RSS
RSS


 


AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Unity Bishop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Messages : 5
Points RPs : 0
Date d'inscription : 24/08/2017






MessageSujet: Unity Bishop  Jeu 24 Aoû 2017 - 16:02



Eleanor Unity Bishop
L'esprit est ardent, mais la chair est faible.

➤ Nom Complet : Bishop. La légende familiale raconte que le premier porteur du nom était le fils, bien évidemment illégitime, d’un évêque. C’est certes la preuve que les Bishop sont catholiques de génération en génération depuis des siècles, mais il semblerait que leur ancêtre n’ait pas été l’évêque le plus pieux qui soit.
➤ Prénom Complet : Eleanor Unity. Elle a utilisé Eleanor comme prénom d’usage les douze premières années de sa vie, avant de décider à la fin de sa première année qu’elle serait Unity chez les sorciers.
➤ Surnom : Nelly, Nell, Ellie, Nora, Norie, U, Uni. Ses parents et frères et sœurs l’ont toujours appelée Nelly ou Nell, rarement par son prénom entier.
➤ Age : 27ans. Enfin, tout dépend comment on compte, étant donné qu’elle a vu le jour le 29 février 1972. Autrement, on pourrait considérer qu’elle a six ans.
➤ Nationalité : Anglaise. Elle a une ascendance polonaise par sa mère.
➤ Statut Matrimonial : Célibataire. Elle a bien du mal à maintenir une relation sur le long terme, le secret magique rendant compliqué de sortir avec des moldus, et ses côtés très moldus posant parfois problème aux sorciers.
➤ Orientation Sexuelle : Bisexuelle. Elle s’est considérée hétéro jusqu’à dix-huit ans, lorsqu’elle s’est rendue compte que peut-être que ce n’est pas très hétéro de fantasmer sur certaines de ses camarades de classe.
➤ Caractéristiques : Altruiste x Amicale x Assurée x Bordélique x Confiante x Coquette x Courageuse x Croyante x Curieuse x Débordée x Déterminée x Dispersée x Enjouée x Fainéante x Gourmande x Imprudente x Impulsive x Mièvre x Optimiste x Passionnée x Têtue.
➤ Choses à Savoir : Unity possède un don de voyance. x Elle a toujours vécu à Londres, hormis lorsqu’elle était à Poudlard, bien sûr. x Elle est catholique pratiquante. Elle possède d’ailleurs trois tout petits tatouages en lien avec sa religion, une croix en dessous du poignet gauche, un ichthus en dessous du poignet droit, et une médaille miraculeuse sur sa nuque. x Sa famille maternelle est polonaise et est arrivée en Angleterre après la seconde guerre mondiale. x Elle a deux frères et cinq sœurs, dont une jumelle.

➤ Avatar : Alina Kovalenko.
➤ Maison à Poudlard : Gryffondor.
➤ Métier (Adultes) : Après un ambitieux double cursus de zoologie magique et de médicomagie, elle partage son temps entre le Département des Mystères, où elle a décidé de faire carrière dans la recherche à propos de l’origine de la magie et de sa transmission héréditaire, et l’université d’Owlin, où elle est l’assistante d’un professeur de génétique magique, et donne des cours de soutien. Elle propose également des services de généalogiste, notamment dans les affaires de succession, puisqu’elle s’est découvert une passion pour cette discipline au cours de ses études et recherches liées à la famille et l’hérédité.
➤ Ascendance : Née-moldue.
➤ Épouvantard : Le Diable en personne.
➤ Patronus : Mésange bleue.
➤ Baguette Magique : Tilleul argenté, crin de licorne, fine et flexible, 32cm.
➤ Animal de Compagnie : Un chihuahua beige et blanc à poils longs nommé Bambi qu’elle s’est offert à la fin de ses études, sa sœur jumelle en possède également un de la même portée. Et un lapin Géant des Flandres, plus grand que son chien, donc, qui répond au doux de Dumbo.
➤ Position durant la Guerre : En tant que née-moldue, il va sans dire que sa position durant la guerre n’a pas été facile. Malgré son statut, elle est restée à son poste quelques semaines après le coup d’état, sous haute surveillance, le nouveau régime désirant l’utiliser pour trouver un moyen de retirer leur magie aux enfants de moldus. Elle a fini par ruser et fuir, retourner vivre dans le monde moldu, où elle a été accueillie par la famille de sa belle-sœur, malheureusement, les Mangemorts ont mis le nez dans ses recherches, détruit certaines données et utilisé d’autres à mauvais escient, ce qui l’a bouleversée.
➤ Avis sur le Nouveau Gouvernement : Clairement, ça pourrait être mieux, mais il va falloir faire avec un moment. Et puis, mon Dieu, tout est toujours mieux que les Mangemorts. Tant qu’on la laisse travailler tranquillement, elle va tâcher de se mêler de ses affaires et de ne pas s’attirer d’ennui. Au vu de sa propension à toujours vouloir gratter plus loin, c’est plus facile à dire qu’à faire.
➤ Avis sur le Nouveau Cours de Soutiens à Poudlard : Est-ce qu’apprendre à se défendre dans le cadre du cours de Défense n’était pas suffisant ? L’idée peut sembler bien intentionnée, mais Unity n’est jamais favorable à la violence et tout cela la chiffonne un peu.
➤Unity tient beaucoup à son apparence. C’est important pour elle de bien présenter, d’être habillée d’une manière qui lui plait et lui correspond. C’est une personne coquette, qui adore les vêtements et se fournit autant côté moldu que sorcier, s’amusant du fait qu’elle passe pour une prude avec ses jupes jamais plus haut que les genoux chez les moldus, alors que la même tenue parait bien osée au milieu des longues robes sorcières. Elle apprécie les motifs fleuris ou parfois légèrement enfantins, se faire de jolies coiffures élaborées et se vernir les ongles, et si ce n’est pas là la tenue que vous attendiez d’une Langue de Plomb, ou de l’assistante du professeur de génétique, elle vous emmerde. Elle a une certaine assurance et n’hésite pas à remettre les gens qui se permettent de donner un avis qu’elle n’a pas demandé à leur place. Elle s’efforce de le faire avec humour, et a beaucoup d’autodérision, mais elle peut parfois se montrer un peu sèche dans la précipitation.

C’est pourtant quelqu’un d’aimable et bien intentionnée, très souriante et de bonne humeur, toujours prête à rendre service, même quand elle n’en a pas très envie, quitte à faire passer les autres avant elle et se maudire ensuite pour le temps que ça lui prend. Elle aime se sentir utile, et puis si ça peut faire plaisir… Et puis il faut bien qu’elle gagne sa place au paradis. Oui, ça sonne légèrement intéressé, comme ça, oui. Promis, ça ne l’est pas seulement, disons que ça lui sert simplement de motivation dans certains cas. La plupart du temps, elle n’a pas besoin de se forcer, elle adore écouter les autres, elle a l’impression d’apprendre et de grandir énormément rien qu’en écoutant ses proches ou des étrangers parler de leur vie et de leurs expériences. Une partie de son travail consiste à interroger les gens à propos de leur famille, et c’est une des choses qu’elle préfère, les personnes qu’elle interroge s’en tenant rarement à lui parler uniquement d’hérédité. Elle hésite souvent à donner son avis sur les aspects plus personnel, mais elle apprécie grandement de partager son expérience lorsqu’elle estime que ça peut être utile, particulièrement avec d’autres nés-moldus. Elle est toujours curieuse de voir comment ils gèrent leurs pouvoirs et leur intégration au monde magique.

La curiosité est d’ailleurs un de ses traits majeurs. La jeune femme a une tendance à fouiner et mettre son nez partout, lorgner dans le premier tiroir ouvert qu’elle aperçoit et mener ses petites enquêtes. Ça prend parfois des proportions ridicules, comme la fois où elle a suivi pendant plusieurs heures, sur un coup de tête, un client régulier de la librairie de sa sœur qui avait tapé dans l’œil de cette dernière. Il fallait qu’elle en sache plus sur lui pour donner un coup de pouce à sa jumelle chérie, comprenez. Cette tendance lui a parfois posé problème, notamment lorsqu’on la retrouve à un endroit où elle n’est pas censée être. Détestant mentir, elle est lamentable quand il s’agit de se trouver une excuse valable. Dieu merci, ses enquêtes ne sont jamais mal intentionnées, seulement dans le but de satisfaire sa curiosité, d’apprécier une petite poussée d’adrénaline, ou de tirer au clair quelque chose qu’elle trouve louche.

Elle est très fusionnelle avec sa sœur jumelle, et dans une moindre mesure, avec sa famille. Elle reporte également ce comportement avec ses amis proches, se montrant très présente et attentionnée, un peu mère poule avec eux. Unity fait confiance par défaut, elle part toujours du principe que les gens sont bons et bien intentionnés, et que tout va bien se passer, quitte à faire preuve de naïveté face à certains cas objectivement désespérée, mais si passée la seconde chance, elle est déçu, l’autre n’aura plus droit qu’au strict minimum de la politesse, son mépris en prime. C’est peut-être pas très chrétien, mais elle n’a pas que ça à faire que tendre l’autre joue quand on l’emmerde. Cette confiance en autrui, en elle-même, et en Dieu et son ange gardien qui, sans doute, la protègeront, peut la rendre extrêmement imprudente dans certaines situations, Unity ayant tendance à agir sur un coup de tête et voir ce que ça donne. Jusque là, elle a eu de la chance, et ça ne l’aide pas à apprendre de ses erreurs. En plus, il est bien difficile de lui ôter une idée de la tête, elle ne supporte pas l’impression d’être passive, surtout face à quelque chose qui va à l’encontre de ses principes, mais plus généralement d’être passive tout court. Elle a besoin d’être en mouvement, d’être occupée, heureusement qu’elle est relativement multitâches, puisqu’elle se disperse et commence toujours plein de choses en même temps, incapable de choisir entre plusieurs choses qui l’intéressent, ce qui fait qu’elle est toujours incorrigiblement débordée. Son environnement de travail et son appartement s’en ressentent, d’ailleurs, et elle est bien la seule à pouvoir se retrouver dans son bazar.

Malgré ce côté très active, Unity est une grosse feignasse. Elle se force autant qu’elle peut parce que ce n’est pas un trait de caractère qu’elle apprécie chez elle, mais tous les matins, elle a la flemme de se lever et traîne au lit plus que prévu, se retrouvant à devoir se dépêcher pour ne pas être en retard, et oui, elle avoue honteusement que ça lui est déjà arrivé de se faire porter pâle pour rester dans son canapé à manger des chips devant un Disney. Mais c’est rare, promis. Elle a beau adorer son travail, elle hâte du weekend toute la semaine, pour pouvoir lire, regarder la télé, tricoter, téléphoner à tout le monde et jouer avec son chien. Le dimanche, c’est sacré, non seulement pour la messe du matin, mais aussi pour la traditionnelle glandouille de l’après-midi. Et puisqu’on en est au registre des péchés capitaux, ajoutons qu’elle est une grande gourmande et ne se verrait pas passer une journée de travail sans grignoter des sucreries à longueur de temps. Ceci dit, celui qui l’embêtait le plus, mais auquel elle s’est résigné, c’est que, loin de l’idéal de virginité jusqu’au mariage avec lequel elle a été élevée et que certains de ses frères et sœurs ont suivi, Unity apprécie bien trop la fornication. Que ce soit sur le plan physique, ou, encore une fois, pour satisfaire sa curiosité d’autrui. Tant pis, personne n’est parfait, et puis de toute manière, puisqu’elle a tendance à préférer les femmes, si elle devait attendre le mariage, elle est pas sortie de l’auberge. Au final, elle estime que ça ne va pas à l’encontre de sa pratique religieuse, malgré ce que peuvent en dire certains auxquels, de toute façon, elle ne demande pas leur avis, donc ils feraient mieux de se coller quelque part au lieu de se prendre pour Dieu le père. Non mais.

Sa religion tient une grande place dans sa vie, Unity est croyante et pratiquante, et ne le cache absolument pas, certainement pas pour faire plaisir aux sorciers. A vrai dire, c’est en partie en réaction aux commentaires moqueurs ou hostiles à Poudlard qu’elle a commencé à pratiquer plus, tenant à montrer à tout le monde qu’elle n’était pas près de changer pour leur faire plaisir, et que ça ne la rendait pas moins sorcière pour autant. Ça fait toujours froncer quelques sourcils au Ministère, de la part des personnes de familles sorcières qui ne sont que peu familier du concept comme de la part des nés-moldus, mais Unity ne voit aucune contradiction dans le fait d’être une sorcière bisexuelle travaillant dans la recherche et catholique pratiquante. Et oui, elle est rousse, et non, ses parents n’ont pas essayé de la brûler, est-ce qu’on peut passer à autre chose, maintenant ? Parce qu’elle sera ravie d’échanger avec vous sur ce sujet, mais si c’est pour entendre des âneries, c’est pas la peine.
➤ Pseudo : Voyons, on se connait déjà.  
➤ Comment avez vous connu le Forum : Je sais plus.
➤ Age : 20ans.
➤ Suggestions : Comptez vos points pour Pouffy, nom d'un chien !  



Dernière édition par E. Unity Bishop le Jeu 31 Aoû 2017 - 15:32, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 5
Points RPs : 0
Date d'inscription : 24/08/2017






MessageSujet: Re: Unity Bishop  Jeu 24 Aoû 2017 - 16:02



Mon Histoire
Une petite phrase de slogan

➤ Après des années de souffrance sous l’occupation nazie, voyant d’un mauvais œil l’arrivée des soviétiques en Pologne, notamment du fait de leur attachement à la religion catholique, la famille Chlebek, ou en tout cas ce qu’il en reste après les bombardements, l’occupation, les déportations pour résistance et l’insurrection, se résout à quitter le pays pour s’établir dans un Londres en ruine en 1945, avec dans leur bras le plus jeune membre de la famille, la petite Danuta Maria, à peine âgée de deux ans. Sans ce premier événement crucial et ce début de vie pour le moins difficile, Danuta n’aurait jamais rencontré, dix-huit ans plus tard, dans la boulangerie de son père, un étudiant en langues anciennes de cinq ans son aîné. Ce fut le coup de foudre immédiat pour Danuta et Walter Nigel Bishop, qui prit soin de revenir tous les jours, matin et soir, voir sa petite boulangère favorite. La raison aurait voulu qu’ils patientent jusqu’à la fin toute proche des études du jeune homme pour convoler en justes noces, mais ils précipitèrent les choses en janvier 1964, la patience n’étant manifestement pas leur fort, Danuta étant discrètement enceinte de quatre mois. On prétendit poliment que Joseph Constant, leur premier né, était né prématurément, la vieille grand-mère polonaise gâteuse criant au miracle de voir un enfant né à cinq mois de grossesse aussi grand et bien portant. Suivit une fille, l’année suivante, Veronica Faith, puis un second garçon, Ian Clement, l’année d’après, sa naissance coïncidant avec le départ de la petite famille de leur minuscule appartement, pour une maison plus adaptée dans le quartier d’Ealing, non loin de l’établissement scolaire dans lequel Walter venait d’être embauché en tant que professeur de latin et grec ancien. Après trois enfants aussi rapprochés, les Bishop estimèrent qu’un peu de patience ne ferait peut-être pas de mal, et c’est seulement en 1970, quatre ans après la naissance du dernier, que naquit Beatrice Modesty, puis, en 1972, les jumelles, leur faisant battre leur record précédent de trois enfants en trois ans.

Eleanor Unity vit le jour, ou plutôt la nuit, le 29 février à 23h23, suivit de sa sœur Dorothy Unity, le 1er mars à 0h06, réussissant ainsi la prouesse d’être des jumelles nées un mois différent. Cette petite originalité n’a pas empêché les deux sœurs d’être extrêmement fusionnelles, Dolly n’allant jamais sans Nelly, et inversement. Inséparables au point de dormir dans le même lit, et très semblables physiquement, la différence entre les deux jumelles n’est cependant pas bien difficile à faire. Dolly est la plus calme, la plus réfléchie des deux, celle qui tempère et raisonne, qui planifie et vérifie, qui rêve et rêvasse. Nelly est celle qui rapporte des ennuis. Elle n’a jamais de mauvaises intentions, la pauvre enfant, mais c’est plus fort qu’elle, son intrépidité la pousse bien trop souvent entraîner ses sœurs dans des explorations qui pourraient s’avérer risquées. Prenant un « raccourci » qu’elle n’a jamais emprunté et qui les perd complètement, s’échappant de l’école où elles sont scolarisées « juste pour cinq minutes pour voir le petit chien » sans réussir à re-rentrer, escalader la cabane de jardin avec sa débrouillardise pour seule aide pour récupérer un jouet coincé dessus…son enfance n’est décidemment pas exempte de bêtises. Dolly canalise sa sœur, en classe, l’aide à se concentrer, lui chuchote d’arrêter ses bavardages…et les réponses aux exercices, parfois. Nelly, elle, papillonne, bavarde à la moindre occasion, gribouille dans les marges de ses cahiers. Et fait aussitôt amende honorable dès qu’on le lui reproche, mais ça ne l’empêchera pas de recommencer malgré ses efforts.  

Sans compter tous les événements étranges qui l’entourent bien vite, l’aidant à se démarquer de ses nombreux frères et sœurs puisque naissent Hedwig Verity six après les jumelles et Magdalena Temperance en 1982. Nelly ne comprend pas très bien pourquoi elle est la seule de sa fratrie à faire ces rêves qui l’inquiètent, à se réveiller en sursaut la nuit incapable d’expliquer cet oppressant sentiment d’urgence qu’elle ressent parfois. Pourquoi sa robe préféré, après avoir pourtant déteint, a subitement retrouvé sa couleur d’origine. Pourquoi la fleur offerte par un petit amoureux de l’école s’est ravivée lorsqu’elle l’a touchée en constatant avec tristesse qu’elle était fanée. Pourquoi les craies du professeur éclatent dans les mains de ce dernier quand il vient de la punir. Elle sait, au fond, que c’est elle qui fait ça. Mais elle ne parvient pas à comprendre pourquoi. Ça ne devrait pas être possible. Est-ce qu’elle est folle, est-ce qu’elle imagine tout ça ? Pourtant, non, Dolly en est témoin, Dolly la croit, elle. Ce qui n’est pas toujours le cas des autres, qui balayent ça d’un revers de la main, qualifiant ça d’enfantillages, l’accusant de mentir et d’avoir une imagination trop débordante. Même si les preuves s’accumulent. Que c’est difficile de ne pas remarquer ces drôles de phénomènes. Mais les Bishop sont de bons chrétiens, qui ne croient pas aux histoires de pouvoirs surnaturels, de fantômes et allez savoir quoi d’autre. Mais les membres les plus âgés de la famille sont prompt à parler de démons et de possession, ce dont les parents ne veulent parler, mais qui ne manque pas d’effrayer la petite fille qu’elle était alors. Non, elle n’a pas le diable au corps ! Elle ne veut pas, elle ne mérite pas, elle fait tellement d’effort pour être une bonne personne. Il n’y a que ces drôles de transes qu’a la petite fille qu’ils prennent en compte. Un temps seulement, la conduisant tour à tour chez un psychiatre, un neurologue, une spécialiste du langage, et même faire un scanner du cerveau, mais puisque tout le monde leur assure que tout va bien, on l’accuse de faire semblant, de chercher à attirer l’attention. Il parait que c’est courant, chez les jumeaux, ou dans les familles nombreuses, alors quand on cumule les deux… Elle s’y sent dans son élément, pourtant. Elle adore ses frères et sœurs, est ravie d’avoir toujours des compagnons de jeu, des amies avec qui échanger des confidences le soir dans leur chambre, elle a d’ailleurs hâte de rejoindre, avec Dorothy, leur sœur Beatrice qui, sortie de l’école primaire, poursuit sa scolarité dans un pensionnat catholique pour filles. Plus cette fameuse date approche, plus les jumelles se projettent dans leur future école. Elles pourront enfin être dans la même classe, et elles seront dans le même dortoir, elles pourront être encore plus ensemble, et profiter un peu plus de Bea qu’elles ne voient que le weekend. Nelly a tellement hâte. Elle sait que ce sera dur, le pensionnat, d’être loin de ses parents, de ses frères et des petites, mais elle aura Bea, et Dolly. Elle est heureuse à l’idée qu’elles ne seront bientôt plus les filles jugées bizarre puisque catholiques pratiquantes au milieu d’autres enfants qui ont d’autres religions et surtout d’autres centres d’intérêts alors que les jumelles se demandent régulièrement si elles ne deviendront pas religieuses, comme leur tante,  et en rêvent parfois. Malheureusement pour elle, tous ces jolis plans tombent à l’eau, tôt le matin du dernier jour de février où elle s’apprêtait à fêter son onzième anniversaire. L’explication à tout ces drôles de phénomènes qu’elle s’efforce de garder secrets frappe à leur porte. Eleanor Unity Bishop est une sorcière.




Dernière édition par E. Unity Bishop le Ven 15 Sep 2017 - 18:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 204
Points RPs : 382
Date d'inscription : 30/07/2017






MessageSujet: Re: Unity Bishop  Jeu 24 Aoû 2017 - 16:06

Oy
Re-bienvenue et bonne chance pour ta fiche Joli choix d'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 227
Points RPs : 302
Date d'inscription : 24/09/2016
Age : 20






MessageSujet: Re: Unity Bishop  Jeu 24 Aoû 2017 - 16:32

OMG naan ! Leslie qui joue une fille ! INCREDIBLE !! *sort*

Re-bienvenue mon chou ! J'ai hâte de découvrir ton nouveau perso ! J'adore tellement ton nom et ta bouille déjà !

_________________
Daddy finally caught 'em and he emptied his gun
©Justayne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 514
Points RPs : 519
Date d'inscription : 27/10/2016
Age : 25






MessageSujet: Re: Unity Bishop  Jeu 24 Aoû 2017 - 16:37

Oooooooh mon dieu tu joue une fiiiiille !

C'est trop cool j'ai hâte de voir ça !

_________________

   
I know, I gotta fight for who I am
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Leonis Black
Mini Black


Messages : 1652
Points RPs : 3532
Date d'inscription : 19/01/2017
Age : 28






MessageSujet: Re: Unity Bishop  Jeu 24 Aoû 2017 - 17:13

Rebienvenue

J'ai hâte de voir ce que va donner ton new perso, et ce que va donner toi en fille xD Par contre, non, on donne les points à Serdy

_________________
Si tu as un rêve, tu dois le protéger. Tu verras que les gens incapables d’y arriver feront tout pour te décourager. Si tu veux vraiment quelque chose, t’as qu’à te battre, point-barre. À la recherche du bonheur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 65
Points RPs : 61
Date d'inscription : 10/08/2017






MessageSujet: Re: Unity Bishop  Jeu 24 Aoû 2017 - 17:28

re-Bienvenue à toi et bon courage pour cette nouvelle fiche

_________________
BUTTERFLIES
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 305
Points RPs : 113
Date d'inscription : 19/12/2016






MessageSujet: Re: Unity Bishop  Jeu 24 Aoû 2017 - 18:32

Re bienvenue parmi nous



Bon courage pour ta fiche

_________________

ANHYA


I'm wishing on a star to follow where you are. I'm wishing on a dream to follow what it means. And I wish on all the rainbows that I see. I wish on all the people who really dream. And I'm wishing on tomorrow praying never comes. And I'm wishing on all the loving we've never done.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Theodore Nott
THEO Until we go down...


Messages : 5149
Points RPs : 5297
Date d'inscription : 24/04/2016
Age : 28
Localisation : Poudlard






MessageSujet: Re: Unity Bishop  Jeu 24 Aoû 2017 - 19:01

Moi jdonne à serpentard
Reuh bienvenue j'ai hate de voir la suite de cette fiche (peut être que je la lirais... mais je dis bien peut être )

_________________

This is our time, no turning back
We could live like legends...

© made by Ilyria
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ilyria87.tumblr.com/
avatar
Invité
Invité








MessageSujet: Re: Unity Bishop  Jeu 24 Aoû 2017 - 19:31

Rebienvenue avec cette jolie demoiselle que je ne connaissais pas
Bon courage pour cette nouvelle fiche
Revenir en haut Aller en bas
 
Unity Bishop
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Virgo no Asmita Vs Sea Dragon no Unity
» BISHOP Curtis - H - 31 ans - Mangemort Actif - Chanteur/Musicien - Mika
» Anna Bishop - Héritage
» [Guerre Sainte] Leo no Corell VS SeaDragon no Unity
» Commentaires - RP et Fanfic (Kate Bishop)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: 
Administration
 :: Cérémonie de Répartition
-
Sauter vers: