RSS
RSS


 


AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Andréa - Un jeune homme qui vient de loin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Messages : 4
Points RPs : 0
Date d'inscription : 08/02/2017






MessageSujet: Andréa - Un jeune homme qui vient de loin  Mer 8 Fév - 22:34














Andréa Diwan



Carte d'Identité

Nom Complet :
Diwan

Prénom Complet :
Andréa

Surnom :
Aucun

Age :
18 ans

Nationalité :
Pakistanaise

Statut Matrimonial :
Célibataire

Orientation Sexuelle :
Bisexuel

Caractéristiques :
Parfois, il préfère laisser certaines décisions au hasard et tirer à pile ou face en utilisant la pièce d'argent laissé par les messagers du rêves, peu avant son admission à Uagadou.

Choses à Savoir :
Certains de ses tatouages représentent des objets moldus tandis que d'autres sont des runes magiques qui l'aident à contrôler ses pouvoirs. Une façon pour lui de symboliser ses deux moitiés de lui même.


Avatar :
Zayn Malik
Registre Sorcier

Maison à Poudlard :
Le choixpeau magique à tout d'abord songé à Serpentard mais jamais Salazar Serpentard n'aurait accepté un né moldu dans ses rangs, c'est pourquoi à la place il fut envoyé à Serdaigle

Année (Elèves) :
7ème année

Métier (Adultes) :
Texte

Ascendance :
Né moldu

Épouvantard :
un sorcier qu'il a connu enfant, il se faisait surnommer "le grand Taleb"

Patronus :
Au départ, son patronus prenait la forme d'un simple guépard, jusqu'au choc émotionnel subit par le massacre dont il est l'auteur. Depuis lors, son animal c'est transformé en Nundu, une créature dangereuse et féroce que l'on trouve généralement dans certaines régions d'Afrique.

Baguette Magique :
Faite en bois de mélèze, 23 centimètres de longueur, contenant une épine de monstre du fleuve blanc en son coeur.

Animal de Compagnie :
Un petit singe femelle de race "vervet", qu'il a recueillit dans la forêt. Kali, comme il l'a nommée, a été abandonnée par sa mère à cause d'une malformation à la patte. (en attente d'acceptation de la part du STAFF) / Si refus il possèdera simplement un chat.)

Position durant la Guerre :
Il est contre la plupart des agissements de Lord Voldemort et de ses partisans. Le massacre des moldus et nés moldus par exemple (il vaudrait mieux pour lui). En revanche, il n'est pas en complet désaccord avec l'ensemble de leurs idées car se cacher et avoir honte de ses pouvoirs est une chose qui lui déplaît.

Avis sur le Nouveau Gouvernement :
Pour le moment il n'a pas vraiment eu le temps de se forger une opinion solide, ce qui est sûr c'est que quelque soit le gouvernement, d'après lui il est impossible de faire confiance à ces dirigeants qui la plupart du temps cherche à profiter ou tout du moins à éviter les états de panique.

Avis sur les Rumeurs "Neo-Mangemorts" :
Ce n'est pas pour le ravir mais ses rumeurs pourraient bien être fondées d'après lui, à vrai dire il redoutait cette possibilité avant de venir en Écosse et s'y est déjà longuement préparé

Caractère

S'il y a une chose que Andréa ne supporte pas, c'est d'être rejeté ou humilié. Sa réaction peut-être violente dans ce genre de circonstances. Bien entendu, il privilégie le raisonnement à la force, ce qui peut l’amener à causer encore plus de dégâts. « La vengeance est un plat qui se mange froid » est une phrase qui lui correspond plutôt bien. Il déteste le mensonge, tout particulièrement que l'un de ses proches lui mente et n'apprécie pas que l'on essaie de le manipuler. C'est une chose qui s'avère dans tout les cas être difficile à faire avec lui étant donné qu'il s'y connaît en la matière. Derrière cette façade, Andréa est un jeune homme fragile qui culpabilise facilement et qui supporte très mal la solitude. Et même s'il peut faire preuve de beaucoup de méchanceté à l'encontre de ses ennemis ou des personnes qui ne représentent rien pour lui, il est aussi capable de montrer ce qu'il y a de meilleur en lui en épaulant ses proches en toutes circonstances. Il n'hésiterait pas à se sacrifier pour eux, tout du moins après avoir épuisé tout ses autres plans pour les tirer d'affaire au préalable. En ce qui concerne son travail scolaire, Andréa est très ambitieux, cette année il est bien décidé à obtenir ses ASPIC pour pouvoir envisager plus tard une carrière dans la médecine ou l'enseignement. Bon élève, il a hâte de découvrir les méthodes d'apprentissages de Poudlard pour avoir la possibilité de les comparer à celles de Uagadou.

Tout sur Vous

Pseudo :
Mana

Comment avez vous connu le Forum :
sur un annuaire

Age :
22 ans

Suggestions :
Aucune pour le moment, il me tarde juste de rejoindre le RPG !




Dernière édition par Andréa Diwan le Ven 10 Fév - 1:38, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 4
Points RPs : 0
Date d'inscription : 08/02/2017






MessageSujet: Re: Andréa - Un jeune homme qui vient de loin  Mer 8 Fév - 22:35














Mon Histoire



Once Upon a Time...


Le commencement

Issu de parents moldu, Andréa naquit à Lahore au Pakistan en 1981. Il n'eut pas vraiment l'occasion de connaître sa ville natale en revanche, étant donné que ses parents déménagèrent dans le Ouganda à Kibuli alors que lui n'était âgé que de trois ans à peine. En effet, bien que les Diwan soient attachés à leurs racines, ils sautèrent très vite sur l'occasion d'acheter une résidence hôtelière a bas prix. Jusqu'ici, Andréa paraissait semblable à tout les autres petits garçons de son âge et eu même la chance d'aller à l'école grâce aux modestes revenus que ses parents réussirent à se faire en accueillant de plus en plus de vacanciers. A cette époque, il se montrait sociable envers ses camarades, ouvert, habitué à rencontrer des touristes venant des quatre coins du globe. Il lui arrivait parfois de faire des sottises  bien évidemment, mais rien de très alarmant.

La véritable nature de l'enfant fit surface en fin d'année 1987, lorsque de nombreux phénomènes étranges s'enchaînèrent à la suite, toujours en sa présence. Ses cheveux coupés repoussaient en l'espace d'une seule nuit, toutes sortes d'objets explosaient quand il se mettait en colère ou encore de terribles pustules apparaissaient sur le visage de ses ennemis d'école. A partir de là, sa vie changea de façon radicale, il devint la risée des habitants de Kibuli, enfants comme adultes. Ceux-ci n'hésitèrent pas à le traiter de monstre et à l'accuser d'avoir pactisé avec un Djinn (esprit) en adoptant des comportements violents à son égard. Les Diwan, effrayés et très inquiets pour leur fils unique, décidèrent d'un commun accord d'emmener Andréa consulter toutes sortes de médecins, des devins, des guérisseurs, tous des charlatans pour la plupart, jusqu'à ce qu'ils tombent un beau jour sur un vieil homme surnommé « le grand Taleb ». Ce dernier, à l'instar de ses confrères, se trouvait être un véritable sorcier et même un puissant empathe, ce qui signifie qu'il pouvait lire et ressentir les émotions de n'importe quel individu. Andréa, qui s'attendait encore une fois à devoir égorger un poulet et boire des substances répugnantes en observant un africain s'agiter à côté de lui, fut bien surpris de cette entrevue. Le Taleb lui expliqua que ce qu'il possédait ne provenait pas d'une quelconque malédiction mais  qu'il s'agissait d'un véritable don et qu'il ne pouvait s'y soustraire, qu'il ne devait s'y soustraire sous aucun prétexte sous peine d'être envahis par un mal encore bien plus grand. Suite à cette première séance, ils furent amener à se revoir chaque semaines pendant plus de quatre ans.

Contrôle

Tout revenait enfin à la normale, Andréa apprenait a contrôler ses pouvoirs grâce à l'aide du vieux sage et de ce fait, ses proches pouvaient a nouveau dormir sur leurs deux oreilles. De temps à autre, le Taleb exigeait bien quelques petites compensations, l'argent ne l'intéressait en aucune manière alors il demandait au jeune homme d'effectuer certaines transactions pour lui, comme livrer des herbes magiques ici et là et même parfois voler des produits spécifiques. Le brun n'aimait pas agir de la sorte, d'autant que tout acte criminel se révélait être sévèrement puni là où il vivait, mais il devait bien ça à l'homme qui lui avait pratiquement sauvé la vie, alors il s’exécutait sans rechigner. C'est à cette même période qu'Andréa fit la connaissance de Nathan, un sorcier de son âge qui vint passer plusieurs semaines dans l'hôtel familial en compagnie de ses parents. Ce fut agréable pour Andréa de se rendre compte qu'il n'était pas seul, que d'autres sorciers existaient à travers le monde et que certains vivaient même en communauté fermées, sans la présence d'êtres dépourvus de pouvoirs magiques pour les entraver. Suite au départ du petit américain, les deux amis continuèrent à communiquer à distance, s'échangeant des lettres et autres photographies. Un beau jour, Nathan lui annonça qu'il venait d'être accepté au sein de l'école de sorcellerie d'Ecosse. Le soir suivant, Andréa fit un rêve très étrange où il se voyait pénétrer en plein cœur d'un magnifique édifice situé au sommet d'une montagne. En s'éveillant, il fut très déçu de s'apercevoir que ce lieu n'était pas réel. Toutefois, le lendemain matin il découvrit une pièce de monnaie en argent située au dessous de son oreiller. L'inscription « ce n'est pas un rêve » sur un côté et la gravure de la bâtisse qu'il avait vu dans ses songes de l'autre, lui laissa quelques doutes.

Le 5 Septembre 1992, ses doutes furent confirmés, car un convoi de sorciers débarqua de nul part dans le vaste terrain qui surplombait la façade de l'hôtel. Andréa n'en croyait pas ses yeux, la femme qui menait le groupe d'élèves se présenta sous le nom d'Arietty Sangasan et déclara qu'elle venait chercher tout les nés moldus marqués du périmètre pour les conduire à Uagadou, une école de magie apparemment très réputée. Après avoir été contraint de faire ses valises en urgence, Andréa rejoint le groupe d'étudiant, sous le regard désapprobateur de ses géniteurs. Ladite Arietty jeta un sort de désillusion sur leurs capes, ainsi que sur leur moyen de locomotion qui s'avérait être... des tapis volants ? L'adolescent n'en croyait pas ses yeux. A partir de là, Andréa enchaîna six années à l'école des sorciers d'Afrique. Bien qu'il soit en avance pour son âge, il découvrit une quantité de sorts et d'enchantements dont il ne soupçonnait même pas l'existence. Il apprit a utiliser la magie avec et sans baguette, excellant tout particulièrement dans les cours de legilimancie, de botanique et de sortilèges. En revanche, la métamorphose devint sa bête noire, la matière dans laquelle il accumula le plus de lacunes. Tandis que Uagadou était réputée pour compter un nombre incalculable d'animagi parmi ses élèves, Andréa lui, désespérait de voir ses résultats s'améliorer dans ce domaine. Être d'origine moldu n'était pas considéré comme une honte dans cette école qui prônait la tolérance, le respect et l'ouverture d'esprit. Andréa n'eut donc pas de réelles difficultés à nouer des liens, des amitiés, des amourettes de jeunesses... Il se fit également quelques ennemis mais son intelligence et sa faculté à cerner très rapidement le comportement d'autrui l'aida beaucoup avec ce genre de personnes.

La clé du pouvoir


Car si lors de ses premières années l'étudiant fut étiqueté comme un garçon sage et studieux, certains professeurs finirent par s'apercevoir de sa tendance à manipuler son entourage pour obtenir ce qu'il désirait, chose qu'il faisait fréquemment, tout particulièrement lorsqu'il souhaitait se venger de quelqu'un. Pourtant, il agissait toujours très subtilement en se renseignant sur les diverses secrets de ses camarades avant de les mettre devant le fait accompli , les faisant honteusement chanter. Car si les enseignements reçus durant sa scolarité lui avaient bien apprit une chose, c'est que la connaissance représentait la clé du pouvoir. Mine de rien, Andréa gardait encore en lui les séquelles de son enfance malheureuse, du rejet qu'il avait subit de la part des moldus et l'adolescence le poussait à évacuer tout ce qu'il avait gardé en le faisant payer à d'autres, en humiliant ses rivaux pour ne pas être humilié. Durant les vacances, il devait encore rentrer chez lui à Kibuli, là ou parler de ses cours jetait inévitablement un froid durant les repas de famille. Car même si les parents d'Andréa aimaient profondément leur progéniture, aborder le surnaturel réveillait encore en eux bon nombres de craintes et les mettaient très mal à l'aise. Le jeune homme se montrait de moins en moins compréhensif à leur égard et supportait mal ses longues semaines ou faire usage de la magie était souvent impossible, s'isoler étant un luxe qu'il ne pouvait pas vraiment se permettre dans un hôtel. En tant que mineur, il portait encore la trace sur lui et il devait se montrer prudent.

Au cours de sa septième année d'apprentissage, le métisse reçu une lettre d'un homme qu'il pensait naïvement ne plus jamais revoir, le grand Taleb (il ne connaissait toujours pas son véritable nom). Ce dernier lui demandait dans sa missive, de lui apporter lors de ses prochaines vacances, un objet très rare dissimulé dans l'une des pièces secrètes de l'école Africaine, avec pour seule recommandation de ne surtout pas le toucher à mains nues. Il s'agissait plus précisément d'un bracelet constitué de milliers de minuscules pierres précieuses, un objet ancien qui d'après le Taleb, appartenait à sa famille depuis des générations. Cependant, Andréa ne ressemblait plus en rien à l'enfant qu'il avait été autrefois, il avait gagné en maturité et cette requête lui parut plus que douteuse. Perplexe, il déroba tout de même la relique mais se jura de découvrir de quoi il s'agissait ou tout du moins de contraindre son ancien mentor à le lui révéler, avant de l'a remettre à qui que ce soit. Lors de sa coupure suivante, qui tomba durant la saison des pluies, le Pakistanais se rendit comme convenu à son rendez-vous avec le Taleb dans un temple du Ouganda. Mais cette fois-ci ils n'étaient pas seuls, des adorateurs, principalement des enfants, semblaient se dévouer au sorcier, ce qui attisa davantage la méfiance d'Andréa. Leur entretien fut tendu dans un premier temps, l'adolescent campant sur ses positions, refusant d'offrir le bracelet sans être mit au courant de son pouvoir. En fin de compte, le Taleb proposa de lui faire une démonstration et ordonna à l'un des enfants présents d'enfiler le bracelet.

Imperium

Moins d'une minute plus tard, le malheureux tentait de retirer le bijou qui paraissait lui provoquer une cuisante douleur au poignet, en vain. Il s'effondra au sol et fut prit de sévères convulsions, ses yeux roulant dans ses orbites tandis qu'il se tortillait lamentablement. Enfin, son coeur cessa de battre, mettant un terme à ses souffrances. Andréa quant à lui assistait à la scène comme un simple spectateur, incrédule et impuissant face à ce qui venait d'arriver. En reprenant ses esprits, une colère sourde s'empara de son être et il voulu s'attaquer à celui qu'il avait pourtant longtemps considéré tel un véritable guide spirituel. Furieux, il le menaça violement de le faire payer et de dénoncer l'ensemble de ses agissements. Mais le vieillard, inévitablement bien plus expérimenté se défendit sans peine. Pour punir le garçon de son insolence il lui jeta un « impero » et l'obligea à massacrer tout les innocents présents dans la pièce avant de transplaner, un sourire narquois aux lèvres. On ne le revit jamais plus. Quand le brun reprit conscience, il se trouvait au beau milieu de corps ensanglantés, éparpillés piteusement au sol, un crime dont il était manifestement l'auteur sans en garder le moindre souvenir. Incapable de se déplacer, il resta assis dans ce lieu froid et sinistre. Il fini par être arrêté par les autorités moldus, juste avant que la brigade de la police magique Africaine n'intervienne à son tour, accompagnée de trois oubliators. Andréa clama son innocence et raconta sa version des faits une bonne centaine de fois, mais le sortilège de l'imperium se révélait être difficile à déceler et le « prior incanto » effectué sur sa baguette révélait qu'il était bel et bien le lanceur de sort. Toutes les preuves jouaient en sa défaveur et ce n'est qu'après de nombreux interrogatoires, la prise de véritaserum et l'intervention de legilimens que le jeune homme fut enfin innocenté.

Bouleversé par ce macabre événement, Andréa prit la décision de ne plus retourner en cours. Non seulement il craignait de devoir affronter les remarques de ses camarades, de lire dans leurs yeux de la peur à son égard, mais une autre idée germa dans son esprit pour finir par se transformer en obsession. Et si le grand Taleb revenait ? Et s'il le forçait à commette d'autres monstruosités de ce genre ? En plus de tout cela, son correspondant Nathan avait reprit contact avec lui dans le plus grand secret, pour lui raconter ce qu'il subissait las bas en Écosse. Avec la prise de pouvoir des mangemorts et le retour de Voldemort, puissant mage noir connu dans le monde entier, le Serpentard et sa famille ne paraissait pas en sécurité. Inquiet pour lui, Andréa songea à partir le rejoindre mais Nathan l'en dissuada en lui expliquant que les moyens de transports magiques étaient étroitement surveillés et que sa condition de né moldu ferait de lui une proie facile. La fin de l'année arriva et l'adolescent ne prit pas la peine de passer ses A.S.P.I.C, incapable de lutter contre l'angoisse de remettre les pieds a Uagadou.

Nouveau départ

1998, les tensions s'apaisaient peu à peu en Europe bien que certains mangemorts échappent encore à la justice. Finalement après une lettre explicative adressée à la directrice de l'école, Minerva Mcgonagall, où Andréa raconta son histoire, les raisons qui le poussait à partir et la discrétion qu'il espérait de sa part sur ses agissements passés, c'est à Poudlard que le jeune sorcier s'apprêtait à redoubler sa septième année. Les lieux ne paraissaient pas encore totalement sûr, mais cette fois-ci il comptait bien être présent pour épauler son ami en cas de danger et ce, quelles qu'en soient les conséquences. Après tout, entre un sorcier qui l'obligeait a commettre des actes contre sa volonté et les mangemorts, Andréa ne savait pas ce qu'il préférait. Une chose demeurait sûr, c'est qu'il ne se comporterait plus comme un lâche en se cachant dans les jupons de sa mère, à présent il ferait le nécessaire. De plus, il ne serait plus seul.  






Dernière édition par Andréa Diwan le Jeu 9 Fév - 22:10, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theodore Nott
THEO Until we go down...


Messages : 3491
Points RPs : 2746
Date d'inscription : 24/04/2016
Age : 28
Localisation : Poudlard






MessageSujet: Re: Andréa - Un jeune homme qui vient de loin  Mer 8 Fév - 22:47

Bienvenue sur le forum
Alors juste une petite chose, nous avons déjà une Sasha sur le forum, pour des soucis de reconnaissance et pour éviter d'être un peu perdu, on essaye d'éviter au maximum les doublons de prénom, du coup ce serait cool que tu modifie, je vois que tu as mis un second prénom à ton personnage, peut être inverser les deux, mettre Sasha en second ce sera plus simple pour tout le monde Wink
En tout cas je te souhaites bon courage pour ta fiche, j'ai hate de voir ce que ça réserve et si tu as des questions n'hésite pas

_________________

This is our time, no turning back
We could live like legends...

© made by Ilyria
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ilyria87.tumblr.com/ En ligne
Raphaël C. Miller
Wild & Sexy


Messages : 290
Points RPs : 302
Date d'inscription : 21/12/2016
Localisation : DANS TON CUL






MessageSujet: Re: Andréa - Un jeune homme qui vient de loin  Mer 8 Fév - 23:27

Hey bienvenue parmi nous

Je te souhaite pour courage pour ta fiche, si tu as des questions, n'hésites pas !

_________________
Nothing really matters, anyone can see
« Mama, just killed a man, put a gun against his head Pulled my trigger, now he's dead. Mama, life had just begun But now I've gone and thrown it all away. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia Callahan
Ginger Power


Messages : 548
Points RPs : 351
Date d'inscription : 24/04/2016
Localisation : Sud-Ouest






MessageSujet: Re: Andréa - Un jeune homme qui vient de loin  Jeu 9 Fév - 0:19


Bienvenue parmi nous

Hâte de voir ce que tu vas faire de ton personnage !
Et comme l'on dit mes collègues hésite pas à venir nous voir si besoin Wink

_________________
I WILL SURVIVE  
I grew strong, and I learned how to get along, and so you're back, From outer space. I just walked in to find you here with that sad look upon your face © okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 17
Points RPs : 5
Date d'inscription : 08/02/2017






MessageSujet: Re: Andréa - Un jeune homme qui vient de loin  Jeu 9 Fév - 1:50

Bienvenue !

_________________

Until It Sleeps
Authority must be obeyed, or it must be overthrown!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 4
Points RPs : 0
Date d'inscription : 08/02/2017






MessageSujet: Re: Andréa - Un jeune homme qui vient de loin  Jeu 9 Fév - 3:17

Merci beaucoup pour votre accueil tout le monde

Pas de problème pour le prénom Théodore, je vais changer ça tout de suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 105
Points RPs : 30
Date d'inscription : 13/01/2017






MessageSujet: Re: Andréa - Un jeune homme qui vient de loin  Jeu 9 Fév - 8:52

Bienvenue à toi ! Bon courage pour le restant de ta fiche. :)

_________________
 
   
Hold the S because I am an ain't
You wanted perfect
You got your perfect. But now I'm too perfect for someone like you. I was a dandy in your ghetto with a snow white smile and you'll never be as perfect whatever you do. What's my name, what's my name? Hold the S because I am an ain't  
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 75
Points RPs : 84
Date d'inscription : 07/01/2017






MessageSujet: Re: Andréa - Un jeune homme qui vient de loin  Jeu 9 Fév - 12:40

Bieeenvenuuue Andréa :D !

Bon courage pour ta fiiche !

_________________

Dura lex, sed lex.
© Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 74
Points RPs : 46
Date d'inscription : 19/12/2016






MessageSujet: Re: Andréa - Un jeune homme qui vient de loin  Ven 10 Fév - 11:03

Bienvenue sur le forum


_________________
Anhya Snow
L'hiver est rude, les champs sont blancs. Du Nord au Sud, la terre a la couleur du vent. Les oiseaux fuient, vers l'équateur, l'ours endormi, dans son abri, attend des jours meilleurs. La voie de l'instinct fera renaître la vie. Si j'écoute le mien, je saurai demain qui je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Andréa - Un jeune homme qui vient de loin  

Revenir en haut Aller en bas
 
Andréa - Un jeune homme qui vient de loin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le jeune homme aux carottes [Terminée]
» jeune homme cherche swag.
» A beau mentir qui vient de loin [Endy]
» Un entraînement spécifique pour un jeune homme (Gemstone, Agate)
» GROUPE N°2 ▬ mamie est accompagnée d'un très beau jeune homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise From The Ashes :: Administration :: Cérémonie de Répartition-
Sauter vers: