes commencèrent enfin à faire leur apparition, mais ce ne fut pas encore ça. Son épiderme lui picotait atrocement durant le processus et elle hurlait très souvent de douleur. Au début, elle s'arrêtait en plein chemin, et puis, elle s'obligea, encouragée par son professeur, à continuer et à faire sortir ces plumes. Elle devait ensuite s’exercer à les faire sortir pour ne plus souffrir, mais là encore, le processus fut long, mais moins fastidieux que le changement de son visage. Le seul moment qu'elle aimait, c'était de voir son nez et sa bouche devenir un bec, le changement la chatouillait et n'était pas douloureux, contrairement au reste de son corps. Ses jambes et ses pieds devinrent bientôt des pattes et elle ressemblait plus à un monstre qu'un faucon. Elle devait se concentrer d'avantage pour se rapetisser encore et encore. Les séances furent longues et pour la plus part fastidieuses. La douleur commençait doucement à s'évincer, laissant place aux chatouillement du changement.

Ce n'est que deux ans plus tard, vers ses 20 années, que la jeune fille réussit pleinement à devenir un oiseau à part entière, volant dans les cieux et pouvait passer de sorcière à animal sans avoir de soucis. Effectivement, la plupart du temps, elle se changeait nue et c'était relativement compliquée, puisqu'elle avait souvent un point de repère pour pouvoir se changer. Bien sûr, elle n'était pas à l'abri de quelques surprises, si elle ne se concentrait pas suffisamment, il lui arrivait d'avoir une dégaine débrayée.

Aujourd'hui, il lui est devenue une évidence d'être un faucon, de pouvoir se changer d'un claquement de doigt sans avoir besoin de se concentrer suffisamment pour ne pas avoir de surprise


Dernière édition par Melusine M. Bloom le Jeu 5 Avr - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Minerva McGonagall
Ordre
Ordre

Messages : 1181
Points RPs : 740
Date d'inscription : 06/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://risefromtheashes.forumactif.org





MessageSujet: Re: Demandes de Créatures & Dons spéciaux   Jeu 5 Avr - 0:57


Bonsoir miss Bloom

Il me faudrait quelques détails en plus sur les étapes d'apprentissage ou de transformation de Melusine afin de pouvoir valider ton don

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Demandes de Créatures & Dons spéciaux   Jeu 5 Avr - 15:16

Aucuns soucis, je viens d'éditer mon sujet du coup =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Vos DC :
Vos Liens :
Informations Importantes :
Minerva McGonagall
Ordre
Ordre

Messages : 1181
Points RPs : 740
Date d'inscription : 06/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://risefromtheashes.forumactif.org





MessageSujet: Re: Demandes de Créatures & Dons spéciaux   Jeu 5 Avr - 20:29


Fais attention ce n’est pas le sorcier qui choisi sa forme d’animagus Wink
Demande Acceptée
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Demandes de Créatures & Dons spéciaux   Jeu 5 Avr - 20:31

Ah pardon en effet j'avais oublié ce détail ^^" merci =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Demandes de Créatures & Dons spéciaux   Sam 7 Avr - 23:05

Bonsoir

En complétement de ma fiche du coup

Age : 25 ans
Dons Demandé : Semi Vélane
Description : La semi nature de Vélane est apparue chez Anhya alors qu’elle n’avait que quinze ans. Tout d’abord inconsciente de ce qui lui arrivait, elle s’est retrouvée pendant plusieurs jours le centre de l’attention de beaucoup de jeunes garçons de l’école avant que les professeurs ne commencent à se poser des questions et ne détectent les capacités vélanes chez la jeune fille. Bien sûr, elle n’ignorait rien de la nature de sa mère, mais il n’était pas dit que cette capacité ne lui soit transmise. Anhya dut apprendre à maîtriser cette capacité à attirer les regards et à hypnotiser l’espace de quelques instants certaines personnes. Sa mère obtint une autorisation spéciale afin de pouvoir lui apprendre à maîtriser sa nature de velaa. Cet apprentissage se fit sur des mois. Au début, ce fut réellement difficile pour la demoiselle d’apprendre à maîtriser son don car ce fut à cette période-là qu’Anhya changea pour passer de la jeune fille à une future femme à venir. Aussi, hormonalement c’était la pagaille et il fallut beaucoup de travail et d’effort pour qu’elle apparaisse à nouveau aux autres comme une demoiselle lambda et normale.

Alors qu’elle pensait que ses dons de Vélane n’irait pas beaucoup plus loin que cette capacité à hypnotiser et attirer le regard des gens – et plus particulièrement les hommes – elle eut la surprise d’apprendre qu’elle n’échapperait pas à cette recherche de l’âme sœur qui incombait les Velaas de sang pur. Selon la légende, les Veelas devaient trouver leur compagnon avant leur vingtième anniversaire au risque de mourir de chagrin et de détresse. Anhya avait déjà dépassé les vingt ans quand ce nouveau changement apparu. Il y eut cette force qui la poussa à quitter l’Amérique pour l’Angleterre. Une force inexpliquée et un besoin presque vital de se rendre là-bas. Encore une fois, ce fut sa mère qui la renseigna et ses parents l’encouragèrent à se rendre là-bas et à écouter son cœur afin de trouver son âme sœur. Aussi plia-t-elle bagage pour suivre son cœur qui la mena jusqu’à Londres où elle se mit à chercher de façon presque frénétique son âme sœur. Mais malheureusement, elle ne le trouvait pas.

Sauf que cela n’est pas sans conséquence puisqu’au fil du temps qui passe, Anhya se condamne petit à petit à sombrer dans la folie à défaut de mourir de chagrin et de détresse. Trouver son âme sœur commence à devenir vital si elle ne veut pas sombrer dans la folie. Il est fort probable que le jour où elle trouvera son âme soeur, Anhya développera une forte indépendance à son compagnon et une jalousie presque maladive vis à vis de lui. Il sera aussi le seul à être immunisé contre ses dons, il la verra telle qu'elle est réellement. Elle a aussi une tolérance zéro à l’alcool , mais cela ne l’empêche pas de boire malgré tout lorsqu’elle participe à une fête.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Demandes de Créatures & Dons spéciaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Demandes de Créatures & Dons spéciaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Créatures rares et nommés - Monts Brumeux
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Créatures rares et nommés - Ered Luyn
» Dessins, travaux graphiques, artworks + demandes
» Inscriptions aux cours de Soins aux créatures Magiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Administration
 :: Speed Dating :: Demandes
-
Sauter vers: